Odieuse campagne contre la DGSN suite aux incidents du stade du 5-Juillet

stades
Les stades algériens sont devenus des défouloirs pour les jeunes. D. R.

Par Kamel M. – La Police nationale fait l’objet d’une odieuse campagne de dénigrement suite à une vidéo filmée au stade du 5-Juillet montrant un supporter tabassé par des agents de la DGSN. La scène suggérerait que les services de rétablissement de l’ordre seraient des habitués de la bastonnade et des dépassements.

Ce serait se voiler la face que d’affirmer que les supporters qui remplissent les stades armés de tous types d’objets interdits, du couteau au sabre en passant par les fumigènes, sont des enfants de chœur. Cela fait des lustres que nos stades sont devenus un lieu de règlements de comptes entre hooligans et autres voyous qui trouvent dans ces lieux un moyen de défoulement où les bagarres, les insultes, les vulgarités et les agressions accompagnent chaque rencontre de football.

L’ancien directeur général de la Sûreté nationale avait même décidé de retirer la police des stades vu le nombre élevé d’attaques et d’insanités proférées à l’encontre des agents de l’ordre, de plus en plus débordés devant les cohortes d’ultras qui viennent en découdre avec les supporters d’en face et les «représentants de l’Etat» (la police).

Dans les stades qui remontent à l’époque coloniale, comme ceux du 20-Août à Belouizdad ou Zioui à Hussein-Dey, dans la capitale, construits à proximité directe des habitations, les familles sont contraintes de quitter leur foyer avant, pendant et après les matches et d’éloigner leurs véhicules à cause du comportement incivique des supporters qui font preuve d’un manque de respect envers les riverains et cassent tout sur leur passage à la sortie du stade, que leur club gagne ou perde.

La Direction générale de la Sûreté nationale a ouvert une enquête sur l’incident du stade du 5-Juillet lors duquel un supporter du MC Alger a été battu à coup de matraque par des policiers en tenue et en civil. Les images telles qu’elles ont été filmées plaident en faveur de la «victime», mais occultent le saccage des tribunes par des voyous en furie en train d’arracher les sièges et de les jeter en direction des forces de l’ordre.

Il est grand temps que le diktat de ces voyous cesse et que l’Etat sévisse.

K. M.

Comment (84)

    Iwen
    17 novembre 2018 - 0 h 15 min

    PAS TOUCHE A MA POLICE !

    Anonyme
    16 novembre 2018 - 17 h 58 min

    les vrais voyous sont ceux qui entretiennent la corruption en mileu sportif et autres milieux ya si KM.

    3
    3
    Mazouzi
    16 novembre 2018 - 17 h 50 min

    Il faut obligé les gens de l’intérieur qui sont venu pendant la décennie noire a retourner dans leurs fiefs d’origine, maintenant que la paix et les constructions ont été retrouvées, il n’y a aucune raison pour ces gens là de s’agglutiner au nord. le vaste pays qui est le notre est devenu une barrière affreuse avec son excès de population longeant tout le littoral de la mer en… délaissant l’intérieur et le très grand sud.
    Si cela ne plait à ces gens là, il faut force de loi agir en conséquence…nous ne sommes pas au temps des vandales.

    29
    8
      Anonyme
      16 novembre 2018 - 22 h 01 min

      l Algerien est partout chez lui en Algerie si tu es natif de Kabylie ou a Oran ou a Constantine ect ect ; tu es chez toi a Ain Temouchent Bel Abbes Tlemcen ect ect , ca veut dire quoi ca ; j avais jamais entendu une ânerie pareille bref du régionalisme à deux sous et je comprends aussi pourquoi on avance pas ?c est comme si on disais au breton reste chez toi en bretagne qu il soit bon ou mauvais et réciproquement . y a qu en Algerie qu on entend ce genre de c… ; moi j ai tjrs pensé que l Algerie était une et indivisible .

      5
      1
      mouatène
      17 novembre 2018 - 9 h 59 min

      cher mazouzi bonjour. enfin je crois que j’ai trouvé la solution à mon problème. et bien mon frère, je suis réfugié à alger et j’ai égaré mon passeport. est ce que tu pourrais m’aider pour retourner dans mon pays à ain-salah ? merci d’avance.

    Anonyme
    16 novembre 2018 - 17 h 49 min

    C est le laxisme et la tolérance sans limite qui a permis à ces voyeux d utiliser les stades pour se défouler sur de paisibles citoyens et pour saccager les biens du peuple, ces délinquants trouvent les rencontres sportifs comme moyen pour assouvir leurs frustrations et leurs haines envers la société, il faut absolument les neutraliser et les envoyer pour des travaux d intérêt dans le Sud.

    18
    3
    mouatène
    16 novembre 2018 - 16 h 00 min

    quelqu’un pourrait-il m’orienter et me dire ou se trouve l’usine qui fabrique les feux d’artifices et les fumigenes, en algérie ? merci . ouel fahéme yaf’hème !!!

    12
    3
    Anonyme
    16 novembre 2018 - 15 h 16 min

    La faillite du système éducatif, et du système professionnel (peu de centres, et peu d’enseignants)
    Ainsi que la faillite de la FAF affairiste, et du Ministère …..du Football en faillite (le plus grand budget de tous),
    Pardon de la « Jeunesse, et des Sports » pauvres parents du budget du ministère
    Le Budget du ministère de la Jeunesse, et des Sports déséquilibré favorise largement le Football, en faillite,
    Au détriment des autres disciplines sportives marginalisées, et négligées, devenues les parents pauvres
    (Athlétisme, Boxe, Basket, Cyclisme, Basket,Hand,Volley Ball, Judo, Natation, Les Echecs, Tennis, etc,…..)

    15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.