Oran : quatre condamnations à 20 ans de réclusion dans l’affaire de trafic de 6 quintaux de kif

kif, Tribunal-doran (1)
Le tribunal a rendu son jugement dans cette énième affaire de trafic de drogue. D. R.

Le tribunal criminel de première instance d’Oran a prononcé mercredi des condamnations à 20 ans de prison ferme à l’encontre de quatre membres d’un réseau de trafic de stupéfiants activant entre les wilayas de Tlemcen et de Biskra, dans une affaire de trafic de 6 quintaux de kif. Un cinquième accusé, une femme, poursuivie pour complicité dans cette affaire, a été acquittée.

Les faits de cette affaire remontent au mois d’août 2016, lorsque les services de la Gendarmerie nationale ont reçu des informations faisant état d’une bande de trafiquants activant entre les wilayas de Tlemcen et Oran. Dans le cadre de l’enquête, les gendarmes ont interpellé un couple à bord d’un camion frigorifique à Sidi-Benadda (Aïn-Témouchent).

La fouille du camion a permis de découvrir une quantité de 4,25 qx de kif qui devaient être acheminés vers la Wilaya de Biskra. A l’interrogatoire, le chauffeur qui circulait avec un faux permis de conduire, a déclaré ignorer l’existence de la marchandise prohibée, indiquant qu’il transportait du mobilier pour le compte d’un nommé B. M., de même que la passagère qui a prétendu se rendre pour une visite médicale chez un dermatologue à Oran. L’enquête détermina que le camion appartenait à un homme résidant dans la localité de Sidi-Benyebka, Wilaya d’Oran qui, Interpellé à Remchi où il se trouvait avec un voisin au moment des faits, a reconnu que le camion lui appartenait et qu’il activait dans le commerce de fruits de mer avec B. M.

Les enquêteurs réussirent également à déterminer que les 4,25 quintaux de kif saisis faisaient partie d’une quantité de six quintaux introduits du Maroc, et à mettre la main sur les 175 kg restants à Nedroma dans un garage appartenant à l’oncle de B. M.

A la barre, tous les mis en cause ont nié les faits, à l’exception de B. M. qui a reconnu avoir joué le rôle d’intermédiaire dans cette affaire. La représentante du ministère public s’appuyant sur le flagrant délit et les aveux de B. M. a requis la perpétuité pour l’ensemble des accusés et les avocats de B. M. et du chauffeur du camion ont plaidé les circonstances atténuantes et ceux des autres accusés l’acquittement pour absence de preuves.

R. N.   

Comment (5)

    Anonyme
    22 novembre 2018 - 19 h 29 min

    20 ans !! ça va donner a refleurir ,,ça ne vaut pas le coup de d investir dans les stupéfiants kif kif s immolé

    Anonyme
    22 novembre 2018 - 7 h 20 min

    Des candamnations exemplaires c est le minimum a ces criminels a qui nous disons qu ils n echapperont plus a la justice ….Sous d autres cieux vous aurez ete fusilles.Bravo a nos services securitaires…bravo a nos juges d instructions…Bravo a nos citoyens et a leurs aides apportes a nos services de securite.Nous devons etre tous concernes par ce fleau,cette arme aux mains du royaume feodal marocain pour empoisonner nos enfants, detruire nos familles et tirer des milliards de profit et permettre au narco roi momo6 de s enrichir davantage a nos depends.L Algerie gagnera cette guerre contre la corruption et la drogue..nous n avons pas d autres choix.

    8
    6
    La Vérité
    22 novembre 2018 - 5 h 52 min

    Les vrais coupables courent toujours avec des poches remplis de pièces d’or;quand aux innocents sont sévèrement condamné;c’est la justice aux plus offrants de notre génie Mr Louh et ses maitres ou pouvoir

    9
    5
    Anonyme
    22 novembre 2018 - 0 h 17 min

    20 ans c’est peu pour ces vendeurs de poisons qui tuent nos jeunes à petit feu. En principe c’est la peine capitale! espérant qu’il n’y aurait pas de remise de peine, de grâce…etc..etc…sachant ce qui se passe dans le nid des corbeaux.

    6
    5

    […] Oran : quatre condamnations à 20 ans de réclusion dans l’affaire de trafic de 6 … est apparu en premier sur Algérie […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.