Conflit palestino-israélien : le plan de paix de Trump est-il tombé à l’eau ?

Ayelet perte
Ayelet Shaked, ministre isrélienne de la Justice. D. R.

Une ministre israélienne considère que le plan du président américain, Donald Trump, pour la paix entre Israël et les Palestiniens, attendu depuis des mois, est une «perte de temps».  «Le fossé entre Israéliens et Palestiniens est beaucoup trop grand pour être comblé par ce plan», a déclaré la ministre de la Justice, Ayelet Shaked, lors d’un colloque organisé, hier, à Jérusalem par le quotidien anglophone Jerusalem Post. «Je pense personnellement que c’est une perte de temps. Je suis simplement plus réaliste et je sais qu’actuellement il n’y a pas d’avenir à ces projets, mais attendons de voir ce que les Etats-Unis vont proposer», a-t-elle assuré en réponse à une question portant sur l’initiative de paix de l’Administration Trump.

Trump avait indiqué fin septembre que le plan pourrait être présenté dans «deux, trois ou quatre mois». Il avait aussi pour la première fois exprimé, sans s’engager, une préférence pour la solution dite à deux Etats, c’est-à-dire la création d’un Etat palestinien qui coexisterait en paix avec Israël. Mme Shaked ainsi que d’autres membres du parti nationaliste religieux Foyer juif, partenaire clé de la coalition du Premier ministre Benyamin Netanyahou, s’opposent à la solution politique à deux Etats pour résoudre le conflit israélo-palestinien.

De son côté, la direction palestinienne a gelé les contacts avec l’Administration Trump, qu’elle accuse de parti pris outrancièrement pro-israélien. Le président palestinien, Mahmoud Abbas, considère, à juste titre, que la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël, annoncée en décembre 2017, la fermeture du bureau de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) à Washington et la fin de l’aide américaine aux réfugiés palestiniens «mettent à mal la cause palestinienne et constituent une violation du droit international». Pire encore, Trump se fait le complice de criminels de guerre.

S. S.

Comment (21)

    Vroum Vroum 😤..
    23 novembre 2018 - 12 h 21 min

    Il n’y a pas d’État Israël , ..C’EST un Vol…un Hold-up qui dure depuis 1948 à nos jours..et ces Voleurs sioniste représenté par leur Chef Nethaniaou aidé par ces complices Occidentaux font tout leur possible pour légaliser le Vol du siècle , celui de la Palestine aux yeux du monde..Seuls les sans honneur reconnaissent le Faux État Israël…Nethaniaou le voleur Sioniste va à la Banque , fait un Hold-up , et retourne le lendemain à la même Banque y déposer l’argent volé la veille sous le nom de sa Société Israël …Il n’y a pas d’État Israël..ce sont des voleurs.

    2
    2
    Med
    23 novembre 2018 - 7 h 52 min

    Le problème palestinien est un problème de rapport de forces. Cela a été ainsi en 1921 lors de l’installation d’un Foyer national juif en Palestine sous l’autorité impérialiste britannique et sous les auspices de la Société des Nations (qui n’en avait d’ailleurs ni la compétence ni le droit) et en 1947 lors de la création de l’État d’Israël imposée par les impérialistes USA à l’ONU (qui n’avait non plus ni les compétences ni le droit). Mais les rapports de force ne sont pas éternels. Les Accords d’Oslo ont été un subterfuge sioniste pour faire éterniser un pseudo processus de paix, en réalité un tremplin pour de nouvelles conquêtes territoriales. Les Palestiniens possèdent une souveraineté limitée (enclavés et sans armée) sur 3% de la Palestine historique (zone A), le reste est contrôlé sinon occupé par les sionistes. La solution à deux états est un leurre et vise à long terme le déplacement (lire expulsion) des Palestiniens de leur terre vers les pays voisins (Jordanie, Egypte etc.). Un vrai nettoyage ethnique. Pour l’instant et pour paraphraser Fanon, il s’agit d’une « déshumanisation systématique ». Dans un monde globalisé (par le capitalisme) les intérêts des pays dominants sont contradictoires mais quand il s’agit de Palestine les positions convergent, hormis quelques voix dissidentes, quant à la protection de l’État d’Israël. N’oublions pas que près de 10 millions de Juifs vivent en Russie (entre Poutine et Netanyahou il y a une ligne téléphonique directe).
    La seule diplomatie, dans le rapport de forces actuel, n’a apporté aucune solution viable aux Palestiniens. Aux Palestiniens ne reste que la résistance armée pour libérer leur patrie du joug sioniste et œuvrer pour le changement de rapports de forces. Ce n’est pas une mince affaire!

    Anonyme
    23 novembre 2018 - 0 h 25 min

    cette etat autoprocalamer est un canser metastaz qui vole des vie humaine sans pitié vive la palestine chez eux et vive el aksa qui sera liberer coute que coute que c est vos rien.le veuillent ou non

    3
    1
    Anonyme
    22 novembre 2018 - 22 h 25 min

    Le seul plan de paix valable, c’est la libération de toute la Palestine de la horde des colonisateurs assassins racistes sanguinaires.
    Je remercie Anonyme 22 novembre 2018 – 7 h 50 min d’avoir attiré l’attention des journalistes et des lecteurs sur cette faute commise volontairement ou involontairement ou par ignorance « Création d’un Etat Palestinien », et j’attire aussi l’attention sur un autre point: il ne faut pas dire Israël, car cela suppose qu’on reconnaît cet état hors la loi comme tel. Dire plutôt: l’état voyou hors la loi ou ladite Israël.

    Vive la Palestine.

    3
    2
    L'INÉVITABLE
    22 novembre 2018 - 19 h 54 min

    Bien entendu qu’il est belle et bien tomber dans les profondeurs des abîmes de manière définitive.
    Cette région se dirige droit vers un futur déluge , et le mot et faible.
    Ce qu’il s’y ai passé depuis le 2 novembre 1917.
    La Déclaration Balfour
    ==================
    Balfour et Churchill pendant la Grande GuerreLe 2 novembre 1917, en pleine guerre mondiale, le ministre britannique des Affaires étrangères, Lord Balfour, publie une lettre où il indique que son gouvernement est disposé à créer en Palestine un « foyer national juif ».

    Cette lettre ouverte n’a pour les Anglais d’autre intérêt que de rassurer les juifs américains, plus portés à soutenir les Puissances centrales qu’une alliance où figure la Russie au passé lourdement antisémite. Mais elle va légitimer trente ans plus tard la création de l’État d’Israël.

    Adressée au baron de Rothschild, la lettre a été en fait rédigée en étroite concertation avec ce dernier, qui préside l’antenne anglaise du mouvement sioniste, promoteur de l’installation des juifs en Palestine.
    Le début de la fin est attendue dans cette région.
    Tout livre bibliques en font références.
    Et qu’elle est t-elle .
    L’un des décrets d’Allah Soubhanou Ouwa Tahala.

    2
    2
    wesh
    22 novembre 2018 - 16 h 14 min

    Ils savent choisir les photos à présenter eux! l’art de la communication moderne.
    Certains pays voisins s’y mettent aussi, charme, tenue aguichante…remarquez c’est toujours mieux qu’un foulard cache-cheveux ! c’est vendeur.

    5
    3
    Karim
    22 novembre 2018 - 14 h 09 min

    La paix ne se fera que quand le fort verra ses limites s’approcher.
    Ce qui ne se fera jamais dans ce conflit là puisque Israël n’a pas de limite, du moins territoriale.
    Le plan de paix suit son cours et les pays européens commencent à mettre la pression sur les différents acteurs pour pousser la Jordanie à englober la Cisjordanie.
    D’ailleurs je me demande à quel degré l’affaire de Jamal Khashoggi et toute cette étonnante pression mise sur l’Arabie saoudite n’est pas dans liée à ce plan de paix machiavélique!

    6
    1
    eddenia
    22 novembre 2018 - 14 h 03 min

    Combien de pays de peuples souffrent de la baisse du prix du baril concédée par l’Arabie traitre pour plaire aux USA…Palestine, Yemen, RASD c’est dans le calendrier de TRUMP mais bon, c’est en cours.

    5
    1
    Linguistique
    22 novembre 2018 - 13 h 41 min

    @ S. S.
    Le « processus de paix » que le général De Gaulle proposait au FI sous forme de « Paix des Braves », est tombé à l’eau à Osl-eau.
    l(eau)l

    Lghoul
    22 novembre 2018 - 11 h 41 min

    Je pense qu’il n’y aura JAMAIS de paix au moyen orient pour des raisons d’argent pour les USA et de pouvoir pour les arabes. Imaginez si tout etait en paix au moyen orient. Combien d’usines d’armement, les plus grosses contributrices de taxes, fermeront aux USA ? S’il y avait la paix, l’extremisme religieux s’éteindra et il y aura « l’apprentissage » de la démocratie dans les pays arabes. Alors comment les dictateurs arabes et islamistes vont survivre si on les critique publiquement pour les inégalités dans la société, leur arrogance et leur ignorance ? En conclusion,si on regarde juste ou l’on est, sans tenir compte d’autres facteurs – car après tout, nous sommes ou nous sommes, il est donc inutile de ruminer le passé car rien ne changera le présent – les israéliens et les palestiniens sont des instruments de guerres et de terrorisme au moyen orient, sauf que le pauvre palestinien est oppressé et ne sait plus a quel saint se vouer, car laché de partout par ses « frangins ».
    Sans le conflit entre les deux peuples, des centaines de millions d’américains, britanniques, francais, russes etc. seront en chomage. Les deux peuples sont victimes de la globalisation basée sur le profit rapide. Tous les peuples vivent dans la peur, sauf que l’un mange et dort plus confortablement que l’autre qui est prisonnier chez lui. Les arabes utilisent les palestiniens pour halaliser toutes leurs erreurs et faire une diversion de leurs échecs internes. Les américains utilisent israel pour écouler ses armes et faire peur aux arabes qui vont a leur tour, acheter encore plus d’armes. Les arabes « aident » les palestiniens a rester eternellement dans les mêmes conditions négativistes en sabotant tout a travers le terrorisme et les américains aident les israeliens a commettre l’irreparable en fermant les yeux devant des meurtres pour prolonger leur production industrielle d’armement et de domination des pays arabes aux ressources stratégiques. Donc on a deux forces d’interêts qui font tout pour que les deux peuples soient des ennemis se haissent eternellement. Il est a noter que ces « forces d’interêts n’ont pas de nationalité car les juifs capitalistes sont les fers de lance dans le pourissement de la situation en augmentant l’insécurité d’israel car ce n’est pas le peuple qui les interesse, mais combien de plus vont-ils gagner. Pour les arabes, ce ne sont pas les palestiniens qui les interessent mais combien de temps le conflit va durer pour augmenter le temps leur propre survie. Plus il dure, plus ils survivront. Car les deux peuples sont en fait utilisés comme des cobbayes par les deux parties. Le dénominatuer commun ? L’argent et le pouvoir. Un exemple simple pour vérifier le scénario précédent: Si demain en se reveillant, on découvre que tous les palestiniens et israeliens déclarent qu’ils vont s’assoir autour d’une table pour faire des concessions mutuelles pour arriver a un accord réel pour vivre en paix. Après demain un sabotage flagrant se produira pour faire rompre le dialogue. S’i y avait une paix, aurions nous la guerre d’irak ? S’il y avait la paix, combien de tyrans disparaitront ? Combien d’usines en europe fermeront ? Parce que tous les échanges se feront entre voisins en paix au moyen orient. Donc la paix au moyen orient sera un désastre économique pour les USA et l’Europe. Voila pourquoi il n’yaura jamais de paix dans cette région. Et voila pourquoi les deux peuples vivront en otage des foces occultes pour très longtemps.

    8
    2
    Enoq
    22 novembre 2018 - 11 h 27 min

    Je ne sais pas mais, en fait, c’est le monde musulman qui est en attente de la libération de Jérusalem, pas seulement les palestiniens. En 1948, les USA , la France, les russes et les britanniques ont offert sur un plateau d’argent un territoire aux juifs, mais aussi une terre pour les palestiniens. Les Arabes ont refusés ce plan de partage de la Palestine prélevée sur la dépouille de l’empire Ottoman . La suite on l’a connaît, un vrai désastre… Non, la solution à deux Etats peut encore fonctionner ça n’est jamais trop tard ou encore mieux un état bi-nationale., ce dernier est possible mais dur à élaborer à cause des divergences communautaires.

    4
    4
    Ch'ha
    22 novembre 2018 - 10 h 59 min

    Au risque de me répéter, la solution à 2 États n’est et n’a d’ailleurs jamais été envisageable. La seule et unique solution GUERRE DE DÉCOLONISATION GUERRE DE LIBÉRATION DE LA PALESTINE avec l’axe de la Résistance.
    Les israéliens ont été mis en l’échec par le Hamas lors de leur attaque récente à Gaza (but installer un système de surveillance), à tel point que des experts israéliens ont dit qu’il n’avaient plus gagné depuis 2006 mise en déroute par le Hezbollah et qu’un ministre de l’éducation je crois a dit qu’il fallait reprendre les assassinats ciblés de dirigeants palestiniens.
    Ce deal du siècle est mort né, il liquide totalement la cause palestinienne au profit de l’entité sioniste qui poursuit la colonisation, un État palestinien sur quoi des confettis !
    GUERRE DE LIBÉRATION DE LA PALESTINE.

    11
    6
      Sid ahmed
      22 novembre 2018 - 12 h 25 min

      Mais Gaza est en ruine. Vous encouragez les gens a mourir plus ?

      5
      9
        Ch'ha
        22 novembre 2018 - 14 h 06 min

        @Sid Ahmed
        Gaza n’est pas en ruine uniquement dans vos têtes.
        Se faire shooter les bras croisés ou dégommer et libérer son pays.
        Êtes-vous algérien ??!! Pour oser sortir une telle hérésie.
        Heureusement que nos chouhadas n’ont pas eu votre mentalité ni les syriens ni les yéménites ni les irakiens….

        10
        6
          Sid Ahmed
          22 novembre 2018 - 14 h 24 min

          « Êtes-vous algérien ??!! » Peut etre mais on sait avec certitude qui vous etes et quel est votre but dans tout ce qui touche la Palestine et le moyen orient.

          7
          7
          Ch'ha
          22 novembre 2018 - 16 h 06 min

          @Sid Ahmed
          Mr le Sioniste :
          OUI effectivement LA DIGNITÉ LE DROIT DE CHAQUE PEUPLE À VIVRE DIGNEMENT SANS INGÉRENCE ÉTRANGÈRE SANS COLONISATION COMME EN RASD BREF LA SOUVERAINETÉ DE CHAQUE PAYS. LA RÉSISTANCE !!!
          Donc selon vous les palestiniens doivent continuer à se faire décimer subir une extermination une ÉPURATION ETHNIQUE sans bouger sans révolution….
          La Résistance et la décolonisation selon vous c’est pour certains mais pas pour d’autres. Ces autres devraient se faire massacrer selon vous.
          Les syriens les yéménites les irakiens…se battent pour leur pays et leur souveraineté, ne vous en déplaise
          Je réitère la solution à 2 États n’a JAMAIS été envisagée et envisageable. Seule et unique solution GUERRE DE DÉCOLONISATION GUERRE DE LIBÉRATION DE LA PALESTINE.

          5
          6
        Anonyme
        24 novembre 2018 - 21 h 31 min

        La liberté à un prix, c’est la règle pour tous ceux qui veulent libérer leur pays de la horde des colonisateurs barbares. Mourir en homme vaut mieux que de mourir en esclave colonisé.

    anonyme
    22 novembre 2018 - 8 h 49 min

    Le sionisme ne fait AUCUNE place aux Palestiniens. Le plan sioniste vise à les éradiquer sans autre forme de procès. Arrêtez de dire le « conflit », la solution à deux Etats » et autres inepties. Il s’agit d’une guerre d’occupation et d’indépendance … Ce sera la Palestine ou Israel, rien d’autre. Pour l’instant, les palestiniens n’ont pas encore compris ce qui leur arrive et les desseins de leurs adversaires et « frères » arabes. Leur 1er novembre n’est pas loin, c’est juste une question de temps !

    8
    3
    Anonyme
    22 novembre 2018 - 8 h 09 min

    Ce qu’elle dit au sujet de la paix :
    « « mais attendons de voir ce que les Etats-Unis vont proposer » »
    Ce qui laisse comprendre que les israéliens, citoyens et responsables ne veulent pas de la paix.
    Mais que ce sont les Etats-Unis qui mènent tout le monde en bateau, avec des leurres de paix, de réunions qui n’en finissent pas, de pourparler qui trainent depuis plus de 20 ans.
    Et ce sont les palestiniens et pays arabes qui se font avoir et trainer dans la boue comme des novices.
    Ni les israéliens violeurs de terres ni les américains ne veulent de paix.
    Ils veulent occuper toute la Palestine, sans partage, sans rien laisser aux palestiniens « « la vérité est là » ».
    Cessez de rêver réveiller et prenez les armes.

    11
    4
      Anonyme
      22 novembre 2018 - 21 h 32 min

      Les USA menent le bateau avec une politique americaine imposee par Israel.C est Netanyahou a travers Jared Kushner le mari d Ivanka Trump qui preside les USA.

    Anonyme
    22 novembre 2018 - 7 h 50 min

    Que nos journalistes n ecrivent plus jamais « Creation d un Etat Palestinien » car c est une immense erreur dans laquelle vous ont entrainer les medias Sionistes…Sachez une fois pour toute que l Etat Palestinien existe il est sous occupation Israelienne,et les Palestinien exigent leur droit a l autodetermination et leur independance droit reconnu par la communaute internationale et la charte de l ONU..c est un droit universel irrevocable.Le combat des peuples vivants sous occupation etrangere est reconnu et autorise l utilisation de tous les moyens pour acceder a l independance totale…l utilisation du combat arme est un moyen pour arriver a negocier une paix juste menant a l independance.L exemple de la revolution Algerienne est le meilleur exemple.L’Initiative de paix arabe (arabe : مبادرة السلام العربية) est une initiative pour la paix proposée au Sommet de la Ligue arabe 2002 de Beyrouth par Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud, et confirmée au Sommet de la Ligue arabe 2007 de Riyad. Elle a pour objectif de résoudre le conflit israélo-arabe, en améliorant les relations entre Israël et le monde arabe, en échange du retrait total des Territoires occupés et d’une solution viable pour les réfugiés palestiniens. Israel a rejete cette initiative arabe car leur plan est de faire des territoires Palestiniens qui retrecissent de jours au jours en veritable Bandoustan invivable pour les Palestiniens et la destabilisation de tous les Etats voisins d Israel et leur depessage en petits Etats ethniques et religieux pour mieux les controler et qui se feront perpetuellement des guerres alimentees par des bandes de terroristes extremistes souvent sous le controles de drogues destructices crees par des laboratoires de services speciaux……Ces puissances etrangeres fournissent la logistique,les instructeurs,les renseignements,les armes et le financement des pays du golfe…

    9
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.