Yves Bonnet : «Macron méconnaît la profondeur du mécontentement des Français»

Bonnet DST
Yves Bonnet. D. R.

L’ancien patron de la DST française s’est confié à Algeriepatriotique au sujet du mouvement de protestation qui secoue la France depuis plusieurs jours. Yves Bonnet ne pense pas qu’il y aura une explosion en France «mais il pourrait y avoir des conséquences électorales et politiques importantes», estime-t-il.

Algeriepatriotique : Des milliers de «Gilets jaunes», des Français en colère contre la politique du président Macron, bloquent les routes et autoroutes à travers toute la France depuis quelques jours. Que se passe-t-il au juste ?

Yves Bonnet : Le mouvement des Gilets jaunes est une «jacquerie», un élan populaire spontané contre les augmentations continues des impôts et des taxes, alors que, par ailleurs, les grandes fortunes sont favorisées sous le prétexte de «rapatrier les capitaux». Le Président et son gouvernement méconnaissent la profondeur du mécontentement et, pour ma part, je suis frappé par le nombre des Gilets jaunes arborés dans les voitures ainsi que par les opinions largement favorables au mouvement. C’est la révolte des «petits», des humbles pour qui 50 euros c’est beaucoup. Aussi, quand ils voient les dépenses du gouvernement en frais d’avion – un avion pour aller de Paris à Bruxelles alors que le train effectue le parcours en 70 minutes –, ils deviennent enragés.  Cela laissera des cicatrices et l’image d’un Président jeune et sympathique est passablement altérée.

D’aucuns estiment que ces nouvelles taxes sur les carburants sont une réforme fiscale qui va à l’encontre des classes modestes alors que les plus riches voient leurs impôts baisser…

Je renvoie à la réponse précédente. Ce qui est sûr, c’est que le gouvernement a choisi la voie cachée de l’augmentation des impôts indirects qui se voit moins que celle des impôts directs. Par ailleurs, il tape sur les retraités qui n’ont aucun moyen de se faire entendre. Il y a beaucoup de ces retraités dans les Gilets jaunes.

L’ancien chef d’état-major de l’Armée française, Pierre De Villiers, affirme qu’il y a un «gros risque d’explosion» en France. Etes-vous du même avis ?

Je ne pense pas qu’il y ait un risque d’explosion. Mais il pourrait y avoir des conséquences électorales et politiques importantes, comme une montée du «Rassemblement national» de Marine Le Pen, qui a l’intelligence de se taire, et de «La France insoumise» de Mélenchon. Ils pourraient bien rafler la mise aux élections européennes, ce qui serait une mauvaise chose pour l’Europe.

Propos recueillis par Mohamed El-Ghazi

Comment (3)

    LOUCIF
    27 novembre 2018 - 13 h 23 min

    Monsieur Yves Bonnet merci de communiquer de temps en temps par média algérien interposé ! Mais, avec tout le respect, vous parlez du mal fait aux classes intermédiaires et populaires françaises à cause d’une «mauvaise politique fiscale injuste macronienne » en feignant d’ignorer que c’est le système capitaliste financier qui se généralise en France et dans le monde qui en est la cause première ! Macron a été le candidat du clan des riches, des gros riches, et tout le monde le sait désormais !

    De plus, on voit que vous zappez astucieusement sur les vraies causes puisque vous dîtes que ces manifestations des gilets jaunes vont … malheureusement … profiter aux anti-européens lors des prochaines élections ! Vous paraissez chagriné alors que l’Union Européenne telle qu’elle est dessinée aujourd’hui (surtout depuis les votes aux forceps de la Constitution Européenne), est dictée par le capitalisme financier mondial qui, lui, ne profite qu’aux banques, aux porteurs d’actions et de dividendes, et donc qu’aux riches ! Je ne suis pas un citoyen français ni européen, mais il me semble que les thèses de certains partis politiques français (et donc des millions de citoyens français, puisque le premier vote à donner la majorité à ceux qui ont voté contre cette Europe là) sont plus constructives car eux sont dans le rationnel et le raisonnable ! Ces partis politiques ne sont pas contre l’Europe en tant que telle, mais sont pour une « Europe des Nations » et contre une Europe de « la concurrence libre et non faussée » ! J’espère que vous m’avez compris ! L’Europe a certes besoin d’une union économique, d’une politique commune de défense, etc… etc… mais pas d’un capitalisme sauvage … commun ! Je ne suis pas pour le retour du communisme ou même du socialisme, mais il est possible d’imaginer un monde moins provoquant, moins égoïste, moins féroce que celui que nous vivons aujourd’hui car cette orientation de l’économie mondiale avance inexorablement partout dans le monde. C’est une hydre monstrueuse dont la longueur des tentacules ne cesse de grandir avec des conséquences désastreuses sur la paix mondiale ! Ce capitalisme mondial sous le patronage de certaines puissances occidentales notamment les USA et sans pitié non seulement contre leurs fragiles couches sociales, mais aussi contre tous les pays faibles et sous-développés !

    Merci quand même de donner vos avis de temps en temps sur AP, surtout que vous ne cultivez pas, contrairement à d’autres, de haine envers l’Algérie. Par ailleurs, nous algériens, on aimerez bien que nos anciens politiques et anciens responsables fassent de même pour intervenir aussi de temps à autres ici sur AP (pour ne citer que ce forum) pour donner leurs avis, leur analyse sur tel ou tel sujet !

    8
    1
    Anonyme
    27 novembre 2018 - 9 h 28 min

    Le veritable dernier veritable President libre et independant en France a ete Jacques Chirac…Aussi bien Sarkosy,Hollonde ou Macron ces trois presidents malheureusement pour les Francais n appliquent que les dictats des lobbys qui reignent en France dont le Lobby des medias qui aux mains de trois milliardaires et le puissant Lobby Juif CRIF.Huit cents invités au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France. Toute la classe politique présente en rangs serrés afin d’entendre les remontrances, récriminations et requêtes de cette officine. Comment une telle influence, un tel pouvoir même, sont-ils possibles dans une démocratie laïque ne reconnaissant officiellement que des citoyens tous pareillement égaux ? Pourquoi la classe politique française fait-elle preuve d’une telle complaisance à l’égard du CRIF et de ses dirigeants ? Fantasmes ou mensonges que cette puissance ? Lire le livre de Kling Anne: Le CRIF – Un lobby au cœur de la République aux editions Mithra.Super livre de Madame Anne Kling, sur un sujet tabou en France le CRIF, ce livre nous informe beaucoup et nous explique le pourquoi du comment des faits et prises de paroles très médiatisés par les médias.Le CRIF en France est l equivalent de l AIPAC aux USA.Le 7 mars 2018,au 33ème dîner du CRIF : le lobby sioniste a passe ses consignes à Macron.Le couvert était facturé 900 euros ! Habilement, le CRIF présente la facture du dîner en signalant que 800 euros seront considérés comme un don ouvrant droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. Ainsi, les participants-donateurs peuvent potentiellement déduire du fisc 528 euros. Les contribuables sont de cette manière mis à contribution pour financer la soirée du CRIF.Voila ce qu il en est de la politique en France.Le veritable but serait de tenir en laisse la politique des gouvernements US et Francais et leur faire appliquer leurs dictats favorable au sionisme.L Allemagne ne peut pas sortir des rails car elle est prisoniere de son passe nazi. et Merkel impose une politique hegemonique qui tend a faire payer la facture des crimes nazis par les arabes et principalement par les Palestiniens,c est ce qu a ecrit le celebre Rudolf Karl Augstein qui a été un des journalistes allemands les plus influents, fondateur et copropriétaire du magazine Der Spiegel.

    10
    Amascha-Hô
    27 novembre 2018 - 9 h 17 min

    Nous avons changé brutalement d’époque sans que nos mentalités puissent suivre la transition entre deux situations successives. Nos corps sont dans un environnement nouveau tandis que nos esprits sont restés accrochés dans un tout autre qui n’existe plus.

    Il y a des forces en nous et en dehors de nous, à travers les quatre points cardinaux, qui aspirent au changement de modèle de société voire d’existence, comme il y des forces réfractaires, de plus en plus minoritaires et isolées, qui s’accrochent aux lambeaux d’un passé peu reluisant, celui qui trouve sa source dans le côté le plus obscure de notre histoire commune envers lequel nous n’avons pas encore soldé nos comptes : le système esclavagiste de l’homme par l’homme et sa pérennisation à travers sa mutation en colonialisme puis en néocolonialisme.

    L’enjeu qui se joue en toile de fond un peu partout dans le monde, est la continuation de ce système de domination de l’homme par l’homme en maintenant d’abord le statu quo, le temps à tous ceux que ça profite de trouver la bonne pente pour faire encore dévaler le colonialisme sous une autre forme de structure opérante.qui soit adaptée.

    Emmanuel Macron a, en même temps, compris l’enjeu tout en étant conscient de la capacité de nuisance des forces réfractaires ; s’il se sent accompagné par une force positive vers le changement radical, il n’hésitera pas à faire le bon pas, j’en suis certain.

    L’Algérie se trouve être cette terre où tout peut arriver pour peu que ses enfants arrivent à identifier ses amis, ses alliés et ses ennemis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.