Quand Rabat fait semblant de ne pas comprendre le message d’Alger

Bourita jours
Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères. D. R.

Par R. Mahmoudi – Dix jours après l’appel du roi Mohammed VI pour la création d’un «mécanisme de dialogue» avec Alger, le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, demande une «réaction officielle» à cette offre, comme s’il est écrit que l’Algérie doit avoir une réponse par un «oui» ou par «non».

Le chef de la diplomatie marocaine s’est entretenu à ce sujet, lundi, avec l’ambassadeur d’Algérie à Rabat, «après plusieurs démarches, formelles et informelles, entreprises vainement, dix jours durant, afin d’établir un contact avec les autorités algériennes à un niveau ministériel», selon un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères.

Au cours de cette entrevue, Nasser Bourita a réitéré le souhait du royaume de «connaître la réaction officielle des autorités algériennes à l’initiative d’établissement d’un mécanisme politique de dialogue et de concertation avec l’Algérie», selon ce communiqué. Pour lui, la proposition algérienne de tenir rapidement une réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères des cinq pays de l’Union du Maghreb arabe (UMA), en vue de relancer l’organisation régionale, est à prendre en dehors de l’offre marocaine pour un dialogue bilatéral. Un piège dans lequel les Marocains tentent, par leur manœuvre, d’entraîner l’Algérie à un moment crucial des négociations de paix sur le Sahara Occidental.

Bourita a dit avoir «pris note» de cette demande, en assurant ne pas avoir «d’objection de principe quant à la tenue d’une réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères» de l’UMA mais trouve que la proposition algérienne, sans rapport avec l’offre d’origine «purement bilatérale», s’inscrit «dans le cadre de la relance de la construction régionale».

Le chef de la diplomatie marocaine feint ignorer que la raison même d’existence de cette instance intermaghrébine est d’aider à raffermir les relations entre les pays membres et assainir, éventuellement, tous les différends qui viendraient entraver ces relations.

R. M.

Comment (70)

    sahraouilibre
    27 novembre 2018 - 23 h 31 min

    chacun connait parfaitement ce que veux l’autre mais feint de ne pas comprendre, le mekhzene souhaite une bilaterale avec l’algerie afin d’elaguer le conflit sahraoui mais l’Algerie de son cote souhaite un sommet des pays de l’UMA en dehors du conflit saharaoui-maroc, ce n’est pas demain oa veille..

    3
    5
      Algérien guerrier
      28 novembre 2018 - 14 h 55 min

      et toi le pseudo sahraoui libre, que souhaites tu ??
      a part si tu es un infiltré activiste du makhnez qui veut se faire passer pour un sahraoui.
      pour t’éclairer l’Algérie souhaite des excuses formelles et légitimes de toutes les agressions, insultes, provocations et autres faites par le makhnez et les médias inféodés a homo6.
      si tu es vraiment un sahraoui libre, prends les armes et décolonise ton territoire, nous les Algériens LIBRE et INDEPENDANT on vous soutiendras.

      5
      2
    occulte
    27 novembre 2018 - 22 h 58 min

    Enleve ton talisman de la poche

    10
    2
    zidfih
    27 novembre 2018 - 22 h 56 min

    Le peuple a dit NON, tefhem wella lla ?

    12
    6
    DZLander
    27 novembre 2018 - 21 h 38 min

    Que ce soit par les Français ou par les Israéliens, il faut croire que nos pauvres voisins marocains ont été très, voire trop mal conseillés. Au point que leur ministre des A.E., versant maladivement dans ce que les observateurs appellent une relation en porte-à-faux, a du faire, pauvre bougre qu’il est, «l’àne pour avoir le son». Mais, comme il y a encore des gens sensées dans notre pays, et Dieu merci elles sont nombreuses, son message rédhibitoire, autrement dit qui transpire le vice et la mauvaise foi, eh bien ce message-là ne passera pas ici, au pays des incrédules, pour simplifier. Que le makhzen revoie donc sa copie. Et cette fois-ci encore, qu’il n’oublie surtout pas de libérer au préalable un territoire qu’il occupe illégalement, à savoir le Sahara Occidental ; et qu’il arrète aussi d’inonder notre territoire avec sa drogue dont la quantité produite en fait l’un des premiers producteurs au monde. Après quoi, on pourra peut-ètre discuter d’une éventuelle ouverture des frontières ; mais une ouverture dont on sait d’ores et déjà que cela profiterait d’abord et surtout à ce makhzen sous protectorat français, celui-là même qui a fait de la haine carthaginoise qu’il voue à l’Algérie, l’une de ses raisons d’exister.

    15
    4
    Anonyme
    27 novembre 2018 - 21 h 09 min

    Boruiita et momo6 son roi à deux ne valent pas l ancien roi Hassan 2 bien plus vicieux et plus intelligent que ses deux la, qui lui meme n arrivait pas la faire à l Algerie! peine perdue l Algerie reste et restera une force tranquille , meme pendant la décennie noire l Algerie ses institutions et son MAE a toujours fonctionné et avec un baril de pétrole à 6 $ à l époque ; l Algerie est un monstre et dans ttes circonstances , elle a toujours eu les moyens de ses prétentions . Vive l Algerie

    16
    4
    Anonyme
    27 novembre 2018 - 21 h 00 min

    Depuis quand le Maroc pense dicter à l’Algérie ce qu’elle doit faire ?

    19
    5
    Tredouane
    27 novembre 2018 - 19 h 06 min

    J »estime que notre voisin de l’ouest a eu une réponse claire et largement suffisante,reste une chose simple on ne dicte pas à L’ALGERIE une réponse,réponse à une proposition faite par un discourt sournois et qui ne propose rien de rien;aussi dans la région nous avons un espace commun avec les autres pays qui est l’U.M.A,un espace qui implique notre région, il est de concerte de débattre de toutes les questions dans cette espace légale ,en d’autres terme nous n’avons rien à cacher ou nous reprocher.
    Je pense que nous agissons en toute transparence devant tout les peuples de la régions.
    Je pense que nous ne sommes pas des adeptes du aujourd’hui je dit une chose mais demain je fait une autre unilatéralement.
    Toute les démarches de ce roi dans ces frontières son venimeuses mais à chaque venins son antidote.

    20
    4
    Anonyme
    27 novembre 2018 - 18 h 10 min

    Or donc, au vu du spectacle affligeant de nos divisions – ô aimable euphémisme- les Marocains se sont dit que c’était le moment d’ajouter de la foire à la foire et peut être qui sait de porter l’estocade en faisant leur proposition indécente; se frottant les mains à l’idée de pugilats entre pour et contre l’ouverture des frontières, et vas-y que ça saute au gouvernement, et que ça gicle au Parti au pouvoir, que ça s’éjecte dans l’armée et le DRS etc…rien que pour leurs moches yeux puisque c’est à la mode ces derniers temps .

    Ainsi ils feraient d’une pierre deux coups- croient ils- rajouter de l’huile sur le feu au moment où l’Algérie est en situation de faiblesse, et se faire passer pour les gentils et démontrer à la face du monde que ce sont les Algériens qui ne veulent pas leur causer tandis qu’ eux sont des agneaux; les Algériens sont des méchants, des vilains pas beaux, des malotrus qui refusent la main tendue alors qu’eux sont les gentils, oyez oyez braves argentiers du monde entier et par ici la bonne soupe. Du coup leur harcèlement au delà de la plus élémentaire dignité devient de plus en plus suspect.
    Il faudrait peut être qu’on leur explique que vu la baisse du prix du pétrole en cours, leurs espoirs fous de nous inonder de leur drogue et de leurs crevards, c’est plus la peine qu’ils se donnent autant de mal. Et vous allez voir que plus le prix du pétrole dégringolera, plus ils montreront les dents. On connait la musique

    20
    6
    Brahms
    27 novembre 2018 - 16 h 44 min

    Ce mannequin de marocain veut jouer dans la cour des grands alors que son pays est sous protectorat français (interdépendant) et non (indépendant). Qu’il aille plutôt arrêter les trafiquants de drogue qui pullulent dans son pays avec pas moins de 47 000 tonnes de drogue par an qui sont exportés ne ramenant que violence, trafic, tueries, maladies cardiaques etc. On ne soigne pas le cancer avec de l’aspirine, ses magouilles de pleureuses, on les connait parfaitement. Qu’il aille prendre le biberon en France ou en Israël ou encore chez les espagnols ce sera plus simple. Ta race, on n’en veut pas, dégage avec tes babouches et ta secte!!!

    55
    8
    Kouder Belala
    27 novembre 2018 - 16 h 29 min

    Bravo a La réponse de notre diplomatie qui les a fait rouler dans la farine, encore une fois. Bravo encore et au prochain point de gagné contre cette organisation de MAFIOSO DE NARCO TRAFIQUANT qui essaye par tous les moyens de détruire notre jeunesse par ses maudits colis empoisonnés!!! Grace à la porosité justement de cette frontière (A méditer comment la surveiller ou bien la fermer à double tour) qu’il veut qu’elle s’ouvre coute que coute???

    55
    7
      anil
      27 novembre 2018 - 23 h 30 min

      « Grace à la porosité justement de cette frontière » si vous savez exactement d’ou la menace vient pourquoi vous ne l’empêchez pas? Quand on cherche à arrêter un trafic de drogue, on cherche les routes qu’il emprunte! Vous, vous avez le grand avantage de savoir exactement d’ou ça vient et malgré ça vous n’arrivez pas à l’arrêter! La vérité c’est que la police algérienne et tout autant corrompu que la police marocaine, plutôt que de s’en prendre systématiquement au Maroc il faudrait peut être s’en prendre à vos forces de l’ordre. Par ailleurs, le régime algérien doit y trouver son compte, acheter la paix sociale avec l’argent du pétrole ça ne pourra pas durer bien longtemps, le cannabis ça détend. En plus tous les pays sont entrain de légaliser la consommation. Comme tous vos autres combats, celui ci appartient également au passé.

      2
      5
    l'emir Abdelmalek
    27 novembre 2018 - 16 h 24 min

    Ces agissements sont tellement éprouvés qu’ils sont bêtement pavloviens. Fatigants et inutiles. Peine perdue, Mr Bourita vos fanfaronnades ne font pas plus de bruits que le fracas et le cliquetis des gourmettes de votre roi.

    38
    8
    Anonyme
    27 novembre 2018 - 16 h 14 min

    Si jamais quelqu’un de ma famille veut se marier avec un/e marocain/e, je lui dirais marie-toi avec un/e allemand/e, un/e inuit/e, un/e japonais/e mais eux ! Histoire de ne pas coller leur mentalité marocaine à nos basques. Ils n’attendront qu’une chose : multiplier les mariages avec des algériennes, faire des petits, puis noyauter l’État algérien et en prendre le contrôle dans deux, trois, quatre générations. C’est une affaire sérieuse qui nous pend au nez. Nous sommes trop différents pour avoir un avenir positif commun. Soyez vigilants à ces mariages, c’est de l’empoisonnement programmé.

    71
    7
      Corso
      27 novembre 2018 - 17 h 10 min

      OK ! Donc je vais me marier avec une marocaine et je vais surement pas demander ton avis.
      Je cherche l’amour et la paix, je te laisse la haine et la guerre. Fais-toi plaisir. Visiblement ce n’est pas avec des gens comme toi que je vais atteindre la zénitude et la sagesse.
      Sans rancune.

      9
      63
        Anonyme
        27 novembre 2018 - 18 h 26 min

        Tu veux chercher la magie noire et l’hypocrisie.

        20
        5
          Corso
          27 novembre 2018 - 19 h 52 min

          Chacun trouve ce qu »il cherche. Si tu crois à la magie c’est que t’en es un client ou sinon tu répètes des balivernes.
          Somme toute, ce qui te trouble ce ne sont pas les choses, mais les opinions que t’en as. La beauté, se plaît-on à dire depuis Oscar Wilde, se trouve dans l’œil de celui ou celle qui regarde.et la noirceur aussi.
          Donc on ne peut se demander pourquoi il fait sombre si on porte des lunettes de soleil.

          7
          15
        Anonyme
        27 novembre 2018 - 21 h 07 min

        Marie-toi avec une marocaine, mais juste une chose : ne nous fait pas payer collectivement ta gymnastique horizontale.
        Entre me marier avec une marocaine et défendre la cause algérienne coûte que coûte, pour ce qui me concerne le choix est clair, ma femme vient d’un pays (Russie) qui tient en estime l’Algérie. Il y a parmi non non pas des haineux mais des réalistes. D’autres parmi sont soit faibles dans la chair, soit des masochistes. Heureusement que nous sommes encore là. Avec des gens comme toi, le pays serait à vendre.

        9
        3
        Figuier
        28 novembre 2018 - 15 h 15 min

        tu es un infiltré mokoko et c’est ton droit le plus absolu d’épouser une (…..) marokia, par contre par tes écris ne nous force pas a aimer ce que tu aimes.
        pour rappel ton roitelet homo6 était marié a une marokia selma qui par la suite l’a quitté est parti rejoindre un jeune grec.
        ohhh oui tu trouveras amour, paix et déshonneur.

      Tredouane
      27 novembre 2018 - 22 h 37 min

      c’est pour cela que le contre espionnage existe ,enfin je présume.Fraternellement.

      Anonyme
      27 novembre 2018 - 22 h 49 min

      Effectivement vous êtes trop différents.

    صالح/ الجزائر
    27 novembre 2018 - 15 h 59 min

    Je crois que le Maroc a eu la meilleure «réaction officielle» de l’Algérie , car il n’y a pas mieux que l’UMA pour «mécanisme de dialogue franc et direct» .
    Si le Maroc demande simplement une rencontre «purement bilatérale» , l’Algérie lui propose mieux encore : des rencontres «purement …» multilatérales plus bénéfique pour «… la relance de la construction régionale» , parce que «Cette initiative s’inscrit en droite ligne de la conviction intime et maintes fois exprimée par l’Algérie de la nécessité de la relance de l’édification de l’ensemble maghrébin et de la réactivation de ses instances» .
    Si le Maroc refuse les multilatérales de l’UMA c’est qu’il n’a qu’un seul but : la réouverture des frontières terrestres avec son voisin de l’est , car les autres frontières vers la Maurétanie , la Tunisie et la Libye lui sont largement ouvertes et depuis longtemps .
    Mais il faut rappeler que la conférence de Tanger de 1958 , chère au parti nationaliste, l’Istiqlal , fondé par l’expansionniste Allal El-Fassi , été multilatérale et non bilatérale et où le but était « … la construction d’un ensemble maghrébin aspirant à l’union, à la solidarité et à l’intégration» , et non au « Grand Maroc » boulimique , qui revendique la Mauritanie, une partie du Mali, une partie du Sahara algérien , et qui occupe tout le Sahara occidental , meme la partie cédée précédemment , par l’Espagne et la France , à Nouakchott .

    15
    5
    TADJ MOHAMED
    27 novembre 2018 - 15 h 39 min

    Les deux mains s’animent dès que le débat se réchauffe et surtout quand le locuteur a peur de perdre le contrôle de la situation. Les mains s’envolent, créant une série de katas gestuels qui le protègent contre son détracteur ou contre son propre trac. Elles sautent de droite à gauche ou de gauche à droite avec une constance exaspérante. .C est le cas du maroc aujourd’hui …….c est la panique !!!!!!!!

    33
    3
    Tinhinane-DZ
    27 novembre 2018 - 15 h 22 min

    Le rendez-vous de décembre s’approche. Toute communication officielle concernant la rencontre de décembre doit être adressée au PRÉSIDENT DU SAHARA OCCIDENTALE.
    Le marrouk doit arrêter sa politique de la Fraude et de la manigance.
    L’Algérie ne va jamais manigancier contre le Sahara-Occidental quelque soit l’offre du palais Haschisch.
    On ne négocie pas les principes !!!!

    39
    2
    BabElOuedAchouhadas
    27 novembre 2018 - 15 h 20 min

    J’ai eu le plaisir de lire la version officielle du communique du Makhnez du lundi 26/11/2016 relatif a cette relance de sa demande a l’Algérie et largement repris par les Sites propagandistes du Makhnez sous divers intitulés et notamment le Site ma360 connu pour etre un Site du Palais et dont l’intitule etait « LE MAROC EXHORTE L’ALGERIE A REAGIR OFFICIELLEMENT A LA MAIN TENDUE PAR LE ROI » en l’implorant de répondre positivement a sa « fausse main tendue » tout en exprimant son désolement.

    Ceci m’a fait comprendre que le Makhzen tout comme sa presse n’ont aucune DIGNITE surtout qu’il ya peu ils passaient leur quotidien a insulter l’Algérie, son peuple et son histoire et par conséquent, je comprend mieux maintenant pourquoi l’ex Amabassadeur de la France aupres de l’ONU a dit un jour » le Maroc est notre prostituée avec laquelle on couche chaque soir, dont on n’est pas particulierement amoureux mais qu’on se doit de protéger ».

    56
    8
    jughurta
    27 novembre 2018 - 15 h 13 min

    Salam Azoul felawen. Ya3ni bessif, bedr3 ils veulent leur lune de miel avec l’ Algérie??. Chah Que veulent ils au juste Nous le savons…. bien évidemment qu’ il s’ agit du Sahara Occidental. Nous ne voulons engager aucun dialogue avec le maroc concernant le Sahara Occidental avant le 5 Décembre à Genève, nous en avons bavé) pour en arriver jusque là, hors de question de tout faire caopter ! le maroc a une attitude indigne !!! (…)

    36
    2
    صالح/ الجزائر
    27 novembre 2018 - 15 h 12 min

    Je crois que le Maroc a eu la meilleure «réaction officielle» de l’Algérie , car il n’y a pas mieux que l’UMA pour «mécanisme de dialogue franc et direct» .
    Si le Maroc demande simplement une rencontre «purement bilatérale» , l’Algérie lui propose mieux encore : des rencontres «purement …» multilatérales plus bénéfique pour «… la relance de la construction régionale» , parce que «Cette initiative s’inscrit en droite ligne de la conviction intime et maintes fois exprimée par l’Algérie de la nécessité de la relance de l’édification de l’ensemble maghrébin et de la réactivation de ses instances» .
    Si le Maroc refuse les multilatérales de l’UMA c’est qu’il n’a qu’un seul but : la réouverture des frontières terrestres avec son voisin de l’est , car les autres frontières vers la Maurétanie , la Tunisie et la Libye lui sont largement ouvertes et depuis longtemps .
    Mais il faut rappeler que la conférence de Tanger de 1958 , chère au parti nationaliste, l’Istiqlal , fondé par l’expansionniste Allal El-Fassi , été multilatérale et non bilatérale et où le but était « … la construction d’un ensemble maghrébin aspirant à l’union, à la solidarité et à l’intégration» , et non au « Grand Maroc » boulimique , qui revendique la Mauritanie, une partie du Mali, une partie du Sahara algérien , et qui occupe tout le Sahara occidental , meme la partie cédée précédemment , par l’Espagne et la France , à Nouakchott .
    Que Le chef de la diplomatie marocaine soit assuré que l’Algérie n’ouvrirait pas ces frontières de l’ouest , ceci pour épargner au Maroc d’éventuelles infiltrations d’éléments Iraniens et de Hezbollah , et la livraison d’armes au Front Polisario .
    Que « Le Maroc dispose de preuves irréfutables, de noms identifiés et de faits précis qui corroborent cette connivence entre le Polisario et le Hezbollah contre les intérêts suprêmes du royaume » ou non , il ne figure plus sur la liste du prince héritier des Al Saoud .

    23
    3
    HANNIBAL
    27 novembre 2018 - 15 h 03 min

    Les propagandistes du makhnaz sont au four et au moulin ils doivent pondre 10 articles par jour avec des slogans creux pour cacher leur détresse, parce que Shlomo VI risque de descendre du trone plus vite qu’il ne s’y attend, avec 100 mille hommes tapis derrière un mur de sable et que derrière ce mur le Polisario inaugure des nouvelles infrastructures pendant que la soldatesque maroki est acculé dans ce no man’s land ,et le sieur bourouetta bouffon du roitelet ne sait plus ou donner de la tete tout le lobbyisme dépensé a fond perdu , pour s’asseoir en fin de compte face au Polisario le 5 décembre , alors qu’il y a peu c’était une ligne rouge , la persistance a vouloir continuer a feter la marche verte , est révolue et toute fanfaronnade pour couvrir la Marche du Retour est vouée a l’échec ,je dis dors et déja bienvenue a la république Saharaouie notre voisine !!

    35
    7
    Anonyme
    27 novembre 2018 - 14 h 32 min

    Il est désormais clair que le Maroc harcèle l’Algérie. Ils exigent une réponse officielle, ils n’ont pas compris qu’une non-réponse officielle est une réponse en elle-même ? Ce Maroc me donne de plus en plus la nausée. Les frontières devront rester fermées, entre eux et nous, il y a un univers mental infranchissable. Aux algériens sentimentalistes : regardez le harcèlement du Maroc envers l’Algérie et pensez avec des faits et non avec des discours sédatifs.

    33
    10
      Anonyme DZ
      27 novembre 2018 - 15 h 03 min

      @Anonyme. A mon point de vue c’est bcp plus l’échéance du 5 décembre qui est en train d’agiter Momo6 et ses sbires du Makhzen a mon avis.
      Sachant qu’une réponse « Positive » laisserait penser que l’Algérie a abandonné son indéfectible soutien au peuple du Sahara occidental dans son légitime combat d’indépendance et qu’une réponse « Négative » de l’Algérie offrirait un alibi pour le Maroc afin de ne pas participer a la prochaine réunion de l’UMA prévue apres les 5 et 6 décembre prochain.

      13
      8
    hautparleur
    27 novembre 2018 - 14 h 31 min

    Macron vient de dire que c’était une bonne idée de se réunir pour le Makhreb…vous allez voir le revirement que fera ce makhnazi dans quelques heures…

    21
    6
    Mohamed Djamel
    27 novembre 2018 - 14 h 10 min

    Voici une belle réponse de HOUARI « La proposition « royale » du Maroc n’a rien à voir avec les relations bilatérales algéro-marocaines. L’empressement du Maroc à vouloir « dialoguer avec franchise », à la veille des négociations que l’ONU organise, en vertu d’une résolution du Conseil de sécurité, entre le Maroc et le Front Polisario, suscite beaucoup d’interrogations sur les objectifs visés par l’initiative. Il serait plus simple pour le Maroc d’afficher l’ordre du jour du dialogue souhaité et de le rendre public. Ainsi, chacun aura à juger. S’agissant de la réunion de l’UMA, elle est bénéfique à tous les pays de la région. L’Algérie n’a jamais conditionné la construction maghrébine à des préalables. S’agissant du dossier de décolonisation du Sahara Occidental, il convient de se référer aux résolutions pertinentes des nations unies. Sans plus ».

    20
    8
      Paris 75011
      27 novembre 2018 - 14 h 45 min

      @Mohamed Djamel. A mon avis l’initiative de l’Algérie quant a son appel pour une réunion extra-ordinaire de ce cette coquille vide qu’est l’UMA vise deux objectifs :
      1/- faire comprendre a M6 que l’Algérie n’est pas tomber de la derniere pluie avec sa « fausse » main tendue faite a l’occasion de son discours commémoratif de sa colonisation du Sahara occidental.
      2/- mettre dans la gene ce meme M6 qui ne l’oublions pas avait déclarer officiellement que l’UMA était morte et enterrée un certain mois de janvier 2017 soit a lors de son discours a l’AG de l’UA a Addis Abbeba ayant sanctionné l’adhésion du Maroc a l’UA notamment avec la perspective d’une adhésion a la CEDEAO qui semblait etre deja actée selon la presse marocaine de l’epoque mais qui attendt toujours e quitus de ses Etats membres qui ne veut pas arriver.
      Tout ceci me permet de dire BRAVO a la diplomatie Algérienne.

      19
      5
    DYHIA-DZ
    27 novembre 2018 - 13 h 41 min

    La réponse de la barouita est une preuve de plus que le maroc ne cherche pas la paix dans la région. Le maroc tient à sa politique de faiseur de trouble dans la région. Et la barouita confirme que la politique du  » maghreb united » est un plan diabolique du makhzan pour piéger et manipuler le peuple Algérien.
    Il est temps de mettre fin à cette mascarade marocaine et ses sigles hypocrites… son jeu malsain a trop duré.

    52
    5
    Algerien Libre.
    27 novembre 2018 - 13 h 33 min

    Et la montagne accoucha d´une petite souris.N´en déplaise a ce Sieur Bourita, l´Algérie sera représenté au plus haut niveau a la réunion du 5 Décembre, en tant que pays OBSERVATEUR. On n´apprend pas au vieux singe a faire la grimace!

    MAKAYN OUALOU.

    22
    7
    Nasser
    27 novembre 2018 - 13 h 32 min

    Tiens! Ils viennent de se souvenir qu’il y a un ambassadeur d’Algérie à Rabat. Auquel cas il aurait fallu s’adresser en premier. S’il ne sert pas à transmettre ce genre de souhait à la direction du pays qui le mandate, alors il fait du tourisme. D’autre part l’appel à une réunion des ministres de l’UMA n’est pas une réponse au discours de M6 mais à une recommandation de l’UA. Faut rester modeste le marocain. Enfin l’Algérie à t elle été saisie officiellement pour qu’elle réponde dans les mêmes formes. Les insultes d’hier et les flagorneries d’aujourdhui n’engagent que celui qui les débite.

    56
    7
    Kahina-DZ
    27 novembre 2018 - 13 h 16 min

    Le makhzan continue de mentir à ces esclaves. Le palais du Haschisch fait comprendre à ses sujets que l’Algérie veut avoir des intermédiaires ( les pays de l’Afrique du nord) pour rencontrer le marrouk.
    C’est ça le vrai visage du marrouk. Ignorez les hauts parleurs de cette vipère sans baisser la garde. Cette vipère marrouki a les yeux braqués juste sur nos frontieres, c’est son seul objectif.

    53
    9
    Ziad ALAMI
    27 novembre 2018 - 12 h 18 min

    Tout le monde s’accorde à dire aujourd’hui que cette agitation du Makhzen trouve son explication dans la fatidique échéance du 5 décembre surtout que M6 a promis à deux reprises à ses sujets que négocier avec le Polisario est une ligne rouge.
    Le plus inexplicable pour le peuple marocain est que le Makhzen a été le premier à répondre à la convocation de Kohler pour la rencontre des 5 et 6 décembre prochain certainement sous l’effet de la paire Trump-Bolton.

    56
    14
    M'hamed HAMROUCH
    27 novembre 2018 - 12 h 07 min

    Maintenant on peut dire sans risque de se tromper que Mimi6 est une impasse et dans l’incapacité de l’expliquer aussi bien à la Communauté internationale qu’au peuple marocain qui vient de comprendre que ces millions d’euros dépensés en lobbying pour se maintenir au Sahara occidental tout en défiant le droit international édicté par la Charte des Nations Unies, aurait pu servir à améliorer le quotidien du marocain d’en bas dont la pauvreté et la misère viennent d’être rappelées par le dernier Rapport 2018 du PNUD traitant des IDH (Indices du Développement Humain).

    53
    17
      Moh
      27 novembre 2018 - 12 h 56 min

      @hamrouch, demande á Mr. Saidani Drabki, lui il va t´expliquer combien l´algérie a dépensé dans le dossier du « sahara occidental » et ce n´est pas des millions mais des milliards de dollars, en vain, et cet argent, comme tu dis, aurait pu servir à améliorer le quotidien des algeriens, sans préciser que ce problème du sahara ne concerne pas l´algerie et pourtant, l´algerie a dépensé sans compter, trouver l´erreur???!!!!

      13
      64
        Anonyme
        27 novembre 2018 - 14 h 01 min

        ça c’est la propagande d’un makhzenien. Si tu est en mesure de le faire apporte des éléments de preuves autres que les idioties habituelle du makhzen. C’est pour cacher les énormes sommes engloutis par le makhzen en sponsoring pour la question du Sahara Occidental que sa presse à inventé cette histoire à laquelle d’ailleurs l’Algérie n’a jamais jugé utile de répondre, tellement c’est vérifiable. En effet pour les USA par exemple les sommes consacrées au lobbying sont déclarées et affichées. C’est une obligation légale (Foreign registry act- FARA) qui fait l’objet d’un rapport par l’attorney general (ministre de la justice) au congrès. Arrêter de nous rabattre les oreilles avec vos certitudes et allez plutôt consulter les chiffres au lieu de reprendre comme des perroquets les thèses du makhzen.

        20
        8
        RasElHanout
        27 novembre 2018 - 14 h 22 min

        @Moh Petite esclave consentant tu es hors sujet meme si pour le tunisien Amar Saidani il y’a des hommes en Algerie pour s’occuper des voleurs comme lui.
        Parc contre tu devrais faire autant envers ton Predateur M6 qui est devenu en 19 annees la 7eme fortune mondiale et la 1ere en Afrique en volant l’argent du peuple marocain qui ne fait que s’appauvrir de jour en jour..

        22
        8
        DZDZ
        27 novembre 2018 - 14 h 49 min

        [email protected]

        Arrête de faire le perroquet du makhzan.
        Le maroc dépense combien pour saboter l’Algérie ??

        16
        8
          Apocalypse naw
          27 novembre 2018 - 19 h 52 min

          L’Algérie et son peuple n’ont besoin de personne, ils excellent en la matière, il y a qu’a lire les vrais journaux internationaux

          5
          1
        Qui s´est qui paye
        27 novembre 2018 - 15 h 41 min

        Qui s´est qui paye alors pour le polisario?? Sachant ques les polsariens subsistent grâce á l´aide humanitaire internationale, alors qui s´est qui paye tout l´armement lourd du polisario? Qui s´est qui paye la sois disant « diplomatie » polisarienne á l´etranger, les ambassades, les loyers, les conférences, le lobbying, la logistique etc…Qui s´est qui paye? That is The Question. Combien coûte aux Algériens le soutien du Polisario? La question qui dérange!!! Top Secret

        7
        8
        Le Che
        27 novembre 2018 - 16 h 58 min

        @Moh
        Maroki,la cause du peuple Sahraoui est une cause juste et l’Algérie ou d’autres nations,n’ont pas besoin d’une fortune pour la soutenir.Cette cause juste et légitime,a cette aura et cette dimension morale que toutes les causes justes dégagent et qui attirent la sympathie de tous les justes de ce monde.Tu n’as pas besoin de
        dépenser une fortune pour appuyer le combat légitime d’un peuple pour son émancipation.
        Alors que le Maroc dans sa position de colon au rabais sans légitimité aucune,est obligé d’acheter des soutients et de user de tous les moyens et stratagèmes pour corrompre tout et n’importe qui,y compris des journalistes et des petits commis mercenaires qui activent dans des organisations internationales… notamment en utilisant des procédés dégradants connus communément par « la politique des Riads »,c’est a dire en offrant ses femmes et ses enfants en bas age pour affuter les apétits de certains lubriques et s’assurer de leur allégence.
        Les chiffres froids et les preuves dans ce sens abondent.
        D’ailleurs,il n’y a jamais eu un seul évenement ou l’Algérie a été prise au dépourvu ou en flagrant délit de corruption alors que les histoires de ce genre qui se rapportent au Maroc sont légion (y compris celles mentionnées par wikileaks,les scandals révélés par Chris Coleman,les affaires des cargaisons de phosphate, les journalistes francais ripoux, les dizaines de millions d’euros payés aux organisations juives américaines, le pactole versé a certains africains pour retirer leur reconnaissance a la RASD ect ect…). Tu ne trouveras jamais ce genre d’histoires saugrenues qui viennent entacher la crédibilité de la cause Sahraoui ou celle de ses soutiens… la cause Sahraoui est une cause juste et légitime et les causes justes et légitimes se sufisent a elles mêmes!

        8
        6
    ALI
    27 novembre 2018 - 11 h 37 min

    LA BASSESSE DANS TOUTE SA SPLENDEUR ET DENUEE DE TOUTE FORME DE DIGNITÉ.
    VOILA CE QU’A FAIT M6 DU MAROC.

    52
    16
    Bennani
    27 novembre 2018 - 11 h 33 min

    Une agitation qui confirme que Momo6 est piégé par sa stratégie de fuite en avant sur un dossier dont il ne maîtrise aucun maillon.

    57
    16
    Moskosdz
    27 novembre 2018 - 11 h 03 min

    Tant que le pays au drapeau confectionné par la France cède une partie de son pays à l’Espagne,occupe illégalement un territoire n’étant pas sien,nous inonde avec sa drogue et prétend que ses territoires s’étendent de l’Algérie jusqu’au Sénégal,jamais il ne sera honnête et les Algériens verront encore mieux derrière son masque,ce n’est surement pas avec filouterie que l’on cultive l’amour de son prochain,si le Maroc est soucieux d’une quelconque paix en Afrique du Nord,il n’a qu’à dialoguer directement avec le peuple Sahraoui,point-barre.

    55
    15
      Blowing in the wind
      27 novembre 2018 - 13 h 19 min

      @moskos, au lieu de répéter toujours la même chose, le Maroc a pris le Sahara, exploite ses richesses et son Atlantique, alors la question qui se pose, qu´est ce que vous pouvez y faire, toi et tes semblables???
      Tu peux répéter la même chose encore pendant mille ans ça ne changera absolument rien!!! C´est comme avait dit la chanson de Bob Dylan: « Blowing In The Wind »

      10
      25
        RasElHanout
        27 novembre 2018 - 14 h 16 min

        @Blowing in the wind, Tu devrais cesser de tirer sur ton petard, Ca t’eviterai de dire autant d’aneries en si peu de lignes et peut-etre meme permettre a tes neurones de refonctionner si elle ne sont pas en phase d’irreversiblite et ce, afin de voir la realite en face et qui dit, selon des experts, que le Maroc est en phase d’implosion aussi bien politique (en raison du dossier de colonisation du Sahara occidental) que socio-economique eu egard aux multiples Hiraks qui pullulent depuis 2016 comme des champignons et dans toutes les regions du Maroc.
        Enfin l’essentiel pour nous est de maintenir les frontieres du Haschich fermees pour eviter le flux de migrans marocains et marocaines qui viendraient se rajouter au 450.000 clandestins marocains qui se trouvent chez nous.

        19
        7
          Anonyme
          27 novembre 2018 - 15 h 58 min

          Vous avez bien raison de dire aussi les marocaines parce que l’invasion de criquets sur l’Algérie ne sera pas constituée seulement d’hommes mais aussi de femmes, qui sont aussi nombreuses que les hommes à émigrer dans ce pays: prostituées et sorcières en recherche de clients, chasseuses de maris blindées de s’hor car l’Algérien fait l’objet d’une recherche effrénée de la part des marocaines pour améliorer la race – il n’y a qu’à voir en Europe-, mères célibataires en rupture de ban avec enfants, et bien entendu femmes de ménage car cette profession est complètement dédaignée par les Algériennes et il y a de la demande pour ça.
          Avec ces mordus de sorcellerie l’Algérie va être complètement maraboutisée, comme si on n’avait pas assez avec le voudou africain.

          9
          5
          Crisis
          27 novembre 2018 - 16 h 00 min

          @ras, á ta place j´irais plutôt lire le « Financial Times » de dimanche dernier, ce magazine considéré comme la bible des milieux financiers internationaux, a fait une analyse sombre sur la situation en algérie, et je ne parle pas de « International Crisis Group » et qui dit la même chose, que la situation est intenable en algérie, alors franchement, c’est l’hôpital qui se fout de la charité.

          6
          8
          Cricri
          27 novembre 2018 - 18 h 33 min

          cricri ont s’en fout des analyses biaisé du  » financial tomes  » le magazine international « sic « : des Rothschilds leurs analyses sur la Russie ou la Chine sont de la même engeance … »le financial times  » s’en prend qu’à de grand pays indépendant et souverain de leurs décisions nationales et international …ce magazine ne vas pas faire un papiers sur des petits pays insignifiant comme le marc et en déficit économique et social le trône alaouite de momo 6 puisse qu’il est déjà dans
          la poche des sbires via les conseillers du roitelet mimi 6 en réponse a cette feuille de choux  » FT  » …Comme la dit un certain ministre algérien ont continue notre développement économique et social

          5
          2
        Moskosdz
        27 novembre 2018 - 18 h 23 min

        @Blowing The Wind 11h03 min//Ta chanson de Bob Dylan va la chanter à tes compatriotes qui ne vivent qu’avec du vent,la vérité reste éternellement telle qu’elle,seuls vos mensonge changent de jour en jour.

        6
        2
    HANNIBAL
    27 novembre 2018 - 10 h 31 min

    Le pire c’est d’expliquer aux maroké par Shlo-homo VI que lui et son père ont Berné les maroké par un
    mensonge pendant 43 ans et que le statut quo cachait cette réalité que le Sahara n’a jamais fait parti du
    makhreb et l’Algerie ne changera pas de politique sur le dos des Saharaouis !! point barre !!

    48
    21
    Anonyme
    27 novembre 2018 - 10 h 08 min

    Tout repose sur Bourouetta , quoi que faire la vierge effarouchée il faut le comprendre David Hale
    sous secrétaire d’État américain aux affaires politiques est passé au royaume de sa majesté
    Shlo-homo VI leur faire des louanges pour leur présence quand a leur venue a Genève et surtout qu’il
    ne faut pas facher John Bolton s’il leur venait l’envie de poser un lapin au Polisario , Bourouetta
    en convoquant l’Ambassadeur d’Algerie , montre que le makhnaz est dos au mur et cherche une issue
    parce qu’il est dans la merde pour l’échéance du 5 décembre meme et que cette date va rester dans les
    anales de l’Histoire, le jour d’enterrement de la marokanité du Sahara qui n’a jamais existé !!

    58
    22
    Anonyme
    27 novembre 2018 - 9 h 49 min

    Je ne ferais jamais confiances à ces traîtres ..ni aujourd’hui ni demain…les marochiens doivent être isoler…epicitou. Je demande à ce que l idée d avoir ces traitres dans cette union soit oublié…donc l union doit comprendre algerie, rasd, Tunisie , Mauritanie et la llybie….
    L avantage qu on a c que ces machins de réunions n ont jamais fonctionner et par extrapolation ne fonctionneront jamais. Prenez exemple du machin de la ligue des zarabe qui ne défend que l intérêt de ses employés mais pas des nations qui la constitue..regardez la Syrie .. ce sont des zarabe qui l’ont attaquer etc…etc… je vous dis dépensons tout ce qu on a dans les réserves algérienne pour une vrai industrie militaire…je veux dire une vrai pas comme ces machins d assemblage de voiture en Algérie…

    70
    27
      Birkadham
      27 novembre 2018 - 14 h 24 min

      Faite la différence entre les régimes arabes et les populations qui sont en rien responsable de sa
      ne chercher pas à alimenter la haine au sein d’une même famille dans ce monde Arabe et sachez que la marche de l’histoire ne s’arrête pas et que la roue tourne pour toute le monde.

      5
      11
        jamaa f'na
        27 novembre 2018 - 15 h 07 min

        ohh birkhadem l’infilré mokoko, maintenant tu fais dans la dentelle et du beurre propagandiste du makhnez ??
        arréte de tirer sur ton pétard, tu empestes le site.

        11
        3
        Anonyme DZ
        27 novembre 2018 - 16 h 06 min

        @Birkadham, Il faut demander a ton Mongolien M6 et a son papa le Glaoui H2 qui a alimenté la haine contre l’Algérie, son peuple et son histoire depuis la nuit des temps et ce, rien que pour faire croire au peuple marocain que l’Algérie est responsable de sa pauvreté et de sa misere devenues endémiques dans sa féodale Narco-Monarchie absolue.

        6
        3
    Nourdine
    27 novembre 2018 - 9 h 38 min

    Les marocains sont dans leur logique de la diplomatie du mégaphone, ils excellent à distiller le suc et le venin. Ils savaient qu’ils n’auraient de réponse de l’Algérie du-moins dans le sens qu’il espéraient. L »objectif du discours du roi était de rouler dans la farine, encore une fois, le peuple marocain, le seul vrai ennemi des alaouites. Les médias du makhzen et leur acharnement est la preuve qu’ils ne sont pas prêts à se départir de cette politique de conflits et de mensonges. La réponse algérienne est magistrale, elle ne sera acceptée par le maroc car elle propose un cadre, l »uma, où le bluff n’est pas de mise et qu’en réalité il ne peut rien y faire n’étant pas un pays souverain, ce qui revient à se questionner sur la légitimité des alaouites. Le makhzen est le pays des apparences et confondre ces dernières avec la réalité s’appelle la folie. Ces gens là il ne faut pas les prendre au sérieux et ne jamais leur tourner le dos.

    57
    20
    Anonyme
    27 novembre 2018 - 8 h 31 min

    Voilà autre chose, pour ce guignol, sans dialogue bilatéral, il n’y a pas de relance de l’UMA, maroc petit pays traitre un jour traitre toujours.

    60
    24
    Anonyme
    27 novembre 2018 - 8 h 17 min

    L’Algérie a clairement répondu, sauf pour ceux qui font les sourds: il n’y aura pas de négociation secrète sur le dos des Sahraouis avant les négociations prévues entre le POLISARIO et le Maroc; point à la ligne.Si elle avait des intérêts particuliers à négocier avec le Maroc, elle n’aurait pas attendu plus de 40 ans.

    70
    23
      Argentroi
      27 novembre 2018 - 10 h 27 min

      Qu’est ce qu’on s’en fout qu’il y est des négociations secrètes ou télévisées, on dit que ce n’est pas le moment et ce pour diverses raisons:
      Primo : Qui supervisera les négociations puisque en ce qui concerne le président de la république, notre certitude sur sa non disponibilité est devenue presque certaine et que le doute plane sur autre chose du moment, non pas qu’il est malade, mais parce que qu’il n’est pas intervenu lors des graves crises actuelles. Ces négociations, quelles portent sur le Sahara occidental ou sur l’ouverture du défouloir de la populace sont du ressort constitutionnel du président de la république qu’on ne voit pas, point barre !
      Secundo : Dans moins d’une année, il est prévu des élections présidentielles, alors jouons-la pays respectés et attendons le prochain président, qui peut-être Bouteflika, pour engager ces pourparlers stratégiques !
      Et de quelle Algérie tu parles, celle de il y a 40 ans ou de celle où on vient de cadenasser le portail de l’Assemblée pour justifier l’empêchement de Bouhadja, c’est à dire quand des lourdauds veulent se faire passer pour de fins constitutionnalistes pointilleux !
      A chacun son Algérie, alors !

      17
      61
    Argentroi
    27 novembre 2018 - 7 h 41 min

    On ne sait même pas qui est derrière les séismes qu’il y a eu à l’APN et au FLN et on veut tenir en cette période précise un dialogue stratégique avec le Maroc. Le résultat est donc connu d’avance !

    25
    45
      Anonyme
      27 novembre 2018 - 13 h 09 min

      Ce n’est pas l’APN qui va négocier des dossiers stratégique.
      Tu peux changer ton CD, car il est rayé.

      29
      6
        Argentroi
        27 novembre 2018 - 15 h 19 min

        Personne ne négociera l’avenir de l’Algérie et de la région en cette période de faiblesse et de discordance au plus haut niveau. Le dernier des négociateurs le sait très bien ! On dirait que tu n’as pas l’air de comprendre cela. Et qui t’a dit que c’est l’APN qui va négocier pour que tu viennes nous apporter un démenti ? Cela ne se fait dans aucun pays au monde. Mais ce qui s’est passé à l’APN est symptomatique d’une situation politique dangereuse pour l’avenir du pays et donc on ne doit pas engager l’avenir du pays en cette période trouble. Le faire, est un aveu de faiblesse et d’arriération politique. Bref, je crois que j’ai été clair !
        PS: On dit un disque rayé car un CD ne se raye pas puisque sa lecture est optique par diode laser.

        3
        7
      Anonyme
      27 novembre 2018 - 13 h 25 min

      Qui veux tenir un dialogue avec le Maroc? Stratégique ou autre?
      Pour ma part, j’en est jamais entendu parler. L’Algérie a effectivement d’autres chats à fouetter

      18
      4
      Anonyme
      27 novembre 2018 - 14 h 57 min

      Mouais, ils choisissent bien leur moment, ceux là. Mais à mon avis ils ne vont pas tarder à se calmer because baisse du prix du pétrole, et ils vont retrouver leur arrogance de l’an dernier quand le cours était au plus bas. Parce que je ne sais pas si vous avez remarqué, leur intérêt envers nous est directement fonction des cours du pétrole.
      Circulez messieurs, y a rien à gratter !

      8
      5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.