Plus de trois quintaux de kif traité saisis à Béchar

drogue démantèlement
Les forces de l’ANP, mobilisées le long des frontières nationales. New Press

Plus de trois quintaux de kif traité ont été saisis jeudi 29 novembre dans la wilaya de Béchar par un détachement de l’Armée nationale populaire en coordination avec les services de la Sûreté nationale, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

«Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et lors d’une opération de qualité menée dans la localité de Oued Namous à Béni Ouenif, un détachement de l’Armée nationale populaire a saisi, en coordination avec les services de la Sûreté nationale de la wilaya de Béchar/3e Région militaire, une quantité considérable de kif traité s’élevant à 3 q et 12 kg de kif traité chargée à bord d’un véhicule tout-terrain».

«Ce résultat vient s’ajouter à l’ensemble des opérations ayant permis de mettre en échec des tentatives d’introduction de ce poison dans cette région et dénote la permanente vigilance et l’entière disposition des forces de l’ANP, mobilisées le long des frontières nationales», ajoute la même source.

R. N.

Comment (15)

    DZ
    30 novembre 2018 - 20 h 42 min

    Ar & Ah = 1

    Les 450 000 marrouki satellites de la Zetla font le travail de relais.
    Laisse les chouhada à leur place

    ar
    30 novembre 2018 - 20 h 10 min

    Ce qui signifie..qu il y des enfants de Shouhada qui importent ce poison pour le vendre à notre peuple..
    Alors …on fait quoi..et qui est responsable au final ?

    1
    12
    ah
    30 novembre 2018 - 20 h 07 min

    Mais la premiere question est:
    Qui sont les Algeriens qui achetent ces produits pour les importer chez nous.
    Car il est bien connu que dans ce trafic ..il faut d abord payer avant d avoir.

    1
    1
    Anonyme
    30 novembre 2018 - 20 h 05 min

    Mais la premiere question est:
    Qui sont les Algeriens qui achetent ces produits pour les importer chez nous.
    Car il est bien connu que dans ce trafic ..il faut d abord payer avant d avoir.

    Anonyme
    30 novembre 2018 - 17 h 14 min

    Voilà, ce que le Roi du Maroc nous envoie car sous protectorat français. Après, il voudrait discuter pour que l’on ouvre la frontière. Il nous vraiment prend pour des idiots. Il est impossible de traiter avec ce pays avec respect et courtoisie puisqu’il chercher en réalité à nous détruire à petit feu.

    19
      Amina
      30 novembre 2018 - 21 h 09 min

      Et vous croyais ce qu’ils vous racontent trois quintos de kif avec un mur entre l’Algerie et le Maroc et une frontière fermée ,un terroriste par ci ,un terroristes par là, du bla bla bla pour faire peur au peuple.Mais bordel réveillez vous !!!!!!

    Anonyme
    30 novembre 2018 - 12 h 03 min

    Mais que fait on de ces quantites enormes de kif traite…???? Y a t il un journaliste d investigation pour nous eclairer..???? ou peut etre les autorites pour faire une conference de presse mensuelle pour informer les citoyens…???? Oualou…Oualou….

    1
    2
      Anonyme
      30 novembre 2018 - 13 h 00 min

      Ils sont vendu aux enchères aux islamistes.

      2
      2
    Anonyme
    29 novembre 2018 - 20 h 20 min

    Les bar et les dépôts de boissons alcoolisées ont été fermés par les salafistes à Bechar, les gens se sont rabattu sur le kif commercialisés par ces derniers.

    8
    7
    Chibl
    29 novembre 2018 - 18 h 53 min

    Excusez moi, mais je ne crois plus a ces histoires de kif traité et les casemates pleines d’armes. en été c’est des casemates et en hiver c’est le kif, au moins faites l’inverse en hiver les casemates et en ete le kif vu que les gens sont en vacance et aiment se shooter.

    6
    23
    DYHIA-DZ
    29 novembre 2018 - 18 h 52 min

    Ce colis empoisonné de moumou haschisch est pour nous montrer combien il tient à son programme de paix avec nos frontieres.

    17
    6
    IMAZIREN
    29 novembre 2018 - 18 h 50 min

    Oh combien il est nuisible, ce marouk pays de vice et de la dépravation.

    11
    4
    Frontière ouest
    29 novembre 2018 - 18 h 04 min

    Plus de trois quintaux de kif traité saisis à Béchar,cela veut dire que la production et la consommation en Haussière.selon la règle , pour le prix sera en baissière.

    5
    5
    Nasser
    29 novembre 2018 - 17 h 18 min

    Cette expédition est à inscrire dans le cadre de la main tendue de l’endormi. Il s’est réveillé, fait un discours comme d’habitude  » historique » et est revenu à ses pratiques habituelles. Non à l’ouest rien de nouveau.

    13
    4
    Anonyme
    29 novembre 2018 - 16 h 47 min

    Le Maroc détruit la jeunesse de nombreux pays avec sa drogue. Il devrait être sommé d’en répondre au tribunal international de justice

    17
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.