ONU : adoption de cinq projets de résolution sur la Palestine

Palestine résolution
Maria Fernanda Espinosa, présidente de l'assemblée générale de l'ONU. D. R.

La présidente de l’assemblée générale des Nations unies Maria Fernanda Espinosa a annoncé, vendredi soir, l’adoption de cinq projets de résolution sur la Palestine et d’un sixième  sur le Golan syrien occupé. «Les six résolutions ont été adoptées à la majorité absolue», a déclaré Mme Espinosa lors d’une session de l’assemblée générale, citée par l’agence de presse Anadolu.

Parmi les résolutions sur la Palestine, celle concernant El-Qods occupée appelle les Etats membres de l’assemblée générale à ne reconnaître aucune mesure prise par Israël dans la ville sainte. La résolution sur El-Qods occupée, présentée vendredi matin par des pays arabes, asiatiques et d’Amérique latine, a été adoptée à une écrasante majorité, remportant «l’approbation» de 148 pays contre onze objections (dont Israël et les Etats-Unis), tandis que «14 autres Etats se sont abstenus».

La résolution sur le Golan syrien appelle, quant à elle, au retrait d’Israël de toutes les hauteurs du Golan et réaffirme la souveraineté de la Syrie sur la région, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies.

Au moins 235 Palestiniens ont été tués par l’armée de l’occupation israélienne depuis le début de la mobilisation appelée «Marche du retour» le 30 mars dernier. Outre la fin du blocus de Ghaza, ce mouvement réclame  le retour des réfugiés palestiniens sur les terres qu’ils ont fuies ou dont ils ont été chassés en 1948.

R. I.

Comment (6)

    Vroum Vroum 😤..
    2 décembre 2018 - 16 h 09 min

    Cinq de plus …à ranger dans les archives de l’Onu .
    Cinq adoption de plus !
    Celui qui se fait adopter par L’Onu , peut dormir !!

    Anonyme
    1 décembre 2018 - 19 h 05 min

    « onze objections (dont Israël et les Etats-Unis) » valent la planète entière.

    1
    2
      UMERI
      2 décembre 2018 - 18 h 55 min

      @anonyme 1ér décembre 2018 19 h 05 minutes. C’est vrai que les U S A et leur »fils » adoptif, peuvent bloquer toutes les résolutions et agir impunément contre les peuples de la planète, mais, ils sont responsables devant l’histoire de tous les massacres et assassinats et du pourrissement du conflit israelo-palestinien. Résultat, des morts chez les palestiniens, la peur aux tripes chez les israéliens, a cause des fanatiques comme Liberman et Netanyahu. Les U S A, comme les occidentaux, ou les monarchies arabes, sont incapables de trouver une solution a ce conflit qui dure depuis 70 ans.Amicalement.

    Hakikatoune
    1 décembre 2018 - 17 h 20 min

    Waouh, qu’est-ce qui se passe à l’ONU : six résolutions ont été adoptées à la …..majorité absolue…. sur la Palestine , El-Gods et le Golan syrien ! A la majorité absolue, vous lisez bien, ya el khaoua ! C’est rare ! Mais que va faire le Conseil de Sécurité ??

    C’est le grand, très grand point d’interrogation car sans acceptation à l’unanimité de ces résolutions par le Conseil de Sécurité, c’est comme pisser dans un océan ! On sait que Trump et les États Unis veillent au grain pour les intérêts d’Israël et pour ne rien change ni soit céder par rapport à la situation actuelle acquise par la force sur le terrain ! Le veto des USA au Conseil de sécurité veille !

    4
    2
    Tredouane
    1 décembre 2018 - 17 h 08 min

    Les résolutions c’est très bien,dire que la majorité des Nations adhérent à une solution ,celle de rétablir le droit du peuple Palestinien sur ça terre,droit spolier par les sionistes avec la complicité et/ou l’avale de certains pays citant le Royaume Unis qui à une responsabilité directe.
    Mais combien de résolutions ont été adopter depuis plus de soixante dix ans ,pour quoi n’ont elles pas abouti,j’estime que c est pour la simple raison , faire appliqués la loi et/ou lois il faux une FORCE.
    Je saisie cette occasion pour poser ma vision concernant l’achat et/ou la vente des terres Palestiniennes,
    j’estime que toutes ventes et/ou achats des terres et/ou biens doit être nulle et non avenu pour cause d’absence d’un États souverain représentatifs des intérêts des citoyens Palestiniens des intérêts de l’État.

    Ch'ha
    1 décembre 2018 - 16 h 59 min

    Résolution ou pas le Golan est Syrien et la Syrie récupèrera l’intégralité de son territoire et sa souveraineté pleine et entière : nettoyage en profondeur de toute présence étrangère et terroristes y compris les potes de BHL kurdes qui pillent le pétrole de Deir ez-Zor (comme par hasard toujours vers pétrole gaz…richesses syriennes).
    Quant à la Palestine GUERRE DE DÉCOLONISATION GUERRE DE LIBÉRATION DE LA PALESTINE epicitou.

    2
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.