Le rideau de l’éphémère pièce de théâtre macronien va tomber

Macron
Le gouvernement français est fragilisé par le mouvement des Gilets jaunes. D. R.

Par Mesloub Khider – «Macron : hier bourgeoisement salué, aujourd’hui populairement conspué, demain révolutionnairement destitué.» Le prochain acte s’annonce dramatique pour la France de la finance. Tragique pour son financier de président. Le troisième acte avait déjà enflammé la scène élyséenne. Embrasé les artères cossues bourgeoises. Consumé les boutiques luxueuses parisiennes.

Le grand argentier de la banque de Rothschild, propulsé accidentellement à la tête du conseil d’administration étatique du capital français, s’apprête à ranger sa vaisselle politique de pacotille, sa porcelaine économique largement ébréchée, les bijoux sociaux publics destinés à ses frères de la classe bourgeoise dans ses cartons de la République en mauvaise marche, à la funeste démarche.

Toutes ces affaires, devenant corollairement propriété politique du peuple, l’ont réveillé enfin de sa torpeur combative. Dorénavant, il va falloir compter avec ce peuple de France précarisé et prolétarisé, outragé, brisé, martyrisé, mais désormais déterminé à se libérer.

Le peuple, longtemps relégué au rôle de spectateur, s’est enfin résolu à s’arracher à sa léthargique existence sociale pour prendre d’assaut la scène de la vie politique depuis toujours tenue par des marionnettes manipulées par le capital mondialisé, apatride.

Le peuple a décidé d’être le metteur en scène de sa vie. L’auteur exclusif de son destin politique. L’acteur principal de son existence économique. Le bénéficiaire essentiel des recettes de la production de son existence laborieuse. Le joyeux représentant de son combat politique mené en qualité d’honorable auteur, de virtuose et vertueux acteur. Les scénarios habituels, traditionnellement jouées par les potiches politiques costumées et cravatées, vont passer à la trappe. De même, les mises en scène, tramées dans les coulisses par les décideurs financiers, vont être remisées au musée de l’histoire.

Désormais, l’heure est à l’élaboration d’un scénario de vie écrit et joué par le peuple, pour le peuple, mais contre les nantis, ces parasites suceurs de sang ouvrier.

Depuis que le peuple a foulé le pavé parisien de ses héroïques pieds insurrectionnels, le palais élyséen tremble de terreur. Depuis qu’il arbore fièrement son gilet pare-politicien jaune, le pouvoir voit rouge. Depuis qu’il clame haut et fort son droit à vivre dans la dignité, les murs du gouvernement bruissent de sourdes inquiétudes. Depuis qu’il menace de prendre d’assaut le palais de l’Elysée, la tranquillité des puissants suinte de sueurs froides. Depuis qu’il s’est résolu à réaliser son rêve de justice sociale, les classes dominantes sont saisies de cauchemars. Depuis que les femmes du peuple se sont impliquées majoritairement dans le mouvement de lutte, le féminisme a dévoilé dans toute sa nudité et nullité sa nature bourgeoise. Depuis qu’il paralyse l’économie par ses blocages, les patrons ont compris le pouvoir de nuisance et de puissance du peuple. Depuis qu’il occupe socialement la rue, les permanences institutionnelles politiques bourgeoises (Présidence, Parlement, syndicats, partis politiques) ont prouvé leur insignifiance, leur futilité, leur platitude, leur petitesse ; elles ont dévoilé leur scélératesse, leur traîtrise, leur compromission, leur bassesse.

Le peuple en action va signifier la fin de la pièce théâtrale marconienne. Il a décidé de ne plus participer à la comédie politique bourgeoise, à la bouffonnerie électorale, à la pantalonnade syndicale mafieuse, à la tartuferie démocratique, aux délibérations byzantines, aux pourparlers dans le secret, en un mot à la «société du spectacle».

Dès maintenant, le peuple s’est invité sur la scène politique de la lutte. Avec la perspective de la politique de la faim du contrôle total de sa vie. De la fin de la politique bourgeoise repue, corrompue, rompue de la réalité populaire. Il veut inscrire désormais son action dans une dynamique de la politique de la mort de sa funèbre existence sociale réduite à la survie. De l’enterrement de la classe politique parasitaire responsable de sa misère. De l’inhumation des programmes antisociaux, des démantèlements des services sociaux, des politiques économiques du capital. De l’ensevelissement définitif de la société marchande. Dans une dynamique de la politique de l’instauration d’une société humaine universelle débarrassée du capitalisme exploiteur, affameur, criminel, terroriste, belliqueux, semeur de guerres.

L’exemplaire lutte du peuple français a déjà fait tache d’huile. D’autres pays européens s’embrasent à leur tour. Des initiatives du type Gilets jaunes commencent à apparaître en Belgique, en Italie, en Bulgarie, en Hollande, et même dans la riche Allemagne.

«On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré» (Albert Einstein).

M. K.

Comment (22)

    Zaatar
    8 décembre 2018 - 7 h 38 min

    Rendez vous dans deux semaines, pour faire un point de situation dans ce pays. Les reformes engagees par son president le seront jusqu’a la fin et jusqu’a la derniere, car tous les politiques du pays en hypocrites tous comme ils sont savent que ca ne peut etre autrement et qu’il faut casser des oeufs pour faire une bonne omelette.

    Zaatar
    7 décembre 2018 - 15 h 34 min

    Cela se passe en france et le sujet est decortique en Algerie avec, je dirais, des pronostics farfelus car on developpe comme si on avait toutes les informations, meme celles qui sont tapies en dessous, et on donne le « resultat » de ce que sera la future France. Ma foi, comme premonitions, on ne peut pas faire mieux. Malgre que pour l’heure, Macron est toujours solidement arrime a son poste de president de la republique, que les fauteurs vont tous etre mates demain car les moyens sont mis en branle, et le mouvement des gilets jaunes commencent a s’essoufler au vu de la violence qui s’est generee au travers du mouvement. Reste les politiques qui bien evidemment saisissent toutes les occasions ne tarderont pas a rentrer dans leurs car sachant pertinemment que rien ne changera, et que meme s’ils etaient au pouvoir il n y aurait pas d’autres solutions pour la France si effectivement il faut la reformer au plus profond. Les sacrifices sont inevitables et Macron tres bien au meme titre que tous les autres sauf que lui a accepte de porter le chapeau et d’endosser toutes les critiques.

    4
    1
    Tarass Boulba
    6 décembre 2018 - 20 h 35 min

    Très bonne analyse de Mesloub Khider sur la politique économique de Macron et ses réformes. Cependant je ne pense pas qu’il va être « révolutionnairement destitué » ! Il a certes une côte d’impopularité qui dépasse depuis ces dernières semaines les 80 %, mais je ne pense pas qu’il va démissionner, quitter le navire ou que le peuple français soit unanimement d’accord pour qu’il soit destitué ! A la limite, une dissolution de l’assemblée, mais ce risque n’est pas la solution favorite des Macroniens qui ne sont prêts à baisser les bras aussi facilement ! D’abord Macron commence à lâcher du lest en proposant des discussions et des débats au sein de la société et des corps intermédiaires, en prenant déjà des décisions à contre courant de ces réformes mais les français vont juger « sur pièce » et l’attendent toujours .. »aux ronds-points » ! Les prochains samedis (8 et 15 décembre) vont nous préciser les scénarios futurs !

    Vroum Vroum 😤..
    6 décembre 2018 - 1 h 08 min

    Macron « En Marche » vers la Sortie…il ne finira pas son Mandat . .Comme Trump et MBS… Grillé !

    3
    2
    HOUMTY
    5 décembre 2018 - 19 h 22 min

    SALAM L’KHAWA….. Quéstion ! Quelle est la différence en Mr macron et Mr trump ? Répense aucune, ce sont tous les deux des businessmnns qui ne connaissent absolument rien de rien a la géopolitique, pire encore ils construissent une économie genre chateau de carte, qui risque a tout moment de partir en live, du au situation instable qu’ils créent dans l’économie mondiale par rapport a leurs comportements instable…. QU’ALLAH nous protége de ce genre d’individu bipolaire… et VIVE LA MÉRE PATRIE L’ ALGERIE et notre glorieuse A.N.P

    31
    4
      Anonyme
      7 décembre 2018 - 20 h 59 min

      T’as l’air de connaitre la geopolitique mieux que trump et macron. Tu devrais te presenter aux presidentielles 2019 de notre pays. En plus tu as l’air de maitriser l’economie, que demander de plus a un president.

    Felfel Har
    5 décembre 2018 - 17 h 41 min

    La France en Marche (forçée) dont Macron rêvait est bien là, dans la rue. Ce ne sont plus des manifestations, mais c’est une insurrection qui mettra fin au mandat de l’enfant impénitent de la finance internationale (le 1% des riches qui contrôlent 80% de la richesse), et au-delà, du projet dévoyé de l’Europe Unie, celle du Capital et des technocrates, plus que celle des peuples et des diverses communautés.
    En abusant de son arrogance, de ses inégalités, de sa boulimie, le monde capitaliste dominant, après s’être offert une mondialisation à son avantage exclusif, a fini par créer les conditions qui conduiront à sa perte et sa destruction est imminente.
    Bravo Manu, tu as fait du « bon boulot! »

    6
    2
    Anonyme
    5 décembre 2018 - 15 h 26 min

    .Macron a ete pondu par sa mere poule la banque Rothschild pour accomplir une mission,comme jadis Sarkosy
    sous les ordres de BHL pour detruire la Lybie….La France se reveille aujourd hui et le peuple Francais ne veut plus financer les envahisseurs.

    5
    4
    Tin-Hinane
    5 décembre 2018 - 14 h 16 min

    Le capitalisme est un anthropophage ne le savaient ils pas eux eux qu’ils l’on enfanté? Le capitalisme broie tout sans distinction et sans pitié. Ils croyaient quoi les peuples occidentaux qu’ils leurs suffisaient d’être complices et partie prenante des crimes qui se perpétraient contre les autres peuples pour être épargnés, c’est mal connaitre ce système aberrant. Ils n’ont pas arrêté une seule seconde de commettre des massacres et des crimes les plus horribles les plus abjects depuis maintenant deux siècles (on ne va pas évoquer la « conquête » de l’Amérique, c’est bien trop long et trop insupportable). Comme a dit un premier ministre anglais: « ou nous leur donnons quelques réformes ou ils donneront une révolution », c’est bien ce qu’à fait l’occident pendant quelques années du temps où l’URSS était debout et représentait une menace, ils leurs ont octroyé quelques réformes. Dès la chute de l’URSS la marche arrière s’est enclenchée et ils reprennent des deux mains ce qu’ils ont donné d’une seule avec réticence, cela n’a jamais été des acquis c’était des concessions. Il n’y a pas que les français qui sont concernés les autres européens aussi ainsi que les américains. Les français descendent dans la rue aujourd’hui et c’est bien j’espère qu’ils y resteront jusqu’au départ du président. Ces présidents français qui ont tué Khaddafi, qui intimaient l’ordre à Bachar El Assad de partir. Qui doit partir maintenant, qui?

    11
    2
      Ch'ha
      5 décembre 2018 - 18 h 15 min

      @Tin-Hinane
      Exactement : le capitalisme est mortifère.

      4
      2
      Zaatar
      6 décembre 2018 - 11 h 04 min

      Ne vous rejouissez pas trop vite. Ne jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué…

    Kassaman
    5 décembre 2018 - 13 h 20 min

    Macron n’étant effectivement qu’un employé de la finance internationale qu’il reste ou qu’il s’en aille en soit changera peu de chose.
    Bien évidemment ce mouvement de protestation, vraiment spontanée et populaire au sens plein du terme, je le vis de l’intérieur, est à saluer. Il reste tout de même au(x) peuple(s) à déterminer le réel foyer de ce pouvoir occulte qui a fait main basse sur la quasi totalité des richesses de la planète.
    Il reste aux peuples à réaliser qu’ils ont tous un ennemi commun, cet ennemi qui a détruit, Irak, Libye, Syrie, Congo, Yemen, Afghanistan. Cet ennemi qui va maintenant dévorer ses propres enfants, les peuples occidentaux…

    10
    2
    socrate
    5 décembre 2018 - 12 h 43 min

    N’enterrez pas Macron trop vite ! Il est, certes, méchamment touché mais pas encore coulé. En fait de révolution, la majeure partie de la population aspire surtout à passer de bonnes fêtes de fin d’années. Tôt ou tard, tout ce désordre va finir par lasser les gens.

    5
    17
      Anonyme
      6 décembre 2018 - 0 h 36 min

      Tu dis ca pour te consoler et te rassuré car c est parti mon kiki ; je sais pas si tu vas trouver la dinde et des marrons ; ton saumon; foie gras et ta p’tite bouteille ; hé non Socrate … a moins que tu le fasses tt de suite car l essence se fais de moins en moins et les produits alimentaires idem et tu revironneras surement dans une cave avec une bougie d ici la . mauvais présage , situation explosive , risque de guerres civiles : c est pas la teteille Bébert que tu vas Pété hé oui ; la fête est fini! faites des réserves de couvertures ; d eau et de bougies plutôt jus qu a nouvel ordre? Je t invite en Algerie à Alger ou Oran pour les passer tu seras bien mieux que chez toi en France ; crois moi sur parole , je te le garantie sur facture lol.

      4
      2
    Anonyme
    5 décembre 2018 - 12 h 43 min

    Le peuple, le peuple, le peuple,….et le peuple algérien, vous y pensez de temps en temps? Au moins le peuple français prouve qu’il est toujours vivant et qu’il est prêt à défendre ses intérêts. Mais chez nous, le peuple à été anesthésié, il est dans le coma, comme mort, à l’image de notre cher président. J’aimerai lire de articles sur la défense du peuple algérien!

    15
    31
      Anonyme
      6 décembre 2018 - 0 h 19 min

      Tu confonds 3 samedis d émeutes à Paris particulièrement et une situation peut être meme surement explosive en France qui a fait que deux blessé grave , un viol que je déplore ; bcps de blessés mais moins grave et quelques millions d euros en dégât incorporels à la décennie algérienne sanglante ?
      Tu trouves pas que le peuple a déjà mangé son pain noir? L’ Algerie se situe en Afrique et pas en Europe pourquoi veux tu la comparés à la France ou la Belgique et meme les peuples les mœurs les habitudes sont différentes déjà en Afrique dont Ll Algerie et les pays du Maghreb ?
      Enfin dans ses pays européens modernisé ; n ont ils pas plus de moyens que le Maghreb dont l Algerie ses occidentaux ; les batailles la guerre les émeutes tu l as fait avec des moyens en France ou dans le monde , n importe quel Français peut posséder une arme si la préfecture de police lui a délivré le permis , ensuite toutes les armes prohibées juste dans les quartiers difficiles tu risquerais de trouver un bazooka et kalachnikovs ;des fusils a pompes sciés je t en parle pas et les armes a feu comme le Beretta 9 mm ect ect ; vous avez ca en Algerie tout ses moyens ; non les armes sont interdites en Algerie meme les cartouches et hamdoulah , ses pays occidentaux ne sont pas forcement des modèles a ce niveau ; je te rassure n importe quels peuples au monde quand il veut peut détruire n importe quels gouvernements qui le gouverne et le dirige ; que ce soit la France ou autres meme l Algerie. le printemps blanc est un bon retour des choses cet Hiver en France et peut être d autres pays européens qui vont suivre. Laisse le peuple algerien tranquille car ni toi ni moi; nous le représentons ou nous l incarnons mais nous en faisant partie comme tout à chacun . Au moins t aura eu mon com sur la défense du peuple algerien contre toi compatriote.

      4
      2
    Ch'ha
    5 décembre 2018 - 11 h 47 min

    En Allemagne les gilets jaunes sont un mouvement anti-immigration.

    9
    5
      Zaatar
      5 décembre 2018 - 13 h 54 min

      @Ch’ha,

      En Algérie il n y a pas de gilets jaunes, il n’a jamais été accessoire dans les voitures que les Algériens ont acheté alors qu’en France il a été imposé du temps de sakozy. peut être que les gilets de sauvetage remplaceront les gilets jaunes….en mer. Mais au fait, vous êtes de nationalité Française et vous vivez en France, donc c’est plutôt gilet jaune…pour vous.

      7
      1
        Ch'ha
        5 décembre 2018 - 18 h 03 min

        @Zaatar
        L’Allemagne et la France sont très différentes.
        Vous voulez savoir si je suis gilet jaune après une voiture bélier du 24/01/16 me laissant morte sur un trottoir une absence TOTALE de soins médicaux etc…droits bafoués à tous les niveaux avec une PERSÉCUTION OBSESSIONNELLE RÉCURRENTE PSYCHOPATHES des français dans leur intégralité et vous vous dites que je suis gilet jaune SOLIDAIRE de PSYCHOPATHES CRIMINELS RACISTES ! C’est mal me connaître.
        😉

        2
        4
        Ch'ha
        5 décembre 2018 - 18 h 05 min

        @Zaatar
        PS : les français sont tous des moutons vous ordonnez ils exécutent c’est aussi simple que ça.

        2
        5
          Zaatar
          6 décembre 2018 - 14 h 25 min

          @Ch’ha,

          Est ce à dire que vous êtes un mouton? puisque vous êtes de nationalité Française et que vous vivez en France…

    anonyme
    5 décembre 2018 - 11 h 31 min

    Tous ce dont vous parlez ici qui se déroule en france, existe chez nous en plus inhumain, en plus hideux, en plus horrible.

    21
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.