Un affairiste d’Oued Souf importe des ordures pour détourner les devises

Béjaïa conteneurs
Tous les moyens sont bons pour les trafiquants véreux. PPAgency

Par Rabah A. La saisie, mardi, de 17 conteneurs remplis de déchets ménagers au port de Béjaïa vient confirmer l’ampleur des transferts de devises vers l’étranger par le recours à divers procédés et relance le débat sur l’efficacité des enquêtes et des moyens de contrôle mis en place pour endiguer ce fléau qui saigne l’économie nationale.

Selon nos informations, les conteneurs saisis, qui provenaient de deux ports, maltais et turc, étaient censés transporter des bijoux de fantaisie pour une somme de 300 000 de dollars, d’après les fichiers déposés auprès du transitaire par l’importateur. Selon le député du FFS Chafaâ Bouaiche, les conteneurs saisis appartiennent à un groupe implanté à Oued Souf qui active essentiellement dans la brique et dans le ciment et qui est, selon le député, à la tête d’une vingtaine de sociétés.

Le recours à pareils procédés par des importateurs véreux pour détourner des sommes importantes de devises n’est pourtant pas nouveau. Ce qui prouve qu’au niveau des Douanes, il y a toujours des failles exploitées à cet effet par des arnaqueurs très futés.

Il y a lieu de rappeler que le port de Béjaïa a déjà été secoué par plusieurs scandales de ce genre, comme celui de l’importation du ciment avarié et de la bière impropre à la consommation et des quantités de conteneurs saisis auparavant pour des questions liées aux fraudes. Des enquêtes ont été ouvertes mais aucune n’a abouti.

R. A.

Comment (75)

    Siad
    7 décembre 2018 - 14 h 40 min

    Il y a fausse déclaration : ordures au lieu de bijoux. L’importateur est connu. Il possède plusieurs sociétés, donc un patrimoine important. Il faut tout simplement appliquer la loi :
    1) prélever sur les comptes bancaires l’équivalent des devises exportées, en appliquant une pénalité de 10%
    2) faire renvoyer les déchets à l’expéditeur.
    3) radier du Rc cette personne
    4) rechercher les complices dans l’administration, douanes, impôts, banques, déclarant en douanes, et les sanctionner lourdement : licenciement avec une lourde pénalité.
    Publier le tout.

    Kenza
    7 décembre 2018 - 14 h 19 min

    Une ordure qui importe des ordures…mettez-le à la poubelle! Et surtout, évitez de le recycler..l’enfouissement ce n’est pas mal pour les déchets toxiques…ça évite de polluer l’environnement….

    Anonyme
    7 décembre 2018 - 11 h 47 min

    ces conteneurs ne devraient pas quitter le bateaux qui les a ramener que font les douanes algeriennes, les inspections a bord existent ….

    Nasser
    6 décembre 2018 - 21 h 10 min

    Parce que l’on se concentre trop sur Rebrab.
    Peut-être est-ce fait exprès pour détourner l’attention………..

    8
    4
    Anonyme
    6 décembre 2018 - 20 h 53 min

    Le z’bel appelle le z’bel .

    Thifran
    6 décembre 2018 - 20 h 52 min

    Cette affaire de détournement des biens de la nation n’est que l’arbre qui cache la forêt. Un homme honnête ne pourra pas à lui seul empêcher quatre dix neuf autres de commettre des larcins .

    Mokhtar
    6 décembre 2018 - 20 h 30 min

    Qu’il est bête cet homme d’affaire, pourquoi n’a-t-il pas fait le chemin inverse et envoyé par conteneurs-bateaux le « zbel » algérien vers la péninsule ibérique, il aurait gagné plus de fric…

    Alfa
    6 décembre 2018 - 20 h 21 min

    Je suggère aux autorités, j’espère qu’il y en a encore, d’empaqueter cette fripouille et toute sa famille dans un conteneur bien aménagé pour le besoin et de les envoyer avec ses propres ordures illico presto vers son adresse d’embarcation d’origine.

    el hadj
    6 décembre 2018 - 19 h 47 min

    Qu a t on fait au bon Dieu pour que notre pays devienne un dépotoir pour le recyclage a coup de devises des déchets ménagers des pays européens, pourquoi ce laisser aller en matière de préservation de l environnement, des ressources financières et de la sante publique ,de mauvaise gestion, de déliquescence a pris une telle ampleur pour mettre en péril la sécurité du pays .une situation accentuée par l absence ,a part un cadre expose selon les circonstances, du président de la république sur la scène nationale et internationale ,ayant permis a un pouvoir occulte d agir illégitimement en toute liberté. quand sortirons nous de cette situation risible qui affecte notre dignité de citoyens algériens majeurs.ce fut un temps l importation de briques a la place de produits,de la ferraille et de pièces de rechange usagées,des produits pérîmes,des équipements surfactures,voila que maintenant on importe sans contrôle ni a priori ni a posteriori avant d autoriser le paiement a coup de devises les déchets plastiques.

    MELLO
    6 décembre 2018 - 19 h 32 min

    Sommes nous la Suède pour importer des ordures ? En effet , la Suède manque d’ordures pour pouvoir faire fonctionner ses centrales énergétiques . La Suède brûle tous ses déchets pour produire de l’énergie et la manque de poubelles s’avère néfaste pour ce pays. Cet affairiste de Oued Souf pense pouvoir recycler ces déchets pour se mettre au niveau de la Suède, comme l’avait bien dit Ould Abbes. Mais alors, pourquoi inscrire une importation de bijoux de fantaisie ? Sûrement pour pouvoir faire sortir ces 300 000 Dollars et les mettre dans un compte à l’étranger. Je suggère à ce monsieur de reexporter ces ordures vers la Suède , d’où il bénéficiera d’un autre pactole de 300 000 Dollars.

      MELLO
      6 décembre 2018 - 21 h 05 min

      N’omettons pas de remercier ce député du FFS , Chafai Bouaiche d’avoir dévoilé le nom de l’importateur , non de l’imposteur. Quelque soit les raisons de cette importation, la législation est violée.

    Vangelis
    6 décembre 2018 - 19 h 28 min

    Cet individu plus parvenu que patron doit être arrêté, mis aux arrêts en attendant son jugement. Bien évidemment sur le champ, ses biens et ceux de sa famille, tous ses biens doivent être saisis au profit du Trésor algérien car il est quasi certain qu’il n’est pas à sa première tentative.

    Il doit être mis en prison et affecté au ramassage des ordures et du caca de ses congénères.

    Rti
    6 décembre 2018 - 18 h 57 min

    Hadhi emliha il importe les ordure et il est seulement puni d une amande hadh leblad ehna fihena celui ci doit etres mis en detention definitive et lui fermé toute ses entreprises .aabbb alikoum c votre pays si c pas le ça ça sera le pays de vôtres progenitures

    elhadj
    6 décembre 2018 - 17 h 56 min

    avec la situation actuelle du pays,aucun redressement n est a espérer tant qu il n y aura pas un renouvellement générationnel et une justice indépendante agissant sans contrainte ni interférence sa fonction.la déliquescence actuelle a permis l émergence d une nouvelle caste sans foi ni loi

    Anonyme
    6 décembre 2018 - 17 h 54 min

    DITES NOUS LE NOM DE CETTE ORDURE.

    Anonyme
    6 décembre 2018 - 17 h 46 min

    On est ou avec l’affaire de la farine colombienne;

    DYHIA-DZ
    6 décembre 2018 - 17 h 44 min

    Avant, nos baznassa importaient les vers de terre et les abats de reptiles, maintenant ils ont progressé …Ils nous importent les ordures des autres pays…Ils nous importent des microbes turcs…bénits par une ROQIA !!!
    Il faut remettre de l’ordre en Algérie

    Pauvre ministre de l’environnement !!! Après tout le ménage qu’elle avait fait !!!

    16
    1
    Anonyme
    6 décembre 2018 - 17 h 20 min

    Faut il mettre un surveillant derrière chaque douanier ?

    34
    brahim
    6 décembre 2018 - 17 h 19 min

    cet affairiste doit être jeté en prison avec ses ordures.

    16
    moh_blida
    6 décembre 2018 - 17 h 18 min

    Des mercenaires ces gens de là. aucun nationalisme ya dine kessam!!

    22
      Anonyme
      6 décembre 2018 - 17 h 53 min

      Wallah que c’est vrai.
      Aucun nationalisme YA din Kacem.
      Le pays est rongé par les trabendistes devenus patrons des ordures.

    Lghoul
    6 décembre 2018 - 15 h 47 min

    Pour le titre: Quelqu’un qui importe les déchets du monde vers son pays pour le transformer en poubelle n’est pas un « affairiste », mais un criminel-mercenaire.

    22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.