Horst Köhler : «Une solution pacifique est possible au Sahara Occidental»

Horst Sahara
Horst Köhler en compagnie de Brahim Ghali. D. R.

Par Sadek Sahraoui «Ma conviction demeure qu’une solution pacifique au conflit du Sahara Occidental est possible», a déclaré, hier, l’ex-président allemand Horst Köhler lors d’une conférence de presse au Palais des nations à Genève, à l’issue de la table ronde sur le conflit sahraoui. Selon Köhler, l’envoyé personnel du secrétaire général pour le Sahara Occidental, cette réunion constitue un premier pas mais important.

Chargé du dossier depuis 2017, l’ancien président allemand a également annoncé qu’il entendait organiser une nouvelle réunion sur le même format au premier trimestre 2019. «D’après nos discussions, il est clair pour moi que personne ne gagne à maintenir le statu quo», a-t-il ajouté, tout en affichant sa ferme conviction qu’«il est dans l’intérêt de tous de résoudre ce conflit afin de créer un environnement propice à une forte croissance, à des créations d’emplois et à une meilleure sécurité».

Présentée par l’ONU comme un «premier pas vers un processus renouvelé de négociations en vue de parvenir à une solution juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental», la réunion à Genève s’est tenue dans «une atmosphère d’engagement sérieux et de respect mutuel», a relevé l’envoyé de l’ONU.

Dans le communiqué final sanctionnant cette première table ronde en six ans, le Maroc et le Front Polisario reconnaissent que la collaboration et l’intégration régionale, «pas la confrontation», «est le meilleur moyen de répondre aux nombreux défis» de la région.

Les dernières négociations directes entre le Front Polisario et le Maroc s’étaient achevées en 2012 sur des divisions liées au statut du territoire et au corps électoral pour un référendum. Mardi dernier, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, avait appelé les parties à dialoguer «sans pré-condition».

S. S.

Comment (10)

    Paris 75011
    7 décembre 2018 - 19 h 37 min

    La « solution pacifique » a laquelle pense Mr Kohler pour éviter la honte a M6 notamment aupres de ses sujets. serait semble-t’il d’introduire une 3eme option (Large Autonomie) aux deux autres options (Indépendance et Integration au Maroc) prévues initialement dans le Référendum et ainsi engager au plus vite cette opération référendaire sous l’égide de l’ONU (Minurso), l’UE et l’UA et sur la base du recensement élaboré en 1974 par l’Espagne avec une actualisation des listes electorales des sahraouis notamment pour leurs filiations directes et en excluant les colons marocains bien entendu.

    7
    10
    Bennani
    7 décembre 2018 - 15 h 18 min

    «Une solution pacifique est possible au Sahara Occidental» dixt Kohler,

    Moi je dirais que cette solution n’est pas seulement possible mais plutot qu’elle est certaine du moment que c’est une cause juste et est reconnue par la Communauté Internationale,

    21
    12
    Linguistique
    7 décembre 2018 - 15 h 10 min

    A voir le nombre de pouces « j’aime » et le nombre de pouces « je n’aime pas », presque égaux avec léger avantage au Polisario, on peut espérer que la fin de ce conflit n’est loin qui verra l’autodétermination du valeureux peuple sahraoui déboucher sur son indépendance.

    20
    27
      BabElOuedAchouhadas
      7 décembre 2018 - 16 h 39 min

      @Linguistique. Le nombre de pouces « je n’aime pas » s’explique par le nombre de soldats marocains du Net qui pullulent sur les Sites Dz surtout quand on sait que le Makhzen en a recruté en 2014 environ 5.000 milices ayant pour seule mission de véhiculer la propagande du Makhzen tout en essayant de se faire passer pour des Algériens.
      Enfin je sais qu’en tant que marocain tu sais tout cela,

      24
      10
        Linguistique
        7 décembre 2018 - 17 h 32 min

        Ha ha (…) . Ta l’maroqi
        Relie donc mon commentaire tu verras qu’il est sans équivoque puisque je parle d’autodétermination et d’indépendance du valeureux peuple sahraoui. Ce qui, à l’évidence a réveillé tes hémorroïde. Je suis un pur patriote algérien et je n’ai jamais cessé de dénoncer les agents qui « pullulent sur les sites Algériens « . Quant à m’accuser de la suprême infamie d’être marocain, , حسبي الله ونعم الوكيل Mais en cette période de suspicion pourrait te concerner, vu que tes commentaires ont toujours été ambigus et les nombreuses réponses qu’on te faisait, attestent de ton double jeu. D’ailleurs si tu étais algérien, tu aurais su que le pluriel de « chahid » est « chouhada » qui n’a pas besoin de « s ».
        Enfin accoler Babeloued de ton pseudo, révèle que tu es lâche soit harki, soit ton appartenance a la DGS de ton maître le PD homo6. Et c’est une signature de tes amis qui, pour se faire passer pour des Algerien s, utilisent des pseudos ridicules comme par exemple DZ qu’ils accolent. Va au diable.

        10
        16
        Felfel Har
        7 décembre 2018 - 18 h 11 min

        @BEOAchouhadas
        Fais comme moi l’ami, ignore-les et rassure-toi: plus ils sont nombreux et mieux j’apprécie les effets du poil à gratter que je leur destine. Au Maroc, il y aurait pénurie de Preparation H, cette pommade qui soigne les hémorroïdes à cause de nos commentaires. Let them enjoy it!
        Salutations!

        14
        8
          BabElOuedAchouhadas
          7 décembre 2018 - 18 h 47 min

          @Felfel Har; Thank you so much my dear.
          A vrai dire j’adore traiter les esclaves marokis par ce qu’ils méritent tellement ils pensent que le concept de la citoyenneté se rapporte exclusivement a la maniere de se courber pour faire ce fameux « baise-main » a un Predateur Gay et son fiston tout en continuant a prier 5 fois pas jour en espérant trouver un jour leurs noms dans cette fameuse liste annuelle des candidats a la cérémonie de « Prestation de serment d’allégeance » et ainsi s’assurer le ticket du paradis.

          13
          9
    Yeoman
    7 décembre 2018 - 11 h 20 min

    Le representing de la RASD et celui due Maroc ont tenu une conférence de presse commune. Les sahraoui avaient l’expression souriante et décontractée des gens sûrs d’eux-mêmes et de leur vbon droit. Les marocains avaient la mine décomposée du voleur appelé à rendre des comptes. Mais je suppose qu’ils vont s’y faire. Ils ont intérêt à s’y faire d’ailleurs car ils seront appelés dans l’avenir à recevoir chez eux un ambassadeur de la jeune République Sahraouie.

    39
    20
    M'hamed HAMROUCH
    7 décembre 2018 - 10 h 11 min

    «Solution pacifique» ou «Solution militaire», l’essentiel est de mettre fin rapidement à la colonisation du Sahara occidental et au calvaire de son peuple.

    40
    13
    Med
    7 décembre 2018 - 7 h 37 min

    Köhler, ancien chef du FMI et ancien président de l’Allemagne, avait dit ses « 4 vérités » sur la présence des troupes allemandes en Afghanistan, à savoir qu’elles y défendaient les intérêts de l’Allemagne et de l’Occident, avant d’être contraint à démissionner suite aux pressions tous azimuths.
    Il est possible que l’initiative de Köhler puisse aboutir à des résultats dans le sens de l’autodétermination mais les pressions sont énormes, de partout. Le Maroc exploite toutes les richesses du Sahara Occidental à son profit et les pays occidentaux (USA, Europe…) en tirent également profit. Sur le plan géostratégique, un Grand Maroc intéresse plus les USA qu’un Sahara Occidental indépendant.

    28
    32

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.