L’Occident accuse : «C’est la Russie qui est derrière les gilets jaunes !»

Comment (5)

    EL Che
    23 décembre 2018 - 10 h 56 min

    Ceci n est que la preuve du desespoire dans lequel vie l’occident decadent (a tout les niveaux)
    Heureusement pour cette Occident que le Ridicule ne Tue pas ! sinon……….!

    Anonyme
    17 décembre 2018 - 19 h 39 min

    En fait cette méthode me rappel à moi la révolution orange fomenté par la CIA et ensuite en Ukraine mais différemment ; L UE et la France avait suivi les USA et ses pays de l est à basculer vers l UE mais surtout vers l OTAN contre son ancien protecteur la Russie ; la c est diffèrent et c est pas aussi la meme époque et le meme contexte ; tout les présidents à part Poutine sont différents et surtout deux pays les USA et la France ; celui qui déteste Macron et sa France et qui n arrête pas de la taper par des tweets humiliant c est bien Trump nouveau président des USA de la première puissance mondiale ; j avais dit déjà sur un article d AP que la contagion ne touchera pas les autres pays européens à part la Belgique petite sœur de la France mais plutôt la contagion pourrait toucher l Afrique et son Maghreb dont l Algerie due à son influence française que nous connaissons ; mais l Algérie a les gardes fou meme contre les puissants de ce monde ; ils ont essayé par d autres méthodes en vain on est paré et que ca dure ; avant de fomenté le printemps tunisiens il avait essayé en Algerie mais dans mon pays il y a 120 policiers pour un homme et nos services avait anticipés donc ca n a pas marché et hamdoulah ; Trump est venu en France fâché pour l armistice le 11 novembre et n a pas participer avec les autres à ttes les manifestations organisées pour l évènement ; il a préféré se recueillir au cimetière américain et rendre hommage à ses soldats seulement . Dès son arrivée on a bien vu Macron le caresser malgré ses tweets humiliant la France et son président ; il lui a dit tu ne feras pas ton armée européenne ni contre les chinois ni la Russie et le fait qu il est mis les USA ce Macron avec les deux autres puissances , il y a de quoi vexé les USA et son président aussi ils ont droit de le voir ainsi aussi mais il a mis la première puissance sur son dos Macron et sur sa France ; donc c est plutôt une signature américaine CIA ; peut être combiné avec les le FSB et les services chinois puisque c est eux qui était visé à la base ; les alliés d hier peuvent devenir des ennemis aujour dhui , enfin Trump a raison c est ingrat de la part de la France ; les USA les ont libérés et ils parleraient surement l Allemand et le Russe si les USA n était pas intervenu et c est le plan Marshal qui a retapé l Europe avec ses dollars et son matos US juste après la seconde guerre ; surement la NSA CIA et FSB combiné ; ils s entendent à merveille Trump et Poutine ; c est chouette ca change pour une fois. Juste un avertissement ca va se calmer mais si il continu a jouer Jupiter avec Trump et les USA c est foutu d avance trop de moyens les USA en hommes ect ect si les allemands nazi d hier vous ont acheté alors les USA d Aujour dhui avec leurs dollars tout s achète et a toutes époques et dans tout les pays ; il s est cassé les dents juste avec les gilets jaunes déjà ; alors les USA ou la Russie voir la Chine , pti morveux Macron ; t es cuit avec Trump mec !

    3
    2
    Iwen
    17 décembre 2018 - 19 h 16 min

    je viens de chopper le rhume et bon sang je suis sûr que c’est un coup des RUSSES !

    8
    1
    ANONYME
    17 décembre 2018 - 16 h 35 min

    c’est la Russie qui est derriere l’élection de trump et maintenant des gilets jaunes et puis quoi encore
    Quelle bassesse
    Poutine le chevalier leur donne des sueurs froides et tous leurs plans machiavéliques ont échoué
    VIVE POUTINE
    VIVE LA RUSSIE ÉTERNELLE

    19
    1
      Ch'ha
      17 décembre 2018 - 19 h 28 min

      @Anonyme 16h35
      J’allais parler également de l’élection Trump .. Je rajoute au passage l’affaire Skripal.

      1
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.