D’anciens soldats au Sahel s’infiltrent en Algérie comme migrants clandestins

Sahel
D'anciens soldats s'infiltrent parmi les migrants clandestins. D. R.

Par Hani Abdi − L’Algérie est de plus en plus préoccupée par la présence, parmi les migrants clandestins interceptés sur le territoire national, d’anciens soldats des pays du Sahel. Cette préoccupation est due notamment au fait que ces soldats ont servi dans des zones de conflit connues pour être les plaques tournantes de tous les trafics et du terrorisme.

Selon des sources sûres, les différents services de sécurité et les forces de l’ANP ont donné l’alerte, après avoir intercepté lors de contrôles routiers effectués ces derniers mois, des migrants clandestins qui se sont avérés être d’anciens soldats de pays du Sahel. Leur entrée illégale sur le territoire national fait l’objet d’enquêtes approfondies. Des rapports ont été faits aux hautes autorités politiques.

Les services de sécurité font également face à l’arrivée de migrants qui viennent des zones de combat de pays arabes en conflit, comme la Syrie, la Libye et le Yémen. Les réseaux de passeurs sont encadrés par des groupes armés qui contrôlent ces territoires et  font dans l’exfiltration d’anciens combattants, avec des tentatives de remonter sur le territoire algérien.

C’est d’ailleurs ce qu’a confirmé récemment le directeur de la migration au ministère de l’Intérieur, Hassen Kacimi, selon lequel la présence de ces anciens soldats sur le sol algérien constitue une menace que les services de sécurité prennent au sérieux. D’ailleurs, les vastes et multiples opérations que mènent les forces de l’ANP sur la zone frontalière sud confirment cette menace. Car, outre l’infiltration parmi les migrants clandestins d’anciens soldats, il y a l’existence de nombreuses caches d’armes tout au long de la bande frontalière avec le Mali, le Niger et la Libye. Autrement dit, ces caches d’armes se trouvent sur les routes migratoires.

Les récentes caches d’armes découvertes ne sont pas de nature à rassurer. Rien que le 17 décembre, des missiles sol-air ont été découverts à Bordj Badji Mokhtar ainsi qu’un lot de kalachnikovs, de lance-roquettes et de minutions. On a également trouvé d’autres caches contenant des FMPK, des obus de mortier de calibre 82 mm et des fusées pour obus de mortier. Cet armement provient selon toute vraisemblance des zones de conflit minant les pays voisins. Il est destiné soit à la revente pour les réseaux de contrebande, soit à une utilisation directe par des groupes terroristes qui ne perdent pas espoir de s’infiltrer sur le territoire national pour mener des attaques d’envergure, comme celle contre le site gazier de Tiguentourine à Illizi en 2013. D’où le renforcement du dispositif de sécurité des frontières et de contrôle des migrants clandestins.

H. A.

Comment (49)

    Migration 0 !!
    20 décembre 2018 - 12 h 47 min

    Depuis le temps ou AP le disait. Chassons du Migrant et tout ce qui n’est pas Algérien avant qu’il ne soit trops tard !

    Anonyme
    20 décembre 2018 - 0 h 06 min

    C’est pour ça que les ONG hurlent et travaillent activement sur le projet des migrants en Algérie pour soi-disant défendre leurs droits, mon œil ! En parallèle les réseaux mafieux terroristes bossent tranquillement pour s’infiltrer sur le territoire algérien. Les migrants doivent rester chez-eux ou être acheminés vers l’Europe et les USA qui sont les seuls responsables de leur Malheur. La Vigilance doit être multiplier par 1000, pour éviter de mauvaises surprises.
    Au fait, certains pseudos ne s’aventurent pas dans ce genre de rubrique, ils sont là juste pour critiquer la religion et/ ou le pouvoir et semer les Virus de l’occident malade !

    14
    Adam
    19 décembre 2018 - 22 h 55 min

    Le monde des bactéries est fascinant, il enseigne l’art de la guerre et de la survie. Toute bactérie est forcément mercenaire, elle ne connait pas la démocratie, ni les droits de l’homme, ni le respect des libertés qui ne sont que pures inventions humaines. Seuls les hommes sont crédules en voulant se soustraire à l’ordre naturel des choses. Ceux qui ont manigancé les desseins à l’origine des printemps arabes, sont impitoyables et ne reculent que devant le glaive finement aiguisé porté par une main de foi sans faille en la patrie.

    Restons unis plus que jamais. Tous les pays détruits sont victimes de la désunion.

    11
    1
    Anonyme
    19 décembre 2018 - 21 h 36 min

    Le pays avant tout. Il faut leur administrer un silence définitif, six pieds sous terre…

    5
    1
    karimdz
    19 décembre 2018 - 21 h 32 min

    L’incursion de terroristes au sein des migrants clandestins est bien sur inquiétant, en meme temps, l’intervention et la vigilance de notre valeureuse ANP nous rassure.

    Autant dire que les moyens visant à controler nos frontières doivent être renforcées par tous les moyens, et si nos services secrets s aperçoivent que des pays sont impliqués, il ne faut pas hésiter de rendre la monnaie à ces régimes, en armant également des migrants pour qu ils déstabilisent ces pays. C est donnant donnant !

    Les mouvement migratoires sont imputables à la France qui par ses interventions criminelles et son néocolonialisme qui maitient des régimes tam tam et pillent les richesses de l Afrique, sème le chaos l insécurité, l injustice et la pauvreté. L Algérie a ses propres problèmes, et n a pas vocation à assumer les conséquences de cette politique criminelle.

    6
    1
    Anonyme
    19 décembre 2018 - 21 h 23 min

    plus un migrant doit rentré dans notre sol clandestinement , mais vous vous êtes précipité à aller signer avec des réserves le pacte de Marrakech. Hé non encor une erreur on ne joue pas avec la souveraineté et la stabilité de l Algérie et le peuple algerien vous avait prévenu des le début de l invasion mais des traitres chez nous on voulu faire plaisir aux occidentaux et nous avons laisser passer ses meutes de clandestins subsahariens et autres africains et syriens et palestiniens et on a fait d l Algerie une poubelle et maintenant ils deviennent une menace a la sureté nationale à sa souveraineté et sa stabilité , la faute à qui hé bien à nos responsables algériens tout d abord ; on vous avez dit STOP ! AP vous aviez fait un article sur un sioniste Français et un algerien qui avait organisé ce déluge de migrants vers l Algerie ,pourquoi les services compétents n ont jamais fait d enquête et interpellé ses hommes au moins l Algerien traitre à sa patrie. Validez ou pas AP j invente rien.

    8
    1
      Anonyme
      20 décembre 2018 - 7 h 30 min

      Anonyme
      19 décembre 2018 – 21 h 23 min

      Très juste. L’Algérie est devenue une poubelle avec la présence des subsahariens

    Anonyme
    19 décembre 2018 - 20 h 39 min

    Il faut faire appel au peuple qui s’occupera de tous ces migrants qui insistent, malgré tout, sur un séjour « hors de question » en Algérie, il faut renvoyer ces étrangers chez eux.

    En hors sujet, « je sollicite à AP, pour créer dans cet espace commentaires la possibilité d’apporter des corrections aux incorrections de frappe souvent faites lorsqu’on écrit à partir d’un smartphone, merci par avance ».

    Alerte !
    19 décembre 2018 - 20 h 33 min

    Depuis des années les services marocains nous envoient leurs soldats noirs cachés parmi les réfugiés subsahariens avec la complicité des services français et les soldats originaires du Rif en Kabylie sous couverts de visiteurs ou ouvriers clandestins ou déclarés sinon l’ouest algérien est presque entre leurs mains grâce a des complicités locales de descendants de Marocains.
    La situation est grave !
    Les services marocains demandent a leurs agents de se marier avec des Algériennes pour s’installer définitivement dans le pays, c’est une astuce utilisée par tout les services du monde pour implanter leurs agents dans les pays susceptibles d’être envahis un jour.

    71
    1
      Anonyme
      19 décembre 2018 - 21 h 53 min

      Il y a trop de mariages entre marocains et Algériennes en France comme en Algérie. Et à eux la nationalité algérienne. Ce que nous avions réussi à éviter pendant cinquante ans, à savoir la maroquinisation à outrance de l’Ouest algérien est en train de nous tomber dessus comme le malheur sur le pauvre monde.
      Et on ne parle pas des Subsahariens qui eux aussi ont trouvé la combine dans le Sud. Pendant ce temps là les Algériens s’enfuient en Europe et au Canada, laissant le pays en proie à une future population de remplacement.

    Disparus
    19 décembre 2018 - 19 h 51 min

    Le Peuple est capable de défendre son pays et surveiller les intrus infiltrés ou arrivants.
    Pour cela il faudrait une volonté politique en ce sens !
    Numéro vert etc etc etc et agir vite !
    ======Le laxisme est une sorte de complicité !======

    54
    BISKRA
    19 décembre 2018 - 19 h 40 min

    Il faut la réactivation des réseaux du général Hassanne de l’ex-DRS. Pour l’intérêt national, tous les moyens sont bonnes et je fais confiance au service de renseignement de l’ANP

    89
    ANONYME 1
    19 décembre 2018 - 19 h 17 min

    A lire des informations pareilles rien n’augure de bon.
    Aux concernés, militaires et autres d‘agir en conséquence.
    Ils vont chercher par tous les moyens à faire fléchir et tomber l’Algérie, car ils ont un os en travers de leur gorge. « Les manifestations des gilets jaunes ».
    Ils doivent faire détourner l’attention et faire diminuer la pression qu’ils subissent. Les gilets jaunes ont visé juste en tapant dans leurs poches.
    Ce qui arrive à l’Algérie est presque à l’identique de ce qui est survenu à la Libye quand Kadhafi avait, lancé le satellite africain, puis tenté de créer une monnaie africaine, et surtout en accordant autant de facilités aux citoyens libyens. Ce que des citoyens occidentaux ne voyaient que dans leurs rêves.
    Pour l’Algérie c’est autre, mais la texture et la mixture est identique.

    12
    2
      Anonyme
      19 décembre 2018 - 19 h 47 min

      ANONYME 1
      19 décembre 2018 – 19 h 17 min
      Les concitoyens qui suivent l’actualité, qui lisent qui s’interrogent sur le devenir de cette invasion subsaharienne en Algérie, je dis bien subsaharienne en particulier, sont conscients de la gravité du problème, il faut maintenant informer les autres algériens qui restent à l’écart de ce phénomène, il faut les renseigner de la dangerosité qu’engendrent ces innombrables inconnus qui circulent dans en toute liberté, l’espace algérien en mendiant, en agressant en polluant en trafiquant, en arnaquant et que parmi eux se dissimilent des individus criminels attendant le moment « m » pour bondir et ce seront les citoyens les plus vulnérables qui subiront le coup fort de cette mystérieuse migration.

      10
      1
    Felfel Har
    19 décembre 2018 - 17 h 47 min

    Je ne crois pas beaucoup au hasard. Cette soudaine invasion de djihadistes doit contraindre nos services de sécurité à redoubler de vigilance. Il est plus que nécessaire de surveiller les réseaux islamistes de passeurs qui n’hésiteront pas à leur offrir protection, le gîte et le couvert. N’oublions pas qu’ils sont soumis aux lobbies qui ne nous veulent pas que du bien et ils trépignent d’impatience de gagner du grade aux dépens de leur patrie!
    Ce n’est pas le moment de baisser la garde. Pas de quartier, la menace doit être totalement éliminée avant qu’elle ne prenne de l’ampleur!

    85
    1
    elhadj
    19 décembre 2018 - 17 h 03 min

    la menace sur la sécurité du pays est réelle avec ces invasions massives de citoyens inconnus du moyen orient, de subsahariens de tout sexe et tout age et elle est d autant plus menacée tant que le pays ni dispose pas d un président jouissant toutes ses aptitudes physiques e-t mentales pour diriger, coordonner, agir , prévoir et contrôler sur le terrain les actions des institutions de la république. le pays a besoin dans l urgence d un homme a poigne du genre BOUMEDIENNE pour le préserver et le développer .D ailleurs,c est le souhait de la grande majorité des citoyens algériens pour un changement radical des méthodes de gestion des ressources publiques , des gestionnaires nommes par erreur et maintenus par oubli ,l élection d un président de consensus national pour redresser le pays et le représenter légitimement a l Etranger ,s adresser de vive voix a son peuple.

    68
      Remarque
      19 décembre 2018 - 17 h 45 min

      Vous avez tout a fait raison mais vous avez oublié l’autre insidieuse invasion celle de Marocains avec la complicité de certains responsables Algériens d’origines marocaines qui ont noyauté toute nos institutions et ministères y compris nos consulats et ambassades spécialement en France et travail en sous marins pour faire exploser l’Algérie de l’intérieur et sabotent les patriotes.

      38
      7
    K. DZ
    19 décembre 2018 - 16 h 17 min

    Je constate que tout le monde ou presque est d’accord avec H’mimed, et pourtant il avait été traité de raciste lorsqu’il avait déclaré que les migrants Sub-Sahariens etaient porteurs de menace pour la sécurité nationale. Je vous laisse méditer la dessus.

    39
    3
    Anonyme
    19 décembre 2018 - 16 h 16 min

    privilégier la sécurité et refouler tout les clandestins

    36
    2
    Anonyme
    19 décembre 2018 - 15 h 37 min

    Il faut fumiger tout ce qui bouge à la frontière avec le Mali et le Niger.
    Ces masses de personnes qui arrivaient chez nous avec des comportements spéciaux et des milliers d’enfants éparpillés sur les trottoirs de toutes nos villes ça n’inspirait pas confiance.

    41
    3
    bozscags
    19 décembre 2018 - 15 h 00 min

    il faut securiser nos frontieres et fumer tout ce qui bouge et faire travailler serieusement notre service de renseignement et surtout se mefier de tout le monde .

    29
    3
    Moh
    19 décembre 2018 - 14 h 42 min

    Qui sont les responsables qui protègent les centaines de milliers de clandestins soldats Marocains sans armes pour le moment ?
    En plus une grande partie d’eux s’est mariée avec des Algériennes et obtenue la nationalité algérienne grâce a des complicités et des lois votées dans le cadre du code de la famille pour leur faciliter la tache.

    La situation est gravissime car il risque y avoir une jonction entre les Marocains et ces Subsahariens.

    33
    6
    HOUMTY
    19 décembre 2018 - 14 h 29 min

    SALAM L’KHAWA…. Ya3téck saha @Lyes Oukane….. C’est malheureux , pendant que nous les ALGERIENS on se fait dézinguer sur les pseudos site mokokos genre m360…. ici c’est dar khali moh.. il rentre ils nous insulte, soutenue parfois par des khoubatas de chez nous… le monde a l’envers… VIVE notre ALGERIE pays au million et demi de Chouhadas ( Rahimahoum ALLAH ) et qu ‘ ALLAH protége nos militaires et nos services de sécurité.. Femmes et Hommes et a mort les traîtres d’ou qu’ils viennent

    104
    6
      Anonyme
      19 décembre 2018 - 15 h 33 min

      Tu as oublié « vive le polisario »

      27
      10
    barakett
    19 décembre 2018 - 14 h 00 min

    A force d’enfler des chevilles, de crier haut et fort notre « technique » de lutte contre le terrorisme, maintenant qu’elle a été étudiée car trop exposée, tenez-vous bien !
    Voilà la politique des naïfs, des mosquée et des foulard.
    Avec Boumediène on n’entendrait même pas parler de ceux qui oseraient s’aventurer chez nous et leurs complices internes.
    Ces criminels viennent parce qu’ils ont l’aide des incultes obsédés et sanguinaires engraissés chez nous par la vache à lait et instruits par la multiplication des mosquées à courbe parallèle à celle de la démographie.
    A t-on au moins une zone de no-mans-land surveillée aux frontières?
    Pourquoi l’UE a voulu aider au déminage frontalier?
    va t-on sacrifier le pays juste pour plaire aux ONG et se garantir un avenir ailleurs?
    Combien de marocains, tunisiens et subsahariens vivent en Algérie?
    Il est temps de montrer les crocs .

    64
    2
    Hamza
    19 décembre 2018 - 14 h 00 min

    Bien sûr qu’il faut protéger notre territoire du terrorisme mais nôtre pays et tellement vaste qu’il est impossible de surveiller toutes les frontières et quand je vois certains commentaires a la limite raciste je me demande vraiment si c’est personnes sont des compatriotes algérien

    7
    28
    صالح/ الجزائر
    19 décembre 2018 - 13 h 55 min

    Il faut que ces anciens soldats ( et terroristes ) , des pays du Sahel , de la Libye , ou de la Syrie , soient traités , retournés et renvoyés , en qualité de bombes humaines , vers la France , qui endosse entièrement la responsabilité de l’expansion du terrorisme , de la contrebande , dont celle de la cocaïne venant d’Amérique, et de la propagation des caches d’armes sur le sol algérien où on trouve meme des missiles sol-air, ceci depuis l’invasion de la Jamahiriya demandée et commandée par l’ancien président français, qui a pu accéder à l’Elysée grâce au soutien financier du défunt Kadhafi.

    23
    4
    IAÂZOUGUÈNE
    19 décembre 2018 - 13 h 49 min

    A PROBLÈME COMPLIQUÉ, SOLUTION SIMPLE, RADICALE ET EFFICACE :
    LE PREMIER ATTRAPÉ EN SITUATION ILLÉGALE SUR NOTRE TERRITOIRE DOIT ÊTRE ABATTU SUR PLACE SANS AUTRE FORME DE PROCÈS….. NE VOUS EN FAITES PAS, LES AUTRES PASSERONT LE MOT AUX FUTURES CANDIDATS.
    C’EST LA SOLUTION ALGÉRIENNE ! COMME POUR TIGUENTOURINE….
    ET LE PEUPLE DOIT OUVRIR LES YEUX ÉGALEMENT…..

    44
    7
    Kassaman
    19 décembre 2018 - 13 h 48 min

    Ces flux migratoires artificiel sont la dernière arme de l’empire pour déstabiliser toute la planète.
    Ils ont plusieurs but:
    – 1 Vider les pays en voie de développement de leur force de travail.
    – 2 Inonder Les pays riches d’une main d’œuvre docile.
    – 3 Et enfin, infiltrer leurs milices sanguinaires pour déstabiliser les pays résistants, Algérie au premier plan.

    La contre-mesure à cette arme migratoire ne peut être seulement militaire, il faut aussi agir en amont c’est-à-dire signer des accords avec les pays pourvoyeurs de migrants nous permettant non seulement de rapatrier sans encombres les clandestins mais de trouver des solutions socio-économique africano-africaine (sans qu’aucune ONG occidentales n’aie son mot à dire) pour fixer les populations dans leur pays respectifs.

    34
    3
      Anonyme
      19 décembre 2018 - 14 h 23 min

      Vous avez un retard sur les infos, L’Algérie a signé des accords de rapatriements depuis belle lurette avec ces pays de l’Afrique noire mais certains migrants africains savent se cacher lors des campagnes de reconduite à la frontière.

      23
      1
        Zakia Kaoua
        19 décembre 2018 - 17 h 50 min

        @Anonyme – 14 h 23 mn-
        « …mais certains migrants africains savent se cacher lors des campagnes de reconduite à la frontière ».
        Alors, c’est à nous le PEUPLE de les capturer et de les remettre à nos services de sécurité. Sans cela, ça va être le lynchage en pleine rue, attention.
        Tous ces migrants sub-sahariens et ceux en provenance des pays du moyen-orient mais surtout de nos voisins de l’Est et de l’Ouest font partie d’un vaste complot ourdi par israël, la france et bien d’autres pays et organisations mondiales contre notre cher pays l’ALGÉRIE en vue de le faire exploser. C’est certain. Alors, il est plus que temps de passer à l’action… c’est SÉRIEUX yal khawa !!!

        40
        2
          Algérienne16
          19 décembre 2018 - 18 h 39 min

          Je suis plus que d’accord avec vous. Il faut dénoncer ces migrants subsahariens (surtour les subsahariens car ultra nombreux) qui se sauvent pour échapper au rapatriement. Néanmoins, ces migrants du Sahel arrivent à attendrir certains algériens encore inconscient du danger subsaharien, à mon avis il faut sensibiliser ces citoyens par tous les moyens. Aussi, ces migrants se font de l’argent à partir de jobs au noir et utilisent une partie de cet argent pour acheter certains véreux sans le moindre sens de patriotisme.
          Je connais la mentalité des sud africains pour eux tout s’achète avec les devises. L’Algérie est un pays qui émergeant et n’a pas vocation à accueillir des migrants et encore moins les subsahariens.

          15
          2
          Anonyme
          19 décembre 2018 - 18 h 51 min

          Je suis une femme et combien de fois j’ai prévenu la puce des méfaits de plusieurs mendiants subsahariens de tout âge dans un quartier à Alger mais rien ne s’est fait concrètement par la police pour les chasser, ils répondent qu’ils n’ont pas d’ordre pour les ramasser. Il fait une solidarité pour renvoyer ces colons chez eux.

          13
          1
      Précision
      19 décembre 2018 - 17 h 48 min

      Vous passez sous silence les clandestins Marocains, pourquoi ?

      16
      4
    Des soldats subsahariens parmi les travailleurs au noir en Algérie???
    19 décembre 2018 - 13 h 31 min

    Ces militaires subsahariens se faufilent en Algérie depuis le début de l’invasion, ils sont dormants quelques part en Algérie, chantiers de bâtiments à décortiquer et à vider de ces inconnus à qui les algériens accordent le travail demain on sera certainement désagréablement surpris par ces étrangers drôlement étranges..

    46
    2
    Le Berbère
    19 décembre 2018 - 13 h 28 min

    Pourquoi ne pas s’inspirer de model indien en matière de sécurisation de leur frontière avec le Pakistan et la Chine..l’inde possède la plus vaste frontières au monde et leur frontières sont effecassement surveillés .
    Faire de notre pays un passoire de tout genre de criminels et de bondés ,c’est exposé le pays et nos compatriotes au multiplex risques..C’est la sécurité de territoire et de ces habitants qui est en jeu !

    36
    4
    Anonyme
    19 décembre 2018 - 12 h 03 min

    Il faut tirer sur tout ceux qui entrent illégalement,pas de pitié,pas de faiblesse sinon on va le payer très chère.
    Ne faisons confiance à personne!!!.pas de migrants économiques pour l instant ,toute infiltration doit être considérée comme dangereuse.
    On a assez payé les troubles dans notre pays,qu ils retournent chez eux…..

    46
    4
    Cheikh Hamdane
    19 décembre 2018 - 11 h 50 min

    Nous l’ avions signalés en 2015, que même Boko Haram par le biais du Mossad envoie ses adeptes sous couverture de Migrants clandestins. Et c’est le lobby sioniste qui alimentaient certaines ONG contre l’Algérie en propageant le sois disant expulsion des migrants d’Algérie. On regrette l’époque du DRS qui était à cheval devant ces pratiques.

    59
    6
    fatigué
    19 décembre 2018 - 11 h 19 min

    c’est le moment où les services de sécurité devraient faire appel à la population comme on le pratique en Suède.

    61
    2
      Anonyme
      19 décembre 2018 - 13 h 33 min

      Fatigué

      Oui, c’est exactement ça qu’il faut faire pour chasser ces punaises.

      44
      2
      Abou tamtam
      19 décembre 2018 - 16 h 06 min

      Sauf que la SUEDE n’a pas de responsables politiques qui pour plaire à l’occident et obtenir des visas pour eux et pour leurs enfants qui étudient là-bas, défendent becs et ongles ces pseudos migrants en leur offrant gîtes et couverts. Une seule politique s’impose à nous et surtout pour soulager nos valeureux soldats qui n’en peuvent plus de surveiller les 6700kms de frontière sans pouvoir mettre une balle dans la tête de chaque « pénétrant », réinstaurer l’ETAT D’URGENCE et TIRER A VUE.

      12
      3
    Ce n'est pas d'hier. .........
    19 décembre 2018 - 11 h 16 min

    Par les temps qui court , de nos jours nous ne pouvons plus faire confiance à toutes les personnes étrangères à l’Algérie.
    HÉLAS. …..
    L’ARGENT : corrompre n’importe qui et énormément de monde , même un president d’un état et corruptible.
    La corruptions continuera à corrompre n’importe qui sans distinction.
    LA MISÈRE : c’est pareille , quant elle touche des gens en détresses, elle pousse ces gens là, à commettre l’irréparable l’impensable, l’inimaginable, des choses démentiel.
    LES ENNEMIS : que l’Algérie a sont d’abord parmi nos voisins proches et lointain .
    Ils convoitent tous ces innonbrables richesses que nôtre pays recèle en quantité énorme.
    Ils bavent tous sur le magot algériens.
    Pour toutes ces raisons nous nous méfions de tout le monde sans exception.
    Comprennent ceux qui le veulent.
    NÔTRES INDÉPENDANCES : que nous tenons énormément et qui de ce faîtes nous refusons catégoriquement de nous voir imposéstoutes ingérence dans la manière de diriger nôtres pays en refusant rigoureusement toutes soumissions à un quelconques ordre mondial.
    Ne pas vouloir entrer dans le rang des résignés soumis aux sions et toutes les autres raisons évoqués, fait de nous une cible à abattre pour ensuite la conquérir et en disposé comme bon leurs semblent.

    44
    3
    Ch'ha
    19 décembre 2018 - 11 h 12 min

    FRONTIÈRES HERMÉTIQUEMENT FERMÉES. Renvoyer ces terroristes et ces migrants y compris ceux « installés » d’où ils viennent et même mieux direction la France Sarkozy BHL Hollande, retour à l’envoyeur. Tous ces salopards de terroristes ne vont jamais chez le makhNazi , »ÉTONNANT NON ? ».
    Donc retour à l’envoyeur.
    Les syriens et yéménites se battent dans leur pays pour leur droits et leur souveraineté. Même les réfugiés syriens au Liban ou d’Europe rentrent chez eux en Syrie.
    VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET L’ANP

    93
    9
    HOUMTY
    19 décembre 2018 - 11 h 11 min

    SALAM KHAWA…. Comme je l’ai souvent dit et re-dit lors de mes écrits antérieur, il faut déclaré toutes nos région frontaliére ZONE DE GUERRE ! Nos vaillants militaires trouvent chaque jour des caches d’armes, surtout a la frontiére algero-malienne. Peu importe la réaction des organismes des droits de l’homme ! Ce qui prime en 1er c’est LA SÉCURITÉ DE L’ ALGERIE au sens large du térme…le réste ON S’EN FOU. Si l’ALGERIE tombe L ‘AFRIQUE du nord et l’europe du sud ‘imploseront’ car toutes les cellules dormante se réveillerons et là…… VIVE notre beau et grand pays L’ ALGERIE et notre glorieuse A.N.P

    115
    8
      anonyme
      19 décembre 2018 - 11 h 37 min

      t’inquiéte pas pour nous personne ne va tomber ya houmti lol avec tes analyses a deux balles mdrr

      11
      102
        Lyes Oukane
        19 décembre 2018 - 13 h 50 min

        @ Anonyme 11h37 . Analyse à ceux balles ? Inch’Allah fi rassek ! Il y n’ a pas plus tard que deux jours un autre zigoto nous écrivait , ici même , qu’il fallait laisser les peuples libres de leurs mouvements , que nous devrions ouvrir nos frontières à tous les vents – pires .
        Toi comme celui que je viens de rappeler n’êtes que des intrigants travaillant pour des forces extérieures sous couvert d’une naïveté puérile pensant nous endormir .
        S’il ne tenait qu’à moi , le premier étranger qui passe nos frontières illégalement se prend une balle entre les deux yeux . Comme pour toi .Comme aux USA !

        63
        5
          Anonyme
          19 décembre 2018 - 14 h 10 min

          Lyes oukane
          Merci de votre réponse.
          Je cherchais les mots pour répondre à ce traitre qui essayent d’humilier les patriotes de ce site mais votre commentaire suffit.
          Algerie aux algériens et seulement aux algériens.

          63
          4
          Naturalisé
          19 décembre 2018 - 23 h 14 min

          Mon frère Lyes, tu as bien répondu a un naturalisé car ces gens là n’aiment pas l’ANP ni les Algériens patriotes et aimeraient bien voir les frontières ouest ouvertes avec leur mère patrie le territoire d’outre mer français.

          60
    le niveau
    19 décembre 2018 - 10 h 55 min

    le meme coup a etait fait ici en europe avec les migrants syriens !!toucher pas a mon algerie

    66
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.