Ce que Saïf Al-Islam Kadhafi a demandé au président russe Vladimir Poutine

Saïf Al-Islam Kadhafi
Saïf Al-Islam Kadhafi. D. R.

Par Sadek Sahraoui ‑ Mohammed Al-Qilouchi, membre du staff politique de Saïf Al-Islam Kadhafi, vient d’informer la presse russe de la teneur du message que son chef a adressé récemment au président russe Vladimir Poutine.

Selon lui, Saïf Al-Islam Kadhafi n’a pas abordé la question de sa candidature à l’élection présidentielle libyenne prévue de se tenir la semaine prochaine, soulignant que le fils du défunt dirigeant libyen Mouammar Kadhafi avait exprimé son soutien à la feuille de route concernant le règlement de la crise libyenne. Il a indiqué que Saïf Al-Islam Kadhafi est favorable aussi à la réconciliation nationale et que de ce fait il souhaiterait voir toutes les forces politiques libyennes prendre part au processus de règlement de la crise.

Al-Qilouchi a déclaré que Saïf Al-Islam Kadhafi n’a pas soulevé la question de sa candidature au poste de président de la Libye dans la lettre, estimant qu’il était prématuré de mentionner cette question pour le moment. Il n’a ni confirmé ni démenti l’intention de Kadhafi de se présenter aux prochaines élections.

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov, a plaidé lors d’un récent entretien accordé à l’agence de presse russe RIA Novosti que Saïf Al-Islam Kadhafi et ses partisans devraient participer au processus de règlement politique du conflit dans le pays. Cette déclaration a été perçue comme un soutien de la Russie au fils de l’ancien guide libyen et une volonté de la part de Moscou de le remettre en selle.

Début décembre, Al-Qilouchi a déclaré qu’il avait apporté une lettre de Kadhafi à Moscou et discuté avec des responsables russes de la feuille de route proposée pour le règlement politique de la crise libyenne. Le 8 novembre, l’émissaire des Nations unies en Libye, Ghassan Salame, lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’Onu, a souhaité voir les Libyens organiser des élections générales durant le printemps 2019.

S. S.

Comment (11)

    karimdz
    26 décembre 2018 - 21 h 27 min

    Seif Al Islam est la solution au problème lybien créé par la france et ses sbires. Le fils de feu Mouamar Kadafi, a la capacité, le charisme, de rassembler le maximum de lybiens pour rétablir la souveraineté nationale et la paix dans cette région. Il incarne la Lybie indépendante rien que par son nom. Il n y a que sarko et bhl qui gigotent à l idée de revoir le retour d’un Kadafi au pouvoir.

    Gustave
    26 décembre 2018 - 20 h 26 min

    Il a perdu son papa, le colonel. Il a maigri et pense qu’il va rattraper le coup, jamais. Son pays est en coupe réglée. Le festin a commencé en 2011. Les requins mangent, mangent, ils se servent du paravent (al qaïda, daesch, salafistes, terroristes) pour placer leurs pions. Une fois, que le travail de sabotage sera fini, ils diront à Saïf, on va reconstruire ton pays et tu seras notre marionnette téléguidée. Tiens, voilà 100 milliards de dollars, pour commencer puis les multinationales, les mastodontes du CAC 40, du Nikkeï prendront toutes les parts de marché afin de développer leurs chiffres d’affaires. C’est cela, la feuille de route, la destruction de l’axe du mal pour laisser la place à la grande distribution, la consommation à outrance.

    Mon opinion
    25 décembre 2018 - 22 h 21 min

    Salam,
    A l’ heure actuelle Saïf Al-Islam Kadhafi pourrait être le seul candidat potentiellement digne de remplir cette tache pour faire sortir la Libye de ce chaos provoqué par bhl et sarkozi.
    On remarquera que dernièrement sarcozi se démène comme folle derrière macron et le lobby sioniste pour empêcher cette alternative qui au final lui coûtera très cher si la destinée s’accomplie, simple retour d’ une justice divine immanente.
    Pour cela l’ Algérie pour renforcer la sécurité de ses frontières doit impérativement aidé Saïf Al-Islam Kadhafi, toute personne d’ un avis contraire doit être considérée comme traître à la nation Algérienne.

    16
    8
    عفاف
    25 décembre 2018 - 20 h 55 min

    أعتقد و العلم لله أن السيد سيف الإسلام القذافي قد إستوعب جيدا هذه الحقيقة : أن الإستبداد المطلق لشخص ينجر عنه لا محالة إنفجار بركان الغضب الشعبي و في نفس الوقت فهم قيمة القبول بكل الشركاء و الذهاب معهم إلي التوافق حقنا للدماء و المساهمة الفعالة في إستقرار الشقيقة ليبيا، نتمي كل الخير لأشقاءنا الليبيين.

    6
    4
    Anonyme
    25 décembre 2018 - 18 h 53 min

    Un kadhafi mieux que la désunion et marche arrière le père a fait de bonne choses avec une main de fer le fils Sûrrement feras mieux et pourquoi pas aussi une main de fer mieux que l’état actuel

    11
    9
    Anonyme
    25 décembre 2018 - 16 h 06 min

    Seif est invisible depuis fort longtemps,il est demandé par les tribunaux lybiens et internationaux ,si jamais on veut remettre le feu à ce pays déchiré ,on a qu’a vouloir le réssussiter et l’imposer sur scene.

    12
    30
      Ch'ha
      25 décembre 2018 - 19 h 55 min

      @Anonyme 16h06
      Il a purgé sa peine de prison alors que légalement et légitimement c’est aux criminels Sarkozy et BHL d’être derrière les barreaux à vie.
      D’ailleurs BHL et Kouchner sont interdits de séjour en Syrie et font l’objet d’un mandat d’arrêt.
      Bref, Saïf Al-Islam Kadhafi est si invisible que même lorsqu’il écrit et contacte le président Poutine sa lettre invisible arrive à bon port en Russie….
      Alors Mr/ Mme Sioniste BHL/ Sarko votre propagande à 2 balles c’est pour france inter et BFM avec votre « droit humanitaire d’ingérence » pour trisomique et psycho.

      29
      6
    Anonyme
    25 décembre 2018 - 15 h 50 min

    @ MUSTANG
    25 décembre 2018 – 13 h 57 min
    Entierement d accord avec toi car c est la totale verite.J espere et je souhaite que Seif El Islam revienne a la tete de la politique en Lybie car je pense qu il est suffisament intelligent et les evenements qu il a lui meme vaicus lors de l attaque criminelle de l OTAN sur la Lybie lui ont appris qu il est de son devoir de s engager dans le processus politique en Lybie pour apporter sa precieuse contribution pour sauver la LYBIE d un destin que lui reserve ces criminels de DAECH et de Jebhat Ennosra et leurs sponsors etrangers.Pour nous Algeriens la stabilite et la securite de la Lybie est celle de l Algerie.Les deux peuples Lybiens et Algeriens sont tres proches l un de l autre et leur securite est commune et ne peut etre separee.Seif El Islam reste le premier espoir pour stabiliser la Lybie et rassembler toute les tributs Lybiennes autour de l union pour la Lybie
    (Ittihad min ejli Lybia)..Ce nom que j espere sera choisi pour le donner au futur parti de Seif El Islam Gueddafi.Je reste optimiste sur l avenir d une Lybie disposant d une constitution moderne ,d un parlement et des institutions efficaces.Inchallah ya rabbi….

    31
    6
    Anonyme
    25 décembre 2018 - 15 h 50 min

    @ MUSTANG
    25 décembre 2018 – 13 h 57 min
    Entierement d accord avec toi car c est la totale verite.J espere et je souhaite que Seif El Islam revienne a la tete de la politique en Lybie car je pense qu il est suffisament intelligent et les evenements qu il a lui meme vaicus lors de l attaque criminelle de l OTAN sur la Lybie lui ont appris qu il est de son devoir de s engager dans le processus politique en Lybie pour apporter sa precieuse contribution pour sauver la LYBIE d un destin que lui reserve ces criminels de DAECH et de Jebhat Ennosra et leurs sponsors etrangers.Pour nous Algeriens la stabilite et la securite de la Lybie est celle de l Algerie.Les deux peuples Lybiens et Algeriens sont tres proches l un de l autre et leur securite est commune et ne peut etre separee.Seif El Islam reste le premier espoir pour stabiliser la Lybie et rassembler toute les tributs Lybiennes autour de l union pour la Lybie
    (Ittihad min ejli Lybia)..Ce nom que j espere sera choisi pour le donner au futur parti de Seif El Islam Gueddafi.Je reste optimiste sur l avenir d une Lybie disposant d une constitution moderne ,d un parlement et des institutions efficaces.Inchallah ya rabbi

    17
    6
    benchikh
    25 décembre 2018 - 12 h 46 min

    C’est vrai on apprend pas de nos fautes. Hier ,c’était son père Al Khadafi avec les Italiens pour le planquer au pouvoir et aujourd’hui son fils fait appelle à un autre loup Poutine . Que des fautes qu’elles coûteront cher au peuple qui croit tous qu’on lui dit .

    16
    35
      MUSTANG
      25 décembre 2018 - 13 h 57 min

      Mr Benchikh vous lisez et interprétez très mal l’Histoire; si la Libye a été mise à sac par l’Otan (Sarkozy et cie) parce que la Russie (et la Chine) a été dupée à ce moment-là, la résolution de l’Onu a été votée juste afin de protéger les civils en cas d’attaque par l’armée de Kadhafi; mais l’Otan a outre-passé les résolutions de l’Onu pour détruire tout un pays (état et peuple); Et la Russie de Poutine et la Chine ne se sont pas laissés faire une deuxième fois, concernant la Syrie; sans quoi, cela aurait été le même massacre et la même destruction totale de la Syrie et puis au suivant…. Il faut savoir lire les événements du passé et en tirer les vraies leçons et faire preuve de DISCERNEMENT et ne pas mettre toutes les puissances dans le même sac;
      Au moins, la Russie, jusqu’à preuve du contraire, a respecté le droit international et les résolutions de l’Onu; contrairement au monde occidental qui s’arrange de respecter celles qui l’arrangent de fouler au pied celles qui le dérangent. C’est toute la différence!!! Amicalement, Salut!

      45
      7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.