Triste révélation d’un journal suisse : Algériens, voici où va votre argent !

projet suisse
Des projets qui coûtent deux fois plus cher qu'ailleurs. PPAgency

Par Karim B. – S’il fallait encore une preuve de la gestion catastrophique des deniers publics en Algérie, le journal suisse Le Matin vient de la fournir. Dans un article intitulé «Un stade magnifique mais hors de prix», le quotidien helvétique fait remarquer que «la nouvelle enceinte de 50 000 places localisée à Tizi Ouzou a coûté plus cher que les stades de Turin et de Munich».

Le stade, qui sera inauguré en 2019 et dont les travaux ont débuté en 2010, indique le journal qui signale que ceux-ci «ont connu plusieurs arrêts et de nombreuses réévaluations qui ont constitué un véritable gouffre financier», aura coûté au contribuable algérien la bagatelle de 350 millions d’euros. «Soit plus du double du nouveau stade de la Juventus Turin, qui a coûté 155 millions d’euros pour une capacité de 40 000 places. Et un peu plus que l’Allianz Arena du Bayern Munich qui a coûté 346 millions d’euros, mais avec une capacité de 75 000 places assises», note Le Matin.

Le stade de Baraki connaît le même sort, de même que la Grande Mosquée d’Alger. De report en report, le coût de ces deux infrastructures, dont la réception «imminente» est à chaque fois annoncée en grande pompe par les ministres des secteurs concernés, dépasse largement les premières estimations.

Preuve d’incompétence à tous les niveaux, ces projets qui traînent en longueur font perdre à l’Algérie des sommes astronomiques alors que le pays souffre d’une grave crise financière qui s’enlise, en raison de la fuite en avant des responsables politiques qui ont sacrifié la gestion rationnelle à une paix sociale pourtant toujours aussi fragile.

Ni les projets lancés par le président Bouteflika n’ont été réalisés dans les normes et dans les délais – exemple de l’autoroute Est-Ouest confiée au fanfaron Amar Ghoul – ni l’argent des Algériens n’a été investi dans des fonds souverains qui auraient pu introduire l’Algérie dans le club restreint des nations qui détiennent des actions dans les pays avancés. Les investissements qataris en France sont la preuve de l’influence qu’une telle option aurait fait gagner à notre pays soumis aux pressions en tous genres depuis que les cours du pétrole se sont effondrés et que les caisses se sont vidées à une vitesse vertigineuse.

K. B.

Comment (115)

    DYHIA-DZ
    30 décembre 2018 - 15 h 10 min

    La question qui mérite d’être posée :
    Pourquoi les chinois sont-ils plus efficaces dans d’autres pays et non pas en Algérie.
    J’ai lu quelque part que la Chine nous envoie ses chômeurs pour ses projets en Algérie…Est-ce-que c’est la réalité ??
    La construction d’un stade de 40 000 places qui dure depuis 2010 ??

    16
    6
      Anonyme
      30 décembre 2018 - 15 h 57 min

      Parce que en Algerie la surfacturation et les dessous de tables sont les cles de l octroi des marches publics…..Les appels d offres internationaux si jamais ils existent sont manipules et octroyes de gres a gres… a qui fait les meilleures ristournes….il n y a ni commission de controle ni parfois des cahiers des charges dignes de leurs noms et realises par de veritables bureaux d ingenering et d etudes

      16
      2
      Top la
      30 décembre 2018 - 18 h 58 min

      Ce n’est pas une entreprise chinoise qui fait les travaux de ce stade. C’est une entreprise turc et une entreprise algérienne qui appartient à M. Haddad patron des patrons.

    Flicha
    30 décembre 2018 - 15 h 09 min

    Il faut toujours quelqu’un pour apprendre aux algériens, combien ils se gourent au sujet du travail fourni par notre gouvernement, c’est simplement lamentable!

    La prochaine révélation par un organisme étranger qui sera faite, sera celle concernant les pertes occasionnées par la caste de Zeralda au cours des dernières vingt années, il s’agit de 800 000 000 000 de $.

    Pauvres de nous!

    12
    2
    Anonyme
    30 décembre 2018 - 15 h 04 min

    c’est tout les citoyens qui savent que leur argent est tres tres mal gere et dilapider et ca personne des responsables securitaires ou politiques n’osent arreter ils ne se soucient meme pas et les suisses de quoi ils se melent ? devraient dire ces gens entre eux.

      feniane
      30 décembre 2018 - 17 h 46 min

      L’argent des citoyens? ah, ceux qui ont les bras cassés, les assistés vous vouliez dire !

      4
      18
    Kahina-DZ
    30 décembre 2018 - 15 h 04 min

    Des projets élastiques d’une médiocrité inégalée qui absorbent des budgets immenses sans résultats !!
    Les chinois jouent-ils le jeu de la CHIPPA ??

    10
    5
    ADN
    30 décembre 2018 - 14 h 36 min

    Les élections approchent, les lobbies ennemis vont en inventer d’autres histoires…
    en même temps vu la productivité du travailleur Algérien (qui a appris à faire la grève) et les détournements des marchandises destinées aux chantiers…
    Créez des associations qui peuvent enquêter…si elle ne se laisseront pas corrompre elles aussi (qui veut parier?).
    On manque terriblement d’éducation et la religion nous a rendu robots.

    11
    19
      Anonyme
      30 décembre 2018 - 15 h 00 min

      Voilà encore un troll qui accuse « le travailleur » algérien, corrompu selon lui, mais ne cite aucunement celui qui a institué la corruption comme système et oublie que le marché des stades est détenu par des entreprises chinoises ou bossent des travailleurs chinois…

      22
      4
        RSA
        30 décembre 2018 - 16 h 20 min

        Non; Non;l’ami c’est un cireur de la main invisible;il est fraichement naturalisé;il faut qu’il défend ses patrons; ou sinon il va retourner chez lui à Oujda ville martyrs des Algériens

    صالح/ الجزائر
    30 décembre 2018 - 14 h 27 min

    Nous aurions aimé que le journal suisse « Le Matin » révèle ce que les banques suisses couvrent de « secret bancaire » .
    Un journal français , avait fait état , en 2015 , de la possession par l’avant ancien SG du parti FLN , surnommé DREBKI , de deux appartements à Paris , et de 300 millions d’euros en banque , et de la possession également d’une société civile immobilière, « l’Olivier » , avec ses 7 enfants et sa femme.
    L’avant ancien SG du parti FLN , surnommé DREBKI disposait également, comme l’a révélé le meme journal français, d’une carte de résidence VIP, qui lui donne le statut d’une personnalité hautement importante pour la République française.
    Celui qui a été violemment agressé , par l’un des fils du meme SG , a réussi à situer les deux appartements dans deux quartiers huppés de la capitale française.
    … l’intéressé a finalement reconnu , après de nombreuses dénégations , l’achat mais sans citer la source des fonds qui lui ont permis de s’offrir « ses » appartements .
    Et dire que les fondateurs , en 1954 , du FLN , comme Ben Boulaid , que Dieu leur accorde sa sainte miséricorde et les accueille en son vaste paradis , ont vendu leurs biens pour financer la guerre de libération nationale , pour que des SG , dans Dzaer al izza wa al karama exploitent ( pour ne pas dire volent ) et l’indépendance nationale et ce meme parti pour leur bénéfice propre et de celui de leurs enfants expatriés vers « fafa » .

    15
    5
    Anonyme
    30 décembre 2018 - 14 h 19 min

    La faute c’est à BHL et le complot juif qui sont jaloux des musulmans qui font du bon travail et à moindre coût. .

    7
    19
      Anonyme
      30 décembre 2018 - 14 h 56 min

      Voilà une synthèse du contexte. La mosquée d’ Alger facilitera le passage vers le paradis islamique. Une fusée Qui ne décolle pas, sauf le chèque de (coûté 2,5 milliards € ).

      15
      6
    sipamafoute
    30 décembre 2018 - 14 h 04 min

    Cherchez pas, tout cela c’est la faute de l’étranger (la fameuse main de l’étranger), et en particulier celle du Morok. C’est l’Morok qui à siphonné nos milliards et condamné nos jeunes à tenir les murs. Ou peut être que ce sont les juifs? Ou alors c’est la France? A vrai dire, je ne suis plus très sur!

    18
    10
      Karim
      30 décembre 2018 - 14 h 12 min

      C’est la France et c’est vrai pour tous les pays francophones d’Afrique.

      3
      16
      Anonyme
      31 décembre 2018 - 21 h 05 min

      Cherche un site pour marocains. Tu n’es pas le bienvenu sur le notre.

      1
      1
    Fellag
    30 décembre 2018 - 13 h 52 min

    Ce qui mérite un peuple sans cerveau,ni conscience où il fait confiance au premier venu, pourtant nos vrais Moudjahid ils nous ont prévenus de ne jamais faire confiance à des personnes venant de l’étranger, voilà on est entrain de payer nos erreurs,le problème c’est nos enfants comment ils vont faire avec un pays ruiné et endetté jusqu’à l’Os, vous allez voir le moment où il n’aurait plus de pétrole et d’argent ces dirigeants vont rejoindre leur pays de fortune, c’est juste la partie visible lorsque on va découvrir les détournements de la Main insible beaucoup de citoyens vont êtres écoeuré révolté, qu’allez-vous dire a vos enfants, c’est comme toujours ce n’est pas de votre faute

    10
    4
    Lghoul
    30 décembre 2018 - 13 h 51 min

    Mais c’est tout cela le but final du fameux “programme” qui a grillé des millions de pages et usé des milliers de voix depuis 1999. Le but est de transformer l’Algérie en pays le plus corrompu du monde avec 40 millions de zombies heureux capables d’avaler, pas des couleuvres, mais des crocodiles vivants entiers. Sinon par exemple, que fait la “justice” pour répondre aux évidence et accusations du parquet de Milan que khelil a bien reçu des pots de vin – sans compter les époside de sonatrach 1,2, … n = infini ? Donc pour être clair, pour ceux qui n’ont pas encore compris, le vrai sens “crypté” de ce fameux programme du messie, il est en fait l’outil de comment transformer une société en jungle incontrollable dont seuls le ventre et le bas-ventre fonctionnent et ou la corruption remplace l’ancienne religion. Entre temps, pour bien se moquer et enterrer l’ancienne religion, ils se brulent le front avec des braises, vont plus de 5 fois a la omra et remplacent les bonjours et les bonsoirs par des haram et des layadjouz – tout cela pour cacher leur perversion. Donc les résultats de ce fameux programme qui a usé des milliers de voix, des journaux et des livres, sont visibles a l’oeil nu. Plus besoin de schémas, de photos ou d’interpretations de chez la clinique de belahmar. Tout est est visible a l’échelle de la société et des institutions: Ce qui fut appelé jadis halal est maintenant devenu haram et réciproquement. Comme tous les programmes sont suivis par les “programmes supplémentaires”, comme d’ailleurs tous les budgets – par exemple des stades mentionnés par les suisses – et toutes les lois, aussi suivie des lois supplémetaires, préparez vous au “programme supplémentaire” mais cette fois, il y a bien une raison: Pour toujours continuer dans la stabilité car on risqué de devenir instables. Vous savez l’instabilité n’est pas bonne pour le peuple, le pays et son économie. Donc un mini programme supplémentaire de 10 ans au moins, va enfin nous transformer en pays le plus stable du monde. Voyez vous, le processus de stabilité n’a pas de fin. Il continue perpetuellement jusqu’a ce que le peuple atteingne le stade végétatif de sujets inertes dont le compagnon de lutte est la drogue et le compagnon d’évasion est la barque. Pour l’instant, on n’est pas encore stable d’ou la necessité urgente de ce mini programme sponsorisé par l’autre GHOUL. Seulement tout est a l’envers et c‘est justment pour cette raison que la folie en Algérie est devenue un fléau. On parle de toutes les maladies dans les journaux et a la TV sauf de la folie. On parle de toutes les maladies organiques du corps, sauf celles de l’espirt car il n’y a plus d’esprit capable de comprendre qui est fou est qui ne l’est pas. Cette situation est – heureusement – sérieusement prise en charge par les mosquées et les zaouias d’une mian de fer pour éviter le pire au pays. Alors ne soyons plus jamais choqués pourquoi le fléau de la folie fait des ravages en Algérie car il est tout simplement “halalisé” et “normalise”: Le fou devient normal et le normal devient fou. Pour conclure donc, le but de ce fameux programme est de tester pour les écoles psychiatriques du monde “Les effets pratiques de la théorie des contraires sur 40 millions de cobbayes humains”. On a l’information a la source et qui fera meiux ? Oui cette recette pour pervertir la société est en pratique quotidienne car les cobbayes ont toujours reçu des messages dont le contenu est contraire a ce qu’ils rapportent. Donc si quelqu’un a l’habitude d’interprêter fidèlement ce qu’il “lit et voit”, il faudrait dorénavant comprendre le contraire du contenu de tout message. Après 20 ans on a mis en pratique avec évidence a l’appui, la théorie des contraires. Alors même si mon post est pessimiste, je souhaite a toutes et a tous une très bonne année 2019, l’année de tous les contraires et pour cette et unique raison, je vous prie d’interpretez mon pessimisme par son contraire.

    8
    2
      Clair-Obscur
      30 décembre 2018 - 15 h 05 min

      @lghoul, l’autre GHOUL…. mdr

      4
      1
    Anonyme
    30 décembre 2018 - 13 h 50 min

    Pourquoi ne pas citer le poison qui gouverne l’Algérie et permet tous ces voles. Le gouvernement parle de 1000 ou 800 milliards de dollards d’invester en Algérie depuis 2000. Mais nous sommes incapable de se soigner, aucune justice, l’école, l’Université en grève chaque année, classer bonne dernière en Afrique, une autoroute pas fini… alors combien sont investie et combien sont dans les banques suisses ?

    8
    2
    le niveau
    30 décembre 2018 - 13 h 34 min

    vous pouvez plus nous informer et nous donner les noms qui ont des compte bancaire en suisse
    faut tout balancer aya chiche

    20
    1
    Le faillite d'un système et d'un homme
    30 décembre 2018 - 13 h 27 min

    le bilan du président est son passé et son passif! Comment peut il se prévaloir de se représenter pour un 5ème mandat. Nous devrions, nous peuple algérien porter plainte aux niveaux des instances internationales pour tout les crimes et délit pénales, économiques et humains que ce régime à commis.

    21
    6
      abdel
      30 décembre 2018 - 19 h 26 min

      monsieur,quand un président en algerie décide de se répresenter,il s’en fout de son bilan,ce qui l’intéresse c’est le pouvoir!!

    abdelka
    30 décembre 2018 - 13 h 06 min

    Ils ont oublier(les Suisses) de parler du stade du 5 juillet et son gazon son entretien !!.

    14
    6
    Zembla16
    30 décembre 2018 - 13 h 03 min

    Un stade ayant englouti autant d’argent et dont la construction a duré autant d’années; c’est juste une insulte pour l’intelligence humaine. Il ne faut pas attendre les autorités Suisses pour qu’elles nous donnent des leçons de management de projets. Pour déterminer les causes de cette gabegie manifeste, il faut juste revenir à l’origine du projet, analyser les tenants et aboutissants y relatifs, se rapprocher de la banque ayant financé le dit projet, et par mirage ou miracle : Le simple citoyen algerien comprendra le pourquoi du comment ! Et, on se serait passer des réflexions des Suisses.

    15
    10
    M.B
    30 décembre 2018 - 12 h 52 min

    1) Il m’a suffi d’avoir travaillé un mois avec les Chinois en Algérie pour savoir ce que les autres pensent des agents de l’état algérien, l’expression favorite des Chinois ? Ali Baba et les 40 voleurs…
    2) Dans une commune rurale, j’ai constaté un édifice scolaire construit sans avoir jamais servi, il date de plusieurs décennies. J’extrapole et essaie d’imaginer tout ce qui a été construit soit pour rien soit avec des malfaçons, soit comme les exemples cités par l’article, c’est un pays miraculeux tout compte fait, mais avec des miracles à l’envers, CALAMITEUX… Il y a un acharnement pour le ruiner, mais quelque chose de mystérieux semble le protéger de la ruine absolue. Des illettrés y deviennent milliardaires, et même des malades mentaux employés comme paravents, (Registres de commerce)…

    29
    2
    Sprinkler
    30 décembre 2018 - 12 h 51 min

    Autrement dit, par les chiffres : l’Allianz Arena du Bayern Munich a coûté 346 millions d’euros pour 75 000 places assises ou 4613 euros par place . Stade de Tizi Ouzou : 350 millions d’euros pour 50 000 places assises , coût de réalisation par place = 7000 euros !!! Différence 7000 – 4613 = 2387 euros de surcoût ! Avec 350 millions d’euros, les Allemands nous auraient livré, dans les délais prévus et avec la qualité qu’on leur connaît, un stade de 75 872 places !!! La question qui se pose conséquemment à ce qui nous reste de lucidité est : où sont passés les 119 347 536 millions d’euros de surcoût ??? ( 25 872 places x 4613 euros ou approximativement 50 000 places x 2387 euros ).

    28
    3
      Zaatar
      30 décembre 2018 - 13 h 31 min

      Salut Sprinkler,

      Tu poses une bonne question. Mais tu sais que chez nous on a d’excellents prestidigitateurs. Ils peuvent te sortir tout ce que tu ce que tu veux de leur chapeau magique, du lapin jusqu’au président de la république, tout comme ils peuvent tout faire disparaitre, de l’objet flotant jusqu’aux millions voire milliards de dollars ou d’Euros. Tu sais bien le tour de passe passe fait aux 200 millions de dollars dans l’affaire sonatrach, alors pour les 119 millions d’Euros c’est un jeu d’enfant pour eux. Salut l’ami.

      18
      2
        Sprinkler
        30 décembre 2018 - 14 h 39 min

        Ami Zaatar bonjour ! Le seul organe qui pouvait encore nous éclairer sur les sombres chemins de la corruption (ONPLC) va être dissout avec ses…secrets, au profit d’un autre  » machin opaque « , plus transparent et efficient nous promet-on…Il faut dire que feu l’ONPLC n’y a vu que du…feu : ni les centaines de millions d’euros des affaires SONATRACH, de l’Autoroute  » Ouest – Est  » , ni ceux de nos stades  » clefs en main  » n’ont éveillé ses soupçons…Ce ne sont pas des lapins que notre  » magicien  » va nous sortir de son chapeau mais des…lièvres !

        8
        1
    L'Algérie est irrécupérable
    30 décembre 2018 - 12 h 47 min

    Il y a longtemps que je sais tout cela.
    Toutes m’a vie et encore aujourd’hui j’ai participé à la réalisation dénorme projets en France et en Europe.
    Et JAMAIS JAMAIS nous n’avons dépasser un jour de retard.
    Car les pénalités étaient astronomique et pouvaient mettre nôtre société côté en bourse en péril et fermeture.
    Nous livrons nos chantiers toujours avec de l’avance.
    Mais en algérie tout les projets tout les chantiers minimes soient ils soient ils ne voient jamais le jour où sont livrés 10 ans ou 20 ans après la date prévue lors de la signature d’attribution aux maîtres d’oeuvres.
    La corruptions les pots de vin les dessous de table vont bon train.
    L’Algérie est saigné par ceux qui tiennent les commandes à tous les niveaux de la société.

    29
    3
    El Vérité
    30 décembre 2018 - 12 h 39 min

    Après l’affaire Sonatrach 1-2-3-4-5- puis s’était l’Autoghoul l’autoroute la plus chère ou monde et aussi la plus meurtrière;L’affaire KHalifa Bank ou des milliards détourner;l’affaire Djezzy et l’escroquerie de l’Egyptiens en collaboration avec nos dirigeants corrompus et traitres;l’Affaire 360 de millions d’euros détourner par Saidani;l’Affaire Bouchouereb et des millions détourner;Haddad est Panama BANK;la vente des sièges a l’Assemblée des trabendistes;et maintenant les stades de Tizi ouzou et Brraki;et voir d’autres;vous vous rendez compte les Arabes D’ABOU HILAL l’ascendant de nos Arabes détournent l’argent de la grande Mosquée;elle resterait des annales;en réalité la religion musulmans en Algérie elle est introduite juste pour berné les Naifs; et les malades mentaux;elle est bien belle pour les corrompus et les voleurs

    20
    8
      Anonyme
      30 décembre 2018 - 15 h 19 min

      T’as oublié ANADARKO et les 04 milliards de dollars, Les affaires TOTAL à qui ses ardoises ont été effacés et qui récupère des projets sans appels d’offres, BROWN AND ROOT, La raffinerie en ferraille en Italie, La Cocaine… Tiens je me rends compte qu’il en existe des dizaines d’autres

      6
      2
        El Vérité
        30 décembre 2018 - 16 h 25 min

        Merci l’ami pour l’info;attendez voir les détournements de la main invisible;le double le budget de la Tunisie

        3
        2
    Anonyme
    30 décembre 2018 - 12 h 29 min

    Ok, ce n’est pas agréable d’entendre dire, que des malotrus se gavent sur le dos du petit peuple, la tchipa en Algérie est de 10à 15%, mais au pays voisin de l’ouest, elle est de 95% voire plus, le petit peuple il ne lui reste que les yeux pour pleurer.

    11
    18
      Anonyme
      30 décembre 2018 - 15 h 06 min

      Et toi tu prends combien pour faire le troll et faire diversion sur le voisin marocain à chaque sujet qui dénonce la corruption de tes maitres bachaghas ?

      13
      4
      abdel
      30 décembre 2018 - 19 h 12 min

      la corruption est un mal qui touche tous les pays arabes sans exception,certains diront que c’est culturel,en tout cas elle est responsable pour une large part du sous développement

    Qui est le responsable ?
    30 décembre 2018 - 12 h 08 min

    Cher Karim B. auteur de l’article, avec tout mon respect à votre place j’aurais choisi sans problème un titre plus significatif et plus juste : « Résultat de la gouvernance économico politique de l’ère Bouteflika » !!

    19
    3
    Nasser
    30 décembre 2018 - 11 h 55 min

    On connait beaucoup plus et mieux que ce …  » journal suisse »!
    Ce torchon a fait cet article contre de l’argent versé par des milieux qui « aiment » l’Algérie!
    Il y a en Suisse des « fondations islamistes » (en fait de l’ex FIS) fiancées par le Qatar qui s’activent, comme Al Magharibia de Londres, pour semer le désordre à l’approche des élections!
    Tenez vous bien!
    Le FFS, le RCD et Assoul (l’ex juge), qui participent à cette cabale, se sont fait avoir et manipuler comme des novices, sur Al Magharibia, par le terroriste algérien Anes (ex « combattant afghan ») qui est le beau-fils de Abdallah Azzem commandant en chef d’Al Qaida qui crie sur une vidéo  » le Prophète est terroriste donc nous sommes terroristes »!!!

    9
    14
    Felfel Har
    30 décembre 2018 - 11 h 43 min

    Je trouve que le journal suisse nous prend pour des idiots en s’interrogeant sur la destination finale de ces surcoûts, dus à des surfacturations de complaisance qui donnent lieu plus tard à des transferts de commissions occultes sur le dos du peuple algérien. C’est dans les comptes bancaires numérotés de Suisse, du Luxembourg et de tous les autres paradis fiscaux que sont placées ces fortunes.
    Les citoyens suisses, bien assis sur leur popotin et vantant leur mode de vie, ignorent-ils cela? Ne savent-ils pas que leur « richesse nationale » provient de vols, de détournements de fonds, de blanchiment d’argent volé aux peuples du Tiers-Monde? De mémoire d’homme, ce serait le seul crime qui paie.

    107
    7
      Ch'ha
      30 décembre 2018 - 12 h 36 min

      @Fefal Har
      Excellent commentaire. Charité bien ordonnée commence par soi-même.
      J’allais être également plus terre à terre le musée des Confluences histoire naturelle et des civilisations Lyon budget X par au moins 5 et à côté le budget du stade de foot c’est rien.

      10
      4
      Anonyme
      30 décembre 2018 - 13 h 11 min

      Mais bien entendu, ce sont les Suisses qui sont responsables de ce scandale. Vous avez tout à fait raison. Ils ont conseillé à quelques uns de chez nous de gonfler les devis pour que les rétrocommissions soient reversées dans leurs banques. Et c’est tout bénéfice pour eux: pas besoin de travailler, des vacances de 12 mois, des retraites mirifiques, ils ont la belle vie grâce à nous, les petits et grands Suisses.

      Il est à peu près certain que « les naïfs de chez nous » n’avaient pas conscience qu’ils enrichissaient un pays étranger. Ils ont fait ça sans y penser d’une façon tout à fait désintéressée. Peut-être pensaient-ils leur rendre service.

      Entre nous ces Suisses-là sont des fainéants qui ont volé nos richesses et… celles du Tiers-Monde comme vous dites, c’est une évidence et votre analyse est tout à fait probante. Honte aux Suisses! Gloire à nous!
      .

      12
      7
      Anonyme
      30 décembre 2018 - 15 h 22 min

      « Ne savent-ils pas que leur « richesse nationale » provient de vols, de détournements de fonds, de blanchiment d’argent volé aux peuples du Tiers-Monde ».
      Si, eux ils savent. Mais ce que toi tu ne sais pas ou semble ignorer est que les suisses travaillent pour l’intérêt de leur peuple et de leur nation. Chez toi, les corrompus travaillent contre les intérets du peuple et de la nation algérienne

      6
      4
      Clair-Obscur
      30 décembre 2018 - 15 h 24 min

      @ Felfel Bar,
      La Philharmonie de l’Elbe à Hombourg a coûté 789 millions d’euros au lieu des 77 initialement prévus en 2007… Je ne veux surtout pas dédouaner khawatna mais c’est pour vous dire que les scandales liés au bâtiment est un fléau mondial et n’allons pas chercher du côté de l’Italie, là-bas à ce qu’il parait c’est une culture nationale.

      6
      3
    Hakikatoune
    30 décembre 2018 - 11 h 23 min

    Chers amis et compatriotes internautes lecteurs assidus à notre cher Journal électronique Algérie Patriotique, je crois qu’on aurait dû voter pour notre célèbre internaute @karimdz à la place de Bouteflika ! Il nous aurait réglé en un quart de tour tous nos problèmes …. aussi bine la question de l’identité algérienne, que la question de l’histoire de l’Algérie, que la question des nouveaux stades algériens, que la question de la Grande Mosquée , que la question de l’autoroute Est-Ouest etc… etc.. ! Quel dommage d’avoir perdu notre temps alors qu’avec lui on serait déjà dans …. les BRICS voir plus si affinité …. et surtout, surtout « meilleur » pays arabo-islamique ! Moi je vous averti, si il se présente à la future présidentielle, je vote pour lui ! Il est tellement entreprenant, plein de génie et d’originalité ! Et en plus la vérité est toujours de son côté ! Bref, c’est un élu de Dieu !

    22
    10
      Anonyme
      30 décembre 2018 - 15 h 12 min

      Hhhhhhh… tu m’as tué dou la rigoulade ! Ce pauvre Karim Mdezdez passe ses journées scotché à son écran pour poster des commentaires à la gloire de la clique à BouHaf. Il n’est pas même pas conscient qu’on le jettera telle une vielle chaussette à la moindre secousse

      6
      5
        Naturalisé
        30 décembre 2018 - 19 h 17 min

        Hakikatoune = karimdz le naturalisé sous plusieurs pseudos.
        C’est le seul intervenant qui est payé par la bande des Dalton pour squatter AP.

    yanis anis
    30 décembre 2018 - 11 h 18 min

    c’est une honte,,,,,,, pourquoi on a pas des responsables honnêtes,,, pourquoi tout le monde vole, détourne,,, jusque quand,,,,, ou va ton comme ça,,,,

    27
    4
    Tommy
    30 décembre 2018 - 10 h 46 min

    Normal quand les 40 voleurs trinquent ensemble sur une table avec une bouteille « Corruption « …

    24
    2
    Youssef
    30 décembre 2018 - 10 h 46 min

    Nos dirigeants ont tout compris. Le foot et la religion sont l’opium du peuple. Faire une mosquée de 200 000 places À quoi ça sert à chaque coin de rue il y a une mosquée en Algérie. La mosquée d’Alger aura coûté le prix de dix hôpitaux européen Georges Pompidou. J’ai honte pour mon pays. Tout ça pour plaire à la partie la plus rétrograde algérienne.

    43
    11
    Vangelis
    30 décembre 2018 - 10 h 41 min

    Le pouvoir politique croyant faire des économies a attribué pratiquement tous les contrats aux chinois.

    Ces derniers font dans le chantage une fois le contrat signé. Ils exigent des réévaluations, des modifications et autres tracas à l’administration algérienne composée de ronds de cuir qui n’ont aucun compte à rendre aux citoyens.

    Tous les projets, à défaut de ne pas avoir été livrés dans les temps contractuels, sont en piteux état et recèlent des malfaçons qui là aussi n’ont pas été l’objet de réserves de la part de ces mêmes ronds de cuir algériens.

    Pourquoi donc ? La réponse est simple. Il ne peut s’agir que de pressions exercées par les maitres d’œuvre sur les maitres d’ouvrage en raison de surfacturations qui tombent dans les poches de qui tous les algériens connaissent et qui sont pourtant toujours portés aux commandes du pays

     » Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres, n’est pas victime ! Il est complice.  » George Orwell

    32
    5
    karimdz
    30 décembre 2018 - 10 h 39 min

    Dommage à ce prix là, on aurait pu faire des stades d’une capacité de 80 à 100 000 places.

    La question qui se pose, au delà de la bureaucratie algérienne, c’est celle des retards qui sont imputables aux entreprises chinoises, il me semble qu’il y a un cahier des charges et des pénalités qui figurent normalement dans le CCAP, pourquoi l Etat algérien ne les applique t il pas ?

    Il est pas normal et inacceptable que ce soit notre pays qui supporte le surcoût. En tout cas certaines entreprises chinoises ne doivent plus être permises à concourir lors des appels d’offres.

    23
    20
    elhadj
    30 décembre 2018 - 10 h 36 min

    tant que le pays ne dispose pas d institutions souveraines de contrôle,tant que la justice n est pas indépendante, tant que les conditions de bonne exécution du budget de l état,civil et militaire ne sont convenablement et méticuleusement assurées sans complaisance, les affaires scabreuses demeureront et les ressources du peuple dilapidées impunément.

    24
    3
    Djeha Dz.
    30 décembre 2018 - 10 h 29 min

    Cela, n’a rien d’une première, mais c’est effectivement triste.
    Les Algériens ont compris depuis longtemps, comment sont gérés les affaires dans notre pays et par qui ?
    Les déclarations honteuses du Wali d’Alger, à propos de le Casbah, en sont une éclatante preuve.
    Dans un pays qui se respecte, ce Monsieur, aurait été mis au placard, dans les heures qui ont suivi l’expression d’autant de mépris pour les citoyens.
    Mais, nous sommes en Algérie. Et nous ne sommes pas encore en mesure de nous faire respecter et donner plus de dignité à ce pauvre pays.
    Oui, c’est triste.

    22
    4
    Anonyme
    30 décembre 2018 - 10 h 21 min

    je n avait pas besoin des suisses pour le savoir c est flagrant même celui qui sait compter jusqu’a 3 pouvait le deviner les ir/responsables au plus haut niveau ne pouvant pas se dénoncés entre eux ils continuent dans la complicité j en déduit que même la cour des compte et le ministère de justice ne peuvent nié l évidence y son mêlés ou toute au moins subissent des pressions bref tout le monde croque , tu dit la vérité tu meurt et je comprend très bien pourquoi le président est si bien soutenu même pour un 10 eme mandat
    ce qu ils pensent des algériens : dite ce que vous voulez nous on fait ce qu on veut et vous ne pouvez rien faire ,,dite nous merci pour les miettes et les beaux discours,, peut être qu on enverra une carte postale de Panama

    21
    5
    Anonyme
    30 décembre 2018 - 10 h 17 min

    Je crois que le moment est venu de fabriquer des gilets verts en grande quantité.ça va être un bon investissement pour le pays.

    28
    9
    Bibi
    30 décembre 2018 - 10 h 07 min

    Le pays est très mal géré. Derrière, il y a les rétro-commissions sur des comptes devises à l’étranger en faveur des tireurs de ficelle. …
    Après quand les caisses seront vides, les mêmes feront les fonds de tiroirs en disant au peuple : Il faut payer des taxes, des impôts, taxer les émigrés, augmenter les prix des billets de bateaux, d’avions etc…et si des émeutes se déclenchent ou s’il y a une guerre civile, les mêmes partiront à l’étranger avec un bon magot mis à l’abri dans une banque européenne, qatarienne, émirati ou américaine.
    Sur 200 milliards de dollars, il n’en reste plus que 74 et avec tous les besoins à satisfaire, il est évident qu’ils vont vite disparaître d’ici 03 à 05 ans. Qu’ils se débrouillent celui qui à manger, manger, il vomira et redonnera au peuple ce qu’il a prit indûment (Sââdani, Bedjaoui, Khelil, Khalifa et bien d’autres encore).
    On n’a pas vocation à boucher les trous (déficits) comme des sapeurs camembert pour sans arrêt remplir la musette alors que la nationalité algérienne ne m’a jamais rien donnée ou apportée.

    19
    5
    Anonyme
    30 décembre 2018 - 10 h 01 min

    Après avoir lu cet article, je me demande à quoi à servi l’indépendance sauf pour une minorité. Et dire que la majorité de cette minorité se permette d’aller à la Mecque pour s’honorer du titre de hadj.Si l’Europe offre des papiers 90% des algériens quitteront le pays et préféreront vivre chez les (koffars) .Je comprend beaucoup mieux mes frères et soeurs haragas malgré les dangers qu’ils affrontent.

    32
    7
    Anonyme
    30 décembre 2018 - 9 h 44 min

    Le dernier chez nous qui postule pour etre douanier , vous dira c’est pas pour etre corromput mais pour faire des Affaires

    Alors je lis ce matin Rush sur Carthage hotel 4 étoiles a 100 euros la nuit c’est égal a 20 000 dinars je tombe des Nues !
    Mais alors les Algériens s’ils sont riches , ils ont travaillé toutes l’année moi je paierais pas 100 euros pour voir des faces de primates !
    La Suisse qui donne des leçons de morale ,elle pue la corruption comme son fromage Paradis fiscal de tous les voleurs si elle existait pas il aurait fallut l’inventer , quelle se rapproche du Tirol pour voir si on chante encore Tralalla Itou……..
    Coffre fort de tous les voleurs de la Planète !

    28
    8
    Djazairi Hor
    30 décembre 2018 - 9 h 32 min

    Le comble dans tout ça (car ce n’est un secret pour personne), c’est que Amar GHOUL a le c… de parler et louer les bienfaits du règne de Boutef, l’autoroute Est-Ouest qui n’en sera jamais une, avec une qualité de travail qui se voit à l’œil nu et inutile d’être du métier pour voir les malfaçons surtout sur le tronçon Est-Alger; et il ose aujourd’hui venir nous demander de nous mobiliser pour un énième mandat de son bienfaiteur; mais vous n’avez pas honte? Vous êtes la risée du monde entier; pour qui est-ce que vous prenez la algériens? ou parce que voue vous avez une grande g.. aux sens propre et figuré vous ne cessez de crier haut et fort les mérites d’un système dont une minorité est bénéficiaire et dont vous faites partie, regardez-vous dans une glace, vous qui êtes issu d’un parti islamiste donc plus musulman que les autres, comment allez-vous rencontrer le bon dieu, ou pour vous ce n’est plus en ce dieu unique que vous croyez mais en votre maître actuel, je n’en doute pas au point ou vous le vénérez vous l’avez substitué à l’éternel; sachez Monsieur GHOUL, que vous paierez ici bas tous ce que vous avez pris à ce peuple, et plus important encore ce que l’histoire retiendra de vous et vos semblables.

    26
    9
    Abou Stroff
    30 décembre 2018 - 9 h 27 min

    moua, je ne comprends plus rien!
    en effet, une société composée uniquement de pieux musulmans qui ne s’expriment qu’en faisant intervenir le Bon Dieu à tout bout de champ (ouksimou bi allah, ma cha allah, hada mine fadl allah, la illaha illa allah, haram ou halal, etc.) qui patauge dans la m…. jusqu’au cou et qui se complait dans ce pataugement qui dégage des odeurs nauséabondes est elle une société humaine ou autre chose indéfinissable?

    48
    7
      Zaatar
      30 décembre 2018 - 9 h 40 min

      Cher Abou Stroff je te salue,

      Il existe des particules exotiques comme par exemple des particules formées de 5 quarks, une bizarrerie bien sur de la nature. Il existe de la matière aussi appellée Strange Mater, matière étrange… peut être que ton interrogation trouve sa réponse ici.

      21
      6
        Abou Stroff
        30 décembre 2018 - 9 h 56 min

        mister Zaatar, je te salue!
        les algériens seraient ils dans un « trou noir » qui, comme son nom ne l’indique pas, avale tout et ne laisse rien sortir?
        si c’est la cas, attendons nous, alors, à vivre un cinquième mandat et plus si le Bon Dieu prête longue vie (jusqu’à l’âge de 120 ans, selon les dernières recherches en biologie) à notre bienaimé fakhamatouhou national.

        20
        6
          Zaatar
          30 décembre 2018 - 10 h 16 min

          Cher Abou Stroff je te salue encore une fois,

          Il est vrai que la recherche contre le vieillissement a fait d’énormes progrès. On croit même savoir qu’on pourrait repousser le vieillissement de nos cellules jusqu’à 250 ans. N’est ce pas là une aubaine pour nous tous de voir notre fakhamatouhou national briguer un nieme mandat?

          19
          5
    anone
    30 décembre 2018 - 9 h 11 min

    finalement les proces khalifa ,autoroute est-ouest , et sonatrach n ont servis que de diversion ;
    les « sacrifiés  » de ces proces ont payés pour tout le système et sa politique de  » motivation » des « alliés » ou de « neutralisation » des « hésitants » !!!!!
    pauvre pays !

    27
    4
    Hibeche
    30 décembre 2018 - 8 h 49 min

    Celui ou ceux qui a (ont ) géré le pays en 1962, ne peut (peuvent ) plus le faire en 2018. A l’époque on roulait en 2CV, R4, et autre 403 ou SIMCA, maintenant on roule en Porsche, Ferrari, Jaguar, et autre Audi.
    Vous voyez la différence entre les 2 époques ?. En 1962, on communiquait avec le télégraphe, le télégramme et autre….le morse, je parie que les moins de 30 ans n’en entendent même pas parler. Ou on s’adapte, ou on disparait.

    23
    5
    Colonialisme intérieur hallal
    30 décembre 2018 - 8 h 37 min

    Le gouvernement dormait, ou plutot il faisait la garde des berbéristes qui risquent de désunir la republiquette mohometane et ses 40 voleurs.?! Les 200 milliards $ subtilisés par ceux qui passent pour etre les défenseurs de l’Algérie féodale islamique ou les familles des nababs sont exemptés de rendre les comptes, mais plus, le peuple leur doit tout, donc de père en fils doivent vivre du sang des moins algériens. Allah enrichit qui il veut et appauvrit qui est moins digne, amène.

    26
    15
    Karim
    30 décembre 2018 - 8 h 33 min

    Macro dégage !
    Macro, c’est un peu comme Macron.
    Maquereau ou macro c’est kif kif
    Proxenete, truand, vaurien, malfaiteur, voleur…….
    C’est un mot qui est rentré dans le dialecte algérien
    On dit « ya el macro bnel el macro »

    DEGAGE.

    15
    9
    ANONYME 1
    30 décembre 2018 - 8 h 05 min

    L’impunité n’est pas éternelle. Tous on meurt nul n’est appelé à vivre éternellement. Ceux qui jouissent d’une protection qu’ils le sachent qu’elle n’est pas indéfinie. Et viendra le jour des comptes.

    29
    5
    Yeoman
    30 décembre 2018 - 8 h 03 min

    Le mot « incompetence » n’a pas sa place ici. Il s’agit surtout de pratiques de petits s…. qui, comble de la honte, sont fiers de leurs « exploits ». Même quand ce sont les entreprises étrangères qui accusent des retards, c’est toujours parce que derrière, il y a des voyous bien de chez nous qui en tirent profit.

    34
    2
    Sprinkler
    30 décembre 2018 - 7 h 56 min

    Il faudra une dizaine d’années pour réaliser un stade de 50 000 places quand ailleurs on en bâti au moins trois avec le même budget ! La gabegie et la prévarication sont un sport national…Elles méritent bien un stade…

    33
    4
    HOMBRE
    30 décembre 2018 - 7 h 54 min

    CESAR disait « panum et circeses » du pain et des jeux et le peuple te laissera tranquille,tous les magiciens vous le diront montre ta main droite au public ,et ta main gauche fera le reste c est le principe de l illusion.
    Je reve de voir un jour une section speciale budget en algerie que l on appellerai les « INCORUPTIBLES »
    avec a leur tete ALI NESS alias « ELLIOT NESS » comme dans la serie televise;malheureusement en algerie
    certaines personnes se disent pour les grands projets ,si c est pas moi qui detourne c est un autre qui le fera a ma place !ma conclusion ?arrete de voir la main de l etranger partout le pire ennemie de l agerien c est
    l algerien et personne d autre a bon entendeur SALUT

    30
    3
    Zaatar
    30 décembre 2018 - 7 h 52 min

    Baled el 3izza oual karama. On a que des musulmans chez nous qui ont peur de dieu et qui font la priere matin et soir et que l’on voit constamment a la mosquee. C’est tous des saints, ils sont tous honnetes et toutes les derives auxquelles on assiste sont l’oeuvre de chaitane…

    30
    7
    Blakel
    30 décembre 2018 - 7 h 50 min

    Pas étonnant quand les critères d’attribution des marchés sont tout d’abord le montant de la chkara (commissions, retro-commissions, et autres dessous de table) et les liens de proximité avec le pouvoir. Cela a presque toujours fonctionné comme ça, depuis 1962, hélas. Trop d’avidité, et trop d’arrivistes, et pas assez de conscience patriotique.

    25
    3
    H'CHOUMA
    30 décembre 2018 - 7 h 32 min

    Trois cent cinquante millions d’euros c’est juste la sommes détournée par notre Drebki Tunisien,si on rajoute Amar Autoghoul, Khelil le Baril, Ould Kaddour.le trahison, Ould Abbes et la vente des sièges a l’Assemblée de voyous, Bedjaoui le confident, Bouchouareb le conseiller, Bensalah le Patron et Haddad le patron des pas trop,et Kamel le boucher de la République,sans oublier Khalifa DING, aussi la ✋ Main invisible qu’on a pas le droit de citer sinon on est censuré, aucun pays ou monde n’a. fait pareil, même les républiques Bananiere,des dirigeants voleurs et traîtres,un peuple lâche et pereux, maintenant. Nous avons la certitude,que les Islamistes egorgeurs se sont une invention de nos monstres dirigeants,le pire reste à venir aux secours ou aller

    37
    6
      Zaatar
      30 décembre 2018 - 10 h 02 min

      @H’chouma,

      Et ce n’est pas fini, il y a la deuxième mi-temps. Tu crois qu’ils vont te lacher le pouvoir comme ça? mais tu rêves l’ami. Le sous sol n’est pas encore tari de ses richesses, il y a encore à boire et à manger, et qui va nourrir leurs progénitures qui ont tous érigés des sociétés prêtes à siphonner les richesses du pays au travers de contrats qui seront attribués par les papas…?

      21
      3
    Amazigh
    30 décembre 2018 - 7 h 31 min

    Dans les pays qui se respectent des prrojets pareils sont soumis aux controles d’experts comptables de grands bureau d’Audit a toutes les etapes de leur realisation …..ainsi qu’aux verifications d’Institutions de controle des deniers publics….chaque facture est passee au crible par plusieurs organes de controles….En Algerie on avait la Cour des Comptes qui avait commence a fonctionner un petit peu durant les annees 80, mais le president actuel l’a reduite a sa plus simple expression …Idem pour les autres types de controle des finances, des Ministeres,…..etc….Donc le boulevard est grand ouvert a TOUS les PREDATEURS -Algeriens et Etrangers-…Tout le monde se sert dans l’impunite la plus totale…..Pourquoi se generaient t-ils d’ailleurs ???????

    34
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.