Nouvel acharnement contre l’Algérie sur la question du traitement des «migrants»

HCR algériennes
Le Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi. D. R.

Par R. Mahmoudi – La polémique autour du renvoi par les autorités algériennes d’une centaine de ressortissants syriens, soupçonnés de liens avec les groupes terroristes, est loin de connaître son épilogue. Le Haut Commissariat pour les réfugiés de l’ONU (HCR) s’est dit, jeudi, «préoccupé» par le sort d’une centaine de personnes originaires de pays arabes, qu’il considère comme «portées disparues» après avoir été emmenées par les autorités algériennes vers un secteur proche de la frontière avec le Niger.

Dans un communiqué rendu public jeudi, qui se veut aussi une réplique aux déclarations du chargé de l’immigration au ministère algérien de l’Intérieur, Hacene Kacimi, cette organisation onusienne parle de «personnes vulnérables» qui seraient «bloquées à la frontière avec le Niger». Le HCR certifie même que certaines personnes du groupe sont connues du HCR «comme étant des réfugiés enregistrés qui ont fui la guerre et les persécutions ou qui ont signalé avoir tenté d’obtenir une protection internationale en Algérie».

Le HCR demande aux autorités algériennes de «pouvoir accéder aux personnes bloquées à la frontière, répondre aux besoins humanitaires, identifier les personnes qui ont besoin de protection internationale et assurer leur sécurité».

Ce communiqué vient appuyer les accusations de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) qui avait dénoncé, lundi, le refoulement vers le Niger d’une cinquantaine de migrants, dont des enfants et familles, en majorité syriens, entrés clandestinement en Algérie en septembre. Or, selon le responsable du ministère de l’Intérieur, il s’agit bien de membres de la milice syrienne dite Armée syrienne libre, qui avait transité soit par la Turquie, l’Egypte ou le Soudan avec de faux passeports soudanais. Son argument est que l’Algérie, qui a accueilli 50 000 Syriens fuyant la guerre, n’aurait pas eu à s’offusquer de quelques dizaines d’autres.

Hacene Kacimi est revenu, jeudi, sur cette affaire, accusant certaines ONG d’avoir colporté des informations «erronées et fallacieuses» sur le cas des Syriens arrêtés et refoulés fin décembre dernier vers le Niger. Dans une déclaration à l’APS, Kacimi a réaffirmé que les personnes refoulées dernièrement aux frontières sud du pays «ne sont pas des migrants».

«D’abord, ils les ont présentés comme étant des migrants alors qu’ils ne le sont pas. Pourquoi ne sont-ils pas des migrants ?  Tout simplement, ce sont des membres de l’Armée syrienne libre qui étaient à Alep», précise le responsable, regrettant que certaines organisations des droits de l’Homme algériennes reprennent de fausses informations. Et de poursuivre : «Ces djihadistes, quand ils sont arrivés en Turquie, si vraiment ils étaient menacés dans leur vie, pourquoi n’ont-ils pas demandé le droit d’asile en Turquie ?»

R. M.

Comment (50)

    marri
    5 janvier 2019 - 19 h 12 min

    que le HCR prenne tous ces gens qu’il prétend être des réfugiés connus! qu’il les emmène en France, aux USA ou dans l’un des pays sui sont à l’origine de la destruction de la Syrie. L’Algérie n’a pas à payer pour eux.

    Wizran
    5 janvier 2019 - 6 h 19 min

    Azul ! Axxam d axxam-iw! Amek ara d iray wayedh felli? l’Algérie, c’est ma maison et c’est a moi de la gérée ! Que vient faire le HCR, l’ONU ou autres organisations bidons, esclaves des riches chez moi??? …

    Karim
    5 janvier 2019 - 4 h 20 min

    Il y a quelques mois et suite à une histoire similaire, un membre du gouvernement disait que l’Algérie ne tenait pas compte des dires de Facebook et des réseaux sociaux.
    Je suis rester agréablement surpris par à une telle réaction officielle.
    Le pouls bat lentement mais bat quand même, ouf.

    Medi Bongo
    5 janvier 2019 - 3 h 14 min

    APourquoi ont ils choisi l’Algérie ? Et pourtant ils ont traversés plusieurs pays arabes autres que l’Algérie, il ne faut pas laisser passer les migrants quels qu’ils soient , ils sont mieux chez eux , les algériens sont déjà dans l’impasse économique, que Chachou reste chez lui et que ceux qui ne sont pas contents n’ont qu’à ramener les magasins dans leur pays ,bravo à l’Algérie d’avoir. Pris cette décision de renvoyer les migrants qui représentent un véritable danger.

    Anonyme
    4 janvier 2019 - 23 h 56 min

    Si mes connaissances en géographie sont bonnes, l’Algérie n’a pas de frontières avec la Syrie, et si ce commissaire se sent préoccupé, il n’a qu’a les diriger un peut plus loin pour les ramener chez lui , car après des milliers de km de traversée, quelques centaines de plus ne leurs ferait pas trop mal, surtout pour êtres accueillis au pays des droits de l’homme.

    Mario
    4 janvier 2019 - 23 h 04 min

    Lorsque vous voyez le mot LIGUE fuyez !
    Que ce soir en Foot, en Politique ou en ONG…C’est des gens qui vivent de la sueur et de l’argent des autres !
    TRUMP a dit: nous ne répondrons plus aux Droits de l’homme de l’ONU (à cause des enfants de migrants etc) ! alors? Ils ont la trouille là, ce n’est pas les marionnettes sud !
    C’est quoi ces petites excitées qui prennent des images montées et vont récupérer des clandestins à même pas 2 miles des plages Sud ? c’est pire que des passeurs racketteurs !
    Il faut les poursuivre pour incitation à la migration clandestine…

    Tredouane
    4 janvier 2019 - 22 h 53 min

    Vous serait bien aimable de lire vos leçons de droit de l’homme aux nations qui construisent des murs contre les migrants.

    Anonyme
    4 janvier 2019 - 22 h 47 min

    Le Haut Commissariat pour les réfugiés de l’ONU (HCR) doit être préoccupé par les agressions de certains pays occidentaux de l’ONU contre des pays africains et arabes. C’est cette nouvelle ère de néocolonisation qui a provoqué ce fléau de migration, et l’Algérie n’est pas censé payer la sauce pour les autres, qui eux pillent les richesses de ces pauvres malheureux.

    « L’immigration massive sans précédent des derniers mois et qui sera l’une des cause d’un éventuel conflit a été soutenue par des ONG, souvent américaines et ayant leur ramifications dans la haute finance à Wall Street. L’ONG Open Society de George Soros ne se cache pas et dit soutenir « les associations œuvrant à apporter des solutions relatives à la sécurité et au bien entre migrants légaux et illégaux ». »…Hé oui, c’est ça la vérité et leurs caniches aboient pour faire pression sur l’Algérie pour qu’elle participe à sa propre destruction..! Non les autorités algériennes font plus que le nécessaire et ça leur coûte déjà les yeux de la tête en ces temps de crise. Alors, ce HCR doit plutôt faire pression sur les USA, la France, la GB, ladite israël…et compagnie, sans oublier les traîtres, d’arrêter leur ingérence et leurs hostilités contre ces pays….
    Alors, mettez leur une muselière pour qu’ils arrêtent d’aboyer! Y en marre d’écouter les mêmes aboiements. Changez un peu, lâchez vos chiens sur d’autres pays comme ladite israël puisque plus de 43% des palestiniens sont des réfugiés.! Allez voir ailleurs!

    VITE !
    4 janvier 2019 - 20 h 46 min

    Ces Organismes complices trouveront toujours à redire.
    Si on les renvoi hors frontières ils râlent pour nous intimider!
    Si on écoute l’occident, qui a son Armée en Afrique juste pour guider ces gens dangereux, il faut nous suicider nous-mêmes !
    Nous, on suit leurs traces d’où ils sont venus et nous les remettons hors frontière, après ce qu’ils font ailleurs n’est pas notre problème; Si un pays rouspète il ne fallait pas qu’ils les laisse passer! on pourrait l’accuser alors.
    Dans tout les cas, ONU ou ONG, le peuple Algérien aguerri protègera activement son pays, les éventuels dommages collatéraux sont de la responsabilité de ceux qui les encouragent et aident à s’aventurer chez nous.
    Observons-les avec vigilance ces roublards intrus malins puis chassons-les par tout les moyens possibles.
    NOTRE AVENIR IMMÉDIAT EN DÉPEND !
    Il y a beaucoup de soi-disant orpailleurs qui ne sont que des agents dormants…le détecteur sert aussi à retrouver les armes enterrées…puis s’ils se font attraper ils ne risquent pas grand chose en tant que non-terroristes.
    Méfiez-vous du Ikhwane et alhamdoulilah et des billets de banque.
    L’état Algérien devrait offrir des fortes récompenses à ceux qui découvrent et dénonce ces traitres!
    Leurs passeurs accompagnateurs devront payer le prix cher avec eux (…)
    Moi,quelqu’un qui rentre chez moi sans autorisation n’en ressortira pas vivant.
    En quelques semaines vous verrez qu’ils trouveront un autre trajet pour aller faire leurs méfaits je ne sais où !
    S’ils passent chez nous, le voisin va fabriquer un faux attentat avec l’aide de fafa et dire à ses maîtres que des terroristes sont envoyés par l’Algérie !!!
    DONC NIET ! car une fois installés les premiers groupes ça sera TROP TARD !
    Surtout avec nos religieux haineux et frustrés.

    13
    صالح/ الجزائر
    4 janvier 2019 - 20 h 43 min

    D’après les affirmations du chargé du dossier de la migration au ministère de l’Intérieur :
    Les personnes refoulées dernièrement aux frontières sud du pays «ne sont pas des migrants» .
    Les éléments d’information contenus dans des rapports diffusés sur ce sujet sont «erronés et fallacieux» .
    «Il y a des éléments tout à fait erronés et fallacieux et qui ne correspondent pas aux événements tels qu’ils se sont déroulés»
    «D’abord ils les ont présentés comme étant des migrants alors qu’ils ne le sont pas . Pourquoi ne sont-ils pas des migrants ? Tout simplement ce sont des membres de l’Armée syrienne libre qui étaient à Alep» .
    «les accusations selon lesquelles les autorités algériennes auraient refusé à ces personnes qu’elles demandent l’asile». «Ces djihadistes, quand ils sont arrivés en Turquie, si vraiment leur vie était menacée, pourquoi n’ont-ils pas demandé le droit d’asile en Turquie»
    Le même responsable pose également une série d’interrogations : quel est le migrant qui peut se permettre le luxe de voyager par tant de capitales et de débourser plus de 200 millions de centimes pour arriver aux frontières sud de l’Algérie ? Qui finance l’organisation, l’encadrement et la protection de ces djihadistes ? Il a relevé, dans ce sens, qu’à partir de la Mauritanie .
    «ils rentrent vers le nord du Mali sous la protection de groupes terroristes qui les ramènent vers Aïn Khalil pour les faire rentrer sur le territoire national par Timiaouine . Et il y a une deuxième route qui passe (par avion) du Soudan vers Bamako où il y a de fortes complicités locales : on les fait remonter vers Agadès où ils sont pris charge par des groupes armés pour les faire remonter vers les frontières algériennes».
    IL se posant aussi des questions sur le financement de «ces colonnes de djihadistes», sur la partie qui leur accorde une protection .
    «Si c’étaient vraiment des migrants en détresse et qu’ils avaient besoin de la protection des autorités algériennes, pourquoi, quand ils sont arrivés aux frontières algériennes, ils ne se sont pas adressés aux autorités algériennes qu’ils ont évitées pour échapper au contrôle des autorités publiques.»
    Il a souligné que ces personnes ont été interceptées «en flagrant délit de franchissement illégal des frontières algériennes et ils ont été installés dans le centre d’accueil de Tamanrasset où ont été confirmés leur origine et leur parcours».

    Al-Taïr
    4 janvier 2019 - 18 h 48 min

    S’il continue comme ça, ce Filippot risque de recevoir des millions de lettres de la part de simples citoyens, de quoi remplir son bureau et l’occuper pour un bout de temps, et surtout l’aider à comprendre que nous ne sommes pas dupes. On ne joue pas avec l’intégrité d’un pays qui a beaucoup souffert et qui a encore du ménage à faire pour assurer sa sécurité.

    20
    1
    ATTENTION
    4 janvier 2019 - 18 h 09 min

    La ligue Algérienne doit être visité par l’ANP, car pas clair du tout ces traitres !!!!!! l’occident NOUS ENVOIENT LEURS AL NOSRA EN ALGERIE OU LEURS BOKO HARAM !

    24
    1
    Neva
    4 janvier 2019 - 17 h 53 min

    Les Défenseurs des Droits Humains sont en quelque sorte l’arbre qui cache la forêt.
    Solution « ideale » de déstabiliser d’autres pays, c’est l’Algérie qui doit « payer » les conséquences des guerres destructrices des pays puissants, ces guerres injustes ne sont que pour la sauvegarde « de force » de la position ‎dominante des pays puissants, grace à l’exploitation des pays pauvres mais riches en matiere premiere, en leur creant divers conflit, minorité ethnique, religion, racisme…tout les prétextes sont bons, quand il s’agit d’envahir des pays visés par ces occidentaux.
    C’est le HCR qui demande aux autorités algériennes de « pouvoir accéder aux personnes bloquées à la frontière, répondre aux besoins humanitaires, identifier les personnes qui ont besoin de protection internationale et assurer leur sécurité » .
    Pourquoi toutes ces guerres injustes et après avoir tout detruit, pourquoi ce sont les autres pays pacifiques qui doivent assumer ?!?
    C’est clair que l’occident est confronté à un CAPITALISME INHUMAIN, le subir, ou s’en sortir ou de renoncer à cette DEMOCRATIE de MENSONGE, d’ou ces guerres injustes ne sont que pour la sauvegarde de force de la position ‎dominante des pays riches grâce à l’exploitation des pays pauvres mais riches en matière premiere, en leur creant des divers conflits, minorité ethnique, religion… tout les prétextes sont bons, quant il s’agit d’envahir des pays visés .
     »Les pays occidentaux comprennent que le capitalisme n’est pas moral, et ne savent qu’elle mesure entrprendre capable d’améliorer la situation économique. « Le capitalisme est un système complexe fait que lorsq’on touche à un rouage, c’est tout le système qui s’en trouvera modifié, par exemple fermer les paradis fiscaux ou d’interdire les paris sur les fluctuations des prix des matières premières, c’est toujours créer les conditions d’un bouleversement capable de faire basculer l’équilibre des pôles; comme l’a fait la dérégulation du marché dans les années 80, cette mondialisation qui a contribué à la montée des émergents, et qui remet finalement en cause la domination de l’occident sur le reste du monde ».
    Dans cette complexité il leur devient difficile « de prévoir les conséquences des mesures décidées, a titre d’exemple le cas du SMIC en France certains annoncent qu’une augmentation de 1% détruirait 50 000 emplois, et pourtant les mêmes disent qu’avec un plus haut pouvoir d’achat, les salariés consommeront plus, ce qui est créateur d’emplois. Logiquement la hausse des salaires devrait faire baisser la marge des vendeurs et augmenter le chiffre d’affaire des ventes en retour, d’aucuns sont encore portés à croire qu’en augmentant les salaires c’est l’économie toute entière qu’on soutient. Mais chaque augmentation du salaire, ou prix des matières premières, est en réalité l’occasion pour les entreprises non pas de baisser leurs marges mais de licencier et de délocaliser.
    Une entreprise qui ne fait pas suffisamment de marge est considérée comme en danger, tandis qu’une entreprise qui se prépare à licencier 10 % de ses employés grimpe d’au moins 5% à la bourse. »

    « Ce ne sont ces riches qui refusent de voir leurs marges abaissées qui sabotent la croissance en faisant croire que sans les riches l’emploi disparaît, mais les pauvres, eux, consomment tout jsqu’au dernier sou, donc le problème vient des riches car l’argent qu’ils gagnent sur le dos du travail des pauvres ne retourne pas totalement dans la machine économique: le surplus (qui ne sert à rien d’autre que de fructifier en le prêtant à ces mêmes pauvres auxquels il a échappé par le vol de la plus-value) ne sert qu’à enrichir les riches.
    Les banques se servent, les riches se servent, et les pauvres ne récupèrent que les miettes: voilà en quoi consiste le capitalisme et sa fameuse main invisible… »

    18
    1
    NO PASSARAN !
    4 janvier 2019 - 17 h 38 min

    Qu’ils s’occupe des Sahraouis spoliés de leurs ter(res d’abords.
    NON c’est des terroristes guidés par la coalition pour continuer le macabre plan après avoir pulvérisé l’Irak, la Syrie, la Lybie…ils veulent l’Afrique du Nord .
    L’ONU n’existe que pour faire chanter l’Afrique !
    Ignorons-les! ils savent harceler nos corrompus.
    Les Algériens n’accepteront plus aucun migrant ! Nous sommes unis pour les éjecter! nous peuple sommes prêts à contrer vos plans (ONG OI…) de destruction .

    19
    1
    صالح/ الجزائر
    4 janvier 2019 - 16 h 54 min

    L’Algérie n’est pas tenue de payer les fautes , commises volontairement , par les autres , à savoir l’Arabie saoudite , la Turquie , les USA , le Qatar , les Emirats AU , les USA , la France , la grande Bretagne et Israël … . ce sont ces derniers qui doivent régler les problèmes des réfugiés , s’il s’agit véritablement d’eux .
    L’Algérie affirment qu’il s’agit des membres de la milice syrienne dite Armée syrienne libre ( ASL ) , des anciens déserteurs de l’ Armée arabe syrienne ( AAS ) , et traitres envers leurs compagnons de combats qu’ils ont lassé sur le champ de bataille et à Istanbul .
    C’est aux fauteurs de troubles du « printemps arabe » , les « Amis de la Syrie » les plus proches de La République arabe syrienne , comme les pétromonarchies du Golfe d’Al saoud , d’Al Thani et d’Al Nahyane … , ainsi que la Turquie et Israël , que le Haut Commissariat pour les réfugiés de l’ONU (HCR) devrait demander d’accueillir les réfugiés connues et enregistrés du HCR . d’ailleurs s’ils sont connus et enregistrés du HCR , c’est qu’ils étaient logis et nourris dans des camps gérés par le HCR . pour ils ont quitté ? .
    Combien de réfugiés syriens sont accueilli par les pétromonarchies du Golfe? .
    Les Algériens , et certainement le HCR, connaissent la crédibilité de l’ONU .
    L’Organisation des Nations unies (ONU) a retiré , en 2016 , l’Arabie saoudite de la « liste noire » , sur laquelle elle figurait , en raison des crimes de guerre commis au Yémen , et que la même pétromonarchie wahhabite a été élue , en 2017 , à la Commission des droits des femmes de l’ONU pour «la promotion de l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation des femmes» , qualifiée par le directeur exécutif de l’organisation  » UN Watch » : « Comme désigner un pyromane chef des pompiers de la ville» , et d’ajouter que «les pétrodollars permettent de tout acheter, même un profit politique» .
    S’il s’agissait de vrais , et non de faux , réfugiés les pays de transit , comme la Turquie, la Jordanie, l’Egypte ou le Soudan … , auraient démenti les explications du chargé de l’immigration au ministère de l’Intérieur .

    21
    1
    bozscags
    4 janvier 2019 - 16 h 14 min

    il faut les envoyer en syrie bachar va s’en occuper serieusement on a pas besoin de ces (…) chez nous en algerie.

    24
    1
      anonyme
      4 janvier 2019 - 16 h 33 min

      l europe veut éviter les flux de migrants de 2015 ;
      avec ses suppots du moyens orient ,elle les dévie sur l ‘afrique ; en direction des pays ou ils peuvent etre s implanter ;

      14
      2
    Iwen
    4 janvier 2019 - 15 h 41 min

    // /.. . Nouvel acharnement contre l’Algérie sur la question du traitement des «migrants».. .//

    Nous payons le prix de notre indépendance, pour ne pas dire de notre souveraineté, pour avoir dit « non » aux pacte de Marrakech qui voulait nous voir mettre nos ressources, aussi bien humaine que financière à la disposition des pays du Nord (Union Européen) !
    Ces pays de l’union Européen, voudrait nous voir, mettre en place des centres de rétentions pour réfugier et que c’est notre pays qui devrait faire le « TRI » de personne en fonction de leurs origines, des qualification (diplôme) et autres détails qui pourrait intéresser les Entreprise Européens lorsque ces dernières viendraient faire leurs courses dans notre pays afin de ne prendre que les qualifiés en nous laissons, à nous le soins de rejeter les autres dans leurs pays d’origine, ou voir même les laisser crever de faim et de soif, un peu comme dans les camps de concentration, à l’image de ce qui se faisait en Europe .

    24
    2
    Anonyme
    4 janvier 2019 - 15 h 33 min

    Il y va de la sécurité nationale donc on a fait un charnier mais pas dans nos sols avant qu eux nous le fassent sur notre sol avec nos corps ; ca vous va maintenant le HCR et ONG mais apportez les preuves pour pouvoir nous accuser de quoi que ce soit , pour qui ils nous ont pris après avoir été pris en charge par les autorités algériennes ils ont disparu après , juste pour ses mots on devrait engager notre diplomatie et exigé des excuses officielles … non mais lol , la guerre on vous la fera avant que vous nous la fassiez ,je vous l ai déjà dit . Ceci n engage que moi . Vive l Algerie ; ils nous connaissent mal meme très mal on est la race des seigneurs . Enfin ce monsieur devrait parlé un peu de la communauté musulmane qui se fait massacré en Birmanie « les rohingyas » ; ; elle a gardé encor son prix Nobel de la paix et pourtant elle ferme es yeux et soutien ce massacre par son armée et les autres bouddhistes et chrétiens c est pour vous dire qu il nous cherche des poux alors qu on est loin de faire ce qu elle vient de faire cette garce de Birmanie . Rien n est plus important que l Algerie ni votre monde ni votre démocratie ni le reste ; elle est unique et à part on y touche pas et qui que ce soit dans ce monde .

    15
    2
    Tinhinane-DZ
    4 janvier 2019 - 15 h 02 min

    Le HCR doit travailler à régler les conflits, au lieu d’encourager leur propagation partout dans le globe.
    Le HCR et les ONG ont changé de vocation, ils sont devenus des éclaireurs de guerre.

    28
    1
    Anonyme
    4 janvier 2019 - 14 h 54 min

    La meilleure façon de les contrer, a la premiere manifestation de rue c’est aux algériens issue de la population de s’occuper d’eux, cela a commence par des manifestations de rue en Syrie,Libye, Tunisie, et ensuite sont venue le armes, donc avant que cela aille trop loin il faut tuer le vers dans le fruit , montrer aux déstabilisateurs que nous algériens somme un peuple uni et ils n’arriverons pas nous diviser comme ils l’ont fait dans ces autres pays , que l’on n’aime pas son gouvernement est une chose , mais surtout pas le chaos comme c’est le cas ailleurs , nous ne pouvons pas laisser le pays s’auto -détruire , sans unite nous somme fini, il ne restera rien de l’Algérie.

    22
    1
    Nasser
    4 janvier 2019 - 14 h 26 min

    « Le HCR certifie même que certaines personnes du groupe sont connues du HCR »
    ___
    Mensonge et manipulation!
    Cette ONG bosse pour ses maîtres, initiateurs des conflits, comme les autres!
    Le HCR n’avait qu’a les prendre en charge au Niger, en Syrie, au Liban, en Egypte, en Turquie, en Arabie saoudite, au Qatar! (tous proches de la Syrie)
    De Syrie et en famille, ils traversent une série de pays, sur 6000/7000 km pour tomber sur l’Algérie en passant par les zones en conflit du Sud??….par centaines au moment où la guerre cesse presque en Syrie et où les terroristes sont laminés et en débandade ?
    Même l’idiot comprendra la manœuvre!
    Ce sont donc des terroristes « en redéploiement » pour une éventuelle autre mission
    Que pense le HCR, la GB et la France, qui s’inquiètent de ces « personnes connues du HCR » si l’Algérie leur facilite le passage vers l’Europe ? Rien de plus facile… (L’Algérie supporte déjà 50 000 réfugiés syriens venus depuis le début du conflit alimenté par l’Europe!). Ils n’ont qu’à les ramasser comme ils l’ont fait pour les « casques blancs », leurs truands humanitaires!

    32
    2
    Anonyme
    4 janvier 2019 - 14 h 16 min

    Il n’y a qu’a les satisfaire , mettons des barques a la disposition de ces migrants pour qu’ils rejoignent l’Europe, et après on verra ce qu’ils vont dire, ils ont le choix ,ont les empêche de passer ou on les aide a passer en Europe , après on verra , mais pas question de les garder en Algérie , ces européens commencent vraiment a nous énerver!

    22
    2
    Anonyme
    4 janvier 2019 - 13 h 59 min

    Comment ces criminels ont ils fait tout ce chemin pour arriver jusqu’à Tamanrasset, à pied, à dos d’âne? Je suppose qu’ils ont dû être transportés tout bêtement par Air France jusqu’au Mali et Niger et ensuite continuer en 4X4. Normal ils ont tué pour l’occident et leurs commanditaires les transportent dans d’autres pays pour continuer à tuer, en l’occurrence en Algérie. Ils sont quand même bizarres si nos terroristes ont perdu comment peuvent ils croire que des terroristes syriens vont gagner? à mon avis c’est juste histoire de créer le chaos en Algérie et de se débarrasser de leurs mercenaires syriens du même coup.

    18
    2
    nasser
    4 janvier 2019 - 13 h 58 min

    Un commentaire LU:
    « Balivernes.. le peuple lambda qui se faisait massacrer à tour de bras, personne n’en voulait à ses frontières. L’asile politique a exclusivement été donné aux islamistes fuyant la justice algérienne et aux intellectuels francophiles qui étaient menacés de mort par ces mêmes islamistes. Trouvez l’erreur ! »

    18
    1
    Cheikh Hamdane
    4 janvier 2019 - 13 h 51 min

    Le HCR devrait s’occuper des expulsions arbitraires et massives que pratiquaient l’Allemagne, la France et l’Espagne…Le HCR devrait chercher l’abus de pouvoir pratiqué par les pays Européens et la Suède au sujet du refus arbitraire d’attribution de visa aux citoyens algériens.. Ces pays pratiquaient les deux poids deux mesures…
    Enfin le HCR devrait s’occuper de ses ognons et ses radis avant de s’acharner abusivement contre l’Algérie qui est souverein aussi d’accepter ou de refouler quiconque. Et surtout le HCR4 devrait contrôler les millions d’euros et de dollars remis attribués à certains régimes africains corrompues qui chassent leurs peuples .

    14
    2
    Al-Taïr
    4 janvier 2019 - 12 h 54 min

    Pour détruire un pays et en déposséder sa population (donc aussi ses richesses), certains ont pensé qu’il n’est pas nécessaire d’utiliser la violence, mais de l’envahir par une immigration massive illégale (qui replacera à terme sa population) et d’introduire dans cette masse des éléments qui peuvent être chargés d’une « mission ». Pour faire taire ceux qui ne sont pas contents on leur brandit toutes sortes de cartes (droits de l’homme, pacte mondial, religion …). L’art de faire la guerre sans tirer une seule balle …
    Puisqu’on nous dit que leur justice est indépendante, que fait la notre ? Qu’attendent nos procureurs pour adresser une convocation à ce Filippo (on ne sait qui les nomment à ces postes) pour venir s’expliquer au vu droit algérien et lui signifier que nos lois ne sont pas une affaire de ministres ou d’officiers mais du peuple. Toute présence illégale dans notre pays doit faire l’objet d’une expulsion immédiate (avant que les charognards ne se mettent à aboyer), on est dans notre droit, la loi c’est la loi. A toute déclaration publique contraire à nos propres intérêts il faut lui opposer nos lois, celles du peuple. Et engager des poursuites légales si cela se justifiait.

    22
    1
      anonyme
      4 janvier 2019 - 18 h 14 min

      peu etre serait il bon de les orienter vers le sahara occidental ou ils pourront s installer et developper cette zone convoitée ;
      ses richesses -sous sol et peche – feront vivre des dizaine de milliers de migrants

      4
      3
    Nasser
    4 janvier 2019 - 12 h 32 min

    Il n’ y a de « réfugiés » que pour ceux qui ont fui au début et durant la guerre!
    …. jamais à la fin! C’est connu!
    A la fin, c’est des « terroristes » qui sont :
    – soit en état de débandade en ayant tout perdu et recherchés pour rébellion, assassinat et traîtrise
    – soit en redéploiement selon le programme de leur employeur !!
    …..Même avec le concours des ONG dont la pseudo-Ligue algérienne des droits de l’homme (LADDH) de Benissad, ils ne passeront jamais!
    Ils ont très mal choisi la destination

    24
    2
    UMERI
    4 janvier 2019 - 12 h 23 min

    Messieurs les membres de l’ O N U, du Conseil de Sécurité, des O N G internationales, vous savez pertinemment, que se sont les pays de l’ O T A N, des U S A,de l’alliance militaire arabe,d’ Israël, qui sont a l’origine, de tous les conflits armés du Moyen Orient et de l’ Afrique,ce qui a engendré des centaines de milliers de morts et de destruction, qui a poussé, les citoyens de ces pays a fuir, abandonnant leurs terres, maisons et biens personnels, qu’il s’agisse de citoyens, venant de Syrie, Libye, Yémen, Irak, Afghanistan, Palestine. C’est pourquoi, il est du devoir de la communauté internationale, à trouver une solution à cet épineux problème. Se dérober devant ce fléau humain est pure trahison.La France, en couvrant la vengeance d’un homme qui s’appelle Sarkozy, ne peut, en aucune façon parler de droit de l’homme, qu’elle a tristement bafouée, en Libye et en Syrie.

    19
    2
    co5
    4 janvier 2019 - 12 h 09 min

    « Le HCR certifie même que certaines personnes du groupe sont connues du HCR »
    « Le HCR demande aux autorités algériennes de «pouvoir accéder aux personnes bloquées à la frontière, répondre aux besoins humanitaires, identifier les personnes qui ont besoin de protection internationale et assurer leur sécurité».?
    ces personnes connues ou non???pourquoi , ce monsieur qui a tendance à vouloir prendre le train quand il est parti .il n’a demander à la Turquie qui perçoit des dividendes en milliards d’euro ?

    23
    2
    Anonyme
    4 janvier 2019 - 12 h 08 min

    Ce qu’il y a de louche et bizarre dans cette affaire… Normalement, maintenant que la Syrie a retrouvé la Paix le calme, ces « migrants » DOIVENT retourner dans leur pays. Et s’ils ne le font pas, c’est qu’ils ont des choses à se reprocher vis à vis des autorités de leur propre pays. Donc, c’est logique et c’est la preuve évidente qu’ils sont bien des terroristes… CQFD. De plus, ils sont entrés ILLÉGALEMENT en Algérie et qui plus est avec de FAUX PAPIERS…. des passeports soudanais. WHY ?

    L’Algérie n’est pas dans l’obligation de les prendre puisque leur pays N’EST PLUS EN GUERRE !

    Qu’ils aillent dans les pays qui les ont soutenu et aidé à détruire leur propre pays tels que le Qatar, israel, la france ou chez ce Filippo Grandi puisqu’il les aime tant. Il n’est pas question que l’Algérie devienne le dépotoir de mercenaires terroristes assassins à la solde des satanistes lucifériens de la haute finance qui ont pour but de détruire notre pays.

    21
    2
    mouatène
    4 janvier 2019 - 11 h 52 min

    Monsieur GRANDI filippo, vos préoccupations actuelles étonnent plus d’un. qu’est ce que vous avez fait pour tout un peuple, sahraoui par exemple, qui, depuis plus de 40 ans vit les affres de l’occupation du régime allaouite, avec la bénédiction de votre HCR. pourtant vous l’avez dit vous meme et je vous cite  » les futures générations jugeront avec sévérité notre capacité collective à prévenir et résoudre les conflits et à protèger les personnes des conséquences de la guerre « . actuellement, si vous l’ignorez, le peuple sahraoui est en guerre de libération. les enfants de ce pays colonisé par le maroc, ne vous jugera t il pas un jour ? faites la comparaison entre un groupuscule qui a nuit à son pays jusqu’au désastre et un peuple qui se bat pour la liberté que vous semblez clamer sur les toits de l’ONU, mais hélas, dont le son n’arrive pas au Sahara Occidental.

    26
    5
    DYHIA-DZ
    4 janvier 2019 - 11 h 30 min

    Ces migrants ont traversé plusieurs pays avant d’arriver en Algérie ??? MAIS c’est curieux de voir le HCR aboyer au moment où ces migrants-terroristes sont arrivés en Algérie ??? Ce qui signifie que le HCR encourage ces terroristes à s’installer en Algérie.
    Le manque d’éthique flagrant du HCR. Aucune crédibilité.
    L’Algérie est un pays souverain, c’est aussi de son droit d’assurer la sécurité de son territoire.

    41
    3
      Anonyme
      4 janvier 2019 - 12 h 19 min

      Bizarre bizarre

      13
      3
    Kahina-DZ
    4 janvier 2019 - 11 h 17 min

    Et pourtant le pacte de Marrakech dit que les pays sont souverains dans leur décision. Cet article du pacte des loups ne s’applique pas sur l’Algérie ???
    Les ONG nous disent:  » Laissez nous détruire votre pays…Laissez les terroristes rentrer chez vous  ».
    Si le HCR est vraiment préoccupés du sort de ses faux migrants, qu’il rapatrie ses faux migrants dans leur pays respectif. C’est la seule solution plausible.

    38
    4
    Tin-Hinane
    4 janvier 2019 - 10 h 28 min

    Ils sont tout simplement incroyables ! maintenant c’est le haut commissaire des nations unies qui intervient pour nous faire accepter l’inacceptable. Ces syriens là sont des assassins reconnus et porteurs d’un passeport soudanais alors pourquoi ne vont ils pas au Soudan. Sans compter qu’ils se sont introduits clandestinement en Algérie et par le sahel et les nations unies veulent nous forcer à les accepter ouais c’est incroyable!!! on devrait accepter chez nous des terroristes qui vont nous attaquer et nous tuer. C’est la même histoire qui continue, pendant la décennie noire les terroristes islamistes (les mercenaires de l’occident) massacraient la population et les autorités algériennes ne devaient pas toucher un seul cheveu de leurs tueurs. Et là on recommence avec les terroristes syriens, il faut leur donner asile pour qu’ils puissent continuer à tuer pour leurs commanditaires, c’est de la folie pure.

    43
    2
      Ch'ha
      4 janvier 2019 - 13 h 24 min

      @Tin-Hinane
      Exactement, excellemment dit.
      Pourquoi n’ouvre-t-il JAMAIS son claque-merde pour les palestiniens massacrés les yéménites sous embargo crise humanitaire sans précédent sur les rohingyas …
      Le pays machallah est souverain. Il n’a pas participé à la guerre en Syrie ni d’Irak ni au Yémen encore la Libye ey l’assassinat du Guide le Colonel Kadhafi Allah Yarhmou .
      Quel baratin AUCUNE CRÉDIBILITÉ, causes toujours tu m’intéresses, un disque rayé toujours la même rengaine !
      Ces terroristes font ce que leurs maîtres leur disent de faire. Retour à l’envoyeur direct idem les migrants immigration massive procédé sioniste de déstabilisation du pays.
      VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP

      19
      3
    عفاف
    4 janvier 2019 - 10 h 26 min

    بكل بساطة لنتجاهلم نحن اسياد في ارضنا

    18
    3
    Faradach
    4 janvier 2019 - 10 h 26 min

    Je demande à ce Commissaire de pacotille M. Filippo Grandi d’abriter ces « pauvres migrants vulnérables égarés », chez lui, dans son grand bureau et auprès de sa famille, car il semble avoir une âme d’humaniste qui nous touche.
    Plus sérieusement l’Algérie n’a pas de comptes à rendre à tous ces faire-valoir, ces valets du sionisme international. Et s’ils ne sont pas contents y’a des murs !

    39
    2
    kamel
    4 janvier 2019 - 9 h 54 min

    encore un coup des français sa fait le mème coup avec la Syrie sa envoyer soit disant des migrant de Libye via la Turquie pour déclencher la guerre civile.

    35
    2
    Anonyme
    4 janvier 2019 - 9 h 51 min

    Il faut demander au HCR de plutôt condamner les pays qui sont l’origine des guerres au moyen orient et surtout qu’ils prennent en charge les conséquences de leurs actes. 😎

    40
    2
    voila
    4 janvier 2019 - 9 h 34 min

    Salam,moi ce qui tracasse c’est sois disant ligue des droit des hommes qui ne sait rien de ce qui se passe a nos frontiere et ils ont le toupet de vouloir faire rentrer des terros de m… sur notre sol avec l’aval des … d’europeens qui rejettent et emprisonne des milliers de migrants,ils n’y a qu’a voir ce qui se passe en espagne avec tous les jeunes haragas algeriens comment ils sont traités ,dc m… a ces migrants il y en a deja bcp qui infestent nos rues

    31
    2
    laib azzouz
    4 janvier 2019 - 9 h 33 min

    pourquoi on demande à l’algérie d’accueillir ces présumés migrants venant de l’autre bout du monde. il est courant que les populations des pays en conflit migrent vers les pays voisins et pas se payer des billets de transport pour des milliers de kilomètres pour atterrir en algérie et celle-ci doit leur ouvrir tout. nous savons que nous avons déjà un problème avec nos voisins et leur déplacement, qui était vers l’europe mais maintenant notre pays est devenu à leurs yeux un lieu de destination. pourquoi ne pas demander à trump le sens de sa détermination à ériger un mur entre les usa et le Mexique, pourquoi les britannique se désengagent de l’europe, pourquoi les italiens refusent d’accueillir les bateaux transportant des réfugiés, pourquoi les pays de l’europe de l’est font barrage aux réfugiés avec barbelés et soldats, la suède ou le Danemark a décider de ne plus recevoir de quotas de réfugiés sur son territoire? tous ces pays n’ont pas été vus par les ONG sauf quand il s’agit de l’algérie. nous ne voulons pas d’inconnus aux origines difficilement vérifiables chez nous.

    37
    2
    anone
    4 janvier 2019 - 9 h 03 min

    ce n’est pas avec une commissaire politique au CRA et des hauts fonctionnaires que le pays peut faire face à ces attaques récurrentes des ONG et autres officines dont le but principal est de limiter la migration vers l ‘ union européenne
    autant laisser les services concernés et l ‘administration se charger seuls de ce  » phénomène » conçu pour faire encourager la réalisation de centres de rétention de migrants au sud de la méditerranée ;

    18
    3
    HCR et FLN sont complices
    4 janvier 2019 - 8 h 16 min

    En agissant de la sorte le régime HCR vient en aide au régime FLN, en offrant à la caste l’usage du « nationalisme » qui a toujours été loin des années lumières de sa visière orientale.

    Le HCR doit s’occuper des causes des migrations et pas du devoir « moral » des pauvres qui n’ont rien de devoir secourir d’autres plus pauvres. Cette stratégie renverse la morale, des causes aux conséquences, elle encense les multinationales qui rapinent les pays sub Sahara pour feindre les larmes de crocodiles, elle ne font que brouiller les cartes.

    10
    17
    Anonyme
    4 janvier 2019 - 8 h 03 min

    Cette ligue des droits de l’homme en Algérie agit avec excès de zèle, on dirait qu’elle dépasse ses prérogatives car dans ce cas il s’agit de la sécurité des algériens qui est menacée par les nombreux migrants subsahariens en particulier et des arabes.

    33
    4
    Samir
    4 janvier 2019 - 8 h 01 min

    pourquoi is ne vont pas au Qatar,financierement il est plus riche et moins peuple et petit emirat les a amplement soutenue pour detruire leur pays. C louche cette histoire et Puis il y’a 22 pays arabe pourquoi choisir Notre pays.

    36
    2
    Bloum
    4 janvier 2019 - 7 h 33 min

    Les saoudiens peuvent accueillir des migrants avec leurs milliards de dollars. Que font ils ces Saoudiens ? Ils financent le terrorisme mais ils ne veulent pas payer pour les conséquences (morts, blessés, dégâts matériels, migrants). Présentez la facture aux saoudiens.

    53
    3
    Bibi
    4 janvier 2019 - 7 h 00 min

    Tous ces migrants doivent se rendre chez Nicolas Sarkozy, l’instigateur de toute cette m… donc en France. Un peu de migrant chez Cameron, l’anglais fourbilleur et un peu chez Bernard Henri Levy, l’agent du Mossad Israélien qui a fait tomber le Colonel Kadhafi. Enfin, la Banque Rothschild gère le magot auprès de la Couronne d’Angleterre d’où cette gamine constante contre les musulmans.

    54
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.