Miliciens syriens et anciens soldats au Sahel convergent vers l’Algérie

Syrie groupes
Des miliciens de l'ASL armés et financés par le Qatar et la Turquie. D. R.

Par Hani Abdi – Il ne se passe plus un jour sans que les forces de l’ANP n’interceptent au grand sud des groupes de «migrants» clandestins. Des migrants qui viennent des zones de conflits les plus chaudes de la planète, telles que la Syrie, le Yémen ou encore la Palestine. Ce qui intrigue et inquiète en même temps les services de sécurité, c’est que ceux qui ont tenté ces derniers mois de franchir illégalement la frontière algérienne ne sont pas tous des candidats à l’immigration clandestine. Certains d’entre eux s’avèrent avoir déjà servi dans des groupes terroristes infestant la région du Moyen-Orient.

Les enquêtes menées par les services de sécurité, qui ont trouvé étrange que ces migrants tentent d’accéder au sol algérien de l’extrême-sud, ont permis, en effet, de confirmer l’infiltration de terroristes parmi ces migrants, venus de Syrie et du Yémen. Ces terroristes ont tenté de passer par la bande frontalière avec le Niger et le Mali. Ainsi, n’ayant pu accéder directement au sol algérien, ces terroristes utilisent des méthodes détournées en se faisant passer pour des migrants ou réfugiés fuyant des zones de conflit. Ce qui aggrave cette menace terroriste sur l’Algérie, c’est la découverte quasi quotidienne de caches d’armes au sud du pays. Des armes de guerre comme des missiles antichars ou de défense aérienne qui se trouvent sur les routes migratoires au Sahara.

Ce jeudi encore, un haut responsable au ministère de l’Intérieur, Hassan Kacimi, en charge du dossier de l’immigration, a tiré la sonnette d’alarme sur ces faux migrants. Dénonçant des informations «erronées» et «fallacieuses», Kacimi a assuré que l’Algérie fait face à une réelle menace de sa sécurité à travers les réseaux de migrants clandestins utilisés par des terroristes pour entrer en Algérie. A cela s’ajoute la menace que représente l’arrivée parmi les migrants clandestins d’anciens soldats des pays du Sahel. Ces soldats ont servi dans des zones de conflit connues pour être des plaques tournantes de tous les trafics et du terrorisme. Cette question de terroristes semble avoir été prise au sérieux par les plus hautes autorités du pays. Car il y va de la sécurité nationale.

H. A.

Comment (64)

    Hamid
    6 janvier 2019 - 4 h 09 min

    The UN High Commissioner for refugees ‘reaction is disgusting ,well out of order .He’s just a moany old git .He has failed to look at the realty of the situation before he attempts to demonize our country .So why didn’t these people claim asylum in Turkey in first place ? Why did they risk their lives and travel all the way to Mali or Chad to enter Algeria illegally with fake passports ? Certainly they have a good reason to do so .I believe they fear persecution when they return to Syria now that the political situation has improved now in that country .No smoke without fire , as the adage goes .Take care and tahia ElDzair as always !

    Bison
    5 janvier 2019 - 16 h 57 min

    Encore une fois le deux poids deux mesures! un patriotisme au poids, au mètre, au litre,…un patriotisme louche à la louche… !!
    On accepte bien nos amis du Hamas alors sur quelle base refuser nos amis syriens ou autres, sous prétexte qu’on a décrété qu’ils sont Miliciens et le hamas « résistants » (à qui, à quoi, quand, où ça… !??)!! pour certains de nos super patriotes gardiens du temple-algerie, ces Miliciens syriens sont des chevaux de Troie, rien que ça!!! en revanche, les « résistants » du Hamas sont des forteresses, des remparts, notre assurance vie pour notre pays contre tous les jaloux et nos ennemis à l’affut!! Ah, s’ils n’étaient pas là en 54 on serait jamais indépendant!! si si c’est eux qui nous ont libéré! c’est connu ça!! Amirouche, Abane, ni ben Mhidi,…c’est juste de la mythologie qu’on se raconte au coin du feu les froides nuits d’hiver pour endormir les gamins affamés!!!

    Sinon, ou on est patriote sincère , honnête, intransigeant et on défend le pays envers qui ce soit constituerait une menace, sans complaisance ou préférence aucune, d’origines ethniques, religieuses, idéologiques,…, ou on se la ferme et ouvrir les frontière aux quatre vents! salam

    Anonyme
    5 janvier 2019 - 9 h 16 min

    Attention, le ver est dans le fruit. Je me suis toujours demandé à quoi rimait ces redditions à répétition des ex terros à la frontière sud. Sachant qu’ils sont profondément convaincus du bien fondé de leur combat.et qu’il est peu probable qu’il aient changé d’avis J’espère qu’ils son tenu à l’œil, autrement nous risquons d’avoir des surprises.

    3
    4
    Salut
    5 janvier 2019 - 7 h 37 min

    1/tout les pays limitrophe d’algerie ont des relations directe avec(israel/usa/otan/emirats a u/…),et si les pseudo ong des droit de l’homme(qui sont infesté a 70% par des agents secrets multinationaux) ont pitie des pseudo refugie(qui sont le resultat de l’ingerence exterieure de la/ cia mossad/ dgse /otan….) , et des multinationales criminelles qui sucent les richesses des pays pour l’interet des rotchilds et des rockfeler directement et indirectement ; qu’il leur donnent des visas directement ver l’union européenne et les etats unis / l’algerie est visé de toute part et la machine défencive et constructive doit s’activer 24h/24het 7j/7j en sachant bien qu’il ya des topes a tout les niveaux manipulé par les(cia ,dgse ,mossad ,rottary, lions ,front maçon ……),le combat du 1er novembre 54 n’est pas terminé et ne termineras jamais.

    5
    3
    Anonyme
    5 janvier 2019 - 0 h 24 min

    Hé bien, hé bein !

    BISKRA
    4 janvier 2019 - 23 h 39 min

    Comment se fait-il que le nord du Mali est contrôlé par la France et le Niger infesté par des bases USA et Française n’ont pas détecté la presence des Ex djahadiste terroriste? Je doute de l’honnêteté de la FRANCE dans cette affaire. des questions doivent etre poser par les journalistes.

    7
    2
      Anonyme
      5 janvier 2019 - 5 h 45 min

      Bien-sur qu’elle est derrière cette infiltration de miliciens, comme elle l’a été en Syrie, comme elle l’a été en Libye.
      Elle fout la pagaille partout sans jamais que personne ne lui renvoie en face ses crimes et ses destructions, tant elle se cache derrière son « excellence » et sa « réputation positive » qui n’est qu’une imposture, une des plus surfaites et des plus rusées.
      Toute son histoire ne tient qu’à ceci : foutre la pagaille chez les autres et ensuite se vanter d’avoir apporté une « civilisation » comme don de sa générosité…
      Comme elle l’a foutu au Japon lors de sa première campagne militaire opposant le Shogun Yoshinobu Tokugawa à l’Empereur, créant ainsi une guerre civile au Japon durant la Guerre de Boshin (1867-1869). Il faut lire sur le harcèlement subi par le Japon du fait des puissances occidentales, cela donne à réfléchir sur la perversité de la pensée prédatrice coloniale. Si nous ne voulons pas finir mal, nous devons savoir ce qu’a fait la France ailleurs aussi.
      Ainsi vous comprendrez leur haine et leur jalousie profonde à l’égard des algériens : avoir osé la mettre à nu devant le monde entier concernant la réalité de sa politique extérieure. La guerre de libération nationale algérienne a enlevé le masque de ce pays profondément colonialiste chez ses élites politiques, c’est cela qui les dérangent. Ce pays a perdu idéologiquement contre nos résistants, contre notre pays, mettant ainsi un doute sur sa posture de nation « civilisée ». La Syrie l’a maintenant compris.

      9
      1
    Vigil
    4 janvier 2019 - 23 h 36 min

    Prudence ! Boucler les frontières et raccompagner les indésirables qui y sont déjà ici depuis un certain temps. Les Algériens ont trop soufferts de cette racaille. Tenir a l’oeil les sujets du makhnez car derrière cette marionnette se cache un loup enragé et affamé. Vive notre ANP et tout les Algériens que cette vermine trouvera en face dans sur toute la longueur de nos frontière. Vive l’Algerie…

    5
    1
      Cha y boucli rak hassebha mascara t'as deja travaille au sud je veux dire l'extreme sud
      5 janvier 2019 - 23 h 05 min

      Salut

    Gerault
    4 janvier 2019 - 23 h 02 min

    Que dit l’organisation de défense des droits de l’homme au sujet des juifs qui tuent des enfants et des femmes? L’Algérie veut que cela ne soit pas répété dans mon pays par des immigrants arabes ou non arabes

    Anonyme
    4 janvier 2019 - 22 h 54 min

    Qu’est ce que je vous disais, Trump et ses copains veulent déstabiliser une autre région. Donc, les mercenaires ont sûrement reçu les ordres de changer de camp pour semer un nouveau chaos dans la région. Une chose est sûre l’Algérie est dans leur point de mire! Même le HCR s’inquiète Ya Sidi du sort de ressortissants arabes qui ont fui la Syrie…c’est nouveau ça??? Il ne cherche même pas à savoir si ce sont des Terros…!
    Restons unis et vigilants, car l’heure est grave!

    benchikh
    4 janvier 2019 - 21 h 46 min

    ça me rappel les terroristes que l’occident a inventé ,comme le chat et le rat de Tom et Jerry .Les pièges sont les terroristes et nous le rat( avec mon respect) et eux le chat .Ils nous attendes au tournant .

    Anonyme
    4 janvier 2019 - 20 h 04 min

    Il faut envoyer un message clair à tout les pays mitoyens de l’Algérie. Nous n’accepterons pas que des menaces sur la sécurité de l’Algérie soit hébergés ou traversent ces pays sans être inquiétés.
    Nous considérons cela comme un problème de défense du territoire nationale et nous nous réservons le droit de poursuite ou d’intervention dans ces pays si nécessaire. Il est hors de question d’accepter un remake des années 90 où les terroristes étaient hébergés au Maroc sans être inquiétés.
    L’armement que nous avons acquis durant les dernières décennies doit trouver sa justification si la sécurité du pays est en jeu.

    19
    3
    Salim31
    4 janvier 2019 - 19 h 56 min

    Les jours de l opposition plutos des terros en syrie sont comptės biensur le zarabes les occidentaux et meme la turquie les ont jetes commes des klynex et avec l avancee de l armee syrienne il va faloir plier bagages et quitte la syrie et trouve une terre pour une communautes d ex jihadidtes _ c est dans ce sens qu ils ont ajoutes a leur agenda l algerie ils se disent que la bas il ya la reconciliation avec beaucoup de barbus et de nikab il parrait qu ils interdisent les concert de musique et meme la fete de fin d annee _ le peuple est occupe a priė et le pouvoir prie pour un 5 eme mandat _ sans oublie la faiblaisse a lutter reelement contre l invasion de mendiants et toute la misereux africains faute d absence de pilote a bord _ font de l algerie un pays reve pour les misereux et maintenant les ex jihadistes _ le pouvoir doit oublier cette histoir de presidentielle et le peuple se reveille de sa gentillese anormale et de s occuper des manaces qui pese sur le pays avec bouclage des frontiere sud et expulsion de la racaille subsaharienne avec interdiction de mendier sur tout le territoire nationale des mesures urgentes quelque soit l aboiments des chiens ongistes .

    5
    5
      Anonyme
      4 janvier 2019 - 21 h 07 min

      Salim31
      BRAVO, Le problème est la présence de la (…) subsaharienne qui s’incruste qu’il faut dégager coûte que coûte.

      6
      5
    A3ZRINE
    4 janvier 2019 - 18 h 56 min

    Le plus gros problème est celui de la logistique, comment peuvent-ils traverser toute cette distance et tant de pays en guerreet Peu importe le moyen de transport, ils arrivent comme même aux frontières algérienne. Pour comprendre ça, il faudrait un gros travail de renseignement en amont.

    13
    4
    anonyme
    4 janvier 2019 - 18 h 53 min

    il faut etre sur que ce sont des djihadistes
    si c’est le cas il faut les dévier sur un autre pays
    et faire face aux ONG avec les preuves car se mettre au ban des pays n ‘honore pas le pays qui n ‘ a pas que des amis

    3
    11
    ON CE BOUGE !!!
    4 janvier 2019 - 18 h 15 min

    Avec ce cheval de troie l’occident et certain pays du golf visent notre SAHARA riche en eau (Sous le sahara) qui faut ultra protéger car ce sahara sera vert prochainement et donc abitable par les Algériens chose qu’ils ne veulent pas !

    17
    5
      anonyme
      4 janvier 2019 - 19 h 19 min

      le pays est un sous continent tres riche en matires premieres et en Eau ;mais il n ‘est pas gouverné à sa hauteur ;
      les luttes internes permanentes pour le pouvoir attirent davantage de convoitises par des puissants qui ne se satisfont pas des offres qui leurs sont faites en contrepartie du soutien au statue quo

      8
      6
    Mohamed El Maadi
    4 janvier 2019 - 18 h 14 min

    Je me tiens a la disposition de mon pays .En france aussi il faudra savoir qui est derrière cela quitte a les éliminer dans leur quartier. .C’est vrai que j’ai un revanche a prendre contre eux ;Ma haine a leur encontre est vivace ; car c’est entre les patriotes et les islamistes que cela se jouer et la plus de pardon ni réconciliation .Il faut les laissez sur le carreau et qu’ils ne se relevent plus .

    48
    2
    On invente une guerre pour hallaliser l' indu pouvoir
    4 janvier 2019 - 17 h 44 min

    La question fondamentale est pourquoi c’ est maintenant, c’ est à dire en pré- campagne électorale???
    Alors que le régime est acculé!
    Logique de troupeau.

    38
    21
      Anonyme
      5 janvier 2019 - 8 h 59 min

      Où tu vois un pouvoir acculé?!!
      Et qui te dis que le peuple algérien veut un régime hallal. D’ailleurs c’est quoi un régime hallal? Un régime type Daech?
      Nous n’accepterons jamais des barbus obscurantistes de ton genre au pouvoir. Vous feriez mieux de le comprendre une fois pour toute car il n’est plus question d’accepter le laxisme des barbos-FLN à l’origine de la décennie noire.

      2
      1
    colon
    4 janvier 2019 - 17 h 27 min

    Mais qui guide ces gens là comme du bétail depuis la syrie et l’Irak?
    qui les ramènent dans des zones à enflammer si ce n’est la coalition occidentale et ses serviteurs.
    Ils les voit en longue file, ils ne sont pas invisibles aux moyens militaires électroniques…Ils se contentent de les orienter!
    C’est les responsables naïfs et corrompus de ces pays qu’il faut éliminer !
    Barkane ou la traitrise moderne

    18
    2
    Anonyme
    4 janvier 2019 - 16 h 16 min

    Il y a une question qu on doit se poser…Knapp 1100 deutsche Soldaten sind mittlerweile in Mali im Einsatz,Die Terroristen haben ihre Zahl in fünf Jahren auf schätzungsweise 1000 verdoppelt und ihre Schlagkraft erhöht.À Gao, un jeune officier, conseiller auprès d’une unité malienne dans un bourg sur le Niger, a déjà donné le ton : « Dans les villages, tout le monde sait. Mais c’est la loi du talion, la loi du silence. Dans mon secteur, les djihadistes, des Mourabitounes, mais on a aussi l’EI (État islamique), ne font que passer. Ils viennent se ravitailler avant de prendre la route du nord vers les zones refuges sur la frontière. » Des renseignements sont cependant obtenus, selon un capitaine, auprès de civils qui craignent les IED pour leur sécurité. Des enfants ont été tués par des explosifs.« Il y a ce qu’on voit et ce qu’on entend, note, de son côté, le colonel Jean-Bruno Despouys, représentant à Gao, de Barkhane. Nous avons une chaîne de renseignements précise avec l’armée malienne, les groupes qui ont signé la paix et qui connaissent le terrain. Nous ne sommes pas aveugles. Korrigan a trouvé des caches d’armes, désamorcé un engin au cœur de Kidal. » Les djihadistes posent des mines, ne cherchent pas le contact direct. Ils ont le temps pour eux. On dirait qu’ils attendent qu’on parte. « Vous avez la force sur terre et dans le ciel, vous pouvez agir. » « Oui, mais nous manquons de renseignement », rétorque l’officier.»Voila ce que a rapporte le correspondant de Ouest France a Bamako.
    Visiblement les forces speciales Francaises, Allemandes,les Americaines et les Belges ne veulent pas vraissemblablement combsttre les terroristes,le trafic des armes et de la drogue au Mali comme au Niger… mais plutot ils suivent de loin et observent sans reagir…pendant ce temps les terroristes se renforcent..s arment ……..et pas loin de nos frontieres sud.

    12
    Anonyme
    4 janvier 2019 - 15 h 48 min

    Le soutien logistique leur est très probablement fournit par les bases américaines et françaises au Niger et au Mali. Celles ci sont également présentent en Libye. D’autre part cela intervient après le réchauffement des relations entre Israel et le Tchad. Donc vigilance extrême.
    Il faut surveiller les mouvements dans tous les pays frontaliers du sud et de l’est avec l’aide des satellites russes et chinois s’il le faut. Ne pas omettre les lèches bottes de l’occident de l’ouest.
    Il s’agit d’une offensive dans la lutte qui oppose les occidentaux à la Chine et à la Russie pour le contrôle de l’Afrique. Il ne faut surtout pas accorder d’intérêt et de crédit à leur porte voix à l’ONU tels que Filippo Grandi.
    N’oublions pas que l’agression contre la Syrie avait commencé par un regroupant des terroristes de différentes nationalités en Turquie.
    Il faut les repérer voire les éliminer avant même qu’ils ne traversent la frontière.

    23
    1
    Ahmed
    4 janvier 2019 - 15 h 26 min

    Sobhana lah vous voyez le mal partout sauf dans se qui vous gouverne et qui vous dépouille de vous richesses 😴😴😴😴 macha-alah resté en veille c mieux

    9
    104
      Anonyme
      4 janvier 2019 - 16 h 38 min

      Ahmed
      Une partie du mal c’est vous même !!!!

      75
      5
        Mohamed El Maadi
        4 janvier 2019 - 18 h 26 min

        [email protected]

        Tu défends tes frerots alors je t’annonce qu’on va vous saigner .Levez une seul oreille contre l’Algerie (…)

        28
        4
          Ahmef
          4 janvier 2019 - 23 h 45 min

          Je défend mes frérot algérien. ….

          batokc
          4 janvier 2019 - 23 h 49 min

          Mohamed El Maadi tu connais l’agité du bocal ?

        Ahmed
        4 janvier 2019 - 23 h 54 min

        Une parti du mal c nous. c nous qui vous on dilapidé 1000 milliards d’euros en 5ans idiot tu sais pour nous c mieux que vous resté comme sa la tête dans le sable et le cul dans le brouillard

        1
        4
          Anonyme
          5 janvier 2019 - 8 h 45 min

          Ta propagande mokoko des 1000 milliards et autres énormités pour les idiots de ton genre tu … Occupe toi plutôt de la famille prédatrice qui vous fait les poches depuis des siècles.

          2
          1
    selma
    4 janvier 2019 - 14 h 28 min

    A mon avis notre armée seule, que je salue au passage, ne pourrait faire face aux traîtres et mercenaires sollicités par l’étranger, ni aux traîtres de l’intérieur qui les secondent. Je rejoins le point de vue de l’un des internautes quant à la vigilance envers les turcs installés en Algérie. Le monarque d’Ankara ne reculera devant rien contre les oboles que lui jettent ses suzerains américano golfistes. Il est grand temps de réhabiliter les patriotes qui ont donné un sacré coup de main en participant au nettoyage de la vermine islamiste durant la décennie noire. A cela la délation est désormais de mise et il appartient à chaque algérien de dénoncer les individus louches qui se terrent en Algérie dans l’attente d’ordres destructeurs
    Basta les migrants et les faux migrants, l’Algérie commence à peine à se relever des dégats occasionnés par ceux qui se lovent aujourd’hui au Qatar, aux USA, en Allemagne et ailleurs

    128
    9
      Anonyme
      4 janvier 2019 - 16 h 37 min

      selma
      Vous n’avez pas tord de recommander la méfiance vis-à-vis des turques, ces turques entrepreneurs cachent des subsahariens dans les chantiers de construction pendant les rapatriements.

      44
      4
        Anonyme
        4 janvier 2019 - 17 h 25 min

        Désolée, j’écris turcs pas turques.

          Lyes Oukane
          4 janvier 2019 - 17 h 36 min

          @ Anonymes de 17h45 . la prochaine fois écrit truc et on comprendras tous .

          10
          3
      Anonyme
      4 janvier 2019 - 18 h 54 min

      Nous avons confiance en notre armee ,c est une armee populaire de professionnels,bien eduquee et munie de la nouvelle technologie miltaire,elle brisera les os de tout elements nuisible a notre securite ou qui se hasardera a jouer les rambos..Naturellement le patriotisme coule dans le sang de tous les Algeriens …De ce cote nous sommes fiers de notre armee ,la plus puissante en Afrique.

      9
      4
    Anonyme
    4 janvier 2019 - 14 h 09 min

    Tous les migrants subsahariens actuellement sur le territoire algérien font partie du plan maléfique conçu pour anéantir le peuple algérien (remplacement du peuple autochtone par ces DJRADs du sahel).
    La ligue LADDH ne défend que l’invasion de l’Algerie par les africains, le rôle de cette ligue est de rendre l’Algerie une poubelle chargée de migrants subsahariens inconnus.
    Maintenant cette ligue algérienne se charge de défendre la régularisation des terroristes africains et arabes qui arrivent du mali.

    43
    4
    Nasser
    4 janvier 2019 - 13 h 56 min

    Un commentaire LU:
    « Balivernes.. le peuple lambda qui se faisait massacrer à tour de bras, personne n’en voulait à ses frontières. L’asile politique a exclusivement été donné aux islamistes fuyant la justice algérienne et aux intellectuels francophiles qui étaient menacés de mort par ces mêmes islamistes. Trouvez l’erreur ! »

    18
    1
    TOLGA
    4 janvier 2019 - 12 h 29 min

    Nos services de sécurité – SEULS – ne pourront pas parvenir à contenir ces réfugiés qui vont assaillir notre pays de toutes parts.

    TOUT LE PEUPLE ALGÉRIEN DOIT AIDER NOS VAILLANTES FORCES DE SÉCURITÉ A CONTENIR CES FAUX RÉFUGIÉS QUI NE SONT, EN RÉALITÉ QUE DES TERRORISTES EN MISSION COMMANDÉE POUR DÉTRUIRE NOTRE PAYS…..

    QU’ILS AILLENT COMBATTRE EN israel POUR LIBÉRER LE PEUPLE PALESTINIEN.

    42
    6
      benchikh
      4 janvier 2019 - 21 h 00 min

      je doute fort qu’ils pensent à la Palestine ou bien aux peuples Syriens,mais la vérité ces gens sont manipulés pour créer le désordre et la haine, ils les ont préparé pour le printemps de Lévy .

      3
      2
    UMERI
    4 janvier 2019 - 11 h 59 min

    Normalement, tous les homme valides, âgé à compter de 16 ans, doivent être refoulé aux frontières, sans exception aucune, arabes ou africains, mais les personnes âgées ou malades, hommes et femmes ainsi que les enfants, doivent être aidées et placés dans des camps et interdites dans les grandes villes, pour plus de sécurité et d’insalubrité. L’ Algérie étant dans le viseur de certains pays, doit être vigilante, en verrouillant au maximum ses frontières.Se sont les occidentaux qui sont à l’origine de la création de tous ces conflits, qui doivent assumer leur responsabilité et prendre en charge, tous les migrants, qui fuient la famine et la violence. L’ Algérie ne peut pas payer pour les autres, elle a assez de problèmes à résoudre, sur son territoire.

    40
    5
      Anonyme
      4 janvier 2019 - 13 h 39 min

      Vous êtes bien gentil mais si l’Algérie déclare qu’elle acceptera les vieux, les malades et les enfants, c’est toute l’Afrique et le Proche Orient des vieux, des malades et des enfants qui débarqueront en Algérie. Il ne faut laisser aucune brèche à découvert.

      37
      2
      Anonyme
      4 janvier 2019 - 16 h 50 min

      Umeri
      Ni.vieux ni jeunes, l’Algerie n’est pas une maison de retraite pour les vieux africains, leurs responsables profitent de la vie et de leurs richesses et les algériens encaissent les femmes ??? Et les malades africains avrmavec votre proposition on ne sortira jamais de l’auberge, nous demandons avec insistance que ces subsahariens encore en Algérie repartent chez eux d’ici très peu.

      16
      1
    MOHAMED
    4 janvier 2019 - 11 h 53 min

    Et les 500000 Mokoko Makzenien, quand allons nous nous en débarrasser.. pour tres bientot j’espere..?

    34
    7
      Iwen
      4 janvier 2019 - 18 h 36 min

      ORAN a été préservé du terrorisme durant les années 90 dit-on !

      C’est clair que personne n’irait faire ses besoins là ou il dort !
      et vu que la frontière avait été fermé par H2, il était clair que pour les terroristes Vivant au Maroc, entrer en Algérie à partir des années 95 allait être difficile et du coup, vivre caché à ORAN, aussi bien dans leur famille d’accueille que dans les ruines qui résiste encore au temps, ne pouvait que faire durer le supplice aux Algérien, au reste du pays.

      4
      2
        Mohamed wahra
        5 janvier 2019 - 23 h 10 min

        Qui t dis q’ORAN ete epargne par des violence terrorisme. J vit a oran on a vecu le meme sort

    Ottoman
    4 janvier 2019 - 11 h 43 min

    La Turquie d’erdogan est l’un des instigateurs de ces plan de traîtres qu’ils préparent contre l’Algérie.
    Il faut surveiller de très près les turcs se trouvant en algérie notamment les employés des entreprises turcs.

    48
    5
    Anonyme
    4 janvier 2019 - 11 h 37 min

    Il faut que cette ligue algérienne avec une poignée d’algériens respecte ses limites, les 40 millions
    d’algériens ne permettront jamais à cette laddh de nous imposer des délinquants de l’Afrique subsaharienne, les ex-soldats justement subsahariens, la démographie subsaharienne et d’autres résidus terroristes, ainsi ça devient de la traitrise.

    33
    2
    Bouzorane
    4 janvier 2019 - 11 h 26 min

    C’etait prévisible et javais deja lancé une alerte la dessus :
    14 janvier 2017 – 9 h 02 min
    A terme, il faut que nos services de renseignement réussissent à canaliser les hordes sauvages terroristes en libye, pour les orienter vers l’egypte…. L’egypte doit devenir une destination privilégiée et paradisiaque pour les terroristes ….Une haute destination de djihad et de martyre!… Comme ça, la lybie sera débarrassée du terrorisme et servira de zone tampon pour l’Algérie… Nos frontières seront ainsi définitivement sécurisées….. cela est aussi de l’intérêt de la tunisie… Il ne sert à rien d’impliquer les egypchiens…Nous n’arriverons à rien avec ces fourbes qui ne cessent de comploter contre nous et contre les lybiens….Comme dit un proverbe bien de chez nous : il faut les manger au déjeuner avant qu’ils nous mangent au diner !

    25
    2
      anonyme
      4 janvier 2019 - 18 h 27 min

      ce commentaire a été posté
      avant les élections législatives de 2017 !!!!!!
      et il est repris par le mème internaute
      avant les présidentielles 2019 !!!!!!!!!!!

      1
      2
        Bouzorane
        4 janvier 2019 - 21 h 17 min

        Et tu en déduis quoi, Einstein?
        Et oui, que ce soit avant ou après les législatives, avant ou après la présidentielle, je suis tout le temps anti-egypchiens, anti-marochiens et pour qu’on leur fasse la peau à ces 2 peuplades de dégénérés.

    Kahina-DZ
    4 janvier 2019 - 11 h 19 min

    L’Algérie doit être ferme et sans pitié envers ces terroristes sanguinaires.

    41
    1
      Anonyme
      4 janvier 2019 - 12 h 32 min

      12 pays, bien que présents marrakech pour la ratification du pacte de la migration , se sont officiellement abstenus, témoignant par-là de leur volonté de ne pas endosser le Pacte pour ce qui les concerne : Algérie, Australie, Autriche, Bulgarie, Chili, Italie, Lettonie, Libye, Liechtenstein, Roumanie, Suisse et Singapour. Hamdoullah.

      22
    Ch'ha
    4 janvier 2019 - 11 h 18 min

    FRONTIÈRES HERMÉTIQUEMENT FERMÉES DE TOUTE PART.
    Miliciens de l’ASL créée en 2011 pour renverser le Président Bachar Al Assad quant au Sahel plus exactement le chaos sahélien qui a pour origine l’assassinat du Guide le Colonel Kadhafi Allah Yarhmou même origine sioniste France OTAN….
    Le Mali et Berkhane zerma bases militaires américaines en Tunisie Libye Niger ….
    Les DAECH d’Irak et Syrie qui sont déposés en Libye notamment et pas que Sahel…
    Bref, tout migrant terroriste quel qu’il soit direct retour à l’envoyeur et y compris ceux déjà « installés » au pays les clandestins tous DEHORS.

    23
    2
    BabElOuedAchouhadas
    4 janvier 2019 - 10 h 44 min

    Le vrai problème sur cette question viendrait plutôt des 450.000 clandestins marocains qui circulent en toute liberté à travers l’ensemble du territoire national sans que ça fasse réagir nos services de sécurité surtout quand on sait que la majorité de ces clandestins marocains sont des agents doubles de la DGED du Makhzen.

    37
    9
    Kahina-DZ
    4 janvier 2019 - 10 h 33 min

    Il n’y a pas de migrants clandestins. Il ya des milices terroristes qui sont guidées vers l’Algérie.
    Verrouillez les frontieres. Le pacte diabolique de marrakech concerne que Marrakech et ses alliés, l’Algérie n’est pas concernée. Laissez les ONG de marrakech aboyer autant qu’elles veulent.

    47
    4
    Anonyme
    4 janvier 2019 - 10 h 03 min

    Question terrorisme on déjà donner plutôt chèrement et il en reste des miettes ,merci d aller voir ailleurs ,a priori chez vos employeurs ou/et financiers en plus vous n Avez que l embarra du choix entre la France les Qataris jes Saouds pour les US demandez Guantanamo 3 étoiles avec vu sur la plage ,,,vous me remercierez plus tard

    34
    3
    Adam
    4 janvier 2019 - 8 h 51 min

    Lorsqu’on découvre des caches d’armes, c déjà clair comme l’eau de roche. Ces mercenaires qui ont participé au massacre de leur propres frères et soeurs, de leurs propres peuples et la destruction de leur pays, ne méritent pas le moindre ménagement, c’est la reconduite au frontière sur le champ, pas même question de leur offrir l’occasion de se rassembler dans un centre de rétention. C’est une grave erreur que de les rassembler sur le sol national, c’est comme leur offrir le temps de reprendre des forces après la traversée du désert et de s’organiser. NE JAMAIS LES RASSEMBLER !!!!

    57
    2
    La tratrise de l'Emir et sa progeniture
    4 janvier 2019 - 8 h 23 min

    L’Arabislamisme est le cheval de Troie et c’est l’Etat arabe qui le nourrit, qui insiste dans l’ancrage de l’islam sait qu’il prépare la colonie aux envahisseurs d’aujourd’hui ou de demain.

    55
    9
    Anonyme
    4 janvier 2019 - 7 h 52 min

    Mettre fin à l’immigration subsaharienne ou autres en Algérie, cette immigration ne doit plus exister car l’Algérie n’a pas vocation à prendre en charge des migrants du sahel en particulier qui ont mis les algériens en danger. Tous les migrants subsahariens doivent rentrer chez eux, fini avec ce feu.

    57
    2
    bozscags
    4 janvier 2019 - 7 h 42 min

    il faut faire travailler tous les services de securite et eliminer toute cette vermine .

    61
    5
      Abou tamtam
      4 janvier 2019 - 12 h 01 min

      Ou faire comme trinita, tirez pour tuer puis poser la question.

      26
      4
        Lyes Oukane
        4 janvier 2019 - 17 h 34 min

        @ Abou Tamtam . Trinita ? c’est du cinéma .
        Il faut faire comme les oxydentaux en répondant aux remarques  » mais c’est juste des dommages collatéraux malgré nos tirs chirurgicaux… nous nous appliquerons mieux la prochaine fois que ça arrivera … » et voilà emballer c’est pesé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.