Affaire intrigante : encore un Algérien originaire de Khenchela tué à Marseille

Khenchela Marseille
Dix-huit Algériens ont été assassinés par balles à Marseille. D. R.

Par R. Mahmoudi – La vague d’assassinats mystérieux ciblant particulièrement des ressortissants d’origine algérienne en France se poursuit imperturbablement. Ainsi, un jeune Algérien a été abattu mercredi soir par des inconnus au niveau d’un garage à Bastille, dans le quartier de Saint-Louis, distant de 15 km au sud de Marseille. Selon des comptes rendus de la presse locale, la victime a été tuée par arme à feu et son corps transféré à l’hôpital de la ville, tandis que la police entamait ses investigations sur le meurtre, notamment en fermant toutes les entrées et les sorties du XVe arrondissement de Marseille, à la recherche des coupables.

Des sources sur place ont déclaré à la presse que la victime, Yacine Saoudi, âgé de 25 ans, était originaire de la ville de Khenchela, dans l’est du pays, région dont sont issues la majorité des 18 victimes algériennes tuées dans des circonstances non encore élucidées.

On apprend aussi que la victime était célibataire et travaillait comme revendeur de voitures dans la région de Marseille où elle vit en situation régulière avec sa famille qui s’était installée en France il y a plusieurs années.

Selon divers témoignages, le jeune Yacine Saoudi a été pris pour cible alors qu’il entrait dans son garage du quartier Saint-Louis pour y garer sa voiture, sous une pluie de balles tirées par des hommes armés inconnus qui ont pris la fuite rapidement après avoir commis leur forfait.

De nombreux habitants du quartier n’ont pas compris comment les auteurs du crime ont pu accéder au parking, dès lors que l’accès s’y fait uniquement au moyen d’une carte réservée aux résidents, ce qui a suscité des interrogations.

Pour manifester leur colère et leur indignation, beaucoup d’Algériens sont sortis dans la rue jeudi matin pour demander aux autorités, aussi bien algériennes que françaises, d’intervenir de toute urgence pour mettre fin à cette hécatombe qui a déjà fait 18 victimes parmi les ressortissants algériens depuis fin 2017, dont 13 sont originaires de la wilaya de Khenchela.

R. M.

Comment (38)

    fakir
    12 janvier 2019 - 8 h 57 min

    il ne fait pas bon d´être khenchlaoui aujourd´hiu à marseille

    صالح/ الجزائر
    12 janvier 2019 - 8 h 23 min

    une recette maison : si l’accès est réservé , au moyen d’une carte , uniquement aux résidents , il faudrait chercher des coupables ou des complices parmi ces résidents .

    saxo
    12 janvier 2019 - 0 h 50 min

    Ce n’est ni racisme et décisions politiques , c’est de toute évidence cela
    https://www.youtube.com/watch?v=oRl9DQnfCh0 .
    Alors arrêtez SVP vos commérages gratuits

    3
    2
    La Misère
    11 janvier 2019 - 21 h 00 min

    C’est le 57 algériens que l’on assassine froidement avec armes de guerre et sans aucune forme de pitié
    et malheureusement les choses ne changerons pas tant que les Harragas et autres miséreux avec des nationalité française penserons qu’ils serons protéger car il est née en france dans le pays qui déteste
    ses propres manifestants qui joue leur vie pour un morceau de pain en portant un gilet jaune sur le dos et se fait massacrer !!
    Ne vous trompez pas ! les français nous détestent de plus en plus et même la parole c’est libéré d’ailleurs j’en n’est payé les frais des insultes d’une dame d’un âge avancer !!
    elle c’est pas rendu compte la chance qu’elle avait d’être une femme !!

    6
    7
    Anonyme
    11 janvier 2019 - 20 h 04 min

    La Wilaya de Khenchela déshéritée, enclavée, sous développée, par une répartition injuste des richesses
    Du pays, et victime d’un certain régionalisme, et …..de certains préjugés injustes, et exagérés
    Est proie à tout les fléaux sociaux, misère, chomages, sous-emploi, immigration,
    A la recherche d’une vie, relativement, meilleure dans d’autres wilayas voisines, où …,en Tunisie
    Les autorités du pays doivent relancer les projets de développements dans cette wilaya aux grandes
    Potentialités humaines qui ne manquent qu’à les développer, et à les exploiter optimalement,
    Et rationnellement
    (Université Abbas Laghrour, et d’autres centres, écoles, instituts souffrant de chomages, et de la malvie)
    Les grands commanditaires, barons, et bonnets mafieux de la grande criminalité internationale,
    Blanchiment, recyclage de l’argent sale de la drogue, de la prostitution, des évasions fiscales,
    Des fuites de capitaux, des faussaires, il faut les chercher au sud de la France « démocratique… »,
    Au Maroc de toutes les basses oeuvres inimaginables, en Espagne « démocratique… »,
    En Tunisie (où de véritables « Mafias » dangereuses sévissent encore), où l’impossible est possible,
    En Italie « démocratique… », de
    La Cosa Nostra (notre chose),
    La Stidda (étoile, en sicilien),
    La Ndrangheta (héroisme, et vertu, en grec) qui est la plus dangereuse, en Europe
    La Sacra Corona Unita (couronne sacrée, et unie),
    Et la Camorra (protection) la plus vieille, en Italie
    En Grèce, en Albanie, dans les ex républiques de Yougoslavie, mafieuses-policières,
    (surtout à Podgorica du Monténégro, et à Pristina du Kosovo)
    Et en Turquie du Business, au facade islamique cool, et ouvert, mais,…..
    Où se cotoient aussi Tourisme, Prostitution, Drogues, crimes crapuleux, fraudes, et trafics divers
    Dans ces pays cités

    5
    8
    Alerte
    11 janvier 2019 - 19 h 29 min

    Il n’ y a ni règlements de comptes entre deux famille algériennes ni trafique de drogue ni rien mais c’est plus grave que ça..

    11
    5
    La vérité ou est elle. ......
    11 janvier 2019 - 19 h 17 min

    L’Algérie aurait formulé une demande officielle à l’Etat français de «ne plus rapatrier les dépouilles des algériens assassinés dans des règlements de comptes entre gangs familiaux se disputant l’influence et le trafic de drogue à Marseille » a t-on appris de sources se disant très bien informées.

    Les autorités algériennes déplorent des tensions entre les deux familles en Algérie, à chaque rapatriement de dépouille d’une personne impliquée dans le conflit. Elles craignent, également, l’expansion de cette guerre sur le territoire algérien, ont ajouté les mêmes sources.

    Deux familles algériennes originaires de Khenchela
    En effet, deux familles originaires de la wilaya de Khenchela dans l’est algérien, se livrent à une guerre sans merci pour départager le juteux trafic de drogue dans la région marseillaise.

    Deux clans familiaux, de la région berbère des Aurès se livrent une guerre de gangs. Ce sont deux familles originaires de la wilaya de Khenchela, «Remadnia» et «Tir» en l’occurrence, qui décomptent le plus de victimes. Elles seraient, également, les deux familles qui dominent le trafic de drogue dans toute la région marseillaise.

    Le premier algérien assassiné par balles en 2019: 18ème depuis la fin 2017
    Un autre jeune algérien, âgé de 25 ans, a été abattu par balles en pleine rue, à Marseille au Sud de la France, mercredi 09 janvier. La thèse d’un règlement de compte entre gangs qui se disputent le trafic de drogue, est la plus probable, selon des sources policières citées par la presse locale.

    Le nombre d’algériens assassinés à Marseille ne cesse de croître. Le bilan macabre fait état d’au moins 18 assassinats en depuis la fin 2017. Le premier de l’année de 2019 a eu lieu mercredi 09 janvier, au niveau d’un garage à Bastille, dans le quartier de Saint-Louis, distant de 15 km au sud de Marseille. La victime est un ressortissant algérien âgé de 25 ans et travaillant comme revendeur de véhicule, a t-on appris de sources concordantes.

    4
    4
      Complicités
      11 janvier 2019 - 20 h 59 min

      Voila qui confirme que ces crimes n’ont rien a voir avec la drogue puisque les deux pouvoir se sont mis d’accord pour que se soit ainsi.

      3
      5
      [email protected]
      12 janvier 2019 - 13 h 03 min

      Bien évidemment que ces décès ne sont liés qu’à dès règlements de compte entre ces deux familles et une troisième qui de plus seraient cousins germains,parce qu’ils se disputent le marché de la drogue à Marseille.Aucune compassion pour eux qui non seulement détruisent tant de vies au travers de leur activité ignoble mais font également des victimes collatérales innocentes lorsqu’ils décident d’utiliser leurs armes. Il est vrai que j’ai eu également confirmation que l’Algérie se refusait au rapatriement de leurs corps en allant au cimetière. Cela me choque de les voir là,aux côtés de mes parents déccédés de mort naturelle, sachant tout le mal qu’ils ont commis. Ils polluent ce cimetiere par leur présence. Il faut voir leurs familles quand elles viennent en 4/4,bruyantes,aucune discrétion. Comme dit Maman,on dirait qu’elles viennent à un mariage!!!

      2
      3
    Fafa ment
    11 janvier 2019 - 17 h 42 min

    LA FRANCE ANNONCE HAUT ET FORT QUE LE NOMBRE DE FUMEURS A BAISSE EN TENANT COMPTE DES VENTES LEGALES…MAIS ILS NE DISENT PAS QUE LES CIGARETTES DE CONTREBANDE (du Bled) ONT AUGMENTE DE PLUS D’UN TIERS ! sans compter celles des pays de l’EST. ENORME !
    Marseille, va finir par demander son indépendance si le crime continue.
    C’est ça le laxisme du vivre ensemble, la tolérance du traffic Narcocain…

    3
    9
    socrate
    11 janvier 2019 - 14 h 51 min

    Il faudrait déchoir de leur double nationalité tous les détenus franco-algériens, marocains, tunisiens, maliens et que sais-je encore et renvoyer cette engeance au bled ou en Afrique. Cela libérerait BEAUCOUP de places dans les prisons et nous ferait faire énormément d’économies budgétaires.

    11
    21
      Anti ....
      11 janvier 2019 - 19 h 05 min

      Appliquerais tu ta proposition aux gros dealers politiques, financiers, médiatiques…qui vous tiennent par les …?

      18
      3
      Algerien Pur Et dur
      11 janvier 2019 - 23 h 38 min

      « Socrate » rien que ca. Ah, si la modestie pouvait etouffer. Tu ne vivrais pas assez longtemps pour nous « regaler » d’un autre commentaire « xenophobiquement » merdique. Rappelles toi qui a libere ta fafa des hordes germaniques. Certainement pas tes maquisards de la valse musette et bouteille de vin. Un chaoui qui te salut de bien haut.

    Pas d'enquête
    11 janvier 2019 - 13 h 17 min

    Un responsables Français avait promis une enquête ça fait plus deux mois a cela lors d’une visite Alger pourtant les réseaux des trafiquants de drogue a Marseille comme partout sont noyautés par la brigade anti stupéfiants ce qui explique de ces assassinats n’ont rien a voir avec la drogue..

    12
    6
    Algérien et non Nord Africains
    11 janvier 2019 - 13 h 08 min

    Certains ici en parlant d’Algériens préfèrent le terme Nord Africains tout en sachant que ni les Tunisiens ni le Marocains ne sont visés par ces assassinats.
    Il faut être pied noir pour tenir un tel langage.

    18
    6
      Bibi
      11 janvier 2019 - 13 h 23 min

      A l’internaute Algérien et Non Nord Africain.

      Avant de faire causette, il faut apprendre l’histoire et la géographie.

      Afrique du Nord est un terme collectif pour un groupe de pays méditerranéens situés dans la région la plus septentrionale du continent africain. Cette expression n’a pas de définition unique acceptée. Elle est parfois définie comme s’étendant des rives de l’Atlantique, du Maroc à l’ouest, au canal de Suez et à la mer Rouge à l’est. La définition la plus communément acceptée comprend d’Est en Ouest : l’Égypte, la Libye, la Tunisie, l’Algérie, et le Maroc. Le bureau du recensement des États-Unis définit l’Afrique du Nord comme étant l’Algérie, la Libye, l’Égypte, le Maroc et la Tunisie1.

      Les pays d’Afrique du Nord partagent une identité ethnique, culturelle et linguistique commune propre à cette région. L’Afrique du Nord-Ouest a été habitée par les Berbères depuis le début de l’histoire, tandis que la partie orientale de l’Afrique du Nord fut le foyer des anciens égyptiens, lesquels entretenaient d’étroites relations avec les Berbères durant l’Antiquité. Après la conquête musulmane au viie siècle, la région a subi un processus d’arabisation et d’islamisation qui a depuis redéfini son paysage culturel.

      La distinction entre l’Afrique du Nord et l’Afrique subsaharienne est historiquement et écologiquement significative en raison de la barrière efficace créée par le désert du Sahara pour une grande partie de l’histoire moderne. À partir de 3500 av. J.-C., à la suite de la désertification abrupte du Sahara due aux changements graduels de l’orbite terrestre, cette barrière a séparé culturellement le Nord du reste du continent2. Comme les civilisations maritimes des Phéniciens, des Grecs, des Romains, des Musulmans et d’autres facilitaient la communication et la migration à travers la mer Méditerranée, les cultures nord-africaines étaient plus étroitement liées à l’Asie du Sud-Ouest et à l’Europe qu’à l’Afrique subsaharienne. L’influence islamique dans la région est également importante, et l’Afrique du Nord est une part majeure du monde musulman.

      Un nombre croissant de chercheurs ont postulé que l’Afrique du Nord, plutôt que l’Afrique de l’Est, servait de point de sortie pour les humains modernes qui ont d’abord quitté le continent lors de la migration hors d’Afrique. Il n’y a donc aucune ambiguïté un algérien c’est bien un Africain du Nord.

      8
      13
        Algérien et non Nord Africains
        11 janvier 2019 - 15 h 24 min

        Le sujet c’est l’assassinats des ALGERIENS originaires de Khenchela et non pas des Nord Africains.
        Ne noyez pas le poisson dans l’eau ça sert a rien.

        20
        3
    Ni racisme , ni ammi ali !
    11 janvier 2019 - 12 h 32 min

    Il n’y a rien de mystérieux ! C’est juste l’élimination totale d’un gang de la drogue, d’une branche de la mafia marseillaise regroupée autour de délinquants d’origine algérienne ! Il se trouve que l’autre gang qui est en train de faire le « job » est plus fort que celui constitué par de jeunes d’origine algérienne, dont la majorité sont de Khenchela. Ils n’ont certainement pas respecter un deal ! Dernière l’affaire , il y a beaucoup d’argent bien sûr et il y a une question de lutte d’influence entre clans. C’est pour cela qu’on assiste à ce carnage au sein du groupe Marseillais d’origine algérienne et c’est lui qui paie la note ! La police ou le racisme ou je ne sais quoi n’ont rien à voir dans cette affaire ! Si la police française ne se casse pas trop le cul à chercher les coupables derrière les assassinats, c’est que çà l’arrange dans la mesure où cette mafia s’élimine entre elle et qu’elle fait bien le nettoyage ! 18 délinquants de moins sans que la police ne tire une balle , c’est tout bénéfice pour les services de sécurité !

    39
    8
    Bibi
    11 janvier 2019 - 12 h 30 min

    Les tueurs utilisent des trackers pour connaître les domiciles des personnes à liquider où font des repérages mais en tous les cas, il est évident que ce sont des justiciers qui liquident ces Nord Africains car beaucoup de personnes en ont ras le bol. D’ailleurs, vu le nombre d’assassinats ciblés c’est évident. Allez donc faire un tour en prison, il n’y a qu’eux. L’ Ambassade d’Algérie s’en fiche, le Consulat même chose et ces Nord Africains viennent chercher ce qu’ils ne trouvent pas chez eux (aides sociales, Rsa en Euros, nationalité), logements, soins dentaires, hôpitaux pour se soigner à l’œil et en prime, certains trafiquent la drogue ou vendent des cigarettes au nez et à la barbe des autorités françaises transformant la belle ville de Marseille en dépotoir. Personnellement, je voudrais que le Gouvernement français ramasse toutes ces poules pondeuses qui viennent pondre des marmots sans aucun intérêt afin de les expulser du territoire français car source que de problèmes. Il y en a vraiment marre, qu’ils aillent faire cela chez eux.

    23
    14
      Lyes Oukane
      12 janvier 2019 - 8 h 28 min

      @ Bibi  » … transformant la belle ville de Marseille en dépotoir …  » . Dis moi , n’est ce pas dans cette ville que des quartiers entiers sont actuellement vidés de leur population parce qu’ils tombent en ruine ? Si bien sûr .
      N’est ce pas dans cette ville que les écoles sont habitées par les rats ,que leurs toits risquent de tomber sur les enfants ,que les éboueurs pratiquent le  » fini ,parti  » … ? C’est l’une des villes les plus sales de France que j’ai eu l’occasion de visiter . Certains quartiers ressemblent plus a ceux de Naples qu’à ceux d’une deuxième ville de France . Heureusement que vous avez le soleil et la mer sinon ,quelle horreur que cette ville . la Honte de l’hexagone .
      Va voir Nantes , Dijon , Lyon ,Strasbourg , Aix les Bains et tu verras la différence avec Marseille la pouilleuse .

      Ce ne sont pas les enfants de Marseille qui ont ruiné ta ville mais l’inverse . Ce n’est pas l’immigration qui a terni l’image de la cité  » fosse et haine  » mais vos maires successifs et toute la mafia ( la vraie ) qui gangrène cette ville depuis toujours . Tout ça tu le sais mieux que moi mais tu le caches en te défoulant sur les immigrés et leurs enfants .

      Tout ce que j’ai dis de cette ville est sur le net . En vidéos et en articles très bien documentés . Y’a qu’à se servir et pouffer de rire .

        Bibi
        19 janvier 2019 - 4 h 01 min

        A l’internaute Lyes Oukane

        Votre commentaire est absurde, vous êtes à côté de la plaque. Marseille c’est une ville de transit donc propice à de la délinquance et les nords africains sont des champions en ce domaine. (Vente de drogue, cigarettes, vol à la tire, vol à la portière, agressions dans les gares, à la sortie des boîtes de nuit, terrorisme etc..etc…). Ajoutez à cela, queue interminable devant la caisse d’allocations familiales pour soutirer aides sociales. En résumé, ils passent leurs vies à trafiquer ou à attendre des aides sociales. Allez donc faire un tour à la Castellane à Marseille, à Strasbourg Haute Pierre où ils brulent des voitures, à la Courneuve à Paris, en Seine Saint Denis, aux Tarterets à Lyon et vous y verrez toujours les mêmes qui trafiquent. Dire la vérité, voilà le but de l’information.

    Anonyme
    11 janvier 2019 - 12 h 27 min

    Tous ces règlements de compte à Marseille sont liés à une guerre entre 2 familles d’origine algérienne pour le contrôle du trafic de drogue. Pas la peine de chercher des poux là où ils n’existent pas.
    Pour information je suis algérien vivant en France

    28
    6
      Bernard
      11 janvier 2019 - 18 h 33 min

      OK…vous parler asse bien mais il y’a une chose il faut pas oublier que nous avons tué leurs mère leur père. Leur fille.est.leur fils.est ENA volé leur patrimoines pendants un ciecle est demi alors c’est leur tour qu’il viennent chez nous……..mais il y’a une autre chause il y’a des.afriquins noirs des marocains des tunisiens….pourquoi en vise que les algériens……Ilya quelques chose qui cloche

      6
      1
      Algérien
      11 janvier 2019 - 19 h 25 min

      Si tu vis en France moi je vis sur Mars.

      1
      4
    RAS
    11 janvier 2019 - 12 h 24 min

    L’Algérien à l’étranger n’a aucune valeurs;il devient le pigeon à tir;normal il est orphelins depuis 1999

    13
    8
    Salim
    11 janvier 2019 - 11 h 43 min

    A Dieu nous appartenons et à lui nous retournons

    13
    7
    Que font la P.J. en France.
    11 janvier 2019 - 10 h 57 min

    Des Acte racistes déguisé en règlement de compte.
    Surtout si toutes ces personnes mortes n’ont aucun lien de famille entre elles.
    La police des deux rives doivent enquêtés pour savoir s’ils avaient des liens entre eux où ils travaillaient tous pour un même parain des deux côtés de la rive méditerranéene .

    6
    10
    le niveau
    11 janvier 2019 - 9 h 49 min

    la derniere fois j’ai discuter avec un ami de marseiile
    il me disais meme la police ne peut rien faire et ne veut pas perdre un de leur element alor ils laissent faire ces entre khesseliste qui se batte pour des ruel ou ya des boutique de jeu harsard ( legmar) prostitution(dar daara) et drogue .alor fait attention dans quel ruel tu circule a marseiile.

    22
    2
    Anonyme
    11 janvier 2019 - 9 h 31 min

    Pour la police française ce n’est qu’un …khenchli. Et on nous parle de….miss Algérie !

    12
    16
    Bibi
    11 janvier 2019 - 9 h 17 min

    Le trafic de drogue c’est un leurre. C’est une équipe de justiciers qui liquident des africains du Nord avec des armes automatiques, gantés, se déplaçant en voiture rapide ou en moto T Max très puissante. Les crimes durent à peine entre 10 secondes et 01 minute. Une fois le crime commis, ils repartent aussitôt jusqu’à la prochaine cible dans 02 semaines à 45 jours. La Police compte les morts et le temps que des policiers commencent à enquêter, il y en a soudainement un autre qui se produit jusqu’à atteindre 150 morts ce qui suffit à déborder les services de Police qui n’arrivent pas à trouver le fil de la pelote, ni à démêler le vrai du faux. Ces crimes veulent dire aux africains du Nord, il est temps de dégager chez vous c.a.d (la valise ou le cercueil).

    14
    28
      Anonyme
      11 janvier 2019 - 10 h 00 min

      J’approuve… à Marseille on élimine les africains du Nord comme vous dites et particulièrement ceux originaires de Khenchla, vous avez fourni toutes les preuves pour affirmer cette vérité.
      Pour ceux qui connaissent bien Marseille, ils savent parfaitement que cette ville n’a jamais été une plaque tournante du commerce de la drogue.
      Ce qui m’étonne tout de même c’est qu’après 150 morts(!) les africains du Nord, malgré tous ces crimes racistes, ne prennent pas le bateau ou l’avion pour revenir chez nous.

      10
      14
    Anonyme
    11 janvier 2019 - 9 h 00 min

    La police française se montre trés incompétente avec les circonstances atténuantes, puisque les assassins n’ont même pas eu la bienséance de laisser une piece d’identité sur les lieux de leur crime comme le commande l’usage dans les cas similaires.

    24
    6
    Anonyme
    11 janvier 2019 - 8 h 37 min

    Ce n’est pas vrai qu’en France se produit un crime et l’assassinat n’est pas mis au prison.
    Je pense que tout le monde a compris

    12
    4
    Anonyme
    11 janvier 2019 - 8 h 13 min

    La guerre des gangs. Trop de dealers ,alors ils font le ménage.

    20
    3
    Qui est derrière ?
    11 janvier 2019 - 7 h 35 min

    Assassinats politiques téléguidés depuis Alger ou Paris ?
    Crimes crapuleux ?
    En tout cas ce serait trop facile d’accuser toute ces victimes de trafiquants de drogues car un trafiquant n’a pas besoin de travailler car la drogue permet de gagner le salaire mensuel en un un jour.

    6
    31
      La viriti
      11 janvier 2019 - 7 h 41 min

      Assassinat politique ? Dans quel but? Pourquoi ciblé des personnes majoritairement originaire de Khenchela ?
      Il n’y a rien de politique ou alors qu’on nous apporte des éléments objectifs voir des hypothèses credibles

      24
      2
        Réponse
        11 janvier 2019 - 13 h 04 min

         » Il n’y a rien de politique ou alors qu’on nous apporte des éléments objectifs voir des hypothèses credibles ».

        Admettons que que des éléments objectifs voir des hypothèses crédibles existes comme vous le dites vous savez très bien que ce n’est pas sur un forum qu’on les exposera, alors dans quel but vous posez cette bizarre question?

        1
        1
          Rachid
          11 janvier 2019 - 18 h 17 min

          @Réponse, en effet dès qu’on évoque l’assassinat politique une mains invisible et rapide cherche a orienter les lecteurs vers la trafique de drogue et je trouve ça bizarre aussi.

          5
          1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.