Le général Ali Ghediri : «Pourquoi je suis candidat à la présidentielle»

Ghediri
Le général-major à la retraite Ali Ghediri. D. R.

Nous publions le texte intégral de la déclaration de candidature du général-major Ali Ghediri à la présidentielle d’avril 2019

«Algériennes, Algériens,

L’Algérie traverse une phase décisive de son histoire. Au désespoir que vit notre peuple, notamment sa jeunesse, s’ajoute la déliquescence de l’Etat et de ses institutions. Le constat est amer : Etat de non-droit, vieillissement de sa composante humaine, injustice sociale, rente érigée en système de gouvernance, népotisme et corruption gangrènent notre société. L’insécurité qui menace quotidiennement les Algériens est aggravée par le trafic et la consommation de drogues de plus en plus dures. L’autoritarisme empêche l’émergence d’une réelle démocratie. Le clanisme et la prédation ont érigé le régime politique en oligarchie.

Face à cette situation qui menace l’existence et la cohésion nationales, la résignation n’est pas une fatalité en soi. Un sursaut salutaire est possible.

J’ai décidé de relever le défi en me portant candidat à l’élection présidentielle d’avril 2019.

Ce défi majeur ne peut se réaliser sans l’adhésion et l’implication du peuple. Il consiste en une remise en cause, sans tabou, de l’ordre établi, tant les conditions actuelles sont des plus complexes et des plus périlleuses pour la nation. Il s’inscrit, pour sa réalisation, dans le cadre d’un projet novateur, qui s’articule autour d’un objectif : la rupture sans reniement.

La rupture est certainement un mot fort, qui fait peur aussi bien à la minorité qui, s’accommodant de ce système – ou de ce qu’il en reste –, œuvre pour le perpétuer, qu’à l’écrasante majorité qui, tout en appelant le changement de tous ses vœux, en redoute les retombées. A cette majorité, je dis que, ce dont ils doivent avoir légitimement peur, ce sont les maux générés par ce système qui poussent nos enfants à fuir leur pays et qui empêchent ce peuple d’y vivre sereinement dans le confort et le bien-être et de profiter pleinement des richesses qu’il est potentiellement en mesure de leur offrir.

Algériennes, Algériens,

La rupture s’impose à nous, si nous voulons aller de l’avant. La question se pose en termes existentiels pour la nation,  pour renouveler le serment avec ceux de Novembre et sauver l’Algérie pour laquelle tant de sacrifices ont été consentis. Cette rupture, je la perçois comme démarche salvatrice. Je la scande comme voie, non pas pour choquer les esprits, mais parce que j’estime qu’elle est, au point où en est le pays, le seul remède contre les maux qui rongent notre nation, notre société et nos institutions entamant dangereusement notre base sociale et mettant en péril réel la République. Je l’envisage sans reniement des valeurs de Novembre. De ces dernières, nous en sommes tous jaloux. Elles ont façonné la nation algérienne et l’Etat national naissant et donné sens à notre «moi» national. Non seulement, ensemble, nous les restaurerons, parce que la déviance de la trajectoire novembriste les a ternies, mais nous en ferons le socle éternel de la deuxième République que nous nous promettons d’édifier pour mettre définitivement l’Algérie en phase avec ce que je pense être sa destinée.

Algériennes, Algériens,

Général-major à la retraite sur ma demande depuis 2015, ma carrière a été une construction personnelle, sur la base de convictions personnelles profondes, ancrées dans mon subconscient par le milieu nationaliste et ouvrier qui a été celui de mon enfance et de ma jeunesse. Ces convictions ont non seulement orienté mes choix fondamentaux, mais elles m’ont permis de trouver dans les rangs de l’Armée nationale populaire, que j’ai servie pendant quarante-deux ans, le terreau qui a raffermi, en mon for intérieur, l’amour de la patrie et le sens du devoir envers la nation. Durant ma carrière militaire, j’ai vécu de mon salaire comme unique source de revenus, comme, présentement, je vis de ma seule pension de retraite et j’en tire orgueil et satisfaction.

Algériennes, Algériens,

Cette deuxième République qui représente le cœur de notre projet politique, nous la rebâtirons sur la base d’une réelle refondation démocratique et d’une totale reconfiguration institutionnelle dans le moule d’un projet de société moderniste, dont le peuple aurait participé à la définition de la philosophie autant qu’à la mise en œuvre. Ce projet ne saurait se réaliser sans l’indispensable jonction du peuple avec son élite. En cela, les «Six immortels» nous ont montré le chemin. Ils ont rêvé d’une Algérie libérée et indépendante. Elle l’est. Nous rêvons d’une Algérie réellement démocratique, fière, prospère et moderne. Elle le sera. Tel est notre pari».

Alger le 20 janvier 2019

Ali Ghediri

Comment (219)

    Roumane
    22 janvier 2019 - 14 h 50 min

    Bonjour tout le monde,
    J’ai lu sa déclaration de candidature, et ça m’a franchement parlé, et tout les Compatriotes du pays peuvent s’identifier dans son texte, je tiens vraiment à ce souffle d’espoir, je suis impatient de lire son programme, et les réformes qu’il puisse introduire à l’effet réhabiliter les institutions de l’état et restaurer les valeurs que la nations a perdu durant ces dernières années.

    4
    1
    Le Peuple Algérien a le Droit et Mérite le Bonheur
    21 janvier 2019 - 21 h 44 min

    Osons le changement, pour le peuple Algérien et rien que pour lui, loin des égos, des querelles de chapelles, loin des spéculations véreuses et autres! Le Peuple Algérien (avec un grand P) mérite le bonheur, la prospérité et la santé. Il a assez souffert. Il a assez fait preuve de résilience, de patience, de compassion, de tolérance. Il n’a pas de pays de rechange, il rêve de vivre heureux dans son pays auprès des siens, le construire et de léguer un pays prospère et en pais avec soi-même et son histoire aux générations futures. Soyons créatifs, engagés, passionnés dans ce combat pour le changement post indépendance de manière pacifique et démocratique. Si Mr Ali Ghederi nous partage sa vision du pays de façon claire, nous fais rêver et remet le Peuple Algérien au centre de son projet, il saura créer cette dynamique autour de sa candidature qui l’emmènera au Nirvana du pouvoir. Alors Mr Ghediri, faites nous rêver, promettez nous pas la Lune comme JF Kennedy l’avais promis aux américains mais encore plus loin en tenant vos engagements une fois au pouvoir. Le génie Algérien sera présent et travaillera pour réaliser votre, notre rêve, faire de notre pays, une étoile qui éclairera la galaxie Terre. Soyez Pygmalion sur nous, emmulez nous pour que nous dépassions notre pitoyable situation de médiocrité dans laquelle nous sommes. Le génie Algérien , les Patriotes seront à vos côtés pour vous accompagner et écrire un nouveau chapitre Algérie qui soit glorieux, « amazing » et heureux. Gloire aux martyrs, Vive le Peuple Algérien.

    5
    1
    Generation Benmhidi
    21 janvier 2019 - 20 h 20 min

    Il suffit d’avoir le soutien de Hamrouche, Zeroual et de djamila bouhired pour que le peuple entier vous portera à El mouradia tel un Tsunami pour construire cette 2 république que notre jeunesse attendent depuis longtemps.rendez l’espoir comme Boudiaf l’avait fait.
    Tahya el djazair , el majd wa el khouloud lil abrar

    10
    2
      LaFoie
      22 janvier 2019 - 22 h 17 min

      Pourquoi Hamrouche, et Zeroual ? Qu’ont ils fait pour l’Algerie. Aucun d’eux n’a fait du concret.Rien, oualou…!!!

      1
      3
    Rêvons la transition !
    21 janvier 2019 - 19 h 31 min

    Même si il faut soulever des montagnes pour l’installer à El Mouradia, nous le ferons. NON, on ne peut pas se permettre d’aller au suicide avec un 5 ème mandat. C’est un non sens, c’est ridicule, c’est un chemin qui ne même nul part sauf à l’impasse et la destruction du pays. Bouteflika a fait le job et fais de belles réalisations qui l’honorent. En homme d’Etat, nul ne peut lui enlever, il doit refuser ce 5 ème mandat. Il est déjà rentré dans l’histoire de l’Algérie quoi qu’on en dise, que l’ aime ou pas. Il est une figure qui a marqué notre histoire et il continuera à la marquer. Maintenant nous disons Barraka, Barraka, Barraka!!! Alors oui pourquoi pas Mr Ali Ghediri, il a intrinsèquement le profil, les compétences et l’ambition de la fonction suprême, il saura s’entourer de talents et de compétences pour élaborer une vision, une stratégie, une tactique avec le parfait plan opérationnel pour une politique une rupture sans renoncement comme il le propose.

    11
    2
    Anonyme
    21 janvier 2019 - 13 h 44 min

    cher Monsieur Ali GHEDIRI , je suis avec votre projet innovant et moderne et éradiquant les tabous et les stéréotypes , pour une Algérie prospère et moderne par le pilotage des compétences et de l’élite , va y on est avec vous , vous serez l’incarnation de la scientificité , du mérite de la justice et un illuminé pour notre future , je vous soutiens

    15
    3
    hammadi mohamed
    21 janvier 2019 - 13 h 42 min

    cher Monsieur Ali GHEDIRI , je suis avec votre projet innovant et moderne et éradiquant les tabous et les stéréotypes , pour une Algérie prospère et moderne par le pilotage des compétences et de l’élite , on est avec vous , vous serez l’incarnation de la scientificité , du mérite de la justice et un illuminé pour notre future , je vous soutiens

    8
    2
    Anonyme
    21 janvier 2019 - 13 h 35 min

    J’ai lu l’article « Un général en retraite répond à Boukrouh » visible sur Internet, où le Général Ali Ghédiri dit vivre dans son bled, après avoir assumé son rôle d’élite, dignement, sans jamais avoir fait allégeance à personne.
    De plus, il clame son intégrité sans détours et sa profonde indignation à l’égard de ceux qui ont volé la rente pétrolière au peuple.
    Si, à cela on ajoute son doctorat en sciences politiques, son master en relations internationales et sa qualité de major de promo et de médaillé d’or d’une académie militaire de renommée mondiale, on peut,sans se tromper, faire confiance à cet homme.

    17
    3
      Bouzorane
      21 janvier 2019 - 14 h 14 min

      « académie militaire de renommée mondiale »…. au Caire??
      Et le doctorat, au Caire aussi??

      6
      7
    Anonyme
    21 janvier 2019 - 13 h 21 min

    enfin un candidat inconnu du peuple algerien ! loin des des figures hideuses du FLN _ RND qui défilaient sur l ENTV et ENNAHAR et qui poussaient la populace à zapper sur les chaines étrangères ! ghediri vient fausser les plans des khoubsistes et dictateurs de ce systeme en annonçant sa candidature ! l son atout principale c est le réservoir des cadres tous diplômés qui feraient bien à la tête de l armée un commandant compétant qui sait lire et écrire ! donc leurs soutiens et votes lui sont assurés quelque soit les candidats même face à Bouteflika ! second atout ;les intellectuels qui se sont retirés de la scène politique dictatoriale ; autre atout les harragas et l immigration qui sont à la recherche de l oiseau rare ! enfin un autre atout de talle la presse libre indépendante et les réseaux sociaux qui seront sans pitié contre les hommes du systeme ,leurs satellites et l oligarchie ! le président GHEDIRI a pris de l avance et je paris que déjà certains se préparent à changer de vestes ou à quitter l Algérie ! mr ghediri faites attention à ces opportunistes ,ils ont fait trop de mal au peuple algerien ! à tout cœur à la présidence !

    11
    3
    Anonyme
    21 janvier 2019 - 12 h 28 min

    Monsieur le président vu que vous avez de site sur le WEB j aurai un tas de question a vous poser après les élections

    4
    1
      Anonyme
      21 janvier 2019 - 23 h 52 min

      Vos questions, il faut les poser avant les élections. Quel Algérien à l’envers!

    EL Che
    21 janvier 2019 - 12 h 12 min

    l’honneur , la fierté et la gloire de l’Algérie ont été depuis la nuit des temps preserve par des Soldats Guerriers de Massinissa a Jughurtha de Kheireddine Barbarousse jusqu’a nos valeureux Soldats de l’ALN et je ne vois pas de changement a cette réalité historique ! donc la candidature du General Major Ali Ghediri n’est que la continuité de notre glorieuse Histoire plusieurs fois millénaire l’honneur du guerrier est le seul apte a sauve l’Algérie des mains de traîtres et autres ennemis de notre grande nation qu’ils soient de l’intérieur ou de l’extérieur….Tahya AL Jazayer w Allah Yerham echouhada

    13
    2
    Anonyme
    21 janvier 2019 - 12 h 02 min

    Pourquoi pas un civil, comme feu Mohamed Boudiaf…?

    5
    4
    salah khiar
    21 janvier 2019 - 11 h 11 min

    l’intérêt supérieur de la nation avant tout.

    10
    Hi Every Body, je suis Ingerien
    21 janvier 2019 - 10 h 43 min

    @Pourquoi A.Ghediri ? Oui pour une dictature éclairée. Nettoyer les écuries d’augias et reconstruire le pays sur une base propre. Retrouvons notre Patriotisme et notre fierté d’antan qui font de notre pays diverse et varié, un peuple unique. Nous ne pouvons plus continuer à se prosterner devant des photos ou des cadres, entendre de nous parler d’un fantôme que l’on voit jamais, que l’on entend plus, qui nous parle plus. On veut un Président qui agit, qui fait, qui construit, qui préside, qui décide et qui nous montre le chemin de l’émergence et de la prospérité. Mr A.Ghederi, vous avez une quote d’estime mais développez votre 2e République et votre projet pour le pays. On est curieux et impatient de vous étendre sur ces 2 points.

    11
    2
    Elhaj Habib
    21 janvier 2019 - 9 h 51 min

    Mon general ,
    En lisant vos commentaires, nous sommes satisfait par votre parcours brillant et elogieux ,etant d’une famille de martyrs deux freres chouhadas, univetsitaires l’un Professeur commandant politique de la wilaya V , tombe au champs d’honneur en 1956 a l’age de 27 ans , l’autre commissaire politique de la wilaya IV, en 1961 tombe au champs d’honneur a l’age de 31ans.
    Nous sommes pres a vous soutenir dans cette grande manifestation qui sera tres benefique pour une algerie nouvelle.
    Gloire au general ali ghedhiri et bonne chance ALLAH MAGHAKOUM. AMINE. AYHIA ALDJAZAIR.

    14
    4
    Pourquoi A.Ghediri ?
    21 janvier 2019 - 9 h 31 min

    On veut que soit mis en place une économie ouverte et libérale par un un homme à poigne. Cet homme fera le ménage dans les oligarques véreux, les administrations, l’armée (ANP et ex DRS), les politiques de tout bords tout en libérant l’économie et nous ouvrant sur le monde. Il faut remettre de l’ordre, de la discipline, des règles et de l’éthique dans notre République. N’oublions pas qu’il était le patron RH au sein de l’ANP. On doit retrouvé l’unité nationale, notre fierté d’être Algérien et d’appartenir à ce pays, notre identité et nos vrais traditions (pas celles importées) et notre joie de vivre. A.Ghediri peut nous apporter ce nouveau souffle mais il doit aussi développer son projet de société et sa vision économique, politique, sociale et culture auprès des Algériens pour s’assurer une base solide qui l’amènera à El Mouradia.

    12
    3
    Kassaman
    21 janvier 2019 - 9 h 20 min

    Une lettre « jolie » dans la forme….quant au fond…??
    Ce monsieur est peut être intègre et honnête dans sa démarche mais on ne peut décemment pas donner un quelconque crédit sur la base d’une simple lettre, bien écrite certes.
    J’ai trouvé plus de matière dans le commentaire de chaoui40 (20 janvier 2019 – 12 h 19 min ).

    6
    4
    Hamid
    21 janvier 2019 - 8 h 57 min

    C’est un bon commencement. L’essentiel est d’avoir un president « normal », honnete et avec une vision. Il faut commencer quelque part. Pour l’instant et depuis 57 ans, l’Algerie du premier Novembre n’est pas encore nee. Donc, moi je suis a l’ecoute de ce general. Je veux son CV, resume, experience, … son orientation, son programme, ….

    6
    3
    Hamid
    21 janvier 2019 - 7 h 56 min

    The General has a big influence on the number of commentators by his letter .To be honest , I’ve found it absurd that they are already riding his candidacy bandwagon willy-billy without knowing who he is and what political programmes he could offer .Wait and see .It’s a matter of common sense , isn’t it ? Good luck to him !

    4
    2
      Anonyme
      22 janvier 2019 - 0 h 26 min

      Totally agree with you, dear Hamid. This guy has come out of nowhere and in short time like Macron !
      Some people do not even want to know about his program before voting for him ! It’s funny is not it?

      1
      1
    salah khiar
    21 janvier 2019 - 7 h 48 min

    ce général n’a pas l’étoffe d’un chef d’état.

    4
    17
      Anonyme
      22 janvier 2019 - 0 h 38 min

      Effectivement, il manque d’expérience pour gouverner un Pays comme l’Algérie! Ce Brouhaha autour de sa candidature ne rassure guère! Il y a anguille sous roche!
      Certaines personnes ne cherchent même pas à connaître son programme avant de se prononcer…ça nous donne une idée sur le niveau de certains de nos concitoyens, y compris les « intellos ».
      Il me rappelle Nekkaz à une certaine époque, avant que ce dernier ne soit vu sous son vrai visage! Les Algériens avides de changements sont prêts à voter pour le diable en personne s’il le faut! C’est pour ça qu’il faut prendre son temps et connaître son programme et celui des autres candidats avant de se prononcer! Car on ne peut pas choisir un homme sur la base de 2 lettres ouvertes ( à savoir si elles ont été écrites par lui ?? ).
      Et si, par exemple, il était pour l’ouverture des frontières avec le Marrouk comme Nekkaz ?

      2
      2
    Anonyme
    21 janvier 2019 - 1 h 37 min

    Mais ce n’est pas possible! Certaines personnes commencent déjà à donner leurs voix à ce général avant même de connaître son programme dans tous les domaines. Quelles sont ses positions concernant les constantes nationales surtout le deuxième article de la constitution, l’éducation, la politique des hydrocarbures, les frontières avec le Maroc, la Palestine, FaFa, USA, Russie…etc…!
    Si on est satisfait et convaincu de ses bonnes intentions, on votera peut être pour lui! Mais se lancer comme ça dans le noir….?? Attendant de voir les autres candidats!
    La deuxième République dites-vous????!!!

    6
    7
      Anonyme
      21 janvier 2019 - 7 h 37 min

      C’est un patriote, c’est déjà suffisant pour augurer du reste.

      9
      4
        Anonyme
        22 janvier 2019 - 0 h 41 min

        Comment pouviez-vous en être aussi sûr? Non, ce n’est pas suffisant, il doit se prononcer sur tous les points sensibles qui concernent l’Algérie et les Algériens!
        Macron était aussi un « patriote »!

        1
        1
    Immigri depuis 2010 à cause du président
    21 janvier 2019 - 0 h 41 min

    Putch, putch et putch voila la solution, Bessif o Bvleh. C’est la solution puis nettoyer au karcher. Vive Ali Ghediri

    11
    4
    Moha
    21 janvier 2019 - 0 h 15 min

    Avec la pourriture mafieuse au pouvoir ; ce n’est pas comment voteront les algeriens qui est important ; mais QUI COMPTERA LE VOTE .
    Meme si ce Monsieur Guediri aura recolte 80% des votes ; le resultat comme d’habitude sera au moins de 75% pour Boutesrika et 3% pour Guediri .
    Sauf si les algeriens se revoltent cette fois -ci !

    6
    3
    eliamine
    20 janvier 2019 - 22 h 57 min

    Cette candidature est contre productive. Elle est en conteadiction avec le voeux de rupture voulu. L’armée doit sortir de la boucle politique. Et le le general Ghediri même à la retraite le symbolise toujours. En 2004, a été décidé que plus aucun officier n’aura d’ambition presidentielle, la presidence Zeroual a laissé un goût amer. Mais le general Ghediri n’avait pas d’autre choix, c’est la seul option qui lui permet de se proteger de l’abus de pouvoir que peut exercer le regime comme on en été victime les generaux Benhadid, Hassan, Bey, Abderezak Cherif … il ya une crise de confiance general.

    4
    5
    Citoye
    20 janvier 2019 - 22 h 37 min

    Tres bonne nouvelle
    Je prend
    Bonne chance monsieur le patriote
    Lagerie vous aime
    👍🏼.

    4
    4
    El Chehb Imchi mhak El General
    20 janvier 2019 - 22 h 14 min

    El chehb y koun o y mchi mhak, in challah tkoun el raîs tahna fi avril 2019.

    5
    4
      NEMROD
      22 janvier 2019 - 1 h 52 min

      En envisageant le pire, c’est-à-dire le statu-quo avec un président vieille marmite, cela ne veut pas dire que le peuple succombera pour l’éternité aux forces du mal. Le Brizidou doit être jeune 40 ans ou 41, les vieilles casseroles, on en a jusqu’aux os. À moins que les reptiliens et les franc-maçons décident de nous imposer un autre comme d’habitude ou bien nous dire carrément que vous êtes condamnés à être gouvernés par le bâton ( minitire, officier de la french army, ou un hizbiste de l’arabo-islamo-séoudo-muhammadou qoreichite). Révoltez-vous ou bien demandez un mandat à vie pour le roitelet et sa famaille, comme ça vous économiserez des millions de dinars alloués aux élections.

      3
      2
    Anonyme
    20 janvier 2019 - 21 h 46 min

    Le général Ali Ghediri : «Pourquoi je suis candidat à la présidentielle»
    Sera t il l’homme des changements, des réformes, et des restructurations des institutions de l’état,
    Et de l’économie rentière-pétrolière-importatrice de tout, très dépendante de l’étranger, en faillites,
    Taches très difficiles, mais pas impossibles, devant l’accumulation des obstacles, des résistances
    Des grands problèmes, et des grands défis, dans un pays, où tout est à reconstruire sur des bases solides
    De Justice, de Transparence, et de Démocratie, dans la Paix, et la Stabilité du pays

    2
    2
    L'armée est avec vous mon Général
    20 janvier 2019 - 20 h 15 min

    La grande majorité est avec vous mon général. Nous vous emmènerons à la victoire, à la présidence. Tahya El Djeich, Tahya El Dajazair

    18
    6
      Anonyme
      20 janvier 2019 - 23 h 26 min

      Marchons, marchons, marchons vers el mouradia, la victoire est proche monsieur ghediri, a porter de mains. Nous nettoierons le pays du cholera, de la peste et de la vernine pour que fleurisse l’algerie que nos martyrs ont voulu nous laisser. L’espere est entrain de renaitre grace a vous Ali Ghediri.

      7
      5
    Hmimed
    20 janvier 2019 - 18 h 53 min

    Bon il a de bonnes idées,, il a écrit une jolie prose pour le peuple…bien, bien! Mais ici il s’agit de l’Algérie et non de la Suède ( que je prends en exemple), c’est le jour et la nuit en matière de démocratie et de respect des libertés individuelles. L’Algérie Monsieur Ghediri c’est , et je ne vous l’apprendrais pas, pour étant l’un des plus grands sanctuaires de requins prédateurs particulièrement voraces , ça mord dans tous les sens et sans pitié dans ce pays de l’Afrique du nord!

    15
    6
    Algerienne
    20 janvier 2019 - 18 h 08 min

    On aimerait avoir des détails sur le profil personnel et professionnel du général Ali Ghediri, rien n’est indiqué sur wiki, merci par avance.

    17
      LAFoie
      22 janvier 2019 - 22 h 20 min

      On veut aussi sa declaration du patrimoine et connaître l’étendu de ses biens et de sa fortune avant les élections.

    Anonyme
    20 janvier 2019 - 18 h 01 min

    On n’est pas contre un militaire Président de la République, bon courage à ce général qui devrait bosser très fort pour une Algérie forte.

    10
    3
    Anonyme
    20 janvier 2019 - 17 h 57 min

    Je voterai pour lui, tout en espérant qu’il sera le Poutine Algérien

    Bon vent Mon Général

    21
    4
    Algerienne16
    20 janvier 2019 - 17 h 53 min

    Pourvu qu’il ait l’Algérie dans le coeur 💔 et dans l’esprit à tout moment et qu’il fasse preuve de sincérité, d’honnêteté et d’écoute attentive au peuple.

    18
    2
    Rascasse
    20 janvier 2019 - 15 h 51 min

    Mes conditions pour voter pour lui : qu’il se présente en même temps que boutef ( ce sera la preuve qu’il n’est pas le candidat du cabinet noir) qu’il promettent d’aller vers une constituante , et s’il déclare faire un seul mandat histoire de remettre sur rail les institutions alors là je serais actif dans sa compagne

    11
    6
      Ali Mokrani
      20 janvier 2019 - 16 h 54 min

      Il ne peut pas se présenter en même temps que Boutef, car il est obligé d’obtenir 60000 Signatures de citoyens ou 700 signatures d’élus. Il doit recueillir ses signatures dans au moins 25 wilayates. S’il n’est pas aidé par les citoyens il risque de se retrouver eliminé dans cette phase, car c’est la phase primordiale qui peut être verrouillée dans les Apc avec l’obligation de légaliser les signatures en présence des intéréssé(e)s.Tout le monde doit l’aider à passer la phase de récolte des signatures et s’il n’y arrive du fait des procédés douteux des administrations alors il ne restera qu’a boycotter l’éléction 2019.

      13
      1
        Rascasse
        20 janvier 2019 - 18 h 48 min

        S’il est empêché par le clan alors on aura trouvé notre homme providentiel , en politique rien n’est perdu et tout se transforme

        5
        1
      kaautouft
      20 janvier 2019 - 18 h 18 min

      Un ancien militaire est souhaiter a condition qu’il ecarte l’arme de la vie politique et que l’armé soit seulement au service de l’etat pas au service des personnes et le garand de pouvoir si il a ca dans son programe je voterais pour lui et avec les garantie qu’il fait natioanliser les biens de tous les voleurs de l’epoque de boutef.

      9
      1
    Corso
    20 janvier 2019 - 15 h 48 min

    Depuis le coup d’état contre Benbella, les militaires ont toujours gouverné en Algérie. Inutile de vous décrire le bilan, ce général a déjà abondé dans ce sens. Mais il oublié de dire qu’il faisait lui aussi partie de ce système qui détient les leviers du pouvoir, et du coup principal responsable de cette réalité qu’il fustige.
    Si le rôle de l’armée est une réussite au niveau de la sécurisation du pays, sa gestion politique est catastrophique.
    Donc de grâce on fait une pause et passe à autre chose. L’Algérie a besoin d’un vrai civil propre et compétent pour mettre une rupture avec ce système ambigu qui gène le développement et bloque la démocratie.

    70
    10
    aberkane
    20 janvier 2019 - 14 h 56 min

    Allez y mon General que dieu vous ouvre les portes de la presidence pour un test des que vous avez declarez que vous vous portez candidats tout le monde en parle et soutien votre candidature allez allez y mon general le peuple est connaisseur on a mare de ce systeme une chose vous etes un militaire protegez vous bien c’est une bande de mafia qui a fait ces racines depuis 20ANS TOUS DES GHEDIRI

    14
    7
    Amazigh DZ
    20 janvier 2019 - 14 h 14 min

    j’espére que ce général candidat a la présidentielle est un authentique ALGERIEN et non pas un lache, traitre et infiltré mokoko ou MDA (mokoko devenu Algérien) et un fourbe tuni……….
    dans le cas le général candidat est un pur Algérien, je voterais pour lui.
    j’espére qu’une fois élu, il garderas notre frontière ouest avec notre voisin israel fermé jusqu’à la fin des temps.

    20
    12
    Anonyme
    20 janvier 2019 - 13 h 49 min

    Tous et toutes derrière Ali Ghediri pour barrer la route aux fossoyeurs de l’Algérie,aux corrompus,aux incompétents et à tous ceux qui ont fait de ce grand pays,la risée du monde.

    24
    6
    Anonyme
    20 janvier 2019 - 12 h 31 min

    Si on se base sur les commenTs c est le début de la fin de la monarchie déguisée et peut être le retour a la république, n es pas mon général ?,rassurez moi vous n avez pas les poches pleines de boulons ni de frère qui s appel said?

    21
    6
    chaoui40
    20 janvier 2019 - 12 h 19 min

    Depuis longtemps je suis convaincu qu il n y aura ni 5eme mandat, ni chaos !

    Imaginons que Bouteflika se présente (ce que je pense pas), quel algérien et algérienne censés voterait pour lui ??? au mieux il peut obtenir 10 ou 20% des voix, et je crois pas à une fraude massive de nos jours en Algérie pour lui donner 51%.

    Votons massivement pour le meilleur candidat à nos yeux (et impossible que ce soit Bouteflika malade), et nous verrons bien !

    Oui, pour combattre la corruption, de tous, c est à dire du haut des pouvoirs jusqu au bas du petit employé qui demande de l’argent pour valider une demande de dossier ANSEJ ou autre. Car le problème, c est la CULTURE de la corruption qui est profondément installée chez la majorité des gens, petits ou grands !
    Oui, pour en finir avec l incivisme et la saleté des déchets qui décorent notre pays, ce doit être une cause nationale. Pourquoi est ce si important ? Car vivre dans un environnement propre influe énormément sur notre moral; car un citoyen qui fait attention a ne pas salir là où il vit, c est un citoyen qui se respecte mieux, qui respecte son pays et sa Terre, et c est psychologiquement très important pour que ce citoyen s implique mieux et plus pour son Pays.

    Oui, pour un retour massif de la diaspora qui a des compétences dans tous les domaines. Je suis convaincu que si 1 million d entre eux rentrent apporter leur compétences, ça apportera beaucoup.

    c est juste 3 points qui me sont venus à l’esprit mais ce ne sont ni les plus importants, ni les seuls bien sûr.

    Dans la hiérarchie des points importants pour un nouveau président :

    1 Garder l »Algérie dans le camp des pays souverains, indépendantistes, non alignés, anti sioniste, anti impérialiste…
    2 la sécurité du pays et l’ unité des citoyens
    3 la fin de la corruption sous toutes ses formes et avoir un État de Droit
    4 réussir à mettre les gens au travail, en finir avec la culture du ; je veux être patron ou rien !
    5 l éducation de qualité, les hôpitaux de niveau international, le social etc…

    25
    6
    Mon candidat est le général Ali Ghediri
    20 janvier 2019 - 12 h 04 min

    Moi je voterai pour lui .
    Il a été intègre toute au long de sa vie par le seul revenu qu’était son salaire de militaires.
    Et aujourd’hui de sa pension de retraite.
    Je n’ai pas en douté.
    Je sais ce que sont les politiciens véreux d’aujourd’hui.
    Je ne vais pas passé ma vie à douté de tous les candidats.
    Le général Ali Ghediri était un général au sein de l’armée et de plus honnête.
    Par les temps qui court le monde va mal.
    Nôtre pays à besoin à sa tête d’un militaire et de surcroît honnête.
    Je voterai moi et toute ma famille pour le général Ali Ghediri.
    Je ne veux plus voir ceux qui sont au gouvernement actuellement ni de près ni de loin.
    Tournons la page.
    Les défis de demain nous recommande un homme pouvant relevé tous les défis qui présage rien de bon à l’horizon.
    VOTONS LE GÉNÉRAL ALI GHEDIRI.

    29
    12
    Anonyme
    20 janvier 2019 - 11 h 53 min

    Les sionistes algeriens sont dans la tourmente

    18
    10
    ???
    20 janvier 2019 - 11 h 50 min

    Que veut il dire par là 《 six immortel 》nous ont montré le chemin.
    Quelqu’un peut il me répondre.
    Par avance merci.

    10
    1
      CHAOUI40
      20 janvier 2019 - 13 h 13 min

      je pense qu il parle des chefs historiques du FLN en 54, mais il étaient 9

      8
      1
        Presidents
        20 janvier 2019 - 23 h 32 min

        Peut être les présidents depuis l’indépendance.

      moh
      21 janvier 2019 - 0 h 06 min

      Boudiaf – Bitat – Benmhidi , Benboulaid, Krim Belkacem et Didouche Mourad

    SaidZ
    20 janvier 2019 - 11 h 17 min

    Vous avez ma voix et j’espère que la mouvance démocratique vous épaulera pour faire sortir les dinosaures.

    18
    8
    MOH-DZ
    20 janvier 2019 - 10 h 34 min

    Quand je vois des gens lettrés, et sensés être la crème de ce pays, ravagés par l’inculture politique, je désespère de mon peuple.
    La majorité des commentateurs fait fausse route en applaudissant cette candidature et en croyant que le messie est arrivé. Non que ce respectable citoyen ne soit pas l’homme de la situation (je n’en sais rien), mais que ces commentateurs ignorent (ou feignent de l’être) que le problème est ailleurs. Le problème est dans l’absence d’élection et dans la main mise du pouvoir et de son administration sur les simulacres qu’on nous a toujours vendus.
    Avant de parler élections, parlons des moyens pour donner la parole au peuple (loi électorale, fichier électoral, organisation des élections, organes indépendants de surveillance, …). Sans ça, ce monsieur ne sera qu’un lièvre de choix pour crédibiliser les magouilles du pouvoir et, même s’il fera mieux que les 4% de Benflis, il n’obtiendra pas beaucoup plus même si les 13 ou 17 millions d’électeurs algériens (??) votaient tous pour lui.

    20
    8
    1commentaire
    20 janvier 2019 - 10 h 04 min

    Sa doit être un civile intègre qui dirigera notre pays l’armée a sa place aux ordres point barre

    43
    19
    EL Che
    20 janvier 2019 - 9 h 46 min

    Ayant fait mon service Nationale durant 2 Ans je confirme que notre Armée Nationale a Encre en elle l’amour de la Patrie et le sens du devoir envers la nation donc La candidature du General Major en retraite Ali Ghediri
    ne peut être que la bienvenu, De plus c est un Homme cultive qui prone le renouveau et le progrès..Tahya Al Jazayer w Allah yerham Echouhada

    34
    6
    صالح/ الجزائر
    20 janvier 2019 - 9 h 33 min

    Bonne chance à vous et tous les autres candidats répondant aux exigences légales.
    Mais les Algériens, rassasiés des promesses non tenues , veulent que le président soit élu véritablement par eux , et non coopté par ses collègues , la Nomenklatura ou les Rab Dzayer .
    Mais …
    Après les révélations du chef du MSP faites dans l’entretien accordé au quotidien El-Khabar , à la suite de sa rencontre avec le frère conseiller du président de la République , que la famille du chef de l’Etat «craignait pour sa sécurité de ce qui pourrait être provoqué par le transfert soudain du pouvoir à une autre partie durant les deux prochaines années» , et que le président «n’était pas prêt à léguer à d’autres les larges pouvoirs présidentiels qu’il s’est octroyés quand il était puissant».
    Après les constats et pronostiques de la presse internationale comme , entre autres , le journal britannique The Economist , qui affirme que «l’élite au pouvoir n’arrive pas à s’entendre sur celui qui devrait remplacer le vieux président Bouteflika» , «qui est au pouvoir depuis 1999, va probablement faire un cinquième mandat en avril prochain» , et que les Algériens «n’auront pas leur mot à dire sur celui qui va les gouverner» , car les élections en Algérie «ne sont ni libres ni justes».

    13
    16
    y=f(x)
    20 janvier 2019 - 9 h 23 min

    Sans la sagesse de notre ANP la fidèle est digne héritière de l’ALN sous la supervision des gardiens intelligents du temple de L’Algérie le DRS , notre pays sera une cible facile pour nos ennemis allant à sa future colonisation.
    Nous ne vivons pas à notre époque mais nous portons notre histoire avec nous.
    Un peuple qui oubli son histoire est sensé de la revivre.

    21
    12
    Lahouaria
    20 janvier 2019 - 8 h 43 min

    Ce Général adore écrire des lettres, retraité de la grande muette, va t’il continuer à poster une lettre chaque fois qu’il a besoin de contacter le peuple via la poste et continuer à rester muet comme lui a inculqué l’Armée de rester toujours réservé c’est-à-dire motus et bouche cousue 🤐 Rani khaifa pour mon pays l’Algérie 🇩🇿.

    18
    44
      Anonyme
      20 janvier 2019 - 18 h 51 min

      Tu préfères alors garder un président qui communique avec des lettres que d’autres écrivent à sa place et derrière son dos ?!

      10
      3
    LE NUMIDE
    20 janvier 2019 - 8 h 21 min

    d’après la lecture de cette déclaration de candidature de ce general -major ( certes inconnu mais nouveau dans la scène politique ) , le projet politique est patriotique , rassembleur et d’un nationalisme salvateur ….On remarque sur la sémantique d’une intelligence certaine et d’une conviction nationale forte , que le projet est arrimé à une Vision Puissante et éclairée et qui est appelée à se déployer si cette candidature prend corps dans le soutien unanime des institutions , des élites politiques et des citoyens pour la concrétiser en vue de la relance du projet national algerien.. les maitres mots de cette déclaration : NATION ALGERIENNE ET ETAT NATIONAL avec un souci clair de REFONDATION DÉMOCRATIQUE indiquent les convictions évidentes de la Proposition et méritent d’être retenus comme piliers du Projet de ce Général Algérien qui se propose à la conduite de la future étape .. le president Boutefka doit décider en son âme et conscience au vu de son etat de santé et consulter les forces vives et les institutions pour discuter avec ce jeune general en vue de lui passer la main dans une démarche consensuelle et réfléchie qui renforcera les crédit international et le prestige de la nation algerienne .. le peuple algerien suivra s’il verra que son avenir est garanti et que son pays avancera vers plus de victoires et d’unité … les partis algeriens ont tout à gagner en soutenant un Projet National Fort au lieu de leurs vieilles querelles idéologiques et politiciennes stupides qui aggravent les atteintes aux équilibres déjà fragiles de l’État et de la société ployées sous une crise morale et sociale endémique et menacés par une situation géopolitique régionale instable et dangereuse L’Algerie a besoin d’un Stratège et non d’un charlatan « Demokratique » dans des élections bidons , sitôt le president Bouteflika disparu ….ATTENTION !!!ATTENTION !!! il faut assurer et ne jamais s’aventurer … elle a besoin d’un jeune général pour la conduire vers les rivages de son salut et vers son destin de PUISSANCE …nous souhaitons humblement bonne chance au general Ghediri ( ou un autre) pour conduire la Nation vers son Bien …les dirigeants algériens doivent prendre leurs responsabilités et doivent régler EUX le problème de l’alternance ..Ils ne peuvent plus tergiverser avec le peuple .. les algeriens vous le disent ILS NE VOTERONT et ne seront heureux que quand ils verront que leur avenir est assuré .. Mettez ce Général ou un autre ..

    19
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.