Sahara Occidental : le Conseil de sécurité fait le point sur la rencontre de Genève

sahara
La délégation sahraouie à Genève. D. R.

L’émissaire de l’ONU pour le Sahara Occidental, Horst Kohler, est attendu ce mardi à New York pour briefer le Conseil de sécurité sur la dernière table ronde de Genève et les démarches qu’il compte entreprendre en prévision de la relance du processus onusien.

Ces consultations à huis clos interviennent en application de la résolution 2440 qui demande au secrétaire général de l’ONU de tenir le Conseil de sécurité informé de l’évolution de la situation au Sahara Occidental, trois mois après l’adoption de la résolution ou à chaque fois qu’il le juge opportun.

L’ancien président allemand devrait informer le Conseil de sécurité des préparatifs en cours pour tenir une deuxième table ronde en mars prochain, selon des sources proches de l’organe onusien reprise par l’APS. La réunion sera, ajoute-t-on, fort probablement sanctionnée par une déclaration du Conseil de sécurité, dans laquelle l’organe onusien devrait se féliciter des premières discussions de Genève, tout en soulignant l’élan généré par la reprise des négociations directes entre les parties au conflit, le Front Polisario et le Maroc.

Toujours selon les mêmes sources, l’entérinement de l’accord commercial UE-Maroc, incluant le Sahara Occidental occupé, par le Parlement européen fera l’objet de discussions lors de ce briefing, le premier organisé depuis la table ronde de Genève.

Dans une lettre adressée au Conseil de sécurité le 18 janvier, le Front Polisario a dénoncé cet accord, décrit comme «un obstacle majeur au processus dirigé par l’ONU», exhortant les membres du Conseil de sécurité à encourager les pays européens à reconsidérer leur décision. Kohler pourrait également fournir une évaluation sur la situation dans la zone tampon d’El-Guergarat. L’ONU avait déjà livré la sienne il y a quelques jours de cela lorsqu’elle avait apporté un cinglant démenti aux allégations formulées par le Maroc sur une «violation» du cessez-le feu par le Front Polisario.

Un autre élément important est à souligner : le retour de l’Afrique du Sud au Conseil de sécurité qui pourrait complètement modifier la dynamique au sein de cet organe sur la question du Sahara Occidental, s’accordent à dire les mêmes sources.

L’Afrique du Sud a récemment réitéré son soutien au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination ainsi qu’au règlement du conflit dans le cadre de la légalité internationale. Depuis une année, la question du Sahara Occidental revient en force sur l’agenda de paix du Conseil de sécurité, appuyée par les Etats-Unis qui veulent mettre fin à ce conflit gelé. Washington, agacé par le blocage du processus de paix, a maintenu la pression au Conseil pour soutenir une relance des négociations à l’arrêt depuis 2012.

S. S.

Comment (16)

    Vroum Vroum 😤..
    29 janvier 2019 - 23 h 53 min

    Faut être réaliste…2035 l’ONU fait le point ..2044 l’ONU fait la virgule…je souhaite que ce conflit Rasd/Mohamed 6 prenne fin…mais ….quand l’ONU fera le point sur la Palestine les poules auront des dents …L’ONU n’est rien , c’est la force qui décide.

    CHAOUI-BAHBOUH
    29 janvier 2019 - 21 h 38 min

    Les Marocains, ils ont tracé un ligne rouge à ne pas dépasser, mais, ils ne connaissent pas ce que signifie la ligne rouge, ils ont perdu la notion des couleurs, le pauvre Roitelet Homo 6 et sa BAROUITTA, qui a sa roue de tête mal graissée et rouillée, pauvre Roi, le voila il fait appel au Corrompu et Criminel de guerre Sioniste MENTéNNE-YAHOU, pour ,lui réparer, cette brouette qui grince et rouillée. Le Front Polisario avance à pas de géant, et toutes les lignes sont effacées par les vents de sable et la brouette n’est pas faite pour de tels terrains, il y à risque de sable mouvants et Le roitelet sera avalé par les sables du très brave peuple Sahraoui, après la visite, les Marocains, nous allons les voir suivre quel chemin, celui des sionistes, où celui de la Palestine et d’EL-QODS et son ÉMIR AL-MOUMININES, où bien il finiront de vaincre leur peur et de s’armer de courage afin sortir en masse pour renverser ce charlatant de monarque au service des Occidentaux et des traitres ARABO-TAYHOUDITES, et de rappeler leurs millions de femmes de par le monde afin de retrouver leur dignité, contre les soubassements et de ne plus faire a genoux devant un homme quel qu’il soit nous, nous prosternons, que devant ALLAH et sont Prophète Mohammed ALLIH SALAM, Cordialement: Un Algérien de Paris !

    ONU Annulera l’accord en l’UE et le Mekhzen
    29 janvier 2019 - 20 h 21 min

    Le conseil de sécurité annulera l’accord en l’UE et le Mekhzen

    HOUMTY
    29 janvier 2019 - 18 h 18 min

    SALAM L’KHAWA….. eh les mokokos a part balencé des likes négatif… vous ne savait rien faire d’autre ! la R.A.S.D sera indépendante tôt ou tard, soit par la voie diplomatique soit par les armes ça je vous le certifie ! Vous êtes que des hagarines soumis a la france et au sionisme quel honte…et vos femme n’en parlon pas ! VIVE LE POLISARIO VIVE LA R.A.S.D, VIVE Notre grand amour L’ ALGERIE et viveeeeeee notre A.N.P

    Kader
    29 janvier 2019 - 16 h 24 min

    One Two Three Viva la RASD

    ALI
    29 janvier 2019 - 15 h 07 min

    POURTANT LE MONGOLIEN M6 AVAIT JURE A SES SUJETS ET A DEUX REPRISES QUE « SE METTRE EN FACE DE LA DELEGATION DE LA RASD ETAIT UNE LIGNE ROUGE ».

      Saad
      29 janvier 2019 - 18 h 09 min

      C’est reparti pour quarante nouvelles années encore.

    Ziad ALAMI
    29 janvier 2019 - 15 h 03 min

    Quelque soit les bonnes volontés des uns et des autres et du moment que cette colonisation est devenue existentielle a la famile allaouite allochtone au Maroc, je continue a dire et a écrire que l’indépendance du Sahara Occidental est au bout du fusil de son peuple et que tout les reste n’est que du bla bla bla et une perte de temps que le fils du Glaoui est en train de mettre a profit avec la complicité de la France et de l’Espagne pour asseoir sa colonisation du SO et ce, grace aux multiples opérations de transhumances de colons marocains issus des zones pauvres du Maroc vers les principales villes du SO et selon le modele israelien en Palestine.

      admi
      29 janvier 2019 - 17 h 42 min

      La russie ne reconnait pas la rasd bizzare.

        Anonyme DZ
        29 janvier 2019 - 19 h 30 min

        @admi Et quel est le pays qui reconnait la « marocanité » du Sahara Occidental apres 44 années de mensonge et des centaines de Millions de dollars dépensées par le Makhzen dans son lobbying stérile au détriment du développement économique du Maroc et du bien etre de son peuple ?

        Voila la vraie question que doit se poser chaque sujet de M6 s’il veut vraiment remerdier a la situation de déliquescence que travers ton pays et dans tous les domaines,

        Anonymeplus
        29 janvier 2019 - 20 h 51 min

        Et pourtant aucun pays au monde ne reconnaît l’annexion du Sahara Occidental par le royaume de la drogue, même pas israel et la france qui les ont aidé à entrer au Sahara Occidental comme des voleurs de sac à main.

        Chaoui
        29 janvier 2019 - 20 h 53 min

        Elle n’avait pas tout aussi reconnu le GPRA en 1956, ce qui ne l’a pas empêché ensuite de reconnaître en 1958 le FLN puis la proclamation d’indépendance d l’Algérie.
        Idem quant aux Sahraouis, la Russie reconnaît le…POLISARIO. Demain, dès que le PEUPLE Sahraoui aura librement exprimé son droit à l’autodétermination, la Russie ne manquera pas alors de reconnaître ipso facto la RASD.
        Hé ! Le marocain ! Tenez-vous le pour dit : on ne vous laissera JAMAIS annexer le territoire du PEUPLE Sahraoui. JAMAIS. Il viendra le jour où vous en dégagerez.

        Vangelis
        29 janvier 2019 - 22 h 25 min

        Le plus important est le fait qu’aucun pays au monde, je dis bien au monde, ne reconnaît à la narco-terro-monarchie sa souveraineté sur le Sahara Occidental.

        abdel
        30 janvier 2019 - 11 h 58 min

        Avec plusieurs victoire de Rasd, le dossier n’avance pas c’est bizarre,le futur président de vénézuélien veut retirér sa reconnaissance,pauvre polisario.

      Makhloufi
      29 janvier 2019 - 19 h 51 min

      @ALAMI,
      Meme en étant fondamentalement pacifiste je partage pleinement votre analyse aussi bien pour le peuple du Sahara occidental que pour le peuple de la Palestine du moment que la question de la colonisation de ces deux Etats (Sahara Occidental – Palestine) est devenue existentielle pour les deux Régimes (Regime Sioniste et Regime MakhNazi) et donc il n’ya que la force des armes qui va permettre a ces deux peuples d’accéder a leurs indépendances.

      Elephant Man
      29 janvier 2019 - 20 h 35 min

      Toujours en accord avec vous @Ziad Alami : guerre de libération de la RASD guerre de décolonisation.
      En 2 temps 3 mouvements et ce sera plié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.