Pourquoi le Maroc a décidé d’afficher son amitié avec l’Etat voyou d’Israël

Maroc processus
Mohammed VI et Netanyahou à Paris. Un regard qui en dit long. D. R.

Par Mrizek Sahraoui – Cela a désormais le mérite de la clarté. Le processus de normalisation, débuté depuis des décennies maintenant, touche à sa fin et doit aboutir et se conclure par le pacte de soumission du royaume du Maroc à Israël. C’est sans doute à l’occasion de la visite du Premier ministre israélien, initialement prévue à la fin de ce mois de janvier, finalement reportée à fin mars, que l’accord devait être paraphé, entérinant définitivement la cooptation du royaume par l’Etat hébreu qui a réussi à mettre en ordre d’allégeance un certain nombre de pays arabes et musulmans engagés dans une espèce de course à l’échalote pour être le plus et mieux offrant.

On le sait, après la première étape, qui a consisté à mettre en charpie tous les pays arabes, l’Irak, la Libye, la Syrie, présentant une menace réelle ou supposée contre l’entité sioniste, qui a décidé que sa survie passe non pas par l’instauration d’une paix durable avec ses voisins mais par le démembrement de la région moyen-orientale, sous couvert, avec l’aide et, surtout, avec les moyens – militaires – de la communauté dite internationale, la seconde phase, elle, a pour but d’amener le reste des pays dits modérés à renouer des relations avec Israël, à proprement parler, juste une offre de garantie de protection contre loyauté. En l’occurrence, qui mieux qu’Israël pour faire du lobbying auprès des Américains en faveur du Maroc pour, en effet, saper les efforts de règlement du conflit du Sahara Occidental, l’une des dernières colonies au monde ?

Après l’Arabie Saoudite, principal allié dans la région et choix crucial pour Israël, qui aurait, par ailleurs, gardé des relations discrètes mais très étroites avec les Emirats arabes unis, le Tchad, en pleine lune de miel, et le Mali, qui a entrepris ces derniers mois une intense activité diplomatique et dont le Premier ministre devrait se rendre bientôt en Israël, c’est au tour du Maroc de concrétiser, plutôt de prêter officiellement allégeance après des mois de diplomatie souterraine qui a vu défiler au royaume d’influents lobbyistes pro-israéliens.

La boucle se referme.

M. S.

Comment (61)

    Vroum Vroum 😤..
    1 février 2019 - 13 h 16 min

    Tout ce que fera « Israël  » échouera…et restera entre deux Eaux…Cette entité est maudite de par ces injustes , mensonges , crimes ..faux , usages de faux..spoliations de terres…sa punition est la situation dans laquelle se trouve cette Entité , rejetée , détestée , et continuellement dans la Tourmente , ainsi elle restera jusqu’à disparaître …?? Jamais le mensonge n’a abouti sinon la vérité perdrait son sens et sa raison d’être ….selon moi .

    Blakel
    31 janvier 2019 - 23 h 37 min

    Que peut-on attendre de bien, d’une narcomonarchie, avec un gouvernement dirigé par des islamistes ??

    UN MUSLIM
    31 janvier 2019 - 23 h 37 min

    WALLAH VOUS AVEZ RIEN COMPRIS
    SOUBHAN ALLAH
    Devant ALLAH vous allez dire quoi,c’est comme cela que vous les arabes vous voulez conquérir le monde
    Psychologiquement vous êtes au moyen âge et encore
    Toujours les mêmes lectures (vous les marocains,vous les algériens)
    Ce qui se passe à ce niveau (politique) nous dépasse,nous peuple d’en bas avons des principes à défendre .
    ALLAH YEHDINA ALGÉRIEN MAROCAIN.
    je suis originaire d’oujda

    Mme CH
    31 janvier 2019 - 22 h 57 min

    Le Grand Moyen Orient, « GMO » pour les intimes, est en train d’être remodelé comme l’ont concocté les Ours polaires mariés à la pieuvre du mal dans leurs tunnels noirs sans bout …!!!

    On peut considérer que ‘le point zéro’ de ce remodelage a été la date du 16 mai 1916 avec les « accords Sykes-Picot » orchestrant le morcellement de l’Empire ottoman et la répartition de la tarte entre les forces colonisatrices principales française et anglaise. Dans cette affaire, la Grande-Bretagne s’offrira les régions riches en pétrole et en gaz, l’Irak et le Koweït. Par la suite, la « Déclaration Balfour », le 2 novembre 1917, vient comme la cerise sur le gâteau pour parachever le plan diabolique des grandes puissances ; en imposant et reconnaissant un foyer sioniste en Palestine. Ainsi, le pouvoir britannique dégageait la voie à de fortes pressions et à des tensions persistantes dans la région. Les guerres opposant l’État dit d’Israël sur les territoires occupés, appuyé par l’oncle Sam et ses sbires de l’OTAN, au monde musulman amènent à l’établissement de nouvelles conceptions comme celles du « choc des civilisations » élaboré par Bernard Lewis dans son livre « Islam » paru en 1957. Travaillant en collaboration avec le géo-politologue Zbigniew Brzeziński, il dresse une théorie poussant à ‘la balkanisation’ du monde musulman, projet exposé par la revue Time le 15 janvier 1979.
    Pour ceux qui fredonnent encore les chansons de la dormette, telles que ‘frère Jacques dormez-vous’ ou ‘savez-vous planter les choux à la mode de chez eux’, ils doivent savoir que dès 1957, le Premier ministre dit Israélien avançait l’idée de dépecer, le Liban sur des embasements confessionnels. Dans un article publié, en février 1982, par la revue de l’Organisation sioniste mondiale Kivunim (Directions), sous le titre « Une stratégie pour Israël dans la décennie 1980 », un journaliste dit Israélien qui avait travaillé pour son ministère des Affaires étrangères, révélait que leur stratégie devait consister à favoriser l’éclatement des pays arabes sur des bases confessionnelles ou ethniques. Il soutenait que le plan de décomposition du Liban en petits cantons confessionnels, à laquelle les dits israéliens travaillaient depuis la fin des années 60 avec la complicité de certains extrémistes maronites, devait être appliquée à tout le monde arabe, notamment à l’Irak (trois Etats sunnite, kurde et chiite), à la Syrie (trois Etats alaouite, druze, sunnite), à la Jordanie (une partie pour les bédouins et l’autre pour les Palestiniens) et à l’Arabie saoudite qui devait être amputée de ses zones pétrolières et entraînée à une mosaïque tribale…… ! ça ne vous dit rien, toute cette grande vadrouille… ?

    Le Général Wesley Clark, commandant suprême des forces militaires de l’Otan en Europe de 1997 à 2001, témoigne que, suite aux attentats du 11 septembre 2001, il était prévenu par le Pentagone de la volonté des États-Unis de « remodeler » le Moyen-Orient, et où ils envisageaient de prendre le contrôle de 7 pays sur 5 ans…Tels que : l’Irak (seul pays de la région qui possède en même temps l’eau et le pétrole et qui poursuit son développement avec détermination. Il faut donc commencer à ébranler l’Irak) , la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan, et l’Iran. Ils ont un peu de retard sur le planning, mais il faut avouer que le plan semble plutôt bien marcher !

    Dans sa livraison de juin 2006, la revue militaire états-unienne Armed Forces Journal, publie un article, signé par le lieutenant-colonel de réserve Ralph Peters (un ancien spécialiste du renseignement et membre du think-tank néoconservateur Project for the New American Century), dont le titre est évocateur : « How a better Middle East would look » (« Comment améliorer le Moyen-Orient »). Selon lui, , les nouvelles frontières « doivent se remodeler en fonction du critère ethnique et confessionnel » et il présente sa thèse contenant un nouveau redécoupage des frontières dont les grandes lignes sont les suivantes : constitution d’un « grand Liban ; création d’un Etat kurde ; éclatement de l’Irak, formation d’une grande Jordanie au détriment de l’Arabie saoudite, laquelle perdrait également la région des Villes Saintes de La Mecque et Médine (Etat autonome) …Outre, sa région kurde, l’Iran perdrait le Baloutchistan qui deviendrait indépendant mais récupérerait la région Afghane de Herat. Le Pakistan serait considérablement réduit avec la séparation du Baloutchistan et une extension de l’Afghanistan dans les régions pachtounes. Le monde arabe serait donc fractionné selon des découpages irrationnels qui mèneraient tout droit à des altercations et divisions sans terminus.
    Le lieutenant-colonel Ralph Peters a déclaré : « Le rôle imparti de facto aux forces des États-Unis consistera (dans le futur) à tenir le monde pour la sauvegarde de notre économie et ouvert à notre assaut culturel, « A Ces Fins, Nous Devons Commettre Un Bon Paquet De Massacre ». Ce Mr Peters est aussi l’auteur d’une autre formule laconique qui synthétise bien l’idéologie des néoconservateurs : « Gagner Signifie Tuer »
    Dans le même raisonnement, on peut enregistrer la dernière version parue dans le New York Times, le 29 septembre 2013, sous la plume de Robin Wright. Il rattrape les travaux de ses devanciers et balkanise à tout va la Libye et les pays de la péninsule Arabique en fonction des critères religieux (sunnites, chiites, druzes, alaouites…) et ethniques selon des critères politiques fédéralistes. Pareil à la multiplication des pains, Robin Wright explique comment on passerait de cinq à quatorze États en précisant que les frontières étatiques pourraient être facilement modifiées suite aux guerres et aux conflits ethniques. Son auteur évoque même l’idée de créer trois cités-États : Bagdad, Misrata et Djébel el-Druze.
    A bien méditer..!

    Force est de constater, sauf pour les Benêts, que les cercles des Trois Nord ne sont pas disposés à abandonner leurs démentes ambitions… !

      Zaatar
      1 février 2019 - 7 h 21 min

      Ce qui est drole, c’est que les mecreants savent faire tout cela, les arabes et les musulmans le savent (puisque vous le decrivez) et ils se laissent faire comme des toutous…ma foi, je ne sais comment appeler cela. Sauf s’il n y a vraiment rien a faire contre ces mecreants, cela voudra tout simplement dire que dieu est avec eux.

        Mme CH
        1 février 2019 - 23 h 45 min

        « Les maux dont on meurt sont plus spécifiques, plus complexes, plus lents, parfois plus difficiles à découvrir ou à définir. Mais nous avons appris a découvrir ce gigantisme qui n’est que la contrefaçon malsaine d’une croissance, ce gaspillage qui fait croire a l’existence de richesses qu’on n’a déjà plus, cette pléthore si vite remplacée par la disette à la moindre crise, ces divertissements ménagés d’en haut, cette atmosphère d’inertie et de panique, d’autoritarisme et d’anarchie, ces réaffirmations pompeuses d’un grand passé au milieu de l’actuelle médiocrité et du présent désordre, ces réformes qui ne sont que des palliatifs et ces accès de vertu qui ne se manifestent que par des purges, ce goût du sensationnel qui finit par faire triompher la politique du pire, ces quelques hommes de génie mal secondés, perdus dans la foule des grossiers habiles, des fous violents, des honnêtes gens maladroits et des faibles sages. Le lecteur moderne est chez lui dans l’Histoire Auguste. » (Marguerite Yourcenar, Mount Desert Island, 1958).

        « Mes observations personnelles m’avaient maintenant persuadé que l’Occidental moyen se faisait de l’islam une image extrêmement déformée. Ce que je lisais dans les pages du Coran n’était pas une conception du monde « grossièrement matérialiste » mais au contraire une intense conscience de Dieu s’exprimant dans une acceptation rationnelle de toute la nature créée par Dieu ; c’était une synthèse harmonieuse de l’intellect et des besoins des sens, des impératifs spirituels et des nécessités sociales » (p. 176). Asad poursuit ainsi : « Il me devenait évident que la décadence des musulmans n’était due à aucune insuffisance de l’islam mais bien plutôt à leur propre incapacité à le vivre pleinement. En effet ce fut l’islam qui conduisit les musulmans des premiers âges à d’extraordinaires sommets culturels (…) » (p. 177). « Ce ne furent pas les musulmans qui ont fait la grandeur de l’islam, c’est l’islam qui a fait la grandeur des musulmans. Mais dès que leur foi devint routine et eut cessé d’être un programme de vie mis consciemment en pratique, l’élan créateur qui étayait leur civilisation déclina, laissant graduellement la place à l’indolence, à la stérilité et à la décadence culturelle »…
        Asad conclut, liant ensemble le manque de réflexion et la passivité : « Ne fallait-il pas voir la contrepartie de cette stagnation intellectuelle dans l’acceptation passive, presque indolente, de la part de tant de musulmans, de l’inutile pauvreté dans laquelle ils vivaient et dans leur consentement muet devant tant d’injustices sociales qu’ils subissaient ? » (p. 179).(Leopold Weiss devenu ensuite Muhammad Asad).

        « Quand les musulmans observaient scrupuleusement les Commandements du Noble Coran et de la Sunna du Messager et Prophète d’Allah, bénédictions et salut d’Allah sur lui, ils ont conquis les cœurs et les terres, sans coup férir. Ils ont porté haut les valeurs de l’Islam, ce qu’il leur a permis de passer maîtres dans tous les domaines, notamment scientifiques et culturels. Les grands savants de la civilisation ont marqué de lettres d’or leurs noms dans l’histoire des inventions et des découvertes scientifiques comme Al Khawarizmi , Jaber Ibn Hayane, Al Birouni,Ibn Sina,Ibn Rochd,etc…

        Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a annoncé que la communauté musulmane allait vivre des moments difficiles comme ceux qu’elle vit actuellement.
        Mais il a également transmis dans le Coran et la Sounna quels sont les remèdes pour la communauté afin de sortir de cette situation et qu’elle retrouve ainsi la grandeur qui était la sienne.
        D’après Thawban (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les différentes communautés sont sur le point de se regrouper contre vous comme se regroupent les gens qui mangent autour d’un plat ».
        Une personne a dit: Est ce que la cause de cela est que nous serons peu nombreux ce jour-là ?
        Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ce jour-là, vous serez plutôt nombreux. Mais vous serez comme l’écume du torrent (*). Allah va retirer des coeurs de vos ennemis la peur qu’ils avaient de vous et il mettra dans vos coeurs le -wahn- ».Une personne a dit: Ô Messager d’Allah! Qu’est ce que le -wahn- ?Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « L’amour de l’ici-bas et le fait de détester la mort ».
        (Rapporté par Abou Daoud..)
        La seule voie qui reste pour les musulmans afin de sortir de la léthargie dans laquelle ils se trouvent est le retour aux sources pures de L’Islam : Le Coran et la Sunna.

        « La chute de la cité musulmane a été la chute du musulman dépouillé désormais de sa mission de « faire le bien et de réprimer le mal ». Le ressort de sa conscience a été brisé et la société musulmane est entrée ainsi progressivement dans l’ère post-almohadienne où la colonisabilité appelait le colonialisme » (préface de 1970 à la réédition de « Vocation de l’islam »).
        La nouvelle civilisation était frappée alors qu’elle était en phase ascensionnelle, période que Bennabi désigne par l’expression phase de l’âme, car la tension spirituelle qui anime les acteurs est à son comble. C’est le moment où l’idée-force est tendue à l’extrême. Après Siffin, l’ère de la décompression commence, marquée par un mouvement non plus vertical, mais horizontal. La civilisation n’étant plus propulsée par sa « vitesse d’échappement » décline peu à peu jusqu’à l’arrêt final : « Cette date qui semble avoir été peu remarquée sinon pour l’histoire des idées schismatiques dans le monde musulman est cependant une date capitale car elle marque le tournant temporel de l’islam et à peu près la fin de son épopée spirituelle, c’est-à-dire à certain égard le commencement de la décadence ou, tout au moins, son signe précurseur… La civilisation n’évolue plus en profondeur dans l’âme humaine mais à la surface de la terre qui exercera sur elle désormais sa terrible pesanteur depuis les confins de la Chine jusqu’à l’Atlantique. » (Malek Bennabi).

        Cependant: «Dieu ne change pas l’état d’un peuple tant que les hommes qui le composent ne changent pas ce qui est en eux-mêmes. »(Coran,Sourate le Tonnerre,verset 13)

    LE DIRECT .
    31 janvier 2019 - 22 h 32 min

    Tous ces Traitres qui s’agenouillent à cette Maudite entité sioniste sont les mêmes qui ont aidés et soutenus Ces Voyous Sionistes à occupés sauvagement et illégalement La Terre Sainte de La Palestine depuis 1948 , je leur dirais juste que les générations à venir saurons que vous êtes Les Déchets Humains inscrit dans Les Poubelles de L’Histoire , malgré vous , et quoi que vous dite ou quoi que vous faite pour ces sionistes , La Palestine sera un jour Libre et Indépendante puisque c’est La Volonté D’ALLAH et vous serez obligez de répondre à ALLAH pourquoi vous étiez contre Sa Volonté et vous là saurez que L’ entité sioniste fera de vous Le Combustible de L’ENFER .AMINE YA RAB .

    Chibl
    31 janvier 2019 - 21 h 33 min

    Et nous nous avons comme amis l’Arabie tayhoudite , le Qatar ,le Bahrein..etc, donc l’ami de mon ami est mon ami, donc nous aussi sommes amis avec Israel.
    Si nous étions vraiment sincères et justes, nous serions plus dans cette ligue des arabes, donc taisons nous et faisons semblant de ne pas etre traîtres .

    Mohamed dghir
    31 janvier 2019 - 17 h 50 min

    محمد صغير
    اعتقد ان اسرائيل بهذه الخطوة سوف تتمكن من التجسس على الجزائر بمل سهولة وفي كل الميادين وقادرين على ان بحدث لك مشاكل وفتن في البلاد لكن المؤسف ان من بدعون انهم اشقاء هم من منحوهم هذه الفرصة
    اضافة لهذا اسرائيل سوف تتمكن بالاحاطة بالجزائر من كل النواحي
    هل نسبتم مالي
    هل نسيتم موريطانيا
    هل نسيتم تونس
    هل نسيتم مصر
    هل نسيتم السعودية
    كان الله في عون الجزائر والخزي والعار للعرب الخونة تاريخ العرب كلخ خيانة في خيانة

    Abou Langi
    31 janvier 2019 - 17 h 39 min

    @ Oum-Hinane
    31 janvier 2019 – 12 h 09 min

    «  l’Algérie commet cette infamie, je renoncerai pour ma part à mon algérianité ».

    Ayavavavaaaa! Tout ça , tout ça, à cause de la Palestine, dirait Slimane 3azem!

    Seriez-vous plus Palestinienne qu’Algérienne ya Lalla ?

      Anonyme
      31 janvier 2019 - 18 h 18 min

      @ Abou langi

      je te conseille de voir sur youtube le plan sioniste pour le moyen orient de ODED YINON….il y a aussi un livre sur ce plan..peut etre tu comprendras de quoi il s agit…..il ne sagit pas des Palestiniens uniquement .c est beaucoup plus…Israel est le seul pays au monde qui n a pas de frontieres definitives et pas de constitution….la raison est simple a comprendre.elle se trouve dans le livre ou la video sur youtube.. ».Le plan sioniste pour le moyen orient de Oded Yinon. »

        Zaatar
        31 janvier 2019 - 19 h 15 min

        Monsieur l’anonyme,
        S’il existe un plan sioniste pour le moyen orient dirige par Israel pourquoi n’y aurait il pas un plan zarabe ou musulman ou autre pour contre carrer ce plan sioniste. Ce n’est pas parce qu’on a decouvert qu’il y a un plan sioniste que les choses sont reglees. Jusqu’a preuve du contraire le plan sioniste a debute en 1948 et se poursuit jusqu’a present. Alors pour ceux qui ne sont pas d’accord allez le combattre de n’importe quelle facon et arretez de crier au loup a chaque fois. Voila des dizaines d’annees que ca dure et on cela se termine toujours de la meme maniere, les arabes qui l’ont dans le baba.

        Abou Langi
        31 janvier 2019 - 19 h 30 min

        Ah, pardon, mea culpa! j’avais oublié que l’Algérie est partie intégrante du Moyen-Orient . Dans ce cas vous avez raison, nous sommes concernés en premier lieu et même beaucoup plus que nos frères Zarabes puisqu’on est plus Zarabe qu’eux.

    Sidali
    31 janvier 2019 - 17 h 26 min

    Mais ou est le peuple Marocain dans toute cette mascarade ? Certainement que si ce peuple etait comme tous les peuples du monde a savoir digne, courageux et responsable, le M6 et ses sbires du Makhzen ne se permettraient jamais de parler en son nom dans ce type de marcarade et bien d’autres d’ailleurs.

    Anonyme
    31 janvier 2019 - 17 h 24 min

    Ri en n’a changé au maroc depuis le grand père de Mohamed 6 , les sionistes ont toujours fait partie intégrante de la monarchie marocaine, quand au mosad ils ont toujours eu leurs bureaux aux maroc et ont toujours travaillé avec les services de renseignements marocains, et bien entendu c’est les sionistes terroristes qui dictent au royaume en place ce qu’ils doivent faire ou ne pas faire , c’est comme la France qui est dirigé par les sionistes terroristes.

      Mme CH
      31 janvier 2019 - 23 h 12 min

      Le même schéma d’antan refait surface! A chaque fois, qu’il se sent menacé, les traîtres marocains se tournent vers ladite israël!

      « Maroc-Israël: Hassan II, la grande imposture » ( René Naba, 17/11/2018).

      « Le Roi Hassan II du Maroc, Président du Comité Al Qods» (Jérusalem), hôte du premier sommet islamique de l’époque contemporaine (Rabat 1969), apparaît rétrospectivement comme l‘un des grands traitres à la cause arabe et son long règne de 38 ans (Mars 1961-Juillet 1999) une vaste supercherie…l’auteur du livre: «Rise and Kill First: The secret History of Israel’s targeted assassinations» soutient que les dirigeants arabes ont été placés sur écoute des services israéliens grâce à la connivence marocaine lors du Sommet arabe de Casablanca de septembre 1965. Du jamais vu même dans les fictions les plus satiriques, cette trahison dénote la désinvolture du monarque chérifien à l’égard de ses pairs et de son mépris pour la cause palestinienne. »
      « La date n’est pas anodine. Scellé par la signature d’un pacte de solidarité et de coexistence pacifique entre régimes arabes, ce sommet s’est tenu en septembre 1965, au terme d’un été particulièrement brûlant au Maroc, marqué par la terrible répression de la révolte étudiante de Casablanca (23 mars 1965) qui fit officiellement 7 morts et 168 blessés. En fait 400 morts selon l’ambassade de France à Rabat.

      Sentant le vent du boulet, le jeune monarque a eu la lumineuse idée de se tourner alors vers les Israéliens, comme garde fou aux débordements de son opposition interne et externe. Autrement dit, contre la volonté de son peuple, il s’allia aux ennemis du Monde arabe pour la survie de son trône, dans la pure tradition de la servitude coloniale. Un schéma identique sera observé 70 ans plus tard par le trône wahhabite, bradant la Palestine, par une alliance ouverte avec Israël.
      Dans une sorte d’échange de bons procédés, Hassan II percevra le prix de sa forfaiture au plan arabe, un mois plus tard, par l’élimination d’un des espoirs de la renaissance arabe, Mehdi Ben Barka. »

      « La mise sur écoute des dirigeants arabes a permis aux Israéliens de prendre note de la stratégie de reconquête de la Palestine, comme des divergences inter arabes. La décision marocaine aura constitué «Le plus grand trésor stratégique d’Israël». Le journaliste israélien a estimé que cette information était «la raison principale qui a poussé Israël à prendre la décision de faire la guerre aux États arabes en Juin 1967», deux ans après le sommet de Casablanca, et qui a infligé une terrible défaite à l’Égypte, à la Syrie et à la Jordanie. »

      « L’incendie de la Mosquée Al Aqsa par un illuminé israélien, en 1969, donne l’occasion au souverain chérifien de se refaire une virginité politique à l’occasion du sommet Islamique de Rabat, en 1969. Deux ans après la défaite de juin 1967, dont il en a été indirectement responsable, le «Commandeur des Croyants» va cumuler cette fonction spirituelle avec celle plus politique de président du «Comité Al Qods». »

      A suivre!

        Mme CH
        1 février 2019 - 23 h 55 min

        La suite de l’article « Maroc-Israël: Hassan II, la grande imposture » ( René Naba, 17/11/2018).!

        « Le sommet islamique de Rabat a marqué, sur le plan idéologique, le début de l’instrumentalisation de l’Islam comme arme politique contre l’athéisme soviétique et le nationalisme arabe, et, sur le plan stratégique, le détournement du combat pour la libération de la Palestine, vers des contrées périphériques, à des milliers de km du champ de bataille de la Palestine, avec Al Qaida en Afghanistan et les djihadistes arabo afghans au Caucase et en Bosnie au Kosovo, avant d’être dirigé contre les pays arabes à structure républicaine (Libye, Syrie) à l’occasion du déclenchement de la séquence dite du «printemps arabe» et le surgissement de groupements terroristes islamistes Daech, Jabat An Nosra, Jaych al Islam, opérant, dans le sud de la Syrie, en coopération avec Israël.

        Le Maroc figurera lors de cette séquence comme l’un des plus gros exportateurs du terrorisme islamique vers l’Europe occidentale (Attentat de Madrid 2004 qui a fait 200 morts, l’assassinat de Théo Van Gogh, les attentats de Bruxelles en 2015 et les attentats de Barcelone en 2017).

        Nonobstant la coopération sécuritaire entre le Maroc et Israël, Hassan II, fait rarissime dans les annales, devra faire face à deux séditions militaires, à son palais de Skhirat, le 10 juillet 1971, jour de son anniversaire, puis l’année suivante contre son propre Boeing par un groupe d’aviateurs ; indice d’un fort ressentiment à son égard, deux ans après son sacre de Rabat.

        Au delà du rôle du Mossad dans l’enlèvement de Mehdi Ben Barka, la vassalité du trône alaouite à l’égard de l’État Hébreu s’est concrétisée sous le règne de son successeur Mohammad VI avec le scandale du «Collier de la Reine» dans sa version tropicale ; un scandale qui titre son nom du bijou offert par l’épouse du Roi à Tzipi Livni, ancien ministre israélien des Affaires étrangères, dans la foulée de la destruction de la bande de Gaza (2007-2008), dont l’ancienne agent du Mossad en Europe en a été la coordonnatrice.

        Pivot central du dispositif occidental en Afrique, le Royaume fondera, en 1976, avec la France, l’Egypte, l’Iran et l’Arabie saoudite, le «Safari Club», se donnant ainsi l’illusion de «jouer dans la cour des grands». En pleine négociation de paix égypto-israélienne, il assumera le rôle de gendarme, non sur le champ de la confrontation israélo-arabe, mais à des milliers de kilomètres de là, non pour la récupération des Lieux Saints de l’Islam, mais pour le maintien au pouvoir d’un des dictateurs les plus corrompus de la planète le Zaïrois Mobutu, agent attitré des Américains dans la zone centrale de l’Afrique, l’assassin de Patrice Lumumba, le chef charismatique de l’Indépendance du Congo ex belge.

        En soutien à Jonas Savimbi, l’agent de la CIA en Angola ; ou encore l’ivoirien Félix Houphouet Boigny, le principal pourvoyeur des djembés et des mallettes à une caste politico médiatique française vénale.

        Le Maroc était représenté au sein de cette structure par le général Ahmad Dlimi, un des artisans de la liquidation de Mehdi Ben Barka, l’ancien lieutenant du général Mohamad Oufkir, l’homme des basses oeuvres de la dynastie alaouite, tous les deux liquidés sans autre forme de procès sur ordre du Palais royal.

        La dynastie chérifienne a constamment justifié sa relation privilégiée avec Israël par la spécificité du judaïsme marocain.
        Il n’en demeure pas moins que le règne d’Hassan II, malgré les prosternations d’une presse française vénale, sera néanmoins qualifié de «Règne du Bagne et de la Terreur», dont le cas le plus illustre aura été le bagne de Tazmamart et l’arbitraire qui frappa notamment les Frères Bourequat.

        Deux monuments ont été édifiés au Maroc pour immortaliser l’oeuvre d’Hassan II : son mausolée à Rabat et la Mosquée de Casablanca, l’une des plus grandes du monde, qui porte son nom. Mais celui que la presse occidentale, particulièrement la presse française engourdie par la diplomatie de la Mamouniya, encensait comme un «Machiavel arabe doté de la baraka», se révélera être, à la lecture des révélations du livre de Ronen Bergman, un mauvais génie, une imposture.

        Et les deux monuments édifiés à la gloire posthume du Commandeur des Croyants et Président du comité Al Qods, -mais néanmoins un des principaux artisans du bradage de la Palestine, au même titre que l’Arabie saoudite-, se perçoivent, rétrospectivement, comme les stigmates du règne hideux d’un parfait sous traitant de l’impérium israélo-occidental. D’un être maléfique. D’un souverain vil et servile…. »

        Bonne lecture!

    MELLO
    31 janvier 2019 - 16 h 06 min

    Rien de nouveau auprès de ce voisin de l’Ouest , qui avait déjà des relations étroites avec les « yahoud » du temps de Hassan II. Le Maroc la monarchie, reste le pourvoyeur de la prostitution à destination du Golfe , où plus de vingt milles marocaines y font l’objet d’exploitation sexuelle. Le Maroc , la monarchie comme celle du golfe, passe être un refuge pour la mafia israélienne. Certains d’entre eux auraient trouvé leur bonheur au royaume et se sont ,même, reconvertis en hommes d’affaires. Les monarchies arabes restent ce poison indélébiles proches des « yahoud ».

    Rachid Djha
    31 janvier 2019 - 14 h 58 min

    Quel est ce pays encore sous colonisation (Ceuta et Mellila) et dont l’auto-proclamé roitelelet se permet de jouer au colonisation envers son voisin du Sud (Sahara occidental) ?

    Un dirham pour chaque bonne réponse et a hauteur de 100 bonnes réponses.

    Elies
    31 janvier 2019 - 14 h 40 min

    C’est triste et affilgeant d’avoir comme voisin un pays comme le Maroc dont le niveau de traitrise et de féodalité n’a d’égale que le nombre de casseroles qu’il traine derriere lui (Prostitution, Hashich, Tourisme sexuel, Baise-main etc…).
    Si c’était un voisin de pallier qui a transforme sa maison eu lieu de prostitution il aurait ete plus facile de changer d’appartement.
    Enfin ceci me rappelle ce qu’a toujours vécu ce beau pays qu’est le Liban avec son voisin du Sud pour ne pas le nommer par respect au peuple Palestinien.

    Hamid
    31 janvier 2019 - 14 h 17 min

    By all accounts , they have turned to a zionist entity much to our anger and annoyance .We don’t need to overconcern ourselves with these scheming villains , saying ‘ oh my God , the end of the world is nearing ‘ .Their game is all too familiar .Ruling depends on legitimacy , legitimacy depends on the people and not on the West .The throne is insecure , and the Makhzen are running scared .All that’s left to them is to approach the Palestine enemy for survival in order to please the West and the USA .This move won’t save them , it’ll only prolong their agony .That’s my view , take care and tahia ElDzair as always !

    Algerie arabe par defaut
    31 janvier 2019 - 13 h 36 min

    Pourquoi ne dites pas que c’ est votre errements qui coûte trop cher au peuple, qui vous subit?!
    Le couple boumediene/benbella avait offert une nation à l’ arabisme, en imposant l’ arabisation à un peuple qui n’ en veut pas. L’ islamisme d’ État sous bouteflika nous distille son Qardaoui comme moyen le plus bref vers l’ abisse, juste pour avoir un mirage à suivre faute de projet de société, la mosquée chinoise d’ Alger comme fourre-tout facilite les efforts. Résultat: les arabes vrais croissent leurs choix, les mutants figés dans le néant attendent un nouveau Michel aflak pour les délivrer de l’ impasse historique.

      RasElHanout
      31 janvier 2019 - 13 h 47 min

      @Algerie arabe par defaut
      Tu es hors sujet petite esclave consentant qui reve de devenir Algerien pour au moins avoir la chance de marcher la tete haute et le ventre plein et meme se payer le luxe de critiquer le Pouvoir d’Alger en place ne serait-ce que pour se dire que je suis libre de mes pensees.

        Imran
        31 janvier 2019 - 14 h 37 min

        Le ventre plein ? C’est vrai qu’au Maroc, la banane et la sardine est à 7 euros le kilo

          Madjid
          31 janvier 2019 - 15 h 14 min

          @Imran, Ce qui est certain est qu’en Algerie les gens ne meurt pas de soif, de froid et de faim pour un bol de riz dans des bousculades tout comme les « Femmes Mulets » ne meurt pas aussi dans des bousculades.

        Corso
        31 janvier 2019 - 14 h 38 min

        Raas…El
        Ton messages manque d’argumentation à défaut d’être un brin nationaliste. Si on marchait la tête haute et le ventre plein dans ce pays de cocagne, alors pourquoi les gens prennent le risque de braver le danger pour gagner l’autre rive et vivre clandestinement en Europe au lieu de rester chez eux ? Bien que certains ont connu un sort tragique, d’autres croupissent dans les geôles grecques et espagnoles ?!.
        De l’atlantique au golf persique, tous les régimes sont sous la coupe des pays occidentaux, à leur tête Les USA, d’une manière ou d’une autre. Il n’y a pas vraiment de quoi se pavaner malheureusement.

          Anonyme
          31 janvier 2019 - 14 h 57 min

          @Corso. Pas aussi simple vous n’allez pas juste vous en tirer avec une pirouette du truc « nous sommes tous logés à la même enseigne »,non ce n’est pas vrai. On peut pas confondre l’Algérie et le Maroc. L’Algérie n’est pas sous la coupe des pays occidentaux, L’Algérie est en guerre, les algériens ont eu le courage de s’opposer à l’occident et de le battre sur le terrain. Le maroc est soumis à l’occident et au sionisme.

    Sid'Ahmed
    31 janvier 2019 - 13 h 29 min

    Si le Maroc a décidé d’afficher son amitié avec l’Etat voyou d’Israël c’est parce que a mon avis, le fils du Glaoui a compris qe c’est l’unique maniere de se rapprocher de l’administration de Trump et par conséquent, essayer de sauver son régime vacillant au regard de l’explosive situation politico-socio-économique qui prévaut actuellement au Maroc conjuguée a l’impasse ou se trouve aujourd’hui le Makhzen sur le dossier de colonisation du Sahara occidental.

      Houari31
      31 janvier 2019 - 14 h 23 min

      @Sid’Ahmed. Excellente analyse. Wallah que tout es dit et donc plus rien a rajouter.

    Anonyme
    31 janvier 2019 - 13 h 06 min

    ca fait partie du projet de l’invasion economique d’israel des pays arabes du machrek au maghrab

    HOUMTY
    31 janvier 2019 - 12 h 57 min

    SALAM ALAIKOUM ! Peuple marocain, vos pseudos roi, hassan II et son fils mohamed 6, ont souiller et déshonoré la mémoire de vos ancêtres, ils vous ont réduit a des sujets soumis a leurs yeux vous n’êtes qu’un troupeau de brebis. Leurs seul but a toujours était leur profit personnel au détriment du peuple, ils ont brader le peu d’honneur qui vous résté a azoulay qui a fait de votre pays une annexe de l’état sioniste… ALLAH sob’hano ne pardonne pas la traîtrise ! Votre futur est entre vis mains ! LE MAROC doit devenir UNE REPUBLIQUE DU PEUPLE POUR LE PEUPLE et NON une arriére cour pour les pédophile et autre obsédé sexuel ainsi que les affairistes diabolique.. MAROCAINS lavent ton HONNEUR… QU’ALLAH nous protége tous et toutes VIVE LA MÉRE PATRIE L’ ALGERIE ALLAH YARHÉM ÉCHOUHADA ET VIVE notre glorieuse Armee National Populaire.

    Zaatar
    31 janvier 2019 - 12 h 52 min

    Chacun fait ce qu’il veut comme il veut et chacun assume. Chacun voit ses intérêts et les défend à sa façon. Je n’aime pas ces mokokos pour leurs attitudes envers l’Algérie mon pays, mais je me moque qu’il s’allie à Israël ou au diable ou un autre. Il est libre de faire ce qu’il veut. Quand au peuple palestinien, cela fait belle lurette que les arabes ont enterré sa cause, qu’ils ne se sentent plus concerné par la libération de la Palestine, entendez le comme vous le voulez car si c’était le contraire la guerre aurait du éclater comme il se doit voila des années contre Israël. S’agissant de notre pays, je pense bien qu’il la joue très fin, nos intérêts priment et je pense bien qu’on sait où ils sont.

    BabElOuedAchouhadas
    31 janvier 2019 - 12 h 29 min

    Certainement que Momo6 veut, en tant qu’auto-proclamé  » Président du Comité d’El Quds », offrir officiellement les clés de la ville de Jerusalem a son ami Natanyahou et ainsi avoir le pardon de Donald Trump pour avoir soutenu financierement (18 millions de dollars du peuple marocain) Hellary Cliton lors des dernieres presidentielles et ainsi amener John Bolton a etre plus conciliant sur le dossier de decolonisation du Sahara occidental. .

    Kader
    31 janvier 2019 - 12 h 23 min

    Levons-nous tous comme un seul homme et disant : One Two Three Viva la RASD

    sourire kabyle
    31 janvier 2019 - 12 h 19 min

    Dans tout ce chaos qui règne dans le monde arabe avez vous vu une monarchie arabe touchée par ces guerres qui ravagent ses pays.??

    Les régimes républicains du monde arabe a tendance révolutionnaire et laïque, sont les pires ennemis d’Israel. Les monarchies arabes sont des alliés d’Israel, cette dernière à besoin de leur collaboration pour répondre son sionisme en contre partie : ces monarchie bénéficient de la protection de l’alliance atlantico-sioniste de toutes menaces venants des autres pays arabes dites républicains. L’Irak, la Syrie et la Libye, sont déjà neutralisés, l’Egypte l’épée de Damoclès est toujours suspendu au dessus d’elle, un faux pas il tombera sur sa tête, la Tunisie ce pays au visage mi-ange et mi-démon???? et l’Algérie…..je prie que notre patrie soit protégée

      Mokrane
      31 janvier 2019 - 12 h 38 min

      @sourire kabyle. Pour te rassurer je te dirais que notre chere Algerie est protegee par le sang de ses 1.5 millions de nos Martyrs qui continue a irriguer notre pays et par ses enfants patriotes qui ont mis l’Algerie au dessus de toute autre consideration.

    Nadjma
    31 janvier 2019 - 12 h 16 min

    « Pourquoi le Maroc a décidé d’afficher son amitié avec l’Etat voyou d’Israël » à mon avis il serait plus juste de titrer « pourquoi l’état voyou et criminel d’Israël a décidé de dénoncer ses amis arabes en les affichant ».

    Paris 75011
    31 janvier 2019 - 12 h 12 min

    Tant que les sionistes du Palais continuent a gérer le Maroc, que le peuple marocain continue a accepter l’humiliation et l’asservissement du Makhzen et que le peuple du Sahara occidental ne se décide pas a reprendre sa lutte armée qui avait fait connaitre au monde entier sa juste cause avant le cessez-le-feu de 1991, la prédatrice famille allaouite allochtone continue a avoir un bel avenir au Maroc.

    M'hamed HAMROUCH
    31 janvier 2019 - 11 h 54 min

    Dans l’état ou est le Maroc aujourd’hui, aussi bien sur le plan socio-économique que sur le plan politico-sécuritaire particulierement sur le dossier de colonisation du Sahara occidental. M6 est pret a vendre son ame au diable pourvu qu’il puisse sauver son « trone » et eviter de finir au mieux comme Ben Ali et au pire comme Kadhafi.
    Celui qui n’a pas compris cela c’est qu’il ne connait rien a la vraie narture du Regime MakhNazi.

    saad odhar
    31 janvier 2019 - 11 h 50 min

    pourquoi etre plus royaliste que le roi? les pays arabes du moyens orients se sont reconciliés et devenus amis avec israel.alors que le maroc qui n ‘a jamais eu de problemes avec israel , serait son ennemi. le maroc s’est solidarisé avec les arabes pendant la guerre maintenant qu’ils se sont arrangés il doit accepter . et devenir l’ami , l’allie d’israel. aussi bien les juifs que les arabes sont des enfants d’Abraham donc des cousins , que viennent faire les berberes des contrées eloignées dans leurs relations .?

    Anonyme
    31 janvier 2019 - 11 h 46 min

    La diplomatie du Maroc est pragmatique conçut par un roi jeune et en bonne santé qui s’adapte aux nouveaux défis de son temps et ne s’accroche pas aux chimères de l’ère jurassique .

    ALI
    31 janvier 2019 - 11 h 46 min

    IL FAUT DIRE QUE C’EST LE RESULTAT DE LA FUITE EN AVANT DE LA DIPLOMATIE DU REGIME MAKHNAZI DONT SEUL LE PEUPLE MAROCAIN QUI FINIRA PAR PAYER L’ADDITION TOT OU TARD.

    saad odhar
    31 janvier 2019 - 11 h 36 min

    parcequ’israel dicte sa loi à tous les etats du monde entier.
    le monde arabe se dispute ses graces.l’egypte , l’arabie, la jordanie, le Koete , dubai, qatar ….

    HOUMTY
    31 janvier 2019 - 10 h 59 min

    SALAM L’KHAWA…. Le regard en coin du sioniste comme le regard de trump sur une autre photo est moqueur, ils doivent se dire quelle mongol ! Cette fois çi il a vraiment bouclé la boucle ! La R.A.S.D doit reprendre les armes pour avoir son indépendance, car derrière cette soumission se cache une futur attaque sur les zones libréré avec le soutien des sionistes et de l’oncle sam…. Le peuple lui a plutôt intérêt a se taire, sinon le roitelet enverra la police comme a JERADA en mars 2018… je vous le dit cette pseudo monarchie est maudite… Sa maladie est une punition divine dont sont fils va en hérité… VIVE notre pays L’ ALGERIE et VIVE notre glorieuse A.N.P

    Karamazov
    31 janvier 2019 - 10 h 45 min

    Moua je pense qu’a nouvelle configuration nouveau regard. Il faut sortir de notre schizophrénie.
    Pour vous :le Maroc a tort de pactiser avec Israël, soit ! Et le Mali, la Mauritanie, le Tchad, l’Arabie Saoudite, l’Egypte, le Qatar ? Aussi? Nous serions les seuls à avoir raison même quand on a tort ?

    Je ne crois pas une seule seconde que notre diplomatie est sur la même longueur d’onde que vous. Je vous rappelle que l’Algérie a sortit son armée du conflit israélo-arabe et qu’à ce sujet elle ne s’en tient qu’aux résolutions de L’ONU, pour ne pas dire qu’elle ne se mêle point de se conflit, sinon pour la forme seulement.

    Wakha ya Sidi, le Maroc a tort. Disons que tous ces pays ont tort de changer leurs rapports à Israël.

    Même si vous avez raison contre tous ces pays ? Irions-nous jusqu’à nous opposer à leur volonté ? Non, Monsieur, je ne crois pas notre diplomatie aussi dupe, je la crois même encore plus fine , pour ne pas dire plus rusée. Et je dirais même que si tout ces pays que vous fustigiez ont bu leur honte jusqu’à la lie, c’est parce qu’ils n’ont rien à redouter de notre coté. En dehors de nos orfraies qui de leur arrière garde réactivent des atavismes éculées, bien entendu !

      Tin-Hinane
      31 janvier 2019 - 12 h 09 min

      @Karamazov. Il ne s’agit pas de diplomatie. Il s’agit d’un peuple, le peuple palestinien qui a été dépossédé de son pays, malmené, torturé emprisonné par des juifs, il s’agit d’une colonisation brutale, sauvage et cruelle, il s’agit de l’occupation d’un territoire injuste et inhumaine, voilà de quoi il s’agit. Les pays arabes qui se sont joints à cet odieux complot et qui ont pactisé avec les juifs sont des traitres, des renégats et des moins que rien, ainsi que les pays africains qui les ont suivi et tout ce beau monde se rendra compte bientôt très bientôt ce que veut dire le pacte de Faust, il n’est pas bon de pactiser avec le diable. Israël est une imposture, une injure à l’humanité. Quant à ceux, les pragmatiques, les réalistes, les non idéalistes, qui trouvent que « oui après tout soyons réalistes et reconnaissons que cet ersatz de malheur est incontournable », ceux là Monsieur, ils sont non seulement dans la faute morale mais également dans l’erreur politique car je vous le dis israël peut parader aujourd’hui mais la justice et l’humanité finiront par triompher et la fin de cet état aberrant, imposteur et meurtrier, est proche. J’espère que notre diplomatie est aussi fine que vous le dites pour s’en rendre compte et j’espère de tout mon être que l’Algérie sera toujours solidaire avec le peuple palestinien car s’il en est autrement et que l’Algérie reconnait cet état de fait insupportable, si l’Algérie commet cette infamie, je renoncerai pour ma part à mon algérianité. Un peuple doit avoir des valeurs humaines et morales sinon ce n’est qu’une population, un troupeau.
      Hasta la victoria !

        karamazov
        31 janvier 2019 - 17 h 03 min

        Il ne s’agit pas que d’un peuple. Mais de peuples. Et chaque pays a le sien. Rien n’interdit la solidarité avec qui que ce soit. Il ne s’agit pas d’établir des relations avec Israël , on peut s’en passer et réciproquement .

        C’est Churchill qui disait:  » L ‘Angleterre n’a pas d’amis ou d’ennemis permanents. Elle n’a que des intérêts permanents » . Pour ma part, je ne sacrifierai pas un algérien,ni même mon chat, pour la cause palestinienne ni pour aucune cause Zarabe, et encore moins dans une amitié avec Israël, ipicitoui !

    UMERI
    31 janvier 2019 - 10 h 04 min

    Le Maroc étant fragilisé par une grave crise économique, le soulèvement populaire du Rif, l’illégitimité de l’occupation du Sahara Occidental, Md VI,en plus de s’accrocher aux « jupons » de la France, tente par son allégeance à l’ Entité sioniste, de plaider, en sa faveur, auprès des U S A , soutien qu’il a perdu ces dernières années, sur le conflit sahraoui, qui dure depuis 44 ans.

      Anonyme
      31 janvier 2019 - 13 h 40 min

      « Le Maroc étant fragilisé par une grave crise économique » …et pourtant ce n´est pas le Maroc qui imprime son argent avec une imprimante multicolor, mais c’est l’hôpital qui se fout de la charité’

        UMERI
        1 février 2019 - 10 h 40 min

        Désolé vous n’êtes ni hôpital ou l’on se soigne, ni la charité bien ordonnée, Mais une Marionnette TV, Pour l’occident et l’orient, dommage.

    Jean-Boucane
    31 janvier 2019 - 9 h 57 min

    La rue marocaine gronde… je pense vraiment que M6 sous estime ses actes! Cela sent l’humiliation de trop, fumons notre thé et admirons!!!

    Anonyme
    31 janvier 2019 - 9 h 56 min

    Ce regard vaut un long discours.Chacun y verra ce qu’il veut bien y voir; pour ma part j’y vois un mépris amusé.

    Rachid Djha
    31 janvier 2019 - 9 h 53 min

    Raison de plus pour renforcer le blindage des frontières de l’Ouest, de les maintenir «closed» et de reconduire aux frontières les 450.000 clandestins marocains se trouvant en Algérie. Point barre.

    Abbés
    31 janvier 2019 - 9 h 44 min

    Le plus drôle dans cette affaire est l’absence du «peuple» marocain relégué au statut de troupeau de moutons par le Makhzen.

      Anonyme
      31 janvier 2019 - 14 h 08 min

      Et le plus drôle c’est pourquoi tu mets constamment ton nez chez les marocains
      Bon dieu, laisse un peu les marocains tranquilles ils sont merveilleusement bien si tu arrêtes tes commentaires et les marocains ne veulent pas de conseils venant surtout de personne comme toi
      Ok

    anonyme
    31 janvier 2019 - 9 h 34 min

    Trump veut qu’Israel et les Arabes forment un OTAN israélo-arabe pour que les USA n’aient plus à supporter le poids de leur impérialisme au Levant. Lisez son programme. T. Meyssan l’explique très bien dans son site … (certainement un site des services de renseignement français antisionistes, car il en existe encore !) … Le Maroc est le cheval de Troie des atlanto-sionistes en Afrique. C’est facile à comprendre.

    Moskosdz
    31 janvier 2019 - 9 h 13 min

    Pour avoir de l’appui sur son occupation du Sahara Occidental,le Maroc n’a pas de choix,il est contraint à faire les yeux doux au moins offrant s’il le faut.

    TOP SECRET
    31 janvier 2019 - 9 h 08 min

    Le Maroc à peur de la puissance militaire Algérienne,il craint que le régime d’Oujda va être chassé par des patriotes Algériens et le danger devient parmanant,alors il faillit un protecteur puissant et détestant les Algériens,y’a pas photo c’est bien les ennemis de l’islam Israël,on a pas d’autres solutions que de compter sur soit même,il nous faut des dirigeants juste et honnête travaillant pour la nation et le peuple

    ELEPHANT MAN
    31 janvier 2019 - 9 h 05 min

    Rien de nouveau sous le soleil.
    Qui a offert la PALESTINE sur un plateau à l’entité sioniste Hassassin II cf. guerre des 6 jours. Des rues parcs en IsRatHell sont baptisés du nom de H2.
    En Cisjordanie à Tubas une rue porte le nom de notre Président Abdelaziz Bouteflika.
    Cette soi-disant normalisation d’une manière générale qui existait soi-disant en catimini est de la poudre aux yeux pour masquer l’échec de l’entité sioniste dans la région et les affaires de corruption des Netanyahou.
    Les makhNazis sont et en ont toujours été très fiers de leur relation avec l’entité sioniste. La narcomakhNazi est une annexe de l’entité sioniste.
    Quoiqu’il en soit cette normalisation mise à nu est de la poudre aux yeux : l’élimination de la cause Palestinienne est devenue impossible malgré toutes les machinations de certains régimes arabes de la région et comparses, et une confrontation ouverte entre l’entité sioniste et l’axe de la Résistance (Hezbollah Iran Irak Syrie Yémen Résistance Palestinienne..) se terminera par la restitution de la Palestine et des territoires Palestiniens à leurs VRAIS propriétaires.

    Djeha Dz.
    31 janvier 2019 - 8 h 21 min

    Lorsqu’on connaît tous les soubresauts qui secouent ce pays depuis des décénnies, il est logique que la priorité des priorités soit la sauvegarde des régnants et du royaume.
    Lorsqu’on est en danger de mort, on s’accroche à tout ce qu’on trouve. Finalement, pourquoi pas Israël ? Si, en plus cela peut embêter l’Algérie.
    J’espère seulement que ceux qui nous chantaient, l’ouverture des frontières avec ce pays auront compris a qui ils ont à faire une fois pour toute.

    Anonyme
    31 janvier 2019 - 8 h 18 min

    Il y a eu accord secret entre Hassen II et l entite sioniste depuis son accession au pouvoir apres la « mort » de son pere Mohammed V..servir Israel contre la protection du trone de la monarchie marocaine….Andre Azoulai en profite pour avoir l exclusivite de la politique etrangere marocaine……et reste le seul qui en decide la direction…le roi ne fait que se soumettre.Mais le plus dangeureux c est l installation au Maroc de la culture « educatrice » de la depravation des moeurs ,de la drogue,de la pedophilie,de l analphabetisme, et de la corruption…et l encouragement de l enrichissement illicite d une caste de profiteurs proches du pouvoir ou qui gravitent autour de la famille royale……Le Maroc s enfonce de plus en plus dans le giron sioniste et la perte totale de sa souverainete…..Les Citoyens marocains refugies a l etranger en sont conscients mais semblent s organiser pour defendre l honneur de leur patrie usurpee par une caste de profiteurs au service d une monarchie feodale absolue.Il est bien le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.