L’imprimerie d’El-Khabar et El-Watan à Constantine ravagée par un incendie

imprimerie Watan
L'imprimerie des quotidiens El-Watan et El-Khabar ravagée par les flammes. El-Watan

Par Sadek Sahraoui L’imprimerie des quotidiens El-Khabar et El-Watan, située dans la zone industrielle de la nouvelle ville Ali Mendjeli (wilaya de Constantine), a été ravagée ce mardi matin par un incendie, annonce la direction de la Protection civile (DPC) dans un communiqué.

Un important dispositif a été mis en place par les services de la Protection civile pour mettre fin à cet incendie qui s’est déclaré aujourd’hui vers 5 heures du matin, a précisé la cellule de communication de la DPC. Un bilan sera établi ultérieurement pour déterminer les dégâts occasionnés, a-t-on fait savoir.

Dans un article publié sur son site internet, El-Watan qualifie les dégâts de «considérables». Selon le directeur de l’imprimerie, Lamine Khattabi, 480 tonnes de stocks de journaux invendus destinés au recyclage, 6000 fardeaux d’alvéoles destinés à l’exportation, 52 tonnes de papier arrivés la veille du sinistre, le tout a été ravagé par le feu. A quoi s’ajoutent, précise-t-il, un stock d’encre de six mois d’impression, des stocks de pièces de rechange et de produits d’entretien, des équipements propres aux deux lignes de production et toute la partie administrative composée d’une vingtaine de bureaux.

Les employés de l’imprimerie rencontrés sur site, indique El-Watan, avaient du mal à cacher leur stupeur et une sourde colère, «trahissant des soupçons d’un acte criminel». De son côté, le directeur de l’imprimerie affirme que «le système de sécurité du site est infaillible et que toutes les mesures sont respectées à la lettre». «Mais on ne peut rien affirmer avant d’avoir le rapport de l’enquête policière», précise-t-il.

S. S.

Comment (13)

    Anonyme
    6 février 2019 - 10 h 10 min

    C’est qui incroyable dans l’affaire ils utilise notre ville pour régler leurs comptes? nous voulons ni les uns ni les autres!!!

    Anonyme
    6 février 2019 - 9 h 11 min

    C’est des méthodes de gangsters utilisées par les mafieux pour intimider ceux qui les gênent?A qui profite le crime?

    MELLO
    5 février 2019 - 21 h 55 min

    C’est ainsi que commence une campagne électorale sans visage humain. Une campagne électorale qui sera affreuse tant le système se doit de maintenir son statu-quo. Les médias, premières courroies de transmission d’informations, doivent être cassés, notamment ceux qui sont contre le cinquième mandat. Cela s’est passé à Constantine, ville de l’Est du pays , pas très loin de Tebessa.

    TOP 16
    5 février 2019 - 20 h 43 min

    Ce que le début le risque de perdre le pouvoir pèse de plus en plus,et les citoyens commencent à se réveiller d’un long sommeil, panique a bord du navire Oujda, les commandants
    Mugabe et Pinochet essaient d’intimider les citoyens réveillé

    10
    Ayweel
    5 février 2019 - 20 h 20 min

    Un message envoyé à tous ceux qui sont contre la 5ieme et dernière marche qui donne sur le ravin le plus dangereux dans l’histoire algérienne.

    anonyme
    5 février 2019 - 19 h 38 min

    Excellente nouvelle; ces deux journaux sont nuls et non avenus !

    1
    14
    Anonyme
    5 février 2019 - 19 h 36 min

    c est un avertissement au peuple algérien ;comme l a déjà fait ouyahia concernant les boycotteurs ! les larbins du systeme s il voient réellement le pouvoir lui échapper i,il passera à la vitesse supérieur comme en 1988 à bab el oued ! les khoubsistes et les larbins sont prêts à tout ! même en semaine régler tout les problèmes de la jeunesse d ouargla ( entendu à la radio ) ils paniquent et ils ont peur car ils sont sur et certain que l affaire des présidentielle a glissè vers le régionalisme ; et si les hommes du pouvoir ne quittent pas le pouvoir gentillement ; le risque d’affrontement avec le peuple est inévitable ! Et déjà ils ils font des misères aux citoyens qui vont aux apc pour les imprimés de soutient de ALI GHEDIRI . Et un signe annonciateur de danger pour le pays et ça serait la faute de ouyahia , bedoui et leurs administrations !

    8
    1
    elhadj
    5 février 2019 - 18 h 19 min

    un incendie qui ravage l ensemble de l unité d imprimerie est pour le moins sujet a caution.seule l enquête déterminera les causes

    Même pas surpris
    5 février 2019 - 17 h 46 min

    Action de sabotage clandestine.

    16
    maxou
    5 février 2019 - 16 h 42 min

    le feu était attendu depuis pas mal de temps
    le coupable est connu et identifié
    c est la situation financière catastrophique et les montagne de dettes des deux journaux qui a mis le feu aux …papiers et documents
    pour la malchance le système vidéosurveillance était en panne
    makanech zhar

    10
    13
    Fellag
    5 février 2019 - 15 h 21 min

    on commence par brulé la voix du peuple; puis emprisonné ceux qu’ils essaient de la transmettre au peuple; après emprisonner ceux ayant de la sympathie aux conquérants, résultat: éliminer tout le monde et gagner Les élections… c’est la Démocratie Arabe Croyante et Promis au Paradis

    20
    4
      Précision
      6 février 2019 - 1 h 47 min

      Le sujet n’a rien a voir avec les Arabes ou les Berbères, d’ailleurs une grande partie des colons et soldats au Sahara occidental sont des Berbères Marocains de la région du Rif.

    Abou Stroff
    5 février 2019 - 14 h 08 min

    je remarque que « el watan » ne soutient point un cinquième mandat de leur bienaimé fakhamatouhou national.
    de là à spéculer sur un acte de barbouzes au service de leur bienaimé fakhamatouhou national, il n’y a qu’un pas que je franchirai allègrement.

    27
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.