Guerre contre l’intégrisme à l’école : Benghebrit mène-t-elle le combat seule ?

Ecole ministre
Mme Nouria Benghebrit. PPAgency

Par R. Mahmoudi Alors que la ministre de l’Education nationale fait face à une campagne féroce sur les réseaux sociaux, suite à sa décision d’interdire la prière dans les établissements scolaires, aucun membre du gouvernement n’a osé exprimer sa solidarité avec elle.

D’ordinaire plus courageux face aux extrémistes, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, affiche cette fois-ci un profil bas et refuse d’assumer sa position sur cette polémique qui commence à prendre de l’ampleur.

Visiblement gêné lorsqu’un journaliste lui a posé la question, hier mardi au forum du journal Echaâb, le ministre a déclaré qu’il refusait de faire le moindre commentaire sur ce qui se dit dans les médias et les réseaux sociaux, allusion à une vidéo qui circule depuis quelques jours montrant le «renvoi» d’une élève par la direction d’une école algérienne à Paris pour accomplissement de la prière en pleine cour.

Sa sachant évoluer sur un terrain glissant, Mohamed Aïssa préfère renvoyer la balle au gouvernement, en déclarant : «Je ne sais pas s’il y a des mesures d’interdiction de la prière. Lorsque cela se saura, le premier à réagir ce sera le Conseil du gouvernement dont fait partie le ministère, lequel Conseil est sous l’égide du président de la République dont nous connaissons très bien les principes et le dévouement pour l’islam.»

Cette mollesse inhabituelle dans la position officielle du ministre des Affaires religieuses et l’absence de réaction du gouvernement sur cette question ne peuvent qu’encourager les détracteurs de Mme Benghebrit à poursuivre leurs attaques. Evidemment, les premiers à se déchaîner sur celle, ce sont les islamistes, conduits par le député pro-turc Hassan Aribi. En guise de réponse à la mesure annoncée par la ministre, ce député rend public sur sa page Facebook un diaporama montrant une variété de scènes de prières collectives accomplies par des élèves dans différentes écoles algériennes et étrangères.

Cette nouvelle polémique a été aussi l’occasion pour l’Association des oulémas du très conservateur Abderrazak Guessoum de s’en prendre à nouveau à Benghebrit. Dans un communiqué signé au nom de son association, Guessoum juge que «la manière dont les questions de religion et d’identité sont traitées par les responsables est inacceptable».

Sans vouloir croiser le fer directement avec les autorités, le porte-voix des Oulémas dira : «Il n’y a rien qui atteste de l’existence de directives écrites interdisant la prière à l’intérieur des établissements scolaires mais il apparaît clair que l’identité et les constantes de l’Algérie sont depuis des décennies la cible d’une campagne féroce.»

R. M.  

Comment (59)

    Clovis
    7 février 2019 - 15 h 45 min

    Il faut rendre hommage a mme Benghebrit et la soutenir pour son combat contre l’integrisme a l’ecole et l’obscurantisme. Pas de priere a l’ecole ou au lycee, pas d’enseignant prechant un islam mal compris et devoye en islamisme salafiste, pas d’enseignante avec un voile couvrant le visage. l’enseignant doit enseigner les valeurs humaines de tolerance, la science, la culture universelle, et doit apprendre a ses eleves a raisonner sainement sans interference religieuse, a avoir l’esprit critique qui l’aideront a faire les bons choix dans la vie. Tout enseignant qui ne respecte pas ces principes devrait etre banni de l’enseignement et faire autre chose. Le tolerer serait un crime contre l’education de nos enfants, et contre le developpement du pays. Rendons hommage aux vrais enseignants integres qui inculquent les valeurs saines scientifiques et morales, sans interferences pseudo religieuses et retrogrades, pour leur dur labeur. Stop a l’islamisme. Quant a l’islam veritable, tolerant et humaniste, son enseignement et ses pratiques doivent se faire a la mosquee ou dans des ecoles religieuses (dont on aura pris soin de s’assurer de l’absence d’influence salafiste ou obscurantiste) pour ceux qui le desirent.

    2
    1
    K. DZ
    7 février 2019 - 7 h 10 min

    #setifien, tu es à côté de ton sujet, l’argument du fait accompli ne tient plus la route, faire un micro trottoir pour les parents d’élèves et des élèves peut même révéler qu’ils veuillent construire des mossalas à la place des écoles et si l’omission (non la suppression) de la besmala n’a pas allégé le cartable, son inscription n’a pas non plus fait des élèves plus intelligents. Le débat est vite dévoyé pour susciter chez les élèves et leurs parents un choix cornélien, comme celui utilisé par le sinistre FIS qui avait décrété que celui qui ne votait pas 6 était contre Dieu. Vous n’avez pas le droit de vous substituer à Dieu. Ce pays c’est mon pays, mes arrières grand parent se sont battus au nom de la liberté ce n’est pas à toi non plus de nous dire que celui qui n’est pas avec toi il doit partir vivre en France, c’est toi qui perpétue la politique française de diviser pour régner. Si l’école ne convient pas à ton idéologie et aux capacités de tes enfants, il y a des mosquées qui prennent en charge des élèves puis des instituts islamique et je ne peux que leur souhaiter plein succès, c’est tout le mal que je leur souhaite.

    4
    1
    sabrina
    7 février 2019 - 5 h 48 min

    Alors dites moi un médecin qui opère un malade pendant les heures de prière il doit arrêter l’intervention pour aller prier ? et celui qui pilote l’avion aussi

    4
    2
    Anonyme
    7 février 2019 - 3 h 00 min

    Elle est pas seule la France l’envoie !

    2
    6
    Bouzorane
    7 février 2019 - 0 h 30 min

    Personne n’est contre l’islam.
    Nous sommes contre l’islamisme, non l’islam….. La différence?
    Quelques différences entre islam et islamisme :
    – l’islam a 15 siècles d’existence. L’islamisme, lui, date du 20ème siècle, une création des frères musulmans egyptiens dans les années 1920.
    – l’islam prône l’humilité et condamne l’arrogance, tandis que l’islamisme est l’arrogance même!
    – le musulman est humble et ne se considère pas meilleur que les autres. L’islamiste, lui, est intolérant, arrogant, se considère supérieur aux autres, regarde tous ceux qui ne sont pas comme lui avec mépris
    -L’islam invite à prendre le prophète comme modèle. Un modèle d’humilité, de servitude vis à vis de Dieu.(3ouboudiya)
    – L’islamisme prend directement Dieu lui-même comme modèle. Les islamistes, tout arrogants, se prennent pour Dieu, se substituent à Lui, légifèrent à Sa place, décident qui est musulman et qui ne l’est pas, qui doit vivre et qui doit mourir!
    – l’islam comporte trois degrés : « islam », « imane », « ihsane ». « l’islam », c’est la base qui concerne tous les musulmans. « L’imane » est un degré au dessus de « l’islam » et seule une petite minorité de musulmans atteindra ce niveau. « L’ihsane », c’est le niveau le plus élevé, réservé à une infime minorité d’élite.
    – Les islamistes, eux, avec leur arrogance et leur orgueil, brûlent les étapes et se positionnent directement au niveau de « l’ihsane », alors qu’ils sont loin, très loin du compte !
    -L’islam, c’est la religiosité saine…. L’islamisme, c’est une intoxication à la religion.
    C’est la différence entre un aliment sain et un aliment avarié.
    Un aliment avarié peut provoquer la mort. Au mieux, il provoque la diarrhée.
    – L’islam reconnaît et respecte les traditions, les cultures, les Nations, les particularismes. L’islamisme , lui, est internationaliste, anti-patriotique, anti-national.

    Setifien
    6 février 2019 - 22 h 07 min

    Au risque de vous décevoir la majorité de ces commentaires ne sont pas représentatifs de la société algérienne, le peuple algérien est musulman pour sa très grande majorité et attaché aux piliers de sa religion, je défie quiconque d’aller à la sortie des écoles et d’y faire un micro-trottoir et d’y recueillir les réactions des parents d’élèves, et vous verrez que la grande majorité sont opposé à madame là ministre, eh oui le peuple le vrai petit peuple ne comprend pas pourquoi là ministre s’acharne autant à s’attaquer au valeurs du petit et de la petite algérienne, à retirer la basmallah de certain manuel scolaire comme si cela alourdissait le cartable. Je ne sais pas sur quelle planète vous viver ou de quelle caste vous faite parti Arrêtez de vous moquer de nous vous n’avez qu’a Regarder les réactions des professeurs et leurs élèves sur les réseaux sociaux comme preuve…Et pour tous les frustrés, les nostalgiques de la France (dont à mon avis la majorité des commentaires sont posté), les complexés… et bah ON EST CHEZ NOUS Benghabrit ne représente pas la famille algérienne ni même la femme algérienne, si vous n’êtes pas content vous n’avez qu’à aller vivre en France, nos grands pères ne se sont pas battu pouro rien…Et quel rapport entre takfirisme et prière à l’école? A vous écouter on croirait BFM TV

    3
    7
      Anonyme
      7 février 2019 - 12 h 06 min

      @setifien
      L islamisme est le 1 er ennemi de l islam

    Karim
    6 février 2019 - 21 h 11 min

    C’est une façon pour Mme La Ministre d’occulter les problèmes de l’Ecole Algérienne.

    2
    6
    Salim31
    6 février 2019 - 18 h 10 min

    En ce moment tout ce que touche les musulmans est moche detruit ou camdanne que soit les pays, la vie des gens leur culture leur habillement la politique les langues les cultures les prenoms la nouriture ….. sans oublie l islam lui meme ; alors une daechatte ou un daechien qui on une vie de chien ou de vampire quant ils n ont rien a ce mettre sous la dents en cadavres _ font dans la provok pour faire la victime ; la victime l islamophobie les mechants contre les gentils musulmane ils adorent ca _ mme benghabrite est tombe dans ce piege _le mepris ce ne sont que des bidons vides ou alors ferme cette ecole pour qu ils aille faire la priere dans l ecole front nationale francaise .

    5
    4
    Anonyme
    6 février 2019 - 18 h 02 min

    C’est incroyable!!! « Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt du sage. » On a déstructuré mentalement nos enfants à un point ou ils ne savent plus ou se situe le bien encore moins le mal.. Les agacer à choisir entre l’école (qu’ils ne supportent plus d’ailleurs) et la mosquée, ils choisissent inévitablement autre chose; la mer, le bar, la drogue, le « laisse moi tranquille » , etc… La prière à l’école ! il ne manquait que ça pour devenir les derniers des derniers.. Alors qu’on essaye d’être au moins les premiers des derniers….

    17
    5
    Spleen
    6 février 2019 - 17 h 31 min

    C’est incroyable!!! « Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt du sage. » On a déstructuré mentalement nos enfants à un point ou ils ne savent plus ou se situe le bien encore moins le mal.. Les agacer à choisir entre l’école (qu’ils ne supportent plus d’ailleurs) et la mosquée, ils choisissent inévitablement autre chose; la mer, le bar, la drogue, le « laisse moi tranquille » , etc… La prière à l’école ! il ne manquait que ça pour devenir les derniers des derniers.. Alors qu’on essaye d’être au moins les premiers des derniers….

    10
    5
    ripper
    6 février 2019 - 16 h 25 min

     »Benghebrit mène-t-elle le combat seule ?  »
    Même le plus fou des fous ne l’appuierait pas. S’attaquer au deuxième pilier de l’islam c’est carrément du suicide politique.
    Ce énième faux pas de la petite-fille de l’ami de Luyautey démontre que nos ministres désignés ne sont point représentatifs de la société algérienne.
    Aussi, motus et bouche cousue pour les candidats à la présidence, dont le protégé de Rebrab Mr Ali Leghdiri.
    En attendant les membres de la franc-maçonnerie internationale, Kamel Daoud, Amine zaoui et autres marginaux …

    14
    33
      Minabilus !
      6 février 2019 - 17 h 05 min

      @Ripper – 16 h 25 min ,ya kho je crois qu’il y a une sacrée marmelade dans ton cerveau !! Vraiment petite cervelle !

      23
      9
      Mosquée de paris
      6 février 2019 - 17 h 24 min

      Madame Benghebrit ne mène pas un combat toute seule si on se réfère seulement au sondage des intervenants sur cet article, on est majoritaire. C’est mesquin d’omettez volontairement de dire que son grand-père à contribué à la construction de mosquée de Paris (chose énorme et c’est tout un symbole pour les vrais musulmans). Mr Rabrab et Mr Ghadiri sont des géants, énumérez-nous vos propres exploits sinon ne jouez pas dans la cour des grands, quant à Daoud, Sensal, Zaoui … ils sont aimés dans leurs pays et connus dans le monde entier avec diverses récompenses. Chiche de nous citer un seul écrivain Algérien de votre camp, primé ou connu seulement par sa wilaya.

      21
      4
    Trop tard, l'intégrisme a déjà broyé l'Université
    6 février 2019 - 15 h 42 min

    L’intégrisme rétrograde , l’islamisme bête , absurde et intolérant ont déjà envahi le sommet du secteur de l’Education nationale, les universités ! Je viens de lire dans la presse algérienne que …. « La direction de la faculté de droit et des sciences politiques de l’université Tahar-Moulay de Saïda a placardé une note à destination de ses étudiants les mettant en garde contre toute célébration de la fête des amoureux Saint-Valentin, célébrée le 14 février de chaque année. Il faut faire gaffe , car tout étudiant (même celui qui a 19/20 de moyenne) pris en possession d’un cadeau sera convoqué en conseil de discipline. C’est vraiment ce qui est écrit dans la note ! Attention donc aux boîtes de tapisserie, au bouteille de Hamoud Boualem, au jus de N’gaous qui traînerait ce jour là dans les halls , les allées du campus ou dans les chambres des étudiants! Et surtout surtout pas de petits bisous … même sur la joue. Il est vrai que le ridicule ne tue pas !

    Voilà ce qui intéresse, ce qui mobilise, ce qui prend le plus de temps aux responsables et gestionnaires de nos Universités ! Ils s’intéressent à des futilités et oublient les questions du programme, les questions pédagogiques, les questions des œuvres sociales, les questions des repas dans les restaurants universitaires, les conditions de vies des étudiants, l’hygiène et la sécurité à l’intérieur des campus etc… etc… !

    24
    5
    L'école et Adam
    6 février 2019 - 15 h 09 min

    Réplique à l’auteur de « Cette femme est folle ».

    –  » Cette femme Mme Nouria Benghebrit fait parfaitement le jeux des ennemis de l’Algérie. »
    Réponse : Aucun ennemi au monde ne peut détruire l’Algérie sauf les Algériens eux-mêmes et croyez-moi ce n’est pas un jeu. Ne vous trompez pas de cible lisez la vraie et authentique histoire de l’Algérie que justement votre « école » a falsifié.

    –  » Qui actuellement sont en train d’acheminer leurs cohortes sanguinaires takfiristes au tour de l’Algérie. »
    Réponse : je vous retourne la question, Qui actuellement est entrain d’acheminer leurs cohortes sanguinaires islamistes (ne pas confondre avec musulmans) autour de l’Algérie. Ex : Qui a financer la destruction de la Libye et la Syrie et qui est entrain de détruire le pays le plus pauvre du monde le Yémen par un pays le plus riche du monde ? Ect. …

    –  » Par ce genre de mesure qu’elle prend en interdisant l’un des principale pilier de l’islam chez nous en algérie un pays musulman, et contraire aux prescriptions de Dieu à travers le saint Coran. »
    Réponse : Ne pas confondre une école républicaine et une école coranique, les deux ont le droit de cité et ce n’est pas à vous d’imposer mais aux parents de choisir. La religion est une affaire privée, à moins que vous vous preniez pour un être supérieur, ça c’est un autre débat.

    – « C’est exactement ce que les Zion et leurs coalitions veulent. »
    Réponse : Les Sionistes et leur coalisions possèdent les armes les plus puissantes et les plus sophistiquées, en particulier la bombe atomique, devinez la suite ou afham yal faham… Et pourtant ils n’ont pas fait le modèle de votre école.

    –  » Pour mettre furieux les takfiristes par ce genre de décisions. Et du coup ils auront un alibi en béton pour dire qu’il faut désintégrer ce pays de Koufard qu’est l’Algérie par ce genre preuve plus que incontestable. »
    Réponse : Un vrai croyant a une confiance aveugle en ALLAH et ce n’est pas cette Dame (au sens noble du mot) ou un autre qui décidera quoi que ce soit. L’avenir appartient à Dieu comme dit l’adage et c’est Lui et uniquement Lui qui décide. Là j’utilise tes propres armes (Natharbek beslahek)

    –  » J’ai parfois l’impression que cette femme est en mission de déstabilisation de l’Algérie.
    En tout les cas elle n’est pas net du tout. »
    Réponse : Vous n’avez pas donné des preuves concrètes et ce n’est pas une raison pour insulter, entre autre une femme. (Voire votre titre)

    –  » Il faut absolument la dégagée du gouvernement algérien avant qu’elle réussisse à l’embrasement de l’Algérie »
    Réponse : A mon sens, Mr Ghediri est tout désigné. On retrouvera enfin l’Islam de nos pères, grands pères, ancêtres et aïeux qui a duré 1400 ans sans problème jusqu’à 1962 où on l’utilisa comme fond de commerce. Il y’ avait la « Djama3a » pour le politique et la « Zaouia » pour le spirituel, l’un n’empiète sur l’autre et ça marchait impeccablement.

    –  » Elle joue vraiment avec la stabilité de l’Algérie ».
    Réponse : Parce qu’elle ne fonctionne pas comme vous ? Ceux qui ont déstabilisé l’Algérie l’ont déjà fait, ils n’ont pas attendu la venue de cette Dame, avec 200 000 morts et des milliers de disparus et à ce que je sache ce n’est ni les Suédois, ni les Mexicains, ni les Japonais, ni les martiens qui l’ont fais, c’est bel et bien des ALGÉRIENS.

    –  » Et tout le monde laisse faire. »
    Réponse : Parlez uniquement en votre Nom pas au Nom des autres, il n’y a que Dieu qui connait ce que pense réellement le monde, pas vous. La preuve je ne pense pas comme vous et comme la plus part des internautes ce « chat » donc ça s’appelle « Charika Bi Allah ».

    –  » Les Zombies ont déjà encerclés l’Algérie et ça continue sans arrêt. »
    Réponse : Au risque de me répéter quand on a confiance en Dieu, en son pays, et en soi-même on ne devient pas un alarmiste mais un discret défenseur de son pays avec la tolérance et la fraternité non pas en lançant des « Fitna » contre x ou y.

    –  » Et elle Mme Nouria Benghebrit va allumée la mèche pour donner le départ avec se genre de décisions satanique. »
    Réponse : D’après vous, en fonction de vos écrits et les miens : Qui est satanique et qui ne l’est pas ?

    Avec tous mes respects monsieur et je m’excuse d’avance si je vous ai offensé.——

    19
    9
      « Cette femme est folle ».
      7 février 2019 - 0 h 40 min

      @ : L’école Et Adam
      6 février 2019 – 15 h 09 min

      Premièrement : « Cette femme est folle » n’est pas une insulte.
      Cela veut dire elle est bizarre où aliéné mental.
      Avez vous déjà entendu dire l’expression : ce savant est fou.
      Car il est le concepteur d’une invention qui apporte du tort à l’espèce humaine.
      J. Robert Oppenheimer (Physicien, « père » de la bombe atomique américaine).
      Si je vous dis : 6 août 1945 Hiroshima, 9 août 1945 Nagasaki , est ce que ça vous parle. ?
      Voilà ma moralité en la désignant comme folle.
      Dieu nous interdit pas de faire prendre conscience à des personnes par n’importe quelle moyens de communications pour leurs faire prendre conscience qu’ils sont dans l’erreur en étalant sur des forums de discussions des avis néfastes pour eux mêmes et ceux qui les lisent, surtout s’agissant de la religion l’islam et ceux qui l’ont choisi.
      L’offense est immense pour les musulmans.
      Par contre s’agissant de Dieu il parfaitement capable de se défendre tout seul contre ceux qui le dénigre
      Maintenant je vais conclure en vous disant que tout musulmans toutes humains tout patriotes à le devoir de prévenir les siens qu’il dérive qu’il a fait le mauvais choix ou dis des choses qui sont blasphématoires et offensant.
      Je n’ai aucune mission sur cette terre.
      Juste celle de guidé ma propre famille sur le bon chemin avec l’aide et la volonté de Dieu.
      Sans son aide je n’y parviendrai jamais.
      Réciproquement si j’ai offensé quelqu’un je lui présente mes excuses.
      Mais je ne retire rien des conseils que j’ai donner, je les maintient.
      Salem Alikoum.

        L’école Et Adam
        7 février 2019 - 11 h 36 min

        @Cette Femme Est Folle.
        Tout d’abord je tiens à vous remercier mon frère pour votre aimable réponse. Vous persistez et signez le maintient de vos conseils, tout est votre honneur.
        De mon coté, j’ai des convictions étrangères aux vôtres mais comme dit Voltaire (bien que l’origine est contestée) : « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire » et je pense aussi que c’est la devise d’Algérie Patriote que je remercie.
        Je réitère mes excuses, si je vous ai offensé, car votre titre prête à confusion. Vous vous êtes mal exprimé ? Ai-je mal compris ? Qu’importe, l’essentiel un débat sain et sans passion.
        Que Dieu vous protège et protège l’Algérie. ——

    Reda U.S.A
    6 février 2019 - 14 h 48 min

    En Israel en apprend aux jeunes eleves a la maternelle la Religion juive on les prepares des le jeune age les enseignement de leur Religion comme ca on les prepare spirituellement a etre de vrais juifs
    Nous les arabes on fait le contraire on prepare des jeunes pleins de vice et de mensonge, et l’islam pour eux c’est dangereux… soyez surs que Benmhidi n’est pas mort pour rien un jour viendra….

    11
    35
      Yeoman
      6 février 2019 - 15 h 08 min

      Ce n’est pas l’Islam qui est dangereux, mais les abrutis qui se prennent pour des savants et sont à l’origine des idioties que l’on sait. Quant aux écoles juives, elles apprennent avant à leurs enfants à aimer leur race. Contrairement à nos imams auto-proclamés qui enseignent la haine de soi. Votre comparaison n’a donc pas lieu d’être.

      30
      6
      Voire Test ADN
      6 février 2019 - 18 h 49 min

      @Reda USA
      c’est avec un très grande fierté que je découvre un Arabe (je ne sais pas votre pays : Arabie Saoudite, Quatar ou Emirates) évoquer un de nos martyr Amazigh Ben M’hidi (Allah y rehmou ou yarham chouhada). Merci

      8
      1
    Anonyme
    6 février 2019 - 13 h 52 min

    Non seulement elle bataille seule, mais des gens de mauvaise foi qui se présentent comme des champions de la lutte contre l’extrémisme religieux ont l’audace de dire que l’école algérienne est en train de fabriquer volontairement des intégristes.

    18
    6
    FAID
    6 février 2019 - 13 h 34 min

    Une maturité spirituelle stable est rarement atteinte avant l’âge physique correspondant. laissez nos enfants observer le visible (sa création) qui parle de l’invisible (dieu), lire, apprendre et comprendre les sciences, ils auront tout le temps devant eux pour rencontrer le chemin de dieu.

    22
    3
    Oh mama mia !
    6 février 2019 - 12 h 56 min

    Moi je suis d’accord pour transformer toutes les écoles primaires, les collèges, les universités, les ministères en mosquées à condition qu’on arrête la prolifération de ces lieux de culte à travers tout le territoire national. Des centaines de nouvelles par an après les 28 000 existantes. Donc si c’est pour arrêter la construction de mosquée, je suis pour !

    PS : il y a une mosquée en construction juste en face de chez moi (à 150 mètres) , même si elle n’est pas encore finie ils ont déjà mis 5 hauts parleurs (Est-Ouest-Nord-Sud + un au dessus du portail d’entrée) qui vocifèrent 5 fois par jour ! Franchement je ne vous raconte pas l’effet que çà fait surtout l’appel pour la prière du Fajr, du maghreb et de l’isha ! Oh mama mia !

    28
    10
    Anonyme
    6 février 2019 - 12 h 33 min

    je suis croyant pratiquant et je suis d avis se séparer ,non l éducation mais la pratique de la religion dans les établissements scolaires pour des raisons bien évidentes les risques que peuvent représentent les barbus les islamistes les intégristes et autres factions , en Algérie par expérience et multiples exemples a travers le monde
    et une autre bonne raison ,les horaires fixes scolaire et horaires variables des prières et il faut sortir le théorème de Pythagore pour les concilier

    25
    3
    sabrina
    6 février 2019 - 11 h 28 min

    je vous dis bravo madame la ministre pour le travail que vous faites ( mesdames aux hidjabs vous savez que vous volez 40 minutes chaque jour entre dohr et el asr au gouvernement entre les ablutions, les prières et Dhikr!!! ensuite vous venez dire le gouvernement voleur ben voyons, les enfants vont a l’école pour apprendre, les profs sont payés pour éduquer!!! vous êtes hypocrite: vous préférez faire perdre 40 minutes chaque jour aux enfants qui sont l’avenir de l’Algérie que de les perdre dans vos demeures! il y a beaucoup a faire !!!!! vous n’êtes pas sincère ni avec Dieu ni avec votre ministre ni avec les parents d’élèves! c’est lamentable

    42
    13
      Soyez cohérente
      6 février 2019 - 12 h 32 min

      @ : Sabrina
      6 février 2019 – 11 h 28 min
      Je vous cite :
      vous préférez faire perdre 40 minutes chaque jour aux enfants qui sont l’avenir de l’Algérie.
      Quelle avenir ont les jeune en algérie ???
      Ils préfèrent aller se noyer au large en pleine mer, ou être SDF en Europe.
      Du matin au soir les algériens critiquent l’état de déliquescence don se trouve l’Algérie ,au bord de l’abîme.
      Les études pour quoi ???
      Tenir les mur où boire café après café où fumé cigarette après cigarette.
      Contempler résignés fataliste que l’Algérie sombre grâce aux étudiants qui se sauvent en occident.
      L’islam est là vraie et l’unique espoir qu’il reste pour beaucoup d’entre la citoyens algériens.
      Ils misent tout sur la prochaine vie et n’attendent plus rien de celle d’ici bas.
      Alors arrêtons de nous mentir .

      9
      28
        Anonyme
        6 février 2019 - 13 h 19 min

        Tu ne sais pas lire , cette histoire se deroule a paris et non pas sn algerie

        7
        4
        sabrina
        6 février 2019 - 19 h 17 min

        soyez cohérente ou tu as appris a lire a écrire dans le hamam du maroc tu es lamentable de rabaisser toute une nation tu es une chiffonnière sans valeur ni foi ni loi honte a toi alors ton commentaire d’un traitre tu es une harki ou un (…) marocain

        4
        4
    Dieu est grand
    6 février 2019 - 11 h 18 min

    les musulmans ont aussi le droit de s’exprimer.

    Déclaration universelle des droits de l’homme
    Art. 18: «Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction, seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites.»

    12
    29
    DYHIA-DZ
    6 février 2019 - 10 h 35 min

    Beaucoup de prières mais ZÉRO éducation.
    Commencez par apprendre aux élèves que l’islam c’est aussi le civisme et la bonne éducation…

    47
    5
    Kahina-DZ
    6 février 2019 - 10 h 26 min

    Ces imams à deux sous doivent contribuer à combattre la zetla dans les écoles.
    Je n’ai jamais entendu un imam dire que la Zetla est haram.

    34
    5
    Pig pong
    6 février 2019 - 10 h 26 min

    L’école est faite pour le progrès et le savoir, la mosquée est faite pour la religion, les ministres pour la politique et le bien être du peuple, chez nous on mélange pour faire une salade avec tout et n’importe quoi.

    32
    4
    Anonyme
    6 février 2019 - 9 h 54 min

    La seule ministre qui mène réellement le combat contre la pensée intégriste avec le ministère de la défense qui lui la mène sur le terrain.

    30
    5
    Cette femme est folle.
    6 février 2019 - 9 h 42 min

    Cette femme Mme Nouria Benghebrit fait parfaitement le jeux des ennemis de l’Algérie .
    Qui actuellement sont en train d’acheminer leurs cohortes sanguinaires takfiristes au tour de l’Algérie.
    Par ce genre de mesure qu’elle prend en interdisant l’un des principale pilier de l’islam chez nous en algérie un pays musulman , et contraire aux prescriptions de Dieu à travers le saint Coran.
    C’est exactement ce que les Zion et leurs coalitions veulent.
    Pour mettre furieux les takfiristes par ce genre de décisions.
    Et du coup ils auront un alibi en béton pour dire qu’il faut désintégrer ce pays de Koufard qu’est l’Algérie par ce genre preuve plus que incontestable.
    J’ai parfois l’impression que cette femme est en mission de déstabilisation de l’Algérie.
    En tout les cas elle n’est pas net du tout.
    Il faut absolument la dégagée du gouvernement algérien avant qu’elle réussisse à l’embrasement de l’Algérie
    Elle joue vraiment avec la stabilité de l’Algérie.
    Et tout le monde laisse faire.
    Les Zombies ont déjà encerclés l’Algérie et ça continue sans arrêt.
    Et elle Mme Nouria Benghebrit va allumée la mèche pour donner le départ avec se genre de décisions satanique.

    10
    59
      K. DZ
      6 février 2019 - 10 h 24 min

      Les zombies qui encerclent l’Algérie don’t tu parles sont des terroristes islamistes comme toi que les occidentaux utilisent comment ils veulent. Et sais tu pourquoi ? Parceque les occidentaux quand ils vont à l’école ils ne font pas la prière là bas, ils apprennent à fabriquer des voitures, des ordinateurs, des avions, des satellites, et toutes sortes d’objets dont tes semblables sont totalement dépendants. Alors racontes tes inepties à d’autres, je suis curieux de savoir que font tes enfants à l’école.

      38
      10
      Anonyme
      6 février 2019 - 11 h 05 min

      l’école devrait etre un endroit neutre,car c’est l’avenir du pays,et pas un lieu de confrontation de bigots; il faut se souvenir de la derniere phrase prononcée par un président avant d’etre assassiné » »l’occident nous a vaincu grace au savoir et la science » » »bref,nous n’allons pas rattraper cet occident avec seulement des prieres! si non,nous resterons pour longtemps des « zombies!

      33
      5
    Le Musulman
    6 février 2019 - 9 h 35 min

    Madame la ministre est elle musulmane???? C’est bizarre d’en arrivé là!
    Personne ne doit interdire la prière à qui que ce soit, une « moussala » ( salle de prière) doit être aménagé pour les étudiants, écoliers, ect… La liberté d’étudier, la liberté religieux…
    Aujourd’hui, l’islam est attaqué de toute part, dans les pays musulmans ont ce mêlent, dans l’Europe ont essaye par tout moyens mensongers de cassé les musulmans, ce fameux prétexte du terrorisme qui fonctionne si bien… Tellement bien que je suis devenu « musulman »…
    N’y à t-il pas une parole française qui dit:  » la vérité seras toujours critiqué? », bein voilà, tellement de haine sur la communauté musulmane, si seulement les ignorants savent!!!! Vous êtes comme des moutons, vous suivez aveuglément une petite élite plein aux as, qui font ce qu’ils veulent de vous…sauf nous les soumis à Dieu! Ça dérange!!!!

    14
    57
      Anonyme
      6 février 2019 - 11 h 11 min

      vous etes qui pour décréter qui est musulman et qui ne l’est pas? l »école doit etre un endroit neutre et pas un lieu de bigots!!!

      36
      9
    Anonyme
    6 février 2019 - 9 h 31 min

    voila le seul homme d’etat dont dispose actuellement l’algerie .
    si seulement , le pays est avisé pour l’imposée en qualite de president avec un Ouyahia V/president un ghediri 1er ministre , un benflis imam à la nvelle mosquée.

    11
    7
    Antisioniste
    6 février 2019 - 9 h 14 min

    Quand je li ce genre d’article qui parle de faits aussi ridicule que négative j’ai hâte que l’Algérie devient un pays laïc ou la religion aura sa place certes, mais pas dans les affaires de l’état ni dans le travail.

    41
    9
    Anonyme
    6 février 2019 - 8 h 56 min

    Pas vrai. Elle est complice de l’arabisation islamisation, si bien que la charia dans les école fait loi….

    64
    18
    Pédagogie importé de France
    6 février 2019 - 8 h 44 min

    C’est un combat contre les les décisions et idées de Mme Nouria Benghebrit qu’il faut mené.

    Liberté de culte Droit de l’Homme
    Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction individuellement ou collectivement, en public ou en privé, par le culte, l’enseignement, les pratiques et l’ …

    7
    39
      Anonyme
      6 février 2019 - 9 h 46 min

      Non Monsieur, votre liberté commence là ou s’arrête celle des autres. Rien ne vous empêche de pratiquer votre religion en privé, mais ne venez pas nous imposer vos dogmes en public ou à l’école, et surtout pas au nom de la liberté de pensée que vous vous empresser toujours de citer quand il s’agit de justifier vos tendances liberticides.
      Le gouvernement, est connu pour être une brochette de ministres beni oui-oui chargé de faire les louanges de leur zaïm au moins une fois dans chacune de leurs interventions et ça dure depuis près de 20 ans; qu’attendre de ses zombis, qu’ils prennent position? Faut pas rêver.

      37
      7
      Ben
      6 février 2019 - 10 h 26 min

      A voir votre pseudo, vous êtes bien loin de la réalité et votre introduction trahit une nature violence que vous essayez de cacher derrière une tentative trop naïve d’user des principes démocratiques.
      La démocratie mon frère c’est savoir défendre ses convictions d’abord et apprendre à bien cerner les concepts. Sauf si vous êtes d’accord que dans votre conception des choses que les musulmans aient leur mosalla, les chrétiens et les juifs (à l’avenir) leur santa maria sur la table de la maîtresse, les chiites une chaine de vélo autour du cou (çà vous plait?), et pourquoi pas un petit boudha dans le coin, un tas de joli totems de partout dans le monde.
      Tout celà sera merveilleux c’est vrai, mais çà sera pas une école.

      12
      5
    Anonyme
    6 février 2019 - 8 h 05 min

    L ecole de la republique est l ecole du savoir et doit rester loin de tout endoctrinement ……
    La religion doit enseigner la tolerance et le savoir qui fera progresser les peuples musulmans dans la voie du veritable Islam celui du developpement saint de l espece humaine loin de toute forme d extremisme et de conservatisme destructeur….de nos jours les exemples ne manquent pas…Evitons a l Algerie des debats qui ne devraient pas avoir lieu……La religion est pour Dieu et la Patrie est pour nous tous…..

    34
    4
      el mehdi bellamine
      6 février 2019 - 11 h 03 min

      juste deux questions cher monsieur,
      1. expliquez-moi la présence d’une chapelle dans l’enceinte de l’ex lycée bugeaud, ex lycée impérial pourtant très très républicain?
      2. Pourquoi la majeure partie des pays de l’OCDE hormis fafa ont des cours de religion dans leurs programmes, parfois même pour les catholiques et les protestants?
      Faire sa prière à l’heure, quand on n’est pas occupé, n’a jamais été un signe ostentatoire ni fait de la personne un intégriste! qu’elle modifie le verset concerné tant qu’à faire!
      Est-ce que vous connaissez au moins les horaires des prières? Informez-vous et comparez les avec les horaires scolaires cher anonyme!
      C’est ce genre d’attitude qui pousse les gens vers l’intégrisme et pas la prière!
      Quant à l’amélioration des prestations pédagogiques de l’école, je vous mets au défi d’en citer une seule depuis que cette ministre est au ministère, hormis les scandales à répétition.

      6
      21
        @ EL MEHDI BELLAMINE
        6 février 2019 - 11 h 42 min

        @ : El Mehdi Bellamine
        6 février 2019 – 11 h 03 min

        Merci mon frère d’avoir apporter des preuves irréfutables. Dans les écoles en occident les signes et tendances religieuses s’affichent le plus normalement depuis toujours jusqu’à ce jour. Et là, ça ne pose pas problème.
        Mais le cancer a gagné par la métastase les pays musulmans, dont l’Algérie.
        Et tout le monde se croit civilisé en cautionnant ce qu’Allah désapprouve complètement!
        L’un n’empêche pas l’autre. Faire sa prière pendant 5 minutes et reprendre les cours ensuite est tout à fait compatible et bénéfique.
        Les paraboles puis le Web ont fait que l’Algérie est devenue un pays où L’insécurité est galopante et dangereuse pour nôtre avenir à tous.Mais là les langues se taisent!!
        Les algériens d’aujourd’hui quand vous leurs parlez d’islam ils deviennent furax et violents.
        Qu’Allah me préserve ainsi que les miens et tout ceux et celles qui suivent la voie d’Allah à travers le Coran et de la Sunna de nos prophètes (paix et salut en leurs âmes).
        Je ne suis responsable que de moi même et ma famille.
        Allah yahdikoum wa yahdina. Salem Alikoum.

        6
        18
          Anonyme
          6 février 2019 - 13 h 47 min

          C est depuis qu on a autorisé la prière dans les ministères ,les administrations et les entreprises que l Algérie est parti en vrille!!!
          Pour ne pas travailler,les employés prétextaient aller faire la prière et en profitaient pour rester le plus longtemps possible et délaisser ainsi leur poste.
          Les toilettes sont devenues sales,de l eau et de la boue partout…
          Ça été la catastrophe…alors qu avant ils le faisaient chez eux tranquillement.
          La pratique de la religion quelqu elle soit doit être d ordre privé

          17
          5
          Argentroi
          6 février 2019 - 15 h 14 min

          Il n’y a que la prière du aç’r qui peut survenir quand on est à l’école ! Si tu veux, conseille à tes enfants de s’en acquitter individuellement durant la récréation dans un petit coin pour éviter l’ostentation (er-riyâ). Mais demander d’arrêter le cours pour s’acquitter sur le champ de sa prière ne peut concerner que la prière du maghrib où déjà l’école s’est vidée de ses élèves. Toute cette histoire, ce n’est que de la crasse manipulation dont on a l’habitude, ici, en Algérie.

          9
          1
    Argentroi
    6 février 2019 - 7 h 50 min

    C’est vraiment l’Angérie où l’on peut gober n’importe quel bobard ! Mais depuis quand on fait la prière collective dans les établissements scolaires ? Il n’y a même pas de salles de prière dans ces établissements. Et quelle prière on va y faire ? Celle du sobh à l’aube ou celle du Midi (Dhou’hr) où les élèves sont chez eux ou celle de l’après-midi ( Aç’r) en pleine récréation ou les deux autres restantes quand les établissements sont fermés la nuit ? On peut aisément imaginer comment sera l’Algérie si ce genre d’attardés qui font circuler ces fake news arrivaient au pouvoir!

    30
    2
    Moskosdz
    6 février 2019 - 7 h 48 min

    C’est par gavage de la religion que le savoir a été saboté en Algérie,avant Erragda wa t’mangi c’était dans les sociétés nationales,une fois que ces sociétés ont mis la clé sous la porte,maintenant c’est au tour de l’école,mais où va l’Algérie?.

    27
    4
    El hadj Mazigh
    6 février 2019 - 7 h 45 min

    Au président de l’association des oulémas .
    Va élever ton niveau … saches que tes sous entendus xénophobe et colonialiste sont contraire à l’islam.
    Quand à la prière à l’école, oui à une moussala et à la prière autorisée en dehors des heures de cours.

    12
    9
    ZORO
    6 février 2019 - 7 h 37 min

    Peut être que madame la ministre insinuait que pour une femme il était interdit de faire la prière tête nue et en jupe dans ce cas elle a raison.
    Signé ZORO. ..Z….

    3
    41
    K. DZ
    6 février 2019 - 7 h 27 min

    Si on laisse faire ces fanatiques traîtres à leur nation, hier et aujourd’hui, nous verrons bientôt des pilotes faire la prière en plein vol, des chirurgiens en pleine opération, des militaires en pleine bataille, des enseignants en plein cours, des élèves en plein examen…au final nous n’aurons plus que nos der…s exposés(offerts) aux ennemis. L’islam que je connais nous commande la quete du savoir et que le labeur est adoration de Dieu. Alors, Devons-nous encore les laisser replonger le pays dans les prondeurs abyssales ? Moi je dis Nooon.

    55
    7
      Anonyme
      6 février 2019 - 9 h 41 min

      Vous avez parfaitement raison,..L’islam que nous connaissons nous commande la quete du savoir et que le labeur est adoration de Dieu. C est pour cette raison que la premiere sourate est I3ra..lis,et apprend..car Allah nous insite a lire a apprendre les sciences afin que nous puissions faire de l Islam tolerant de la science et du savoir la lumiere du monde…Ces fanatiques ne sont que les instruments de ceux qui detruisent la veritable image de l Islam des lumieres et non celui de l ignorance et du fanatisme.

      15
      5
      Clair-Obscur
      6 février 2019 - 10 h 19 min

      Je ne sais quoi dire…. Je suis désespéré. Je ne comprends pas cet acharnement persistant contre ce pays. À la question qui veut détruire l’Algérie, qui veut la mettre dans une cage, qui veut la séquestrer ? la réponse est : les Islamistes obscurantistes, point !

      21
      4
    Le Berbère
    6 février 2019 - 7 h 20 min

    Ils sont tous complices avec l’islamisme  » sauvage  » qui n’a rien à voir avec l’islam authentic. Depuis la concorde civique en passant par la mega mosquée, le pouvoir en place depuis 20 ans n’a pas cessé d’être sympathique avec les islamistes à deux balles quand quoi la décennie noire et longue lutte antiterroristes n’ont servis à rien ( aucune leçon de passé )

    30
    8
    A3ZRINE
    6 février 2019 - 7 h 15 min

    La prière doit se faire dans un lieu propice, pour le musulman c’est la mosquée et à l’école on va pour apprendre. Il ne faut pas confondre les lieux dédiés. C’est connu chez la mouvance islamique , l’école est un enjeu stratégique auquel ils tiennent mordicus, ceci étant, la bataille sera longue et rude.

    37
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.