Ses plus grands projets bloqués : Mohammed Ben Salmane en disgrâce ?

MBS héritier
Le roi Abdulaziz Ben Salmane et son fils Mohammed. D. R.

Par Sadek Sahraoui Depuis l’assassinat en octobre dernier du journaliste Jamal Khashoggi, tout va de travers pour le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane.

Le journal américain le Wall Street Journal rapporte dans son édition du 6 février que des responsables saoudiens tentent actuellement de freiner son projet de restructurer l’économie saoudienne, notamment l’introduction en Bourse (IPO) d’une partie du capital de Saudi Aramco et un investissement dans le service américain de réservation de voiture avec chauffeur, Uber. Toutes ces initiatives s’inscrivent dans le cadre de son programme de réformes Vision 2030 lancé en 2016.

La même source rappelle à ce propos que lorsque le puissant ministre de l’Energie, Khaled Al-Falah, avait rencontré Mohammed Ben Salmane fin 2016, il avait déjà l’intention de dissuader le fils du roi Salmane de toucher à Aramco, le joyau de la couronne saoudienne. Cela n’a pas fonctionné, ajoute le WSJ qui précise que Mohammed Ben Salmane avait alors ordonné à son ministre d’introduire le plus tôt possible Aramco en Bourse (IPO). Depuis, avance le WSJ, de nombreux bureaucrates tentent d’endiguer le programme de réformes mené par le prince héritier, par crainte de l’ampleur des conséquences et des risques qu’il représente pour le pays.

Initialement prévue en 2018, l’introduction en Bourse d’une partie d’Aramco est un des piliers de la stratégie de réforme pour diversifier l’économie saoudienne, jusqu’à aujourd’hui dépendante majoritairement de l’or noir. L’introduction en Bourse de 5% de la compagnie publique est «à 100%» dans l’intérêt du royaume saoudien. Elle aura lieu, «je pense fin 2020 ou début 2021», avait affirmé le prince héritier dans une interview publiée en novembre 2018 par l’agence Bloomberg. Le retard annoncé de la mise sur le marché des 5% d’Aramco est en réalité destiné à étouffer dans l’œuf et, au final, à annuler le projet, écrit le Wall Street Journal.

Le journal américain soutient également que le projet de Mohammed Ben Salmane de construire en Arabie Saoudite la plus grande centrale photovoltaïque au monde est tombé à l’eau. Elle devait être réalisée en partenariat avec la Softbank japonaise et devait développer 200 gigawatts crête (GWc) de capacités solaires et de système de stockage d’électricité d’ici à 2030. Un investissement de 200 milliards de dollars. Pour le journal américain, cette diversification annoncée du bouquet électrique saoudien restera un mirage du désert.

Le scepticisme des bureaucrates saoudiens a commencé en 2017 au moment même où les investissements étrangers commençaient à connaître leur plus faible niveau en quatorze ans. Les oppositions au sein du royaume au programme économique de Mohammed Ben Salmane ne sont peut-être pas encore toutes rendues publiques mais, ce qui est sûr, écrit le Wall Street Journal, c’est qu’elles ont sérieusement freiné son programme.

S. S.

Comment (14)

    Mme CH
    9 février 2019 - 1 h 23 min

    Cet idiot utile des Al Soussou paiera cher son ignorance, son arrogance, son insolence et sa traîtrise, et je pense vraiment qu’il finira mal et ce sera le début de la fin de la région d’abord puis du reste….!
    Une marionnette fait toujours 3 petits tours et puis s’en va….sans retour! Et La magie se retournera contre son maître..le pôvre, il ignore peut être ce qui l’attend, d’ailleurs je ne sais pas s’il arrive à dormir la nuit sans psychotropes…! « Qui sème le vent récolte la tempête »…ou « comme tu fais, on te fera.. »!

    Anonyme
    8 février 2019 - 14 h 07 min

    Les assassins du journaliste Kashoggi qui veulent se racheter une virginité. Le mal est fait c’est terminé. Ajoutez y les enfants du Yémen, les vieillards et les femmes explosaient à coup de missiles car le tort d’être des Yéménites. Le Sieur Ben Laden était votre jouet et a tué d’innombrables innocents et innocentes. La Syrie c’est vous également avec + de 300 000 morts. L’Irak c’était vous aussi (baril à 10 dollars le baril pour surendetter l’Irak déclenchant cette guerre avec 05 millions de morts).Vous avez donc assez joué à la plastation. Vous pensez qu’avez l’argent, on peut faire ce que l’on veut mais vous verrez que tôt ou tard, Dieu vous liquidera. Toutes les richesses du monde appartiennent à Dieu et lui seul possède la richesse. Vous pouvez faire 50 ou 100 enfants, mettre des milliards en banque, rien ne vous appartiendra.Vous partirez sans rien dans les mains comme les gens que vous avez tué à travers le monde car c’est vous les commanditaires des crimes les plus crapuleux. Les mauvaises habitudes se gardent toujours et une crapule reste toujours une crapule. Au nom de tous les crimes commis par votre secte, je ne vous donnerai jamais mon argent (seul chose qui vous fait courir).

      Vroum Vroum 😤..
      10 février 2019 - 21 h 08 min

      Cher Annonyme..je suis daccord sur ton post sauf « le journaliste  » Kashoggi , qui n’était autre qu’un élément du Système Saouds Wahabisme , un agent , qui a changé de camp pour aller chez Frères Musulman côté Erdogan Turquie..quand le complot contre la Syrie , Yémen et avant cela l’Irak , ce Mr Kashoggi était chez Saouds Wahabisme au plus haut lieu et complice…

    Brahms
    8 février 2019 - 9 h 22 min

    L’Arabie Saoudite a trois secteurs qui attirent l’argent (religieux, tourisme et finance). Or, la chanteuse (australienne) Kilye Minogue a touché 04 millions de dollars pour inaugurer l’hôtel Atlantis de Dubaï.
    Je préfère donc garder mes 7 000 €, pour en profiter à titre personnel que de les donner à la bédouinerie (secte wahhabisme) qui ira frimer avec pour au final les donner aux catholiques, aux dévergondées. Ces bédouins ne connaissent pas la valeur travail, ni la fatigue, ni l’épargne, ni les petits salaires ou ni les petites retraites puisqu’ils n’ont jamais travaillé de leurs vies. Ils prennent les musulmans pour des esclaves ou des serviteurs où on aurait une obligation envers eux alors qu’eux ne vous apportent rien de bon. L’argent facile se donne facilement mais l’argent du travail ne se donne jamais car durement gagné.

    Vroum Vroum 😤..
    8 février 2019 - 4 h 05 min

    Faut croire que c’est des Cabinets de Consultants Anglo-saxons qui soufflent à l’oreille de MBS , et celui-ci sans expérience se fait bourrer le crâne… La Guerre contre le Yémen a été déclarée par l’ambassadeur Saoud à Washington même !!…depuis Washington !!…Alors ça laisse tout le loisir de se faire une opinion sur Mbs Saouds..il paraîtrait qu’il s’attaquerait aussi au Wahabisme .. ce Wahabisme pierre angulaire du Pouvoir Saouds !!.. Finalement le Régime Saouds Wahabisme n’est qu’ un paravent aux vrais détenteurs du pouvoir en Arabie que sont Usa Gb Israël … Les Saouds disent un mot de travers et les Usa appliquent leur fameuse Loi JASTA taillé spécialement pour les faire chanter sur une musique Américaine !!.. Les Saouds ne sont Rien mais la Chose des Anglo-saxons véritables maîtres à 80% du Pouvoir en Arabie … tout comme pour le Qatar ou Bahreïn ou Émirats Arabes Unis… .Donc Aramco est déjà entre les mains de Usa/Gb…Exon Mobile ect… le reste n’est que Fables pour donner l’impression que Saouds décident . C’est ainsi . . Quand vous allez au Hadj et Omra vous enrichissez le Trésor Américain qui vous remercie d’avance et comme Israël sioniste Aipac Rockfeller Rotschild
    FED contrôle Usa , Israël vous dit merci 😉 !

    Elephant Man
    7 février 2019 - 21 h 43 min

    Sa soi-disant purge anticorruption qui a vu mettre ses opposants au trône en taule (torture extorsion de fonds) … la guerre au Yémen lui reviennent comme un boomerang en pleine tête.

    Anonyme
    7 février 2019 - 21 h 11 min

    Vision 2030 lancé en 2016…

    ils ont renié le calendrier hégirien ou ont t-il honte de dire 1451 hegri….

    Rachid Tazoulti
    7 février 2019 - 18 h 07 min

    Ils ont fini par le piégé et avoir raison de lui, de ses réformes, de ses changements, de la modernisation sociétal qu’il voulait impulser à son pays.

    Le pouvoir de l’Argent qui se fonde sur l’islamisme (Wahhabosalafiste), son terrorisme et ses relais dans les banques internationales a de beaux jours devant lui.

    20
    Bibi
    7 février 2019 - 17 h 45 min

    Les financiers du terrorisme mondial tuant sans scrupule des millions de personnes à travers le monde. Ils ont éliminé le panarabisme arabe pour le remplacer par le religieux. Au final, le Pape catholique vient même aux Emirats Arabes Unis.

    18
    1
    Anonyme
    7 février 2019 - 15 h 30 min

    Le roi sabordé son fils mal élevé espérons la mm chose en Algerie entre le président et son frere

    25
    10
      Imposteur démasqué
      7 février 2019 - 17 h 26 min

      un sort funeste qui attend votre roitelet et toute sa cour. sinistre makhnezite qui se fait passer pour un Algérie parce qu’il rêve d’être libre et de pouvoir s’exprimer sans être inquiété.

      7
      17
    Anonyme
    7 février 2019 - 12 h 29 min

    Mohammed Ben Salman n a plus d avenir politique …il sera certainement remplace

    29
      Anonyme
      7 février 2019 - 15 h 01 min

      Seuls Jared Kushner et Trump tiennent a le sauver
      car il est la piece maitresse du pacte du siecle de Netanyahou.

      29
      1
        Elephant Man
        7 février 2019 - 21 h 12 min

        Le deal du siècle est mort né.
        S’imaginer qu’un Palestinien accepeterait de s’enterrer vivant n’est que pure folie et hérésie.
        L’axe de la Résistance Hezbollah Syrie Iran Irak Yémen ..Résistance Palestinienne est bel et bien une RÉALITÉ et restituera la Palestine et les territoires Palestiniens à leur VRAI propriétaire en TOUTE LÉGITIMÉ ET LÉGALITÉ.

        8
        1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.