Le RCD appelle à une «mobilisation citoyenne pour un nouveau départ»

RCD élection
Mohcine Bellabbas. New Press

Par R. Mahmoudi – Après avoir annoncé sa décision de boycotter la prochaine élection présidentielle, le RCD lance un appel en direction des forces politiques et sociales du pays en vue de créer des espaces de concertation pour «une mobilisation citoyenne en faveur de la construction d’un rapport de force pour un nouveau départ».

Dans cet appel, rendu public ce dimanche en marge de l’intervention de son président au forum de Liberté, le parti de Mohcine Bellabbas estime que «l’heure n’est pas à l’engagement dans des processus électoraux joués d’avance mais à l’ouverture d’un dialogue courageux, loyal et fraternel pour explorer les meilleures voies permettant la mise en place de conditions faisant du citoyen l’arbitre et l’acteur de son destin».

Le parti promet que les résultats de ces rencontres et des échanges exploratoires qui seront initiés avec les directions nationales des diverses structures politiques, syndicales et associatives feront l’objet d’une première évaluation qui aura lieu avant le 18 avril, date de l’élection présidentielle. «Ces données, lit-on dans le document, serviront à affiner les réflexions pour donner une impulsion politique nourrie par des propositions de nos bases respectives d’où émergeront le compromis opérationnel et l’agenda qui le déclinera».

R. M.

Comment (9)

    AIT MAZIGH
    12 février 2019 - 10 h 20 min

    Vous êtes tous une opposition de salon, vous êtes même pas fichu vous entendre sur une candidature unique pour sauver le pays. Des hommes ont donné leurs vies pour la nation, vous n’êtes même pas fichu donner un peu de votre ego.
    Vous voulez une 2ème république, il faut la préparer via un candidat unique non-partisan pour aller à une transition sereine puis des élections libres. Ce pouvoir ne vous les donnera jamais. En l’état actuel des choses, vous ferez mieux d’appuyer Ghediri qui a déjà un minimum d’appui dans le sérail et dont les grands axes de son programme sont proches de cet objectif. Votre boycott est comme vos précédentes participations, c’est une aubaine pour le système.

    Anonyme
    11 février 2019 - 21 h 29 min

    Après l’avoir soutenu dans les précédentes élections en faisant le lièvre… Vous voulez faire de peuple de la chair a canon alors que les enfants de Saidi sont en Suisse … Non merci , bouffer cette Algérie un jour elle ne donnera plus de lait.

    2
    3
    Anonyme
    11 février 2019 - 11 h 56 min

    Le FFS et le RCD ne font que du bruit pour rien…ils sont dans l opposition que pour être dans l opposition…
    Prenez des risques!!!! Le pays est en grand danger et ces partis qu est ce qu ils proposent ? Le boycott …En fait laisser la voie libre à tous les magouilleurs…si c est ça la politique alors arrêtez d en faire…

    19
    7
    DZA
    11 février 2019 - 8 h 00 min

    La démystification ?
    Il a piqué l’ego des palabreurs, et aussi leurs méninges.
    Yallah , un peu d’activisme. Le système est en crise, il a besoin d’oxygène.
    Ali Ghédiri, ou l’effet catalyseur.
    Merci, Mr Ali

    16
    8
    anobyme
    11 février 2019 - 7 h 56 min

    un nouveau depart avec un 5 mandat
    Vous etes tous complices

    17
    9
    Anonyme
    11 février 2019 - 7 h 13 min

    Mettez vous tous d accord pour presenter un candidat unique de l opposition….et basta de discourir..que des palabres qui ne servent qu a attiser le feu de la division et de la discorde….du calme..du calme…et toujours de la retenue intelligente…un seul candit ou candidate serait votre seule arme…le boycott n apportera rie…..c est incroyable..les arabes sont les champions de l autodestruction…merci ya Bouteflika

    15
    5
    L'aile gauche de la truffe
    11 février 2019 - 7 h 08 min

    L’éternel retour au départ . La course des lapins et lièvres

    6
    4
      [email protected]
      11 février 2019 - 10 h 14 min

      Pourquoi vous vous en prenez toujours aux arabes,alors qu’aucun arabe n’a dirigé l’Algérie depuis l’indépendance,citez moi un seul président arabe (…)
      L’honnêteté intellectuelle n’ a jamais tué personne et le jour ou nous autres algériens se parleront franchement et honnêtement tout ira pour le mieux entre nous et pour le bien de l’Algérie et de tous. Vive l’Algérie avec toute sa composante culturelle.

      5
      12
        Anonyme
        11 février 2019 - 15 h 26 min

        1. Personne n’a parlé d’arabes.
        2. En deux mots tu prouves que tu ne sais rien de l’Algérie.
        3. Tu es étranger à l’Algérie (probablement marocain) et ton but est de faire déboucher la discussion vers des échanges régionalistes.
        4. Pourquoi tu laisses ton adresse mail espèce de (..,)

        6
        1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.