Zoubida Assoul : «Le cinquième mandat est un suicide collectif du peuple algérien»

zoubida assoul
Zoubida Assoul. D. R.

Par Hani Abdi La présidente de l’Union pour le changement et le progrès (UCP), Zoubida Assoul, réagit vivement à l’annonce de la candidature de Bouteflika à la présidentielle du 18 avril.

Zoubida Assoul, qui est également porte-parole du mouvement Mouwatana, s’insurge contre la candidature de Bouteflika pour un cinquième mandat et met en garde contre les graves dangers qu’une telle démarche fait courir à l’Algérie.

Zoubida Assoul, dont le parti soutient le candidat à la présidentielle Ali Ghediri, estime qu’ «accepter le cinquième mandat constitue un suicide collectif du peuple algérien». Elle accuse un groupe de personnes qui s’est emparé du pouvoir d’être derrière ce qu’elle qualifie de «supercherie» en faisant briguer au président Bouteflika, malade, un nouveau mandat. La présidente de l’UCP considère ainsi que le message annonçant la candidature de Bouteflika émanait de ce groupe de personnes, laissant entendre que le chef de l’Etat n’y était pas au courant. Pour Assoul, le but recherché par cette «candidature par procuration», c’est de «préserver les intérêts» de ce groupe de personnes qu’elle ne nomme pas en continuant à «diriger le pays en son nom».

«Si le président Abdelaziz Bouteflika est le vrai auteur de ce message, nous lui demandons tout simplement d’acter sa candidature à la présidentielle en s’adressant directement au peuple et de mener lui-même sa campagne électorale comme le stipulent les lois de la République», précise Assoul, qui met en garde le gouvernement et ce «groupe de personnes» qui est, selon elle, «derrière cette candidature», quant aux conséquences du «fait accompli» du cinquième mandat.

La présidente de l’UCP appelle les Algériens «à la vigilance et au sens des responsabilités» afin de faire face à ce «fait accompli» en se battant de manière pacifique et avec les instruments permis par la loi.

Assoul décrit ainsi une situation des plus graves pour le pays. Elle estime que le maintien du statu quo à travers le cinquième mandat va aggraver la crise multidimensionnelle dans laquelle se débat le pays depuis des années. Elle évoque même les risques qui pèsent sur l’unité nationale dans un contexte régional et international explosifs. La présidente de l’UCP affirme que les Algériens ne sont pas dupes pour croire aux «promesses de campagne» de ceux qui sont au pouvoir depuis vingt ans. Elle estime que les Algériens savent que le problème est le système politique qui est «irréformable». D’où l’impérieuse nécessité d’une «rupture».

H. A.

Comment (30)

    Haylou
    13 février 2019 - 14 h 15 min

    2 choses a dissoudre :
    le neo FLN et ses derives.
    Et l actuel clan au pouvoir qui n a ni peur ni foi.

    9
    3
    Anonyme
    13 février 2019 - 8 h 57 min

    Nous méritons ce pouvoir parce que nous savons pas se défendre, nous cautionnent ce pouvoir parce que nous avons peur de protester, nous défendons ce pouvoir parce que nous votons et nous laissons les c…voter pour leurs similaires, conclusion nous sommes tous complices de cette présente situation.

    11
    2
    Farida
    13 février 2019 - 8 h 41 min

    Cette dame dit la vérité et elle suscite beaucoup d’admiration car il n’y a presque plus d’hommes en Algérie.
    Les femmes doivent alors s’en meler pour sauver ce peut etre sauvé.
    Sinon, bientot l’algerien qui a bien appris a dire « sidi » va commencer a s’accroupir pour embrasser des mains, beaucoups de mains. Notre intertie prouve qu’on sera heureux de devenir des sujets asservis.
    C’est ce que le clan d’oujda a préparé depuis longtemps car ils sont jaloux des algériens et de l’Algérie.
    Donc ils doivent la mettre a genoux.

    18
    2
      Free Man
      13 février 2019 - 13 h 09 min

      tous les opposants au 5eme mandat se rencontrent sur les réseaux sociaux.
      tous dont toi s’opposent virtuellement sans jamais apporter une solution salvatrice de la nation.
      si vraiment tous comme vous étes opposés au 5eme mandat, alors sortez tous dans la rue faire barriére au 5eme mandat.
      quant a savoir si je suis un homme, perso je suis pour un 5eme mandat de bouteflika et que DIEU lui prête longue vie.

      3
      13
        Farida
        13 février 2019 - 16 h 29 min

        je ne pense pas que tu es un « free man » car tu es aveugle de notre tragédie. Un homme absent va « gouverner » la RADP par procuration et tu fais semblant que tout est super ! Tu dois avoir des chormosomes du makhzen, ceux des beni oui oui.
        Qu’ont ils maintenant comme travail ? Culture de drogue et prostitution. Alors médite un peu.

        5
        2
          Free Man
          13 février 2019 - 17 h 42 min

          mdr….ou es tu un certain 5 octobre 88 et durant la décennie noire ?? tu connais un bout dans la culture de la drogue et de la prostitution !?!?
          quant a moi je suis un vrai « free man », je ne fais pas dans le culte de la personnalité, je compte sur mes bras et DIEU le tout puissant.
          je n’attends rien du tout ni de Bouteflika, ni de assoul, ni de mokri ni de benflis, ni autres …..contrairement a toi.
          derniére chose et pour te faire plaisir bouteflika sera réélu a 99,99% des suffrages.
          a ce moment s’il y a des hommes et femmes parmi vous, sortez dans la rue et contestés les résultats comme le font les vénézuéliens.
          sortez de vos salons feutrés et les réseaux sociaux, rebellez vous contre le systéme et le pouvoir.
          quant a moi je suis trés bien et heureux de ma vie paisible.
          je tire une taffe et je plane dans les
          nuages……hihihi

          1
          3
          Lahouaria
          14 février 2019 - 1 h 37 min

          Alors tu ne parles de cette façon de mon Président comme ça pour le dénigrer pour, tout être humain vivant a droit de travailler et de présider, il n’est pas tout seul éclairé par une bougie, mais avec une équipe qui forme un gouvernement composé de femmes et d’hommes issus de toutes les régions et villes d’Algérie wled et bnet el Djazair, ils dirigent l’Algérie pour faire face à l’ennemi, secondé par une armée fidèle à la Patrie et au Peuple, notre armée est l’une des plus puissante d’Afrique, l’Armée algérienne sait que le Président Bouteflika est apte de diriger l’Algérie avec ses Ministres même invalide.
          Vous n’êtes jamais content, vous voulez nous installer un mec qui n’a aucune expérience avec l’État algérien.
          On refuse ce genre d’épouvantail coaché par des avocats procéduriers de France et de Navarre.
          Bouteflika Rabi Chafik Inchallah et qu’il te prête vie pour terminer tes projets pour que notre pays soit le plus beau et qui accueillant où l’on se sent en Paix. Inchallah Ya Rabi.
          Certains/es viennent ici pour inciter à la haine et se moquer des malades à travers le Président de la République…

          2
          2
        Fhal
        13 février 2019 - 20 h 43 min

        @feeman;y’re slaveman Not freewomen.t’as un style de femme..t’es pas un homme..plutôt une un style d’une gamine zouakha.t’as une vie paisible OK mais dieu seul sait comment t’as eu cette vie..peutre avec de l’escroquerie ou la corruption.. Je devine que tu mange de l’assiette de de système.. Nous les vrai libre et créé nous mongeons pas de ce pain.toi t’es un serviteur du système. Quand a la rue..nous nous sommes pas descendu non pas par leur de la répression de ce faible système mais de peur que notre pays s’enlisse dans la dérivé..parce-que nous nous aimons réellement notre cher pays pas comme la junte qui gouverne.

      SoyonsLucides
      13 février 2019 - 14 h 23 min

      @Farida
      Un érudit a dit « Tout peuple mérite ses dirigeants« 
      Nous devons toutes et tous avoir le courage de dire tout haut que nous sommes tous responsables de cette situation!!!!!
      On fait dans l’attentisme et on profite tous du système mème si on récolte des miettes.Nous sommes devenus un peuple mou en regard du peuple de Novembre.Les arabo-islamistes nous ont rendu abruti,opportunistes,hypocrites religieux,inconscients pour l’avenir qu’on réserve à nos enfants.
      Donc ne pointons pas du doigt le système,car nous lui ressemblons.Alors ne chialons pas et c’est bien fait pour notre gueule!!
      Il faut appeler un chat,un chat.

      8
      3
    Aghiless
    12 février 2019 - 23 h 26 min

    Ça ne tourne pas rond dans la tête des Algériens ! J’ai toujours entendu les concitoyens se plaindre de la gouvernance de notre pays. J’ en fais parti. Et dès que quelqu’un le clame haut et fort, on lui tombe dessus. Je ne partage peut-être pas les idées de madame Assoul mais il faut admettre que ce qu’ elle dit tout haut tout le monde le pense tout bas. On a connu le pays des soviets et d’autres gouvernés par des vieillards ou des gravement malades mais jamais gouvernés par un vieillard et gravement malade et dans un fauteuil qui fait un coucou à son peuple une fois par an. Nous avons la gouvernance que nous méritons! Alors de grâce ne jetons pas la pierre à celle ou à celui qui ose dire ce que nous taisons par peur ou par lâcheté !

    19
    3
    anonyme
    12 février 2019 - 22 h 03 min

    Une femme qui ne mérite que respect et considération
    Tandis que les « hommes » se terrent comme des rats

    28
    2
    anonyme
    12 février 2019 - 21 h 25 min

    C’est le clan des ripoux qui est derriere cette candidature
    Le peuple doit s’abstenir de voter car les résultats sont connus d’avance
    Voter c’est légitimer cette mascarade

    13
    4
      Anonyme
      13 février 2019 - 16 h 19 min

      Oui mais boycotter n est pas une solution cela veut dire qu on leur laisse le champs libre….il faut agir dès maintenant et mettre fin à cette tragédie avant les élections sinon on a signé notre fin….

      6
      1
    La Dame De Fer Algérienne
    12 février 2019 - 21 h 08 min

    Ce bout de femme vaut à elle seule un bataillon de patriotes moustachus, intègres,qui ont l’amour du pays dans les tripes. Une espèce rare qui n’a quasiment jamais fréquenté la classe politique. Mme Z.Assoul défend les droits citoyens, et la constitution bec et ongles, tout en s’attaquant aux aliens de la soucoupe volante et leur capitaine de bord, sans glaive, ni cuirasse. Elle mérite largement le poste de présidente au conseil constitutionnel, ou celui de ministre de la justice.
    Une vraie dame de fer. Une grande dame.

    26
    1commentaire
    12 février 2019 - 19 h 56 min

    Si c’est vraiment une République démocratique et populaire,Boutef devrez partir et laissez la parole, au peuple mais vous le savez déjà une mafia de l’ombre et derrière le principale ces la préservation de leurs intérêt qui et en jeux,Toute personne qui a un grand respect pour les martyrs de la révolution doivent ce mobilisé dans des manifestations pacifique pour qu’enfin cette mafia doit disparaître à tout jamais bouger vous mes Soeurs et Frères Algériens…

    13
    Chère Madame darguèze !
    12 février 2019 - 19 h 37 min

    Madame, chère brave Zoubida Assoul , nous en s’en fout de Bouteflika car on sait qu’il est inopérant depuis longtemps déjà ! Nous on veut savoir simplement nous comment çà se passe avec la campagne de Ghediri ! Est-ce qu’il a contacté d’autres personnalités politiques ou civiles ? Est-ce qu’il a d’autres soutiens de ce côté là ? Est-ce que la récolte des signatures se fait au bon rythme ? Est-ce que Ghediri a pris contact avec des partis politiques dits de l’opposition pour échanger avec eux sur le contenu de son programme ?

    Oubliez Bouteflika pour l’instant jusqu’au début de la campagne pour commencer à critiquer ces mandats. çà ne sert à rien de nous répéter ce qu’on sait déjà, à savoir que « c’est un groupe de personnes qui s’est emparé du pouvoir qui est derrière cette nouvelle candidature de Boutef » que vous qualifiez de supercherie. Certains d’entre nous commencent à douter, alors bougez-vous si vous voulez qu’on vous écoute ou qu’on vous suive ! Avec tous mes respects !

    15
    anonyme
    12 février 2019 - 19 h 32 min

    Madame Assoul, si vous voulez réellement sauver le pays et si vous me lisez, je vous conseille de renommer votre parti « Parti communiste algérien » (l’Union pour le changement et le progrès » ne veut rien dire, franchement !) et de proposer un programme économique qui fasse réellement avancer l’Algérie. Demandez 5 ans pour réussir les trois objectifs prioritaires suivants
    – Nationalisation de toutes les ressources nationales (en dédommageant justement et équitablement les particuliers);
    – Plein emploi qui découlera des travaux nationaux que vous engagerez dans toutes les régions et dans tous les secteurs);
    – Education et santé gratuites pour tous.
    La nuit, envoyez l’armée nous débarrasser pacifiquement de tous les opposants qui essaieraient de revenir à l’état actuel des choses : les serres du Sahara manquent cruellement de main-d’oeuvre ! Payez-les et éduquez les à aimer leur prochain …

    6
    5
    Felfel Har
    12 février 2019 - 17 h 33 min

    Ceux qui affichent leur soutien à la doxa officielle selon laquelle Bouteflika est en droit de rester au pouvoir pendant un autre mandat aux motifs qu’il doit poursuivre et achever son programme et ses réformes, ne rendent aucun service à la RADP ni au peuple dont ils sont issus. Au contraire, ils sapent ses fondements, balafrent ses principes, défigurent les valeurs démocratique qu’elle est censée promouvoir et violent la Constitution actuelle qui n’autorise pas un 3ème mandat. Peut-on les traiter de patriotes?
    Non, si l’on croit Saint Just qui avertissait « Un patriote est celui qui soutient la République. Quiconque la combat est un traître. » Autant que ceux qui l’avilissent et la rabaissent au niveau d’une république bananière.
    Ceux qui l’ont imposé au peuple portent une lourde responsabilité quant à la suite des évènements qui menacent la stabilité du pays. Pour moins que ça, l’Occident a détruit la Libye et la Syrie et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin au Vénézuéla.
    « Ne quid detrimenti republica, capiat, caveant consules! » (Afin que la république n’éprouve aucun dommage, que les consuls prennent garde!) Le danger est à nos portes et on pavoise et on jubile.

    42
    8
    Sagesse
    12 février 2019 - 17 h 11 min

    C’est la suite logique des choses. L’Algérie est arrivée à un stade de putréfaction avancée. Un bon médecin vous conseillera d’amputer vite les membres gangrénés, sinon c’est tout le corps qui sera atteint !

    51
    7
    Fellag
    12 février 2019 - 16 h 53 min

    Ce que vous dites Madame l’Algérienne pure souche au sang noble est bien vrai. j’ajouterais que L’Algerie aux mains de ce régime, tôt ou tard, d’explosera et son peuple avec. Beaucoup de nouveaux Harkis ne sont pas conscients de leur soutien a un régime corrumpu et traître!!! Nous n’avons plus le temps, c’est le moment où jamais!

    63
    7
    Rabah
    12 février 2019 - 16 h 37 min

    Plutôt assassinat Madame la Magistrate !
    Le mots ont un sens !

    39
    6
    Free man
    12 février 2019 - 16 h 02 min

    j’ai toujours boycotté toutes les élections qu’elles soient communal, législative et présidentielle.
    cette forme de boycott est une facon de m’opposer a toutes les politiques (pouvoir et opposition toutes tendances confondus).
    pourquoi ? simplement que tous, vous aimez le pouvoir qui vous serviras d’humilier le petit peuple, rouler a la solde d’agendas étranger (islamiste, laïque et autres démocrates de salons) et vous enrichir.
    désolé madame Zoubida, je ne vais ni me suicider pour un 5eme mandat de bouteflika, ni pour tes beaux yeux, ni pour ghediri, benflis et autres.
    je suis un homme libre et je suis heureux de ce que la vie m’a offert.

    9
    67
      Anonyme
      12 février 2019 - 17 h 45 min

      si le peuple et les citoyens de ce pays,avaient votre point de vue,en54,vous seriez peut etre aujourd’hui loin d’etre libre et d’exprimer votre opinion aussi absurde quelle soit !!

      30
      11
        Free Man
        12 février 2019 - 20 h 46 min

        dommage on ne se connait pas et ces réseaux sociaux nous offrent l’occasion de se contredire, de dénigrer et s’accuser mutuellement et virtuellement sans se rencontrer…….drole de démocratie !!
        je suis sur et certain que toi en 1954 tu n’es pas encore né et tu ne connais rien a la révolution.

        je le répète, je suis heureux de ce que la vie m’a offert et je te fais une procuration pour voter a ma place.
        TERBAH

        2
        5
    khalilsadek
    12 février 2019 - 15 h 28 min

    «accepter le cinquième mandat constitue un suicide collectif du peuple algérien».

    Vu la qualité des autres candidats a ces élections, la plupart des Algeriens sont pas de votre avis madame, ils pensent a ce qu’a dit un penseur arabe:
    رُبّ يوما بكيت منه فلمّا صرت في غيره بكيت عليه

    12
    58
    Selecto
    12 février 2019 - 15 h 10 min

    Ali Ghediri Président.
    Zoubida Assoul ministre de la justice.
    Inchallah !

    67
    12
    Anonyme
    12 février 2019 - 14 h 36 min

    Y EN A MARRE DE CE POUVOIR, Y EN A MARRE, CHANTAIENT LES DEMOCRATES ALGÉRIENS DANS LES MANIFESTATIONS DE L’INTERMÈDE DÉMOCRATIQUE DE L’APRES OCTOBRE 1988. 30 ANS APRES CE SLOGAN EST PLUS QUE JAMAIS D’ACTUALITÉ. TOUS AVEC GHEDIRI ET QUE LA PSEUDO OPPOSITION SUIVENT SON PEUPLE OU BOYCOTTE, CAR UNE PARTICIPATION SERA BENEFIQUE AU STATUT-QUO ET SERA CONSIDÉRÉE COMME UNE ENIEME TRAHISON.

    46
    8
      Anonyme DZ
      12 février 2019 - 15 h 44 min

      celui qui seras élu président feras pire que Bouteflika, il ramèneras son clan, sa famille, ses cousins et instaurera un nouveau systéme sur mesure.
      alors toi, l’opposition et ghediri aller vous suicidez comme le suggère madame zoubida !

      8
      71
        Mohamed
        12 février 2019 - 17 h 46 min

        Salam aleikoum,

        WOW !!! Comment vous savez tout ça ?
        Dis moi, pouvez vous me prêter votre boule de cristal, j’en ai pour deux options :
        -1ere option, trouver les bons chiffres à toutes les loteries du monde, pour devenir un oligarque puissant et le plus riche du monde, pour me mettre à plat ventre devant le système, juste pour côtoyer haddad, tahkout pour que je puisse devenir leur ami…. ça c’est une option que je rejette, même mon estomac et mes intestins ont eu une nausée en écrivant ça alors que mon cerveau sait que je ne ferai jamais ça.
        -2eme option qui est d’une utilité publique, un mécénat, une philanthropie, une aumône, prévoir grâce à la boule de cristal, le chemin et le parcours le plus sur pour une grande Harga du peuple algérien patriote, intègre, honnête, pour un exode massif genre l’exode de Moussa (AS), pour que nous le peuple algérien puissions arriver à n’importe quelle destination sains et saufs.
        Alors vous me prêtez cette boule de cristal, SVP ?

        13
        7
          Anonyme DZ
          12 février 2019 - 20 h 56 min

          zoubida assoul a déjà prédit un suicide collectif, alors va la voir elle te prêteras la boule de neige qui prédiras ton avenir !!
          j’espére que tu ne vas pas te suicider a cause de bouteflika, haddad et takhout car eux s’en foutent éperdument et royalement de ton sort.

          2
          3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.