Communiqué – Note urgente de la CIAR à ses banques

La Compagnie internationale d’assurance et de réassurance, CIAR Spa, tient à informer l’ensemble des banques domiciliatrices de ses comptes que son seul président-directeur général est M. Mohamed Hakim Soufi et cela suite à la décision portant référence n°1420/CSA/PRESIDENT de la commission de supervision des assurances présidée en cela par Monsieur le directeur général du Trésor en application de l’article 2 du décret exécutif 07-152 modifiant et complétant le décret exécutif 96-267 du 3 août 1996, fixant les conditions et les modalités d’octroi d’agrément des sociétés d’assurances et de réassurances.

De ce fait, aucune autre personne ne peut prétendre revendiquer cette qualité sans avoir reçu l’aval express et écrit de la commission de supervision, seule et exclusive instance habilitée au ministère des Finances, conformément au décret cité plus haut.

Toute banque qui se permettrait de changer la signature du seul président habilité à cet effet, à savoir M. Mohamed Hakim Soufi, sans exiger au préalable l’habilitation écrite de la commission de supervision, se trouverait ainsi agir en toute illégalité et nous nous réserverons le droit de l’attaquer en justice en réclamant la nullité de l’action entreprise par la banque sous sa seule responsabilité et tous les dommages et intérêts pour couvrir notre préjudice moral et financier, et ce s’agissant d’une activité réglementée et donc soumise à l’aval de ladite commission de supervision.

Par ailleurs, la compagnie tient à informer les banques que les deux personnes étrangères à la Compagnie internationale d’assurance et de réassurance, par abréviation CIAR, à savoir MM. Chelbi Ahmed et Zerkani Kamel, tentent d’agir au nom de notre société.

En effet, ces deux personnes, M. Zerkani Kamel, renvoyé de la CIAR en date du 10 février 2019, et M. Chelbi Ahmed en fin de contrat en durée déterminée depuis le 22 janvier 2019, sont en train de se présenter au niveau des guichets de nos banques en tentant d’agir au nom de la CIAR.

A cet effet, nous vous demandons expressément de ne donner aucune suite à leurs demandes et de nous en informer si toutefois c’était le cas, afin de transmettre leurs actions aux autorités compétentes.

Ces deux personnes ne tarderont pas à répondre de leurs usurpations auprès des instances habilitées à cet effet.

En vous souhaitant bonne réception, veuillez agréer, Mesdames et Messieurs, l’expression de notre parfaite considération.

Le président-directeur général de la CIAR

Mohamed Hakim Soufi

 

Comment (3)

    brahma
    15 février 2019 - 0 h 40 min

    Déjà installé, que le mekhzen reprend sa scie en découpant Lalammra en rondelles, la preuve que notre diplomate dérange énormément notre voisin Ouest. Son sourire diplomatitique destabilise.
    Le calme olympien de ce diplomate combiné avec le langage sincère et percutant du ministre des affaires étrangères Messahel forment une mixture diplomatique explosif , de quoi boucher un trou aux apprentis diplomatiques qui pillulent et polluent la polique dans ce pays.

    2
    1
    mahdi
    14 février 2019 - 22 h 51 min

    hamla

    bozscags
    14 février 2019 - 18 h 15 min

    c’est quoi encore cette mascarade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.