Les services et les médias marocains poussent à un soulèvement en Algérie

Mansouri Algérie
Yassine Mansouri, patron des services secrets marocains. D. R.

Par Karim B. – Les agitateurs qui enflamment les réseaux sociaux depuis l’annonce faite par Bouteflika de briguer un cinquième mandat ont trouvé un relais foncièrement hostile à l’Algérie. La presse marocaine qui, s’appuyant sur les vidéos diffusées sur YouTube et Facebook montrant des rassemblements sporadiques et des appels à une manifestation pour ce 22 février après la prière du vendredi, cache à peine son désir ardent de voir l’Algérie basculer dans l’anarchie et la violence.

Les médias du Makhzen vont jusqu’à évoquer un «Hirak algérien», allusion aux manifestations qui secouent la région frondeuse du Rif, où de nombreux militants opposés au régime monarchique de Rabat ont été emprisonnés dont le leader du mouvement, Nasser Zefzafi.

Il n’est pas exclu que les services marocains soient impliqués dans la campagne de subversion qui vise à pousser les Algériens à sortir dans le rue. Des montages vidéo montrant des hommes armés tirant des rafales en l’air sur fond de chants de stades algériens circulent sur internet depuis plusieurs jours pour faire accroire à l’imminence d’une action armée en Algérie. Ce genre de manipulations ne peut être que l’œuvre d’agences spécialisées dans la propagande. Or, l’implication des services secrets marocains dans de nombreux événements que l’Algérie a vécus, de la Kabylie au M’zab, en passant par le Grand Sud, est plus qu’avérée.

Le financement par la DGED – dirigée par l’inénarrable Yassine Mansouri – de la chaîne lancée par un des fils de l’ancien dirigeant du FIS dissous en est une preuve irréfutable. La collusion de cette même agence de renseignement dans les tentatives de division menées par un mouvement autonomiste en Kabylie en est une autre. Un soutien qui a cessé, néanmoins, après l’éclatement des émeutes dans le Rif, le régime monarchique de Rabat craignant une coalition entre le mouvement Hirak et le MAK de Ferhat Mehenni.

Les médias marocains semblent s’intéresser plus particulièrement aux vidéos montrant de prétendus soldats de l’ANP adhérant aux appels à la «rébellion» contre le cinquième mandat. «Le Hirak algérien contre un cinquième mandat (…) s’est répandu jusqu’aux casernes de l’armée. Les généraux ont déclenché l’état d’alerte après la diffusion, sur les réseaux sociaux, d’une pétition signée par de jeunes officiers (…). Les pétitionnaires menacent de soutenir les protestations des citoyens», lit-on dans cette presse qui démasque intentionnellement les véritables auteurs de ces messages : le Makhzen à l’affût du moindre soubresaut à l’Est qui pourrait affaiblir le voisin et, ainsi, lui permettre de réaliser ses visées hégémoniques dans la région avec son nouvel allié, Israël.

K. B.

Comment (124)

    Mohammed H
    23 février 2019 - 10 h 20 min

    La jeunesse magrébine est en ordre de marche pour l’émancipation. Elle forme plus de 80/100 de la population totale. Personne ne pourrait les manipuler, ni le makhzen ni le pouvoir fossilisé algérien et encore moins ceux pêchent en eau trouble de la religion.

    7
    1
    Anonyme
    22 février 2019 - 22 h 41 min

    Si les marocains étaient mieux lotis que nous , nous pourrions accepter leurs conseils ou nous offusquer de leurs injures. Mais en voyant l’état de leur bibendaum de roi et sa vie indécente, nous les plaignons autant qu’ils nous plaignent

    12
    8
      alwan
      23 février 2019 - 11 h 58 min

      Arrêtons de tirer les uns sur les autres. Il s’agit là d’une colère populaire contre l’injustice, l’arbitraire mais surtout contre la négation des droits les plus élémentaires d’un peuple qui est exclu de décider à son propre destin. Cela arrive partout dans le monde, même dans les pays démocratiques, les gilets jaunes en France, les revendications en Italie, au Vénézuela, au Maroc et partout ailleurs. Mais aucun de ces pays ne parle de complots extérieurs sauf le vénezuela et la presse algérienne qui parle de plans secrets d’Israel, Arabie Saoudite, Qatar, Etats Unis, Italie enfin tout le monde en veut à l’Algérie. Quand allez-vous apprendre à écouter la voix du peuple, ses revendications, ses peurs,ses inquiétudes, son mal-être et son espoir pour un avenir meilleur. N’y at-il plus d’hommes et de femmes autres que Bouteflika capables de donner un autre souffle à la politique, à l’économie du pays. A force de vouloir servir les mêmes peurs et les complots extérieurs auxquels personne de nous ne peut croire, par votre attitude irresponsable, vous êtes en train de mettre de l’huile sur le feu et d’attiser les haines et la discorde entre les filles et fils de la nation. Car il s’agit là d’une colère pour la dignité et l’espoir.

      14
      1
      Akelin
      3 avril 2019 - 10 h 27 min

      (…)
      Les algériens ne sont pas manipulables, ni manipulé, ce domaine est strictement réservé au pouvoir arabo-islamiste voleur et mafieux qui a réussi à détruire et humilier les algériens (Algérie révolutionnaire des années 50 est complètement mise à sac par ce clan mafieux placé au pouvoir par la France).
      Les Kabyles, les Mzab et autres Amazighs autochtones sont la cible privilégiée du Clan de Oujda qui défend bec et ongle les intérêts français et/ou égyptiens depuis 1962. Ce Clan mafieux appuyé par les généraux (ex caporaux français), sont prêts à défendre tout sauf les intérêts des algériens autochtones.
      Depuis 1962 on a toujours accusé les algériens descendants des grands révolutionnaires de 54, d’être manipuler au lieu de dire que c’est le pouvoir « algérien » qui est plutôt manipulé et ridiculisé par tout dans le monde.
      La Chute de Bouteflika c’est bien, mais pas suffisant, il faut se débarrasser de tous les mafieux qui ont mis à feu et à sang le pays, qui l’ont ruiné.
      On veut la grandeur d’ une Algérie à l’image du peuple et non une Algérie des racailles mafieux.

    Amazighkan
    20 février 2019 - 17 h 59 min

    Que le makhzen veuille affaiblir ou même détruire l’Algérie est compréhensible mais ce qui l’est moins c’est de vouloir maintenir à tout prix un malade avéré à la présidence du pays. Non au 5ème mandat de la honte.

    24
    4
      houari
      20 février 2019 - 20 h 21 min

      non ce n’est pas comprehensible pour toi car tu ne veux pas de bouteflika donc forcement ton makhzen va peut etre reussir a destabiliser l’algerie, tu reagis comme un dictateur sache que Mr bouteflika est de nationalité ALGERIENNE et a le droit de poser sa candidature comme tout algerien qui le souhaite en plus il est meme pas encore elu par le peuple que deja vous commencez a aboyer , c’est le peuple qui decide qui veut le representer pas les opposants qui sont manipuler par le makhnez via les reseaux sociaux

      2
      33
    ETAT POLICIER
    20 février 2019 - 13 h 18 min

    Un ETAT POLICIER (devinez lequel) à besoin de 2 choses pour survivre et manipuler sont peuple: un ennemi de l’intérieur (l’épouvantail terrorisme islamiste) et un ennemi de l’extérieur (Maroc,France,Israel),et donc,on nous sert toujours cette même soupe depuis 62 pour tuer toute tentative de contestation. C’est NOUS OU LE CHAOS !!! ,toujours ce même refrain ! Réveillez moi mes frères,je n’arrive pas à sortir de ce cauchemar !

    33
    9
    Fakou
    20 février 2019 - 13 h 05 min

    Ceux qui poussent aux soulèvements sont ceux qui poussent le fauteuil roulant,rangez le fauteuil ( et son occupant) et tout ira bien,je vous le promet !

    33
    6
    benramin
    20 février 2019 - 7 h 05 min

    durant la décennie noir c est grâce a zeroual et aux compatriotes que l’Algérie a était sauvé.

    29
    13
      Benalilam
      20 février 2019 - 12 h 01 min

      A Madame Ch… 20 février 2019 – 1 h 16 min
      Vous dites bien « heureusement qu’il y’avait des gens qui ont sauvé l’Algérie », c’est justement en ces gens que nous devons mettre notre confiance et pas dans ceux à qui nous avons fait confiance pendant presque un demi siècle à tort, même si beaucoup de choses plaident pour de bonnes intentions en apparence. Je dis ‘apparence’ puisque en réalité tout ce qui a été faits comme réalisations c’est grâce au peuple et avec son argent et malheureusement beaucoup de ce qui a été fait n’a pas vraiment servi le peuple à quelque chose si ce n’est la désolation de voir ses richesses dilapidés et ses moyens d’action réduits à de simples « quémandations » dans tout et partout. Nous sommes devenus des ‘gitans’ sans bonne éducation gitane qui permet au moins au gitan de se sentir fier dans sa propre conception de la dignité.
      Vous parlez de « grand proche orient », qui ne mérite pas de lettres capitales, moi je vous dit que ce concept originalement proposé par des arabes et non pas les occidentaux, hachahoum et que dieu les guide vers le bien de leur peuples , ces peuples qui nous permettent de communiquer vous et moi en ce moment même…ne me dites pas aussi que l’arabisation a été imposée par les occidentaux ? mis à part les français qui on trouvé un peuple berbère et sont partis pour laisser derrière un peuple arabe! je ne sais toujours pas comment les qualifier … eh bien ce concept de grand moyen orient fait partie du lexique d’anciens langages politiques puisque son serveur avait buté il y’a déjà de longues années sur le tapis, et presque tous les verres se sont brisés sur le parquet ciré. Peu de verres ont survécu au drame, et c’est grâce, encore une fois, à ces gens qui ont sauvé l’Algérie et la conscience de ce peuple bon et respectueux. Les commanditaires payent toujours les pots cassés et, en habitués à la courbette, ils sont accroupis à nettoyer le tapis et cirer le parquet.
      Pour un Algérien digne, l’Algérie ne doit plus faire partie du même paquet.

      11
      3
    Bamar
    20 février 2019 - 7 h 00 min

    Les 1er responsables sont au pouvoir en Algerie

    32
    6
    indigné
    20 février 2019 - 6 h 42 min

    il n y a pas plus pire que de refuser de reconnaitre sa responsabilité et d’essayer de l’endosser à d’autres.les régimes algériens et marocains s’accusent mutuellement chaque fois que des mouvements de contestations populaires se produisent dans l’un des deux pays.on dirait qu’ils se sont bien entendus ainsi.c’est le cas aussi de la France qui accuse la Russie d’être derrière le mouvement des gilets jaunes. pourtant nos responsables nous servent chaque jour un discours rassurant ,que l’armée veille à la sécurité du pays grâce aux recommandations de Fakhamatouhou et du haut commandement de l’armée. non messieurs ,le peuple n’est pas mineur .il est conscient des dangers qui guettent le pays.les danger viennentt en premier lieu des partisans du 5eme mandat qui ont perdu raison et qui tiennent un discours auquel personne ne peut croire à l’exception de ceux qui profitent de la situation de non état.ou la corruption,le clientélisme,le régionalisme l’impunité sont adoptés en mode de gouvernance.le Maroc ne fait que se réjouir de l’irresponsabilité et de la fuite en avant des gens qui nous gouvernent.

    45
    3
    Hamid
    20 février 2019 - 3 h 55 min

    Ta,ta, ta Algeria is on fire .That’s what the makhzen are very happy to wish for our country .But they are singing out of tune because they are liars , frauds .They can’t take the Algerians with them in their propaganda , neither can they turn them against each other .Their stream of spiteful invective on social media have done us a favour by opening the minds of every Algerian about their hatred .Remember that they are no better than us ,they have just to take at what’s happening in their own backyard before criticising what’s taking place in other countries .The April elections are silver lining in the cloud .Our planes will not fall from the sky, our trains and buses will run , our shops will open , our children will go to school …They are just a bunch of twisted and bitter hand-kissers .Tahia Eldzair as always !

    7
    21
    Anonyme
    20 février 2019 - 3 h 00 min

    Je pense que le titre de l’article proposé ci-dessus devrait plutôt être :
    «Les partisans du 5ème mandat poussent à un soulèvement en Algérie».
    Il serait à mon sens beaucoup plus crédible parce que beaucoup plus proche de la réalité.
    Arrêtons donc de nous sortir la sempiternelles «mains de l’étranger» par-ci, les «doigts manipulateurs» par là, «les ennemis de l’intérieur et de l’extérieur…», en plus de convoquer les «complots ourdis par les… on ne sait jamais qui au juste»… C’est d’une médiocrité risible et honteuse.
    Sinon, tant qu’on y est, pourquoi ne pas passer à un autre niveau et essayer par exemple : «l’impérialisme internationale d’aujourd’hui qui….» (c’était d’ailleurs l’expression préférée d’un ministre des affaires étrangères de feu H. Boumediene devenu aujourd’hui «fakhamatouhou») ou dans sa version arabisée «Takaloub el qiwa el imbéryaliya», peut-être qu’elle aura plus d’impact et d’effets sur… «les pauvres jeunes chômeurs, désœuvrés et déconnectés de la réalité d’aujourd’hui !».

    47
    12
      Slim
      20 février 2019 - 8 h 40 min

      I have a serious doubt that you’re an Algerian living in Algeria!!!. So shut up and go lick the feet of your criminal masters.

      5
      20
        Anonyme
        21 février 2019 - 2 h 25 min

        Par contre, mon plus gros doute à moi porterait plutôt sur tes capacités de compréhension du 1er et 2ème degrés, si tant est que tu puisses faire la différence entre les deux !

    Anonyme
    20 février 2019 - 2 h 17 min

    Et la contre-manifestation que compte organiser le FLN ce 22 février, c’est aussi la main du makhnez qui est derrière ?*
    ——————————-
    * Référence :
    «Le FLN mobilise ses troupes pour une contre-manifestation le 22 février»
    février 18, 2019 – 6:08 .
    in Algérie Patriotique. 

    40
    5
    Achouri
    20 février 2019 - 1 h 34 min

    Personne ne pousse les Algériens a sortir dans la rue. C’est la dictature qui règne dans le pays depuis 1962, c’est le pouvoir illégitime qui pousse les Algériens de sortir dans la rue, c’est la corruption et la spoliation des richesses du peuple Algérien par une centaines de mercenaires Marocains et Tunisiens avec leurs complices Faux Algériens (des vendus, des nervis) qui poussent ce peuple privé de tous ses droits de sortir dans la rue etc.. Ont dit que l’Algérie est indépendante, mais de quelle façon ? alors quelle est dirigée par une poignée de Marocains, quelques Tunisiens et les infiltrés de FAFA qui ont servi dans son armée avant de les dispatcher au sein des vrais maquisards donc le peuple Algérien est toujours sous occupation et bien cette occupation le pousse à sortir dans la rue pour libérer son propre pays et beaucoup d’autres choses le poussent a sortir dans la rue pour refuser l’insoumission .
    Un peuple qui na pas le droit de manifester, qui n’est pas libre de s’exprimer, pas le droit de revendiquer ses droit et bien aujourdh’ui il doit sortir dans la rue puisque vous ne cesser de dire que l’Algérie est un pays démocratique et crier son ras-le-bol et on rejetant ce 5eme mandat d’un étranger qui leur a détruit leur pays et a mis leur pays et son économie à genoux.
    Et devant tout cette anarchie qui règne au pays ni le Maroc ni la mains étrangère sont derrière les Algériens. la main étrangère c’était dans les années 1990 ou l’armée et les hommes de Toufik ont commis l’inoubliable avec leur amis de l’étranger qui détiennent contre eux des dossiers brulants preuve à l’appui. c’est dans les années 1980 et 1990 quand le peuple est sorti dans la rue le monde entier en parle aujourd’hui ce que ce peuple a souffert.
    Donc arreter de parler du Maroc et des Marocains qui sont entrain de construire leur pays grace au tourisme car les Marocains qui ont détruit l’Algérie c’est le Clan de Oujda, la famille BOUTEF, le BENSALAH, le chien qui vient de crever, MEDELCI, CHAKIB et compagnie.

    41
    8
    Mme CH
    20 février 2019 - 1 h 16 min

    Que gagnerait le peuple si l’Algérie était détruite comme la Syrie, la Libye ou même la Tunisie…! Nous reviendrons à l’âge de pierre comme l’Irak et on se dira on n’aurait pas dû allumer le feu…! C’est facile d’allumer le feu mais personne ne pourrait dire quand ou comment on pourrait l’éteindre…!
    En tout cas une chose est sûre, l’Algérie fait partie du plan du remodelage du Grand Moyen Orient et la décennie noire était le départ, heureusement que des hommes ont sauvé le Pays…!

    « Ne sachant trop comment remodeler le Proche-Orient, Washington, après quelques hésitations, a opté pour l’invention du « Grand Moyen-Orient ». Ce concept géographique nouveau désigne les États allant des puits de pétrole du Sahara Occidental aux pipelines du Pakistan… »

    « C’est dans son livre Au cœur des services spéciaux qu’Alain Chouet, ancien chef du service de renseignement de sécurité de la DGSE nous apporte ses lumières quant aux projets de l’administration Bush. Il nous explique que la guerre menée par les Etats-Unis en Irak n’était pas une guerre pour le pétrole, même si la maîtrise des ressources énergétiques est une composante indispensable dans un tel conflit.

    Il apparaît en revanche que cette intervention était un premier pas vers une modification de la donne stratégique dans la région. Le plan du « Grand Moyen-Orient » promeut le concept d’un « Moyen-Orient démocratique, bourgeois et commerçant, apaisé parce qu’éclaté sur le plan communautaire de façon à constituer un ensemble de petits pays homogènes et plus ou moins rivaux entre eux, dont aucun n’aurait la puissance suffisante pour s’opposer aux intérêts américains ou aux intérêts israéliens. »

    Plus précisément, ce projet consiste à favoriser ou provoquer l’éclatement des pays….en États de taille réduite et donc de dangerosité moindre. Ces nouveaux États construits autour d’appartenances confessionnelles ou communautaires auraient un rôle de digue face à l’océan Sunnite, tout en « justifiant l’existence d’Israël en tant qu’Etat à fondement religieux. A partir du moment où vous avez un État druze, un État alaouite, un État maronite, un état chiite, etc., pourquoi pas un État juif ? ».

    Ce projet de « Grand Moyen Orient », que certains appellent la Doctrine Bush, s’inspire de plusieurs travaux. Une première carte apparait en 1979 sous la plume de Bernard Lewis. Cet homme connu pour sa défense d’Israël (né britannique, il a aujourd’hui la double nationalité américaine et israélienne) a été consultant au Conseil de sécurité nationale des États-Unis (NSC) et est toujours aujourd’hui proche des néoconservateurs. A l’époque B. Lewis imagine cette carte dans le but de créer une zone de désordre aux portes de la frontière Sud de L’URSS, cet « islamic mess » étant conçu pour déstabiliser la puissance soviétique.

    Aujourd’hui l’ennemi est différent mais les méthodes perdurent. Les récents travaux des think-tank néoconservateurs américains semblent montrer que la balkanisation du Moyen Orient sous l’égide américaine a de beaux jours devant elle. »

    10
    23
      Farida
      20 février 2019 - 7 h 55 min

      Demande toi qui voudrait cela et qui est responsable de cela ? Que pourra faire un homme malade de 82 ans qui ne sait meme pas ce qui se passe autour de lui ? Les responsables sont ceux qui veulent l’imposer comme si l’Algerie n’a pas citoyes.

      33
      3
    Terrorisme judiciare
    19 février 2019 - 23 h 54 min

    Vivement la départ de cette clique qui a instaurée un climat de terrorisme judiciaire en effet la justice est utilisée comme un instrument de terreur et de hogra sans parler de son utilisation comme protection de ses membres contre toute poursuite, l’exemple de Chakib Khelil, Hamech, Bejaoui etc est éloquent.

    32
    4
    Algeriano
    19 février 2019 - 23 h 48 min

    le maroc n’a pas a s’attaquer a l’Algerie il sait que c’est maousse costo pour lui et non au 5 eme mandat concerne les Algeriens et rien d’autre le 22 concerne uniquement les citoyens , maintenant si la majorite du peuple dit non au 5 eme mandat et bein les carottes sont cuites …

    21
    11
    Vox
    19 février 2019 - 23 h 33 min

    Il n’y a plus rien à cacher,ce 5eme mandat est la honte de toute une nation. Ce sont les responsables de cette terrible tragédie qui sont à l’origine de ce soulèvement.

    33
    6
    Othmane
    19 février 2019 - 23 h 16 min

    Et pourquoi on n fait pas pareil avec ce Marokistan dont le niveau d’instabilite aujourd hui est bcp plus eleve que dans l’ensemble des pays de la Region MENA et ce n’est pas la pullulation des nombres HIRAKS politico-socio-economiques atuellement qui va me contredire.

    3
    24
    Zombretto
    19 février 2019 - 22 h 55 min

    Et qu’est-ce qui donne cette « curieuse » idée au Maroc que les algériens peuvent être poussés à se soulever ? Bien étrange, non ? Viendrait-il à l’idée de quelqu’un que les japonais ou les anglais par exemple peuvent être manipulés au point de se retourner contre leur gouvernement ? Bien sûr que non ! Les algériens, et les marocains eux aussi, peuvent être manipulés de cette façon parce qu’ils ne sentent pas que leurs gouvernements les représentent, et ils ont raison. Il me semble que c’est dans ce journal même que j’ai lu récemment que Mao a dit quelque chose comme, « si on applique de la chaleur à un œuf il s’ouvre et donne naissance à un poussin, mais si on applique cette même chaleur à une pierre ça ne donne rien. » La chaleur ne fait que causer une réaction dans l’œuf, elle ne la crée pas. Les algériens, et les marocains avec eux, sont susceptibles d’être manipulés parce qu’ils sont manipulables, ils contiennent en eux les germes de la colère et de la violence contre ceux qui les gouvernent.

    19
    3
    Elephant Man
    19 février 2019 - 22 h 35 min

    PS : « son nouvel allié, IsRatHell » le makhNazi est depuis toujours une annexe de l’entité sioniste.

    8
    26
      HOUMTY
      20 février 2019 - 11 h 52 min

      il vaut mieux un Bouteflika malade aphone que le chaos, vous êtes prévenus, tous derrière Bouteflika, il est notre sauveur, notre héro, il ne faut pas tomber dans le piège du Makhzen, et IsRatHell vous êtes avertis…
      VIVE LA MÈRE PATRIE

      3
      24
    Sid'Ahmed
    19 février 2019 - 22 h 28 min

    Parler de la « main du Makhzen » c’est donner trop d’importance a cette fedale Narco-Monarchie absolue » qui reste a ce jour un « Protectorat francais ».

    14
    22
    Tredouane
    19 février 2019 - 21 h 47 min

    Aucune incidence et/ou influence étrangère sur les opinions de la Nation Algérie;je pense que nous sommes face à une situation strictement interne ,une situation certainement compliqué ou chacun de nous est responsable de mobilisation pour consolidé l’État et non pas l’exécutif,un profond redressement s’impose de lui même.

    16
    3
    Elephant Man
    19 février 2019 - 21 h 33 min

    FRONTIÈRES HERMÉTIQUEMENT FERMÉES DE TOUTE PART
    AUCUN LIEN D’AUCUNE SORTE AVEC CE SUPPÔT DE SATAN
    VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP

    7
    25
    Anonyme
    19 février 2019 - 21 h 12 min

    Un jour c’est les salafistes, un autre c’est le makhzen un autre c’est Trump
    Et pourquoi pas un jour les îles Fidji
    De grace arrêtez ce tbahdil ça ne marche plus, le peuple veut choisir ses propres dirigeants , y en a marre des ouyahia sellal ghoul benyouness et compagnie
    Ce peuple est éveillé et ne mettra jamais en peril le pays, c’est plutôt ces rentiers qui s’accrochent au pouvoir qui veulent déstabiliser le pays pour rester les maitres

    27
    3
    MELLO
    19 février 2019 - 21 h 10 min

    Les marocains, les français, les américains ou tout autre pays peut s’intéresser à notre pays , à ce qui se passe, à ce qui se trame , surtout en ces périodes de doute. Ce doute qui nous innonde, qui nous met face à nous mêmes. Mais tous ces pays , leurs services, doivent savoir que les Algériens sont immunisés de tous les dangers intérieurs ou extérieurs. Ces pays n’ont aucune chance de pouvoir faire des Algériens des moutons de panurge . Comme les Venezueliens, le choix d’une aide est vite fait , le choix majeur de la RUSSIE, sans se soucier de ce que les marocains ,leurs médias et leurs services, peuvent tenter de faire.

    10
    14
    Vox
    19 février 2019 - 20 h 54 min

    Encore ce bouloulou home made aux multiples visages? Celui qui frappe et qui pleurniche en même temps?
    Voyons, c’est passé de mode. Il va falloir trouver autre chose.
    Le crétinisme et la ruse ne peuvent
    imposer un portrait comme chef d’État à un peuple de lions,ni gouverner par la force un peuple conscient de ses droits constitutionnels.

    19
    4
    Nasser
    19 février 2019 - 20 h 43 min

    Tu dis « Donc, tu insinues que Dieu est à notre service ? »…Au service de qui alors? Pourquoi tu le prie alors?
    Tu viens de dire une grosse c…. à la limite du blasphème!
    Non! Tu es libre de rester à la maison. Tu peux sortir pour manifester, crier ton ras le bol, ton refus du 5ème mandat et si tu peux affronter les services d’ordre…..
    Mais il faut le faire toi-même, avec tes enfants et non appeler et manipuler les enfants des autres pour t’aider à prendre le pouvoir par la force depuis chez toi toi « devant la télé, à se prélasser dans nos canapés en sirotant du thé ou un café »…. Le peuple d’en bas qui est touché peut et a le droit de le faire, mais pas ton genre qui n’est pas dans le même besoin. Ton genre se sert d’eux pour le pouvoir! Ecoute bien, on connait très bien la manœuvre!

    14
    5
      Mohamed
      20 février 2019 - 8 h 37 min

      Salam aleikoum,

      Si les gouvernants étaient justes, équitables, impartiaux, sages, ils n’auraient aucune raison de paniquer et nous sortir ce mensonge de manipulation car le peuple n’est pas stupide et est conscient et mature, il se rangera au coté de ses gouvernants. Mais comme ces gouvernants ont failli, ils nous ignorent, ils nous narguent, ils ont ruiné notre pays ainsi que tout nos espoirs, ils ont tellement fait du mal à notre beau pays que même nos ennemis n’ont plus besoin de détruire notre beau pays, évidement le peuple est mécontent. Pour résumer, y a deux lignes parallèles qui ne se croiseront jamais (loi universelle), l’une c’est le pouvoir et l’autre c’est le peuple, mais la ligne du pouvoir écrase la ligne du peuple sans que ces deux lignes se croisent et comme la loi universelle indique « à chaque action y a une réaction », ça ce n’est pas moi qui le dit mais c’est la loi universelle.

      16
      3
    Moskosdz
    19 février 2019 - 20 h 35 min

    Le Maroc ne va pas lâcher prise, il va continuer ses manigances, il faut serrer les rangs, sinon c´est la catastrophe comme celle en Syrie ou en Lybie… il vaut mieux un Bouteflika malade aphone mais bien entouré que le chaos, c´est le déluge vous êtes prévenus, tous derrière Bouteflika, il est notre sauveur, il ne faut pas tomber dans le piège du Makhzen, vous êtes avertis, comme on dit un homme averti en vaut deux…

    5
    36
    Anonyme
    19 février 2019 - 20 h 21 min

    Le seul qui pousse l Algerie et son peuple au soulèvement c est le 5 eme mandat imposé au peuple algerien , rien d autres donc c est bien notre pouvoir et c est bien eux qu ils ne veulent pas lâcher le pouvoir en Algérie et seront les seuls responsables si il y a déstabilisation du pays . Le Maroc et d autres pays arabes et Israël et meme cette France qui n ont pas l Algerie dans le cœur j en conviens mais n attendent que ca et n auront pas réussi eux a déstabiliser le pays depuis ses dernières années mais je dirai pas la meme de celui et de ceux qui ont vécu à Oujda pdt des années et qui croit que l Algerie est leur propriété privée. Voila les seuls responsables en attendant . Je les tjrs dit personne ne pourra détruire l Algerie et son peuple à part les nôtres à l intérieur aussi bien ce pouvoir et ses opposant sionistes salafiste ou gauchiste l intérieur comme à l extérieur du pays pour des forces ou des puissances extérieurs ; mais la c est diffèrent c est l ensemble du peuple qui veut plus de Bouteflika et du 5 eme mandat et seul le peuple est souverain.

    22
    4
    j'en étais sur !
    19 février 2019 - 20 h 09 min

    J’en étais sur que le Makhzen de miomio06 allez tout faire pour détruire l’Algérie dés qu’il en aurait la possibilité , ses esclaves utilisent le Net à bonne escient pour se faire passer pour des Algériens rebelle
    et vouloir faire de l’Algérie une Libye ou une Syrie !!
    Ne tomber pas dans le piège des Sionisto-Makhzeni et soutenais notre président car il a réussie à mettre la paix et l’entente entre nous et avec des efforts ont pourra aider les plus faibles en leur faisant des dons par
    nos Zaouïa et nos ministère.

    6
    23
    Anonyme
    19 février 2019 - 20 h 02 min

    Alors que la Monarchie marocaine est assise sur un volcan, soulèvements populaires dans le Rif, menace terroriste, Daech est en train de s’y installer, pauvreté et misère,qui touchent d’autres régions du Maroc, embourbé au Sahara Occidental , l’économie chancelante ne tient qu’ a l’exportation de la drogue, qui inonde l’ Afrique et l’Europe et avec l’ aide de l’ U E, et notamment, au soutien de la France, en échange de contrats de pêche et d’exploitation éhontée des ressources naturelles, qui appartiennent au peuple sahraoui, le régime n’ a pas trouvé mieux que de faire diversion sur l’Algérie, pour faire oublier ses problèmes internes, mais cela n’influencera en rien la politique algériens. Nous sommes capables de surmonter la crise, de relever le défi. Le système de gouvernance touche a sa fin et ce n’est pas le F L N et son alliance qui s’agite pour maintenir de force Bouteflika,qui va retarder l’échéance cruciale pour une alternance pacifique, du pouvoir dans notre pays.Les chiens aboient la caravane passe.

    5
    14
    el hadada
    19 février 2019 - 19 h 05 min

    depuis le temps que les citoyens demandaient aux services de securité d’identifier les marocains sur le sol algerien , la reponse a été toujours  » ce sont nos freres et sont la pour travailler  » ..he ben bientot ..de la part de vos freres maroki qui sont parait il se comptent par centaines de milliers sur le sol DZ

    5
    16
    TARZAN
    19 février 2019 - 18 h 49 min

    les marocains sont trop lâches pour nous déclarer la guerre, alors ils la font en sous main et derrière notre dos. ils frappent par derrière, car la lacheté et la trahison est dans leur gêne comme disait émir abdelkader. je pense que la meilleure réponse que l’algérie puisse donner aux marocains, c’est déaider le polsiario à déclencher la guerre de libération avec notre appui logistique;, et là, on est en face d’eux, et ils ne bougeront jamais, car leur roi dieu a peur pour son trône!

    8
    23
    dert hytu
    19 février 2019 - 18 h 31 min

    la clique de boutef , est telement bete que il nont pas compris que le peuple a changer , les algeriens des annee 60 ,70 , 90 , il n y sont plus ,et cette clique continue a croire que les memes methodes du passe peuvent maintenir ce pouvoir ,partez le monde a changer , vaut mieux que vous pensier a vous exiler pour profiter de l argent vole , et si vous tarder vous pouver le payer cher ,kadafi est le meilleur exemple

    22
    3
    Anonyme
    19 février 2019 - 18 h 21 min

    Contrairement à ce que dit cet article, les marocains ont tout intérêt à ce que ce régime se pérennise, un régime dictatorial qui détruit le pays depuis 1999, leur obsession de voir l’Algérie se dégrader à s’enfoncer dans le chaos grâce à ce régime illégitime bouteflikien, afin qu’eux continuent à faire croire au monde, que le Maroc est plus libre, plus développé, plus démocratique que l’Algérie. Leur obsession c’est aussi surtout de ne pas voir l’Algérie se développer, se démocratiser, ce qui pourrait provoquer chez ce voisin de l’Ouest des mouvements populaires qui demanderaient la chute de la monarchie. Une Algérie démocratique, libre, développée ne fait pas l’affaire de beaucoup de pays ennemis, à commencer par la France, le Maroc qui ont tout intérêt à ce que ce régime destructeur se maintienne au pouvoir ce qui permettrait aux puissances occidental, d’avoir la main mise sur nos richesses, par du chantage au régime actuel, qui survit grâce à son allégeance aux puissances étrangère.

    16
    6
    EL KHOU
    19 février 2019 - 17 h 45 min

    Ah cette vilaine main étrangère, tantôt sioniste, tantôt marocaine, tantôt on ne sait de quelle nationalité peut être même apatride. Discours périmé depuis bien bien longtemps. Trouvez autre chose de plus consistant.

    113
    70
    Selecto
    19 février 2019 - 17 h 43 min

    Les responsables actuels n’ont pas d’autre choix que de s’accrocher au pouvoir au risque de finir derrière des barreaux, d’où leur hystérie pour le cinquième mandat.
    Quant aux Marocains, c’est les premiers a être pour le cinquième et sixième mandats.

    100
    38
      Bouzorane
      19 février 2019 - 18 h 44 min

      Exactement, les marocains préfèrent de loin avoir affaire à des vieillards fossilisés plutôt qu’à des jeunes, Nationalistes et belliqueux, qui leur remettraient les pendules à l’heure.

      14
      6
      Anonyme
      20 février 2019 - 3 h 10 min

      En effet, ils viennent en grand nombre et s’installent en masse chez nous depuis les 20 dernières années. Mais bizarrement, personne de ceux qui nous préviennent des dangers mortels de la main de l’étranger ne semble s’en inquiéter. Ils ne leur portent d’ailleurs même pas attention. C’est à croire qu’il est impossible qu’il y’ait parmi ces centaines de milliers de clandestins marocains au moins quelque uns qui émargeraient aux services du makhzen de Djalalatouhou amir el mou’minine.

      9
      9
    Corso
    19 février 2019 - 17 h 18 min

    C’est à peu près la même chose qui se passe en France. Après plusieurs tentatives infructueuses pour discréditer les gilets jaunes, les gardiens du temple ont sorti la carte de l’antisémitisme, talon d’Achille comme joker salvateur pour en finir une fois pour toute.
    Chez nous c’est le péril de la main étrangère. Autrement dit les mouvements démocratiques contestataires ne sont pas dus à des problèmes internes mais initiés et téléguidés par des ennemis.
    Donc suivant cette théorie, les manifestants sont des traitres potentiels qui complotent contre la paix et la sécurité de leur pays ( un autre talon d’Achille ).
    Qu’en t-il de ceux qui veulent exposer le pays à un avenir incertain et sacrifier le peuple pour maintenir une (persona non grata). N’est ce pas le contraire qui devrait arriver ?
    Presque 2 millions de chahids ont sacrifié leurs vies pour les intérêts du peuple. D’autres a contrario trouve que le trône est plus important quitte à croiser le fer pour le conserver.
    Cherchez l’erreur

    71
    34
    M'hamed HAMROUCH
    19 février 2019 - 17 h 18 min

    Effectivement le Makhzen souhaite contribuer a une autre « decennie noire » en Algerie puisque la 1ere decennie noire (1990-2000) a permis au Glaoui H2 de ne pas organiser le Referendum du peuple du Sahara occidentail pourtant prevu pour fin 1992 comme prevu dans l’Accord de Cessez-le-feu suivi par la mise en place de la MINURSO (Mission des Nations Unies pour l’organisation du Referendum au Sahara Occidental) du moment qu’a cette epoque l’Algerie etait engouffree dans sa « guerre civile ».

    52
    59
    La réalité, la vrai vérité !
    19 février 2019 - 17 h 13 min

    L’Algérie, notre pays est une vrai « potentiel » puissance économique et politique Africaine, Méditerranéenne et du Sud de l’Europe de par ses richesses, son grand territoire, de sa diversité culturelle et identitaire, du génie de son peuple. CEPENDANT aucun pays que ce soit les Européens notamment la France , nos voisins de l’Ouest, de l’Est , du Moyen Orient n’accepterons de voir une Algérie puissante économiquement et politiquement , indépendante et prospéré se construire sans ingérence et sans influence. Les Algériens doivent comprendre et intégrer ces faits que chacune des parties fera tout pour nous divisez, nous bridez et nous influencez afin de ne jamais progresser. Tant que nous n’aurons pas compris qu’il faille construire notre projet autour d’un pacte Républicain sans que l’identité, la religion soit des thèmes de division avec une économie ouverte, démocratique, prospère et juste, nous n’avancerons pas. Je dis aux Patriotes, ceux qui ont l’Algérie au cœur (pas seulement au porte monnaie!) de méditer la situation actuelle. Nous survivrons tous ensemble ou nous coulerons tous ensemble.

    82
    25
    Anonyme
    19 février 2019 - 16 h 57 min

    Pour qui nous prend l’auteur de cet article, c’est vraiment sous estimer l’intelligence du peuple algérien. Je vous rappelle lors du 4e mandat c’est le narcomonarque du Maroc qui a félicité en premier Bouteflika. Les marocains sont contre notre armée, notre peuple, nos services de sécurité, mais jamais ils ont critiqué Bouteflika, ils l’ont toujours soutenu, fait des commentaire élogieux envers Bouteflika l’ont toujours distingué de notre armée, de notre peuple. Basta les désinformations.

    85
    46
    Apache
    19 février 2019 - 16 h 47 min

    LesMokokos devraient plutôt faire attention aux habitants du Rif qui ne tarderont pas à se révolter très bientôt contre homo 6, « the drug dealer ». Ils seront très déçus car les Algériens ne se soulèveront pas.

    63
    48
      Anonyme
      19 février 2019 - 21 h 26 min

      Si Monsieur, les Algériens se soulèverons dans le calme et sérénité, sachez Monsieur que nous sommes un peuple civilisé qui aime son pays.
      A Bon entendeur
      Salut

      7
      4
    Anonymeplus
    19 février 2019 - 16 h 46 min

    Le makhzbel s’autodétruit très bien tout seul, Chris Coleman est là pour nous le rappeler à chaque fois.
    Le rif, l’oriental mais également les villes du littorale du royaume de la drogue se soulèvent à chaque fois, tantôt pour du pain, tantôt pour des médicaments, dernièrement au royaume du makhzbel 16 personnes sont mortes de la grippe porcine par faute de vaccins.
    Et oui, le makhzbel est incapable de nourrir décemment son peuple et il est incapable de le soigner, je ne parle même pas de faire travailler sa population, d’où le pourcentage très élevé de maisons closes là-bas, le plus vieux métier au monde est à lui tout seul une institution, presque un ministère.
    Par contre, cortisone6 veut déstabiliser l’Algérie, c’est l’hôpital qui se fout de la charité.
    Chris Coleman, vite une piqûre de rappel, montre leur de quoi est fait leur château de cartes qu’on appelle joyeusement le royaume des milles et une…orgie.

    58
    37
    Dahmane
    19 février 2019 - 16 h 46 min

    « Les services et les médias marocains poussent à un soulèvement en Algérie » – Vous ne savez pas pourquoi ? Parce qu’ils ont infiltré tous les points sensibles de l’Algérie. Ils sont parmi nous sous couvert du nouveau fln et des passeports algériens et surtout avec le drapeau national sur les épaules – Le passe-partout au coffre fort du pays.

    40
    48
      Anonyme
      20 février 2019 - 3 h 21 min

      Malheureusement mon frère, personne ne peut te croire parce qu’ils ne connaissent pas cette réalité et pensent que cela est impossible.
      Il n’y a qu’à voir le nombre de pousses qui votent en bas. Ils ne savent pas encore que le ver est dans le fruit, mais lorsqu’ils le sauront, ce sera déjà trop tard.

      1
      14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.