Nouvelle marche contre le cinquième mandat à Béjaïa

marche Béjaïa
Des citoyens manifestent à Béjaïa contre le 5e mandat. A. P.

Par Rabah A. – A la veille de la «grande» marche prévue au centre-ville de Béjaïa, des dizaines de personnes, en majorité des jeunes, ont pris part à une marche pacifique ce jeudi matin, à la sortie est de Tichy, dans la wilaya de Béjaïa, pour protester contre un «cinquième mandat» pour le Président sortant. Il s’agit de la deuxième action de rue organisée au niveau de cette wilaya, en une semaine, après l’imposant rassemblement de Kherrata.

Les manifestants ont scandé des slogans hostiles au pouvoir et au gouvernement Ouyahia, tout en dénonçant l’option du «cinquième mandat». Une grande banderole dominait la procession et écrite en arabe : «Non au cinquième mandat, oui au départ du régime !» les manifestants ont également brandi, aux côtés de l’emblème national, des drapeaux noirs en signe de deuil.

La foule s’est dispersée dans le calme, et aucun incident n’a été signalé. A noter également que les forces de l’ordre sont restées à l’écran tout au long de la manifestation.

R. A.  

Comment (25)

    SA
    22 février 2019 - 20 h 10 min

    20 ans merci !

    Amazighkan
    21 février 2019 - 20 h 12 min

    La marche à pied est un excellent sport très bénéfique pour la santé en plus il ne nécessite aucune tenue ni accessoire pour le pratiquer. Cher(e)s compatriotes marchons partout la main dans la main et scandons tous à l’unisson : Non au 5ème mandat !

    32
    4
      Mohamed Djamel
      21 février 2019 - 23 h 55 min

      La marche c’est bon pour la santé. Mais ouvrir la bouche, c’est mauvais en ce temps glacial, surtout à Béjaia. Vaut mieux se défendre contre la grippe grâce au numéro 5. C’est un bon numéro pour un défenseur. Et aussi contre le mauvais oeil. Dites tous, vive le 5.

      1
      14
        Dz213
        22 février 2019 - 15 h 39 min

        Pas pour un sandwish bellat,5000 dinars et une kahwa aroma fel houma.

    SaidZ
    21 février 2019 - 20 h 06 min

    Bravo mes frères et sœurs!

    Continuer pacifiquement, sans insulte ni vandalisme. Nous sommes plus forts qu’eux et surtout humains contrairement à eux qui sont des zombies.
    Nous devons écouter et soutenir tout algérien qui appelle au bien de ce pays.

    25
    6
    FELLAG
    21 février 2019 - 18 h 25 min

    L’Homme libre n’a jamais supporté les injustices et la soumission,c’est pour cette raison qu’on lui donner le nom Berbère

    35
    8
      Précision
      21 février 2019 - 23 h 19 min

      C’est des Algériens et non des Berbères a moins que tu veux les rabaisser au niveau des Berbères Marocains.

      4
      14
        FELLAG
        22 février 2019 - 5 h 19 min

        Je ne répond pas aux sous hommes;les commis et les cireurs;tu es certainement du Maroc de sud les esclaves;cause avec tes cousins

        6
        3
    ARRGUEZ
    21 février 2019 - 17 h 34 min

    Le seul peuple qui a toujours répondu présent pour défendre la nation, soit contre l’occupant Français ou Marocains, logiquement le pouvoir revient à ces guerriers

    36
    15
    Anonyme
    21 février 2019 - 16 h 18 min

    Manifester en exhibant des banderoles en arabe c’ est une preuve que c’ est une lutte entre clans du régime. La kabylie n’ utilise jamais la langue du régime (…)

    18
    45
      Dz213
      21 février 2019 - 16 h 50 min

      La kabylie utilise l’unité et la fraternité,les (…) et lès haineux n’ont pas leurs place parmis notre peuple.

      49
      11
        Anonyme
        21 février 2019 - 19 h 51 min

        Hypocrite tes freres étaient où en 1963 et 2001, alors qu’au moins accident en palestine vous etes comme un seul homme!

        15
        8
      elgat
      21 février 2019 - 17 h 38 min

      Si tu considères que l’arabe est la langue du régime ,mon ami, ce la veut dire que 95% des algeriens font parti de ce régime.

      29
      11
      Kenza
      21 février 2019 - 19 h 18 min

      Tu as tout à fait raison ! La kabylie n’utilise jamais la langue du régime. En effet, la kabylie n’utilise jamais…LA LANGUE DE BOIS !

      32
      6
      Algerie arabe? Bonjour la merde
      21 février 2019 - 19 h 46 min

      Bravo! L’arabe a été le gage de boumediene avec son maitre abdelnasser suite au coup d’Etat , le deuxième en 65 pour prendre la place de benbella

      15
      9
      Anonyme
      21 février 2019 - 20 h 14 min

      Tu veux quoi au juste ? nous diviser pour qu’un cinquième mandat passe ?

      11
      5
        Anonyme
        21 février 2019 - 20 h 54 min

        Vous êtes la base culturelle du régime! L’ Arab isaton est la ruine ce qui vous unit au 30 ème mandat

        7
        5
      indigné
      21 février 2019 - 21 h 29 min

      le discours de la division entre berbérophones et arabophones est une pratique du pouvoir et de ses agents sous différentes casquettes, berbéristes,Baathistes , islamistes.diviser pour régner .non , tous les algériens doivent se rassembler pour se libérer de cette dictature affairiste , corrompue et corruptrice.

      11
      Moh
      21 février 2019 - 23 h 22 min

      La langue arabe n’est pas la langue du régime mais de l’Algérie.

      4
      7
    larbi
    21 février 2019 - 15 h 53 min

    La foule s’est dispersée dans le calme, et aucun incident n’a été signalé.

    Chapeau aux freres de Bejaia et aux forces de l’ordre qui sont issues elles aussi du peuple
    Notre peuple est mature et ne tombe pas dans le panneau de ceux qui veulent brûler le pays, ça ne passera pas
    Sauf que nous ne voulons pas de ce mandat de la honte

    45
    6
      Anonyme
      21 février 2019 - 22 h 25 min

      Lisez le titre, on parle de cinquième mandat. Read the headline, it’s about the fifth presidential term.

      3
      1
    Lghoul
    21 février 2019 - 15 h 41 min

    Pourquoi certaines cultures ne comprennent pas leurs peuples jusqu’a ce qu’ils soient totalement humiliés.
    S’ils écoutaient, discutaient et respectaient leurs peuples les saddam et gaddafi et consorts ne seraient jamais trainés et humiliés et leurs pays ne seraient jamais arrivés a etre la proie de tous les prédateurs du monde pour les transformer en jungles. Don si les si khouna qui nous gouvernent écoutaient leur peuple et ne dépassent pas les limites et du pouvoir et de la repression, rien ne leur arrivera et rien n’arrivera a l’Algérie. Nous sommes condamnés a éliminer la corruption qui gangrene le pays. Notre pays ne peut pas etre pris en otage par une caste venue d’ailleurs pour nous déplumer. D’ailleurs que fait Khelil maintenant ? Ou est il ? De meme pour Bedjaoui et Saidani, ou sont ils ? Ou est ould abbas ? etc. Donc ils s’en moquent du peuple.

    33
    4
      Indigné
      21 février 2019 - 15 h 56 min

      PS
      sans oublier les Haddad (il se fait tout petit ces derniers temps temps) sidi said , Tiba ou Tliba, Bouchouareb et bien d’autres

      31
      3
    Anonyme
    21 février 2019 - 15 h 12 min

    Nous sommes de tout cœur avec vous chers manifestants à Bejaia, Victoire aux jeunes algériens qui protestent l’anarchie, la débandade et la loi de la jungle appliquée sans retenue .

    PAS de 5éme candidature pour bouteflika.

    39
    7
      anonyme
      21 février 2019 - 18 h 52 min

      et le combat cessa faute de combattants !!!!
      il n’y aura pas de 5 ème mandat
      la biologie a fait son oeuvre et le peuple a tranché ;
      il ne reste plus que sa confirmation necessaire à ce pouvoir sourd et aveugle ;
      RDV demain partout dans le pays
      internautes ! A vos portables !!!
      le monde vous observe :
      il saura que la patience du peuple n’etait pas soumission aveugle…

      14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.