Bouchareb : «Les Algériens ont le droit d’exprimer leur mécontentement»

Algériens
Mouad Bouchareb, SG du FLN. PPAgency

Par Hani Abdi − Le président du directoire du FLN, Mouad Bouchareb, commente les marches de vendredi pour un changement politique en Algérie. Intervenant lors d’un regroupement régional des cadres du parti à Oran, Bouchareb estime que «les Algériens ont le droit d’exprimer leur opinion, leurs revendications et leur mécontentement de manière pacifique».

Le premier responsable du FLN considère comme légitime l’aspiration d’un jeune à un poste d’emploi, après avoir étudié des années durant à l’université. C’est aussi légitime qu’une femme réclame un logement qui la mettra à l’abri de la rue, ajoute-t-il, assurant que le plan de réformes proposé par le président Bouteflika va dans le sens des revendications de toutes les couches de la société et que la conférence nationale va regrouper tous les courants politiques et sociaux du pays afin d’apporter des réformes profondes sur à la fois le plan politique, économique et social.

Mouad Bouchareb assure que cette conférence sera consensuelle et balisera le chemin pour «une Algérie nouvelle, conforme à l’évolution du monde et de la société algérienne».

En outre, Bouchareb met en garde contre ceux qui veulent semer la fitna. «Il y a des gens qui veulent allumer la mèche de la fitna. Mais cette mèche, irriguée du sang des chouhada, ne va jamais brûler», lance-t-il devant les cadres et militants du parti. Un message adressé visiblement à ceux qui seraient derrière l’appel anonyme aux marches contre le cinquième mandat du 22 février.

Le chef du FLN, qui mène déjà campagne pour la continuité, souligne, en outre, que le président Bouteflika veillera à la concrétisation et à l’aboutissement de ce nouveau processus de réformes pour le bien de l’Algérie et de son peuple.

Le FLN, faut-il le rappeler, a déjà déclaré le président Bouteflika comme son candidat à l’élection présidentielle du 18 avril prochain. Il a déjà mis en place son plan de campagne à travers le territoire national.

H. A.

Comment (43)

    EL KHOU
    24 février 2019 - 14 h 00 min

    Honnêtement en quoi HADDAD et SELLAL sont ils concernés par ces festivités?

    BENBOULAID213
    24 février 2019 - 12 h 37 min

    une proposition que tous les militants demissionnent
    que tous les journalistes demissionnent
    que tous les algeriens boycottent les medias de la CHITA
    LE POUVOIR EST AUX ABOIS
    IL A ÉTÉ CRÉDIBILISE PAR LES CHANCELLERIES EXTERNES
    LE ROI EST NU
    LE CHANGEMENT VA S OPERER COUTE QUE COUTE
    QUAND AUX RESPONSABLE DE CE FLN SOIT IL EST FOU SOIT IL NE VIT PAS DANS CE MONDE C EST UN PREDATEUR

    MusulmanAlgérienKabyle
    24 février 2019 - 9 h 29 min

    Ce sieur veut maitre l’ALGERIE En feu, et en sang, il doit être poursuivi en justice, ces déclarations résumes bien la petitesse de ces pensés, ils ce vois déjà qu’il peut devenir un jour président, il commit l’erreur fatal politique qui va le poursuivre a vie.

    bozscags
    24 février 2019 - 8 h 13 min

    c’est bon on t’a assez vu .

    Anonyme
    24 février 2019 - 8 h 06 min

    Le feu de la fitna, c’est les propos incendiaires d’un apprenti dictateur parachuté de façon illégale en violation des statut du parti qui en seront la cause la qadara Allah. Tous les messages des algériens d’ici et d’ailleurs ont insisté sur le caractère pacifique de la contestation et Dieu Merci notre jeunesse à été à la hauteur. Y a bouchareb si tu es si certain que nous rêvons pourquoi tu te déplace dans une voiture blindé avec escorte de police et fait ton meeting dans un hôtel 5 étoiles. Descend dans la rue et frotte toi à ce peuple que tu menace.

    elbior
    24 février 2019 - 8 h 04 min

    represente ton parti le peuple n’est pas ton affaire.laisse a cesar ce sui appartient a cesar.

    04
    24 février 2019 - 8 h 03 min

    Arrivé hier au parlement par le cadenas , et ose et vante aujourd’hui nous parler de la démocratie, de la liberté de manifestation et de la liberté d’expression. ceci est plus grand que vous.
    Le peuple qui a manifesté le 22.février a exprimé ses demandes clairement et explicitement , N’essayez pas de la déformer , le peuple savent bien ce qu’il veut.

    Juan Carlos de La Tragenta
    24 février 2019 - 7 h 45 min

    Vous avez été choisi et non été élu et vous avez fait de l Algerie avec Ould Abbes pdt 3 semaines la risée du monde donc ca ne sert a rien de parler aux autres qui ne vous crois pas et ni à votre cadre que vous montrez au reste des algériens ; et ce meme Bouchareb a dit : qu en 1999 que Dieu avait envoyé Bouteflika pour réformer l Algerie . Il compare Bouteflika à un prophète ou un élu de dieu mais c est un Gros Malade et c est qu un début et on joue que la premier mi temps pour le moment mes compatriotes avec ses allumés ; le match va être chaud mais nous allons gagner au bout meme si il utilisent la triche et on acheter l arbitre , nous gagnerons parce qu on est meilleur qu eux et plus fort qu eux et surtout plus nombreux , . Qui disait que » c est plus facile de tromper une personne que de lui admettre qu on l a tromper « ? En fait dans ce pays tt le monde nous a menti du PM au conseil constitutionnel en passant par conseil d état et le porte parole de la présidence pour finir avec le chef d état major et vous pour finir car plus le mensonge est gros et plus il est facile à avaler ; depuis 6 ans vous nous mentez tous , quelle honte et vous osez continuer )à parler ou menacer meme diviser les algériens , la fitna il n y aura pas de fitna mais votre depat et celui de ses menteurs ca surement et je le souhaite du fond du cœur inch Allah . …

    Algérois
    24 février 2019 - 7 h 07 min

    Bouchwareb met l’Algérie à feu avec une agressivité sans précédent, les algériens n’ont pas besoin de ce dob…, ils ont exprimé le refus du 5éme mandat dans la légalité absolue, ce type ne doit plus s’adresser au peuple car il dit aux algériens  » vous pouvez rêver » on n’est pas dans la jungle .

    10
    anti khafafich
    24 février 2019 - 3 h 27 min

    DÉGAGEZ !
    c’est la sentence populaire du 22 fevrier 2019,
    tu n’as aucune lecon a donner a ce peuple qui vous a definitivement vomi
    c’est fini pour vous espece de parasites sans aucune plus value. Vous êtes dénudés, vous etes cuits, vous etes finis, le FLN est la propriété du peuple, vou s n’avez plus le droit de l’usurper
    DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ ! DÉGAGEZ !

    13
    2
    Faux
    24 février 2019 - 1 h 05 min

    FAUX
    voila ce qu’il a dit: Dormez-bien et faites de beaux rèves » c’est en ces termes que Mouadh Bouchareb, coordinateur du Front de libération nationale (PFLN), s’est adressé aux centaines de milliers d’algériens qui ont manifesté hier pour le changement politique et contre un cinquième mandat pour Abdelaziz Bouteflika.

    9
    3
    med
    24 février 2019 - 1 h 01 min

    Il parle au nom du FLN. Le FLN qui a sacrifier 1.5 million de CHAHID. C’est grave. Ces corrompus n’ont aucune relation avec le FLN de Ben Mhidi, Abame, Zighout, Petit Omar at Hassiba. Le FLN appartient a tout le peuple. Meme pas un fils de Moudjahid ou Chahid dans le gouvernement??? Mettez le FLN au MUSEE. Les mots de Salah Boubnider. Colonel de la revolution et chef de la Wilaya 2 historique

    13
    Juan Carlos deLa Tragenta
    24 février 2019 - 0 h 00 min

    Y a Sihouna de L APN Bouchareb on va te demander à toi ou à tes mentors la permission de sortir ou de revendiquer dehors chez nous en Algerie ; tu a pris le peuple algerien pour des enfants avec ton discours enfantin , les algerien(nes) ne demande pas du travail des logements en ce moment dans la rue mais bien un retrait complet du 5 eme mandat de ce qui ont pris le pouvoir aux algériens sans les leurs consentements et s entretenir avec eux et vous avez toujours fonctionner ainsi donc faut pas faire divertirons maintenant avec de faux sujets ; par le peuple et pour le peuple c est pourtant simple ; faut vous le dire comment en chinois ? Enfin toi qui ose nous faire la morale comme un père à son pti enfant .La je suis pas bien donc ta morale tu vas l à faire à d autres ( section d assaut ) . vous avez une étiquette qui vous colle à la peau depuis 62 et tu veux t en débarrasser comme ca ..;impossible ; rappel nous tiens comment tu as obtenu ton nouveau poste de président de l APN allez rappel le nous pour voir ou tu pousses ton intégrité d homme et d algerien surtout …putschiste en spécialité cadenasseur ! Hé bien tu peux cadenasser qui tu veux ….s à nous le peuple algerien et ni sa presse privée ou publique les cadenasseurs ; pas de menottes et le museler le peuple et la presse tu rigoles tu nous a pris pour qui franchement , pas à nous les vrais algérien(nes) jamais de la vie.. hé oui tu tes complètement gourré avec tes responsables du 5 eme mandat , alors écoute bien ceux qui ne sont pas pour vous sont contre vous et c est ca le message que tu veux passer , aucuns algériens qui aime son pays ne veut la fitna mais toi et tes maitres j en suis pas sur et il veut votre départ et ca c est une certitudes; le peuple algerien et il est unis pour l Amour de l Algérie .Enfin vous pouvez vous démener de partout ; faire , défaire; des bifurcations , d appâter qui que ce soit ou d acheter qui que ce soit mais vous n achèterai jamais une chose la dignité et la fierté du peuple algerien et son patriotisme ; il n a pas de prix ; ….

    11
    indigné
    23 février 2019 - 22 h 38 min

    Il s’est réuni dans une salle de l’hôtel méridien cinq* , sous la protection policière, sans nous montrer le nombre d’assistants à son meeting et défie les centaines de milliers de manifestants .

    Anonyme
    23 février 2019 - 22 h 30 min

    Qui est il ce monsieur pour nous donner ou nous refuser un droit ? Sorti de l’anonymat par un tour de passe passe comme seul le pouvoir sait en faire, voilà qu’il se prend interlocuteur de Dieu puisqu’il atteste que Bouteflika a été envoyé par Dieu pour redresser l’Algérie. Donc il devrait s’appeler Moussa Bouchareb puisqu’il s’informe a la source divine. Faut rester modeste mon gars, hier encore le peuple algérien ne te connaissait même pas. Pour ce qui est de ses droits, ce peuple n’a pas attendu ta permission pour les arracher. Tu n’était même pas né.

    11
    Mir
    23 février 2019 - 22 h 08 min

    Mais il sort d’où cet ignare pour oser comparer une manifestation populaire contre le 5e mandat à une « demande de logement faite par une femme », et pourquoi une femme d’abord ? Comme quoi on peut être un peu jeune mais beaucoup débile. C’est donc ça l’Elite de la Nation qui veut conduire les réformes ! A Yemma.

    12
    marri
    23 février 2019 - 21 h 50 min

    Si vous vouliez réellement le changement cette conférence il fallait la faire avant et pas après que vous serez bien assis, car après personne ne pourra vous faire bouger.

    10
    Anonyme
    23 février 2019 - 21 h 29 min

    Le peuple n a pas besoin de votre autorisation pour sortir manifester sa colere contre le 5 eme mandat..Le peuple Algerien est decide a prendre en mains son propre destin et celui de ses enfants et des prochaines generations…nous avons ras le bol de ce systeme politique corrompu et cette oligarchie qui ne pensent qu a preserver ses privileges…..La majorite ecrasante de nos etrepreneurs souffrent l enfer avec cette administration
    qui bloque des dizaines de projets et des creations des postes d emploi….partout on vous dresse des barrage et on vous met des batons dans les roues a cause du backchich…

    20
    1
    Zaatar
    23 février 2019 - 20 h 55 min

    « Les Algériens ont le droit d’exprimer leur mécontentement de manière pacifique » dixit H’mida.
    Ah ben oui, la révolte dans le heurt et la violence n’arrange pas du tout H’mida. D’ailleurs H’mida fait tout pour que tout se passe dans le calme jusqu’au 18 avril. Après la répression pourra faire son oeuvre avec un savant dosage dont seul H’mida a le secret. Pour l’instant et au vu des circonstances tout doit être pacifique. Tout doit être calme. Le savoir faire de H’mida se verra le jour du scrutin et le jour de l’annonce des résultats de cette élection. Vous devinez qui sera élu ?

    15
    1
      Anonyme
      23 février 2019 - 21 h 49 min

      Oui. On devine bien qui sera élu : Le cadre !

    Anonymus
    23 février 2019 - 20 h 48 min

    Qui est ce morveux et quelle fonction occupe-t-il dans l’Etat pour dire aux Algériens leurs droits et peut-être aussi leurs devoirs ? Men habba wa debba ya3tina dourous fel huquq wel wadjibate !

    20
    1
    Chouhadas
    23 février 2019 - 20 h 34 min

    En outre, Bouchareb met en garde contre ceux qui veulent semer la fitna. «Il y a des gens qui veulent allumer la mèche de la fitna. Mais cette mèche, irriguée du sang des chouhada, ne va jamais brûler»

    les chouhadas????????
    Vous pillez le pays au nom des chouhadas
    Laissez ces braves tranquilles
    Vous n’etes que des corrompus et des menteurs

    36
    1
    BARREZ VOUS
    23 février 2019 - 20 h 31 min

    Même si vous nous achetez avec de l’or on ne pliera pas, c’est la devise des hommes integres
    Barrez vous et allez vous en on a besoin ni de conferences ni de rien
    Le peuple demande votre départ et ne demande rien d’autre

    24
    indigné
    23 février 2019 - 20 h 11 min

    Ce lécheur de bottes de ses maitres gonflé par la protection policière à l’intérieur d’un salle, qu’on a placé par téléphone à la place du Moudjahid Bouhadja et à la tête du parti de la mangeoire, front de la liquidation nationale , provoque le peuple et qualifie les revendication légitimes de remise de l’état sur la voie de la démocratie et de la bonne gouvernance , de rêves d’enfants. je lui rappelles le discours méprisant de Kadhafi à l’égard du peuple libyen et la fin tragique de ce despote.

    20
    Mohamed
    23 février 2019 - 19 h 55 min

    Salam aleikoum,

    Soit tu es avec le peuple, soit tu es contre le peuple, et le peuple est mature, connait ses intérêts et n’a pas besoin d’un ou plusieurs tuteurs, l’équation est aussi simple, sans aucune inconnue.

    22
    1
    Anonyme
    23 février 2019 - 19 h 51 min

    Certains de ses propos relèvent de l’irresponsabilité en ces journées cruciales où quelques mots peuvent entraîner une catastrophe. Ce jeune homme manque de maturité et de lucidité. C’est plus irresponsable encore pour ceux qui l’ont parachuté à des postes stratégiques.

    21
    FrancoAlgerien
    23 février 2019 - 19 h 41 min

    Vive Ramtane Lamamra 🇩🇿
    Un Algérien de la willaya de l’extrême ouest
    Pour moi c’est un AS … cet homme mach’Allah
    (Un vrai expert en géopolitique et autres)

    4
    23
    Tredouane
    23 février 2019 - 19 h 07 min

    D’autre part c’est pas tout ce qu’il a dit,ces gens la son devenus extrêmement dangereux pour la cohésion de la Nation,ils prônent encor le 5eme mandat alors que la question a été tranche par le Peuple ,c’est le peuple qui viens de prendre l’initiative ,pas question d’une conférence après les élections car tout simplement les agréments pour les pseudo partis politiques ont été annulé par decision unanime par la Nation trop tard, l’action unanime du Peuple à remise cause votre légitimité de facto; vous étés dissous et/ou appeler à un redressement profond si vous voulez survivre dans l’étape suivante.
    Une grande alliance viens d’être établis entre la Nation l’institution militaire.le front pour la sauvegarde de la Patrie est née.vive l’Algérie comme l’a voulu chouhadas éternellement…

    14
    1
    Zone Délire
    23 février 2019 - 18 h 51 min

    Le deuxième président d’une assemblée de trabendistes compare son chef d’un nouveau Prophète;hé oui c’est nouveau ça vient de sortir un prophète qui magouille qui viole la constitution plusieurs fois, qui ment comme il respire;qui soutient les corrompus et voleurs;lorsque les comptes bancaires sont remplis a ras-bord et on mange que des produits de luxe;le cerveau ne supporte plus;alors il délire et bientot il va le comparé d’un Dieu vivant qui va attribués des places aux paradis à tout ses sympathisants et fans

    21
    2
    Rani zaafane
    23 février 2019 - 18 h 49 min

    Mr Bouchareb semble dépassé par le cours des évènements alors il essaye de colmater les brèches.Voilà quelqu’un qui est sorti du néant ,installé illégitimement à la tête d’une institution censée défendre le peuple qui se permet des déclarations déplacées. Il s’agit d’un amateur en politique chargé de mission qui finira comme ses prédécesseurs.Pour moi,c’est un non évènement.

    20
    2
    vrahim
    23 février 2019 - 18 h 23 min

    si pour vous les jeux sont fait ,pourquoi faire des élections,

    11
    1
    les jours du FL... sont désormais comptés !
    23 février 2019 - 18 h 05 min

    Bouchareb : «Les Algériens ont le droit d’exprimer leur mécontentement de manière pacifique»

    et ils ont SURTOUT le droit de choisir leur président …

    32
    2
    Anonyme
    23 février 2019 - 17 h 27 min

    Le droit de manifester est un droit constitutionnel, et le peuple en fait usage ,il n attend pas votre autorisation ya si Bouchouareb

    23
    2
    Anonyme
    23 février 2019 - 16 h 47 min

    Tous les autres pro-5éme mandats sont cachés et ils mettent en avant bouchareb pour insulter le peuple. Ces discours ne servent à rien, le peuple ne fait plus confiance à ces opportunistes, on veut les voir partir de notre pays.

    30
    3
    Bouzorane
    23 février 2019 - 16 h 40 min

    Comment prendre au sérieux ce Bouchareb?
    Il a quand même offert un tableau de Bouteflika….à un portrait de Bouteflika!!!!

    33
    3
    Moha
    23 février 2019 - 16 h 03 min

    Votre article est plutôt consensuel, j’ai vu une vidéo de sa déclaration et je considère qu’il a insulté ceux qui sont sortis hier dire leur ras le bol de ces imposteurs.

    35
    6
    Anonyme
    23 février 2019 - 15 h 54 min

    Faut pas tirer trop sur la corde…..

    20
    3
    La tulipe
    23 février 2019 - 15 h 51 min

    Cette déclaration tombe à point nommé. Le monde comprendra le degré de mépris que ces dirigeants porte à leur peuple. Comme quoi pas besoin de main étrangère leurs comportements suffisent amplement. 😎

    36
    7
      Elephant Man
      23 février 2019 - 17 h 34 min

      @Tulipe
      Parce que pour vous faire campagne électorale à l’étranger de surcroît Paris ce n’est pas bosser pour une officine étrangère?!!
      Avez-vous Trump faire campagne en France …
      Avez-vous vu Marine Le Pen faire campagne électorale en Afrique….
      Le non au 5ème mandat n’est en rien une opposition une politique un programme politique RÉEL ! C’est juste un slogan publicitaire.

      3
      24
        La Tulipe
        23 février 2019 - 20 h 12 min

        je ne pense pas ! quand on voit les dirigeants algeriens se faire soigner en france pour un simple bobo qui plus est avec l’argent du contribuable algerien, vous savez monsieur @Elephant Man
        les dirigeants français savent se dont le président algerien souffre, le peuple le sait-il ??????

        18
          Elephant Man
          23 février 2019 - 21 h 03 min

          @Tulipe
          Vous comparez l’incomparable j’ai déjà eu ce débat sur AP avec d’autres.
          Se faire soigner est une chose et n’a rien à voir avec faire campagne électorale, Abou Ammar Yasser Arafat Allah Yarhmou a bien été hospitalisé à Percy.
          Faire campagne électorale à l’étranger de surcroît Paris ça vous semble normal ??!!
          Donnez moi UN(E) SEUL(E) PRÉSIDENT(E) OU CANDIDAT À L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE SON PAYS qui ait fait campagne électorale à l’étranger hors de son pays et ses frontières…. Vous n’en trouverez aucun(e) ! Excepté vos candidats de l’opposition bien téléguidée de l’étranger.
          Ghediri a bien un SARKOZYSTE en France comme soutien…..

          16
        la tulipe
        23 février 2019 - 23 h 47 min

        aller je vais vous faire plaisir, je citerai les candidats français, il y Sarkozy, hollande et Macron qui ont tous fait campagne au Etat-unis.
        ils ont rencontré la communauté française expatrié. ce n’est pas Macron qui est venu a Alger ……………ect…………..

        4
        1
    Anonyme
    23 février 2019 - 15 h 00 min

    Le peuple que vous méprisez, n’attend pas l’autorisation pour manifester de la part d’un FLN imposteur (…) composés de (…) criminels, profiteurs, d’opportunistes, de et j’en passe

    37
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.