Huit ONG nationales expliquent pourquoi elles appellent à marcher ce vendredi

8 mars
Les Algériens sont sortis en masse en ce 8 mars. New Press

Par Hani Abdi Huit organisations non gouvernementales algériennes diffusent un appel dans lequel elles expriment leur totale adhésion aux manifestations de vendredi à travers tout le pays.

Ces organisations expliquent pourquoi il faut marcher contre le cinquième mandat et pour le changement tout en insistant sur la vigilance pour garder le caractère pacifique de ces manifestations populaires.

Parmi ces organisations, il y a la LADDH, RAJ, Djazaïrouna, Tharwa Nfatma Nsoumer et FARD. Elles estiment que durant des années «le système de gouvernance en place a géré les libertés par l’interdit, l’étouffement, la répression et la fermeture de tous les espaces d’organisation, d’expression, de manifestation pacifique et de médiation qui ont fini par affaiblir et laminer les associations, les syndicats, les organisations socioprofessionnelles et les partis politiques». Ces organisations assurent qu’aucune frange de la société n’a été épargnée, particulièrement les femmes, les jeunes, les étudiants, les journalistes, les enseignants, les artistes, les intellectuels, les chômeurs, les travailleurs…

Saluant la mobilisation historique du 22 février qui marque un tournant en faveur de l’aspiration du peuple algérien au changement démocratique et pacifique, ces acteurs de la société civile expriment par leur appel leur soutien indéfectible à ce mouvement populaire et dénoncent toute forme de répression le visant.

Ces organisations se disent être «interpellées» par la gravité de la situation et lancent un appel «urgent» à une large mobilisation et à l’implication de toutes les forces vives de la nation au niveau local et national pour accompagner et porter ce mouvement.

Elles considèrent par là même que les élections présidentielles du 18 avril 2019 ne peuvent constituer une solution à la crise. «Bien au contraire, leur maintien dans un tel climat serait un danger pour le pays», affirment-elles, relevant l’urgence d’amorcer un véritable processus de changement démocratique, pacifique, concerté et inclusif, garantissant le respect des libertés individuelles et collectives».

H. A.

Comment (10)

    Yes
    1 mars 2019 - 0 h 10 min

    Analyse très pertinente. C surtout la fermeture du champ médiatique et politique qui a mené à la rue. La fermeture des médias télés à l’expression libre démocratique,aux débats contradictoires entre représentants du pouvoir et opposants.
    Les tenants du pouvoir parlent tous seuls face à des chiyatines qui applaudissent, les partis de l’opposition sont interdits de médias.
    Et quand on ferme tous les canaux d’expression démocratique,ça explose et c la rue.

    Anonyme
    28 février 2019 - 23 h 11 min

    Oui pour Bouteflika! NON pour le 5ème mandat!

    Vroum Vroum 😤..
    28 février 2019 - 22 h 52 min

    Voilà mon pronostic..l’Algérie est resté trop longtemps sans respiration Politique ce qui a mené à un Abcès qui maintenant va éclater, l’Homme providentiel sortira de l’ANP ou du Ministère des affaires étrangères…Un Homme d’expérience , si bien Intérieur qu’à l’international car le contexte Géopolitique international et Sécurité au frontières voudra que l’Homme providentiel fasse l’humanité sur ces critères . .Une fois l’abcès éclaté cet Homme sortira in cha Allah ….Selon mon avis…Pour ma part les Algériens refuseront la Colonne Islamistes Frères Musulman qui sont complètement discrédités aux yeux des populations Arabos Musulmanes qui ont ouvert les Yeux sur le phénomène …L’abcès va éclater et de la sortira l’Homme Providentiel…

    K. DZ
    28 février 2019 - 21 h 00 min

    C’est peut être une vue de l’esprit, mais le drapeau sur la photo me fait l’effet d’un cercueil, celui de l’Algérie, porté par la foule. Dieu nous en garde.

      Lyes Oukane
      1 mars 2019 - 1 h 09 min

      @K.Dz . Souvent je décortique les photos et j’en tire quelques conclusions personnelles , vraies ou fausses ,selon mon désir et mes frustrations aussi .
      Le photo du dessus me procure plus d’espoir que de désolation .Regarde bien . Notre drapeau est porté par des femmes jeunes , certaines ayant la tête couverte et d’autres non mais elles sont unies .C’est essentiel . Beaucoup ont le sourire aux lèvres .

      C’est la femme qui donne la vie , c’est elle la première qui pleurent ses enfants . Et c’est l’homme qui fait la guerre .
      La femme c’est le renouveau ,l’espoir . Pour moi ces jeunes algériennes sont bel et bien les dignes héritières de nos mères et de nos grands mères . De Dyhia à Hassiba Benbouali en passant par Fatma N’soumer . Sans elles ,nous n’aurions jamais pu nous défaire du colon . Avec elles nous nous débarrasserons de la peste actuelle .Je leur fais entièrement confiance .

    Elephant Man
    28 février 2019 - 20 h 56 min

    ONG qui n’ont de NON gouvernementales que le NOM…
    Ces mêmes ONG toujours si promptes à cracher sur le pays dans sa gestion d’immigrants massifs subsahariens et sahéliens…

    Anonyme
    28 février 2019 - 15 h 20 min

    Les marches devraient rester d inspiration populaire. On sait que beaucoup d ONG algeriennes sont financees a partir de
    l etranger.
    Donc merci du soutien, mais pas plus!
    Vivement des marches encore plus importantes et toujours pacifiques.
    Vive l Algerie et son peuple.

    Mir
    28 février 2019 - 14 h 09 min

    Les femmes doivent investir la rue et ne pas rester en marge de ce mouvement citoyen. Et pas seulement se contenter du 8 mars pour exister et s’exprimer. Le pays à besoin de tous ses hommes et toutes ses femmes intègres pour réussir le Changement.

    Ping pong
    28 février 2019 - 13 h 24 min

    L’Algerie a besoin de tous ses enfants pour la défendre, hommes,femmes et familles doivent manifester dans le calme pour dire non au 5eme mandat et a ce régime. C’est le dernier virage pour sauver le pays avant de tomber comme le Venezuela. Que DIEU puisse entendre la voix du peuple puisque ce pouvoir ne le veut pas.

    Pig pong
    28 février 2019 - 13 h 23 min

    L’Algerie a besoin de tous ses enfants pour la défendre, hommes,femmes et familles doivent manifester dans le calme pour dire non au 5eme mandat et a ce régime. C’est le dernier virage pour sauver le pays avant de tomber comme le Venezuela. Que DIEU puisse entendre la voix du peuple puisque ce pouvoir ne le veut pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.