Ouyahia : «Nous ne voulons pas le retour du chaos dans notre pays»

Par Hani Abdi Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, qui a déjà commenté les marches pacifiques contre le cinquième mandat en reconnaissant le droit à tout Algérien de soutenir un candidat et/ou de s’opposer à un autre, précise lors de ses réponses aujourd’hui aux députés que les manifestations de rue n’ont jamais réglé les problèmes des gens. «Les marches en Syrie ont commencé par des fleurs et se sont terminées par le sang. Nous ne voulons pas le chaos dans notre pays», affirme Ahmed Ouyahia, appelant de l’hémicycle Zighout-Youcef les jeunes à la sagesse et à éviter de tomber dans la manipulation.

Ahmed Ouyahia a salué dans ce contexte le civisme et l’esprit pacifique des manifestants de vendredi dernier. «Je dis aux Algériens, nous avons le droit de ne pas être d’accord sur le système politique mais nous ne voulons pas être en désaccord sur le pays. L’Algérie a beaucoup souffert, a beaucoup pleuré, nous ne voulons pas le retour du chaos», ajoute le Premier ministre, se demandant pourquoi «il y a autant de haine contre le président Bouteflika. Pour son passé ? Son passé est clean. Pour son parcours ? Il est jalonné de réalisations, de sacrifices pour servir son pays», lance Ouyahia, rappelant avoir eu des problèmes de santé en 2014, «pourtant les Algériens ont voté massivement pour lui».

Le Premier ministre, qui a longuement parlé devant les parlementaires, affirme que l’opposition était «dans son rôle» de muscler ses interventions et de critiquer le bilan de l’Exécutif. Il répond à toutes les questions, remarques, critiques et interpellations relatives à la déclaration de politique générale du gouvernement et à certaines décisions de membres du gouvernement ayant provoqué des polémiques.

Il revient sur le bilan du gouvernement et celui du président de la République qu’il a présenté. Un bilan qu’il a bien défendu, considérant tout à fait naturel qu’il aille dans sa déclaration au-delà de l’année 2018 puisqu’il s’agit de l’exécution du programme du président de la République entamée depuis plusieurs années.

Quant aux critiques relatives au chapitre consacré à la continuité, Ouyahia estime qu’il était «logique» que le gouvernement plaide pour la poursuite du train des réformes et de la construction de l’Algérie, rappelant qu’il s’agit d’un gouvernement aux couleurs politiques bien claires. Ouyahia assure être fier de travailler sous l’autorité du président Bouteflika.

Sur la polémique relative à l’interdiction de la prière dans les écoles, le Premier ministre, tout en rappelant toute l’importance accordée par l’Etat à l’enseignement de l’islam, appelle à mettre à l’abri des luttes idéologiques l’école et à laisser les élèves étudier et apprendre.

H. A.

Comment (73)

    A3ZRINE
    2 mars 2019 - 0 h 03 min

    Si tu ne veux pas le chaos alors dégage, l’Algérie en ce moment vivra en paix

    ben
    1 mars 2019 - 23 h 55 min

    dégage chez tes frères de Paris
    traitre goumi voleur

    Palissade
    1 mars 2019 - 22 h 20 min

    Un passé pas si clean! La France est en train de déclassifier des docs à son sujet. Il est plus français que marocain, et moins algérien que ces deux! Son bilan est chaotique. Il avait promis la sortie de la rente pétrolière et gazière, on en est encore plus dépendant aujourd’hui! En plus il tiens un discours nationaliste, mais lui et toute la clic ont envoyé leurs familles en France pour y vivre en achetant villas et appartements! Et aujourd’hui ils nous menacent avec le terrorisme, qu’ils maîtrisent! Ils ont des comptes à rendre à ce sujet car le dossier n’est clos qu’en Algérie, pas en France!

    Anonyme
    1 mars 2019 - 18 h 11 min

    Le peuple, et le pays ont besoin de l’alternance, de changements, de réformes pacifiques, et démocratiques Et non de menaces, de chantages, et de peur Le peuple demande une justice, l’emploi, et non de menaces de chaos, de destructions, de violences Et de sang inutile.
    Un peu de bon sens, de modération, de sens de responsabilité historique, et de sagesse Mr Ahmed Ouyahia!! Le vent de changements démocratiques souffle sur le pays, pour une plus grande justice, Et pour une plus grande répartition juste, et équitable des ressources et des richesses du pays.

    socrate
    1 mars 2019 - 15 h 21 min

    Ce sont eux le chaos en ayant voulu maintenir un grabataire comme président de la république !

    Anonyme
    1 mars 2019 - 14 h 03 min

    Tu sais Hmimed pourquoi la Syrie, L’irak et le Yamen ont finies en guerre civil c’est uniquement parce que leurs gouvernements ne voulaient pas quitter le pouvoir comme toi.
    tu es arrivé 31 décembre 1995 comme premier ministre et nous sommes le 01/03/2019 encore premier ministre. Tu n’a jamais quitter le pouvoir depuis 23ans.
    Bouteflika est président de l’Algérie depuis 27 avril 1999 et il veut encore être président le 18/02/2019, 20ans après.
    Si vous partez avec l’ensemble de l’argent que vous avez volez, il y’aura pas de guerre civil.

      Vroum Vroum 😤..
      1 mars 2019 - 19 h 55 min

      @Annonyme 14h03…tu mens sur la Libye et Syrie et Yémen ou Irak…ces Pays ont été la cible de Puissance occidentale en complicité avec Les Frères Musulman représenté par le Qatar /Saouds Wahabisme et Turquie de Erdogan le Frere Musulman dont des milliers de Terroristes Wahabites dit Salafistes du Faux Djihad..Israël Usa Gb France bombardé la Syrie et les Terroristes Daesh Al nosra Wahabites Frères Musulman attaquaient au sol , armés et Financé par le Roitelets du Golf et Erdogan Turquie Frères islamiste..des convois d’armes US , Drogue Captagon pour les Terroristes…ces attaques contre ces Pays ont été planifiée et orchestré par Usa OTAN Sionisme..Voilà @Anonyme le menteur .

    MELLO
    1 mars 2019 - 13 h 17 min

    Ouyahia , au final, ne s’écoute pas quand il parle. Ne sait il pas que ce chaos est bien là depuis des annees: que dire de tous ces harragas, que dire de tous ces départs massifs d’universitaires vers l’étranger, que dire de la déstructuration des entreprises publiques , autrefois fierté de tous les Algériens, que dire de tous ces citoyens et citoyennes qui mettent fin à leur vie , que dire de ces hôpitaux , censés soigner, devenus des mouroirs, que dire de ces enfants qui amorcent l’école pour en sortir analphabètes et chômeurs. Il est le premier responsable de ce chaos qui touchent aux racines d’une Nation.
    Que dire , alors, de ces dépenses faramineuses ( plus de 1000 Milliards de Dollars) pour se retrouver à néant.
    Que dire ,alors, de cette monnaie virtuelle de la planche à billet que lui même à lancé ?
    Y a t il un chaos plus chaotique que cette vie , cette survie, des Algériens ?

    ferial
    1 mars 2019 - 12 h 26 min

    Ils ne veulent pas du chaos alors qu’ils arrêtent d’imposer un grabataire de 82 ans incapable de comprendre ce qui se passe autour de lui c’est inhumain !

    hamalaoui
    1 mars 2019 - 9 h 01 min

    AHCHAMOU, YA Ahmad Bouchareb; sellal et le zerandj. khaliou el chaab 3alahallou yakhtar men yourid. haratou ya chouyakh. ===== honte à ouyahya; bouchareb sellal saidani. laissez le peuple faire son choix et choisir qui il veut; grabataire que vous êtes

    Rabah
    1 mars 2019 - 8 h 56 min

    Le chaos, c’est votre cupidité, votre obstination vos échecs dramatiques qui ont sont la cause.
    Allez vous en voyous !!!!!!

    Lghoul
    1 mars 2019 - 8 h 18 min

    Vous êtiez les vrais géniteurs du chaos en institutionalisant la corruption a tous les et les échelons de la société et les divisions du peuple depuis 1999. Aujourd’hui vous êtes les principaux planificateurs de ce même chaos en voulant nous imposer un cadre en bois comme président (puisque vous lui offrez des cadres et des chevaux vivants) et en pérsistant dans votre échecpolitiue et surtout économique total en menant le pays a la faillite. La seule chose que vous savez gérer sont la rente et la corruption. Alors le peuple n’en veut plus de vous. Il ne veut plus de vous pour le représenter car vous avez perdu votre dignité.
    Pour ce qui est de notre grand peuple, pour la deuxième fois de son histoire, il devient uni. La première fois en 1954 pour se révolter contre le colonialisme français et cette fois pour se libérer du joug des brigands, des corrompus et des trafiquants de drogue. JAMAIS le peuple algérien ne s’est senti si PROCHE, si HOMOGENE et si UNI dans son histoire mouvementée que depuis le 22 février 2019. Ce peuple que vous aviez toujours méprisé et divisé en miettes, depuis benbella le marocain, pour règner en nouveaux colons depuis 62.

    Faillite (FLN)
    1 mars 2019 - 7 h 58 min

    Mr le premier Sinistre de l’état Algérien, vous avez imprimé 6556 Milliards de Dinars au 31 janvier de cette année, mais comme vous le savez cette monnaie n’a aucune valeur au niveau international,si comme imprimé un papier journal, dites nous Monsieur le premier Sinistre, où sont ils passés les 1000 milliards de dollars du peuple Algérien,le CHAOS a commencé en avril 1999 est nous le vivant jusqu’à aujourd’hui, nous sommes les derniers ou monde sur tout les domaines, sauf en matière d’injustice et de Corruption et magouilles, grâce à vous et votre chef,la vie n’est pas éternelle et tout les détourner, vous ne l’emporter pas avec vous

      Vroum Vroum 😤..
      1 mars 2019 - 12 h 49 min

      @La Faillite (FLN )…Tu utilises le langage Al Maghribya Ben Chenouf ou Rachad de Dhina ex FIS…sache que le Chaos n’a pas commencé en 1999 , mais à été stoppé en 1999 par le retour du Président Bouteflika , ce Chose causé par la horde Islamistes Frères Musulman du Djihad Wahabites soutenus de l’étranger par le Qatar , Saouds et et leurs Chouyoukhs de l’OTAN Sionisme…car le plan Sioniste consiste à déstabiliser le monde Musulman surtout le Moyen orient et Afrique du Nord..cela avec la participation active des Ikhwans Wahabite Frères dit Musulman…s’ensuit la Libye et Syrie et Yémen ou Irak ou Mali…Tunisie , Égypte…à aucun moment Israël Sionisme occupant la Palestine n’a été inquiété par les Islamistes Frères Musulman du Djihad Wahabites…Donc @La Faillite(FLN ) , sache que une bonne partie des centaines de Milliards ont servis à reconstruire l’Algérie , une autre partie pour la Dette cause par la Decenie Noire Islamistes Terrorisme , une partie pour la Défense du Pays et une partie pour l’économie…Utiliser la planche à billets nous à sauvé de l’escroc FMI et surendettement…Voilà y’a @La Faillite… Faut arrêter la rengaine « ou sont passés les Milliards de Milliards.. » si tu le sais apporte des preuves et non pas des accusations qui servent les ennemis de l’Algérie..Tu n’emploie pas un langage constructif mais à charge pour pour les Hyènes qui ont detruit la Libye et Syrie et Yémen ou Irak…
      ..

    Zaatar
    1 mars 2019 - 5 h 46 min

    Nous ne voulons pas du chaos dit Mr Ouyahia. D’accord, nous aussi. Par conséquent le système doit rendre le pouvoir au peuple. Et vous devez tous partir Mr Ouyahia. H’mida en a assez fait comme ça et il doit s’en aller. Alors chiche Mr Ouyahia, partez tous comme vous êtes, du président de la république a tous les principaux responsables de toutes les institutions et toutes les administrations du pays, et laissez le peuple les renouveler librement, comme dans les grandes démocraties. Ça ne serait pas juste ça ?

    Anonyme
    1 mars 2019 - 5 h 27 min

    NON à la cinquième catastrophe.

    L’Algérie a besoin d’un vrai président. Y’EN A MARRE de votre carnaval politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.