La réponse de Stora à ceux qui ont peur d’une «invasion migratoire» algérienne

manif Stora
Benjamin Stora. D. R.

Par Kamel M. – Benjamin Stora a affirmé que «ce qui se passe en Algérie va toucher tout le Maghreb, le Maroc en particulier». S’exprimant sur la chaîne publique française France 5, l’historien français a précisé, en réponse aux voix qui, en France, disent craindre une vague migratoire en cas de crise en Algérie que «les Algériens disent quelque chose de très juste, ils disent ce pays est à nous, nous ne partirons pas». «C’est ça l’état d’esprit de la jeunesse algérienne», a-t-il insisté, estimant que «ce n’est pas l’invasion migratoire, la submersion, etc.».

«Dans les années 1990, a rappelé Benjamin Stora, la décennie sanglante, terrible, absolument épouvantable que tout le monde connaît, au total 100 000 Algériens ont quitté le pays, soit 10 000 par an, c’est-à-dire moins que les Marocains qui ont émigré à cette époque-là.» Pour lui, parler d’une «invasion migratoire» relève de la propagande. «Quand on nous sort le coup de l’invasion migratoire, l’effondrement de l’Etat, etc., c’est un argument de propagande que le régime français utilise – à l’instar du régime algérien du reste – par rapport à ses clientèles électorales venant de la droite la plus dure, la plus extrême», a-t-il dit, en expliquant que «cet argument sert, est commode et ne permet pas d’envisager une coopération méditerranéenne qui serait celle d’un avenir pour la jeunesse des deux côtés de la Méditerranée».

Benjamin Stora a, en outre, décrit les manifestations contre le cinquième mandat comme étant «extrêmement urbaines, jeunes et éduquées», craignant toutefois qu’une autre Algérie «coupée de ce type des réalités plus profondes (…) pourrait être amenée à jouer beaucoup plus davantage la stabilité, voire l’immobilisme».

«Bouteflika a pu s’appuyer pendant très longtemps sur le retour à la paix civile qui vole en éclats aujourd’hui. Cette façon de revenir à la normalité dans la société algérienne, c’était à son crédit durant plusieurs années. A la stabilité, une grande partie des Algériens préfèrent désormais le mouvement et la volonté de s’orienter vers les défis de l’avenir», a expliqué l’historien natif de Constantine, en avouant que «ce n’est pas seulement le pouvoir qui est surpris, il y a toute une génération – à laquelle j’appartiens – qui, elle-même, a été surprise par cet extraordinaire dynamisme de la jeunesse». «J’étais en Algérie le mois dernier, j’y ai animé des conférences. Les gens ne parlaient pas de manifestations qui allaient venir. Puis, tout d’un coup, il y a eu un basculement, une irruption de la jeunesse, en particulier qui a surpris tout le monde», a-t-il confié.

Commentant l’attitude de Paris vis-à-vis des événements en Algérie, Benjamin Stora a affirmé que la France «est dans l’embarras». «Les questions mémorielles pèsent très lourdement – je suis bien placé pour le savoir évidemment – malgré les gestes, dont celui du président Macron sur l’affaire Audin qui a été très bien reçu en Algérie», a-t-il déclaré, avant de conclure que «les Algériens veulent à la fois être dans leur histoire nationale qu’ils ne veulent pas oublier mais, en même temps, ils sont pour une autre histoire, ils veulent avancer vers d’autres choses».

K. M.

Comment (17)

    pig pong
    11 mars 2019 - 22 h 30 min

    Je donne raison à M. Stora, vivant à l’étranger , si et avec ce changement je me donne un an et je rentre dans mon pays en apportant mon expérience et mon savoir pour aider mes jeunes compatriotes pour l’avenir du pays.Comme disait un proverbe, on est mieux chez soi modeste que chez les autres ( même s’ils sont gentils.)

    12
    Issam
    11 mars 2019 - 20 h 28 min

    On est à l’air du dégagisme

    Blida
    11 mars 2019 - 14 h 31 min

    Et revoici le Maroc ‘impliqué’ contre son grès dans les manifestations en cours !
    Il est grand temps de regarder les choses en face et se comporter de manière responsable.
    Cessons de nous inventer des ennemis extérieurs ! le vrai pb est purement algérien et le peuple algérien dans son immense majorité l’a très bien identifié et nommé ! le reste n’est que subversion.

    Bien à vous

    23
    14
    MELLO
    11 mars 2019 - 13 h 51 min

    Un certain Benjamin Stora qui a écrit et archivé l’histoire de la Révolution ,avec « Mémoires de la guerre d’Algerie ».
    Par son intervention, envers la classe française, il a su remettre les choses en place. Les Algériens , quelque soit la situation de son ALGÉRIE, il saura rester soit pour continuer la lutte, soit pour participer à la construction de son pays. Le Français n’à pas à s’en inquiéter pour une vague , mais faites tout pour nous réintégrerces chercheurs, ces médecins, ces ingenieurs qui doivent participer à la reconstruction du pays.

    35
    1
    Anonyme
    11 mars 2019 - 13 h 23 min

    Un grand respect pour ce Monsieur qui aime toujours son pays natal , pas comme ces français qui vivent toujours dans le passe , les algériens de 2019 ne sont pas ceux des années 70 , ils veulent rester CHEZ EUX en Algérie , pas comme les jeunes français qui  » s’expatrient » mais qui n’émigrent pas comme le reste des populations du monde. j’espère que cette fois-ci l’Algérie donnera une leçon de patriotisme aux gaulois.

    44
    2
    ali
    11 mars 2019 - 12 h 48 min

    Moi je dis aux Français de se préparer à recevoir les apparatchiks du pouvoir qui seront chassés! et ils vont certainement coutertrès cher au contribuable français :))

    34
    5
    Salim
    11 mars 2019 - 12 h 35 min

    Chapeau bas Monsieur Stora, comme toujours à la hauteur, je vous suit depuis 30 ans, très professionnelle et compétant, quelques soient tes origines, nous sommes ravis si vous deviendrez algérien et vivrez parmi nous en Algérie Paradis, votre pays natal qui a besoin des hommes comme vous.

    49
    3
    Anonyme
    11 mars 2019 - 10 h 57 min

    La majorité des algériens a émigré à partir de 1999 quand Bouteflika est arrivé au pouvoir et a pardonné et donné aux islamistes la gestion de la société à travers la réconciliation nationale…
    Les algériens se sont battus corps et âme contre l intégrisme durant toute la décennie noire ,très peu se sont exilés à cette époque sinon l Algérie aurait sombré..
    On ne quitte pas son pays aussi facilement et les occidentaux devraient le savoir,c est les plus qualifiés qui ont quitté l Algérie dans les années 2000 et ils étaient loin d être des migrants économiques.
    Tous avaient un travail bien rémunéré mais devaient obéir aux injonctions parfois absurdes du pouvoir,ils ont préféré la liberté à l argent et à une situation confortable…

    69
    12
      Auber KD
      11 mars 2019 - 11 h 42 min

      Vous avez parfaitement résumé. En effet, beaucoup d’algériens se sont battus durant cette décennie contre l’intégrisme, beaucoup sont partis car le pouvoir les avaient trahis………….

      49
      8
      Anonyme
      11 mars 2019 - 15 h 40 min

      @Anonyme. C’est exact ceux qui ont émigrer dans ces années là pour la plupart c’était contre l’actuel président et sa politique de « Rahma ». On avait subi l’enfer pendant 10 ans et après comme si de rien n’était on voyait nos bourreaux se pavaner. A cette époque nous étions loin de nous douter que cette présidence allait durer 20 ans, ce qui a plongé l’Algérie dans l’immobilisme et la bigoterie. Vivement une nouvelle ère pour notre pays.

      14
      1
    Abou Plexie
    11 mars 2019 - 10 h 14 min

    Benjamin Stora est l’un ou le meilleur spécialiste de l’Histoire contemporaine de son pays natal (Algérie – Constantine).

    Je suis de son avis, si notre immense diaspora avait trouvé chaussure à son pied, elle n’aurait jamais, jamais, jamais fuit l’un des plus beau pays sur terre.
    En l’espace de 400 km vous passez des neiges de nos montagnes au désert le plus chaud du monde.

    73
    4
    Aboukhzer
    11 mars 2019 - 9 h 54 min

    Un connaisseur et observateur de l’ALGERIE!! Un analyste DISTANT et PERTINENT!! NOUS VOULONS rester dans NOTRE pays!! se L’APPROPRIER!! Mais il y a un PRÉALABLE!! LE LIBÉRER des griffes du PARRAIN et ses DJOUHALS!! ADAPTER notre ALGÉRIE à notre époque épique!! AILLEURS le PROGRÈS fait rage!! ICI notre cauchemar continue !! RECOUVRER NOTRE SOUVERAINETÉ!!Notre libre ARBITRE pour le choix des hommes et femmes INTÈGRES et capables qui ambitionnent de hisser NOTRE ALGÉRIE vers le meilleurs et pour le bonheur des SIENS!! Notre pays est immense en TOUT: ressources et espaces!!Une répartition optimale du territoire c’est une densité de 16 habitants /km2 (3 familles type/km2)!!
    NOTRE RAS-LE -BOL et NOTRE MANIÈRE de l’exprimer est à la hauteur de L’APPROBATION ADMIRATIVE du monde entier et des pays mes plus développés sociologiquement!! Que la CONTESTA PACIFIQUE continue!!

    45
    4
    Bamar
    11 mars 2019 - 9 h 52 min

    L Avenir il est en Algerie pour vus que les Ageriens se mettent au travail dans un pays devenu Juste En France il n y a plus rien a part les Taxes pour les sans dents …

    42
    8
    Rayes Al Bahriya
    11 mars 2019 - 8 h 39 min

    Bravo Stora,
    No comment .
    Je suis d’accord, les algériens veulent rester en Algérie….
    Les algériens veulent se desimmigrer de l’occident et de L’orient, vers leur pays cher à leur coeur.
    Bravo Stora…

    62
    3
    Rayés Al Bahriya
    11 mars 2019 - 8 h 25 min

    Bravo Stora,
    No comment .
    Je suis d’accord, les algériens veulent rester en Algérie….
    Les algériens veulent se desimmigrer de l’occident et de L’orient, vers leur pays cher à leur coeur.
    Bravo Stora…

    27
    2
    Anonyme
    11 mars 2019 - 6 h 37 min

    Et l’invasion coloniale?

    23
    64
      Anonyme
      11 mars 2019 - 8 h 03 min

      134 ans

      19
      8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.