Bedoui appelle à ne pas douter de la sincérité de la démarche du Président

Bedoui
Le nouveau Premier ministre, Noureddine Bedoui. D. R.

Par Hani Abdi – Dans sa première prestation médiatique, le nouveau Premier ministre, Noureddine Bedoui, appelle les Algériens à ne pas douter de la sincérité de la démarche du président Bouteflika. Bedoui estime que rien ne doit être au-dessus de l’intérêt national et de l’Algérie.

Le Premier ministre assure que l’Algérie vit aujourd’hui un moment historique à travers des manifestations pacifiques et civilisées, demandant un changement radical du système politique. Bedoui rejette l’idée selon laquelle les événements que vit le pays et les manifestations seraient la conséquence d’une grosse manipulation.

Interrogé sur le rejet total par l’opposition des décisions de Bouteflika et de son offre de transition, le Premier ministre assure que rien n’est joué d’avance et qu’il ne ménagerait aucun effort pour tenter de convaincre toutes les franges de la société et de toutes les représentations sociales et politiques qui existent dans le pays.

«L’Algérie est plus grande que nous tous. Je lance un appel à l’opposition et à la société civile dans toutes ses composantes afin qu’elle accepte l’ouverture de ce dialogue inclusif. Les défis du pays sont plus grands pour qu’un groupe de partis puisse prétendre les relever», affirme Bedoui.

Le Premier ministre précise que le déroulement de cette conférence nationale sera défini par les participants eux-mêmes. Sa réussite nécessite, insiste-t-il, l’implication de tous. Le nouveau gouvernement, poursuit-il, sera un appui à tout ce qui sera décidé durant cette conférence nationale. Bedoui, appuyé par le vice-ministre Ramtane Lamamra, souligne la courte mission de ce nouveau gouvernement qui, d’après lui, sera formé rapidement.

Le Premier ministre précise que ce gouvernement sera technocrate et sera la traduction première du message de la rue. Bedoui insiste sur leur volonté sincère d’écouter tout le monde, assurant que les portes du gouvernement sont ouvertes et que le plus important est de concrétiser les aspirations exprimées par les citoyens pour le bien du peuple et de l’Algérie.

Le Premier ministre rejette, par ailleurs, l’idée selon laquelle l’armée s’immisce dans les affaires politiques, assurant qu’elle est là pour sécuriser les frontières et elle le fait merveilleusement bien.

H. A.

Comment (73)

    Sid
    14 mars 2019 - 20 h 18 min

    Bien sur que non ya si Bedoui ! Personne ne doute une seule seconde de votre sincérité, personne ! D’ailleurs demain nous serons des millions dans la rue pour vous l’exprimer….

    omar
    14 mars 2019 - 20 h 16 min

    Vous avez dit président de la République.Fin avril 2019,il ne sera plus qu’un président illégitime,il a violé la Constitution après l’avoir bafouée à plusieurs reprises.

    Algerien!
    14 mars 2019 - 20 h 08 min

    Dégage!………

    SaidZ
    14 mars 2019 - 19 h 49 min

    l’idiot du village ne deviendra jamais chef du village!

    Anonyme
    14 mars 2019 - 19 h 20 min

    Ya si bedoui barka ma tedoui.
    (…)

    Rabah
    14 mars 2019 - 18 h 48 min

    Vous êtes tous des menteurs, dégagez, vous n’avez plus le droit à la parole dans notre pays

    Anonyme
    14 mars 2019 - 18 h 35 min

    En mai 2012 à Sétif, Fakhamatouhou a dit :  » tab jnenana, tab jnenana, tab jnenena », promettant de remettre le flambeau aux nouvelles générations. Promesse non tenue.
    En février 2014, il postule à un 4ème mandat, en promettant monts et merveilles à qui voulait le croire, alors que son AVC de 2013 l’avait cloué dans un fauteuil roulant.
    En février 2019, il postule à un 5ème mandat, pourquoifaire ?
    En février 2024, si lui et nous sommes encore de ce monde, il postulera encore à un 6ème mandat.
    Aujourd’hui Badaoui nous demande de croire aux promesses que Fakhamatouhou n’a pu réaliser en 20 ans. Miracle ! Fakhamatouhou possèderait-il des dons divins pour accomplir en 6 mois ce qu’il n’a pas accompli en 20 ans ?

    elhadj
    14 mars 2019 - 18 h 21 min

    tant que les institutions bidons ,APN et SENAT, ne sont pas dissoutes, on ne peut accorder du crédit a une démarche plus ou moins obscure d un régime disqualifié par le peuple mais qui tente par tous les moyens de se maintenir pour étouffer a la longue l énergie et la volonté exprimées par les citoyens .de plus un président qui illégitimement prolonge son mandat au delà du délai qui lui a été assigné par la constitution apparaît aux yeux de chaque citoyen comme une usurpation illégale de pouvoir inadmissible et une rebuffade a l adresse du peuple souverain..

    La confiance est définitivement rompue
    14 mars 2019 - 17 h 45 min

    Le 18 avril 2019 vous n’aurez plus aucune légitimité au yeux du peuple algériens et algeriennes à vous maintenir au pouvoir à la tête de nôtre pays l’Algérie.
    Vous serez tous considéré comme des putschiste de hors la lois des renégats aux services d’une intelligence extérieur à l’Algérie.
    Plus personne ne vous fera confiance partez intelligemment si vous aimez le peuple algérien.

    Amar
    14 mars 2019 - 17 h 31 min

    Il demandent de rallonger leur système en attendant de préparer une magouille nouvelle génération.
    Ils vont nous faire maintenant et peut-être demains tout ce qu’ils n’ont pas fait en 57 ans.
    Monsieur Bedoui, le système dont vous faites parti a ravagé l’un des plus beau pays au monde.
    Monsieur Bouchachi vient de dire « j’ai peur qu’ils détruisent le pays » et bien, moi je vous le dit, l’ex beau pays
    vous l’avez détruit.
    Le message est clair et nous sommes unis comme les cinq doigt de la mains nous vous disons un seul mot, il est en cinq lettres « PARTEZ ».

    hercule
    14 mars 2019 - 16 h 44 min

    Message à bouteflika, bedoui, lamamra et toube la gang qui gravite autour : plus personne ne vous croit. Alors dégagez svp.

    Anonyme
    14 mars 2019 - 16 h 36 min

    Comment ne pas douter de quelqu’un qui a commence les manigances en bas âge.Comment ne pas douter de quelqu’un qui au lendemain de tab djnana nomme des personnes âgées.Comment ne pas douter de quelqu’un qui a menti en disant qu’il ne voulait pas se presenter a un cinquième alors qu’un dossier plein de faux formulaires histoire d’impressionner les autres.Comment ne pas douter de quelqu’un qui durant ses différents mandats a exécuté le contraire de ce qu’il disait.

      L'autre anonyme
      14 mars 2019 - 20 h 38 min

      @ Anonyme 14/03 16:36 – Les promesses n’engagent que ceux qui les croient, dixit feu Charles Pasqua; les hommes politiques sont pas essence menteurs.

      Vroum Vroum 😤..
      14 mars 2019 - 21 h 33 min

      Il avaient des années pour préparer l’élection présidentielle , et ne l’ont pas fait , ils ont pris le Peuple Algérien pour des enfants croyant qu’un cinquième mandat serait avalé sans eau…Le Cinquième Mandat a été la goutte qui a fait déborder le vase . .Maintenant ils doivent écouter le Peuple qui est souverain de son choix . Il y a deux trois coupables de cette impasse politique et électorale , le premier sont ceux du Pouvoir à sa Tête me futur ex Président Bouteflika qui on abusé le Peuple par le Cinquième Mandat bidon , et le deuxième coupables sont la prétendue opposition Benflis , Mokri et Djabalah qui en se desistant , en renonçant à être Candidat ont torpiller l’élection présidentielle en donnant l’occasion au Pouvoir d’annuler cette Élection…ne restait plus que le Candidat Ali Ghediri Ali Ghediri seul pour aller à l’élection présidentielle , et le troisième coupable sont Maître Ait Larbi et sa Collègue qui en laissant tomber Le Candidat Ali Ghediri ont jeter le discrédit à l’élection présidentielle qui s’est vu vider de son contenu . .Y’a un quatrième coupable , ceux qui ont appelé au Boycott..Donc si bien le Pouvoir que les Trois Candidats opposition sont les vrais coupables de la voie sans issue . .Maintenant si bien Mr Bouteflika , son entourage Politique et les Trois Candidats opposition Benflis , Mokri et Djabalah sont discrédités et doivent se faire oublier car ils sont les auteur du torpillage de l’élection présidentielle . . Le Président Bouteflika ne peut aller audela du mois d’avril , maintenant je pense que aucune Personnalité Politique n’acceptera de se griller en participant au remaniement ministériel dicté par le Président Bouteflika…Le Peuple est déjà dans l’après Bouteflika…Je pense que que de Nouveaux Candidats dont Mr Ali Ghediri qui a maintenu sa Candidature sont aptes à se présenter ..Donc il est urgent que le Pouvoir actuel donne une date Élection présidentielle pour le mois de Mai , un Nouveau Président , nouveau Gouvernement , nouveau Chef d’État Major…et le Peuple sera en Paix …La Belgique est resté 18 mois sans Gouvernement ni Premier ministre et elle a fonctionné parfaitement . . Donc le Mois de Mai pour une Élection présidentielle est largement faisable . . Voilà mon avis et proposition…

    Anonyme
    14 mars 2019 - 16 h 12 min

    Menteur 🤥 vous êtes , menteur 🤥 vous resterez. Votre virginité ainsi que votre crédibilité vous les avez perdues il y a longtemps. On ne reconnais pas votre légitimités… dégagez on vous croit pas..dégagez..continuer à parler comme vous voulez personne ne vous écoutera…

    Anonyme
    14 mars 2019 - 15 h 56 min

    Opportuniste bédouin,sans personnalité vous n’êtes rien dans un bras de fer comme celui-ci,vous me rappeler don Quichotte qui affrontait les moulins à vent ,peine perdue car il n’y comprenait que dalle , vous êtes dans la même situation cela vous
    dépasse alors soyez intelligent et ne faites pas le sourd (car nul n’est plus sourd que celui qui ne veut. entendre mais il vous reste une porte de sortie
    Alors soyez sage et saisissez cette opportunité car l’assiette au beurre s’est tarie

    Nora
    14 mars 2019 - 15 h 45 min

    Soudain, il arbore un visage humain! Pas longtemps, il affichait un visage hideux, mėchant et arrogant et maintenant un air de toutou!!
    Yaw!!! Aucune ėthique, ni dignitė ni amour propre. Bouhef a transformė le tout en loques!!!!!
    Bedoui demande à laisser le chacal surveiller la ferme!!!
    Ce vendredi tu auras une rėplique à la mesure de ton costume!!

    Mhand
    14 mars 2019 - 15 h 39 min

    quel president au Juste? Macron ou Bouteflika!

    Tout, sauf ne pas douter !!!!!!!!!!!
    14 mars 2019 - 15 h 31 min

    Triturer la constitution depuis 20 ans, c’est rien pour vous ! Décider de façon unilatérale d’annuler les élections et par la même, prolonger le 4è mandat, pour vous c’est naturel ! Ya Si Bedoui, le miel fait oublier même les engagements sacrés pris la main sur le « CORAN ». Vous vous rappelez sûrement de
    « TAB DJNANA ». Qu’en est-il Mr Bédoui ? Vingt ans n’ont pas suffit, vous avez encore besoin de 6 mois !
    Quelle vaste rigolade !!!

    Anonyme
    14 mars 2019 - 15 h 30 min

    Bedoui appelle à ne pas douter de la sincérité de la démarche du Président

    Chers compatriotes aviez vous vu ou entendu ce président ?????????
    Ahechmou vous êtes la risée de la planète entière

    Anonyme
    14 mars 2019 - 15 h 22 min

    A demain ya si el bedoui si nous sommes encore de ce monde
    les palabres c’est fini

    Ksel et Boudarga
    14 mars 2019 - 15 h 21 min

    Croire, un seul instant, dans le discours ou la démarche de ce pouvoir, c’est croire que Satan peut se changer en un prédicateur de bien et guider les hommes dans la bonne voie.

    On ne peut pas avancer si on ne comprend pas ou si on fait semblant de ne pas comprendre les revendications du peuple ; ce peuple qui a vécu longtemps , et spécialement durant les deux dernières décennies, sous un pouvoir qui a semé la corruption, le clientélisme, le régionalisme, l’incompétence, le vol, l’hypocrisie, l’arrivisme … il a même usé du nom de la démocratie pour enchaîner davantage le peuple par des soit disant A.P.N créées à coups de tromperie et falsification et par un multipartisme faux et inopérant … et qu’il a pu asservir à ses guises.

    Le peuple a était presque amené par ce stratagème diabolique à perdre espoir pour se résigner à survivre sur la marge, il s’imaginait qu’il faudra des siècles pour s’en sortir de cette situation. Soudain, l’occasion est là pour lui, et grâce à lui, pour se libérer et reprendre sa place qui lui revient de droit… alors, il ne peut faire confiance qu’à lui même et aux choix qu’il dicte lui-même..

    EL KHOU
    14 mars 2019 - 15 h 12 min

    Non ya Si BDEOUI BOUTEFLIKA n’a jamais été sincère et il ne le sera jamais. Ne vous égosillez pas à le répéter. Vous perdriez le peu de crédit qui vous reste.

    Lghoul
    14 mars 2019 - 14 h 44 min

    Vous devriez en premier leieu nous expliquer comment fakhamatouhoum a obtenu 5.5 millions de signatures pour sa candidature alors que selon sa  » lettre », « il n’en avait pas l’intention de se présenter candidat ». Alors qui sont ces gens qui ont triché ? Qui sont ces 5.5 millions de signataires ? Vous étiez minsitre de l’interieur pourtant. Alors dites moi comment quiconque en Algérie croira un gramme de vos paroles ? Vous ne voyez pas que vous êtes hors jeu ? En anglais ils disent « You lost the plot ». Alors la seule chose qu’on va croire est de ne plus vous voir nous représenter car vous ne représentez que vous-mêmes. La seule vérité pour nous est que vous dégagiez de nos vues.

    faid
    14 mars 2019 - 14 h 44 min

    Ce n’est du président qu’on doute on sait qu’il est malade et peut-être même pas conscient de ce qui se passe autour de lui c’est de toi qu’on doute et ton lamamra.

    Anonyme
    14 mars 2019 - 14 h 40 min

    Ya Si Bedoui
    Vous parlez de doute , donc de confiance . Comprenez une bonne fois pour toute que nous peuple algerien, meme on vous rencontre vous et votre Bouteflika au PARADIS , nous n’aurons pas une gramme de confiance en vous .
    C’est le derniere fois que l’on vous le dis . GAME IS OVER !

    Lghoul
    14 mars 2019 - 14 h 34 min

    Ce qui est certain est que depuis 20 ans, vous n’annoncez que des contre-pieds et de la décéption a gogo envers le peuple. Alors sachez que même si vous vous trompez et que vous dites une fois la vérité, personne en Algérie vous croira a part les rentiers et les corrompus. Il y a un adage kabyle qui dit « Lekdhev iqettou yiwene ouass, thidhets theqettou koullass » (Le mensonge fait le marcher un seul jour et la vérité fait son marcher tous les jours). Je ne pense pas qu’il vous reste un gramme de crédibilité avec le peuple. La confiance est partie depuis belle lurrette – depuis « taab djannaouh » – et l’intersection de votre ensemble avec celui du peuple est vide. Aucun courant ne passe et ne passera jamais. Votre passé sur toutes les promesses jamais tenues le prouvent au peuple comme une giffle.

    Abou Stroff
    14 mars 2019 - 14 h 32 min

    « Bedoui appelle à ne pas douter de la sincérité de la démarche du Président » titre H. A..
    j’adhère totalement aux propos de bedoui. en effet, notre bienaimé fakhamatouhou a sacrifié sa longue vie et son aussi longue carrière au service des algériens et de sa patrie, l’algérie.
    voulez vous des preuves? et bien, passons en revue quelques unes des prouesses de si el-aziz au service de l’algérie:
    1- si al aziz a été un combattant infatigable de la guerre d’indépendance puisque c’est grâce à son génie militaire que les colonialistes français ont perdu un nombre incalculable de soldats à la frontière malienne.
    2- si el aziz a dirigé, pendant longtemps, la diplomatie algérienne. certaines mauvaises langues racontent que les dossiers sensibles (la politique pétrolière) ne lui étaient pas confiés parce que Boumédiène le soupçonnait de passer des informations à fafa. en fait, si el aziz était tellement occupé par d’autres dossiers (giscard en parle dans ses mémoires) qu’il ne pouvait guère être au four et au moulin.
    3- enfin, si el aziz a officiellement déclaré ‘tab edjanna » en 2012. 7 ans après, si el aziz est toujours au poste de commande et il semble prêt à rempiler pour quelques années supplémentaires.
    moralité de l’histoire: les algériens lambda savent que bedoui a participé activement au bourrage des urnes en tant que wali puis en tant que ministre. j’appelle les algériens à ne pas douter de la sincérité de badoui.

    Anonyme
    14 mars 2019 - 14 h 22 min

    lors de la conférence de presse conjointe avec lemamra,il donne l’impression qu’il ne croit pas à cette démarche et sa tête est ailleurs(peut être aéroport,son avenir et devenir de sa famille) ,le message a bien été capté pas les chancelleries accréditées à Alger

    Anonyme
    14 mars 2019 - 14 h 16 min

    APRES DE 20 ANS DE DUPERIE ÇA VA ETRE DIFFICILE

    Anonyme
    14 mars 2019 - 14 h 03 min

    Actualite
    Bedoui appelle à ne pas douter de la sincérité de la démarche du Président

    DÉSOLÉ CE N’EST PAS NOTRE PRÉSIDENT C’EST LE VOTRE
    MAIS ARRÊTEZ VOTRE CIRQUE CE PRESIDENT EST INCONSCIENT ET VOUS AVEZ PROLONGÉ SON MANDAT ET CECI EST CONTRAIRE AU DROIT

    Felfel Har
    14 mars 2019 - 14 h 02 min

    Mr. Bedoui cherche encore à nous « enfariner » avec ses discours populistes et prometteurs. Il perd son temps et gaspille sa salive. Le peuple algérien est convaincu que cet apparatchik, nommé par celui (et son clan) dont on veut se débarrasser, ne peut pas être porteur des solutions attendues. Il ne fait que ressasser les vieilles recettes de grand-mère qui consistent à faire le dos rond et laisser passer l’orage dans l’espoir d’une éclaircie. Pas de chance pour lui, les nuages continuent de s’accumuler sur sa tête.
    Le beau temps et le soleil ne reviendront que le jour où nous aurons mis fin au système despotique que subit le peuple depuis 1962. I have a dream ….!

    GHEDIA
    14 mars 2019 - 14 h 01 min

    Le peuple algérien accepte aucune proposition venant de Bedoui ou de quelqu’un d’autre de ce régime. La seule solution viable que le peuple algérien attend avec impatience est le départ de Bouteflika et de toute sa clique. Donc, pour le peuple algérien cette conférence de presse de Bedoui est un non-évènement. Le peuple algérien va encore manifester massivement ce vendredi pour leur montrer encore une fois que sa décision est irrévocable : il n’abdiquera pas. Il vaincra parce que sa cause est juste. Et, on sait tous, que les causes justes finissent toujours par triompher. Voilà une vérité dont Bouteflika et ses sbires devraient tenir compte. L’Histoire humaine est très éloquente à ce sujet.

    Anonyme
    14 mars 2019 - 13 h 59 min

    JE L’INVITE A LIRE L’EXCELLENTE ANALYSE DU WASHINGTON POST D’AUJOURD’HUI.
    ILS VEULENT NOUS ROULER DANS LA FARINE, COMME L’A FAIT LE RÉGIME ÉGYPTIEN QUI EST AUJOURD’HUI PLUS FORT QUE JAMAIS.

    BJ
    14 mars 2019 - 13 h 58 min

    Bedoui est un homme d’action et comme souvent les hommes d’action sont de piètres orateurs. Or le gouvernement a besoin d’un véritable homme de communication afin d’être écouté par le Peuple. Ce n’est pas la longueur du discours qui importe mais l’énergie et l’impact qui se dégage des paroles. Lorsque Bouteflika parlait, les mouches volaient.

    MELLO
    14 mars 2019 - 13 h 56 min

    De quelle sincérité, vous parlez Mr Bedoui ? La sincérité reste une valeur noble et cette valeur, Bouteflika ne l’à jamais eu depuis qu’il a fait semblant de rejoindre le FLN . Cette sincérité, il ne l’a jamais eu en 1962 lorsque il rejoignit le gouvernement de BEN BELLA, cette sincérité, il ne l’à jamais eu lorsqu’il participa au premier coup d’État de Boumedienne contre Ben BELLA, il ne l’a jamais eu en 1978 lorsque l’Algérie avait perdu BOUMEDIENE , lui qui cherchait à tout prix à être président. Cette sincérité il ne l’à jamais eu lorsqu’il détourna des millions de Dollars en sa qualité de MAE. Cette sincérité, il ne l’à jamais eu lorsqu’il decreta cette concorde civile que ZEROUAL rejeta parce que incomplète. Bedoui continue à discourir comme l’a fait ce pouvoir depuis 1962. Il n’à répondu à aucune des revendications de la rue qui lui demande de partir. Bedoui semble s’installer dans la durée. La leçon des pays de l’Est – Pologne,, Hongrie , Bulgarie entre autres est très claire pour pouvoir s’en inspirer.

    anonyme
    14 mars 2019 - 13 h 48 min

    Vous n’êtes que des manipulateurs et vous asseyez de prendre tout votre temps pour permettre à la smala de lever les voiles
    Mais vous êtes cinglés ma parole à vouloir imposer un président malade pour que vous vous servez de l’argent du peuple comme bon vous semble, vous avez créé une oligarchie milliardaire qui puise à satiété dans les caisses du peuple, vous leurs avez offert d’immenses surfaces de terrain aux hauts plateaux et au sud au détriment des populations locales, ça aurait été un moindre mal si vous aviez seulement volé mais le plus grave c’est que vous avez dépravé la société où la drogue dure a fait une apparition fracassante dans notre société
    Plusieurs détournements ont été constatés et vous n’avez pas bougé le petit doigt , d’anciens kahwadji et moutchous sont devenus milliardaires , pire ces corrompus que vous avez élevé affichent cette richesse mal acquise au vu et au su de tous
    Le peuple demande le départ de votre système, il ne veut pas de votre sale argent pour acheter son silence, mais bâtir une nouvelle Algérie pour tous

    Anonyme
    14 mars 2019 - 13 h 38 min

    L’Algérie n’a besoin ni de la redécouverte du fil à couper le beurre, ni d’une usine à gaz qui risque d’être longue à mettre en place. Il existe suffisamment de modèles de démocratie stables pour ne pas se lancer dans un investissement inutile de définition d’une nouvelle constitution.
    Le mieux est souvent l’ennemi du bien.
    Choisissez une constitution qui a fait ses preuves ailleurs et adapter là, avant de la soumettre au peuple. Cela peut être très rapide.

    Juan Carlos de La Tragenta
    14 mars 2019 - 13 h 34 min

    Bédoui il a des défauts et des qualités comme tt le monde ; il appartient à ce gouvernement ou pouvoir comme Lamamra mais on peut dire d eux qu ils sont compétents à la différence des autres et ne traines pas de casseroles et ne vivent pas à l étranger mais ceux sont de vrais algeriens qui aime leur pays . ils sont pas décideurs des choses mais apporte leurs contributions à la sortie de crise pour le bien de tous , maintenant c est au peuple d accepter ou pas mais on va leur reprocher d essayer ; moi aussi j appartiens à une famille et j ai une fratrie aussi dois je être responsable des erreurs de mes frères ou parents . Enfin nous avons tous féliciter la police vous en conviendrais dont la manière ou elle a encadré les manifestations ; leur patron c était qui à ce moment la qui était en charge et leur a donné les bons ordres Mr Bédoui donc lui aussi mérite la reconnaissance et les félicitations sur ce coup la qd on regarde bien ,je trve que le politique a bien r&gi en Algerie pour le moment pdt ses manifestations ; moi je sais que les forces de l ordre marchent aux ordres et ils ont eu de bons ordres et réfléchis ; c est pas diner à tt le monde meme la France leur politique n ont pas eu la meme manière et la meme façon de traiter ses manifestants et ses gilets jaune et pourtant pays des droits de l homme , donc Bravo Mr Bedoui mais je ne veux plus des ferres Bouteflika au pouvoir et oligarques du marché parallèle qui a tué le pays et inch Allah une vraie justice indépendante du pouvoir et un état de droit elle partage des richesses et mettre la machine en marche ou en route tous ensemble sauf ceux qu ils l ont pillé et vendus ; c est l Algerie et son peuple qui compte rien d autres . On va pas viré tout les fonctionnaires et haut fonctionnaires compétents en Algerie y en a des bons et intègres et sont patriotes et ne font que leur travail ,ils exécutent pour bcps . Mr Bédoui et MR Lamamra vous comprenez bien que les algeriens ne veulent plus aucuns Bouteflika qui pourrait vous influencer , comment allez vous faire les concernant voila ma question et c est pour cela que nous voulons pas vous suivre car ceux sont les Bouteflika qui sont à la manœuvre et ne veulent pas lâcher le pouvoir et les privilèges nous l avons tous compris donc si c est pas le peuple qui les cire e sera l armée c est le dernier message de l ANP qui va dans ce sens au cas ou vs voudrez croisé le fer avec le peuple hé oui il en va de soit donc on fait comment , Lamamra est tres bon mais prenez les rennes seul et faites une équipe nouvelles avec des jeunes et moins jeunes mais compètent et intègre et gardez Bédoui en attendant pour commencer a entreprendre la feuille de route qui nous dirige vers nos aspirations. par compte si vs êtes influencer par ds oligarques et cette famille ( les frères Nasser et said ) le premier a pris le relais de son frère Saïd qui est malade in train peut en cacher un autre hé oui c est leur famille qui compte et rien qu eux alors dans ce cas votre message restera inaudible et personnes connaitra la suite des évènements qui risque de nous emmener dans le caniveau et cette famille la première AP.faites passer svp

      Anonyme
      14 mars 2019 - 15 h 27 min

      @Juan Carlos de La Tragenta
      14 mars 2019 – 13 h 34 min

      les forces de l’ordre ne pouvaient rien faire devant cette marrée humaine où petits et grands se sont soulevés aux quatre coins du pays voilà la seule raison de leur « passivité »

    Anonyme
    14 mars 2019 - 13 h 18 min

    Je doute de la sincérité de la démarche du Président Bouteflika. En vingt ans nous avons pu constater le sens des manœuvres, nous en sommes rassasiés, cela atteint notre faculté vomitive désormais Monsieur Bedoui !
    Partez les Algériens veulent des Algériens au pouvoir qui aiment les Algériens et qui soient avec eux honnetes et fiables. Ce n’est pas le cas avec le Bouteflikisme que vous défendez. Monsieur Bedoui démissionnez : le peuple algérien sortira dans les rues jusqu`au départ de Bouteflika, des élections anticipées et l’élection enfin de patriotes jaloux et dignes.

    Mir
    14 mars 2019 - 13 h 10 min

    Comment voulez-vous qu’un ex-wali, ex-ministre, puis 1er Ministre se transforme soudainement en personne responsable capable de prendre des décision sans « ordre de plus haut » ? Ce type est une télécommande ambulante. Ils ont mis un Fonctionnaire aux ordres pour conduire le Changement. Ils continuent à narguer le peuple.

    Karim
    14 mars 2019 - 13 h 06 min

    Plus de 50 ans de pouvoir absolu et de mauvaise gestion.Si ce n’était ce soulèvement populaire vous auriez continuer dans votre égarement.Ce n’est pas maintenant que vous allez changer.Un arbre tordu est difficile à redresser.Et ce n’est qu’en partant que vous retrouveriez votre lucidité et que vous pourriez prendre conscience de vos erreurs.

    Zaatar
    14 mars 2019 - 13 h 01 min

    La sincérité du président on en a une idée. Cela fait 20 ans que ça dure. IL nous a largement démontré son savoir faire…. Maintenant on n’en veut plus.

    Rani zaafane
    14 mars 2019 - 12 h 58 min

    Pour pouvoir convaincre tout un peuple,il faut d’abord être convaincu de ce qu’on avance! Ce Bedoui manque visiblement de confiance,il est très évasif et utilise la langue de bois en jouant sur les sentiments et le patriotisme des algériens. Je crois que sa marge de manœuvre est limitée d’où son hésitation,mais franchement, on admettant que le pouvoir soit sincère,ce n’est vraiment pas l’homme de la situation.

    Anonimaoui
    14 mars 2019 - 12 h 58 min

    Ce Bedoui est plus langue de bois que son prédécesseur de triste mémoire. Mais là n’est pas le problème. Le problème du moment est la satisfaction immédiate et sans conditions préalables des principales revendications de la rue algérienne à savoir : la tenue des présidentielles dans les plus brefs délais dans une totale transparence sans aucune interférence du clan au pouvoir qui lui doit partir après avoir rendu des comptes aux nouvelles autorités judiciaires que mettra en place le nouveau président élu par le peuple souverain.

    TOLGA - ZAÂTCHA
    14 mars 2019 - 12 h 31 min

    LE PEUPLE JUGE SUR PIÈCE… EN L’ÉTAT pas sur DU BLA… BLA… BLA…

    Monsieur le Président ne parle pas au peuple
    14 mars 2019 - 12 h 27 min

    Bédoui, il ne faut pas remplacer le président pour dire ce que le président devrait dire lui même, On vous demande cordialement de quitter les lieux que vous avez pollué.

    khencheli
    14 mars 2019 - 12 h 16 min

    Il y a une seule chose dont le peuple algérien ne doute plus : vous vous aimez plus que vous nous aimez ! it longtemps. Quant à votre parole, cela fait longtemps qu’elle ne vaut plus rien.

    Chelabi
    14 mars 2019 - 12 h 07 min

    Le temps des palabres est révolu Mr Bedoui. Ce système doit rendre gorge. Il n’est pas question de le laisser plus longtemps aux commandes. Terminez votre mandat avec qui vous voulez et le 26 avril à minuit, rendez-nous les clés de la maison Algérie et partez. Le peuple dans sa grande mansuétude ne vous demandera rien sauf de disparaitre à jamais de ses radars. Pour plus de précisions, le système honni que vous représentez n’est pas l’Arlésienne. Il a ses visages que sont: Bouteflika et sa fratrie, leurs hommes de mains (spécialistes de l’import-import et hommes d’affaires véreux), les hommes et les femmes qui ont fait partie des gouvernements successifs depuis 1962, les partis de l’alliance présidentielle (FLN, RND, TAJ, MPA), le Sénat, L’Assemblée nationale, le Conseil constitutionnel, les organisations de masses (UGTA, UNFA, UNJA, UNxx) Le chef d’état major Gaid Salah, Le chef de la gendarmerie Boustilla, Tartag et sa police politique, les Walis et chefs de dairas. Tout ce beau monde doit commencer à faire ses valises pour un aller sans retour. Insha Allah!

    Anonyme
    14 mars 2019 - 12 h 05 min

    Mr le 1er ministre il fallait rassurer les Algériens que leur soulèvement ne sera pas vain et étouffé , vous avez raté la 1ere occasion d’être franc , comment faire confiance a toute démarche émanant d’un pouvoir qui a montré et démontré sa façon de faire a l’antipode des aspirations populaire ???? Vous etes appelle a gérer une période transitoire faite en sorte que votre passage a la tete du gouvernement laisse au moins un bon souvenir aux Algériens .

    A.T.E
    14 mars 2019 - 12 h 03 min

    Mr le 1er ministre il fallait rassurer les Algériens que leur soulèvement ne sera pas vain et étouffé , vous avez raté la 1ere occasion d’être franc , comment faire confiance a toute démarche émanant d’un pouvoir qui a montré et démontré sa façon de faire a l’antipode des aspirations populaire ???? Vous etes appelle a gérer une période transitoire faite en sorte que votre passage a la tete du gouvernement laisse au moins un bon souvenir aux Algériens .

    bozscags
    14 mars 2019 - 11 h 52 min

    mr bedoui c’est bon il faut arreter votre mascarade on vous a demander de partir vous et toute votre equipe de bras-casse .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.