Benflis au Monde : «L’armée ne peut pas aller à l’encontre des aspirations du peuple»

Benflis
Ali Benflis, président de Talaîe El-Houriyet. New Press

Par Hani Abdi − Le président de Talaie El-Houriyet, Ali Benflis, exclut toute intervention de l’armée contre la volonté populaire. Dans un entretien accordéé au journal Le Monde, il dit n’avoir «jamais entendu» le chef d’état-major de l’ANP soutenir le cinquième mandat. «Le peuple et l’armée sont ensemble pour la défense de l’Algérie», soutient-il, précisant que l’armée et ses chefs ne font pas partie de ces forces extraconstitutionnelles qui, selon lui, ont pris le pouvoir et veulent imposer leur agenda. Benflis précise avoir visé par «forces extraconstitutionnelles» l’entourage proche du Président, «ceux qui détiennent l’argent sale et les chaînes de télévision qui insultent tout ce qui ne va pas dans le sens du pouvoir. Heureusement, les Algériens ont pris leur destin entre leurs mains».

«L’Armée nationale populaire, tout comme la police et la gendarmerie, est composée de jeunes qui traversent les mêmes difficultés que le peuple algérien. D’ailleurs, l’armée exerce une sorte d’accompagnement des manifestations qui ne dit pas son nom pour éviter des débordements. Je ne peux pas imager un instant que l’armée puisse aller à l’encontre des aspirations du peuple», souligne-t-il.

Benflis évoque également les commentaires et les positions de certaines puissances étrangères : «Les Algériens sont réfractaires à toutes ingérences, encore plus quand elles viennent de la France pour des raisons historiques. Se féliciter des mesures annoncées le 11 mars alors qu’elles sont massivement rejetées par le peuple a été reçu par les Algériens comme un soutien au pouvoir actuel.» Pour Ali Benflis, la «victoire» du peuple est pour le moment en demi-teinte. «Le peuple algérien a mis le régime sur la défensive», assure-t-il, considérant les dernières annonces de Bouteflika comme «des manœuvres». Benflis insiste sur le «très haut sens de responsabilité, de civisme et de maturité du peuple algérien», qui en est à sa quatrième manifestation pacifique consécutive.

H. A.

Comment (16)

    Citoye
    17 mars 2019 - 1 h 04 min

    Son message est claire il ne faut pas que notre armée nationale obéisse a des ordres d’interet personnel.

    2
    1
    Anonyme
    16 mars 2019 - 23 h 17 min

    TOUT CEUX QUI DÉTIENNENT L ARGENT SALE ,,, TOUS??? y compris dans l opposition ??
    SI L ARME N EST PAS TENUE AU SECRET DES ÉVÉNEMENT LE PEUPLE NE COUR AUCUN RISQUE

      El djournane
      17 mars 2019 - 18 h 23 min

      Pourqoui via le monde?il ya mille façon de le dire ,el mouhim!

    Mokrane Djouadi
    16 mars 2019 - 16 h 07 min

    Dans son interview au quotidien  » le Monde », Si Ali Benflis a voulu encourager les responsables de notre armée nationale, notamment, son chef d’Etat major, Gaid Salah à accompagner le mouvement populaire pacifique de l’écrasante majorité du Peuple algérien, notamment, une frange importante de sa jeunesse, en adoptant une position claire et sans ambiguïté quant aux revendications formulées s’agissant du devenir de l’Algérie et de ses enfants.
    Il ressort des manifestations que les algériens souhaitent se défaire de manière pacifique du pouvoir actuel, de son entourage et des personnalités qui le soutiennent qu’elles soient politiques, syndicales ou du monde des affaires.
    L’application de l’article 102 de la constitution algérienne déclarant comme inapte le chef de l’Etat s’avère des plus vitale aux fins de permettre une période de transition durant laquelle des personnalités nationales compétentes acceptées par notre peuple et jeunesse auront pour mission de réfléchir et de faire des propositions sur les lendemains et le devenir de notre pays et de ses enfants.
    A mon humble avis, des personnalités comme, entre autres, Ali Benflis et Aziz Rahabi pourront jouer un rôle positifs durant cette période cruciale.
    Par ailleurs, Ramtane Lamamra et Lakhdar Brahimi pourraient être utiles, aussi, si ces deux derniers prennent conscience que leur rôle, en tant que commis de l’Etat, ils doivent le remplir au bénéfice de l’Algérie des Chouhada, de Djamila Bouhired, des Algériens, de cette Jeunesse admirable et pacifique, qui a soif de mieux vivre dans son propre pays.

    Mokrane Djouadi, fils du Commandant Djouadi Ammar, dit Abderrahmane, tombé au champs de l’honneur en 1957.

    7
    2
    K. DZ
    16 mars 2019 - 14 h 49 min

    Une girouette en plastique souple, vous n’êtes qu’une girouette mr benflis. Vous étiez prêt à abondonner le combat lorsque Ghdiri maintenait sa candidature, mais en gardant un œil sur l’attitude du maître, ce même maître qui martelait mordicus que les élections auraient bien lieu sous sa bienveillance personnelle et à coup de menaces très explicites, alors que le peuple criait son rejet de tout, TOUUUT, le Système. Maintenant vous venez nous emballer un dictateur en puissance dans du papier bonbons et je suppose que c’est vous qui serez son larbin attitré et une autre bande d’aplaventristes identique à celle de la bande actuelle, vous feriez mieux de dégager vous et vos semblables.

    7
    3
    À VOUS DE VOIR !!!!!
    16 mars 2019 - 12 h 08 min

    Entièrement d’accord avec Monsieur ALI BENFLIS sur tout ce qu’il a dit.
    Ce Monsieur ALI BENFLIS avait même démissionné de son poste de premier ministre du gouvernement de Bouteflika.
    Cela fait de lui un homme crédible.
    Je le verrai bien comme le nouveau président d’Algérie.
    Au moins il a de l’expérience de la maturité et surtout il a toujours été un fervents opposant des Bouteflika.
    Moi je lui fais confiance.
    Il n’a jamais approché le pouvoir depuis son sa démission pour une quelconque compromission avec le gouvernement actuel.
    Contrairement aux autres parties, toujours assis entre deux chaises, entre les deux mon coeur balance.
    Un coup avec le pouvoir un autre coup contre le pouvoir au grès du vent et des marais.
    Lui Ali Benflis s’est vraiment éloigné du pouvoir jusqu’à ce jour et ne l’a jamais rapprocher.
    Proposons cet homme àla tête de l’Algérie avec tous nos autres exigences.
    C’est une personne crédible et surtout d’expérience.
    C’est mieux qu’un novice bourré de bagages mais sans aucune expérience du monde politique.
    Il faut être à armes égales pour comprendre le langage de tout les pays du monde qui eux comprennent les coups bas et pièges que vous tente les autres pays du monde.
    Tout les pays du monde son des requins aux dents longues et qu’ils faut comprendre les subtilités pour pouvoir déjouer leurs piège.
    ALI BENFLIS en tant que ancien premier ministre aura du répondant.

    Ali Benflis, né le 8 septembre 1944 à Batna, est un homme d’État algérien. Ancien ministre de la Justice, il a été chef du gouvernement de 2000 à 2003.
    Ce n’est pas à négliger à vous de voir et surtout de comprendre les enjeux qui nous attendent dans se monde impitoyable qu’est la politique.

    5
    10
    Anonyme
    16 mars 2019 - 9 h 42 min

    Anonyme = algerien pt être
    Vroum Vroum = franco algerien surement
    N est ce pas Vroum Vroum je me trompes peut être sinon tout s explique dans la vie , non?
    soutien et décision salué par Macron . Tu aimes plus la France que l Algerie et tu y vies pas surement en Algerie donc tu rejoins aussi ton president Macron on disant dégage a cet anonyme alors que tt le peuple algerien ds la rue demande à ce système et Bouteflika de dégager avec la bouches et les pancartes donc c toi qui prend les algeriens pour des naïfs et qui doit rester la ou il est en France avec son vrai president et c est pas à l algerien de dégagez de chez lui donc reste en France pour parlé comme ca à un algerien d Algerie qui a souffert de ses politiques pas toi pas moi de la part d un algerien qui vit en France aussi donc soutenons le peuple algerien avant tout et pas le pouvoir ou un homme !
    Je ne suis pas l anonyme à qui t a répondu mais j ai préféré ne pas mettre mon pseudo pour pas que tu me prennes pour lui et éviter de polémiqué avec toi ou d autres mais AP pourrai te le signifier par mon adresse ip que je suis pas l anonyme à qui t a répondu .bne journée

    2
    2
      Vroum Vroum 😤..
      16 mars 2019 - 13 h 44 min

      @Annonyme 9h42….Moi Vroum Vroum , Algérien et fiers de l’être , oui je vis en France et Toi en Algérie..Moi je dfend mon Pays de l’Etranger et Toi en disant sur Internet « Dégage, Dégage et Dégage  » au Président Bouteflika ou Mr Benflis , tu salis ton Pays sur internet devant des centaines de Millions de personnes dans le monde …De plus des ONG Canvas , OPTOR , Open Society , financé par les CIA Sionisme Ennemis de l’Algérie , emploi le même langage que Toi pour déstabiliser Notre Pays , « Dégage en arabe literaire « Ar’hal »..le même scénario qu’en Tunisie Ben Ali ou Égypte Moubarak , Révolution de couleur (jasmin , Orange…) mis en place par la CIA , Sorros ,déstabiliser le Pays en infiltrant les Manifestants , avec des panneaux « Degage », « Ar’hal »…ces ONG financé par la Cia US forment des Agents manipulateurs Tunisiens , Saoudien , Algérien , Égyptiens…pour semer le trouble , chauffer les esprits et mener à la Confrontation et Guerre civile….Donc ce Mot « Dégage  » cache le et ne joue pas le jeu des Ennemis de l’Algérie sur Internet….On est tous avec le Peuple Algérien , j’en fais parti , je suis du Peuple …mais je fais attention , ça veut dire quoi ça « Dégage, Dégage et Dégage « …La CIA Sionisme , Islamistes Frères Musulman du Djihad vont t’aplaudir @Annonyme , tu leur rend service !.. Réveil toi et apprend !… Va Manifester avec le Peuple , mais ne sallir pas l’Etat Algérien Ou un Ancien Ministre sur internet.. »Dégage  » ??? Reflechi avant !.. Moi de l’étranger je défends l’Algérie mon Pays et je réfléchis.

      37
      2
        Anonyme
        16 mars 2019 - 20 h 08 min

        Dem oued dzair fidem mec, né en Algerie de père et de mère algerien , que vx tu de plus mais je te répète que je suis pas l anonyme à qui t a dis dégage dégage parce qu il a dit dégage a ce pouvoir ou a ses hommes. AP si il le faut te le confirmerons par mon adresse Ip . tout le monde en Algerie le dit femmes et hommes meme les enfants avec la bouches et des pancartes pkoi alors a lui tu lui dis dégage dégage dégage on est pas naïfs a cet algerien anonymede 20h49 qui a fait ce com alors que tt le monde le dit en Algerie je n arrive pas a comprendre ton message envers lui je saisi pas toi qui veut défendre le pays mais de qui à part le pouvoir qui veut pas partir stp , c est qui divise alors le peuple en son sein allez dis moi maintenant ? Enfin oui j ai droit demain si j en ai envi mais rassure moi cst les voleurs qui devraient avoir honte , Hé oui Dégagez voleurs corrompus traitres lâches j ai droit maintenant prouvez moi que je me trompe toi avec eux l avocat du pouvoir mais dis degage a un malheureux du peuple , alors ?Je t ai pas attendu pour défendre le pays sur le net ca fais 3 ans que je frappe des coms sur AP , toi par compte ton pseudo est apparu juste un peu avant les élections c est un constat Vroum Vroum prend le pas mal , drôle de manière de défendre son pays n est ce pas? commence à défendre tes gilets jaunes ou le pouvoir qui les cassent ds leurs manifestations , c est pas du tout le cas en Algerie et ca n arrivera pas er tu sais pkoi parce que les algeriens(nes) sont pas des sauvages ca c était un pic pour la France et les français qui n ont cessé pdt des années a nous faire passer pour un peuple barbares et un pays infréquentable n est ce pas ? Vroum Vroum sans rancunes mon compatriotes franco algerien. bne soirée

    Anonimaoui
    16 mars 2019 - 8 h 50 min

    M. Benflis en tant que politicien lance ici un message indirect à Gaid Salah pour qu’il choisisse la voie de la raison si par malheur l’ANP aura à intervenir pour rétablir l’ordre public si la situation évolue vers le chaos. Face au chef de l’armée qui est le principal acteur du clan au pouvoir des messages codés ne suffisent pas. Il faut lui rappeler par des communiqués de presse ses responsabilités et les risques qu’il encourt en cas de répression sanglante des manifestations à venir lesquelles vont gagner en intensité et rien ne garantit qu’elles resteront pacifiques. Allah yastar mon cher pays et son magnifique peuple.

    4
    3
    Dz213
    16 mars 2019 - 4 h 06 min

    On est entrain de dire non à l’ingérence étrangère ou had esseyed nous à ramené tout le « monde » .. lazem idakhlouhoumena bessif bach yarRdaw alihoum.

    Vroum Vroum 😤..
    15 mars 2019 - 22 h 32 min

    Dans certains pays ciblés , des ONG financé par la Cia US , ont des programmes pour infiltrer des Manifestations , des Slogans , des Montages vidéos de scènes de sang , faux morts , des Médias de propagande , Chaînes en langue Arabe à capitaux Qatari ou Saoudiens , US..dont le but est la désinformation et manipulations des Peuples , des Masses..
    ..pour l’Algérie pays ciblé des programmes étaient déjà préparés , scénario de Chaos…des Slogans pour affichage , tags ,banderoles dans les Manifs…L’objectif de ces complots par la Cia , Gb , OTAN , est de semer des troubles , confrontation , affrontements , une guerre civile pour installer un Régime Islamistes Frères Musulman (Wahabisme ) en Algérie , comme les tentatives en Tunisie ou Égypte , et plus brutalement en Libye ou Syrie… Pourquoi des Régimes Islamistes Frères Wahabisme ?..Tendence Saoudien ou Turquie Erdogan .. On sait que les Saouds /Qatar Wahabisme sont contrôlés par USA Gb Sionisme , La Turquie de Erdogan le Frere Musulman est deja dans l’OTAN sous Contrôle US …et tous les Régimes Islamistes Frères Wahabisme seraient sous influence Arabie Saoudite le Temple du Wahabisme ,et si tendance Frères Musulman Turquie , dans les deux cas ce sera dans la sphère USA Otan Sioniste Gb Israël… Voilà pourquoi l’Algérie et surtout les Manifestants déçoivent faire très attention , sur les Forums de discussion de Journaux en ligne , des Agents manipulateurs d’opinion écrivent des Post bidon pour enflammer les esprits , par des mensonges , insultes , diffamation , contre des Personnalités politique ou Futurs Candidats Patriotes Nationalistes , par contre les Personnalités politiques ou Candidats Islamistes ou pproches Islamistes , ceux la sont épargnés …Pour la Tunisie leur Candidat Ghanouchi l’islamiste est Parti de Londres ou il etait exilé direction Tunis et médiatisé comme le sauver ..le même scénario pour L’Égypte ou leur Candidat islamiste Morsi qui travaillait à la NASA a été présenté comme le Sauveur ..Si bien Ghanouchi que Morsi ont été au sommet de de l’état Tunisie et Égypte…Pour l’Algérie si y’a des troubles et chaos par la manipulation , le Candidat de Usa Gb OTAN Israël Sionisme sera Mourad Dhina ex FIS wahabisme basé en Suisse ou Zitout Fis qui serait présenté en sauveur !!.. Le Couple.. Islamistes Wahabisme /Sionisme OTAN .. sont derrière la destruction de la Libye et Syrie et Yémen ou Irak ou Liban et..l’Algérie est leur cible .. Méfiez vous de Al Maghribya tv , Rachad , Al Karama..et des Chaînes de télévision Qatar , Saouds ou capitaux Turquie Erdogan… .Soyons vigilant sur les Post bidon pour enflammer les esprits…

    40
    7
    Mus
    15 mars 2019 - 20 h 53 min

    Combien même on ne partagerait pas totalement l’appréciation de Benflis sur ce que serait ou pourrait être le rôle de l’armée dans le cas où l’antagonisme pouvoir-peuple s’aggraverait du fait de l’entêtement de ce pouvoir à donner suite aux manifestations pacifiques mais claires et nettes du peuple, il faut tout de même comprendre que la manière de faire de Benflis va dans le sens de l’apaisement des esprits et surtout dans celui de la responsabilisation anticipée des forces de l’ordre notamment les militaires, si par malheur ils seraient appelés à rétablir l’ordre et, éventuellement, tenter de sauver le régime. Certes, les circonstances sont différentes, mais il faut être prudent et garder à l’esprit que durant les événements d’octobre 1988 des Algériens étaient tombés sous les balles d’autres Algériens. Un scénario que personne ne voudrait voir se rééditer,d’accord,mais dans un contexte pareil (insurrectionnel) le risque zéro n’existe pas, en témoigne le décès du pauvre Benkhedda que l’on voudrait qu’il ait été le premier et qu’il soit le dernier. Pour y parvenir, il n’y a pas 36 chemins : pas de 5 ième ni de 4 ième et demi de mandat et le changement pacifique mais radical du système politique. Les politiques comme les militaires devraient le comprendre et s’atteler à dialoguer pour mener à bien la transition sans Bouteflika ni le pouvoir en place, comme le souhaite la majorité des citoyennes et citoyens de notre si cher pays.

    11
    1
    Anonyme
    15 mars 2019 - 20 h 49 min

    DÉGAGE DÉGAGE ET DÉGAGE

    13
    8
      Vroum Vroum 😎..
      16 mars 2019 - 1 h 43 min

      @Annonyme…Dégage espèce de guignol , tu prends les Algériens pour des naïf ??..Tu es repéré ! Dégage !

      7
      6
        Lahouaria
        16 mars 2019 - 8 h 33 min

        Toi et ton Lulu les castagnettes dégagez c’est ce type qui a allumé la mèche, avec ses rendez-vous galants en France chez ses Maitres sionistes pour obtenir des agendas précis.
        J’ai jamais vu un homme aussi récalcitrant qui veut absolument se venger de son Président après avoir rempli ses poches pour se doter des entreprises de Motos et de véhicules portant son nom, zaama narguer le peuple algérien qu’il est riche et sa dernière vidéo montrant des objets luxueux, son tableau et sa statue Marianne. C’est curieux ce type qui cultive la haine et le culte de la personnalité, Zaama Choufouni rani Riche!!!!
        Personnellement, je prie Allah de lui donner une autre hantise traumatique pour qu’il s’occupe de son couac!

        2
        3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.