Situation politique en Algérie : les milieux d’affaires internationaux inquiets

manifs Wall Street
Manifetation à Alger-Centre contre le cinquième mandat. PPAgency

Par Sadek Sahraoui La situation politique en Algérie commence à inquiéter les partenaires internationaux de l’Algérie. Le Wall Street Journal a publié, le 18 mars, un article intitulé «La crise politique algérienne menace les marchés pétroliers et gaziers» dans lequel il indique que des firmes internationales comme «BP, Ekinor et ExxonMobil ont gelé leurs investissements en raison du manque de clarté sur la question de la transition présidentielle». «Ces dernières semaines, ExxonMobil a différé la signature d’un contrat préliminaire avec Sonatrach. Des sociétés telles que British Petroleum et Ekinor se sont déclaré préoccupées par l’impact important de tous les changements et troubles politiques en Algérie sur la production de pétrole et de gaz», soutient encore le média américain.

Le WSJ cite un responsable de Sonatrach qui confirme la décision d’Exxon Mobil de «différer» la signature d’un important accord de partenariat avec l’entreprise nationale spécialisée dans les hydrocarbures. «Cet accord devait passer lors la 12e édition du Forum algéro-américain de l’énergie, tenu les 7 et 8 mars à Houston. Mais au dernier moment, Exxon Mobil a fait savoir à Ould-Kaddour et à Mustapha Guitouni leur intention de geler la signature du partenariat. Les Américains refusent d’avancer leur projet à la lumière de la crise politique sans précédent que connaît l’Algérie. Ils ont également exprimé la difficulté de travailler avec un gouvernement dont la trajectoire non fixe», a soutenu ce responsable de Sonatrach.

Selon le WSJ, la décision d’Exxon Mobil a provoqué la colère du directeur général de Sonatrach, qui était l’architecte des relations de rapprochement entre l’Algérie et le géant américain. Depuis sa nomination à la tête de la Sonatrach, Ould-Kaddour a, ajoute la même source, défendu le projet selon lequel la stabilité d’ExxonMobil en Algérie serait un gage de stabilité économique. Ce qui a incité plus tard l’Algérie à acheter la raffinerie italienne Augusta en signe de bonne volonté envers le partenaire américain.

Les conséquences négatives de cette crise politique, provoquée par l’intransigeance du groupe présidentiel et son insistance à rester au pouvoir, ont commencé à apparaître dans le secteur le plus stratégique du pays. La situation risque d’être beaucoup plus forte, notamment avec l’expansion du mouvement populaire et le soutien des travailleurs des unités de production de Sonatrach dans le sud du pays.

Si Bouteflika dépasse les délais constitutionnels du 28 avril, la situation deviendra plus compliquée pour les dirigeants de la National Fuel Company, estime le WSJ.

S. S.

Comment (30)

    Tin-Hinane
    4 avril 2019 - 14 h 26 min

    Dès qu’un peuple demande justice et réclame ses droits les milieux d’affaires s’inquiètent et ben qu’ils s’inquiètent. Ils veulent toujours plus, ils n’ont donc jamais assez. Qu’est ce qu’ils font avec tout ce fric? ils commettent des crimes, dépouillent les peuples et les réduisent à la misère, à toutes les misères et quand ses peuples n’en peuvent plus, quand enfin ils descendent dans les rues pour exiger un peu de respect pour leur humanité de la part de ceux qui les gouvernent complices et corrompus, ils font savoir leurs inquiétudes. Ils sont loin des vraies inquiétudes, celle des jour le jour, celle des lendemain, celle des pères, celle des mères, celle des milliards d’humains traités comme des moins que rien. Il faudrait leur procurer plus d’inquiétude à ces milieux d’affaires, des inquiétudes inquiétantes.

    2
    1
    Juan Carlos de La Tragenta
    22 mars 2019 - 1 h 53 min

    Qu ils le restent alors ils ne peuvent être plus inquiet que nous le peuple algerien sur notre situation actuelle et de demain et de l avenir de notre pays si cher à nos yeux , allez voir ailleurs si j y suis les vautours étrangers ! Vous vous êtes inquiétez pdt notre décennie rouge et ca vous a empêcher de pompé le pétrole et gaz dites moi, la seule chose qui vous intéresse en premier lieu , n est ce pas ? Je vous annonce la couleur on va viré Ould Kaddour et les accords avec Khelil seront revu et bien contrôler nous mettrons les meilleurs agents spécialisés en entreprises nationale en finances et lois ( une brigade financière) pour lutter contre les délits financiers les cols blancs et les escrocs en tt genre pour faire un rapport sur leur sabotages et leur traitrises envers l Algerie et son peuple et si c est bien avéré nous les jugerons et nous reverrons la copie qui a prendre une décision légitime et souveraine qui reviendra seulement au peuple algerien et son president qui l incarne de tout nationalisé sauf les hors hydrocarbures . Ca va vs êtes rassuré maintenant les vautours étrangers ou ils vous en faut encore plus ?

    7
    7
      Yaz
      22 mars 2019 - 9 h 05 min

      Pendant la decennie et bien apres la france a donné des cartes de séjour à des centaines de milliers da algeriens avec leur famille ça fait près d un million. Soyez reconnaissants..si vous n.etes pas reconnaissants la France écoute et pourra en expulser quand la.vraie droite sera au pouvoir et pas spécialement le pen.

      7
      4
        Anonyme
        4 avril 2019 - 14 h 50 min

        @Yaz. I beg your pardon, je n’ai pas très bien lu j’en crois pas mes yeux, redites le en couleur pour mieux voir. La france donne aux algérien ?!… depuis quand la france nous donne? la france ne sait que prendre et piller voilà ce que sait faire la france. Après les ressources naturelles du pays elle s’est servi dans les ressources humaines et à quel prix mon dieu! ayez un peu de décence voulez-vous, arrêtez de proférer des inepties et croyez moi c’est à vous de faire attention à ce que vous dites car c’est la france qui est dans le besoin et non l’Algérie.

          Yaz
          5 avril 2019 - 16 h 34 min

          Je vis en France et je vois des centaines de milliers d’algériens et de marocains sans papiers qui font tout pour y rester quitte à se marier avec une femme uniquement pour faire des enfants …on voit ça tous les jours en France. A propos de la France qui volerait les ressources naturelles , c’est faux . Dans ces cas là, pourquoi faire des affaires avec la France qui achète le gaz …la France pourrait acheter chez les russes, la Norvège ou ailleurs . Oui la France a colonisé l’algérie et presque toute l’afrique , mais c’est le passé . je te précise que mes parents sont algériens et sont venus en france avant que l’indépendance de l’algérie.

    Abdelghani Boulkenafet
    21 mars 2019 - 14 h 17 min

    ExxonMobil a suspendu ses pourparlers avec Sonatrach à cause de la situation politique dans le pays. le peuple est hostile à l’exploitation du gaz de schiste et le contrat en question portait sur le développement d’un champ gazier dans le bassin de Ahnet. l’objectif de la compagnie nationale à travers ce partenariat est la maitrise de la technique de fracking dans les forages pour permettre à l’Algérie d’exploiter son gaz de schiste.
    Sonatrach qui exporte son gaz vers l’Europe enregistre des retards dans les livraisons à cause d’une consommation interne croissante d’où l’appel de M.Ould Kaddour pour stabiliser la consommation du gaz qui est en exponentiel.
    il me semble que ce choix est dicté par les engagements internationaux de la compagnie et non pas par un souci de gain car l’exploitation du gaz de schiste dans les conditions actuelles n’est pas rentable pour l’Algérie et ne servira qu’à donner de l’ouvrage aux petites compagnies pétrolières américaines souffrant de l’oisiveté.
    Même en termes d’exploration, il y’a une conviction profonde chez les managers de Sonatrach que les réserves restantes sont dans les petits gisements autour des champs matures et dans le nord du pays dans les poches stratigraphiques.
    Toutefois, même pour ces régions ou la compagnie adopte des techniques de prospection qui permettent une meilleure résolution est confrontée aux problèmes de moyens adéquats, une situation alourdie par les années d’euphorie économique qui ont enfanté un management figé sur des méthodes et des pratiques révolues au lieu de se réorienter vers une rationalisation de l’utilisation des moyens disponibles et préserver le peu des ressources qui nous restent.

    6
    3
      Kenza
      21 mars 2019 - 15 h 22 min

      Créé en Algérie en 1995 par le président Liamine Zeroual, le Conseil national de l’énergie est considéré comme la plus haute instance décisionnelle dans le secteur de l’énergie.

      «Le Conseil national de l’énergie est chargé d’assurer le suivi et l’évaluation de la politique énergétique nationale à long terme, notamment de la mise en œuvre d’un plan à long terme destiné à garantir l’avenir énergétique du pays; d’un modèle de consommation énergétique en fonction des ressources énergétiques nationales, des engagements extérieurs et des objectifs stratégiques à long terme du pays ; de la préservation des réserves stratégiques du pays en matière d’énergie; des stratégies à long terme de renouvellement et de développement des réserves nationales en hydrocarbures et leur valorisation ; de l’introduction et du développement des énergies renouvelables ; des schémas d’alliances stratégiques avec les partenaires étrangers intervenants dans le secteur de l’énergie ; des engagements commerciaux à long terme», note-t-on dans l’article 2 du décret présidentiel signé par le président Liamine Zeroual.

      Et c’est justement le chef de l’Etat qui préside le Conseil national de l’énergie aux côtés du chef du gouvernement, des ministres dits de souveraineté (Défense nationale, Affaires étrangères, Energie et Finances), du gouverneur de la Banque d’Algérie et du délégué à la planification. Le ministre de l’Energie joue un rôle central puisqu’il est chargé d’assurer «le secrétariat du Conseil» (art 5). Le décret présidentiel, en son article 6, stipule que «le Conseil se réunit périodiquement sur convocation de son président».

      Ce Conseil, qui est chargé d’élaborer et d’appliquer une stratégie énergétique à long terme, ne s’est pas réuni depuis 1998. Il a été gelé afin de permettre au clan mafieux et leur parrain Bouteflika d’avoir tout le pouvoir décisionnel qui a permis à Chakib Khalil d’élaborer, pour les beaux yeux des américains, la fameuse loi sur les hydrocarbures.
      Après le départ des traîtres, j’espère qu’il sera réactivé. Mais pour le moment, il faudrait peut-être geler tous les contrats.
      Vraiment, il était temps que le peuple se réveille…

      13
      1
        Bravo Kenza
        21 mars 2019 - 18 h 40 min

        Tu as bien répondu au chiatte aux mille pseudos grassement payer pour squatter AP.

        3
        6
    Vroum Vroum 😤..
    21 mars 2019 - 12 h 50 min

    ATTENTION…Pour la Géopolitique Sionisme OTAN USA Gb France Israël , (je parle des États ) , l’Algérie est le Pays à abbattre , car en Afrique du Nord c’est la Pièce Maîtresse qui empêche le Plan Sioniste de se réaliser , installer des Regimes Wahabite Frères Musulman , si l’Algérie tombe , le Pays sera Avec la Libye detruite par l’islamisme le Pivot pour déstabilisation des Pays de la Région , envoi d’armes au Mali , Tunisie , Mauritanie.. vers les Groupes Terroristes Islamistes Frères Musulman du Djihad Wahabites qui travaillent non pour l’islam ou sécurité du Monde Musulman mais pour les Intérêts Sionisme Israël Otan Usa Gb..qui contrôle Saouds Qatar Turquie Frères islamiste….Zitout
    le Harkis Islamistes Frères Musulman et Dhina , Rachad, Al Maghribya appellent à déstabiliser l’Algérie , pousser les Jeunes par les Islamistes dans les Manifestations à insulter la Russie , Chine , Iran , Irak ..alliés de l’Algérie , Jamais vous n’entendrez les Zitout , Dhina Rachad et Al Maghribya Ben Chenouf ou Guemazi critiquer les Usa Israël Otan Gb..car ils sont derrière Eux …ATTENTION au Diable Zitout , Dhina et Al Maghribya islamistes , derrière Eux y’a le Sionisme USA Gb France Israël Saouds Erdogan Turquie Qatar…ATTENTION. . Sinon ne pleurez pas si ça pète…Un Homme averti en vaut Deux…Ne vous laissez pas endormir par les Trolls qui vous disent « Ils cherchent à nous faire Peur « … »On a peur de Rien  » …C’est l’Algérie qui est en Jeu..et non pas untel ou untel du Gouvernement . . ATTENTION ..Ne soyez pas des graines pour être mangés par ces Poules Islamistes /Sionisme .

    9
    13
      Abdelghani Boulkenafet
      23 mars 2019 - 15 h 10 min

      voir l’article de Reuters
      Exxon’s talk to tap AlgeriaShale gas falter due to unrest-sources
      *Exxon, Sonatrach met in Houston to discuss Ahnet Field.
      il est clairement dit que les discussions sont suspendues à cause du Hirak , le pays enregistre des retards de livraison et qu’elle connait une consommation croissante.
      Aussi, des spécialistes assurent que l’exploitation du gaz du schiste n’est pas rentable pour le pays pour des raisons de couts qui dépasseraient les couts de vente, les lecteurs peuvent se référer aux interventions de Monsieur Ferhat Ait ali sur le sujet.
      je me demande pourquoi on me taxe de chiate; alors que je n’ai fait qu’exprimer un point de vue..

      2
      1
    le niveau
    21 mars 2019 - 9 h 06 min

    le peuple ne va pas se retirer comme ca
    qu ils degage tous sont exeptions.
    le peuple na peur de rien ni chars,ni klachinkov ni zidi zekri
    eux ou le peuple

    10
    3
    Brahms
    21 mars 2019 - 7 h 47 min

    Les citoyens recherchent : Un travail, une bonne rémunération, des primes, une bonne retraite, un appartement ou une maison, être bien meublé, une voiture, moto, vélo, la santé et des produits biologiques. Le reste, les guerres, les tueries, l’islamisme, Israël viennent juste pour faire diversion afin d’empêcher les citoyens d’accéder au bonheur de la vie. Corrigez vos défauts et vous verrez que cela ira beaucoup mieux dans la vie. La paranoïa, les mensonges, le vol ne conduisent les citoyens que dans le fossé.

    14
    3
      Kenza
      21 mars 2019 - 10 h 42 min

      Tout ce que demandent les peuples c’est de vivre décemment et dans la dignité dans un monde où règne la paix !
      Ce n’est pas ce que nous promet l’oligarchie financière mondiale sioniste dans son projet pour un Nouvel Ordre Mondial. C’est même plutôt le contraire: risque de troisième guerre mondiale, risque nucléaire, conflits interethniques, inter religieux, migrations massives, déplacements des populations, destruction de la planète…C’est pour ça qu’il est grand temps pour les peuples de se réveiller !

      6
      5
    Kenza
    21 mars 2019 - 7 h 36 min

     » «Ces dernières semaines, ExxonMobil a différé la signature d’un contrat préliminaire avec Sonatrach »

    Toujours à agiter les peurs pour tétaniser les peuples. Voyant que le peuple algérien a dépassé la peur de de l’islamisme, du terrorisme et de « la main de l’étranger », ils viennent agiter la peur de l’effondrement de notre économie.
    Après avoir dépassé cette peur, le peuple algérien, qui est descendu MASSIVEMENT et PACIFIQUEMENT dans la rue pour réclamer le départ du clan mafieux, est venu perturber le plan américano-sioniste du Grand Moyen Orient ! Ils ont vu que ce qui se passe en Algérie n’a rien à voir avec un printemps arabe. Ce qui se passe c’est tout le contraire de ce qu’ils avaient concocté pour les pays arabes et musulmans: Instaurer des gouvernements islamistes rétrogrades à la solde des américano-wahabo-sionistes qui finiront tous par reconnaître l’état d’Israël avec pour capitale Jérusalem.

    13
    7
      Kenza
      21 mars 2019 - 9 h 30 min

      La peur a changé de camp. L’oligarchie financière mondiale sioniste est en panique: Les peuples se réveillent.
      En France, Macron, la marionette des Rothschild et l’ami de notre pouvoir mafieux, à la fin du débat sensé calmer et rassurer la populace et après avoir fait claironné par les médias des oligarques sionistes la fin du mouvement des gilets les jaunes, il est parti se reposer dans une station de ski. Parallèlement à cette petite escapade, avec ses sbires Castaner et E.Philippe, ils ont sciemment laissé Paris être saccagée par les Blacks Blocs de l’extrême gauche, et qui sont en fait au service du système, afin de décrédibiliser une bonne fois pour toute les GJ et faire interdire les manifestations.
      D’ailleurs, l’armée sera déployée samedi pour sécuriser Paris et si cette fois-ci ça dégénère, il vont pouvoir déclarer l’état d’urgence…et ainsi, Macron pourra tranquillou, sans être dérangé par le peuple, à appliquer les directives de ses maîtres !

      5
      5
    Blakel
    21 mars 2019 - 6 h 38 min

    « Selon le WSJ, la décision d’Exxon Mobil a provoqué la colère du directeur général de Sonatrach, qui était l’architecte des relations de rapprochement entre l’Algérie et le géant américain. »
    On peut le comprendre, se donner tout ce mal, et voir la grosse commission vous passer sous le nez……c’est rageant.

    13
    4
    Anonyme
    21 mars 2019 - 2 h 49 min

    Au delà du 28 avril 2019,puisque vide constitutionnel ,rester au pouvoir est une transgression de celle-ci.
    Le peuple est alors en droit de dénoncer cela.

    11
    2
    Vroum Vroum 😤..
    21 mars 2019 - 2 h 33 min

    Le Sionisme OTAN USA , passe à l’attaque..attaquer l’économie Algérienne , isoler l’Algérie pour mieux l’affaiblit , et ainsi créer les Troubles Sociaux , puis l’introduction des Islamistes dans le jeu et ainsi soit installer un Régime Islamistes Frères Musulman Wahabite tendance Saouds ou Erdogan Turquie..dans les deux cas sous influence Otan USA Sionisme..et si ça marche pas alors le Chaos basse intensité , déstabilisation , mini guerre civile… .Il faut comprendre cette propagande du Walt Street Journal dans ce sens . .

    14
    14
      Elephant Man
      21 mars 2019 - 8 h 19 min

      @😤Vroum Vroum
      Exactement. Au risque de me répéter une syrisation de l’Algérie est planifiée depuis longtemps par l’axe Washington Tel-Aviv cf. presse iranienne Press TV.

      7
      8
    Quelqu'un
    21 mars 2019 - 0 h 56 min

    Et si cette crise venait de l’Amérique, contre les intérêts économiques franco-russe-chine et Italien….

    7
    9
    Abdeslem OUNOUGHENE
    20 mars 2019 - 22 h 48 min

    LES CHOSES COMMENCENT A DEVENIR SERIEUSE….. ÇA SE GÀTE.

    11
    2
    Selecto
    20 mars 2019 - 21 h 02 min

    La raffinerie italienne Augusta , une énorme escroquerie.

    12
    4
    Pas d’épouvantail !
    20 mars 2019 - 19 h 50 min

    Ya si Sadek Sahraoui , auteur de l’article, les compagnies BP, Ekinor et ExxonMobil , et d’autres aussi n’ont pas gelé leurs investissements en raison , comme vous dîtes, du manque de clarté sur la question de la transition présidentielle, puisqu’il n’ont pas encore investi d’une manière conséquente en Algérie !

    En effet, ils attendent juste la publication de la nouvelle loi sur les hydrocarbures et pour le reste ils s’en foutent complètement des marches ou de la transition politique en Algérie ! On a vu que les compagnies pétrolières et gazières investir sans problème en Irak, en Syrie , en Libye, en Iran, au Nigéria et ailleurs alors même que les pires situations sécuritaire existaient dans ces pays ! Donc pas d’épouvantail inutile !

    Mes respects !

    12
    4
    ZAHIDA
    20 mars 2019 - 19 h 09 min

    ET VOILÀ ! ILS COMMENCENT À VOULOIR NOUS FAIRE PEUR….. MAIS LEUR MAYONNAISE NE PRENDRA PAS. LE PEUPLE ALGÉRIEN EST TRÈS VIGILANT CONTRE SES ENNEMIS DE L’INTERIEUR ET CEUX DE L’EXTERIEUR… L’ARMÉE ET LE PEUPLE SONT LÀ TRÈS UNIS…!

    8
    9
    Nagazaki
    20 mars 2019 - 19 h 02 min

    Oui le pillage continu et ne prenda pas fin
    Si ces predateurs ne seront pas jugés.
    Ou reste les hommes et femmes capables?
    Tt le monde s‘est „mueté.“
    Il nous faut des procedés de demantelement bien planifiés.
    Je sais que mon message est codifié.
    Le chemin est long
    Il faut tt refaire et changé l‘architecture du systeme, sinon on deviendra le camp d‘esclave pour le reste des predateurs capitalistes.
    Alors bougez avant mai rouh etran.

    13
    9
    Abou Portan
    20 mars 2019 - 18 h 28 min

    Tous ces gens sont venu faire de l`argent facile en dollars et en euros. Le pays a été vendu sur des dizaines d`années par ces même personnes qui n`ont même imaginé vivre quelques mois en Algérie.Ils s`en foutent royalement de l`Algérie et de son peuple. … Où sont nos hommes et nos patriotes?? Tous écarté de la sphère par un gang de voyous. Constat dure à avaler mais la nation ne nous appartient plus. DAYEM ALLAH. L`immobilier en Europe (surtout Espagne) a été raflé par l`argent sale Algérien. C`est pourquoi Macron est devenu végétarien …

    20
    12
    Anonyme
    20 mars 2019 - 18 h 17 min

    Nous sommes aussi inquiets de l’avenir de notre sous-sol.
    Vous creusez même le fond de la mer.

    ma khalitou walou

    22
    7
    elhadj
    20 mars 2019 - 17 h 47 min

    en s obstinant a s accrocher au fauteuil présidentiel au delà du délai constitutionnel,il semble que le cabinet opaque qui dirige illégitimement ce pays ne semble pas appréhender les conséquences néfastes qu encourt le pays sur tous les plans ni accepter la volonté populaire décidant un changement radical du système.Le haut conseil de sécurité devra se réunir d urgence pour imposer la solution de sauvegarde de la paix et des intérêts du pays ,la constitution d un groupe collégial de sages pour diriger a partir du 28 avril 2019 et veiller a une transition pacifique par la mise en place de s instances réclamées par le peuple.a une situation exceptionnelle il faut des mesures exceptionnelles pour éviter le pourrissement de la situation .

    24
    3
    Anonyme
    20 mars 2019 - 17 h 45 min

    Si la stabilite est mise en jeu par le clan de bouteflika qui continue a braver le peuple et chercher la confrontation cela veut dire un acte de trahison contre les interets supremes de la nation et du peuple Algerien donc passible de poursuite judiciaire pour haute trahison et non respect de la constitution…et le peuple Algerien sera sans pardon et exigera l application de la loi dans toute sa severite…..Voila ce a quoi peuvent arriver si les emotions de certains hommes politiques au pouvoir continuent leurs errements anticonstitutionnels. .. .la loi est au dessus de nous tous et nous avons des juges pour l appliquer….Il est d une urgence extreme de resoudre nos problemes dans le respect de la constitution aujourd hui mieux que demain…le vie ne pardonne pas les retardataires comme l a si bien dit l ex grand Chancelier Allemand Helmuth Kohl lors de la reunification des 2 Allemagne: » Wer zu spät kommt,den bestraft das Leben  » je traduis
    Celui qui arrive en retard,sera puni par la vie…..

    20
    5
    dirigeants VS « constitution+peuple »
    20 mars 2019 - 17 h 30 min

    Les dirigeants qui joujouent avec la constitution de leur pays et contre le gré de leur peuple ne recherchent aucunement son intérêt.

    26
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.