Soutien à la rue et à Bouteflika : quand Bouchareb joue sur les deux tableaux

Bouchareb APN
Mouad Bouchareb. PPAgency

Par Hani Abdi Mouad Bouchareb s’est adressé aujourd’hui aux militants du FLN réunis dans un hôtel sur les hauteurs d’Alger. Le chef de l’ex-parti unique s’est exprimé sur les événements que vit actuellement le pays. Il n’y a rien de révolutionnaire dans ce qu’il a déclaré. Mouad Bouchareb met à jour son discours, en l’adaptant à l’évolution de la situation politique du pays et, surtout, en adoptant le contenu du nouveau message du président de la République qui encense le mouvement populaire, exigeant un changement radical du système et l’avènement d’une IIe République.

Ainsi, Mouad Bouchareb déclare que le FLN soutient le mouvement populaire demandant le changement du système politique, tout en précisant que le président Bouteflika a bien écouté le peuple et répondu à ses aspirations en reportant les élections et en hâtant la tenue de la conférence nationale inclusive visant à mettre en place les bases de la nouvelle République vivement réclamée par les masses populaires qui sortent tous les vendredis dans les rues, à travers l’ensemble du territoire national.

«Le FLN est avec le peuple et pour la souveraineté populaire», soutient Bouchareb selon lequel «le peuple défend aujourd’hui l’Algérie à travers des marches pacifiques et réclame le changement. Et le président Bouteflika a clairement répondu aux aspirations du peuple de changer le système et de fonder une nouvelle République». Il ira encore plus loin dans son discours en assurant que «la souveraineté du peuple a toujours été la base du système de gouvernance en Algérie et qui se reflète dans le slogan du peuple et pour le peuple».

Bouchareb poursuit en estimant qu’il est impératif de «travailler avec dévouement et de prôner le dialogue unifié afin d’atteindre les objectifs escomptés, conformément à une feuille de route bien définie afin de bâtir une nouvelle Algérie qui ne marginalisera et n’exclura personne». «Un peuple, qui a vaincu par le passé le colonisateur français soutenu par les forces de l’Otan, est aujourd’hui, en cette période charnière, en mesure de sortir de la crise», conclut-il.

Le premier responsable de l’instance dirigeante du FLN s’inscrit donc dans la feuille de route toute tracée du président Bouteflika pour une transition démocratique. Il ne se remet nullement en cause, ni fait volte-face. Il demeure dans son rôle d’instrument du pouvoir et suit bien sa trajectoire.

H. A.

Comment (37)

    Abou qlq chose
    22 mars 2019 - 13 h 08 min

    Encore ?? La meilleure place pour le FLN est d`aller rejoindre L`ALN à Makam Echahid c`est à dire au mémorial musée de la nation Algérienne et plus personne (des clowns comme Saidani ou Ould Abbas) n`aura plus le droit de jouer avec notre mémoire collective. Front de Libération National ……il n y a plus rien à libérer allez circulez. De quel droit des Bouchareb séquestre le sigle qui fait notre malheur depuis 1962. Le 5 Octobre 1988 le peuple s`est soulevé contre le FLN parti Unique. quelques années après tous ont voté FIS pour sanctionner le FLN et aujourd`hui apres 20 ans d`immobilisme et de soutien au plus fort dictateur …il tourne la veste et se range du coté du peuple !!!! Ils n`ont pas honte. Les cellules malines de ce cancer sont actuellement au abois pour récupérer la vague de contestation. Pour une Algérie saine il faut exiger la dissolution définitif du FLN du visage politique Algérien car Boudiaf a voulu dissoudre le FLN et c`est à cause de ça qu`il a été assassiné. Il y a une vidéo où boudiaf lui même parle de ça.

    anonyme
    22 mars 2019 - 4 h 05 min

    dégage racaille toi et ce FLN que vous avez usurpé
    Qassamane billah que le peuple vous chassera bande de corrompus

    Anonyme
    22 mars 2019 - 0 h 04 min

    Au moins avec Ould Abbès on riait jaune, mais avec celui là on pleure… rouge.

    Anonyme
    21 mars 2019 - 23 h 54 min

    «[…] Bouchareb joue sur les deux tableaux»
    ————————————————————————————-
    D’aucuns seraient portés à dire qu’il s’agit là d’un opportunisme de basse facture. En fait, il est question ici de très haute stratégie. Du moins, c’est ce que doit «penser» ce Bouchareb qui semble manifestement avoir une haute opinion de lui même. Il a dû faire une analyse très pointue de la situation et, en fin stratège, il a fini par avoir la sainte illumination : Soutenir les deux partie est la seule manière de… sortir gagnant à coup sûr !
    Et je suis prêt à parier que ce doit être quelqu’un qui fait une confiance aveugle à ses choix et en ses analyses. N’a-t-il pas d’ailleurs réussi à comprendre, tout seul et par lui même, que Bouteflika était en réalité l’envoyé de Dieu au peuple algérien ? Mais pour l’instant, tout semble indiquer qu’il n’est pas encore tombé sur le bon… peuple !

    Yes
    21 mars 2019 - 23 h 14 min

    Voilà le résultat de ceux sui mettent tous les partis dans le même sac: opposition et souteneurs de fakhamatouhou. Une manœuvre insidieuse qui veut discréditer les partis de l’opposition. Mouwatana assoul Sofiane djilali benbitour rahabi saad bouakba benouari ont marché bien avant le 22fevr ,pourquoi omettre de dire ça ?? Pourquoi omettre de rapprler que amira bouraoui a marché contre le 4 eme mandat déjà en 2014 avec hadda hezzam du journal el fadjr ,punie par suite et son journal fermé ?? Dans quel but c amalgames,qui met l’opposition et partis fakhamatouhou dans le même sac?? Avec cet amalgame et cette campagne contre les partis de l’opposition ,c les partis RND FLN…qui sont en train de tenter de récupérer ce mouvement populaire.

    El pueblo
    21 mars 2019 - 22 h 52 min

    IL FAUT VITE ELI MINER CETTE SECTE QUI A TANT FAIT DE MAL AU PAYS ET LE PLUS VITE

    El pueblo
    21 mars 2019 - 22 h 41 min

    Le FLN est avec le peuple et pour la souveraineté populaire», soutient Bouchareb selon lequel «le peuple défend aujourd’hui l’Algérie à travers des marches pacifiques et réclame le changement.

    Ne vous laissez pas berner par ces hypocrites, ils doivent être bannis , regardez comment ils ont laché Bouteflika ils ne cherchent que leurs profits
    Pas de FLN ni de RND TAJ et tous ces partis de merde dans l’Algérie nouvelle

    Kouder Belala
    21 mars 2019 - 21 h 52 min

    YA SHABE EL FLN vous êtes dépassez par les événements actuel parce que la goutte a fait déborder le vase ; maintenant la maturité du peuple algérien force l’admiration DES PEUPLES et du MONDE entier. Et on se pose la question pourquoi aller expliqué ailleurs notre situation politique alors qu’elle pourrait être régler entre NOUS. En parlant de main étrangère, finalement, ce sont donc eux qui voudraient internationaliser une affaire interne pour sauver leur système/fauteuil. LE FLN devenu pantouflard avec leurs associés RND/ TAJ & MPA et SHABE ECHE KARA n’ont rien compris sur les vrais demandes clair établis par notre peuple et ce sont eux qui sont prêts a payer un prix fort pour se maintenir au pouvoir sans tenir compte des avis de leur peuple en le méprisant et en lui proposant une feuille de route « DONT IL N’EN VEUT PAS ». Enfin, ils ont clairement démontré qu’ils sont la vraie main de l’étranger à qui le veut???L’article 7 de la Constitution (Actuel) stipule que «le peuple est la source de tout pouvoir!!!

    awthoul
    21 mars 2019 - 19 h 41 min

    OPPORTUNISTE.

    Vroum Vroum 😤..
    21 mars 2019 - 18 h 26 min

    Le Sionisme OTAN USA Gb Israël , avec des scénarios spéciale Algérie étaient déjà dans les Cartons et n’attendaient que l’occasion se présente pour les appliquer à l’Algérie à travers les Frères Musulman Wahabites dit Salafistes pour la déstabilisation et en parallèle le Sionisme USA Otan se chargent d’isoler l’Algérie de ces alliances avec l’axe Russie , Irak , Chine , Afrique du Sud , Iran…et isoler l’Algérie sur le plan économique… Donc l’occasion rêvé par les Sionisme Israël Otan Usa Gb à été offerte par Ceux qui on été derrière le Cinquième Mandat bidon qui mis les Algériens dans la Rue …. Maintenant il ne s’agit plus de critiquer certains dirigeants Algériens car à ce stade aujourd’hui c’est faire le jeu du Sionisme Otan mais de contrer justement les deux Stratégies Sionistes qui sont les Frères Musulman et l’isolement Économique et Diplomatique !!!…C’est directement l’Algérie qui est en Jeu , notre Pays … Surtout ne pas tomber dans le piège Zitout et Al Maghribya et Dhina ex FIS basé en Suisse et Londres..Le Diable Zitout Islamistes . .Il faut faire fourrer le plan Islamistes Frères Musulman Fitna ..Car sans les Frères dit Musulman et leurs dirigeants le Sionisme est aveugle . .Soyez éveillés..Ne vous laissez pas endormir . .Zitout l’islamiste le Diable du Sionisme…

    1
    7
      Vroum Vroum 😤..
      22 mars 2019 - 0 h 15 min

      Je défends l’Algérie en mettant en garde contre le danger Islamistes /Sionisme , car a mon avis Rachad de Dhina ex FIS basé en Suisse et en Suisse , Al Maghribya et Zitout ex Fis basé à Londres son obligatoirement et logiquement sous la coupe de Services Occidentaux et sous leur Protection , c’est logique , Vous etes exilé chez Nous , on vous laissent agir comme opposants , dans le confort matériel et Financier mais vous debez le faire selon nos intérêts…Un Deal ! .Car Un Opposant en lien avec le Terrorisme exilé à l’étranger et protégé devient un Opposant au service des ces Protecteurs qui s’il parvient avec l’aide de ces Protecteurs à prendre le Pouvoir dans son Pays d’origine leur sera redevable à rester sous leurs influences . .Ghanouchi le Frere Musulman est exilé à Londres puis parachuté à Tunis prend le Pouvoir , plus tard se rend à Washington et y rencontre des Membres de WINEP une Branche de l’Aipac sioniste Israël et y fait un Discours d’allégeance après lequel on lui décerne le Prix Homme de l’Annee…Morsi le Frere Musulman lui était aux Usa puis prend le Pouvoir en Égypte suite aux Grandes Manifestations anti Moubarak…on c deviné la complicité de Ghanouchi Enahda et Morsi le Frère et Erdogan Turquie Frères islamiste dans la destruction de la Libye ou Syrie en Alliance avec les intérêts Occidentaux Anglo-saxons Sionisme Sionisme….
      Donc Dhina ou Zitout n’échappe pas à la règle …C’est mon analyse selon les événements et acteurs ayant participé à la destruction ou déstabilisation de la Libye suivie de la Syrie.. et le même Scénario envisagé pour l’Algérie. .. niveau danger extérieurs..et niveau intérieur le Peuple Algérien a mille fois raison et ceux qui sont la cause du maudit Cinquième Mandat doivent quitter leurs fonctions en place de Personnes intègres…C’est mon avis.

    Brahms
    21 mars 2019 - 16 h 34 min

    Pour être crédible, il faut prendre les voleurs la main dans le sac puis faire le ménage via des assignations et la justice.
    Regardez en France avec les affaires : Benalla, Fillon, Cahuzac, l’Etat attaque constamment.
    C’est la justice qui doit aller à la pêche pour montrer aux citoyens qu’il y a un Etat de droit donnant aux citoyens le sentiment qu’il y aura une sanction.
    Mais si rien n’et fait, les citoyens diront alors : Tu as vu, untel a pris 198 000 000 d’€ et se balade tranquillement aux USA, l’autre a pris 300 000 000 d’€ et se balade à Paris dans le 8 ème, un autre se trouve au Canada avec 850 millions d’euros et achète des diamants à sa femme à 900 000 €, le tout, avec l’argent du peuple algérien. A ce moment là, le Ministre de la Justice passera pour un tocard et l’Etat comme ses institutions ne seront plus respectés car trop laxiste.

    saad odhar
    21 mars 2019 - 8 h 30 min

    ça c’est exactement de la politique ,(à ne pas confondre avec le militantisme qui est tout autre)
    faire en même temps dans un sens et dans son contraire .c’est de bonne guerre et c’est de la politique professionnelle
    ça se pratiquait depuis la veille des temps , il faut seulement en avoir l’art de le faire.
    par contre jouer sur tous les tableaux , selon les saisons ,pour un journal, ça c’est du minabilisme.

    Djemel
    21 mars 2019 - 1 h 47 min

    Le FLN de l’après indépendance a toujours défendu le plus fort. Il est la cause des problèmes (y compris la décennie du sang) que les algériens ont vécus et dont les effets seront la pour quelques années encore. Il doit dégager.

    Anonyme Utile
    21 mars 2019 - 1 h 13 min

    Le sieur Bouchouareb dit des choses très graves, qui le dépassent, sur ordre de son maître saïd Bouteflika, qui l’a nommé illégalement, à ce poste, et le lendemain, il dit son contraire. Devant de telles INEPTIES TRES GRAVES, on ne peut que lui dire ceci : Tu t’es vu, quand t’as bu ?

    14
      AmiAhmed
      21 mars 2019 - 6 h 11 min

      Le système a commis une grande erreur, la cause de l’échec du 5èm mandat, c’est la nomination de Bouchareb,un arrogant et provocateur qui a déclenché le mouvement populaire, la goutte qui a fait débordé le vase

    dalGri
    20 mars 2019 - 23 h 35 min

    ZA3MA IL SE LA JOUE INTELLECTUEL le fln du coté du peuple elle est bien bonne cella

    11
      Anonyme
      22 mars 2019 - 0 h 02 min

      En effet, c’est toujours aussi «pathétiquo-hilarant» que sous Ould-Abbès ! On ne se réinvente pas. Alors, on patauge !
      C’est qu’en plus, ils se prennent vraiment au sérieux.

    Vangelis
    20 mars 2019 - 22 h 03 min

    Par la force de la rue et le courage des citoyens, tous les caméléons se découvrent en dépit de leur camouflage.

    10
      oudalarga
      21 mars 2019 - 16 h 27 min

      C’est grâce à cette faune qu’on a le plus grand zoo de caméléons du monde. Si ces énergumènes avaient un minimum de dignité, ils devraient fermer leur boite à langue et rester chez eux.

    Mir
    20 mars 2019 - 20 h 20 min

    Bouchareb, avant de parler au nom du peuple, fais toi d’abord élire par ton comité de quartier. tu n’es rien, walou, un fonctionnaire aux ordres. Poubelle.

    18
    Anonyme
    20 mars 2019 - 19 h 56 min

    Il souffle le chaud et le froid. C’est l’attitude de ceux qui n’ont pas le courage de leurs opinions.

    14
    Anonyme
    20 mars 2019 - 18 h 59 min

    Bouchareb disait il y a quelque jours qu’Allah avait envoyé Bouteflika comme prophète et sauveur de l’Algérie et maintenant il a renié son prophète.

    26
    1
      EL KHOU
      21 mars 2019 - 16 h 29 min

      Comment peut on être aussi lâche et vil à l’égard d’une personne que l’on a considérée comme prophète?

    Anonyme
    20 mars 2019 - 18 h 52 min

    Le CHANGEMENT NE PEUT SE FAIRE QU AVEC LA DISSOLUTION DU FLN ET LE RND ! LE CONTRAIRE L ALGÉRIE RESTERAIT A CREUSER AU FOND DU TROU SANS FOND ! ET PUIS C EST UNE EXIGENCE DU PEUPLE ALGERIEN ! dégagez à jamais !

    21
    1
    Ghedia
    20 mars 2019 - 18 h 52 min

    Le FLN n’est rien d’autre q’ une coquille vide. Qu’ il dégage le plus vite possible de la scène politique algérienne. Et pas que lui. Le peuple algérien attend aussi d’autres partis et associations de masse qui leur sont affiliées de faire de même. Le peuple algérien est très en avance du point de vue politique par rapport à ces ramassis d’opportunistes et de corrompus qui se chamaillent maintenant comme des hyènes qui ont perdu leur proie

    17
    1
    Ammar
    20 mars 2019 - 18 h 25 min

    Misérables tous comme ils sont FLN RND MPA TEJ ANR P. ELKARAMA, ni foi, ni
    loi, ni principe.
    Ils sont prêts à vendre leur âmes au diable pour leurs intérêts. Du bas étage. Allez en enfer ennemis du peuple .dégagez le paysage.

    28
    1
    A.T.E
    20 mars 2019 - 18 h 13 min

    Pas besoin de ton soutien et du soutien de tes semblables , continue a commander du cachir , mais en petite quantité parcequ’il n’y’aura personne avec toi , ai au moins le courage de tes convictions et dégage avec ta clique !!!

    26
    1
    Amar
    20 mars 2019 - 18 h 10 min

    Juste une précision : on n’est pas « la rue », on est des femmes, des hommes, des vieux, des jeunes, bref on est le peuple.

    27
    Anonyme
    20 mars 2019 - 17 h 58 min

    Le FLN a voulu semer le doute sur la sortie du RND du clan

    11
    elhadj
    20 mars 2019 - 17 h 55 min

    pour avoir trahi la confiance du peuple et annonce que le président actuel qui s obstine a garder inconstitutionnellement le fauteuil au delà de son mandat est un messie envoyé par DIEU pour le pays ,lui et ses allies de circonstance ne méritent que mépris.

    19
    Chelabi
    20 mars 2019 - 17 h 53 min

    Ce Bouchareb a dit, il n’y a pas si longtemps, que  »Dieu a envoyé Bouteflika comme il a envoyé, en d’autres temps, le patriarche Ibrahim (Que le salut soit sur Lui !).
    Le voilà revenu de son idolâtrie. Il va bien finir par cuver son infortune. En attendant, il pourra continuer de pleurer l’échec patent de son  »envoyé ».

    14
    Anonyme
    20 mars 2019 - 17 h 32 min

    Tous ces menteurs,manipulateurs opportunistes egoistes corrompus et traitre a la nation doivent disparaitre de la scene politique Algerienne a jamais…Pendant plus de 20 ans ils nous ont assenes des coups de poignards dans le dos….il est temps aujourd hui que le peuple prenne son destin et celui de ses enfants en main…il ne reste plus a Bouteflika que de demissionner et ce serait le meilleur service qu il aura rendu a la nation Algerienne.Dans le cas contraire il aura son billet aller sans retour le 26 Avril 2019 le dernier jour de son mandat presidentiel,et conformement a la constitution qui stipule je cite: » » En cas de démission ou de décès du Président de la République, le Conseil constitutionnel se réunit de plein droit et constate la vacance définitive de la Présidence de la République. Il communique immédiatement l’acte de déclaration de vacance définitive au Parlement qui se réunit de plein droit. Le Président du Conseil de la Nation assume la charge de Chef de l’Etat pour une durée de quatre-vingt-dix (90) jours au maximum, au cours de laquelle des élections présidentielles sont organisées. Le Chef de l’Etat, ainsi désigné, ne peut être candidat à la Présidence de la République »fin de la citation.c est clair comme l eau de roche…
    A tous ces supporters manipulateurs ou manipules de ou par Bouteflika je dis Soyez patriotes une fois pour toute et faites vaincre la raison sur vos emotions…le seul vainqueur sera l Algerie et rie d autre.Tahya AL JAZAIER…

    8
    1
    qualifier les faits de cette supercherie
    20 mars 2019 - 17 h 20 min

    La gravité de la position du FLN ( valable par extension pour l’ensemble des partis de la coalition extraconstitutionnelle) peut être résumée en deux points :
    1. Cette affaire dépasse le cadre strictement interne au parti de par ses conséquences politiques directes et immédiates qui débordent le cadre du parti et vont au-delà de ses partisans.
    Conséquence : Les excuses habituelles et l’organisation d’un congrès ou pas ne suffisent pas du tout, y compris même vis-à-vis de ses militants honnêtes et sérieux.
    2. Il s’agit d’une opération initiée avec des forces extraconstitutionnelles contre les intérêts du pays, ce qui a été bien compris et exprimé par le peuple (ya sidi une grande frange ou une partie considérable de celui-ci) comme étant un viol de la constitution.
    Conséquence : La justice doit être actionnée (ou s’actionner) et même les services de sécurité ont matière pour un travail à faire là dedans ne serait-ce que pour qualifier les faits de cette supercherie.

    K. DZ
    20 mars 2019 - 17 h 01 min

    La 2ième république ou la nouvelle Algérie ou appelez la comme vous voulez ne verra le jour que par et avec la jeunesse et la majorité silencieuse qui a osé braver la peur pour dire NON, BASTA. Les girouettes comme les FLN, RND et Cie ne peuvent qu’indiquer le sens du vent, rien de plus.
    Alors place au renouveau par du sang neuf sur des bases solides et définitivement tournées vers le progrès et l’indépendance de cette chère Algérie sous toutes ses formes et dans toute sa splendeur.

    11
    Anonyme
    20 mars 2019 - 17 h 00 min

    Bouchareb Dégage avec ton gourou divin.

    21
    Anonyme
    20 mars 2019 - 16 h 51 min

    bouchareb sera jeté en prison, mafia

    22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.