Zoubida Assoul dément avoir adhéré à la plateforme de Mourad Dhina

élections Assoul
Zoubida Assoul, présidente de l'UCP. PPAgency

Par Hani Abdi − La dirigeante de l’Union pour le changement et le progrès (UCP), l’ex-magistrate Zoubida Assoul, assure n’avoir nullement apposé sa signature sur la «plateforme pour le changement» qui aurait été initiée par des ex-FIS, dont Mourad Dhina, qui vit depuis de longues années entre la France et la Suisse.

Dans un communiqué sanctionnant la réunion du bureau politique de son parti, Mme Assoul assure avoir reçu cette plateforme et qu’elle a été d’accord sur le contenu, mais qu’elle ne l’a jamais signée. «Nous avons reçu cette plateforme qui propose une période de transition avec laquelle nous sommes d’accord. Mais nous n’avons ni signé ni discuté sur cette plateforme avec les signataires», affirme l’UCP.

Par cette déclaration, la présidente de l’UCP se démarque donc de cette initiative en raison de la présence d’éléments de l’ex-FIS dissous qui tentent de se refaire une virginité dans le sillage de cette dynamique populaire inédite pour le changement du système politique.

Cette plateforme pour le changement a suscité beaucoup de commentaires mais surtout beaucoup de critiques par rapport à la présence de deux éléments de l’ex-FIS, à savoir Mourad Dhina et Kamel Guemazi. Le parti de Zoubida Assoul estime, dans ce contexte, que le plus important en ce moment est l’aboutissement des revendications du peuple à travers la poursuite de la mobilisation.

Zoubida Assoul rappelle les positions de principe de son parti progressiste, qui milite pour une Algérie ouverte et moderne. Elle insiste sur l’impératif de préserver le caractère pacifique et civilisé des manifestations populaires et encourage les initiatives visant à la fondation des premiers piliers de la nouvelle république démocratique et populaire et d’un Etat de droit.

En revanche, Mohcine Belabès (président du RCD), Karim Tabbou et Samir Bouakouir (ex-responsables au FFS) et Ali Benouari (ancien ministre) acceptent de s’associer à une initiative conduite par des anciens du FIS dissous.

Mokrane Aït Larbi avait réagi juste après la diffusion de la plateforme pour démentir, lui aussi, avoir adhéré à la démarche des anciens membres du parti extrémiste. On ne sait pas pourquoi Zoubida Assoul a attendu deux jours avant de s’en démarquer. N’en a-t-elle pris connaissance qu’aujourd’hui ?

H. A.

Comment (70)

    Ahmed
    21 mars 2019 - 21 h 49 min

    C’est un bon physicien, qu’il s’occupe de la physique. Que fait il au sien du groupe ‘rachad’ lié au terrorisme international. Sa fameuse déclaration, inhumaine quand le peuple se faisait assassiné par les terroristes  » ce sont là leurs martyrs, nous avons les nôtres ». fait de lui un séparatiste. Tous ceux qui le rencontre en ce moment sont discrédités

    4
    2
    Bouzorane
    21 mars 2019 - 20 h 27 min

    Les commentaires partent dans tous les sens!
    On parle d’un terroriste…
    On parle de cette idéologie internationaliste islamiste, anti-Algérienne, qui veut mettre l’Algérie sous tutelle étrangère, reniant l’existence même de la Nation Algérienne, voulant la dissoudre dans une pseudo identité inventée de toute pièce par des psychopathes tels que Qotb, maoudoudi, el banna,…
    Une idéologie qui devient, du point de vue religieux stricte, une bid3a (mauvaise innovation) anti-islam, pleine d’arrogance, qui donne la primauté à la lettre au détriment de l’esprit de la lettre, se concentre sur les apparences (habilles, façon de parler,…) au détriment du fond de l’humain, du cœur, de l’éthique…
    On a parlé également de « phd » et de « mit »!
    Le diplôme n’a jamais été une preuve de compétence!
    Quel est le diplôme de Steve Jobs, de Bill Gates, d’Elon Musk…??
    Ces gens là sont-ils des « docteurs d’état »? des « professeurs »?
    Quel est l’apport économique de l’éternel étudiant qui passe sa vie sur les bancs de l’école, en tant qu’étudiant puis en tant que prof « universitaire »?
    quelle est sa plus value?
    L’Algérie est le seul pays au monde où un prof universitaire gagne plus qu’un médecin!!!
    L’Algérie n’a nullement besoin de docteurs ni de 3ème cycle universitaire, ni de phd….L’Algérie doit mettre le paquet sur le 1er le 2dn cycles universitaires, en plus de la formation professionnelle.
    Nous avons besoin d’artisans, d’ouvrier, de techniciens et d’ingénieurs compétents pour faire tourner les usines, les banques, les entreprises de construction, les bureaux d’études…. En quoi les « docteurs d’état » sont-ils utiles pour notre économie???
    Qu’ont-ils produit ces profs universitaires??? quelle est la rentabilité de quelqu’un qui passe sa vie dans une classe??
    Avant de se lancer dans la fameuse « recherche fondamentale » pour découvrir je ne sais quoi, commençons déjà par maitriser les technologies existantes!!.
    Et justement, la technologie d’aujourd’hui, c’est l’ouvrier qualifié, c’est le technicien expérimenté, c’est l’ingénieur compétent…. Pas besoin donc de « docteurs » ou de prof universitaires!!
    A titre de comparaison, l’Allemagne souffre d’une grande pénurie d’ingénieurs…. Les allemands n’aiment pas perdre leur temps dans des études longues… ils commencent à travailler jeunes…. regardez l’état de leur économie!
    En terme de formation, l’Algérie a fait 2 très mauvais choix :
    1/elle a trop misé sur les sciences et techniques et a gravement négligé les sciences sociales (seules les élèves les plus médiocres sont orientés vers ces dernières)
    2/elle a privilégié le 3ème cycle université au détriment des 1er et 2dn cycles!
    Il fallait envoyer des bacheliers à l’étranger pas des bac +5!!
    L’Algérie est le seul pays au monde qui délivre des bourse d’études à des quadragénaires et quinquagénaires, voire même des sexagénaires!!
    L’Algérie n’a nullement besoin de « chercheurs » qui passent leurs temps dans les labo, complètement isolés du monde réel, ne connaissant rien en terme de technicité, management, concurrente, rentabilité, compétitivité, gestion, marketing… (le prof universitaire/chercheur qui maîtrise cela lève le doigt!)
    De plus, les université étrangères sont moins exigeantes pour délivrer les diplôme de 3ème cycle (docteur, phd,..), alors que seuls les étudiants les plus brillants décrochent le diplôme d’ingénieur!
    Le seul domaine où l’Algérie doit encourager le 3ème cycle et la recherche, c’est le domaines des sciences sociales et humaines. En effet, après plusieurs siècles de violence et de domination étrangère, la société algérienne reste traumatisée. Les Algériens ont souffert et continuent à souffrir, 60 ans après l’indépendance. Les sciences sociales et humaines peuvent contribuer au remède.

    6
    4
      Chelabi
      22 mars 2019 - 4 h 12 min

      Tu parles comme ton ministre de l’enseignement supérieur qui ne voit pas d’interêt à avoir des prix Nobel dans son université.
      Tu fais encore mieux en te limitant au 1er et second cycles. Si tu étais en charge de l’éducation nationale, on aurait été pire que le Mali.

      4
      4
        Bouzorane
        22 mars 2019 - 11 h 05 min

        Donc, tu le fais exprès !
        Tu ne veux pas comprendre !

        2
        1
    MELLO
    21 mars 2019 - 18 h 30 min

    Sans vouloir lire et l’article , puisque le titre est révélateur d’une infamie sans précédent, et les commentaires , puisque certains attribuent à un homme de haute éducation le caractère de terroriste. Avant de s’attaquer à quelqu’un , il est plus sage d’aller chercher ce qu’il est . Mourad Dhina , reste l’une des rares personnalités Algériennes , de renom internationale puisqu’il est majeur de promotion au MIT de Boston. Membre de l’équipe du prix Nobel de Physique Samuel Ting, il est l’un des rares Algériens à évoluer au sommet mondial de la recherche scientifique. Sans oublier qu’il est le fils de Mohammed Dhina qui s’est opposé à Boumedienne sur le sort du colonel Chaabani. Ses positions politiques , elles ont été toujours contre ce pouvoir qui ne cesse de criminaliser toutes les élites qui ne s’inscrivent pas dans son plan. Mme Assoul semble ignorer la valeur professionnelle et humaine de ce Monsieur, pour se lancer dans de tels propos.Au fond, Qui a été le véritable ennemi de Mourad , c’était Charles Pasqua, le fossoyeur de la démocratie en Algérie.
    Au lieu de jouer au séparatisme , cherchons plutôt à se rassembler, car ce séparatisme rassure le pouvoir qui ne veut pas avoir des interlocuteurs directs. Des hommes et des femmes de grandes valeurs sont là, bien présents : Bouchachi, Zoubida Assoul, Soeur Ben M’hidi, Bouhired, et tant d’autres peuvent porter la voix de la rue. Alors, cessons de tirer sur des ambulances.

    6
    17
      LePeupleDeNovembre
      21 mars 2019 - 21 h 35 min

      @Mello
      Le fait d’avoir etudié au MIT ne doit en aucun l’affranchir de son statut de terroriste d’autant qu’il a justifié publiquement l’assassinat de nos plus illustres intllectuels et journalistes.
      Bizarre.Il a etudié aux EU tout comme Makri .Et tout deux sont dans l’opposition islamiste qui oeuvrent pour une clochardisation et une vassalisation de l’algérie.Et dire que des figures qui se sont demarquées durant ces manifestations se sont compormises en signant une plateforme de sortie de crise proposeés par Dhina.En qualité de quoi il fait cette proposition(
      MMs Tabou,Mohcen Belabbes..) vous vous etes faits prendre et contaminés par cette vermine qui fait partie de l’international terroriste Le mvt El Rachad qui a mis à feu et à sang l’Irak,la Syrie ,la Lybie et s’appr;ete à le faire avec notre pays.
      Mr Abdou Semmard.Vous vous targuez d’être un grand journaliste d’investigation et qui plus est un légaliste et democrate vous devrez connaitre les tenants et les aboutissants de la visite des experts du FBI tout comme vous affirmez que le mouvement Rachad dont Dhina fait partie est un mouvement on ne plus pacifique alors qu’il est en train de pousser les jeunes algériens à la violence .Vous et Hicham aviez offert à Dhina (qui a justifié publiquement l’assassinat de nos plus illustres intellectuels et journalistes) votre tribune et plateau afin de lui donner plus de visibilité.Vous dénoncez à qui veut l’entendre le muselage par le régime des journalistes tels que vous,mais vous vous assoyez à còté du criminel Dhina (SANS LE DENONCER) qui a souscrit à l’assassinat de journalistes algériens comme vous.Feu Tahar Djaout doit se retourner dans sa tombe.À choisir entre ce regime honni par le peuple et le mouvement rachad de l’internationale terroriste dont partie Dhina qui tente de détruire notre pays,je prefere de loin ce regime.MMs Abdou et Aboud qu’el avenir souhaitez-vous à l’algérie?
      Mais la jeunesse actuelle n’est pas dupe,elle ne tombera pas dans le piege que vous,hicham,dhina,soltani,elmagharibia préparez à lui tendre.
      Jeunes algériens,ce pays est le votre,le notre,celui des martyrs de Novembre.Ne vous laissez pas manipuler par les ennemis de notre peuple comme en 1992 lorsque les elements du fis financés par des officines étrangères poussaient à partir de leurs voitures mercedes les jeunes à la casse.J’ai assité personnellement à celà en haut de la rue Didouche.
      Silmia,silmia sans jamais porter atteinte aux symboles des nations étrangeres sollicitées par le système pour un éventuel soutien.Meme Macron,il faut l’ignorer et mépriser .On lui a demontrer que nous ne sommes plus des indigènes mais un peuple autrement plus civilisé.

      8
      2
      Salim A
      21 mars 2019 - 22 h 54 min

      Le fait de detenir un PhD n’implique pas qu’on est éduqué et/ou instruit.

      Avoir fait partie de l’équipe d’un professeur, aussi réputé soit t-il n’implique pas qu’on a reçu une grace, bénédiction ou qu’on soit devenu un génie.

      Par contre, il faut se poser la question, et je la rappelle à chaque fois pour ceux qui ne connaissent la réalité des couts de formation. Un boursier de l’état Algérien aux États-Unis a couté au minimum 200 000 $. Ce sont vos impots qui ont payé ces études. Tout boursier a signé un contrat de formation.

      Est ce que c’est gens sont revenus pour former vos enfants, vos frères et vos soeurs. Si oui, tant mieux mais malheureusement la plupart ne sont jamais revenus. Ne me sortez pas la rengaine comme quoi on les a pas accepté, etc…

      Tout ce que l’on entend, c’est que untel est à la NASA, l’autre est docteur en nucléaire et travaillant au CERN Européen et j’en passe. Cela nous fait une belle jambe.

      Il faut être complètement idiot pour raisonner de cette façon et s’ébahir et annôner à chaque fois le titre et autre betise de quelqu’un.

      Bon dieu, c’est votre argent qui est parti en l’air et toute cette révolution à la base concerne la gestion de la chose publique.

      merci

      8
      2
      Anonyme
      21 mars 2019 - 23 h 06 min

      Vous conviendriez que votre « savant » n’a rien inventé, il ne faut pas exagérer. Il n’a rien apporté à l’Algérie (malgré ses études effectuées aux frais du peuple), ni effectué des réalisations professionnelles reconnues à l’étranger. Il a choisi d’être ce qu’il est et ce qu’il fait : activiste contre des Algériens pour un projet qui n’est pas le notre.

      8
      3
    Soldat Schweik
    21 mars 2019 - 17 h 28 min

    Avec tout le respect que l’on doit a cette honorable Dame, mais ca commence a bien faire :
    – Elle adhere a Mouwatana qui prone le boycott et s’empresse de rejoindre M Ghediri pour participer aux elections
    – Elle quitte M Ghediri et revient a Mouwatana
    – Elle signe une plate-forme puis s’empresse de dementir
    Un peu de coherence Madame ne sera pas de trop par ces temps troubles et sera la bienvenue

    7
    4
      Kenza
      21 mars 2019 - 18 h 46 min

      En ces temps troubles, le seul à être cohérent et à savoir où il va, c’est bien le peuple.

      8
      1
    smail turki
    21 mars 2019 - 13 h 45 min

    le mouvement du 22 fevrier a effacé beaucoup de choses notamment les divisions entre un seul peuple
    la règle adoptée par ce pouvoir pour se maintenir en place a été et est toujours ‘diviser pour régner »
    il se trouve qu’avec le mouvement du 22 février le pouvoir est pris au dépourvu :Toutes les manoeuvres de division ont fondu comme neige au soleil
    Maintenant pour sauver les meubles il recourt aux méthodes qu’il a utilisées après 1988 à savoir la division selon le critère religieux
    Cette tentative est vouée à l’échec parce que le torrent de manifestants
    ne fait apparaitre aucun signe particulier lié à la religion contrairement aux manifestations du Fis de 1989 et 90 .Ces derniers constituent en 2019 une infime minorité qui ne pèse pas sur l’échiquier du mouvement du 22 février . ENSUITE CE MOUVEMENT EST TELLEMENT PUISSANT QU IL NE DOIT PAS AVOIR PEUR D UN INDIVIDU NOMME DHINA OU BELHAJ.D »autant plus que ces gens ont évolué en renonçant à leur extrémisme
    Malgrè cette réalité on constate un nombre bizarrement important de commentateurs qui sèment la haine et la peur au sein des citoyens au sujet de ce qu »ils appellent les islamistes.Ces éléments ne peuvent qu »etre au service de forces occultes travaillant pour le pouvoir

    4
    15
      Vroum Vroum 😤..
      22 mars 2019 - 22 h 37 min

      @Smail Turki…mettre en garde contre les Islamistes c’est utiliser son cerveau pour ne jamais perdre de vue ce danger et comment ça fini !.. Pour ta culture , en 1982 les Islamistes Frères Musulman on tenté de prendre le Pouvoir en Syrie , ça à commencé par l’assassinat de Policiers , suite à quoi le Pouvoir Assad Père chasse les Islamistes….30 ans plus tard suite à une manifestation de rue les Islamistes bien préparé et aidé par CIA USA Otan Sioniste ont tué des Policiers , attaqué des casernes ou Commissariats , ensuite l’arrivée de Dizaines de milliers de Terroristes Islamistes venus de plus de 80 Pays pour reverser l’Etat Syrien et massacres , egorgements , attentats…de 2012 « ..et on est en 2019 et ca continue…Il s’est passé 30 ans entre 1982…et 2012 …Les Islamistes sont revenus attaquer la Syrie 30 ans après leur tentative de 1982 !!!…. Pour l’Algérie y’a eu 1992 Decenie Noire Islamistes Terrorisme jusqu’en 2001 , 2002 !… on est en 2019 et les Islamistes Frères Musulman n’attendent que l’occasion de se venger et installer une Doula Islamya du Moyen âge . .Si toi @Turki tu crois oublier eux n’oublie pas ..à moins que tu sois un Islamistes déguisé qui joue l’Algérie modèle !! . Moi je m’en fou du Pouvoir , juste un simple Algérien qui rappel à ces Frères le danger Islamistes Frères Musulman du Djihad… Pour la Syrie 30 ans après les Islamistes
      remettent ça et se vengent…résultat Plus de 300 000 morts et un Pays ravagé… Compris y’a l’islamiste Turki .

      1
      1
    Bouzorane
    21 mars 2019 - 11 h 43 min

    @Chelabi
    Devant les non sachants que nous sommes, il se fait passer pour un « physicien ». Et devant les physiciens, il se déclare « opposant politique »… C’est la meilleure stratégie pour camoufler l’incompétence !
    Le phd ne sert à rien. Les universités us le délivrent sans problème aux étudiants étrangers.
    Nos jeunes étudiants sont facilement impressionnés par les fameux « phd physique nucléaire », obtenus dans les universités américaires mais ne donnant aucune chance à leurs titulaires de trouver un emploi sur place. Un diplome qui sert juste à retourner au pays, décrocher un poste de foctionnaire et se venter devant les jeunes étudiants crédules

    30
    5
      Chelabi
      21 mars 2019 - 14 h 41 min

      Complètement à côté de la plaque. Rien qu’en entrant dans le campus de MIT on a la chair de poule. Donner les diplômes gracieusement offerts aux étudiants étrangers comme tu le soulignes, c’est du n’importe Quoi.
      Mais bon tu as le droit d’avoir ton avis.

      2
      9
      Anti khafafich
      21 mars 2019 - 15 h 09 min

      De plus, ce terroriste n a pas eu accès au MIT par orde de merite ou d excellence, il a ete envoyé la bas avec l argent du contribuable (qu il n’a pas d ailleurs remboursé d après certains), et on sait tous comment étaient et sont envoyés les « majors de promo » en Algérie. la preuve irréfutable qu il a aussi profité du système c est qu au lieu de retourner pour rembourser en faisant profiter le pays de ses prétendus acquis scientifiques il est devenu terroriste et pire encore un planificateur de subversions en accord avec les ennemis de la nation algérienne. Donc au final, ce n est qu un bourricot qui a eu une monture de cheval grâce a l incompétence de certains algériens opportunistes.

      66
      4
        Chelabi
        21 mars 2019 - 17 h 19 min

        Je présume que tu as les compétences nécessaires pour juger de l’incompétence de Dhina . Je présume aussi que tu sais qu’il a été un faux major de promo.
        Wallahi, si on devait faire payer des impôts aux algériens pour toutes les c….qui se disent ça et là, les caisses de l’état seront renflouées et on oublierait vite la maudite rente pétrolière.

        12
          anti khafafich
          21 mars 2019 - 17 h 43 min

          le bla bla ne sert a rien, autant on devrait faire payer aux gens les allégations et l’apologie aux terrorisme. Puisque tu défens becs et ongles ce traitre et par conséquent tu ne dois etre qu’un islamiste non declaré, je te repond par votre replique bien aimée :
          « evidence is on whom he claimed and Oath is on whom he denied »
          « le fardeau de la preuve est exigé du plaignant, et le sermon incombe à celui qui nie »
          البينة على من ادعى واليمين على من أنكر »

          9
          1
        salim A
        21 mars 2019 - 18 h 29 min

        Ayant été à travers le système éducatif américain et connaissant ses rouages, il est important de ne pas confondre les choses.

        La délivrance d’un PhD est très stricte surtout dans les matières scientifiques. Cela étant dit, l’accès aux universités cotées dépend de la spécialité et de la réputation de l’université. Il est presque impossible d’accéder par exemple à la filière computer science du MIT que celle de génie mécanique par exemple. C’est la loi de l’offre et la demande.

        Il faut aussi signaler que certaines agences spécialisées américaines ( les sigles sont en général à trois lettres) font dans la prédiction et offrent un support à pas mal d’étudiants étrangers contre une rétribution future à venir de la part de l’étudiant. Elles misent d’une certaine façon sur l’avenir. De ce fait, ne soyez pas étonné si quelqu’un vous informe qu’il a fréquenté Harvard, MIT ou Stanford et qu’il est d’origine Algérienne. Ne soyez pas surpris s’il est maintenant dans un ministère. Essayez juste de deviner ce qu’il peut faire pour ceux qui ont facilité son parcours.

        Pour compléter, décrocher un PhD n’est pas un gage qu’on est éduqué et instruit, c’est juste une confirmation que vous avez suivi un cursus (scientifique par exemple) et que vous êtes formé dans une discipline.

        Comme le dit le proverbe, n’ayez pas peur de celui qui a été élevé dans la suffisance, ayez peur de celui qui a été élevé dans la faim.

        merci

    Blakel
    21 mars 2019 - 8 h 21 min

    La triste réalité, c’est que les partis islamistes, sont plus organisés, plus matures, plus rusés, que nos démocrates. Ils savent trouver des compromis entre eux, et nouer des alliances, pour atteindre leurs objectifs. Chose que nos démocrates, n’ont jamais été capables de faire. Qu’attendent l’ensemble de nos démocrates, pour constituer leur propre plateforme commune, s’entendre sur un plan, un programme commun ? Le temps presse, et le pouvoir fera tout pour faire échouer, tout processus de transition dont il n’aurait pas l’initiative et le contrôle. Le pouvoir veut contrôler les choses, et ne veut pas d’un changement mis en place par d’autres que lui même.

    46
    1
      LePeupleDeNovembre
      22 mars 2019 - 13 h 14 min

      @Blakel
      Oui,les islamistes sont mieux organisés car ils n’ont jamais été inquiétés par le systeme qui les utilisait pour étouffer cette magnifique jeunesse intelligente,dynamique,éprise de liberté.
      Le système a poussé les forces vives de la Nation à s’exiler,et les jeunes ,au bord du désespoir à risquer la HARGA et à s’empoisonner à la cocaine.
      Les islamistes que (HichamAboud,Abdou Semmar tentent de rehabiliter par le biais de DHINA ) ont assassiné nos plus illustres intellectuelles et journalistes et poussé des milliers de jeunes credules vers une mort violente,alors que leurs propres enfants jouissaient d’une totale securité.Pensez aux enfants de Abassi qui se pavanent aux émirats alors qu’en 92 des jeunes de leur age poussés par leur père vers la mort ne sont que CENDRES.ALLAH YARHAMHOUM.
      LE SYSTEM ET L’ISLAMISME SONT LES DEUX PLAIES DE NOTRE PAYS.
      Jeunes et moins jeunes ne vous laissez pas voler votre,notre revolution,Restitutez la à Didouche ,BenMhidi,BenBoulaid,AliLaPointe,LePetitOMAR,Amirouche,Zirout Youcef ,Belouizdad pour ne citer que ceux-la AFIN QU’ILS RETROUVENT LA PAIX DANS LEURS TOMBES.
      Nos jeunes d’aujourd’hui ont prouvé qu’ils sont bel et bien les enfants et petits enfants du fier et glorieux peuple de NOVEMBRE.

    hychem leb
    21 mars 2019 - 7 h 51 min

    1991 : abbassi madani est venu d’angleterre = guerre civile

    2019 :
    – Mourad dhina ex FIS ex GIA
    – Mohamed Larbi zitout ex FIS
    – Chaîne TV El magharibia propriété de
    Abbassi madani fils
    Sont tous en Angleterre ?

    Allons nous vers une nouvelle guerre civile ?

    60
    6
    Vroum Vroum 😤..
    21 mars 2019 - 2 h 21 min

    Ne pas oublier que le Danger Islamistes Frères Musulman du Djihad Wahabites sont en Embuscade , dans un esprit de vengeance…1992 . .L’organisation Rachad de Dhina ex FIS basé en Suisse et Al Maghribya Ben Chenouf basé à Londres sont les Vitrines des Frères Musulman..Rachad et Al Karama et Al Maghribya tv fonctionne avec des Capitaux Qatar et Saouds Wahabisme.. sans oublier le Soutien actif de La Turquie de Erdogan le Frere Musulman au Qatar , Turquie membre de L’Otan sioniste Usa .. Le Fils de Abbassi Madani est le Directeur de Al Maghribya tv basé à Londres . .Le Soutient et alliance entre le Sionisme Otan Usa Gb..et les Frères Musulman n’est plus à démontrer . . Le but de Otan Sioniste /Frères Musulmans est d’installer un Régime Wahabite Islamistes Frères Musulman en Algérie , Pour ce faire ils doivent isoler l’Algérie sur l’international en critiquant Mr Lamamra , Mr Messahel , Mr Brahmi , qui représentent la Diplomatie Algérienne..Ils doivent aussi neutraliser l’armée Algérienne en critiquant son Chef d’État Major Mr Gaid Sallah…donc détruire la Diplomatie Algérienne et surtout Affaiblir l’armée Algérienne à travers son Chef d’État Major . . Il faut maintenant ouvrir les Yeux et se concentrer sur comment contrer la Stratégie Sionisme Otan Usa qui est d’isoler l’Algérie en Neutralisant sa Diplomatie..puis Affaiblir l’ANP . . C’est à celà qu’on doit se concentrer . .

    14
    11
    Lina
    20 mars 2019 - 22 h 53 min

    Mm Assouline est excellente dans La Défense de tous les détenus dans nos geôles , Réservez votre énergie a rétablir l état de droit , quant à cette plate-forme elle doit sortir des universités et je pense que usthb est largement acquise aux meilleures plateformes , j invite toute l élite Algero Algérienne a ne pas brader leur indépendance , nul n est capable de résoudre cette énigme hormis ceux Qui la subisse , soyez vigilants n importez pas la diaspora qui préfère d autres cieux pour manifester , les vrais patriotes sont la présents , les islamistes game over for them . Vive notre Algerie et vive notre jeunesse et surtout nos supporters des différents clubs de foot!!!!

    58
    4
      Chelabi
      21 mars 2019 - 4 h 50 min

      Donc pour vous qui êtes au bled, vous êtes plus algérienne que ceux qui vivent sous d’autres latitudes. Expliquez-vous d’où vous tirez votre argumentaire? D’un segment d’ADN qui vous différencierait de la diaspora? Hatou bourhanakoum in kountoum sadiqoune.
      Salut Quant à ceux qui lancent des flammèches à Mourad Dhina que je ne connais pas mais dont j’ai eu l’occasion de suivre dans certains de ces débats. Il es loin du loup que le système a vendu aux algériens. C’est un islamiste qui ne se renie pas. C’est faux de dire qu’il a demandé l’assassinat des intellectuels algériens. La vidéo qui circule dans le web est partiale. À une question du journaliste qui lui demandait de condamner les assassinats des intellectuels , Dhina répondit qu’il fallait condamner tous les morts et pas seulement les intellectuels. Ceci pour rétablir la vérité car certains ont l’accusation facile.
      Quant au cursus universitaire de Dhina, je souhaite que tous les étudiants de l’USTHB aient le même lorsque l’université algérienne retrouvera ses lettres de noblesse dans une Algerie débarrassée des scories du sytème inique.
      Mourad Dhina, pour ceux qui l’igno est Docteur en physique nucléaire du Massachusset Institute of Technology, le célèbre MIT.

      5
      40
        Anonyme
        21 mars 2019 - 8 h 12 min

         » Mourad Dhina, pour ceux qui l’igno est Docteur en physique nucléaire du Massachusset Institute of Technology, le célèbre MIT. »
        Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. Cela vaut aussi pour vous.

        62
        5
          Chelabi
          21 mars 2019 - 14 h 51 min

          Cette phrase que tu cites étant de Rabelais, elle méritait des guillemets.
          La conscience, ma foi, c’est un peu comme faire son marché le matin .
          By the way, je n’ai pas besoin de beaucoup de temps pour faire la différence entre Mourad Dhina est un illustre Anonyme.

          1
          8
        selma
        21 mars 2019 - 10 h 16 min

        Docteur en physique nucléaire du Massachusetts et formaté par la CIA, bravo de soutenir un mentor des égorgements d’intellectuels que les suzerains américano sionistes ont engraissé en Suisse depuis plus de 20 ans. BHL, le belzebuth du mal et du crime est aussi docteur agrégé en philosophie .
        Vous ne pensez peut-être pas à la réaction de milliers de familles endeuillé par celui qui s’est terré en terre helvétique pendant que les autres pleuraient leur mort

        62
        4
        Mir
        21 mars 2019 - 10 h 36 min

        Non Monsieur Chalabi, Dhina et tous les leaders du FIS ont béni les assassinats d’intellectuels car ils disaient à leurs « frères combattants » que « Celui qui nous combat par la Plume , nous devons le combattre par le Glaive », c’est à dire le tuer car il est contre nous. C’est très démocratique comme méthode ! Révisez votre histoire et lisez leurs déclarations des années 90.

        63
        4
          Chelabi
          21 mars 2019 - 15 h 07 min

          On parle de Dhina pas de Ali Benelhadj. Soyez honnête si vous aimez la vérité car c’est la seule chose qui importe.

          10
    Anonyme
    20 mars 2019 - 22 h 52 min

    On veut l’islam du savoir et de la tolérance pas l’islam wahabit tekfirist ignorant qui pretand defendre le bon dieu sur terre quelle Blasphemie

    59
    2
    Vangelis
    20 mars 2019 - 22 h 13 min

    Toutes ces personnes se sont elles-mêmes disqualifiées pour parler au nom des algériens.

    Ces personnes ont été incapables de se révolter contre le pouvoir depuis qu’il règne sur le pays. Ils ne sont que des beaux parleurs sans que leur voix ait eu une portée digne d’intérêt.

    Si en plus, elles s’associent avec des criminels, raison de plus pour ne pas les écouter car il s’agit là d’une introduction de vers dans le fruit.

    13
    3
    Anonyme
    20 mars 2019 - 20 h 55 min

    Qui peut encore faire confiance a ces assassins a distance confortablement installés en Suisse et en France il faut faire preuve d amateurisme ou de cécité politique pour discuter avec eux j espère Messieurs Dames que vous ne allez pas nous ramener a la case départ Attention l Algérie est toujours en danger Merci de publier

    50
    4
    Bouzorane
    20 mars 2019 - 19 h 09 min

    En plus d’être des traîtres à la solde de puissances étrangères, les islamistes, par leur arrogance, sont loin des préceptes même de l’islam. L’arrogance étant sévèrement condamnée par l’islam et est assimilée à l’associationnisme (chirk). 
    C’est cette même arrogance qui causa l’expulsion du chitane du paradis qui fut qualifié de « mécréant » bien qu’il reconnaissait Dieu.
    L’arrogance du chitane se manifesta lorsqu’il se considéra supérieur à Adam et déclara à Dieu « Je suis meilleur que lui ; Tu m’as créé à partir de feu, et Tu l’as créé à partir de boue ». De la même façon, les islamistes s’estiment supérieurs et regardent tous ceux qui ne sont pas comme eux avec mépris.
    Les islamistes sont à la solde des puissances étrangères et à la solde du chitane!

    59
    5
    Anonyme
    20 mars 2019 - 19 h 00 min

    Mais que viennent faire les islamistes à ce moment précis?Veulent ils saborder ce merveilleux sursaut populaire?
    On t-ils oublié que par leur faute ,ils ont dejas fait perdre à l’Algerie 30 ans.
    Je vous en conjure,laissez le peuple agir,il s’ait ce qu’il faut faire,n’interférez pas,vous al
    ez encore une fois faire rater ce sursaut populaire qui va libérer tout le monde,vous y compris.

    42
    5
    Violences faites aux femmes
    20 mars 2019 - 18 h 55 min

    « se refaire une virginité ».
    La seule seule virginité qu’il faut refaire en cette période de ras-le-bol du peuple, est celle de la Constitution trois fois violée, maintes fois violentée, plusieurs fois mise entre parenthèses pour finalement être répudiée avec la promesse qu’elle allait être remplacée plus jeune jeune, plus chaste et, forcément, plus aguichante.

    26
    2
    Mahboul
    20 mars 2019 - 18 h 31 min

    Le fait meme de lire un document venant d un type de ce genre est en soi une trahison envers ceux qui ont donné leur vie pour que l algerie reste debout…ce genre de type n ont meme pas le droit de se dire algeriens…ils n ont rien a voir avec ceux qui sont dans la rue chaque vendredi…000..

    46
    4
    Mahboul
    20 mars 2019 - 18 h 27 min

    Non credible elle change trop souvent de cap….cela n a rien a voir avec le fait qu il s agit d une femme… Elle suit la direction du vent.pour une politique on dit qu elle manque de constance..pp…

    28
    5
    Kenza
    20 mars 2019 - 18 h 02 min

    Le terroriste ne lui a pas demandé au préalable de changer sa tenue vestimentaire? Oui Bien sûr, il s’agit pour le moment de ne pas faire de vagues…mais il faut que ce terroriste sache une chose: Le peuple algérien n’a pas oublié !

    50
    4
    Anonyme
    20 mars 2019 - 17 h 53 min

    Quoi qu’entends-je, qu’ouis-je, que lis-je:  » Mohcine Belabès (président du RCD), Karim Tabbou et Samir Bouakouir (ex-responsables au FFS) et Ali Benouari (ancien ministre) acceptent de s’associer à une initiative conduite par des anciens du FIS dissous ».
    C’est pas possible, non seulement de s’allier avec le diable mais en plus de lui laisser l’initiative. Par principe quoi qui vienne de ces vautours ne peut être que nul et non avenu, quand bien même ils proposeraient la Lune. Si les faits sont avérés, pauvre Algérie d’avoir de pareils opposants.

    54
    2
    Anonyme
    20 mars 2019 - 16 h 48 min

    Mme Azoul,sachez où mettre vos pieds la prochaine fois !!!
    On vous soutient et beaucoup vont chercher à vous récupérer,soyez vigilante ne faites pas comme l ancienne ministre de la culture( dont j ai oublié le nom tellement elle m a déçu) qui a été acheté par Bouteflika…

    33
    8
      Anonyme
      20 mars 2019 - 16 h 58 min

      Khalida Messaoudi avant son allégeance à Boutef. Quelle deception.
      Une grande opposante au charlatanisme religieux qu’elle était et a fini par côtoyer les chouyoukhs d’Arabie.

      29
      1
        Anonyme
        20 mars 2019 - 19 h 08 min

        Exact …merci

      Girouette !
      20 mars 2019 - 17 h 06 min

      Elle picore dans tout les râteliers ! Son attitude est troublante voir dangereuse, elle n’a pas de colonne vertébrale politique. Pour qui roule t elle?

      27
      2
    Anonyme
    20 mars 2019 - 16 h 00 min

    Le FIS = QATAR = ERDOGAN = L’ARABIE SAOUDITE

    57
    6
    Anonyme
    20 mars 2019 - 15 h 37 min

    Encore de la vermine assoiffée de sang cachée derrière la religion qui refait surface. Un cauchemar qui revient. Les commanditaires de la violence ou ceux qui l’ont soutenue planqués à l’étranger, si on aura un nouveau système transparent tôt ou tard vous allez vous retrouver devant les tribunaux pour les milliers de morts.

    49
    7
      Anonyme
      20 mars 2019 - 18 h 14 min

      Ils sont depuis des decennies entretenus par des services de renseignements etrangers …..pour les instrumentaliser le jour venu…mais ce jour ils ne le verront jamais…chez leurs protecteurs qu ils creveront..ils ne mettront jamais les pieds en Algerie sauf devant nos juges..

      25
      1
    Chelabi
    20 mars 2019 - 15 h 02 min

    Franchement, presque tous les papiers qui sont publiés sur AP depuis hier, tendent à créer un climat de suspicion parmi le peuple qui finira par monter les gens les uns contre les autres et faire capoter cette révolution historique.
    Si on veut un pays démocratique, il faut que chacun en accepte les règles du jeu. Celui qui ne veut pas des islamistes au pouvoir, il n’a qu’à aller voter le jour j, au lieu d’aller à la pêche et espérer que la providence fasse le bon choix à sa place. Ça s’appelle la responsabilité qui est le corollaire de la démocratie.
    Empêcher les islamistes ou les boudhistes de s’exprimer c’est d’abord anti-démocratique et ensuite contre productif.

    22
    57
      Anonyme
      20 mars 2019 - 15 h 22 min

      On parle des sanguinaires
      ceux qui ont assassiné les Algériens dans els années 90.

      56
      6
      Bouzorane
      20 mars 2019 - 15 h 40 min

      Seules les vrais Algériens qui ne roulent que pour l’Algérie ont le droit de s’exprimer.
      Tous ceux qui roulent pour l’étranger : islamistes (arabie, egypte, qatar, turquie,…), berberistes (france, maroc), regime actuel (france, egypte)…sont des traîtres et n’ont aucun droit de s’exprimer.
      Les islamistes ne s’en cachent même qu’ils roulent bien pour l’étranger. Ils disent clairement que leur objectif c’est mettre l’Algérie sous tutelle étrangère. Des traîtres maudits par Dieu, par l’histoire et par les Algériens.
      Nous avons connu la mascarade du mort vivant qui voulait etre président. Il hors de question de subir une autre mascarade, celle de traitres acculturés, idéologiquement bâtardisés qui voulaient « sauver » l’Algérie !
      Ni islamistes ni baathistes ni berbères ni internationalistes!
      Pour la République des Ultra-Nationalistes Algérianistes

      33
      16
        Chelabi
        20 mars 2019 - 16 h 16 min

        Ya si bouzorane, si je me fie à ta liste, il faut tuer tout le peuple algérien pour que tu aies assez de place pour vivre comme tu le souhaites en fumant, seul, le calumet de la paix. il est vrai que parler soulage quelquefois mais pas des hémorroides.

        13
        17
        Bouzorane
        20 mars 2019 - 16 h 27 min

        Oups !! Erreur de frappe
        Lire « berberistes » au lieu de « berbères »
        Je n’ai rien contre les berbères, vu que nous le sommes tous.
        Je suis contre les berberistes qui croient à leur satanée « afrique du nord », tout comme je suis contre les islamistes et leur satanée arabo-islamisme, cela en étant tous musulmans dans notre écrasante majorité
        Abat l’internationalisme, quelque soit sa forma (arabo-islamisme, nord-africanisme).
        L’Algérie Algérienne et Algérianiste !

        23
        5
    DYHIA-DZ
    20 mars 2019 - 15 h 01 min

    Le FIS + RCD + FFS + Ali Benouari : Il faut s’en méfier.

    L’alliance du RCD , FFS et Ali B. avec le FIS ne date pas d’aujourd’hui…Cette alliance date des années 90/décennie noire.
    Il faut les chasser des manifestations du peuple. Ils n’ont pas les mêmes objectifs que le peuple Algérien.

    53
    14
      Anonyme
      20 mars 2019 - 16 h 05 min

      C est exactement ce que je voulais rappeler ,
      c est San Edigio bis…attention attention….le fis est mort ne lui donnons plus jamais l occasion de renaître…
      C est une erreur fondamentale que de lui donner le moindre crédit…
      Nous avons besoin d une nouvelle république qui éloigne tous les partis se basant sur la religion quelqu elle soit!!!!

      31
      5
    Mir
    20 mars 2019 - 14 h 59 min

    C’est une grossière manipulation. Ils veulent salir les rares personnalités qui montrent leur tête pour représenter le mouvement populaire. En les salissant avec des membres de l’ex-FIS ils veulent que le mouvement ne soit représenté par aucune personnalité démocrate et issue de la société civile. Les islamistes et le pouvoir sont des alliés objectifs depuis la nuit des temps. Leur but commun est de casser tout projet démocratique et moderne. SOYONS VIGILANTS, le temps des manipulations est arrivé car ce Système utilise ses dernières cartouches avant sa chute.

    35
    11
    Abou Langi
    20 mars 2019 - 14 h 44 min

    Tu vois tovarich Abou Stroff ?
    La vermine se recycle. Et ce n’est pas fini !

    3ich ya bellaridj fi billad el wa3wa3ou!

    30
    3
    Felfel Har
    20 mars 2019 - 14 h 42 min

    Le piège est trop gros! Comme en 1988, le FIS tente de rafler la mise en surfant sur le mécontentement du peuple pour récupérer une partie de ses doléances ainsi que son rejet du régime. « El harbou khid3a » disait leur haut-parleur Belhadj. Ses anciens ténors qui se sont vite réfugiés qui au Moyen-Orient, qui en Europe, rêvent encore d’une prise de pouvoir que les Bouteflika (blottis dans la capsule spatiale en instance de décolage) leur cèderaient volontiers si le peuple et la société civile les laissaient faire.
    A la différence de la décennie noire, les résidus du FIS ne revendiquent plus le pouvoir de manière exclusive, ils tentent d’associer des pseudo-démocrates, aussi obnubilés par le pouvoir qu’eux. Qu’ils se méfient, car pour le FIS, ces derniers ne sont alliés que pour un temps limité, celui de consolider leur position avant de les éjecter.
    La plateforme en question signifie le retour des pestiférés pour sauver le régime en phase finale d’un cancer, métastasé jusqu’à la moëlle. Les islamistes à la solde de puissance étrangère ne sauraient répondre aux attentes de libertés et de démocratie que le peuple expriment ouvertement. L’Algérie ne sera jamais une théocratie!

    50
    7
    kahina-DZ
    20 mars 2019 - 14 h 39 min

    Je n’ai jamais fait confiance à ce mouvement de El-Mouwatana.

    Elle a bien manifesté à Londres avec les ex FIS/ Rachad

    44
    16
    chaoui40
    20 mars 2019 - 14 h 35 min

    n empêche que Assoul et cie communique depuis des années sur les plateaux tv des avec les pyromanes d’Al-Magharibia tout en sachant ce qu ils sont, et ça ne peut que nuire au mouvement et lui faire perdre toute crédibilité.

    38
    8
    Vector
    20 mars 2019 - 14 h 33 min

    Un islamiste a le doit d’être islamiste mais qu’il le proclame clairement !
    Que l’islamiste ne joue pas avec les mots sur les concepts de liberté !
    Il faut mettre les islamiste le dos au mur en leurs posant 2 conditions :
    1) Liberté de disposer de son corps donc une liberté des mœurs
    2) Liberté de conscience donc suppression de toute référence à l’Islam dans la Constitution et dans les lois.
    Tout ces islamiste qui se réfugie en Occident ( mais jamais en Arabie Saoudite), où on apprend à leurs enfants la théorie du genre et la tolérance religieuse, exige de retour dans leurs pays l’application de la Charia !
    Que des hypocrites !

    53
    5
    Azul
    20 mars 2019 - 14 h 25 min

    Vérifiez par vous même, Assoul et Bouchachi ont retiré leur noms des signataires du site internet de la plateforme…

    Alors que hier leurs noms étaient mentionnés ! voir la version du cache de google

    En tant que juriste qu’elle porte plainte contre ceux qui ont utilisé son nom illégalement si toutefois c’est véridique ! Nous pensons plutôt qu’il s’agit d’une autre volte face comme celle opérée avec Ali Ghediri. Par définition une girouette suit le vent….

    24
    7
    Anonyme
    20 mars 2019 - 14 h 25 min

    sortis par la porte , ils reviennent par la fenêtre cette sale engeance

    37
    3
      Nassima
      22 mars 2019 - 17 h 42 min

      Benflis,Mouatana,Ghdiri,les islamistes! guelek chassez le naturel il revient au galop.Cette opportuniste est le pur produit du système qu’il a rejeté après avoir perdu ses appuis, elle a tout fait pour se repositionner peine perdue! et comme elle est malade du désir de paraître, elle court tous les plateaux sans pudeur et s’agite dans tous les sens pour redire les mêmes analyses accessibles à tous le monde, comme si on a pas des professeurs de droit, il suffit de faire une petite recherche sur sa carrière pour se rendre compte de la grande duperie démocratique voire même moral.cherchez cherchez le fond c’est du caca hachakoum.

    Anti khafafich
    20 mars 2019 - 14 h 14 min

    Trop tard y’a opportuniste. Tu a été te prostituer à Al maghribia, plate forme médiatique de votre dhina le terroriste

    39
    21
    Mir
    20 mars 2019 - 14 h 14 min

    Dhina qui justifiait l’assassinat de nos intellectuels et qui appelait les sanguinaires du GIA  » nos frères combattants ».
    C’est juste un ballon de sonde envoyé par ceux qui tirent les ficelles de la secte des islamistes pour juger de la réaction populaire. Ils sont en ébullition non stop depuis le début des marches populaires, ils attendent que le fruit soit bien mûre pour le cueillir dans leur projet de dawla islamya. Ils attendent l’Ordre pour sortir du bois. J’espère de tout coeur que tout ce formidable élan populaire et fraternel ne sera pas détourné par ces charognards.

    55
    1
    BEN
    20 mars 2019 - 14 h 10 min

    SVP NE PAS SALIR UNE FEMME D’HONNEUR Md ASSOUL AVEC UN ASSASSIN DU FIS ETGIA

    27
    23
      Bouzorane
      20 mars 2019 - 14 h 53 min

      Je l’ai soutenu cette dame et la voyais déjà membre de la présidence collégiale qui entrera en fonction à la fin de ce chaotique 4ème mandat, peut être même avant. Elle, Bouchachi et Tabbou.
      Je commence à avoir des doutes maintenant!
      Un peuple de lions dirigé des hyènes (pouvoir et opposition)
      POUR UNE 2ÈME RÉPUBLIQUE ULTRA-NATIONALISTE ALGÉRIANISTE QUI METTRA FIN A TOUTES LES IDÉOLOGIES INTERNATIONALISTES ET A TOUS LES LARBINISMES.

      28
      4
    DYHIA-DZ
    20 mars 2019 - 14 h 07 min

    NON AUX TUEURS DES ALGÉRIENS
    NON AUX TAKFIRISTES
    NON AU FIS.

    Les ex dirigeants du FIS sont très actifs en ce moment. Ils font tout pour récupérer la voix du peuple Algérien.
    L’idée d’une transition n’appartient pas au FIS…L’idée a été proposée par les lecteurs de AP. L’idée a été reprise par les autres…Ces autres n’ont même pas pu developer l’idée, car ils n’ont aucune vision et cette proposition ne leur appartient pas.
    On ne peut développer un concept quand on est pas l’initiateur.

    54
    3
      cherif
      20 mars 2019 - 14 h 18 min

      Elle est d’accord avec la plateforme mais pas signataire ? qui a signé a sa place ? La nature n’aime pas le vide et voila pourquoi nos pseudo politicards ont créés des monstres par leurs irresponsabilité et leur amateurisme.
      Parce que Dhina est un diable, un intégriste, un fisiste.
      Nous avons besoins de tous les Algériens…

      35
      2
        BOUBOUL
        21 mars 2019 - 11 h 15 min

        Peut-on être aussi Naifs à ce point pour croire que la solution vient des islamistes ou de leurs associations au dialogue ?
        bien sûr que vous me diriez NON.
        Mes amis citoyens, regardez deriiere- vous , ne ce serais-ce qu’un seul vendredi de Marche est-ce que vous voyez parmi vous, vos
        amis d’antan tel que: SAID MEKBEL. BOUCEBCI. FLICI et bien d’autres.Que dieu les aceuille dans son vaste paradis.
        peut-il y avoir une solution venant du pouvoir et ses alliés?

          Chelabi
          22 mars 2019 - 4 h 21 min

          Vous êtes queques uns à vouloir séparer les algériens qui militent sincèrement pour l’avènement de la 2e république . Une république démocratique et sociale où tous les algériens auront le droit de vivre en paix, indépendamment de leurs origines, de leurs croyances religieuses ou politiques ou de leurs statuts sociaux.
          Vous n’y arriverez pas car le peuple, dans son écrasante majorité, en a marre des clivages et des batailles de chapelles.
          Dans la nouvelle Algerie qui émerge peu à peu, il y aura de la place pour l’islamiste, le communiste, le capitaliste, le socialiste et le je m’en foutiste.
          Seules les urnes décideront à qui le pouvoir doit échoir.
          Continuer à pérorer contre Dhina ou Ammar bouzouar ne vous donnera ni raison ni satisfaction.
          Vous êtes qui pour bannir les gens ou en médire? Qui vous a donné cette autorité? Vous êtes tous des Bouteflika en puissance. Ghir Rabi maatach.
          La hawla wala qawata illa billah.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.