Quand le FLN se bat pour sa survie et s’enfonce dans ses contradictions

Par R. Mahmoudi – Dans un retournement inattendu, le numéro un du FLN, Mouad Bouchareb, nie avoir déclaré son soutien au mouvement de contestation populaire et réitère son allégeance au président de la République.

Dans un long communiqué du parti diffusé jeudi sur son site officiel, la direction collégiale du parti majoritaire accuse certains médias d’avoir relayé de «fausses informations» attribuées à son chef, Mouad Bouchareb, concernant des questions relatives à la vie organique du parti et à la situation qui prévaut dans le pays. Le communiqué fait allusion à la déclaration, pourtant filmée, de Mouad Bouchareb, prononcée mercredi 20 mars devant de cadres de son parti, et dans laquelle il avait proclamé le soutien «indéfectible» du FLN au «hirak». Une déclaration qui a été vite interprétée par des médias nationaux, et même internationaux, comme une «défection».

Le FLN renouvelle ainsi son soutien aux «décisions» du chef de l’Etat, tout en s’engageant à œuvrer pour leur application. Bouchareb estime même que ces décisions «répondent favorablement aux revendications du peuple et aux aspirations de la jeunesse».

Pour lever tout équivoque, le FLN se dit « solidaire avec le peuple algérien, et notamment avec la jeunesse» qui, selon le communiqué, «doit être écoutée».

Dans le même document, Bouchareb dément avoir déclaré qu’à la mort de Houari Boumediene «l’Algérie n’a pas connu un homme de consensus». Selon lui, il fallait entendre : «N’était-ce le président moudjahid Abdelaziz Bouteflika, l’Algérie n’aurait pas connu homme de consensus.»

R. M.

Comment (36)

    Anonyme
    23 mars 2019 - 10 h 53 min

    La voyoucratie FLNesque.

    Kahina-DZ
    22 mars 2019 - 20 h 53 min

    Dans son discours, Bouchareb ,l’enfant né dans la crèche de l’APN cadenassée, a parlé d’une Algérie nouvelle ??
    Oui pour une Algérie nouvelle, mais sans les clowns et les charlatans du palais.

    Zaatar
    22 mars 2019 - 20 h 08 min

    Le sigle FLN est appelé à disparaître très certainement, mais pas le pouvoir. On aura alors un nouveau sigle comme par exemple « Zenga » qui remplacera le FLN, et la suite de la vie continue.

    4
    5
    IhawHaw
    22 mars 2019 - 18 h 59 min

    On s’en fiche, on s’en contre-fiche de ce qu’il a dit ou de ce qu’il n’a pas dit. Le FLN au musée point barre. Ce sigle qui appartient à tout le peuple algérien ne peut être utilisé par des opportunistes, des carriéristes calculateurs qu’ils soient de tel ou mouvement interne au FLN (redresseurs, historiques et beaucoup d’autres énergumènes). Le FLN historique a réussi le combat pour lequel il a été créé. Nous sommes en 2019 et l’année 1962 est bien loin. Il ne faut plus salir notre histoire en usant et en abusant de ce sigle FLN où les Belkhadem, Saidani, Ould Abbés et maintenant Bouchareb en font un fonds de commerce. Sans plus.

    12
    ANONYME 1
    22 mars 2019 - 17 h 36 min

    Le fait qu’ils n’ont pu rien faire pour trouver une solution au chômage des jeunes démontre qu’ils sont incapables de rester à diriger et se maintenir au pouvoir.
    Messieurs quand on est incapable de trouver des solutions on démissionne on ne reste pas là à occuper le haut du pavé pour rien.
    La meilleure ils se savent incompétents, bluffeurs, et restent là à piller et se servir sans vergogne.
    La porte de sortie est là devant vous.

    11
    Kenza
    22 mars 2019 - 17 h 29 min

    Mon oeil ! ils l’ont remis sur le droit chemin….le menaçant sûrement de déterrer des dossiers. Si ce minable croyait s’en sortir à bon compte, ra3ouk yahlem. Et dire que ce minable hab erakhiss bi chaab !

    En tout cas, 9bil mayrouhou, hata echaab emirmid3oum ga3 les minables ! Voleurs! Chiyatines ! khobzistes ! beggarine ! traîtres !

    9
    1
    Anonyme
    22 mars 2019 - 17 h 08 min

    Attention, il ne faut pas enlever, la peau de l’Ours (Système – FLN-RND), sans s’assurer bien de l’avoir tuer
    Attention aux tentatives nombreuses de divisions,de provocations, de diversions, et de détournements
    Des aspirations d’un peuple pacifique, solidaire, et uni

    Anonyme
    22 mars 2019 - 14 h 38 min

    Bonjour,
    l’Algerie a besoin d’union sur l’essentiel, et rassembler toutes les bonnes volontes, y-compris ceux qui ont pu faire des erreurs par le passe.

    Je n’ai aucun doute sur les positions individuelles des militants sinceres.
    En ce qui concerne le Parti du FLN de demain, comme tout parti politique, il pourra evoluer et se transformer, mais uniquement apres un travail d’analyse politique.
    L’avenir du Parti du FLN et la question de savoir si le personne de Mr Bouchareb est la meilleure personne pour gere une reforme democratique de ce parti est, a mon avis, une decision interne aux veritables militants politiques de la base de ce parti.
    Tous parti politique algerien a le droit, s’il le souhaite, de se reclamer du mouvement FLN Historique, mais ils doit le faire avec respect et fidelite aux principes et donner une image respectueuse, vis a vis des autres, de ces convictions.

    1
    9
    Le FLN de demain
    22 mars 2019 - 14 h 36 min

    Bonjour,
    l’Algerie a besoin d’union sur l’essentiel, et rassembler toutes les bonnes volontes, y-compris ceux qui ont pu faire des erreurs par le passe.
    Je n’ai aucun doute sur les positions individuelles des militants sinceres.
    En ce qui concerne le Parti du FLN, comme tout parti politique, il peut encore evoluer et se transformer, avecserieux travail d’analyse politique.
    L’avenir du Parti du FLN et la question de savoir si le personne de Mr Bouchareb est la meilleure personne pour gere une reforme democratique de ce parti est, a mon avis, une decision interne aux veritables militants politiques de la base de ce parti.
    Tous parti politique algerien a le droit, s’il le souhaite, de se reclamer du mouvement FLN Historique, mais ils doit le faire avec respect et fidelite aux principes et donner une image respectueuse, vis a vis des autres, de ces convictions.

    13
      Farida
      23 mars 2019 - 0 h 08 min

      L’avenir du fln est sa totale dissolution et sa mise au musee une bonne fois pour toute. Ainsi, personne ne se cachera derriere les vrais chouhadas pour voler le peuple.

      ben
      30 mars 2019 - 10 h 03 min

      FLN ET RND DOIVENT PASSER EN JUSTICE D’ABORD PUIS AU MUSÉE POUR LE VRAIS FLN ET POUR LES DEUX INTRUS FLN ET RND POUBELLE

    Felfel Har
    22 mars 2019 - 13 h 21 min

    Son flip-flop prouve qu’il n’a pas vraiment blanchi sous le harnais, que les caciques ne lui ont pas totalement appris toutes les combines pour perdurer. Une girouette débutante! Eux, ils savent comment tourner la veste, subtilement, tout en finesse et sans honte. Erreur de jeunesse! Et puis, j’ose une explication, Saïd a dû lui sonner les cloches, et cela a suffit a changer sa musique.
    Le pôv kid n’a pas encore compris qu’en s’accrochant à un navire en perdition, il risquait de périr dans les flots. Pourquoi ne fait-il pas comme Benyounès et Ghoul en se faisant tout petit et en se taisant. Le silence est d’or…, n’est-ce pas?

    11
    Anonyme
    22 mars 2019 - 12 h 43 min

    Ramtane Lamamra , ( supposé grand diplomate ), la honte, a essayé pathétiquement de quémander ( comme un pauvre mendiant ) l’ingérence étrangère des pays les plus puissants de la planète ( Russie, Allemagne, Italie, France ) contre la volonté de tout le peuple Algérien ( 25 millions de manifestants Algériens à travers le monde ) qui s’oppose résolument , obstinément , pacifiquement à un clan mafieux prédateur, anti-national et incompétent. Tant pis pour lui , il n’a reçu de ces puissances que des gifles à ses demandes
    On se pose la question : Ramtane Lamamra traînerait -il des casseroles pour s’exhiber ainsi sans dignité avec un zèle incroyable dans une aventure aussi nauséabonde et vouée irrémédiablement à l’échec ?

    15
    1
    Adda
    22 mars 2019 - 12 h 29 min

    C’est la débandade, c’est le KO c’est de l’improvisation et c’est du n’importe quoi. Quand un parti est habitué et fondé sur le monologue depuis plus de 50 ans, il ne pourra jamais revenir sur la scène et dialoguer avec le peuple. Le dernier militant vivant du FLN va continuer à monologuer tout seul jusqu’à sa tombe et la le peuple va ériger une stèle à la mémoire du FLN le vrai l’original mais tous les autres iront dans la partie poubelle de l’histoire

    18
    djomballo
    22 mars 2019 - 12 h 25 min

    Le peuple d’une seule voix vous dit DEGAEZ.
    Vous avez existé que par la fraude et maintenant on vous dit partez le plus tôt sera la mieux.
    Ce n’est plus un rêve, c’est une réalité PARTEZ, DEGAGEZ.

    17
    Anonyme
    22 mars 2019 - 11 h 19 min

    y a encore beaucoup de médias qui soutiennent les anciens du régime

      Tyrageosaure
      22 mars 2019 - 12 h 28 min

      Sans l’appui de son oncle, jamais il ne serait parvenu au sommet de l’Etat. C’est justement ceux que le peuple veut combattre, cette Algérie à deux collèges, où certains se sont arrogé une origine noble. Parce que lui est fils de moudjahid, il s’est permis de traiter les autres de fils de harki. Et quand bien même le sont-ils, en quoi sont-ils responsables des actes repréhensibles de leurs parents?

    Anonyme
    22 mars 2019 - 11 h 05 min

    NON A L ‘INGERENCE ETRANGERE DANS NOS AFFAIRES
    BRAHIMI LAKHDAR , LAMAMRA RAMTANE RETOURNEZ CHEZ VOUS DANS VOS FOYERS A L’ETRANGER
    CESSEZ D’ ESSAYER DE NOUS FAIRE PEUR
    CESSEZ D’APPELER L ‘INGERENCE ETRANGERE DANS NOS AFFAIRES
    QUE VOUS LE VOULIEZ OU PAS , OISEAUX DE MAUVAISE AUGURE , LE  » HIRAK » CONTINUERA

    11
    1
    EL KHOU
    22 mars 2019 - 11 h 01 min

    Trop tard pour vous. Toutes vos déclarations enregistrées ne donnent lieu à aucune interprétation. Elles sont claires et précises. Vous avez bien dit que le F.L.N » approuve les marches populaires et les rejoint ».

    Wanted
    22 mars 2019 - 9 h 56 min

    La photo m’inspire :

    Haut les mains.
    Vous êtes en état d’arrestation.
    « Vous avez le droit de garder le silence. Si vous renoncez à ce droit, tout ce que vous direz pourra être et sera utilisé contre vous devant une cour de justice. Vous avez le droit à un avocat et d’avoir un avocat présent lors de l’interrogatoire.

    16
    Si El Hawess
    22 mars 2019 - 9 h 14 min

    Honte à vous d’avoir sali le symbole et la mémoire d’un quart d’une population sacrifié pour une indépendance confisqué par des nouveaux Harkis, vous avez aimé l’argent sale et les affaires et bradé une nation des Héros

    13
    ANONYME 1
    22 mars 2019 - 8 h 43 min

    Ils connaissent tous la porte de sortie, et font semblant de ne pas la voir.

    11
    Argentroi
    22 mars 2019 - 8 h 30 min

    Le FLN n’est pas un parti, c’est l’arbre qui cache la forêt ! Cherchez alors la forêt qui essaye de nous aiguiller vers une fausse piste en nous suggérant de mettre le FLN au musée. Peut-on mettre au musée une chose qui n’existe pas !

    Anonyme
    22 mars 2019 - 8 h 27 min

    @ Alatriste: C’est vrai qu’il ne faut exclure personne, à fortiori lorsqu’on fait une révolution démocratique. Donc le FLN, ce glorieux symbole de tous les algériens ne doit en aucun cas servir de fond de commerce comme ça l’à toujours était. De ce fait, les gens de ce parti n’ont qu’à créer un autre parti et laisser le patrimoine algérien à tous les algériens. Donc bourourou (le père fouettard) n’existe plus.

    Anonyme
    22 mars 2019 - 8 h 27 min

    Je lui conseil Saïd Saadi comme psychiatre … Ils ont tendance à oublier leurs déclarations assez souvent.

    11
    Blakel
    22 mars 2019 - 8 h 05 min

    Ce Bouchareb, un peu trop bien nourri, est le digne représentant de ce neo-FLN (Front de Lâcheté Nationale). Il respecte bien le tryptique du neo-FLN ;
    F comme Flatter
    L comme Louvoyer
    N comme Nier

    12
    Anonyme
    22 mars 2019 - 7 h 58 min

    Que ce gugus et ses complices qui étaient au départ pour le 5e mandat du roi retournent ou ne retournent pas leurs vestes ils ne seront jamais lavés de leurs trahisons. La 2e république est en marche et rien ne l’arrêtera.

    20
    Lyes Oukane
    22 mars 2019 - 7 h 58 min

    Bonjour AP ,je ne sais pas qui choisit les photos qui accompagnent vos articles mais de ma part vous pouvez lui dire bravo . Dans le cas présent ,la photo du dessus m’inspire cette gentille réplique  » monsieur Bouchareb restez les mains en l’air et en évidence . Voilà très bien comme ça . Maintenant , on va vous arranger la cravate . Pour cet ajustement vestimentaire ,vous avez le choix entre vos copains et le peuple ,les deux sont impatients … « 

    15
    Alatriste
    22 mars 2019 - 7 h 52 min

    Le FLN est le contrepoison du FIS. Je n’aime pas ce parti, mais c’est notre seule assurance-vie en cas de retour de « qui vous savez ». Bon, vous savez les « dégagistes », faisons un marché : si jamais, dans deux ans, il ne se passe rien au niveau du retour des émules de « qui vous savez », alors je vous accorde ma bénédiction pour rendre le FLN au musé. Dans l’éventualité où « qui vous savez » récupèrent le Hirak comme en 88, ne comptez pas trop sur la racaille de l’opposition pour vous sauver les miches ! Au dernières nouvelles Guemazi et les D’Hina de Rachad ont déjà mis les pieds dans la bergerie du Hirak. Alors ceux qui crèvent d’envie d’assister à l’effondrement du grand Golem, je leur rétorquerais qu’il n’y a que le mal l’avatar pour contrer le mal de la bête immonde de l’apocalypse. Mais j’entends déjà des clameurs s’élever dans le lointain des profondeurs d’un autre Hirak. Un Hirak métamorphosé, transfiguré qui chante en cœur : « LA MITHAK LA DOUSTOUR »… « EL DIMOKRATIA KOFR »… « DAWLA ISLAMIA » … « ALAYHA NAHIA WA ALAYHA NAMOUT » !

    8
    16
      Anonyme
      22 mars 2019 - 10 h 56 min

      le FLN est sans scrupules pour garder le pouvoir il peut devenir le FIS, les talibans ou mm Boko Haram.

      3
      1
    Jazayria
    22 mars 2019 - 7 h 27 min

    Il y a panique à bord. Ils ne savent plus sur quel pied danser. Allah ikchefhoum !!!

    19
    Chelabi
    22 mars 2019 - 7 h 21 min

    Ça ressemble à des hommes mais ce n’en sont pas. Il faut croire que l’on soit tombé tellement bas pour accepter d’avoir une  »élite » pareille. Beurk!!!!!!!!

    14
    2
    Djazairi Horr
    22 mars 2019 - 6 h 55 min

    Ces gens là méritent tout sauf le qualificatif d’hommes, alors que pour diriger les hommes il faut d’abord l’être, ils réagissent en fonction de la direction du vent telle une girouette, mieux vaut laisser le temps faire, ils auront à répondre devant le peuple qu’ils ont trahi, ….

    16
    Anonyme Utile
    22 mars 2019 - 6 h 52 min

    Ce type est une maladie incurable. Elle l’emportera inévitablement. Il faut absolument juger ce …, pour tout le mal qu’il a fait au pays et le punir conformément aux lois en vigueur.

    15
    Anonyme
    22 mars 2019 - 6 h 41 min

    Ce bouloulou doit aller immédiatement en prison.

    17
    MohDu12
    22 mars 2019 - 6 h 39 min

    Ils ne savent plus sur quel pied danser. Vivement qu’ils disparaissent du paysage politique.

    19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.