RND : Ouyahia va-t-il présenter sa démission ce dimanche ?

démission
Ahmed Ouyahia, secrétaire général du RND. New Press

Par Hani Abdi – Ahmed Ouyahia réunit le bureau national du RND, demain au siège national du parti, a-t-on appris de sources proches du parti. Aucun ordre du jour n’est fixé pour cette réunion, qui intervient quelques jours après la tenue du conseil national. Le secrétaire général du RND pourrait présenter sa démission du parti, après voir démissionné du gouvernement, pour mettre fin aux agissements visant à le démettre de son poste de responsabilité au sein de cette formation politique.

Dans nos précédentes éditions, nous avions fait part de la possible démission Ahmed Ouyahia de poste de secrétaire général du RND. L’ex-Premier ministre aurait exprimé sa volonté de se retirer définitivement de la vie politique nationale. Un geste qui pourrait s’expliquer par la situation particulière que traverse le pays et ses répercussions directes sur le parti.

A cela s’ajoute le travail que mène Belkacem Mellah depuis quelques jours, pour faire partir Ahmed Ouyahia. L’ancien secrétaire d’Etat aux Sports, qui a assuré que 3 000 militants du RND étaient derrière lui, a affirmé que les frondeurs comptaient exiger la tenue d’un congrès extraordinaire pour changer la direction du parti.

Le RND dément 

Dans un communiqué laconique, le RND dément les informations selon lesquelles Ahmed Ouyahia s’apprêterait à remettre sa démission de la tête du parti. «Le RND dément formellement la véracité de cette information», assurant qu’Ahmed Ouyahia est «déterminé à poursuivre sa mission» à la tête du parti. Le RND souligne qu’il a été élu à la majorité écrasante lors du dernier congrès, tenu en 2016.

Le RND assure dans le même communiqué qu’Ahmed Ouayhia va se pencher sur les structures du parti afin de les renforcer et de les revitaliser. «Les structures du parti, les élus et les cadres du parti sont soudés derrière la direction nationale», conclut le RND, qui met donc fin aux rumeurs.

Ouyahia nargue ainsi ses détracteurs, dont Belkacem Mellah, qui s’agite depuis quelques jours pour la convocation d’un congrès extraordinaire. Présent en permanence sur tous les plateaux des télévisions privées depuis le début des manifestations, ce membre du staff de campagne de Bouteflika pour le cinquième mandat multiplie les déclarations contre son propre parti et a révélé qu’il préparait un mouvement de redressement pour évincer Ahmed Ouyahia du poste de secrétaire général.  Réussira-t-il à écarter Ouyahia ?

H. A.

Comment (13)

    Libérez L' Algérie
    23 mars 2019 - 23 h 32 min

    Son propre frère lui demande sur un plateau T.V de se retirer de la vie politique. Le yoyo a une très grande part de responsabilité dans la crise actuelle.
    (…)

    Un frère peut en cacher un autre
    23 mars 2019 - 20 h 17 min

    Cette plaque du code de la route nous avertissait depuis fort longtemps que c’est le frère qui conduisait la locomotive. Le dernier épisode à Genève nous a fait redécouvrir un autre frère. Maintenant la chaîne TV tamurth (mais en arabe) nous apprend que si-Ahmed a un frère qu’elle a invité pour défendre son frère.
    D’une façon générale, le code de la route s’est transformé en Déroute pour les tenants de l’istimraryia

    elhadj
    23 mars 2019 - 18 h 54 min

    ce n est ni un événement important ni une perte si ce n est la fait que son nom reste grave dans la mémoire populaire pour avoir mené le pays a la catastrophe et méprisé les citoyens par ses quolibets moqueurs.bon débarras pour un début d assainissement et de salubrité publique des rouages de la patrie c est bon en attendant la suite.

    dal.G.ri
    23 mars 2019 - 18 h 27 min

    Qu es que ça change de gtoute façon tout ce qui est lier au pouvoir est voué a disparaître les manif continuerons jusqu’a la disparition dese corrompus

    Anonyme
    23 mars 2019 - 17 h 18 min

    Ajouté aux commentaires précédents, il nous laisse (avec son prédécesseur) des centaines de milliers de migrants illégaux. Il faut qu’il en donne des explications avant de partir.

    L'Opportuniste
    23 mars 2019 - 16 h 24 min

    Je suis pour le communisme
    Je suis pour le socialisme
    Et pour le capitalisme
    Parce que je suis opportuniste

    Il y en a qui contestent
    Qui revendiquent et qui protestent
    Moi je ne fais qu’un seul geste
    Je retourne ma veste
    Je retourne ma veste
    Toujours du bon côté

    Je n’ai pas peur des profiteurs
    Ni même des agitateurs
    Je vote à la place des électeurs
    Et j’en profite pour faire mon beurre

    Je suis de tous les partis
    Je suis de tous les gouvernements
    Je suis de tous les présidents
    Je suis le roi des convertis

    Il y en a qui contestent
    Qui revendiquent et qui protestent
    Moi je ne fais qu’un seul geste
    Je retourne ma veste
    Je retourne ma veste
    Toujours du bon côté

    Je crie vive la révolution !
    Je crie vive les institutions
    Je crie vive les manifestations
    Je crie vive la collaboration !

    Non jamais je ne conteste
    Ni revendique ni ne proteste
    Je ne sais faire qu’un seul geste
    Celui de retourner ma veste
    De retourner ma veste
    Toujours du bon côté

    Je l’ai tellement retournée
    Qu’elle craque de tous côtés
    A la prochaine contestation
    Je vais finir par DÉGAGER
    == d’après Jacques Dutronc

    16
    1
      SI KOUIDER BOUNETEF
      23 mars 2019 - 20 h 55 min

      En effet Jacques Dutronc est l’interprète et Jacques Lanzmann l’auteur.

    Zaatar
    23 mars 2019 - 16 h 15 min

    Le ratel à fini par avaler le serpent malgré la morsure. Le blaireau tente de faire pareil.

    Ezzine
    23 mars 2019 - 14 h 51 min

    Ce soi-disant parti (Rnd) tout comme celui qu’on appelle le Fln doivent être dissous, et leurs militants magouilleurs jugés. Il faut enlever cette pourriture politique pour faire place nette à une véritable opposition au prochain pouvoir. Ce genre d’ acrobaties politiques n’ont plus leurs raisons d’être dans la nouvelle Algérie qui se dessine.

    13
    1
    Anonyme
    23 mars 2019 - 14 h 45 min

    Le gilet de sauvetage de la dernière minute, de Mr. Ouyahia, et de son clan gagnés par l’affairisme
    Véritables déstabilisateurs, et faussaires du pays
    Sauve qui peut, une véritable débandade, où c’est le dernier quart d’heure pour « Al Harga politique »
    C’est triste, et c’est malheureux, pour une telle fin, pour le pays, pour ses institutions,prises en otages
    Pour son économie (contrats en questions ?), pour ses finances (évasions fiscales, fuites de capitaux),
    Pour ses élites , et pour son peuple révoltés par l’injustice, et la corruption institutionnalisées à grande échelle

    11
    NENDEB Chagloubi
    23 mars 2019 - 14 h 20 min

    Ça nous fait une belle jambe ! Que ce larbin soit évincé ou pas… Le résultat sera toujoujours le même. Dans deux ou trois ans, grand maximum, cet IHOUDI réapparaîtra dans toute sa splendeur… YAW FAQOU !!! RACONTEZ VOS SALADES AUX ENDORMIS… AUX NIAIS… ET AUX IDIOTS !!!

    10
    55
    EL KHOU
    23 mars 2019 - 13 h 52 min

    Trop facile de se retirer sans reddition de comptes d’une gestion calamiteuse. On ruine le pays, on vide les caisses en enrichissant ses copains et coquins et on s’en va. Ainsi fonctionne le système BOUTEFLIKA. Mais le revers de la médaille ne sera pas tendre INCHAALLAH.

    12
    2
    SI KOUIDER BOUNETEF
    23 mars 2019 - 13 h 36 min

    Da hmed l’inoxydable est comme ça c’est sa nature, il part pour mieux revenir, on le jette par la porte il rentre par la fenêtre.

    14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.