Cinq Israéliens arrêtés : y a-t-il eu tentative d’infiltration à partir du Maroc ?

Mossad Algérie
Le réseau est également impliqué dans le trafic de drogue. D. R.

Par Kamel M. – Les médias marocains indiquent que cinq ressortissants de nationalité israélienne ont été arrêtés par les services de sécurité marocains. Ces derniers sont impliqués dans «l’obtention de pièces d’identité et de passeports marocains par falsification», précisent ces médias qui se réfèrent à un communiqué de la police marocaine qui a mené l’opération en coordination avec la DGST, le service du contre-espionnage marocain.

Les cinq Israéliens étaient en contact avec un «Marocain de confession juive» qui dirige un réseau spécialisé dans la falsification de pièces d’identité marocaines «au profit de citoyens juifs d’origine non marocaine», soulignent les médias marocains qui précisent que «deux des mis en cause font l’objet de notices rouges d’Interpol» et que «l’un est suspecté d’implication dans des homicides volontaires dans le cadre de réseaux internationaux de crime organisé, alors que le second est lié aux réseaux de trafic international de drogue».

Cette arrestation soulève plusieurs interrogations directement liées à la menace qui pèse sur l’Algérie. On constate, en effet, que les Israéliens accèdent normalement au territoire marocain et que les cinq personnes arrêtées l’ont été uniquement dans le cadre d’une enquête sur un réseau de trafic de drogue et de falsification de documents. Or, les services de sécurité marocains ne disent pas à quelles fins devaient servir les passeports falsifiés. Les Israéliens comptaient-ils se rendre en Algérie en pleine effervescence pour y mener une action quelconque ? Cette hypothèse est d’autant plus plausible qu’un agent du Mossad a été arrêté dans le Sud du pays lors des événements de Ghardaïa et que le Maroc est devenu un poste avancé des services des renseignements israéliens.

L’appartenance de deux des individus arrêtés à des organisations criminelles transfrontalières – très souvent noyautées par des officines secrètes – tend à confirmer la présence d’une tentative d’infiltration à partir du Maroc d’où, par ailleurs, sont menées ou commanditées des actions subversives qui ciblent l’Algérie.

La vigilance est de mise.

K. M.

Comment (72)

    AZZOUZ
    30 mars 2019 - 16 h 40 min

    Mon Dieu nous y voilà ! Le complot et tentative de déstabilisation avec preuve à l’appui de l’arrestation de cinq agents israeliens au Maroc en quête de faux passeports pour s’ infiltrer en Algérie et accomplir les pires méfaits que le Mossad leur a commandé . Notons au passage que ce dernier semblerait en nette regression pour ne plus pouvoir confectionner des faux passeports à ses agents.
    Bref, ceci dit et le sourire en moins, cette information a son effet en suscitant des commentaires suspicieux et haineux à l’égard de compatriotes de confession ou d’origine juive. N’en déplaise aux desapprobateurs : de nombreux d’entre eux ont activement participé dans la Révolution et beaucoup l’ont chèrement payé. Alors de grâce ne tombez pas dans ce piège malsain que nous tend « le système  » pour nous éloigner de l’essentiel et nous diviser.

    RachelleFZ
    25 mars 2019 - 15 h 17 min

    Effectivement l’ennemi est partout, à ceux qui pensent que les israéliens veulent entrer en Algérie, ils y sont déjà et au sein du gvt depuis belle lurette mais heureusement qu’il ya au sein de ce même gvt des musulmans digne de ce nom qui protège comme ils peuvent L’Algérie cependant ils le font de manière discrète ce qu’on appelle l’intelligentsia islamique et non islamiste. Demandez au pouvoir algerien de partir c’est demander à la francisrael de partir. Salam à tous

    7
    4
    1commentaire
    25 mars 2019 - 7 h 54 min

    Ouvré vos yeux et oreilles la prudence et plus que de mise ils ferons tout pour déstabilisé l’Algérie chaque Algériennes et Algériens doit êtres un bon citoyens les ennemies sont aux aguet

    32
    8
    ripper
    24 mars 2019 - 23 h 38 min

    Des mokhaznis arrêtant des israéliens, mon œil !
    Mohamed 6 menace, il a la trouille. Les bonnes idées voyagent bien, l’Algérie civilisée va le dégager bientôt.
    Un Maroc dépourvu de cette famille de malheur c’est une France et un Israël dépourvus de leur bras droit en Afrique et dans la région arabe ouest.

    28
    20
    Mme CH
    24 mars 2019 - 23 h 33 min

    Tout est possible…surtout que l’on connaît ces requins-tigres qui aiment nager dans les eaux troubles…! Il ne faut écarter aucune probabilité, car Nanytou veut être réélu et ce serait bien qu’il y ait une grande vadrouille en Algérie, le seul pays qui reste encore debout malgré tout…! Ils veulent mettre tous les pays arabo-musulmans sous leurs bottes au mieux dans leurs poches, alors soyons vigilants, ce qui se passe actuellement chez-nous pour le changement positif ne doit pas nous faire oublier les dangers qui nous guettent…!

    28
    9
      Sakhi
      25 mars 2019 - 13 h 39 min

      Anonyme es tu l’avocat des pauvres ? Un juif est un juif tous les juifs roulent pour le mossad ,le sioniste est juif.meme les juifs qui sont en algerie sont a surveiller, essai de changer ton pseudo anonyme tu as peur ? Pour revenir aux marocains commencons par expulser les 500000 marocains clandestins augmenter le taux de chomage du maroc et si M6 le serviteur de la france et des juifs desire il n’a qu’a les envoyer en israel servir leurs maitres

      11
      9
    Antisioniste
    24 mars 2019 - 22 h 45 min

    J’ignore combien sont payé ce genre d’énergumènes appelé trafiquant, parfois contrebandier, d’autres fois sayanime et espions, mais un conseil, éviter l’Algérie même comme point de passage ou de transit, il y va de votre existence et celle de vos proches ou qu’ils/elles soient.

    19
    9
    TARZAN
    24 mars 2019 - 21 h 17 min

    Abdelaziz Belkhodja, c’est uen blague? tu crois ceux qui disent que le hizbollah et l’iran sont algérie et transportent des armes vers le polisario? tu crois les marocains qui invitent régulièrement les israéliens et l’hymne national hébreux résonne dans tous le maroc? voyons voyons, un peu de sérieux! tu ne vas pas te faire manipuler comme un enfant? demain les marocains vont dire qu’ils ont arrêté des iraniens transportant une bombe atomique vers le polisario et que grace à leur armée de singes ils les ont arrêté et brulé vif et que leur corps sont en poudre. regarde sur la photo le look de leur policier, on dirait des agents de désinsectisation de cafards, il ne leur manque que des palmes aux pieds

    19
    25
    YACINE
    24 mars 2019 - 20 h 31 min

    Revoilà la théorie du complot….système dégage !!!!!!!!!!!!!!!!!!

    35
    10
    Anonyme
    24 mars 2019 - 19 h 28 min

    Mais qu est ce que vous raconter les juifs ont toujours existés en algerie bien avant les arabes.L’histoire de la communauté juive d’Algérie remonte à l’Antiquité, sans qu’il soit possible de retracer avec certitude l’époque et les circonstances de l’arrivée des premiers Juifs dans le territoire de l’actuelle Algérie. Plusieurs vagues d’immigration ont en tout cas contribué à accroître sa population. Il est possible qu’il y ait eu des Juifs à Carthage et dans le territoire actuel de l’Algérie avant la conquête romaine mais le développement des communautés juives est lié à la présence romaine. Les révoltes juives des Ier et IIe siècles en terre d’Israël et en Cyrénaïque ont certainement causé l’arrivée d’immigrants juifs en provenance de ces contrées. Le prosélytisme juif parmi les Berbères est un fait historique établi, mais son importance reste débattue. Alors il faut nuancer entre israelien et juifs, beaucoup de juifs ont participés a la revolution.

    52
    20
      Mme CH
      24 mars 2019 - 23 h 26 min

      Il faut surtout dire que la majorité des juifs d’Algérie a accepté la francisation grâce au décret Crémieux….. et que la majorité a préféré partir en France ou en ladite israël l’état voyou hors la loi raciste sanguinaire.., en 1962! Ceux qui sont restés se font très discrets mais ils ne sont pas tous nets et précis…car le sionisme est un mal qui a touché beaucoup de juifs et de chrétiens sans oublier les harkis intellectuels soi-disant musulmans…!

      30
      2
      Anonyme
      24 mars 2019 - 23 h 35 min

      Les berbères sont des hommes libres et l’ont toujours été, ils n’ont été jamais friend des religions, durant la période antique les juifs n’ont jamais existé en Algérie, ils sont rentrés en Afrique du Nord avec les phéniciens pour les comptoirs commerciaux. Les berbères de l’antiquité n’ont jamais adopté le judaïsme, même le berbère chrétien algérien Saint Augustin n’a jamais pu propager le christianisme en Algérie, même sous le contrôle de Rome. Les juifs de l’antiquité au Moyen Orient furent des sémites au même titre que les arabes, ils le sont toujours. Les berbères ne se sont jamais embarrassés de religion. L’islam a difficilement été accepté, mais ce n’est pas durant l’antiquité, que les berbères ont accepté l’islam qui n’existait pas à cette époque, aprés après plusieurs bataille contre les arabes qui n’étaient que des bandits de grands chemins venus dévaster l’Afrique du Nord pour la piller, l’islam a été propagé par les berbères eux mêmes et non par les arabes.

      42
      10
      Anonyme
      25 mars 2019 - 1 h 34 min

      «Alors il faut nuancer entre israelien et juifs, beaucoup de juifs ont participés a la revolution».
      ———————————————————–
      En effet, des juifs de confession ont participé à «la Révolution de libération nationale». Sauf que la plupart d’entre eux y ont plutôt pris part surtout du côté de la France et donc, contre le peuple algérien et son projet d’indépendance.
      Alors, soyons SVP circonspects et n’exagérons rien. Parce qu’on ne peut pas ainsi généraliser à partir de quelques cas isolés, documentés et bien connus. Merci.

      20
      3
    Tahia Edzaïr
    24 mars 2019 - 19 h 01 min

    L’ennemi présent tout désigné du peuple s’appelle l’entêtement, et le refus tacite du conseil constitutionnel d’appliquer l’article 102 pour amorcer un début de sortie de crise. Reporter les élections mettrait le pays dans une impasse,doublée d’une grave crise institutionnelle.
    Pour le reste, nous avons une armée et une police très performantes dans le domaine.

    18
    4
    MES PARENTS
    24 mars 2019 - 18 h 59 min

    Mes parents, PAIX A LEUR AME ! M’ont toujours appris que le nom de famille BENDAOUD (fils de DAVID) est UN NOM JUIF ! Pour preuve, nos voisins de la place Gambetta à SOUSTARA (la Casbah) juste l’immeuble qui se trouve en face de l’école SARROUY… il y avait une famille d’origine JUIVE ALGÉRIENNE !!! dont les enfants Daniel et Maurice étaient nos camarades de classe et avec lesquels on s’amusaient étaient des JUIFS tout simplement et vivent encore en Algérie et ne s’en cachent pas. Mais… ILS NE SONT PAS SIONISTES pour un sou.
    Alors, la question que je me pose et qui me turlipine l’esprit. Je viens de lire sur nos quotidiens d’information de la semaine passée qu’il y a eu une NOMINATION d’un… GENERAL (rien que çà !) à la Présidence Algérienne à la tête des services de …….. SÉCURITÉ (excusez du peu !) et qui se nomme ou porte le nom de BENDAOUD !!!!!!
    Alors, là, JE NE COMPRENDS PLUS RIEN…… yal khawa !
    J’ai envie de me foutre un balle dans la tête.
    Mais….. QUI A DIT ou AFFIRMÉ…… QU’IL N’Y AVAIT PAS DE JUIFS EN ALGÉRIE ? ET…. HACHAKOUM ! AUX PLUS HAUTES SPHÈRES DE L’ETAT PROFOND DU POUVOIR/SYSTEME ALGÉRIEN….!!!???
    JE VOUS JURE PAR TOUS LES DIEUX DE MES ANCÊTRES QUE MON SANG S’EST GLACÉ DANS MES VEINES !!! ÇA ME DONNE FROID AU DOS, JE VOUS LE JURE !!! QUE JE NE DORS PLUS…..
    ÇA Y EST ! C’EST OFFICIEL : LES JUIFS ISRAELIENS SONT PARMI NOUS !!!… ADIOS L’ALGÉRIE !!! CECI EXPLIQUE BIEN CELA……

    63
    27
      BENDAOUD
      24 mars 2019 - 19 h 23 min

      « Jawad BENDAOUD, né le 30 août 1986 à Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), est un criminel français. Il est connu pour avoir hébergé, « sans le savoir », dans un appartement de Saint-Denis, à la demande d’Hasna Aït Boulahcen, par l’entremise de Mohamed oulida, les deux derniers terroristes en fuite à l’origine des attentats du 13 novembre 2015, »
      Source -Wikipédia-

      Depuis quand, les juifs sont des terroristes ?
      Les sionistes sont les architectes de bon nombre de projets macabres. Mais ils n’enverront jamais un des leurs en pâture. Ce sont les arbouzes de service qui s’en chargent, comme ce Bendaoud !

      Trêve de plaisanterie, même Mme Benghabrit serai juive !
      Donc selon votre théorie, le complot est bien réel. Non ?
      En termes plus simples, cet article dit vrai !

      8
      8
        MES PARENTS
        24 mars 2019 - 23 h 04 min

        Je ne fais que dire un VÉRITÉ et donc une simple CONSTATATION très facile à vérifier.
        Dans mon quartier, il y avait les :
        BENDAOUD – BENSAÏD – BENMOUSSA – BENKEMOUN – BENZAKEN – BENGUIGUI – BENYAMINE etc….. et qui étaient TOUS de CONFESSION JUIVE. C’est tout.
        J’ai été surpris de retrouver le nom d’un BENDAOUD qui m’a rappelé subitement le nom d’un ami de mon enfance, sans plus.
        Il n’y a aucune autre fausse connotation à laquelle tu penses très maladroitement… C’est un simple constat dans le temps que j’ai fait.

        10
        3
          Réponse
          25 mars 2019 - 11 h 11 min

          BENDAOUD qui vous a répondu c’est le chiatte des délinquants en cols blancs et passeports diplomatiques qui ont nommé ce général.

          3
          1
      Abdallah
      24 mars 2019 - 20 h 31 min

      Des juifs ont été algériens pendant très longtemps, ce n’est que depuis la guerre d’indépendance que nous avons décidés de les rejetés… Beaucoup d’entre eux sont partis, certains sont restés par amour pour l’Algérie leur seul pays. Les noms à consonance juive sont nombreux chez nous et nous n’allons pas faire une chasse aux sorcières sous des prétextes stupides. Il n’y a pas encore longtemps il y avait encore une synagogue à BEO et personne n’embêtait personne. Pourquoi nous mélangeons tout la politique la religion et la société, chaque chose à sa place et tout serait bien gardé. La société algérienne n’est pas une « race arienne » elle est multiple et bien diversifiée et c’est ce qui notre force.

      16
      4
        MOH BAB EL-OUED
        24 mars 2019 - 23 h 12 min

        Les Algériens n’ont jamais rejetés les Juifs d’Algérie, sois-en rassuré. Ce sont les Juifs qui ont préféré suivre les éléments de l’O.A.S. par peur parce qu’ils avaient des choses à se reprocher…
        Quand aux VRAIS ALGÉRIENS qui n’ont RIEN EU A SE REPROCHER, ils sont restés dans leur pays l’Algérie et personne n’a touché à UN SEUL de leurs cheveux.

        19
      ZEMMOUR
      24 mars 2019 - 21 h 26 min

      les daoud, bendaoud, bensaid, semaoun, ghrenassia et autres sont des noms arabo-juif et qui n’ont aucune connotation « purement » juif.
      je m’appelle ZEMMOUR je suis un pur Algérien musulman et non pas juif.
      alors arréte de disserter sur des patronymes que tu ignores.

      17
      7
        Zina AÏT BOUDAOUD
        24 mars 2019 - 23 h 16 min

        Et le complexé « éric » Zemour qui ressemble à un bédouin d’Arabie, c’est un cousin à toi…?

        8
        7
          ZEMMOUR
          25 mars 2019 - 14 h 11 min

          pour te faire plaisir, peut étre que OUI, a part moi je suis musulman et je ressemble a un allemand de classe A.

          Zina AÏT BOUDAOUD
          26 mars 2019 - 2 h 31 min

          @ZEMMOUR – 25 mars 2019 – 14 h 11 min.
          Ou haq jemaâ limaneque tu peux raconter çà à d’autres mais pas à une ALGÉRIENNE. TOI, MUSULMAN ? Tarwi felli ! Peut-être que si tu t’appelais ZEMOURI peut-être que j’aurais pu gober ton bobard….. mais là zemmour avec deux ‘M » en plus, tu pues le …….. à mille lieux à la ronde. BARRA ! DÉGAGE ! YA ……. !!!
          Et comble de malheur tu rajoutes « …et je ressemble a un allemand de classe A… ». Réaction d’un ……. complexé !!!
          Tha khessar !!!

          2
          2
      Anonyme
      24 mars 2019 - 22 h 25 min

      Tu peux te tirer une balle dans la tête, tes multiples dieux par lesquels tu jures, vont te sauvé.

      5
      4
        MES PARENTS
        24 mars 2019 - 22 h 48 min

        Avec joie, pour ne pas vivre dans ton ROYAUME DE SODOME ET GOMORE dans lequel tu veux plonger, toi et les tiens, l’ALGÉRIE RÉVOLUTIONNAIRE des CHOUHADAS.
        Rassure-toi, falot, tu ne pourras JAMAIS atteindre ton but SATANIQUE, toi et TOUS les tiens réunis, TOUS autant que vous êtes….. Salut, SHLOMO.

        9
        5
      Anonyme
      24 mars 2019 - 23 h 43 min

      Tu n’es qu’un siono marocain venu dévier le débat sur les complots marocains contre l’Algérie, qui sont voués à l’échec. Bientôt le Maroc subira un toilettage, avec la chute de votre monarchie traitresse sioniste. Le peuple algérien vous a donné un bon exemple, il faut le suivre vous serez débarrassés vous les marocains de votre monarchie criminelle sioniste qui complote misérablement contre l’Algérie, mais en vain pour elle, toutes les manigances provenant du Maroc sont voués à l’échec.

      7
      5
    Mosaïque
    24 mars 2019 - 18 h 53 min

    @Hibeche 24 mars 2019 – 17 h 25 min

    Ici, personne n’a tenu de tels propos.
    Discuter de questions sécuritaires ne signifie aucunement l’abandon ou la résignation. Loin de là !
    Mais si pour « vous » la question sécuritaire est à reléguer au second plan, c’est que soit vous ne vivez pas ici, soit vous ne faîtes pas partie de cette nation.
    Enfin, une troisième éventualité existe mais bien qu’elle reste plausible, il serait indécent de l’évoquer maintenant.
    Néanmoins, une chose est certaine l’Algérie affrontera son destin avec bravoure et dévouement !

    UN ALGÉRIEN ET FIER DE L’ÊTRE !

    23
    2
    Hibeche
    24 mars 2019 - 17 h 25 min

    Pourquoi « discutailler » sur le secondaire, et laisser l’essentiel. Destituer Bouteflika, changement de régime, avec des gouvernants choisis par le peuple, les algériens rentrent à la maison, et il n’y a plus de raison pour une infiltration étrangère ( Mossad, DST, CIA, FSB etc……). Plutôt la mafia au pouvoir part, plutôt les choses rentrent dans l’ordre et l’Algérie nouvelle émerge.

    43
    19
      Anonyme
      24 mars 2019 - 17 h 32 min

      Très bien dit

      17
      15
      Iwen
      24 mars 2019 - 18 h 55 min

      Hibeche
      24 mars 2019 – 17 h 25 min
      Très bien dit, cependant, je dois tout de même m’assurer que le pays n’est pas dans l’ignorance la plus total des menaces étrangères ! et les il ne faut pas que les saboteurs s’imaginent qu’en Algérie, c’est porte ouverte à tous les malfaisants, même si elles sont d’origine Marocaine ou juden !

      16
      3
        hibeche
        25 mars 2019 - 8 h 24 min

        @iwen, @anonyme, @mosaïque.
        Merci pour vos commentaires, Assurez la sécurité du pays des infiltrations étrangères, c’est une nécessité absolue. Mais c’est d’abord le travail des services de sécurité, pas du peuple, lequel doit être vigilant.
        Ce que j’ai dit, c’est que on va sortir dans la rue jusqu’au départ de ce pouvoir incarné par Bouteflika. S’il part, rapidement, il n’y a plus de raison de manifester. S’il s’accroche, on est tenu de battre le pavé, et ça laisse le temps aux maléfiques (genre BHL et autres ) de préparer leur sale besogne.
        Pour @ mosaïque, Merci de ne pas porter de jugement de valeur sur les gens que vous ne connaissez pas. Vous avez une idée vous l’exposez, un commentaire ne vous plait pas, vous lui repondez, mais de manière « silmya  »
        Dans la vie on a appris qu’il n’y a pas de certitude.

    ANONYME 1
    24 mars 2019 - 17 h 02 min

    A ces messieurs des gardes frontières et de l’armée, si vous tenez un individu pareil entre les mains pas de quartier.
    Rappelez-vous de la décennie noire.
    Ils n’ont pas eut de pitié envers les citoyens.
    Sinon ce sont les citoyens qui vont vous tenir rigueur de cette passivité.
    Œil pour œil dent pour dent.
    Chez eux ils n’ont aucune pitié envers les autres.
    Appliquez leur la réciprocité.

    26
    11
    Mosaïque
    24 mars 2019 - 16 h 55 min

    @Anonyme 24 mars 2019 – 15 h 21 min

    Peut être, daignerez-vous éclairer la « brebis égarée » que je suis !
    En quoi, ce général des renseignements français se serait-il trompé dans son analyse ?
    Un élément, que vous connaîtriez, lui aurait échappé ?

    7
    4
      Anonyme
      24 mars 2019 - 17 h 31 min

      Une analyse abracadabrante faite par un militaire français qui parle entre autres de la politique étrangère de l’Algérie. Pour ce chapitre la politique extérieure de l’Algérie est fondée sur son passé historique révolutionnaire, ce n’est pas le marocain Bouteflika que si il avait eu les coudées franches il aurait ouvert les frontières avec le Maroc ennemi, sa patrie d’origine. Ce n’est pas Bouteflika qui décide ou non qui soutenir ou ne pas soutenir, je le répète, c’est l’histoire révolutionnaire de l’Algérie qui dicte sa politique étrangère. Bouteflika lui a toujours été soutenu par la France, les pays du Golf, et d’autres puissances occidentales d’où son arrogance vis à vis du peuple algérien. La preuve en est qu’il a envoyé Lamamra à l’étranger pour s’assurer du soutien des puissances occidentales, et non pas du peuple algérien qui le rejette dans son ensemble. Cette analyse fait le parallèle avec l’Ukraine, ou le Venezuela, ce dernier pays a élu son président Madurou démocratiquement, les américains ont affamé le peuple de ce pays pour justement faire tomber un régime élu démocratiquement, ce qui n’est pas le cas en Algérie, Bouteflika n’a jamais été élu par le peuple algérien, son élection est issue de la fraude électorale, Bouteflika contrairement à Maduro, est soutenu par les puissances occidentales qui l’ont bien démontré en particulier qui soutient son plan rejeté pourtant par le peuple. Quant à l’Ukraine la situation est différente, c’est un pays dont le peuple a été manipulé par l’Occident qui l’a mené à son démantèlement, le but était de viser l’influence Russe dans ce pays, mais en vain, c’est un échec pour les occidentaux qui ont échoué partout.

      11
      16
        Mosaïque
        24 mars 2019 - 18 h 27 min

        Oui, la « brebis égarée », que j’étais, a enfin retrouvé son chemin.
        Mille mercis pour tous ces éclaircissements.
        Votre analyse est très pertinente.

        UN ALGÉRIEN ET FIER DE L’ÊTRE !

        6
        5
    TARZAN
    24 mars 2019 - 16 h 46 min

    ATTENTION PIEGE ET MENSONGE MAROCAIN! le maroc est discrédité depuis que le monde entier sait que leur roi dieu a vendu le maroc à israel pour l’aider à rester au sahara occidental grace à son lobbying. le maroc veut se racheter une virginité aux yeux de la communauté internationale notamment africaine qui se méfie de plus en plus du maroc comme étant le cheval de troie de l’impérialisme israélien et français en afrique. cette affaire c’est du mensonge. les agents israéliens sont dans le palais du roi déjà, et n’ont pas besoin de voyager en vulgaires agents débutants avec de faux passeports; cette information qui émane du maroc n’est que tromperie envers, entre autres, les palestiniens comme quoi le maroc ne les a pas trahi et reste méfiants envers les israéliens. par ailleurs le maroc, a une peur bleue de l’armée algérienne et du polisario, et ils sont en train de tout faire pour ne pas créer une étincelle qui fera éclater un conflit armé. ces derniers temps ils font semblants d’arrêter des trafiquants de drogues de tout bord, qui introduisent la drogue vers le maroc alors que ce pays en est le producteur numéroi 1 au monde, et les terres destinées à la culture du canabis sont à perte de vue, bizarre que le satellite français espion du maroc ne voit pas les cultures intensives du cannabis???

    31
    18
    Quelqu'un
    24 mars 2019 - 16 h 25 min

    Il ne faut pas penser que nous sommes seul, nous vivons comme on le souhaite, nous voyageons,….
    Hélas, la vérité c’est la partage des pays par ces occidentaux et ces sionistes, l’Algérie reste parmi les plus grands pays du Tiers-Monde qui tellement résister, je le dirais depuis 20 ans, au partage et à la déstabilisation.
    Attention, les frontières sont bien garder jusqu’à aujourd’hui, AL HAMDOU LILLAH, mais une armée lui faut de l’argent pour la financée, et si l’économie ne démarre pas comme avant, le pétrole le gaz les projets …etc, l’armée s’affaiblira, et c’est la destruction à petit feux de notre cher pays et de notre armée constituée de nos frères, ne nous les poignardons pas du dos, puis en fin ça sera « GAME OVER » pour nous tous. puis aucune protection frontalière, aucune stabilité institutionnelle ni populaire… aucune légitimité ministérielle, franchement nous devrions penser au pire. Moi personnellement je ne vois pas un pire plus que ça, où personne ne pourra vivre en paix ni même pouvoir dire son mot ou faire entendre sa voix comme le fait le peuple aujourd’hui.
    le peuple à dit son mot, maintenant il doit lâcher la balle aux politiciens et s’organiser comme les pays développer et conscient de leurs avenir et des dangers qui prônent au tour d’eux. nous avons démontrer une conscience exemplaire faisons le avec cette étape cruciale en mettant sur les rails nos politiciens, bien entendu avec la surveillance du peuple, pour éviter toute dérive et toute « fitna » dans le pays.

    27
    9
    Anti khafafich
    24 mars 2019 - 15 h 49 min

    Le régime makhNazi (itsrathell de l ouest) fait semblant d arrêter ces espions pour nous endormir car je présume qu il en a déjà infiltré d autres et il s attend à ce qu ils soint bientôt annoncés arrêtés en Algérie. La vipère nous dit qu elle n a aucun venin alors qu elle saturée.

    25
    25
    Mosaïque
    24 mars 2019 - 15 h 41 min

    @Anonyme 24 mars 2019 – 14 h 36 min

    Effectivement, l’article qu’a écrit ce général des Renseignements français est édifiant.
    Il décortique tous les éléments de ce gigantesque puzzle que « nous peinons », pourtant, à voir.

    PS: merci pour le partage.

    UN ALGÉRIEN ET FIER DE L’ÊTRE !

    11
    13
    Anonyme
    24 mars 2019 - 15 h 40 min

    Vraisemblablement ce n’est que la partie émergée de l’iceberg, il ne serait pas surprenant que beaucoup d’individus de ce genre se trouvent déjà dans le pays. Quand on a des dizaines ou des centaines de milliers de clandestins déjà présents dans le pays, et dont on ignore le passé, il ne faut pas s’étonner. Il est inadmissible que les ex chefs de gouvernement partent sans en donner d’explication. Les conséquences de cette présence massive illégale à plus ou moins long terme seront catastrophiques pour l’Algérie si l’on n’y remédie pas. Une question se pose : qu’est-ce qui nous empêche d’appliquer nos lois face à cette situation, puisque nous sommes indépendants et quue personne ne nous finance ? Certains responsables subissent-ils un chantage pour que la loi ne s’applique pas ?

    27
    9
    rabah
    24 mars 2019 - 15 h 19 min

    Donc, pour vous, 5 israéliens sont capables de déstabiliser un pays de 43 millions d’habitants habités par un amour incommensurable pour leur pays ?
    5 gugusses peuvent réussir là où des tentatives de déstabilisation permanentes ont été menées durant 60 ans?!
    Toutes les chancelleries occidentales et, depuis peu, quelques unes moyen-orientales, envoient des briefings quasi quotidiens à leurs maîtres israéliens.
    Alors relax et arrêtez de faire peur aux algériens. Ça ne fonctionne plus.

    28
    14
      Quelqu'un
      24 mars 2019 - 16 h 32 min

      Bien sûr que oui, il cherchent à créer la « fitna » entre le peuple et le pouvoir, en tant que élément déclencheur. Puis il ne restera aucun canal de discutions.
      ils sont connus dans l’histoire depuis l’ère de notre prophète (صلى الله عليه و سلم ).

      10
      15
    Quelqu'un
    24 mars 2019 - 15 h 16 min

    – Il faut que le peuple et notre état entament la paix interne puis nous nous occuperons des affaires étrangères et fermer de plus en plus notre frontière et renforcer la sécurité (par les services concernés).
    – La perte de temps n’est pas dans notre intérêt, car de plus en plus les plans de destruction (étrangères ou internes) se déclenchent pour nous détruire et nous ruiner. Comprenez bien les revendications, c’est pour « disloquer » en « cascade » les institutions et affaiblir le « SYSTÈME ». le changement c’est bien mais pas arriver à nier tout le monde.
    – Je souhaite souligner une chose, si ceux-là sont déclarés, combien sont-ils ceux qui ne sont pas déclarés ?
    Qu’allah nous protège.

    17
    11
    Ameksa
    24 mars 2019 - 14 h 56 min

    Les Israéliens comptaient-ils se rendre en Algérie en pleine effervescence pour y mener une action quelconque ?

    Oui, certainement. Comme chacun le sait il est de notre coutume de rendre visite aux prisonniers libérés. Il n’est pas autrement chez les Israéliens. La mission de ces Israéliens est donc de se rendre à Bougie (Béjaia) pour rendre visite à Merzouk Touati, prisonnier du système, qui vient d’être libéré, en faisant un crocher à Alger, d’où ils achèteraient 1 kg de café, 2 kilos de sucre en morceau, un panier d’œufs, une épaule d’agneau, … et 10.000 Da comme « Lehana ». Voilà en quoi consiste leur mission. LOL!

    Un peu d’humour … veuillez publier

    18
    17
      Ameksa II
      25 mars 2019 - 1 h 53 min

      Ameksa II

      @_ Ameksa – [24 mars 2019 – 14 h 56 min], azul

      Je suis Bougiote et voisin de quartier – habitant concomitant de la demeure des parents de Merzouk Touati. En effet, je ne peux que confirmer, ce que vous avez écrit en haut.

      Ce soir avant la tombé de la nuit, il y avait un cortège d’escorte, qui a causé des bouchons monstre à l’entrée de la ville de Bougi. Un cortège officiel, appuyé par des klaxons, gyrophares, … drapeaux algériens, … des youyous, des tambourinaires, des danseuses, … tout ce beau monde qui a mis le cap sur la demeure des parents de Merzouk Touti, pas la sienne, parce mis à part ces chambres successives qui lui furent réservées dans différentes prisons algériennes, le pauvre Merzouk continu de vivre en suris chez ses parents. Oui ce cortège a accompagné ces «Israéliens [qui] comptaient … se rendre en Algérie en pleine effervescence pour y mener une action quelconque …»
      Ils voulaient, selon certaines indiscrétions, faire tourner le mont Gouraya d’un angle de 90° dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, pour la démettre et mettre à sa place, un homme, en la personne Sidi-Buderhem, avec l’aide des riverains, mais surtout la complicité avérée de Merzouk Touati ainsi que son l’œil veillant.

      Dans quel intérêt ? Personne n’était en mesure de nous le dire avec exactitude pour le moment.
      Par contre la seule chose qui est communément admise par tout le monde ici à Bougie, c’est que les Israéliens en visite chez Merzouk Touati ont promis à ce dernier de lui construire un château en sable, pour services rendus à l’Etat d’Israël, et que la compagnie de Ali Haddad est déjà désignée pour exécuter le plan de ce château que deux Bureaux, l’un d’étude l’autre d’architecture localisés à Sidi Qala-Waqala ont conçu, dans un travail contre la montre, en un temps record de 3 ans, 3 mois, 3 minutes, 3 secondes et 3 millième.

      Je jure sur la tête de notre chat siamois mort il y a 3 ans que je n’ai dis que la vérité.

      Merci pour la publication

    Norebi
    24 mars 2019 - 14 h 43 min

    Il faut renvoyer tout les marocains de l’Algerie , y compris ceux qui ont la nationalité algérienne, tout juif qui pénètre en Algerie sous quelle que soit la nationalité après interrogatoire et torture il faut l’abattre.

    22
    27
      Anonyme
      24 mars 2019 - 16 h 58 min

      Pourquoi un ‘interrogatoire ?
      Lol.

      7
      3
    Bison
    24 mars 2019 - 14 h 43 min

    Permettez moi, cher AP, de faire un peu du hors sujet.
    j’ai souvent, avec d’autres, attiré l’attention sur les tactiques des frerrots avec une certaine connivence (volontaire ou pas) des « démocrates ». et cela se confirme avec des platformes, qui pullules ces derneirs temps toutes se proposant comme clef de sortie de crise, comme la platforme de dhina avec les Bounouari, Tabbou, Assoul, Bouchachi, et la plateforme de djaballah et sa clique avec benflis,…
    Donc, pour éviter de me répéter je vous laisse avec un avis extérieur ( non non rassurez vous c’est pas pour introduire la main de l’étranger ou une volonté d’internationaliser un problème interne!!!) Donc, voila je suis tombé hier soir sur un article d’un tunisien, un article qu’il adresse au peuple algérien, qui me parait intéressant à lire, à méditer, voire à partager avec nos compatriotes et chacun fera son idée e son âme et conscience! lisez le attentivement sans préjugés (du genre que ce qu’un tunisien pourrait nous apprendre à nous les algeriens!!)! dites vous que toutes les expériences et conseils sont bon apprendre, notamment en ce moment crucial! après tout on est pas obligé de le suivre ou de tout suivre du moins! mais, comme on dit, « Un homme averti en vaut deux » et donc, celui qui est prévenu du danger double ses chances de réussir.
    voila, sans tarder je vous laisse avec l’article en question tel quel:
    ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

    Très loin de moi la prétention de vous avertir ou de vous conseiller en quoi que ce soit. Ce qui se passe en Algérie en ce moment est la marque d’une citoyenneté exceptionnelle dont on ne peut être qu’admiratif.

    Mon intention, à travers ces mots, est juste de vous communiquer quelques faits qui se sont passés depuis la révolution tunisienne (2011) et dont je fus le témoin direct. Ces faits méritent d’être connus par les Algériens qui veulent que leur mouvement réussisse sans heurts ni crises et que l’Algérie reste souveraine.
    D’abord, la théorie du complot concernant les mouvements populaires qui ont lieu depuis quelques années dans nos pays sont de la pure chimère. Les complots ne sont que dans les cerveaux inertes. Ces mouvements populaires sont spontanés, légitimes, profonds et salutaires, sauf qu’ils sont rarement suivis d’une gestion intelligente, principalement à cause d’une effervescence difficile à canaliser. C’est sur ce point que se basent les islamistes pour tenter de s’imposer.

    La promptitude avec laquelle les islamistes ont réagi après le 14 janvier 2011 en Tunisie et ailleurs n’a rien d’un complot, il s’agit de récupération d’un mouvement civil. Toutes les révolutions du monde sont récupérées par les entités les plus organisées. Les islamistes ont vu là une grande occasion pour s’imposer et, pour ce faire, ils usent de leur esprit de secte et profitent des immenses aides de leurs alliées orientaux. Esprit de secte et aides financières sont les deux éléments dont les progressistes sont dépourvus. Dans ces conditions, comment peuvent-ils agir pour que leur mouvement salvateur ne soit pas récupéré pour des intérêts autres que ceux de l’Algérie?

    Le premier péril à éviter est de dissoudre l’ancien parti dominant, même si ce dernier traîne d’énormes casseroles.

    Pourquoi? Parce que ce parti n’est plus idéologique. Depuis des décennies, il est devenu une organisation de masse que le pouvoir utilise pour asseoir son système, ce qui veut dire qu’il s’agit d’une organisation d’exécutants dont il faut simplement changer la superstructure ou « l’ADN ».
    Plus pratiquement, ce parti, qui est une organisation très utile, doit demeurer, à condition de lui changer son mode de fonctionnement, de communication et d’action pour en faire la courroie de transmission de nouvelles valeurs comme celles de promotion et défense de l’honnêteté, de la propreté, démocratie, liberté, efficacité, etc… en fait tout ce que les Algériens demandent aujourd’hui.

    Pourquoi maintenir le parti? Parce qu’en face, les islamistes disposent d’une machine parfaitement huilée et autrement dangereuse car soutenue par l’étranger, menée par un esprit de secte et destinée à d’autres intérêts que ceux du pays.

    Le changement d’identité du parti au pouvoir n’est pas chose facile, mais ce n’est pas non plus impossible car ce parti dispose d’un énorme réseau d’intérêts qui risque d’être vite récupéré par les islamistes, comme ils l’ont fait en Tunisie. Or, la récupération du parti au pouvoir est quelque chose de très dangereux car ce parti dispose de tous les moyens nécessaires pour agir, qu’ils soient médiatiques, administratifs ou policiers.

    Il ne faut pas oublier que le parti au pouvoir n’est pas exclusivement formé de profiteurs, il dispose d’un nombre important de militants sincères qui ont eux-mêmes souffert du système et qui n’attendent que la bonne occasion pour travailler de façon saine et efficace. C’est à eux d’agir pour nettoyer le parti des mafias qui le parasitent et en faire l’outil de l’Algérie de demain, dans le respect des valeurs portées par la révolution.
    En définitive la question est simple : les progressistes ont-il le choix? Peuvent-ils céder aux islamistes (qui vont être les premiers à exiger la dissolution du parti) un pareil outil?

    Le second péril est celui de la division

    Le principal problème est dans l’unicité du mouvement islamiste opposée à la multiplicité des mouvements progressistes qui, même s’ils sont majoritaires, tombent dans le piège de la division. Et comme ils sont divisés, il exigent, pour les élections, une représentation proportionnelle, ce qui fait parfaitement le jeu des islamistes qui sont les premiers profiteurs de la proportionnalité.

    Pour arriver à imposer la proportionnalité, les islamistes poussent de toutes leurs forces la société civile à la division, et malheureusement, la société civile reste très sensible aux égos. Or, c’est justement sur ces égos que misent les islamistes. J’ai été moi-même l’un de ces nouveaux acteurs de la société civile en 2011, j’ai participé à la fondation d’un parti et observé la tactique des islamistes pour gagner le pouvoir.

    D’abord, ils vont, très vite, s’assurer des alliances secrètes avec d’anciens opposants qui, par goût du pouvoir ou par sensibilité conservatrice, vont céder à la tentation. Ces anciens opposants jouissent d’une certaine légitimité mais surtout d’une identité progressiste qui va pousser bien des citoyens à les suivre. Ces opposants croient souvent qu’ils vont maîtriser le jeu et sortir gagnants, mais ils se trompent car ils ne disposent pas d’une puissance suffisante et finissent par servir de serpillère aux mouvements islamistes. Ils auront, d’ailleurs, la destinée des serpillères.
    Outre ces alliances secrètes, les islamistes vont pousser à la division en caressant les petits partis dans le sens du poil en leur faisant parvenir des messages du genre « vous êtes les vrais forces vives de ce pays et on vous craint », ce qui va faire très plaisir à des micros formations qui vont se prendre pour des partis importants et ajouter à la division. Cette technique est essentielle pour les islamistes car 1, ils s’assurent de la faiblesse de leurs alliés « progressistes » et 2, ils s’assurent ainsi d’avoir des défenseurs du scrutin proportionnel que les petits partis vont exiger avec force.

    Voilà en gros, les premiers aspects du danger islamiste dans nos républiques débarrassées de la dictature.

    Il faut garder à l’esprit que les islamistes sont par essence des non-patriotes qui sont de simples commerçants de religion. Ils n’ont aucune espèce de compétence pour diriger un pays et ils n’usent du pouvoir de la religion que pour soumettre les peuples. Pour y arriver, ils sont prêts à toutes les compromissions et à toutes les arnaques et forfaits possibles, comme nous l’avons vu lors de la guerre de Syrie.

    Nos républiques sont, malgré leurs immenses défauts, bien plus respectueuses des citoyens. Si vous voulez en être persuadés, regardez l’état des Droits des peuples en Arabie Saoudite ou dans les pétromonarchies qui justement financent ces mouvements islamistes.

    Notre destinée est de réussir à sortir nos pays de leur sous-développement matériel et moral pour en faire des pays où il fait bon vivre.

    Pour cela, il faut être très vigilant, il faut user de patriotisme, d’intelligence et de bon sens et ne jamais céder à la passion ou à la facilité.

    Abdelaziz Belkhodja

    Le Provincial, 20 mars 2019
    ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

    19
    7
      Ping pong
      24 mars 2019 - 15 h 55 min

      Le peuple Algérien ne reçois de conseil que de lui même, les conseils de ce Monsieur ,il n’avait qu’a les appliquer en Tunisie.Le peuple Algérien est capable de se libérer tout seul sans conseil étranger. Amicalement.

      12
      20
    Mosaïque
    24 mars 2019 - 14 h 39 min

    Ceci n’est pas sans nous rappeler la calomnieuse et machiavélique campagne dont a été la cible l’Algérie avec la crise des migrants.
    Tous les médias occidentaux, à l’unisson, répétaient la même chose à l’époque.
    Les épisodes qui suivront ne sont qu’une suite logique…

    UN ALGÉRIEN ET FIER DE L’ÊTRE !

    23
    8
    Anonyme
    24 mars 2019 - 14 h 37 min

    Le principal conseille de Hassen II c est bien le fameux Andre Azoulay qui est pratiquement le veritable architecte de la politique etrangere du Maroc hier comme aujourd hui avec Momo6..
    Jacob Cohen a révèle la face cachée d’André Azoulay.Connu pour son combat antisioniste et son engagement pour la cause palestinienne, l’écrivain marocain de confession juive Jacob Cohen,denonce les nombreuses facettes d Andre Azoulay,le plus anti-algérien des Marocains.et Traitant son pourfendeur de sayan, c’est-à-dire un juif sioniste qui «collabore avec les institutions sionistes, le Mossad en particulier, pour promouvoir les intérêts de sa patrie de cœur», Jacob Cohen dévoile à l’opinion publique les «relations particulières» qu’entretient Azoulay avec certains dirigeants arabes dans l’entreprise d’intermédiation entre ces derniers et les services de renseignement israéliens. «Dans le cas de M. Azoulay, sa «contribution» a consisté à tisser patiemment et profondément des liens entre les responsables israéliens et des hommes politiques arabes en général, et marocains en particulier, pour favoriser ce qu’on appelle euphémiquement une meilleure compréhension, mais en réalité pour ancrer la présence israélienne dans les cercles dirigeants arabes, la rendre normale, utile même, et finalement incontournable». Les affirmations de Jacob Cohen corroborent en tout cas les révélations faites récemment par l’ancien chef des renseignements militaires israéliens et, de surcroît responsable de l’Institut israélien de recherche sur la sécurité nationale, le général Amous Yadlin à propos du «placement» d’agents d’infiltration et de manipulation dans 11 pays arabes, grâce à «de nombreux collaborateurs locaux» dans ces mêmes pays. Il n’y a nul doute qu’André Azoulay fait partie de ce contingent d’agents du Mossad, surtout que le général israélien confirme l’étendue des infiltrations dans un pays comme le Maroc pour tenter, dit-il, «d’atteindre l’Algérie, un pays qui, d’après lui, lui reste inaccessible». Israël compterait d’ailleurs dans le royaume chérifien près de 300 hommes (entre agents et collabos marocains), dont la mission première est de cibler l’Algérie, le Maroc étant déjà acquis au régime sioniste. Dans le même ordre d’idées, l’écrivain Jacob Cohen estime qu’Azoulay «joue depuis plus de 20 ans le rôle d’éminence grise, intermédiaire discret et utile pour tisser ces liens qui échappent au commun des mortels et qui font une politique». C est ce que rapporte notre journal Algerie Patriote le 8 novembre 2013..
    realite qui est toujours actuelle a ce jour..Ne nous etonnons pas si le Mossad a choisi le Maroc pour s installer tant que le principal decideur au Maroc reste Andre Azoulay.. pour servir le projet sioniste

    20
    10
    Anonyme
    24 mars 2019 - 14 h 36 min

    Je vous conseille de lire l’analyse « glaçante » du Général français Dominique Delawarde.

    L’interview est publiée par Algérie 1.

    12
    11
      Anonyme
      24 mars 2019 - 15 h 21 min

      Une analyse qui vient au secours du régime Bouteflika, comme c’est le cas du régime Macron qui soutient le régime Bouteflika ouvertement.

      8
      8
      Anonyme
      24 mars 2019 - 16 h 40 min

      Une analyse abracadabrante faite par un militaire français qui parle entre autres de la politique étrangère de l’Algérie. Pour ce chapitre la politique extérieure de l’Algérie est fondée sur son passé historique révolutionnaire, ce n’est pas le marocain Bouteflika que si il avait eu les coudées franches il aurait ouvert les frontières avec le Maroc ennemi, sa patrie d’origine. Ce n’est pas Bouteflika qui décide ou non qui soutenir ou ne pas soutenir, je le répète, c’est l’histoire révolutionnaire de l’Algérie qui dicte sa politique étrangère. Bouteflika lui a toujours été soutenu par la France, et d’autres puissances occidentales d’où son arrogance vis à vis du peuple algérien. La preuve en est qu’il a envoyé Lamamra à l’étranger pour s’assurer du soutien des puissances occidentales, et non pas du peuple algérien qui le rejette dans son ensemble.

      4
      8
    Ping pong
    24 mars 2019 - 14 h 36 min

    Pour rentrer dans un pays, il suffit d’avoir des vrais faux papiers qui ne peuvent être fait que par des états, en cas d’enquêtes ceci seront confirmé. Alors ces 5 personnes font du faux pour des raisons criminels. ( trafics etc ….) Nos services de sécurité sont là pour ça. Occupons nous pour dégager ce pouvoir pour l’instant c’est notre priorité.

    19
    5
      Anonyme
      24 mars 2019 - 14 h 58 min

      Une analyse qui vient au secours du régime Bouteflika, comme c’est le cas du régime Macron qui soutient le régime Bouteflika ouvertement.

      9
      5
        Anonyme
        24 mars 2019 - 17 h 41 min

        C’est toi qui viens au secours des ennemis de l’Algérie. Cette analyse que j’ai lue sur le site breton originel détaille bien comment on déclenche des révolutions à partir de facebook.
        Alors changement d’équipe, oui pour une équipe intègre et compétente, mais changement de politique extérieure, non, ça ne doit pas changer d’un iota. Moi je ne veux pas d’une démocratie occidentale qui nous fasse retourner notre veste et qui vende notre pays aux ONG sionistes immigrationnistes, je veux la même chose mais avec une équipe intègre qui mette le pays au travail et plus que jamais patriote.

        5
        2
    Précision
    24 mars 2019 - 14 h 21 min

    Cette information est un intox, depuis quand les services marocains luttent contre le trafic de drogues en plus les services marocains, israéliens et français sont pratiquement le même service, voir l’affaire Benalla par exemple qui roule pour les trois services a la fois.

    29
    8
    Anonyme
    24 mars 2019 - 14 h 08 min

    On comprend mieux pourquoi le Maroc et la France craignent de perdre les Bouteflika conciliants et fermant les yeux sur toutes les calamités venant du Maroc…
    L’infiltration de nombreux naturalisés n’est pas une légende….Il va falloir pour notre sécurité les débusquer un par un…

    22
    10
    La Viriti
    24 mars 2019 - 14 h 03 min

    Depuis 1999 des centaines de milliers de marocains sont entré en Algérie avec la bénédiction de Bouteflika et des naturalisés qui l’entourent.
    Hamel a laissé faire par complicité passive du temps de sa splendeur ( quand il se voyait en successeur tribal ).

    J’ai plusieurs fois ici même tiré la sonnette d’alarmes sur les trafics de papiers algériens au profit de marocains dans nombre de dairates de l’ouest infestée de naturalisés.
    J’ai appelé AP a investigué sur cette menace à la sécurité du pays!

    Combien de faux papiers algériens sont en circulation ? Probablement des milliers qui ont permis à leur bénéficiaires de postuler pour des logements ou ouvrir d es s commerces pour couvrir des trafics vers le Maroc.

    Il y aussi des complicités de naturalisés dans les rouages du clan Bouteflika qui servent de courroie de transmission aux faussaires en tout genre

    La menace marocaine n’a jamais été aussi importante qye depuis l’avènement de Bouteflika et de sa tribu originaire du maroc et de part et d’autre de la frontière ouest…Jamais sous Zeroual nous n’étions confronté de manière massive aux menaces venues du Maroc !

    Dieu merci l ANP a résisté à la marocanisation de nos institutions, ce qui était le souhait du Maroc et de la France…Sans la maladie de Bouteflika l’Algérie aurait imploser tant ses objectifs étaient sournois et antinational..

    IL EST IMPÉRATIF DE DEMAROCANISER 20 DE RÉGIME BIUTEFLIKISTE!

    OULD KADDOUR ( un membre de la tribu des Bouteflika ) doit être demis de ses fonctions !!! Il est en train de brader nos richesses au profit de pays étrangers dans le cadre de la facture payée par les Bouteflika pour ses 3 derniers mandats !

    AP c’est votre devoir d’enquêter sur cette haute trahison en cours…

    21
    13
    Kahina-DZ
    24 mars 2019 - 14 h 02 min

    C’est le makhzan en personne qui s’occupe de l’infiltration. Le maroc et ses envies de voir l’Algérie exploser.

    Pour le makhzan la crise que vit l’Algérie est un prélude à l’ouverture des frontières. Le makhzan commence déjà la célébration de leur nouvelle carte géographique qui inclut le Sahara Occidenatl et une partie de l’Algérie.
    Écoutez les interviews des représentants du makhzan et vous comprendrez.

    33
    9
    Anonyme
    24 mars 2019 - 13 h 58 min

    ils s attendent a quoi les marocains ? il rentrent le loup dans bergerie,, ou jour ou l autre son instinct reprend le dessus

    6
    9
    ALGÉRIE
    24 mars 2019 - 13 h 54 min

    Le Mossad, le sheinbeat, la Dst, services secret américain qu’il viennent en Algérie, ça sera un aller sans retour.
    Nous nous sommes ni la lybie, ni l’irak, ni la Syrie. Nous sommes pas le Maroc où la Tunisie. Nous sommes l’Algérie.
    Vaut mieux que tout le monde reste tranquille

    23
    9
    Mensonge
    24 mars 2019 - 13 h 18 min

    Ils ont déjà en Algérie parmi les 45.0000 clandestins Marocains avec de vraies pièces d’identités marocaines certains même sont devenus algériens par mariages et assistances des naturalisés occupants des postes sensibles dans nos institutions.
    Les Israéliens n’ont pas besoins de faux papiers au Maroc.

    33
    17
    Elephant Man
    24 mars 2019 - 13 h 18 min

    Rien de nouveau sous le soleil.
    Qui dirige le makhNazi sioniste Azoulay un franco-marocain ultrajudéosioniste.
    MAK = MOSSAD/ BHL avec formation par le mossad chez le makhNazi à meknès.
    FRONTIÈRES HERMÉTIQUEMENT FERMÉES DE TOUTE PART
    VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP

    38
    21
    Badre
    24 mars 2019 - 13 h 16 min

    Dans l’hypothèse que des actions d’infiltration sont menées dans le but de déstabiliser notre pays , le modus operandi repose sur deux méthodes et de moyens qui sont les suivants:
    Par les brèches qui servent de convoyage de la drogue , toujours existantes avec la complicité latente de quelques membres de services de sécurité , comme ce fut le cas aux frontières de l’ouest , durant une certaine période
    car c’est l’une des principales canalisations qui se faisaient , et d’ailleurs ce n’est un secret pour personne , en partie sous le contrôle de certains gradé des personnels de sécurité –
    C’est pourquoi d’ailleurs la corruption constitue un fléau gravisme, pouvant détruire le pays
    L’infiltration peut se réaliser également par les réseaux terroristes , dont les moyens humains et logistique sont à la charge des pays du golf qui ne veulent en cas que notre pays redore le blason particulièrement avec ce sursaut populaire pacifique qui a démontré un haut niveaux de conscience collective inégalé à ce jour.
    Donc la situation qui prévaut , et porteuse de grands espoirs de stabilité et de changement , peut influencer et servir de modèle aux peuples du moyens orient , principalement l’Egypte et les pays du golf.
    Maintenant , a notre armée et à nos services de renseignement d’assumer cette mission qui est la plus noble qui consiste à assurer la sécurité du territoire
    Et pour la politique , Le Peuple a démontré sa maturité et sa capacité à faire de bons choix pour l’intérêt de tous .

    18
    8
    bozscags
    24 mars 2019 - 13 h 03 min

    qu’ils essaient de venir chez nous on va bien s’en occuper ne vous etes fait pas.

    19
    22
    Baba
    24 mars 2019 - 13 h 03 min

    Encore que de la peure de la guerre froides…. De ce là les algeriens ne quitteront pas la rue.

    21
    28
    RachId Bainem L'epervier.
    24 mars 2019 - 12 h 35 min

    Si d »eventuelles crevures tentent la meme operation en direction de notre pays . il fauit automatiquement les pendres sur la place publique avec le peuple comme temoin. ca attiedira certains , imperialo-sionistes.

    31
    16
    Anonyme
    24 mars 2019 - 12 h 25 min

     » le Maroc est devenu un poste avancé des services des renseignements israéliens. »c est ce que vous ecrivez
    ce n est pas nouveau,le Maroc l a ete toujours…Rappelez vous les rencontres secretes entre Hassen II et Ishak
    shamir et shimon Perez et leurs accords secrets….rappelez vous des paroles de Ariel Sharon lorsqu il a conseille a Yasser Arafat assiege a Ramallah de partir un aller sans retour pour s installer au Maroc par exemple a t il declare…pourquoi le Maroc a ete conseille par Ariel Sharon…??? parce que le Maroc est la centrale du Mossad au Maghreb et en Afrique..et c est jusqu a aujourd hui….En Algerie nos services speciaux et nos agents des renseignements savent tres bien analyser les informations et leur credibilites…….les Israeliens ne vont pas s aventurer en Algerie…ils risquent leur peau…..

    31
    16
    Anonyme
    24 mars 2019 - 12 h 11 min

    Ce n’est pas claire, l’arrestation de ces personnes par les forces de sécurité marocaines tend à démontrer que le Maroc n’essaie pas de déstabiliser l’Algérie comme vous essayez de le faire croire. Bien au contraire. Sinon pourquoi arrêter ces ressortissants, autant les aider à commettre leurs crimes. Le Maroc n’a rien à gagner à déstabiliser l’Algérie, le pouvoir actuel arrange très bien les marocains auxquels il sert d’ « idiot utile » si vous me permettez l’expression.

    28
    14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.