La Fédération des agences immobilières suspecte des transactions douteuses

clés Fédération
Une opération «mains propres» semble se mettre en branle. D. R.

Par Houari A. – La Fédération nationale des agences immobilières a adressé une note à ses adhérents pour les mettre en garde contre des opérations de vente qui seraient «douteuses». Cette organisation, qui «manifeste son engagement et sa solidarité avec le peuple dont les revendications sont légitimes», fait allusion aux personnalités qui pourraient vendre leurs biens considérés comme mal acquis en vue de s’en débarrasser ou de quitter le pays.

«Au regard des événements que traverse notre cher pays, et afin de prendre une attitude exemplaire dans le cadre de l’exercice de la profession, il est important d’attirer l’attention de l’ensemble des confrères  que d’éventuelles propositions de vente pourraient être mises sur le circuit dont les acquisitions initiales sont douteuses», lit-on dans la directive de la Fédération nationale des agences immobilières dont Algeriepatriotique détient une copie.

«De ce fait, une approche vigilante serait souhaitable et en particulier concernant la légalité des documents y relatifs, et ce conformément aux textes de lois en vigueur», souligne la Fédération nationale des agences immobilières.

Des rumeurs persistantes font état de transactions immobilières et financières qui seraient effectuées à la hâte par des personnes qui seraient impliquées dans des affaires de détournement ou de corruption. L’ancien directeur de campagne du candidat Ali Ghediri a affirmé, hier sur France 24, qu’une fuite de capitaux serait en cours selon des informations qu’il aurait recueillies auprès de banques. Bien qu’affirmatif, Mokrane Aït Larbi n’a néanmoins cité aucun nom.

En France, un collectif est en train de voir le jour en se fixant pour mission de traquer les biens mal acquis à l’étranger par des Algériens qui ont occupé des postes de responsabilité.

Une opération «mains propres» semble se mettre en branle qui sera certainement encouragée par les magistrats qui ont décidé de s’affranchir de l’Exécutif dont ils dénoncent l’ingérence dans le système judiciaire censé être indépendant.

Il est à craindre, cependant, que cette «traque» de l’argent sale se transforme en règlements de comptes et en chasse aux sorcières. La justice devra alors faire preuve de fermeté et imposer la force de la loi.

H. A.

Comment (18)

    Complicité crimininelle.
    25 mars 2019 - 13 h 29 min

    Il faut créer une institution de recouvrement de l`argent de l`état. Et sommer les détenteurs de rembourser sans poursuite sinon c`est carrément la peine capitale pour trahison. Ces gens il leur faut le MATRAGUE. Sinon comment le drabki Saidani ancien pompiste chez Naftal achète des appartement à Paris en France. Donc la France est aussi complice avec ses lois votées à son assemblé (Emmanuel Vals) de ne jamais poursuivre les gouvernants Algériens et ont l`immunité pour le restant de leur vis.

    mazouz
    25 mars 2019 - 8 h 29 min

    Encore des energumenes qui prennent le train en marche

    Mir
    24 mars 2019 - 15 h 28 min

    C’est le NOTAIRE qui légalise une transaction immobilière, et pas une agence immobilière.
    Et on ne voit pas les Notaires manifester.
    Un indice de leur compromission dans le business des fausses transactions ?

    13
    5
    Felfel Har
    24 mars 2019 - 14 h 30 min

    Je n’ai pas cessé, dans mes écrits, d’appeler à la vigilance, car dans tous pays où la junte est acculée dans ses derniers retranchements, on s’emploie à transférer massivement des fonds pour s’assurer une retraite dorée. Il appartient à tous les citoyens, là où ils se trouvent de faire échec à ces manoeuvres frauduleuses…
    C’est l’heure de rappeler leurs responsabilités aux banquiers, toujours civilement et moralement responsables des deniers placés dans leur établissement. De la même manière, tous les services de sécurité aux frontières (police et douanes) doivent veiller au grain et prévenir toutes fuites de capitaux. Les notaires devraient se montrer scrupuleux quant à l’application de la loi s’agissant de transactions sur des biens immobiliers. L’armée, de son côté, devrait s’assurer qu’aucun des hélicoptères basés près de la résidence de Zéralda ne décolle et qu’aucun des avions du GLAM ( encore un sigle emprunté à la France) ne quitte le territoire national vers une destination inconnue.
    Protégeons ce qui appartient au peuple, son patrimoine commun. Ne laissons pas les voleurs s’enfuir avec le butin volé au peuple!

    15
    3
      Mon opinion amoi
      24 mars 2019 - 15 h 34 min

      Les voleurs croient que l argent volés au peuple Algeriens est bien proteges en Occident, c’est sans compter sur la malice des occidentaux qui au nom de la dictature et et fuite, se presseront de gelés les avoirs et ensuite de les confisqués comme d’autres aux bon souvenirs ,

      15
    Brahms
    24 mars 2019 - 13 h 30 min

    C’est normal et logique. Les algériens doivent se mobiliser contre ces fraudeurs fiscaux et voleurs qui n’ont qu’un but but précis à savoir, dépouiller le pays en jouant sur l’ignorance, la naïveté, le bazar, la corruption qu’ils on su organiser pendant des décennies quand ils avaient des postes à responsabilité. Il faut aussi s’attaquer au change parallèle et interdire ce système qui permet aux fraudeurs fiscaux et voleurs de blanchir facilement du dinar mal acquis en euro, dollar, franc suisse puis de partir à l’étranger laissant au final, le pays dans le chaos. Ces gens n’ont aucun scrupules, aucune moralité, même la religion ils s’en moquent, c’est l’oseille, la rentabilité, le gain facile, ils prennent puis bye bye tout le monde, ils partent investir à l’étranger et une fois là – bas, ils respecteront toutes les lois étrangères en restant bien sage pour éviter de se faire remarquer. Enfin, il faudrait poursuivre en justice donc en France tous ces escrocs en cols blancs afin de les discréditer devant le monde entier et de les faire condamner par la justice. Une saisie conservatoire via un huissier et une ordonnance du Tribunal serait déjà bien pour lancer les hostilités et ce, avant une procédure sur le fond comme cela ces voleurs n’auront pas le temps de vendre leurs biens mal acquis.

    11
    Mon opinion a moi
    24 mars 2019 - 12 h 44 min

    Même si il faut effectivement creer des lois ,certainent éxiste déjà, il faut donc appliquer !! c’est tout le problème de l anarchie volontairement laisser faire et voila le résultat!!

    10
    1
    Chelabi
    24 mars 2019 - 12 h 30 min

    Ces appels aux opérations mains propres, à ce stade-ci, n’aident pas le mouvement pacifique qui demande la reddition de ce système.
    Les biens mal acquis, les détournements de fonds n’intéressent personne. Je sais qu’il est plus difficile de contenir son besoin de vengeance mais il faudra faire un effort sur soi et agir sagement.
    Menacer ces maffiosi, c’est les pousser à pratiquer la politique de la terre brûlée. Ils ont assez d’argent pour payer des gens, sans scrupules, à commettre des actes ignobles contre le peuple et les biens publics, ce qui fera inéluctablement intervenir l’armée pour stopper la révolution tranquille.
    Aujourd’hui, la chute du régime est capitale. Il reste 4 vendredis et Bouteflika sera mis devant le fait accompli. De fait, il sera en porte à faux par rapport à la légalité constitutionnelle. Au soir du 28 avril, il sera invité gentiment à partir. Le 28 avril au matin, s’il n’a pas quitté El Mouradia, le peuple sera en droit de le déposer et ce ne sera pas du tout considéré comme un coup d’état . Ce sera plutôt un empêchement ‘impeachment’ pour cause d’usurpation de fonction.
    Voilà l’objectif qui doit tous nous réunir. Les questions de vengeance ne nous intéressent pas. On ne se vengera de personne. Celui qui a volé Allah Y Sahal Aalih, celui qui veut vendre ‘ses’ biens et quitter le pays marhabtine. Celui qui veut garder ses biens et faire fructifier son argent en Algérie ya marhaba. Il créera de l’emploi et paiera sa juste part d’impôts, sans possibilité aucune d’échapper au fisc.
    C’est clair. Non?

    9
    4
    bozscags
    24 mars 2019 - 11 h 02 min

    il faudrait commencer par les controler eux deja parce qu’ils ne sont pas clairs cela aussi.

    11
    1
    Abou Stroff
    24 mars 2019 - 10 h 19 min

    j’attire la fédération des agences immobilières sur le fait que j’ai pu, grâce à mon intelligence et à mon aplatvetrisme légendaire , accaparer…………. légalement, la villa qui servait d’ambassade à un pays aujourd’hui disparu et qu’il n’y a aucune raison de de suspecter la « transaction » qui m’a permis de me métamorphoser en propriétaire d’une villa évaluée à 50 milliards après avoir vécu dans un appartement (F3).

    7
    2
    Anonyme
    24 mars 2019 - 9 h 58 min

    IL FAUT RAPPELER AU NOTAIRES AUSSI;;; au fait les notaires et greffiers ne ce sont pas exprimé dans le mouvement populaire !!!!:!:

    16
    2
    ANONYME 1
    24 mars 2019 - 9 h 54 min

    Attention à la chasse à l’homme et aux règlements de comptes.
    C’est à partir de faits ainsi colportés et volontairement gonflés pour inciter à la haine que des citoyens passent aux actes.
    A mes frères citoyens méfiez vous de la manipulation, le chaos commence ainsi avec des informations pareilles.
    Méfiez-vous des actes irréfléchis que vous allez regretter plus tard.

    26
    6
    Nora
    24 mars 2019 - 9 h 25 min

    Il n’est jamais trop tard pour revenir sur le droit chemin concernant ces agences immobilières. …
    Faire les choses sereinement, avec compėtence et loin des rėglements de compte car chaque Algėrien et c’est hautement comprėhensible, nourrit une haine fėroce pour ces fourbes sans honneur, sans dignitė et sans ėducation!
    Peu à peu les choses se remettent en place dans la bonne direction.
    Bon vent!

    16
    1
    dal G ri
    24 mars 2019 - 9 h 11 min

    et c est pour ça que les manifestants pour les premières revendications l autonomie de la justice et de la cour des comptes et dans l immédiat mettre en veille tout transaction financières

    16
    1
    Anonyme
    24 mars 2019 - 9 h 02 min

    Bon il faut temporiser et ne peut reveiller tous les diables en meme temps….la priorite est donnee a mettre sur les rails le train du changement radical du systeme politique..tout en surveillant les transactions douteuses et les fuites de capitaux…toutes les banques doivent declarer au ministere des finances toute transaction de capitaux a l etranger ,une commission speciale du ministere doit donner ou refuser quittus pour transfert…..les transactions immobilieres privees doivent etre gelees et ka federations des agences immobilieres doit etudier les cas urgents
    A l etranger les associations Algeriennes doivent s organiser pour traquer les biens acquis frauduleusement par des responsables Algeriens a l etrangers ains que les comptes bancaires ……et dresser les listes….sans aucun esprit de vengeance mais plutot le retour du bien du peuple Algerien…certains peuvent se repentir et le faire spontanement et demander pardon au peuple…La vengeance n est pas et ne sera pas notre but.
    Mais il faut garder dans la tete que la priorite des priorites c est de mettre le train du changement radical du systeme politique sur les rails .Restons optimistes le soleil brillera de nouveau sur toute notre Algerie…..

    15
    1
    Mosaïque
    24 mars 2019 - 8 h 35 min

    Ceci est un appel à l’anarchie totale.
    Il est inadmissible que ces agences à caractère commercial qui, elle-mêmes, « volent » le simple citoyen viennent nous donner des leçons de morale. Et quelle morale !
    Que font les Notaires d’après cette fédération ?
    Le rôle d’une agence immobilière s’est toujours limitée à engager des prospecteurs. Et à toucher des royalties et des sommes incroyablement élevées des deux côtés (vendeur-acheteur ou loueur-locataire).
    AMHA, ce n’est que la poudre aux yeux car le problème est ailleurs.
    Encore une fois, les Notaires connaissent très bien leurs métiers !
    Et de grâce, cessez de nous prendre pour des vessies…

    UN ALGÉRIEN ET FIER DE L’ÊTRE !

    24
    3
      Anonyme
      24 mars 2019 - 11 h 28 min

      Des lois seront certainement proposees pour reglementer individuellement tous les metiers et ce sont les chambres commerciales et les federations des metiers qui seront mis devant leurs responsabilites….pour reorganiser et reglementer les professions et les metiers….et toujours la priorite doit etre donnee au changement radical du systeme politique …le reste suivra dans le calme,il n est plus le temps des emotions mais celui de la raison…

    Anonyme
    24 mars 2019 - 7 h 59 min

    Khazzat. Toutes les villas à 1 DA Symbolique et les prets milliardaires jamais remboursés les 200 milliards $ enfuits quelque part dans les banques étrangères …………………………………………………………..?

    17
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.