Ouyahia se déchaîne contre ses détracteurs : vers une purge au RND ?

Ouyahia RND
Ahmed Ouyahia, secrétaire général du RND, ne semble pas ébranlé par les attaques qui le ciblent. PPAgency

Par Hani Abdi – Dans le communiqué sanctionnant la réunion des responsables des bureaux de wilaya, le RND dénonce vigoureusement «les tentatives médiocres de certains de porter atteinte à la stabilité du parti». Cette dénonciation, qui vient après la réaffirmation par tous les cadres du parti de leur soutien au secrétaire général du RND, vise, selon toute vraisemblance, ceux qui mènent actuellement un mouvement de redressement pour le faire tomber. Et à leur tête, Belkacem Mellah, qui a déclaré publiquement qu’il était en train de travailler pour récupérer les commandes du RND.

L’ancien secrétaire d’Etat aux Sports, qui a assuré que 3 000 militants du RND étaient derrière lui, a affirmé que les frondeurs comptaient exiger la tenue d’un congrès extraordinaire pour changer la direction du parti.

D’autres militants du parti ont lancé, à partir d’Oran, un mouvement de redressement pour faire tomber Ahmed Ouyahia et sa direction. Le secrétaire général du RND semble ainsi leur répondre, en lançant un avertissement à tous ceux qui voudraient se mobiliser pour le faire démissionner. En se déchaînant contre ses détracteurs, Ahmed Ouyahia prépare-t-il une purge ? Fort probable. Car, rien ne semble ébranler la détermination d’Ahmed Ouyahia à rester à la tête du RND.

En effet, le chef du RND ne montre pas pour le moment une mine défaite, malgré la pluie de critiques qu’il a essuyées ces dernières semaines, notamment par rapport à sa participation dans la gestion du pays avec le président Bouteflika durant ces vingt dernières années. En tout cas, il tient bon pour le moment.

H. A.

Comment (15)

    Vroum Vroum 😤..
    26 mars 2019 - 2 h 38 min

    RND à Vendre ou Louer ..Contrôle technique OK . ..Prévoir changer Direction , Démarreur à réparer. . Pas de Contre Visite .

      Nora
      26 mars 2019 - 8 h 52 min

      RND à la casse pour motif ‘coulage’ du moteur! Rėparation impossible’ à la casse sous un rouleau compresseur, pièces dėtachėes toutes dėfėctueuses, Sinon danger sur les ėventuels repreneurs!

    Anonyme
    25 mars 2019 - 20 h 33 min

    Celui-là et son prédécesseur partent sans daigner nous donner une explication sur la présence de dizaines ou centaines de millier de migrants sans visas dont les conséquences seront catastrophiques à long terme pour l’Algérie. Si on n’applique nos lois pour renvoyer les illégaux, un jour l’Algérie sera comme le Rwanda avec des affrontements à la machette comme entre Hutu et Tutsi. Les journalistes devraient interpeller ces ex chefs de gouvernements sur cette illégalité à chacune de leurs sortie.

    2
    1
      Anonyme
      26 mars 2019 - 0 h 25 min

      c’est quoi ta fixation sur les immigrés subsahariens pour en parler à tout bout de champ chaque fois pour dire que seul ton larbin de ouyahia peut sauver le peuple algérien de tous ces envahisseurs qui viennent lui piquer son couffin de ramadan….

      1
      4
    Vangelis
    25 mars 2019 - 20 h 17 min

    Le RND qui n’a de démocratique que le nom devrait se taire et faire profil bas d’avoir soutenu sans réserve le clan de fakhamatouhoum.

    Il faut reconnaître que lorsque son chef, Ouyahia a acquis une somptueuse villa au dinar symbolique et qui vaut en réalité plus de 1 milliard de dza, il ne pouvait que se ranger aux côtés des dilapidateurs du clan et consorts en rémunération de sa servitude.

    2
    1
    Zombretto
    25 mars 2019 - 19 h 44 min

    « Redressement » de quoi ? Peut-on redresser une mule morte ? On a beau taper dessus à une mule qui gît par terre pour qu’elle avance, elle ne réagit pas puisqu’elle est morte. Le RND est kaput, donc il n’est plus « redressable. »
    Les responsables de ce parti font comme dans les dessins animés : quand un personnage marche dans le vide sans le savoir, il tâtonne sous ses pieds, suant de nervosité, sans oser regarder sur quoi il est en train de marcher, comme si la pesanteur attendait qu’il se rende d’abord compte de sa situation avant de le happer. Dès qu’il se rend compte qu’en effet il marche dans le vide, il plonge et va s’écraser au fond du ravin. Le RND, comme tout le pouvoir d’ailleurs, en est à ce stade de déni de la réalité.

    Zaatar
    25 mars 2019 - 19 h 08 min

    Même plusieurs morsures de serpents ne peuvent venir à bout du Ratel. Il a le cuir très épais et la peau dure et il finit par bouffer tous les serpents qui ont toujours fait ses repas.

    Anonyme
    25 mars 2019 - 18 h 51 min

    plusieurs fois chef du gouvernement entre 1995 et 2008, Premier ministre de 2008 à 2012, chef de cabinet du président de la République de 2014 à 2017, puis de nouveau Premier ministre de 2017 à 2019. Il détient le record de durée au poste de chef du gouvernement. Cette longévité découle que ce petit larbin a été recruté par les services (il a passé son service national à la présidence) et a été désigné secrétaire général du parti RND concocté dans les laboratoires. ce n’est rien de plus qu’un chargé de missions et des sales besognes. son mépris du peuple pratiquement permanent illustre le sentiment de la pègre au pouvoir envers le peuple. Tout ce beau monde oublie que tout a une fin et que bien mal acquis ne profite jamais. Ils rendront compte un jour devant une justice indépendante

    9
    4
    alg
    25 mars 2019 - 18 h 26 min

    plusieurs fois chef du gouvernement entre 1995 et 2008, Premier ministre de 2008 à 2012, chef de cabinet du président de la République de 2014 à 2017, puis de nouveau Premier ministre de 2017 à 2019. Il détient le record de durée au poste de chef du gouvernement. Cette longévité découle que ce petit larbin a été recruté par les services (il a passé son service national à la présidence) et a été désigné secrétaire général du parti RND concocté dans les laboratoires. ce n’est rien de plus qu’un chargé de missions et des sales besognes. son mépris du peuple pratiquement permanent illustre le sentiment de la pègre au pouvoir envers le peuple. Tout ce beau monde oublie que tout a une fin et que bien mal acquis ne profite jamais. Ils rendront compte un jour devant une justice indépendante

    4
    2
    Alatriste
    25 mars 2019 - 17 h 14 min

    Voilà un homme au destin atypique qui cristallise toute la rancœur et le ressentiment de la population algérienne. Rien que pour cela, il mérite tout mon respect ! Quoi qu’on dise, Ouyahia incarne la fine fleur des hommes politiques de sa génération. L’un des rares serviteurs dogmatique et compétent de la République à s’être forgé la carrure d’homme d’État. On le décrit comme l’ « artisan des sales besognes » : Mais celui qui ne craint pas la vindicte populaire et dont la raison d’exister, au mépris de ses intérêts égoïstes et sa carrière politique, est vouée exclusivement au service de l’intérêt suprême de l’État apporte la preuve éclatante de son patriotisme et de son amour de la patrie. A moins d’être masochiste, mais j’en doute fort. Mes hommages et mon admiration M. Ouyahia ! Vous fûtes un grand guerrier !

    15
    26
      Anonyme
      25 mars 2019 - 19 h 07 min

      Si maintenant les hommes de basses besognes et de caniveaux sont à tes yeux des hommes d’État et des modèles, je penses qu’il y a quelque chose qui doit sérieusement clocher quelque part….

      3
      1
    Nora
    25 mars 2019 - 16 h 18 min

    Il lui reste dans peu de temps soit prendre la valise (la malette l’a probablement devancė) soit l’une des prisons qu’on a construit pendant son rėgne! L’ironie du sort, il menacait le peuple et ne voilà t-il pas qu’il se retrouve lui-même coincė! Tel est pris qui croyait prendre! Arfaa3 rassek à Da h’mimed!

    10
    8
    BEN
    25 mars 2019 - 16 h 18 min

    LE FLN ET LE RND SONT MORTS PAS DE CONDOLÉANCE DU PEUPLE ALGÉRIEN

    16
    4
    Anonyme
    25 mars 2019 - 15 h 57 min

    Moi, je propose qu’on laisse encore A. Ouyahia tenir bon, mais tout seul !
    Que tous les membres du RND démissionnent en bloc, en même temps, et le laissent seul aux commandes du RND.
    Une autre solution plus efficace, qui a déjà fait ses preuves, serait de recourir à la stratégie des… cadenas !
    Je suis sûr qu’il doit bien y avoir l’équivalent d’un Bouchareb du FLN au sein du RND. Après tout, ces partis ne sont-ils pas des frères siamois ? Ils doivent donc partager très certainement le même capital génétique.

    13
    4
      Bahri
      25 mars 2019 - 18 h 36 min

      Il ne faut pas oublier qu »un rapport sur la fraude commise par les 2 « supers partis » a été bloqué mis en veilleuse et sera tôt ou tard exhumé et il seront incinérés sur les eaux de Oued El Harrach à défaut du Gange.

      7
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.