Liste des nouveaux membres du gouvernement

Bedoui presse
Noureddine Bedoui. New Press

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a nommé, ce dimanche, les membres du gouvernement qui sera conduit par le Premier ministre, Noureddine Bedoui, indique un communiqué de la Présidence de la République.

Ce gouvernement est composé de 27 ministres. Six membres de l’ancien gouvernement ont été reconduits.

Pour rappel, Bedoui, 59 ans, a été nommé Premier ministre le 11 mars 2019 en remplacement d’Ahmed Ouyahia par le président de la République.

Noureddine Bedoui : Premier ministre.

– Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd-Salah : vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire.

Sabri Boukadoum : ministre des Affaires étrangères.

Salaheddine Dahmoune : ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire.

Slimane Brahmi : ministre de la Justice, garde des Sceaux.

Mohamed Loukal : ministre des Finances.

Mohamed Arkab : ministre de l’Energie.

Tayeb Zitouni : ministre des Moudjahidine.

– Youcef Belmehdi: ministre des Affaires religieuses et des Wakfs.

– Abdelhakim Belabed : ministre de l’Education nationale.

– Bouzid Tayeb : ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

– Moussa Dada : ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels.

– Meriem Merdaci : ministre de la Culture.

– Houda Imane Feraoun : ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique.

Raouf Bernaoui : ministre de la Jeunesse et des Sports.

– Ghania Eddalia : ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme.

– Djamila Tamazirt : ministre de l’Industrie et des Mines.

– Cherif Omari : ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche

– Kamel Beldjoud : ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville.

– Said Djellab : ministre du Commerce.

– Hassane Rabhi : ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement.

– Mustapaha Kouraba : ministre des Travaux publics et des Transports.

– Ali Hamam : ministre des Ressources en eau.

– Abdelkader Benmessaoud : ministre du Tourisme et de l’Artisanat.

– Mohamed Miraoui : ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

– Hassan Tidjani Haddam : ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale.

– Fethi Khouil : ministre des Relations avec le Parlement.

– Fatma Zohra Zerouati : ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables.

En outre, conformément à l’article 92, alinéa 6, de la Constitution, Monsieur le Président de la République a également nommé, ce jour, Ahmed Noui, ministre, secrétaire général du gouvernement.

R. N.

 

Comment (35)

    El ghorba
    1 avril 2019 - 14 h 19 min

    C’est une provocation de plus, ces pourris sont incorrigibles.
    Ce cafard de Bédoui s’y croit vraiment!
    Ces salopards ne retiennent pas les leçons, ils ont oublié comment Khaddafi a fini, par exemple.
    Ils vont payer très cher leur méfaits et leurs mépris.
    Il est temps pour l’armée de siffler la fin de la partie et d’ordonner l’arrestation de tout ce panier de crabes et de les remettre entre les mains de la justice pour qu’ils paient pour leurs crimes, leurs méfaits et leurs trahisons.
    Vu que la souveraineté émane du peuple, le peuple au vu de ses manifestations mandate l’armée pour faire le nettoyage maintenant.
    Place à un comité de salut et à un vrai gouvernement de transition pour la suite. On a déjà perdu trop de temps et il faut agir vite pour couper l’herbe sous les pieds des comploteurs intérieurs et extérieurs. Plus vite la transition sera mise en place, mieux nous nous sentirons en sécurité et nous pourrons enfin nous mettre au boulot sérieusement pour commencer à redresser le pays.
    Vive le peuple Algérien, vive sa formidable jeunesse, vive les patriotes et gloire à nos martyrs.
    Tahya el djazayer.

    Vroum Vroum ..
    1 avril 2019 - 12 h 34 min

    Déjà où est Mr Bouteflika ???…On ne l’a pas vu !!..Reprenons depuis le début.. Élection présidentielle , Cinquième Mandat bidon , désistement Benflis et Mokri et Djabalah, FrèresM, annulation Cinquième Mandat , ne reste plus que le Candidat Ali Ghediri , Annulation de l’élection Présidentielle..Manifestation Monstre…selon moi on y voit une manœuvre du clan cinquième mandat et manœuvre complémentaire (…)
    Bonne Route à l’Algérie et que Allah et ANP protègent l’Algérie .

    Anonyme
    1 avril 2019 - 12 h 09 min

    VOUS AVEZ TOUT A FAIT LE DROIT DE REMANIER ET TOUILLER JUSQU’AU 28 AVRIL LE 29 VOUS VIRER SINON VOUS OCCUPEZ LES POSTES ILLÉGALEMENT ET VOUS SEREZ CONSIDÉRER COMME DES USURPATEURS?
    LA LOI C EST LA LOI ET PERSONNE N EST AU DESSUS,,, même les monarques !?!? du moins dans les pays de droit

    Elephant Man
    1 avril 2019 - 10 h 45 min

    Que Lamamra se prépare à la présidentielle.
    Et Zeroual à la transition.

    Blakel
    1 avril 2019 - 9 h 44 min

    Je me demande ce que la fille de l’historien Abdelmajid Merdaci est venue faire dans cette galère.

    Lghoul
    1 avril 2019 - 9 h 20 min

    Comment osent ils « former » un gouvernement dont tout le peuple rejette ?
    Vous etes tous illegitimes et aucun gouvernement ne le sera tant qu’il fasse parti de ce systeme super corrompu. Vous avez 4 semaines pour deguerpir tous et sans exception.
    Aucune honte et aucune decence. Qui sont ils au juste ? Je me le demande. Du jamais vu.

    Anonyme
    1 avril 2019 - 8 h 51 min

    Turnover la dernière trouvaille en manière du maintien de la corruption du vol et du viol des biens de la loi par le clan des esclaves de l’euro du dollar. Ce gouvernement sera le dernier et de très très très courte durée. DÉGAGE, ARHAL, VIDER LES LIEUX CAR LA JUSTICE DU PEUPLE RISQUE DE FAIRE USAGE D UN TSUNAMI POUR LES SOUDS LES AVEUGLES LES MUETS LES MULES DE LA présidence

    Kenza
    1 avril 2019 - 8 h 11 min

    Eh ! on est le premier avril…C’EST UNE BLAGUE ! certes, une blague de mauvais goût, mais c’est une blague…ce clan mafieux se fout du peuple et de son armée ! Ce nouveau gouvernement est un pied de nez au peuple Algérien qu’il a toujours méprisé et à son armée. Bouteflika veut mourir sur le trône coûte que coûte….après lui le déluge ! Il ne veut pas que ça soit le peuple et son armée qui le fassent dégager…c’est juste une question d’égo surdimensionné d’un mégalo en fin de vie rempli de haine et qui a pris le pouvoir juste pour se venger du peuple algérien et de son armée qui, le connaissant fourbe et machiavélique, l’a empêché de succéder à Boumediene. Même s’il n’a plus la capacité de le faire, c’est son frère qui s’en charge.
    Le peuple, pour sauver l’Algérie, a pris ses responsabilités. Que son armée populaire fasse de même ! Khalass ! Baraket ! Basta ! Y en lmarre !….ils ont fait assez de mal à ce pays !

    Ali El Bey
    1 avril 2019 - 7 h 06 min

    On reprend les mêmes et on recommence c’est ainsi la politique d’un régime corrompu, sinon on aurait écouté le peuple et ses revendications, on économisant de l’énergie et de l’argent

    Choucom
    1 avril 2019 - 7 h 02 min

    Tout est calculé. D’après certaines chaînes de télé le Président (?) va déposer sa démission dans les heures ou les jours à venir. BENSALAH prendra l’intérim et des élections présidentielles auront lieu dans les 90 jours suivants. Lorsqu’on voit la liste des nouveaux ministres, presque tous issus des cadres supérieurs de ces même ministères, on comprend leur jeu. Ces élections seront supervisés par le nouveau ministre de l’intérieur qui n’est autre que l’ex secrétaire général de BEDOUI. Et rebelote pour les 20 prochaines années.

    aghyoul
    1 avril 2019 - 4 h 11 min

    ma tefrete ghir fi zaouali

    Anonyme
    1 avril 2019 - 3 h 30 min

    De la provocation pure et simple

    Anonyme
    1 avril 2019 - 1 h 43 min

    Nous avons un président débile. Il nomme un gouvernement pour 3 semaines. Constitutionnellement, il en a le droit mais éthiquement non. Mais en a t-il de l’éthique?
    Quant à Lamamra, il est passé par pertes et profits. Il a sali sa réputation en revenant dans la couche de Bouteflika pour quelques jours. Mais peut-on seulement le plaindre? À mon avis, non. C’est le prix d’une péripatéticienne quand le maquereau s’appelle Bouteflika

    Anonyme
    1 avril 2019 - 0 h 15 min

    Dégagez ça veut dire dégager. Arhal yaani arhal. Les barques munies de coffre fort dont une medicalisees attendent haragas de luxe . Les jeunes aventuriers qui ont fuient l’Algérie sont impatients de retrouver l’air pure non pollue du pays. Dégagez arhal. Point barre et barres toi et ton équipe. Les avions sont cloués au sol.

    ZORO
    31 mars 2019 - 23 h 49 min

    l histoire retiendra que l ensemble de ce gouvernement est contre la volonté du
    peuple.
    SIGNEZORO…Z…

    Chaoui Ou Zien
    31 mars 2019 - 23 h 39 min

    A quoi joue au juste Gaid Salah? Il y’a peine quelques semaines, il etait pour un 5eme mandat nous faisant tous croire que Bouteflika est aussi solide qu’un cheval. Quelques petites journees plus tard il fait une volte face complete et parle d’appliquer l’article 102 de la constitituiton sur Bouteflika. Mais aujourdhui on le voit sur la liste d’un nouveau “gouvernement” approuve par quelqu’un qui n’a plus aucune raison d’occuper el mouradia et recuse a la fois par le peuple et par Gaid Salah lui meme. A t-il ete mis dans ce gouvernement a son insu? Improbable. A t-il fait l’objet de pressions du genre “ti goule ji goule” (phrase empruntee a notre defunt inspecteur Tahar ou peut etre son apprenti, je me rappelle plus). C’est a lui de nous le prouver. A moins bien sur qu’il ait decide de s’accaparer des talents de “dribleur” politique de son ancien patron. Sauf s’il a un plan que nous les communs des mortels ne pouvons comprendre, Il est temps qu’il s’explique car il semble certainement jouer un jeu trouble indigne de l’armee qu’il represente et que tout le peuple respecte. Avec tous mes respects.

    Anonyme
    31 mars 2019 - 23 h 34 min

    AU DIABLE VOUS ET VOTRE GOUVERNEMENT DE KHOROTO

    El pueblo
    31 mars 2019 - 23 h 32 min

    ENCORE CETTE HISTOIRE DE BOUTEFLIKA A NOMÊ CECI A PROCÉDÉ A CELA
    MRS LES JOURNALISTES ARRÊTEZ VOUS AUSSI CES KHOURAFATES
    QUELQU’UN A T’IL VU CE PRÉSIDENT OU L’ A T IL ENTENDU?
    BARAKAT DE CES DÉSINFORMATIONS?

    Cha3bia
    31 mars 2019 - 23 h 09 min

    J’aurai souhaité que l’on maintienne Mme Benghebrit à son poste parceque là je considère que l’on a fait une concession aux islamistes qui s’égosillent sur les plateaux de télévision comme cet imam enseignant qui critique à tord des personnes sans justificatif. Un vrai manipulateur pervers narcissique dangereux ayant un impact négatif sur nos jeunes. On voit que son problème c’est la femme et seulemnt la femme.

    Vroum Vroum 🤔🙄..
    31 mars 2019 - 23 h 09 min

    Pour la forme , mais sans la forme .

    firmus
    31 mars 2019 - 23 h 07 min

    C’ est à ne rien comprendre mdr, gaid salah qui est prêt à virer bouteflika et bouteflika qui le maintien. C’ est vraiment une affaire entre eux quoi, ils pensent que l’ Algérie se joue à travers quelques personnes et des arrangements etc. Ossimoubillah ghir tqowdo ga3 kima rakom bedra3, nous allons augmenter d’ un cran attendez voir yel rkhass !! El djazaïr mechi ta3 bebekom woula yemekom !! Génération hedi ta3 chyoukha taa khra taa zaimisme, vous allez voir comment nhechmokom et comment nous allons dégonfler votre ego à en ne plus péter !

    RODEO
    31 mars 2019 - 23 h 01 min

    Tous ne seront pas reconnus du Peuple et sont donc grillés sauf bien sùr le vice ministre chef d’état-major le général de corps d’armée Gaid Salah

    RODEO
    31 mars 2019 - 22 h 54 min

    Wallah ma yest’haou , de toutes façons tous les membres de ce « gouvernement » de Bedoui sont grillés et donc ne sont pas reconnus du peuple et qu’ils peuvent dire adieu à leur avenir politique avec le Gouvernement le vrai dans pas longtemps inchaa Allah !!!

    Vangelis
    31 mars 2019 - 22 h 29 min

    Pourquoi faire ?

    On voit bien que le régime continue dans ses travers. Il fait vivre l’Algérie au jour le jour tel un épicier sans objectif à moyen-long terme.

    Ces personnes qui ont accepté des sièges éjectables sont inconscientes de l’avenir qui leur est réservé. Elles vont faire de la figuration pendant un mois et puis trois petits tours et puis s’en vont. Mouillées par les derniers soubresauts de Saïd qui agit comme un maffieux tirant ses dernières cartouches avant sa mort.

    Félicitations !
    31 mars 2019 - 22 h 26 min

    Mabrouk ! Longévité !!! (vos âges ne sont pas communiqué) que la fête continue !

    Chaoui Ou Zien
    31 mars 2019 - 22 h 14 min

    De qui se moque t-on? Ces gens sont vraiment dur d’oreille. C’est un melange de hna imout kaci avec maaza oula tourat. Le peuple a dit partez! Ce « gouvernement » est disqualifie avant sa prise de fonction du au fait qu’il a ete annote par Bouteflika.

    Anonyme
    31 mars 2019 - 22 h 02 min

    Bouteflika (ou celle ou celui qui parle pour lui) fait comme Macron, il lave la vitrine.

    MELLO
    31 mars 2019 - 21 h 39 min

    Nouveau gouvernement anti constitutionnel, chargé des dépenses courantes, mais quelle est sa durée de vie ? .jusqu’au 28 Avril ? Le peuple doit encore patienter avant que le SYSTÈME NE DÉGAGE. On a comme l’impression , que les roues de la révolution se sont engluées dans la boue et l’Algérie patine.
    La question c’est de comprendre comment Gaid Salah, précurseur d’un éventuel changement, est maintenu au poste de chef d’état major et vice ministre de la défense ? Incompréhensible non ?.
    Pourquoi perdre du temps et rester jusqu’au 28 Avril pour avoir ce changement tant exigé par le peuple ?
    Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

    Abdelka
    31 mars 2019 - 21 h 38 min

    Ce soit disant gouvernement va aller directement à la poubelle.

    Anonyme
    31 mars 2019 - 21 h 33 min

    ce systeme n a rien compris ! le hirak l a criè à haute voie Bedoui dégagez ; et ce systeme le garde et ainsi reprovoque le peuple algerien ! il cherche à créer le chaos après eux car ils ont pris leurs dispositions de l autre cotè de la mer méditerranéenne !

    Anonyme
    31 mars 2019 - 21 h 30 min

    Benghabrit , l’unique ministre compétent de l’ex gouvernement a été débarquée pour faire plaisir aux islamistes.
    c’est un mauvais signe de ce que sera l’Algérie de demain.

    Sidali
    31 mars 2019 - 21 h 22 min

    Sans le Patriote LAMAMRA ce Gouvernement manque de sel.

    Mir
    31 mars 2019 - 21 h 13 min

    Mir : Ministre du Khoroto
    Ahhhh no !!! je démens formellement avoir donné mon accord pour figurer dans ce Gouvernement Khorti !
    Merci à Bedoui d’effacer immédiatement mon modeste Nom.

    Zaatar
    31 mars 2019 - 21 h 04 min

    Adhrab bark, chelouah men koul jih ou kouar oua3ti la3ouar. Voilà en gros ce qui vient de se passer, l’événement de la semaines. H’MIDA tient absolument à rester au pouvoir. On l’avait prévu. On a même avancé qu’il nous ressortira encore un coup diabolique pour tromper tout le monde. Ça a l’air d’avoir commencé.

    La Viriti
    31 mars 2019 - 20 h 59 min

    Louh doit être poursuivi pour avoir sali et détruit la justice et pour en avoir fait un instrument de contrôle des opposants au clan Bouteflika….Il va bénéficier de la protection auxquels ont droit tous les membres de la tribu tlemcano marocaine qui ont servi une famille au dépend d’un pays d’un peuple et des institutions nationales…Belaiz devra également répondre de haute trahison tout comme khellil et ould kaddour…

    Les haddad et autre sellal ou tahkout ne sont que des fusibles made in Taïwan..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.