Gaïd-Salah appelle à l’application «immédiate» des articles 7, 8 et 102 de la Constitution

dialogue
Le général-major Ahmed Gaïd-Salah. New Press

Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd-Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, a appelé mardi à «appliquer immédiatement la solution constitutionnelle», proposée par l’ANP, à travers l’application des articles 7, 8 et 102 et entamer ainsi le «processus garantissant la gestion des affaires de l’Etat dans le cadre de la légitimité constitutionnelle», indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

«Ainsi, nous estimons qu’il n’y a plus lieu de perdre davantage de temps et qu’il faut appliquer immédiatement la solution constitutionnelle proposée, à savoir la mise en application des articles 7, 8 et 102 et entamer le processus garantissant la gestion des affaires de l’Etat dans le cadre de la légitimité constitutionnelle», a affirmé le général de corps d’armée, qui a présidé une réunion au siège de l’état-major de l’ANP avec les commandants de Forces, les commandants des Régions militaires, le secrétaire général du ministère de la Défense nationale et les chefs des deux départements de l’état-major de l’ANP, précise la même source.

«Cette réunion s’inscrit dans le cadre du suivi des développements relatives à la proposition formulée par l’ANP visant la mise en application des articles 7, 8 et 102 de la Constitution». «Aussi notre décision est claire et irrévocable. Nous soutiendrons le peuple jusqu’à ce que ses revendications soient entièrement et totalement satisfaites», a souligné M. Gaïd-Salah. Et d’ajouter : «Etant un fils du peuple et partant de la responsabilité historique qui m’incombe, je ne pourrai que m’aligner sur ce peuple dont la patience n’a que trop duré et qui a tant souffert des différentes épreuves car il est temps pour qu’il recouvre ses droits constitutionnels légitimes et sa pleine souveraineté.»

«Enfin, nous réitérons que notre démarche pour trouver une solution à cette crise émane exclusivement et strictement de notre allégeance envers la patrie et uniquement la patrie, car nous croyons fermement en la capacité du peuple algérien à surpasser les crises, aussi graves qu’elles puissent être, grâce à ses référents historiques et civilisationnels ainsi qu’à ses ressources humaines imprégnées de patriotisme et parce que nous sommes convaincus qu’aussi longtemps qu’une personne vive, elle est appelée à disparaître un jour, mais la patrie vivra éternellement», a-t-il conclu.

R. N.

Comment (11)

    Mahboul
    3 avril 2019 - 18 h 30 min

    Et maintenant.. Que [email protected]

    Vroum Vroum 😤..
    3 avril 2019 - 0 h 19 min

    Visionnez les dernières Vidéo de Rafaa 156 JZR sur YouTube au sujet de la Présidentielle .. exemplaire , exelente source , un grand patriote tres tres bien informé .

    Vroum Vroum 😤..
    2 avril 2019 - 23 h 51 min

    Durant vingt ans aucune succession ni Préparer la succession , ni respiration Politique…on attend le dernier jour pour enfin , Oh ! au fait y’a une constitution , et des articles !!..Donc tous les ministres doivent démissionner en même temps que Mr Bouteflika , même le Vice ministre de la Défense qui a été nommé par le Président démissionnaire !.. Renouvellement obligé… .J’ai énormément de respect pour la génération après Indépendance , mais pour booster l’Algérie il faut renouveler le Personnel en haut lieu , .c’est une faute d’avoir attendu le dernier jour..Gouverner c’est prévoir !!.. Rien n’a été prévu… et il serait injuste d’accabler seulement Mr Bouteflika qui mérite le repos loin des affaires.. Le Général Toufic en retraite , Mr Bouteflika départ, Mr Gaid Sallah doit suivre , le renouvellement naturel …

    22
    Hamlaoui
    2 avril 2019 - 21 h 40 min

    Bouteflika s’offre un fin sans gloire sans assurer la protection de son clan tout en évitant une fin semblable à celle du président SOUSEKO. LE PEUPLE A RÉUSSI À IMPOSÉ SON CHOIX SON AGENDA . FILICITATION AU PEUPLE ALGÉRIEN. MABROUK 3ALINA. GLOIRE À NOS MARTYRES . LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE EST EN MARCHE . vigilance vigilance vigilance. La voix et la voie du peuple est la seule et la bonne unique façon de vaincre la corruption et laminé le clan des mafieux

    10
    19
      Marcus
      3 avril 2019 - 14 h 46 min

      c’est pas encore finit !

    Hamlaoui
    2 avril 2019 - 21 h 25 min

    Bouteflika s’offre un fin sans gloire sans assurer la protection de son clan tout en évitant une fin semblable à celle du président SOUSEKO. LE PEUPLE A RÉUSSI À IMPOSÉ SON CHOIX SON AGENDA . FILICITATION AU PEUPLE ALGÉRIEN. MABROUK 3ALINA. GLOIRE À NOS MARTYRES . LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE EST EN MARCHE .

    7
    8
    El ghorba
    2 avril 2019 - 20 h 35 min

    Enfin, le panier de crabes est en train d.etre ramassé.Il était temps que l’armée fasse son boulot.Merci et maintenant Passos à la suite.
    La souveraineté au peuple et l’armee pour l.accompagner et protéger la transition.
    Vive l’Algerie libre

    9
    16
    Felfel Har
    2 avril 2019 - 20 h 04 min

    Il faut immédiatement procéder à l’arrestation des frères Saïd et Nacer Bouteflika pour usurpation de fonctions, dilapidation de deniers publics (à cause des multiples voyages en Suisse), malversations financières, racket, abus de pouvoir, détournement de fonds publics et atteinte à la sécurité de l’État. La garde rapprochée étant neutralisée, le roi sera en position peu enviable. Échec et mat!
    Ce verrou ayant sauté, il faudra passer aux autres centres d’inertie: Le conseil constitutionnel, l’APN, le Conseil de la Nation, le SG du FLN, du RND, du TAJ, du MPA, de l’UGTA, tous ces fidèles du clan.
    Aprés quoi, il faudra mener des enquêtes pour identifier les origines des fortunes acquises en seulement 20 ans quand, ailleurs, des hommes d’affaires forts avisés et compétents mettent toute une vie pour accumuler une telle richesses. Confions à la justice le soin de les juger et de décider de leur sort!
    Tant que le fer est chaud, il faudra aussi s’employer à débusquer au sein de l’Administration centrale (ministères) et décentralisée (Wilayate, dairate, APC), des entreprises nationales, des directions des douanes, des impôts, tous ceux qui, placés par la fratrie, se sont comportés de façon anti-nationaliste en facilitant des transactions douteuses sur le dos du peuple et de son Trésor Public ou qui ont empêché des hommes d’affaires de mener à bien leur projet car ils ont refusé de payer la dîme au clan des prédateurs insatiables.
    Bref, c’est le moment de nettoyer le pays de tous ceux qui, sans vergogne, ont privé le peuple de sa part de richesse, qui l’ont paupérisé.
    Last but not least, il faudra s’atteler à reconstruire un pays en le dotant d’une Constitution, de structures administratives, économiques, politiques ainsi que de nouvelles règles de fonctionnement qui respecteront la souveraineté du peuple. « A coeur vaillant, rien n’est impossible! »

    12
    3
    bozscags
    2 avril 2019 - 19 h 55 min

    tres bonne nouvelle il faut tous les juger pour haute trahison et apres direction la prison .

    9
    3
    Anonyme
    2 avril 2019 - 19 h 51 min

    Mon general vos paroles doivent etre suivis par des actes……et immediatement.
    Les rumeurs de demission …..possible aujourd hui

    5
    2
    Urgent!
    2 avril 2019 - 19 h 44 min

    Selon 2 avocats suisse les avoir de Bouteflika et de ses proches en Suisse seraient en passe d’être gelés.

    9
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.