Anep, partis et syndicats : les premières mesures du nouveau gouvernement

Bedoui presse
Noureddine Bedoui. New Press

Le nouveau gouvernement Bedoui a pris ses premières mesures, dont plusieurs d’ouverture en direction de la presse, de l’opposition, des associations et des syndicats, au lendemain de la démission du président Abdelaziz Bouteflika.

Une de ces mesures concerne l’attribution de la publicité publique (messages gouvernementaux, annonces légales ou publicités de sociétés publiques ou parapubliques) à la presse, souvent accusée d’être un instrument politique pour «récompenser» les médias conciliants.

Le ministre de la Communication est chargé de mettre en œuvre «outils et mécanismes juridiques» en vue de garantir la «transparence» et «l’objectivité dans l’attribution de la publicité publique, sans exclusion, ni discrimination aucune entre l’ensemble des médias publics et privés», indique le gouvernement dans un communiqué cité par l’agence officielle APS.

Le gouvernement va également procéder à l’«examen» et au «traitement» des demandes d’agrément, déposées par les partis politiques et associations au ministère de l’Intérieur et par les syndicats au ministère du Travail, selon ce communiqué.

R. N.

Comment (13)

    MELLO
    4 avril 2019 - 20 h 32 min

    Non , Mr Bedoui, le train de démocratie à déjà démarré, mais il a démarré sans vous et votre gouvernement .Tous vous devez quitter la gare et cessez de nous envoyer vos messages illusoires , et vous ne direz plus que c’est le programme de fakhamatoun. La publicité, les partis et les syndicats auront de nouvelles ouvertures sur la société et n’auront pas besoin de votre commande. Liberté, justice, égalité seront les axes d’évolution de cette société.

    2
    1
    Zaatar
    4 avril 2019 - 20 h 12 min

    Le président a démissionné. Son gouvernement doit faire de même. Ils doivent tous partir, même ceux qui viennent d’être nommés.

    Rapido 5
    4 avril 2019 - 16 h 30 min

    Mr Bédoui le peuple réclame votre départ ainsi celui de vos amis, Belaiz, Bensalah, Bouteflika, alors respecter ce peuple il est souverain chez lui, mais pas vous car vous ête qu’un simple commis des hommes de l’ombre où est votre fierté et honneur

    4
    1
    Anonyme
    4 avril 2019 - 12 h 35 min

    Tu peux prendre toutes les mesures que tu veux, rien ne te blanchira. Pour toi c’est trop tard. Tu t’es goinfre dans le “mangeoir” des bouteflika.

    4
    3
    Ismail GUELLIL
    4 avril 2019 - 10 h 40 min

    Chers compatriotes Bonjours;

    Mobilisons-nous contre ce système à commencer par ces 3 personnages nuisibles à L’Algérie ci-joint leurs photos.

    Avec Rigueurs et persévérance de notre force par une conduite pacifique, sans relâche de faire appliquer l’article 7 et 8 et le 24 et le 74 et 75 jusqu’aux bouts chers amis Oui jusqu’aux bouts.

    L’espérance et la lumière de la démocratie juste et participative avec une liberté pour tous tant attendue par ce grand peuple Algérien elle est presque à notre porter

    La victoire nous permet de fleurir la mémoire de nos héros Martyrs de la révolution toute en protège notre mère-patrie Algérie.

    Chers compatriotes nous sommes presque à la fin, L’Union fait la force notre sincérité et la loyauté envers notre L’Algérie nous fait rentrer par la grande porte de l’histoire de ce bas Monde vive L’Algérie libre

    Dr Ismail GUELLIL

    5
    3
    Tonton
    4 avril 2019 - 9 h 33 min

    Salam ouarlikoum j’espère in shaa ALLAH que la diaspora pourra rentrer chez elle obligé de vivre dans des pays qui sont pas les nôtres ou qui ne nous reconnaît pas enfant de moudhjaid parti vivre les uns sur les autres ailleurs avec des vies difficile pendant que des enfants d harkis dirigent l Algérie et même nos consulats en France et ailleurs stop à tout ces gens étrangers à notre pays et à notre nation reprenons nos droits et envoyer tout ces celerats en prison et surveiller par le peuple

    5
    6
    Anonimaoui
    4 avril 2019 - 7 h 43 min

    Y’a si Bedoui aies un soupçon d’honneur et jettes le tablier ne serait ce en solidarité avec celui qui a fait de toi wali, ministre puis premier ministre alors que vu tes compétences tu n’aurais jamais dépassé le poste de secrétaire de mairie dans un douar isolé. Aucune dignité. Ce sont des gus de ton accabit qui ont permi au clan prédateur de se maintenir au pouvoir pendant 20ans et de se recycler maintenant sous une autre forme plus sournoise.

    16
    6
    Anonyme
    4 avril 2019 - 7 h 39 min

    BEDOUI DÉGAGE TOI ET TON GOUVERNEMENT
    ON NE VEUT PLUS VOUS VOIR

    16
    3
    Kenza
    4 avril 2019 - 7 h 13 min

    C’est Trop tard Mr Bedaoui. Ces mesures, il fallait les prendre du temps de votre fakhamatou3ou. Mais c’est seulement grâce au peuple qu’aujourd’hui vous pouvez prendre de telles mesures. Aussi, Mr Bedaoui, le peuple vous refuse le droit de venir aujourd’hui les appliquer, comme il le refuse à tous ceux qui ont accepté de bouffer au râtelier du pouvoir… et il vous demande juste de DÉGAGER !
    Merci d’entendre le peuple…même si ça se passe dans une ambiance festive, on commence à être un peu fatigués de sortir manifester tous les vendredi.

    20
    3
    Lyes Oukane
    4 avril 2019 - 6 h 58 min

    Très bien monsieur Bedoui ,continue avec ce raisonnement là . Ce vendredi les jeunes vont te construirent à toi et à tes mesurettes une belle boite en sapin pour l’éternité . Monsieur distribue des bonbons aux partis ,aux syndicats ,aux associations ,à la presse comme on prescrit des sédatifs ? Ya Bedoui c’est fini tout ça . Le peuple a les crocs . La moitié de la population algérienne est dans la rue et toi tu distribues des caramels . Tu sais j’aurais même accepté que tu proposes de la peinture blanche et des pinceaux à tout le monde pour repeindre la capitale et toutes nos villes . Juste pour calmer le jeu et cacher un peu la misère . Pendant que je t’ai sous la main ,tu ne saurais pas où est Naima Salhi ,tu sais celle qui braille tant toute l’année ,la fameuse descendante directe de la famille de notre prophète Mohamed ( QSSL ) ? Si tu nous la trouves andek joker sinon zagat alik .

    18
    4
      Vroum Vroum 🙄..
      4 avril 2019 - 16 h 19 min

      Le Pays ne peut pas rester sans Gouvernement et Premier ministre… C’est Mr Bedoui ou un Autre , il doit y avoir un chef de Gouvernement et des Ministres .

      2
      2
        Lyes Oukane
        4 avril 2019 - 21 h 07 min

        Bonsoir Vroum Vroum . Entièrement d’accord avec toi . Il faut un minimum de gouvernement jusqu’à ce que la situation se stabilise . Je voulais juste faire remarquer au PM qu’il devrait se creuser un peu plus les méninges plutôt que de faire de la simple distribution démagogique .

    Karim
    4 avril 2019 - 5 h 40 min

    Pour que les concurrents aux prochaines législatives aient les mêmes chances au départ, il faut déposséder le FLN et le RND de tous les immeubles et meubles de l’Etat, acquis gratuitement.

    25

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.