Talaie El-Houriyet dénonce la répression de la marche des étudiants

répression
Les étudiants ont fait face aux forces de l'ordre. New Press

Par Hani Abdi − Le parti de Benflis s’élève énergiquement contre la répression de la marche pacifique des étudiants. «Le peuple algérien dans son ensemble a ravivé notre fierté et fait l’admiration du peuple entier par le caractère pacifique et hautement civilisé de toutes les marches qu’il a organisées jusqu’ici», souligne d’emblée le parti d’Ali Benflis. Et d’ajouter : «Il est profondément attristant et affligeant que les pouvoirs publics fassent montre aujourd’hui de leur incapacité à se hisser à ce niveau de responsabilité, de sérénité et de civilité.»

«La répression brutale et injustifiée du mouvement estudiantin nous ramène en arrière c’est-à-dire aux méthodes et aux pratiques d’un régime politique que les algériennes et les algériens veulent effacer de leur mémoire», condamne cette formation politique, qui rappelle les vieilles habitudes du Premier ministre, Noureddine Bedoui, qui récidive et poursuit ses politiques répressives condamnées et condamnables. «S’il en était encore besoin, ces politiques justifient les profonds sentiments de rejet que lui-même et son gouvernement suscitent de la part de l’immense majorité du peuple algérien», souligne ce parti, pour lequel ces politiques et ces pratiques «doivent impérativement cesser, tout comme doit être scrupuleusement respecté le droit constitutionnel de nos concitoyennes et de nos concitoyens à manifester».

H. A.

Comment (7)

    Anonyme
    10 avril 2019 - 14 h 55 min

    Benflis a été le premier à avoir trafiqué les élections et introduit la corruption à grande échelle. Ses enfants sont en france et manipule le peuple en particulier les étudiants pour pousser à l’émeute. Ses compères Echourouk et Elbilad ne cessent d’embrigader le peuple.

    1
    3
    El pueblo
    9 avril 2019 - 23 h 02 min

    IL NE SAIT QUE DÉNONCER CE ZIGOTO DE BENFLIS

    8
    3
    Anonyme
    9 avril 2019 - 22 h 25 min

    ILS LEUR ONT OFFERT DES PRIMES
    ET LA MEUTE OBÉIT A SES MAITRE

    5
    3
    N'est ce pas !!!!
    9 avril 2019 - 21 h 54 min

    Entièrement d’accord avec le parti de Ali Benflis.
    Les étudiants et les manifestants est aussi une ligne rouge .

    4
    6
      naaja
      10 avril 2019 - 8 h 09 min

      c’est ce meme ben feles qui a instaure l’interdiction de manifester . tres democrate le gars waw !

      5
      2
    Anonyme
    9 avril 2019 - 19 h 17 min

    Prends ton Bedoui et Dégage.

    3
    4
    Anonyme
    9 avril 2019 - 18 h 08 min

    Bedoui en justice. Il a permis l’ usage de la violence.
    Il est temps que ce Bedoui parte. Il est indésirable.

    15
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.