L’Algérie consomme 7 milliards de sacs en plastique qu’elle ne recycle pas

plastique
Les déchets plastiques abandonnés dans la nature sont quasiment non dégradables. D. R.

L’Algérie est le cinquième consommateur de sacs en plastique dans le monde avec près de 7 milliards de sacs utilisés annuellement, au moment où le plastique représente, faute d’une industrie de recyclage, 60 à 80% des déchets déversés dans le milieu marin national, a indiqué mardi à Alger un professionnel de ce secteur, selon l’agence de presse APS.

Intervenant lors d’une journée d’information organisée par la Chambre algéro-allemande de commerce et d’industrie (AHK Algérie) sur le Salon mondial du plastique et du caoutchouc K2019, qui aura lieu à Düsseldorf (Allemagne) du 16 au 23 octobre 2019, le secrétaire général de l’Association des fabricants de tubes plastiques (AFTP), Ahmed Chouki Bouziani, a pointé du doigt l’absence d’une industrie de recyclage en Algérie : «Le manque de recyclage nous fait perdre au moins 8 milliards de dinars/an, sachant que l’Algérie est le cinquième consommateur mondial de sacs en plastique, après les Etats-Unis, le Maroc, la France et l’Australie, avec 6,5 à 7 milliards de sacs par an.» Et d’ajouter : «Le moyen le moins coûteux et le plus facile de se désencombrer de ces déchets reste le largage dans la nature ou en mer.»

Pourtant, plusieurs procédés simples, tels que le broyage, la fonte, l’extrusion ou encore l’injection permettent de recycler ces produits en localement pour obtenir de nouveaux matériaux (isolants, briques de construction, dalles, tuiles ou encore mobilier), a noté ce professionnel.

En 2018, l’Algérie, grand producteur de pétrole et de gaz, a importé pour près de 2 milliards de dollars de matières plastiques sous forme primaire, soit 95% des besoins nationaux. Elle est ainsi le deuxième importateur de ces matières en Afrique et au Moyen-Orient. Les deux principaux fournisseurs de ces matières premières sont l’Arabie Saoudite et la Chine.

R. E. 

Comment (7)

    Kader
    17 avril 2019 - 19 h 15 min

    Les lobbies sont dans tous les secteurs pourvus que ça rapporte.Honte à vous

    DZA
    11 avril 2019 - 10 h 57 min

    Il faut tout simplement une politique nationale à cet effet et des campagnes de sensibilisation sur la nécessité de protéger l’environnement.
    Ce qui passe forcément par la participation de tous, à cette tache, qui consiste à responsabiliser chaque personne et surtout les ménages, les manufactures et industries polluantes au tri des déchets et leur dépôt dans des bidons et containers spécifiques.
    Cela se fait partout dans le monde, tout au moins dans les pays qui ont une politique pour préserver l’environnement de toutes formes de dégradation et des lourdes conséquences que procure la pollution en général.
    Il y a plusieurs solutions, on n’a pas à réinventer le fil à couper le beurre.
    Depuis de simples gestes civiques en passant par l’usage des paniers ou des sacs en toiles pour faire son marché, afin de diminuer l’usage des sacs en plastique
    En payant également, la juste taxe pour financer toute la chaîne depuis le ramasse jusqu’au recyclage des déchets et immondices.
    Cela se pratique depuis très longtemps dans beaucoup de pays.
    C’est ça, ou ce sera encore, des espaces urbains nauséabonds et une nature dégradées et dangereuse.

    BSD28
    10 avril 2019 - 21 h 03 min

    j ai une tres bonne idée pour utiliser les sacs plastiques sans polluer ,,,, a vendre : l idée!!! contactez moi par le biais AP BSD28 Merci pas sérieux s abstenir moi je le suis

    2
    3
      Lyes Oukane
      12 avril 2019 - 8 h 04 min

      @ BSD28 . Ton idée propose la à notre ministère du commerce ou de l’industrie si tu aimes ton pays plus que le fric . Sinon va voir les oxydentaux ils te dérouleront le tapis rouge . Rabi izidlek .

      1
      1
    Anonyme
    10 avril 2019 - 15 h 26 min

    Le fameux bilan de Bouteflika est plastifié dans la nature.

    4
    3
    ferial
    10 avril 2019 - 15 h 15 min

    Une seule solution pour se débarrasser de ce fléau : interdire tous les sacs plastique et revenir aux cabas et couffins d’antan.

    17
      Kahina-DZ
      10 avril 2019 - 15 h 25 min

      Effectivement, c’est la seule solution durable !!!
      Mais nos ministres ne sont pas recrutés pour réfléchir, juste pour applaudir.

      12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.