Mouad Bouchareb se retire de la direction du FLN

Mouad
Mouad Bouchareb, président de l'APN. PPAgency

Par Hani Abdi – Subissant une double pression de la rue et de ses adversaires au sein du parti, Mouad Bouchareb se retire de la direction du FLN, selon des informations rapportées par plusieurs médias et confirmées par nos sources.

Président du directoire du FLN depuis novembre 2018, Mouad Bouchareb, également président de l’APN, fait partie des symboles du système que la rue veut faire partir pour amorcer une transition démocratique apaisée.

Son retrait, affirment nos sources, était prévisible tant la pression de la rue ne faisait qu’augmenter. Le comité central devrait, selon nos sources, se réunir dans les prochains jours pour élire un nouveau secrétaire général du FLN et une nouvelle direction, dont la mission serait de préparer un congrès extraordinaire.

Le FLN vit en crise quasi permanente depuis pratiquement 2003. D’Ali Benflis, contraint à démissionner en 2004, à Abdelaziz Belkhadem, qui a jeté le tablier sous la pression de la base militante en 2012, en passant par le trublion Amar Saïdani et le loufoque Djamel Ould Abbès, l’ex-parti unique n’a absolument pas connu de répit.

Dans ce contexte de crise politique grave et inédite, marquée par des manifestations gigantesques antisystème organisées tous les vendredis depuis le 22 février dernier, le FLN fait face à un rejet massif de la population. Un rejet exprimé par certains à travers des slogans appelant carrément à le mettre au musée.

La démission de Mouad Bouchareb semble ainsi être le premier acte d’une tentative de sauver de ce qui reste encore de ce parti. Selon nos sources, tout dépendra de la nature de la nouvelle direction qui sera désignée par le comité central.

Le FLN n’est pas le seul parti au pouvoir à connaître une crise interne. Le RND et le TAJ sont également en difficulté depuis le début du hirak.

H. A.

Comment (24)

    bou
    20 avril 2019 - 11 h 15 min

    les gens du FLN sont des juifs
    ils faut tous les mettre en prisons
    ils sont majoritaires a l’APN ils ont voté toutes les lois qui ont mené ce beau pays à la dérives

    jokerpic
    19 avril 2019 - 20 h 41 min

    L’une des sources majeurs du pourrissement de la classe dirigeante est justement le pourrissement du FLN participant massivement a la fraude il a propulser beaucoup d’amateur de la CHKARA et cela depuis le depart forcé de Mr Mehri .
    La chkara et la politique ne peuvent pas s’associé sinon c’est la catastrophe que l’on a subit depuis plus de 15 années. Celui qui veux faire de la politique doit être uniquement au service du peuple .
    Celui qui veux faire des affaire (propre) participe aussi au développement économique mais la fusion des 02 donne un abus de bien sociaux massive .Et c’est ce que le peuple algérien a subit .La fin de la perestroika est proche .

    Anonimaoui
    19 avril 2019 - 12 h 16 min

    C’est un non évènement. Ce chiyat professionnel doit être jugé pour haute trahison du peuple algérien pour avoir tenté de faire maintenir au pouvoir un homme inconscient, handicapé et grabataire juste pour permettre à un groupe de traîtres à la nation comme lui de profiter au maximum de l’argent du trésor public. Il aurait dû remettre le sigle FLN au musée et faire un inventaire des biens mobiliers et immobiliers qui reviennent de droit au domaine public.

    8
    1
    Anonyme
    19 avril 2019 - 6 h 32 min

    Boucharab a juste démissionné, il ne sera jamais inquiété pour corruption ou autre….
    Tout les corrompus doivent être jugés.

    12
    Anonyme
    18 avril 2019 - 22 h 06 min

    C’EST TOUT LE FLN QUI DEVRAIT ETRE DISSOUT
    VOUS AVEZ RUINE LE PAYS

    11
    Anonyme
    18 avril 2019 - 21 h 27 min

    La preuve que Saïd Bouteflika est encore au pouvoir … La guerre des clans continu et le peuple marche pour rien

    9
    2
    El Kendy
    18 avril 2019 - 19 h 24 min

    le FLN c’est de l’histoire et Bouchareb est devenu Chef du parti par éfraction et il le quitte par la porte de secours.Maintenant, il doit quitter la présidence de l’assemblée nationale qu’il a usurpé à Bouhedja.

    Badi
    18 avril 2019 - 18 h 02 min

    En premier lieu,l’État devrait récupérer tous les biens immobilier garnis et toute la logistique que ce parti possède illégalement et qu’il a transformé en mouhafada,kasma,etc…,et le Peuple devrait reprendre les initiales FLN qui appartiennent a l’Histoire de la Nation Algérienne

    12
    Brahms
    18 avril 2019 - 16 h 21 min

    Le parti du F.L.N est décrédibilisé aux yeux des citoyens et des émigrés car votre ex Président a quitté le pays avec la caisse de l’agriculture soit plus de 300 millions d’euros sous l’époque de Nicolas Sarkozy afin d’y acheter des appartements, une SCi immobilière, villa à 660 000 € donc la belle vie pendant que les pauvres citoyens se serrent la ceinture avec 15 000 dinars par mois. Par conséquent, vos discours plus personne n’écoute car c’est que du vent, le temps qu’un autre prenne l’argent pour encore parti et ainsi de suite. En 2019, on ne peut plus s’amuser avec la finance car un jour ou l’autre, les générations futures en paieront les conséquences. Les dépenses inconsidérées d’aujourd’hui ce seront les dettes de demain. Récupérez donc les fonds de l’ex président ce sera beaucoup mieux que vos blablas.
    Les citoyens ne sucent plus leur pouce.

    12
    Anonyme
    18 avril 2019 - 15 h 47 min

    2B=reste 2B?
    Zid…Zid…Zid;;;;;;;;
    Bien entendu, il ne faudrait, surtout, pas confondre le FLN historique, fierté de notre peuple et les vestiges actuels avec leur composante humaine, nid de corrompus et d’opportunistes

    Samgo
    18 avril 2019 - 14 h 56 min

    Il est grand de dissoudre ce parti stalinien et tous les symboles qui le représentent car ils sont la cause de nos grands malheurs depuis l’indépendance.!!!

    29
    6
      Anonyme
      20 avril 2019 - 15 h 17 min

      Ouf il a trop tardé.Qu’il n’oublie pas surtout de mettre le parti au musée il rendra un super grand service au Peuple qui n’a que trop souffert du dictat de cet »appareil »qui aurait dû s’arrêter d’activer dès 1962, épargnant aux Martyrs de se retourner dans leurs tombes.

    Samgo
    18 avril 2019 - 14 h 38 min

    Ce n’est pas uniquement les 4B qui doivent dégager mais tous les anciens du système représentant toutes les lettres de l’alphabet de A à Z!!!!

    25
    3
      Anonyme
      19 avril 2019 - 23 h 29 min

      Même l’alphabet latin ne suffirait pas !

    K. DZ
    18 avril 2019 - 14 h 33 min

    Le prochain SG de ce parti serait à mon avis un Imam car il sera au chevet d’un cadavre politique. La fin du FLN ressemble étrangement à celle de Bouteflika, sans gloire, à force d’abus et de mensonge sur l’histoire. Mais nous saurons honorer le FLN authentique qui a unifié le peuple pour le combat libérateur mais pas celui qui l’a divisé pour se servir outrageusement.

    28
    1
    afrit
    18 avril 2019 - 14 h 24 min

    Le FLN n’a pas été fondé comme un parti et même s’il a joué un rôle politique c’était celui de mener l’Algérie au recouvrement de sa souveraineté. En 1962, le FLN a été utilisé comme un parti malgré sa composante idéologique hétéroclite, ce qui a été un non sens au niveau politique, mais il a été (en plus) envahi par les opportunistes (dont la principale caractéristique est d’être sans conviction et avec pour seul objectif de se faire une place au soleil) qui ont fini par constituer la majorité qui a fait du FLN ce qu’il est devenu. Les partis actuels qu’ils soient « au pouvoir » ou non sont des clones du FLN parce qu’ils ont le même ADN et sont donc composés d’opportunistes qui fonctionnent donc comme fonctionne le FLN, la seule différence est qu’ils n’ont pas les mêmes moyens. Tous ne sont des « partis » que pour la forme, aucun d’eux ne joue le rôle politique que doit jouer normalement un parti politique et leurs discours ne sont que des slogans vides de sens parce que répétés sans aucune réflexion en arrière fond.

    12
    2
      Sam
      18 avril 2019 - 14 h 52 min

      Yetnahaw gaa concerne aussi tous les partis

      15
      2
    Vroum Vroum 🤔
    18 avril 2019 - 14 h 06 min

    Ce FLN n’a rien de l’authentique et ferait mieux de se faire hara kiri , plutôt que d’intoxiquer l’air . .Que les Corrompus soient chassés de la scène politique et affaires , puis être poursuivis . .Les Hommes Honnêtes, intègres ne peuvent cohabiter avec les Corrompus et responsables de la situation actuelle , le ménage doit être fait pour le bien de l’Algérie . .L’image que je retiens c’est le fabuleux Article de AP sur Algimo , Promoteur immobilier Verreux…C’est la métaphore contre laquelle s’est soulevé le Peuple Algérien, un facette représentative du mal être que le Peuple Algérien veut se débarrasser . .Voila avec ça j’ai tout dit , j’ai Confiance en notre ANP qui fera en sorte que le Peuple Algérien soit satisfait . .Bonne Route à l’Algérie . .Je Pense m’être exprimé librement , sur mon site préféré AP , vivant en Europe , je souhaite une bonne Route à l’Algérie et mes Frères et Soeurs Algériens . . Attention aux Islamistes Frères Musulman Ex Fis qui oeuvrent à ériger un Califat Supranational sous la domination de Saouds Wahabisme ou Qatar /Erdogan Frères Musulmans (Wahabites ,adeptes Ibn Taymya et Ibn Abdelwahab les Khawaridjs ) … ce Califat est inclus dans le Projet Vaste Zone Géographique Moyen-Orient élargit jusqu’en Afrique du Nord sous l’autorité de l’OTAN qui une fois les deux Projets Califat et Vaste Zone Géographique accomplis se retournera contre les Égarés Wahabites Frères Musulman et leur Califat .. Voilà où voudraient emmener l’Algérie si les Islamistes dit Frères Musulman mettent la main sur le Pays . .Ces Égarés Islamistes (Frères Musulman )Wahabites sont aveugles , un voile sur les Yeux et le Coeur , et sont persuadés d’agir pour l’islam tout en s’alliant aux ennemis de l’islam que sont l’OTAN Sionisme..au point de devenir leurs semblables . . Voila , ou mène l’egarement qu’il soit du New FLN /RND , MSP égarés ..pour l’Algérie ou bien les Islamistes Frères Musulman sous autorité Erdogan Turquie ou Saouds Wahabisme Égarés …En Politique Gouverner c’est prévoir , et concernant les Islamistes Frères Musulman Wahabites , utiliser l’islam en Politique , l’islam Politique , c’est le mur assuré . . Bonne Route à l’Algérie et que Dieu guide nos Dirigeants in cha Allah.

    22
    2
      Kaci
      18 avril 2019 - 21 h 25 min

      mourv mourv, pourquoi vous citez l’ex-FIS qui a remporté les élections les plus démocratiques qu’a connu notre pays. Mélangez les merguez avec les saucisses (que vous dégustez certainement chez françois là-bas) ce n’est pas juste. Lisez l’histoire de la révolution et comparez la création du MNA avec le GIA et vous comprendrez les dessous de la fitna dans laquelle nous avons été plongé. Quant au Wahabisme ce n’est pas chez nous, et notre Prophète (asws) nous a prévenu. Les amis des sionistes judéo-chrétiens sont des sionistes. Posez vous la question : que faites vous d’utile pour votre pays.

    MELLO
    18 avril 2019 - 14 h 02 min

    Pourquoi, il ne démissionne pas de la présidence de l’APN ? Quant à sa démission du FLN , elle n’à aucun impact sur la société. Le pouvoir législatif , un des trois pouvoirs , se doit de se débarrasser de cet individu , imbu de sa personne, qui regarde le petit peuple d’en haut. Il doit partir et quitter cette institution . Les députés doivent se réunir pour mettre fin à cet individu.

    27
    Anonyme
    18 avril 2019 - 13 h 59 min

    Plus de parti politique avec comme fond de commerce la guerre de libération, et l’islam : deux fondements communs à toute la nation, et non pas à une frange de véreux et de traîtres.

    27
    numi
    18 avril 2019 - 13 h 52 min

    2 sur 4, les choses avancent dans le bon sens.

    15
    Zaatar
    18 avril 2019 - 13 h 21 min

    On doit retirer maintenant le FLN de la scène politique. On mettra ce sigle qui appartient à tous les algériens la ou il faut. À près, chacun pourra mener sa barque qui aura un sigle ou un nom comme il l’entendra, car c’est le peuple qui tranchera à tous les coups.

    27
      Saad odhar
      19 avril 2019 - 19 h 18 min

      Bellabbes j’a pour intronisé sid houm ellouh pour ne presenter candidat du fln d autant que toute al 3issaba spécialisée fi la fraude et le trucage des ème tions a été désignée par ellouh a l instant des bédoui fennich le ministres de l intérieur quant aux ils vont recevoir chacun sont taux a communiquer lors des resultats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.