Contribution de Nazim Maiza – Le FLN veut frapper l’esprit des Algériens

parti FLN
Le FLN ne peut pas jouer un rôle dans l’Algérie d’aujourd’hui. New Press

Par Nazim Maiza – Le FLN ne semble pas trouver, pour le moment, une issue probante pour pouvoir, au moins, faire acte de présence dans d’hypothétiques élections à venir. Ce parti historique est désormais dans un «tohu-bohu» tel qu’il menace sa continuité dans le paysage politique algérien. Aujourd’hui, l’anathème est jeté sur l’ancien président Abdelaziz Bouteflika qui aurait mené une vendetta contre le FLN qui l’avait rejeté autrefois.

Abdelkrim Abada, l’auteur de cette affirmation, croit frapper l’esprit collectif des Algériens par cette nouvelle qui est un secret de Polichinelle. Cela prouve que les alchimistes au sein de ce parti ne sont plus en phase avec la realpolitik qu’impose le hirak chaque semaine.

Il n’est pas nécessaire de commenter cette déclaration car, avant le 22 février, personne au sein du FLN n’a osé contester la moindre décision émanant de l’instance dirigeante de ce parti acquise ouvertement à Bouteflika et son clan. Preuve en est les dévoiements clownesques de l’ancien secrétaire général du parti, Djamel Ould-Abbès, ne provoquaient aucune contestation au sein du FLN ; en vérité, si contestation il y avait, elle n’était point audible.

Pire encore, aucune controverse n’est venue agrémenter l’actualité politique avant la tenue de la réunion du comité central du FLN la semaine dernière. Beaucoup d’apparatchiks, au sein de ce parti, espéraient voir la vague du «dégagisme» passer pour ensuite compter sur l’amnésie populaire dans l’Algérie post-22 février pour réinvestir la place de nouveau.

Il est important de comprendre que le FLN ne peut plus se permettre de faire dans le rapiéçage dans le contexte politique confus que traverse la nation. Avec le patrimoine logistique entre ses mains, le FLN aurait dû être le porte-voix du peuple et prévoir la crise actuelle – il en est de même pour la tentaculaire UGTA. Au lieu de cela, le FLN se retrouve voué au mépris du peuple qui le considère comme étant le point de départ de la perversion politique et des passe-droits de tous genres.

Dans la situation «explosive» que connaît la nation, le plus étrange est que les anciennes figures qui meublent et minent le FLN pensent qu’elles seront capables de se réconcilier avec le peuple en colère. Mieux, ils sont convaincus que les choses reviendront à la normale.

Ce qui reste des jeunes militants soucieux au FLN devront assumer lourdement les erreurs des anciens et opérer une véritable révolution au sein des instances du parti. La priorité devra être la révocation intégrale de ce qui incarnait de près ou de loin le suivisme aveugle dénué de «pudeur» et d’autocritique.

En effet, seul un remaniement «spectaculaire» pourrait, un tant soit peu, atténuer les blessures infligées au FLN qui mettra beaucoup de temps avant de prétendre à la capacité de jouer un rôle dans l’Algérie d’aujourd’hui.

N. M.

Comment (33)

    Norebi
    2 mai 2019 - 5 h 59 min

    FLN à sa place au musée,,le FLN c’est le parti de tout les algériens, et non pas le parti d’un groupe restreint, il doit se trouver au musée afin de ne plus le souiller, quand à ceux qui ont en profites , ils faut les déférés devant la justice.

    FLN = MUSÉE !
    30 avril 2019 - 23 h 58 min

    FLN = INFILTRÉ PAR LE SIONISME !

    Rih
    30 avril 2019 - 20 h 42 min

    Gaid salah combat la corruption et ouyahia se rend au tribunal dans une berline dernier cri awouah le plus grand contra n est pas atteind …..peuple ne baissé pas les bras

    Bônois
    30 avril 2019 - 19 h 04 min

    La crème de la crème, de gauche à droite :
    -Talai : Une scolarité calamiteuse à Annaba où il quittait le Lycée Moubarek El Mili en 1972 dès la seconde lettres pour intégrer l’IMA tenu par des soviétiques. Quelques années plus tard, il est ingénieur sans le bac!.
    -Tliba : Transfuge de Oued Souf à Annaba où il s’adonne à son sport favori, aidé en cela par sa communauté : Trafic en tous genres.
    – L’As des as : Le moudjahid qui a fait la révolution en remontant le temps! Le vieux phoque prétend avoir soutenu son doctorat en 1964, ce qui nous amène à un bac aux alentours de 1957. Et en même temps, c’est un ancien condamné à mort??!!!

    Chaoui Ou Zien
    30 avril 2019 - 18 h 50 min

    Decidement, ce parti est comme un cauchemar qui se repete. Laissez le aller se reposer dans un musee bande de profiteurs que vous etes qui n’ont rien connu de la guerre ni de pres ni de loin. Je suis sur que si une balle eclate a proximite, vous vous cacherez tous sous vos chaises…

    8
    1
      Anonyme
      30 avril 2019 - 20 h 45 min

      Ya si chaoui… non ils ne se cacheront pas sous les chaises comme tu le dis.. mais sous les guandoura de leurs femmes..et ça je le jure qu ils le feront.. ils n ont aucun honneurs.

    Algerien Pur Et Dur
    30 avril 2019 - 18 h 42 min

    Allez je me rends! Appellez notre belle revolution tranquille et civilisee “hirak” si vous le voulez. Puisqu’on ne semble pas etre capable de l’anoblir d’un nom bien de chez nous, utilizons alors “hirak” le nom d’un mouvement ne au maroc pas en Algerie. Malheureux tout ca!

    3
    2
    elgat
    30 avril 2019 - 17 h 59 min

    La seule action qui peut frapper les esprits c’est l’auto dissolution du FLN.

    10
    1
    Farida
    30 avril 2019 - 16 h 58 min

    Qui va croire les MENTEURS ? Ils nous ont menti depuis 1962 et qui les croira en 2019 ? Le FLN appartient a tous les algeriens et doit etre mis au musee.

    FLN AU MUSEE POINT BARRE ...
    30 avril 2019 - 16 h 31 min

    Par Respect a nos valeureux Martyrs et au Peuple il faut protéger ce sigle des prédateurs qui sont en partie Responsable de toute cette Montagne de corruption et Destruction de notre cher PAYS …

    11
    KERBOUB
    30 avril 2019 - 14 h 33 min

    FLN, RND, TAJ, MPA …etc etc…Tous ces officines genèse d’un néo-colonialisme clientéliste concept du SYSTÈME IMPOSTEUR FINISSANT doivent aux yeux des MILLIONS d’ALGERIEN-NE-S qui le CLAME Urbi et orbi (aux concernés et au monde) chaque vendredi , disparaitre à JAMAIS !!La mémoire collective des ALGERIEN-NE-S est SÉLECTIVE elle sait (ET C’EST DÉJÀ FAIT!!) séparer le GRAIN de l’IVRAIE!!
    SOYONS UNIS ET SOLIDAIRES!! l’ETAT de DROIT dans une ALGÉRIE LIBRE ET DÉMOCRATIQUE que NOUS VOULONS ne sera RÉALITÉ qu’à ce PRÉALABLE…NOTRE RÉVOLUTION PACIFIQUE continue d’EMERVEILLER LA PLANÈTE…Et que dire des SOUTIENS venant des PAPOUS (peuple autochtone de Papouasie Nouvelle Guinée qui lutte pour préserver son environnement naturel et son mode de vie spécifique)
    GLOIRE ET HONNEUR à NOS CHOUHADAS!!

    10
    1
    TOP 16
    30 avril 2019 - 14 h 00 min

    La place de ces corrompus est derrière les barreaux;mais comme nous vivons sous occupation attendant notre vraie indépendance,et jugés tous ces intrus venant de nul part;c’est une insulte a nos libérateurs

    12
    Thamilla
    30 avril 2019 - 13 h 58 min

    Il ya une bonne raison pour que les militants du FLN décident d’eux même de changer de nom au parti.
    Le seul heritage dont peut se prévaloir le parti auprès des jeunes aujourd’hui c’est un parti de rapine d’escrocs de lèche bottes et associés qui ont mené le pays à la ruine. Il feront plus référence au passé historique du parti d’avant l’indépendance.
    Avant 1962 le FLN au musée, après 1962 le FLN à la poubelle.

    10
    2
    Thifran
    30 avril 2019 - 13 h 51 min

    Le FLN est un parti corrompu qui n’a jamais cherché à détruire le mal qui le ronge de l’intérieur alors je ne vois pas comment il peut frapper l’esprit des algériens pour cela il faudrait dégager toutes les brebis galeuses en son sein .

    9
    1
      Direct El Ghouwal !
      30 avril 2019 - 14 h 12 min

      C’est à dire tout le monde ! Il ne restera qu’à fermer la porte et remettre les clés et le sigle au gardien du musée. Et se ne sera plus Front de Liberation National mais… Fin des Loups Nauséabonds !

    Anonyme
    30 avril 2019 - 12 h 29 min

    le FLN S ARRÊTÉ EN 62 APRES C EST JUSTE UN FAÇADE POUR DES VOYOUS TOUTE CATÉGORIES ,D OU GARDE LE SOUVENIR D AVANT 62 DANS LES MUSÉES ET DANS LES ÉDIFICES DES L HISTORIQUE
    LE PARTI FLN N EST PAS LE FLN DES MOUDJAHIDINES ET DES CHOUHADAS C EST DEVENU UN CLAN DE PIRATE EN COL BLANC ET TOUT CES ADHÉRENTS NE SONT LA QUE PAR INTÉRÊT UN VRAI GOUFFRE FINANCIER A 100% DE PERTE ET EFFACE L IMAGE DE LA RÉPUBLIQUE, A BAS LE CLAN FLN QUE TOUT LES MANIFESTANTS VOMISSENT

    Zombretto
    30 avril 2019 - 11 h 29 min

    Comme le dit la comptine anglaise Humpty-Dumpty, quand un œuf s’écrase au sol, tous les hommes du roi ne peuvent le rafistoler et le remettre entier. Le FLN est mort, et les morts ne reviennent pas. Il aurait dû être mis au musée il y a plus de 50 ans.

    14
    Patience
    30 avril 2019 - 11 h 20 min

    FLN ou Front de Libération National. Que voulez-vous que ce parti a ‘à libérer’ aujourd’hui, en dehors des fauteuils dodus de l’APN, du Sénat… et de toutes les places squattées avec la bénédiction de leur fakhamatouhou aujourd’hui rebus jeté dans la poubelle de l’histoire algérienne ?
    La mission du FLN de Didouche, Ben Boulaid, Abane, Krim et de leurs compagnons s’est achevé en 1962.
    Ce n’est pas les Tliba, Ould Abbes, Boutef et toute l’engeance qui ont usurpé ce sigle historique pour en faire une arme contre le peuple qui seront les successeurs des Amirouche et Si El Haoues, Lotfi et Ali La Pointe.
    Cette malédiction doit passer un jour devant notre justice enfin libérée des griffes de Said et son oligarchie.
    Ce jour prochain viendra renouer le fil libérateur de notre peuple… coupé par la bande d’Oujda un certain 5 juillet 1962 !

    14
    1
    Vangelis
    30 avril 2019 - 10 h 27 min

    Affaire de l’ex fakhamatouhoum ou autre on…

    Cet usurpateur de l’initial ne pouvait comporter que des usurpateurs à l’image de ceux qui sont sur la photo et tant d’autres pour ne pas dire TOUS.

    Ses jeunes adhérents ne sont que des opportunistes qui ont voulu prendre leur part du gâteau en étant proche de la table.

    D’autres jeunes, beaucoup plus nombreux ont subi ses frasques et paroles sans résultats tangibles, et c’est pour cela qu’ils se révoltent contre ce parti et ses satellites créés eux aussi pour se servir dans le garde manger.

    Il va de soi que ce n’est pas ainsi qu’une politique d’un pays tel que l’Algérie, si riche, soit menée puisque sur plus d’un demi siècle, elle a végété dans les profondeurs des classements internationaux.

    Rien que pour ça, honte à vous, parvenus, voleurs et manipulateurs, vous devriez la fermer une bonne fois pour toute. Et ceux et celles qui revendiquent la transformation de ce parti usurpateur se trompent lourdement car comme ses membres ils n’ont non seulement aucune dignité mais qui plus est, ils sont incapables de se formater.

    13
      Le Berbère
      30 avril 2019 - 12 h 42 min

      Le FLN est mort et même enterré il y’a bien longtemps au yeux des les authentiques algériens. Ce que nous voyons aujourd’hui ce n’est pas un parti politique, c’est plutôt une organisation criminelle qui à engendré tous les projets destructeurs pour mettre notre pays à genoux. Il ne faut pas être un grand connaisseur pour savoir que c’est le FLN qui le père spirituel des mouvements islamistes radicaux en Algérie via sa filière de Baathisme
      It suffit juste de voir les zélés de ce parti politique, la majorité de ces adhérents sont fervents défenseurs de l’Algérie  » arabe  » au début et l’Algérie  » islamiste  » juste après la victoire de FIS dans les élections de 1990
      Et même c’est le FLN qui à préparer le terrain pour l’installation de cette Bouteflika et son maudit clan au pouvoir durant 20 longues années. Personnellement, pour moi  » un bon FLNniste, est un FLNiste Mort  »
      Il faut abolir complètement ce parti de paysage politique de l’Algérie de demain .

      11
      1
    Anonyme
    30 avril 2019 - 10 h 01 min

    Ce parti est une imposture; et cette imposture commence par celle de son sigle. Aucun Algérien n’est dupe de l’utilisation éhonté du sigle de l’organe de combat de la révolution algérienne par cette bandes d’opportunistes. Il n’y aura pas de rémission tant qu’ils continuerons à s’affubler frauduleusement d’un titre qui appartient à histoire d’un peuple.

    13
    karimdz
    30 avril 2019 - 9 h 25 min

    Je pense que ce parti, qui a le droit d exister, doit commencer par changer son nom. En fait, sans être une priorité du futur président de la République, cela devra être imposé.

    Le sigle FLN appartient à notre histoire, il renvoit à nos moudjahidine, à nos chouhadas, et il ne saurait être confondu avec des opportunistes, des gens qui n ont aucun scrupule et qui salissent ce sigle.

    La question que je me posais tout le temps, pourquoi continuer à utiliser ce sigle, puisque nous étions censés être indépendants.

    15
    3
    dal G ri
    30 avril 2019 - 9 h 17 min

    ON VA FAIRE SIMPLE PEUT ÊTRE QUI SI LA MANIF ACCORDE UNE PRIORITÉ ABSOLUE A LA DISSOLUTION DU F L N ON FERA D UNE PIERRE 36 COUPS,,,,,,,, IL PARTIRA DE LUI MÊME AU MUSÉ
    LE F L N EST LA SOURCE DE TOUT LES MAUX EN ALGÉRIE ET CE DEPUIS LE PREMIER JOUR DE SEMBLANT D INDÉPENDANCE

    15
    Si KADDOUR
    30 avril 2019 - 8 h 56 min

    Regarder est apprécié ces hommes du pouvoir corrompu s’emparent du commande du plus vieux parti d’Algérie soi-disant indépendante

    11
    elhouari
    30 avril 2019 - 7 h 59 min

    le FLN est la propriété de tous les Algériens et personne n’a le droit de le mettre au musée. chasser les traîtres qui se sont accapares de ce symbole est la solution comme Bouteflika a été chasse de la présidence ou doit on mettre la présidence au musée?

    le FLN est le symbole unificateur de tous les Algérien comme le drapeau unique ou doit on mettre aussi le drapeau Algérien au musée…

    1
    84
    DZA
    30 avril 2019 - 7 h 57 min

    Pour commencer, il serait plus juste de parler de PARTI du FLN.
    Le FLN, depuis sa création et jusqu’à l’indépendance du pays n’a rien avoir avec ce qui est devenu un appareil du pouvoir, pour ne pas dire le pouvoir lui-même sous les régimes post indépendance. Respecter l’histoire et la mémoire des Hommes fondateurs et honnêtes militants du FLN jusqu’à 1962, est un devoir.

    Le parti du fln, a déjà frappé l’esprit des Algériens en faisant de la révolution son fond de commerce, en se mettant aux ordres du pouvoir au détriment des intérêts du peuple et du pays. En devenant une organisation d’apparatchiks et d’affairistes en tous genres. Les vrais hommes du FLN ont libéré le pays du colonialisme, les autres, après 1962, ont porté le pays à la faillite après 57 ans de pouvoir. Le distinguo est de taille.

    Le 22 février 2019, le peuple a repris sa voix et personne n’est encore mandaté pour le représenter et encore moins le parti de la chkara et autres partis qui étaient au pouvoir.

    Ceux qui pensent avoir encore quelque audience ou crédibilité auprès du peuple, comme je l’ai dit dans un autre commentaire, ils n’ont qu’à se présenter vendredi aux manifestations populaires.
    Le peuple reconnaîtra les siens.

    9
    1
    Anonimaoui
    30 avril 2019 - 7 h 52 min

    Il faut s’entendre sur le fait que le fln d’après 1962 est un parti politique qui a divorcé avec le FLN révolutionnaire et libérateur. Donc ce groupe de prédation nommé FLN a toujours été dans son rôle c à d soutenir le puissant du moment pour profiter d’avantages indus. On parle de l’exception Hamid Mehri c’est faux. Mehri voulait s’allier avec les islamistes par opportunisme et toujours dans la même logique de profit d’avantages au détriment du peuple. Ce groupe parasite est dangereux pour le pays car il ne fait que se mettre au service des dictatures qui arrivent au pouvoir en Algérie. C’est sa raison d’être.

    12
    B.M
    30 avril 2019 - 7 h 27 min

    Ce parti F.L.N a épuisé sa fonction initiale d’Eau Potable, vitale à l’origine, il n’est plus synonyme que d’une eau « usée », et les eaux usées au mieux peuvent remplir une autre fonction, (Après « traitement », via station d’épuration), servir à l’irrigation agricole, ce dont El Jazaïr a besoin, bref l’or vert pour mettre fin au règne de l’or noir qui a noirci ce « F.L.N ». Combien compte t-il d’encartés ? Combien ces encartés représentent en nombre de familles, ceci pour évaluer la capacité de La Station Nationale d’Épuration, à mettre en place pour que cette portion de la population globale devienne utile à La Patrie. La situation réclame un groupe type ceux qui osèrent créer F.L.N/A.L.N, mais version 2019, à l’orée d’un monde en fin de parcours, étant donné que les ingrédients de La Fin Du Monde « frappent les esprits » de partout sur Terre… Plus de place au Comique, dommage ! Nous mangerons donc, si l’intelligence positive l’emporte, des fruits et légumes, des céréales irrigués au F.L.N, après adaptation aux paroles issues du traitement de Cette Eau Usée, qui aura pour particularité de parler sans bruit, d’avoir une langue universelle, compréhensible pour tous les estomacs, sièges d’une intelligence universelle, n’a t-on pas établi que « Ventre creux n’a point d’oreilles » ! Voilà d’ailleurs pourquoi Cette Eau Usée est juste Un Monologue, interne, nul vivant ne l’entend sur toute l’étendue du territoire ! Les vivants lui seront reconnaissants une fois avéré son recyclage sous forme de céréales, de fruits et légumes, de viandes. ETC

    Anonyme
    30 avril 2019 - 7 h 11 min

    Ya si Mohamed..le seul remède qui existe pour le fln c le musée. Le fln a mis notre pays à genoux. Ça suffit la mascarade..les algériens ont tout compris de cet espèce d incompétents et de baltaguia du fln…le sigle fln au musée..les incompétents vont faire du travail et suer comme tout le monde pour gagner leur vie..plus jamais de fln sur la scene algérienne..au musee

    16
    Hchicha Talba M'iicha حشيشة طالبة معيشة
    30 avril 2019 - 7 h 10 min

    Si la conduite dans le Pays est à droite, le parti (FLN) est pour sa part conduit à GAUCHE. Car toute la smalla qui le drive est une bande d’ignares. Doit-on penser à le mettre hors circuit ? Non. Je crois qu’il faudrait le réhabiliter et lui rendre la place qu’il aurait le droit d’avoir car, le cas échéant, les autres partis auraient la liberté de faire ce que bon leur semblerait sans s’inquiéter, les moudjahidines qui se sont battus
    et morts pour ce Pays verraient ça d’un autre regard.
    Je serais, pour ma part, d’accord pour ne plus avoir d’instance chargée des anciens moudjahidines car je pense qu’ils ont tous été recensés et les listes sont très longues. A ce propos, je crois qu’il devrait y avoir un audit approfondi sur le sujet car je crois que le copinage a fait son oeuvre.
    A bonne entendeur,,

    5
    8
    Ali-Vison
    30 avril 2019 - 7 h 02 min

    Le parti de la Faillite et Liquidation National,(FLN) à la recherche d’une nouvelle virginitée, pour rappel les nouveaux chefs de ce parti se sont Ould Abbés, Saidani, Tliba, Djemai, Louh, Saidani Bouteflika, Haddad, Bouhadja, Bouchareb, et les autres traîtres escrocs, un parti soi-disant patriote vend des sièges à APN et au Sénat, trafique magouilles corrompre au nom de nos Glorieux Chahid, ce parti doit disparaître de la vie politique Algérienne, par respect aux Chahid et vrai combattants qui l’ont créé, c’est de l’insolite que des Harkis et fils de Harkis s’emparent de ce prestigieux parti, les Bouteflika et sa bande ont détruit toute une nation et son peuple, c’est le rêve du criminel Hassan II et ses alliés

    16
    Chaoui
    30 avril 2019 - 6 h 38 min

    Un seul « remaniement » pour le FLN : sa dissolution et la restitution de son sigle à la Nation.
    Et c’est un fils de Moudjahid qui le revendique.

    19
    1
    ANONYME 1
    30 avril 2019 - 6 h 34 min

    Ce messieurs du FLN ont prouvé qu’ils ne pas les hommes dont le pays a besoin actuellement.
    Avec Bouteflika, ils ont prouvé leur incompétence à mener les intérêts du pays et des citoyens à bien.
    Ils se sont promené avec un cadre et ont même offert des cadeaux à ce cadre. Au lieu de voir la réalité en face ils se sont contentés de chimères.
    Un de leurs responsables n’a cessé de mentir et de dire que Bouteflika est une providence un Saint ou un Prophète pour le pays. Regardez maintenant ou en est le pays monsieur l’aveugle.
    S’ils n’ont rien fait pour le pays, par contre tous se sont bien rempli les poches, et majorité d’entre eux sont passibles de tribunaux pour divers motifs. Ce qui prouve et démontre que vous êtes des incapables, juste des opportunistes qui cherchent avant tout leurs intérêts.
    Il y a des vérités qu’il faut dire directement et sans jeux de mots.

    14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.