Minurso : le Conseil de sécurité s’apprête à voter une résolution sans consensus

Sahara Minurso
Vers la prorogation du délai du mandat de la Minurso ? D. R.

Le Conseil de sécurité vote mardi pour proroger le mandat de la Minurso de six mois mais sans parvenir à un consensus sur le projet de résolution qui fait l’objet de réserves de trois pays membres.

Le texte présenté par les Etats-Unis ne fait pas l’unanimité : la Russie, l’Afrique du Sud et l’Allemagne le jugent déséquilibré du fait qu’il n’y ait pas reflété toutes les observations contenues dans le rapport du secrétaire général sur le Sahara Occidental, en particulier celles se référant aux violations du cessez-le-feu, aux droits de l’Homme et aux mesures de confiance.

Alors que les Etats-Unis ont souhaité l’adoption du texte par consensus, le vote d’aujourd’hui devrait enregistrer l’abstention de la Russie et probablement celle de l’Afrique du Sud, selon des sources proches des tractations.

La Russie estime que le principe de l’autodétermination du peuple sahraoui n’a pas été suffisamment souligné dans le projet de résolution. Cette notion est mentionnée à deux reprises dans le texte mais des membres du Conseil, dont la Russie, ont suggéré d’ajouter une troisième référence pour mettre en exergue «la solution mutuellement acceptable qui pourvoit à l’autodétermination du peuple sahraoui».

Ce n’est pas la première fois que la Russie s’abstienne de voter une résolution sur la Minurso. En octobre dernier, Moscou a contesté que le principe de l’autodétermination soit expurgé du paragraphe deux de la résolution 2440, estimant que cela revenait à affaiblir les paramètres d’une solution au conflit au Sahara Occidental.

De son côté, l’Allemagne soutient que le Maroc devrait faire un geste de bonne foi, en acceptant de mettre en œuvre les mesures de confiance sur lesquelles insistent l’émissaire Horst Kohler, en particulier celles portant sur le déminage et la reprise des visites familiales entre familles sahraouies.

Le Front Polisario a procédé, en janvier dernier, à la destruction de son dernier stock de mines antipersonnel et antichar comme mesure de confiance qui n’a pas été pour autant soulignée dans le projet de résolution.

Par ailleurs, et à l’opposé du rapport du secrétaire général, le texte ne cite pas nommément le Maroc comme étant la partie ayant commis les violations du cessez-le-feu et imposé des restrictions à la liberté de mouvement de la Minurso et de l’émissaire Horst Kohler. Le projet de résolution se contente seulement d’appeler les deux parties au conflit à éviter toute action susceptible de compromettre les négociations facilitées par l’ONU, alors que les actions déstabilisatrices du Maroc qui ont exacerbé les tensions sur le terrain devraient être condamnées par le Conseil de sécurité.

Le président sahraoui, Brahim Ghali, a souligné dans une lettre transmise au président du Conseil de sécurité qu’il était «temps de mette fin à l’intransigeance du Maroc», en condamnant l’escalade des violations du cessez-le-feu.

Le chef de l’ONU a dénoncé dans son rapport la construction par le Maroc d’un nouveau mur de sable près du territoire occupé de Mahbes qu’il a qualifié de «violation majeure» de l’accord militaire n 1.

Guterres a exigé le démantèlement de cette barrière ainsi que tous les postes militaires déployés illégalement dans les zones restreintes où les activités de renforcement des infrastructures militaires sont interdites.

Au demeurant, il semble que plusieurs membres du Conseil de sécurité adhèrent à la proposition américaine de proroger le mandat de la Minurso de six mois afin de maintenir la pression sur les parties au conflit pour poursuivre les négociations.

Le projet de résolution sur la Minurso insiste sur la nécessité de conforter Horst Kohler dans sa mission de médiation. La reconnaissance du rôle de la Minurso dans l’accompagnement du médiateur onusien vient en guise de rappel au Maroc qui continue d’entraver la liberté de mouvement de Horst Kohler.

L’émissaire onusien n’a pas pu accéder aux interlocuteurs sahraouis dans les territoires occupés, ce qui a limité, selon le secrétaire général, sa capacité d’évaluer en toute indépendance la situation dans les territoires occupés.

«J’exhorte le Maroc à lever ces contraintes et à donner à la mission libre accès à ses interlocuteurs locaux», a demandé Guterres dans son dernier rapport.

Le Conseil de sécurité reconnaît dans le projet de résolution que «le statu quo n’est pas acceptable», notant que «l’avancement des négociations est essentiel pour améliorer la qualité de vie des Sahraouis sous tous ses aspects».

Des sources proches du dossier révèlent qu’une nouvelle table ronde après celles tenues en Suisse n’est pas sur l’agenda de Horst Kohler qui préfère, pour le moment, poursuivre les consultations au niveau bilatéral.

R. I.

Comment (14)

    firmus
    1 mai 2019 - 11 h 20 min

    Il faut arrêter les demi mesures, les cousi cousa. les discussions etc Il faut que l’ ONU et l’ amérique cesse d’ être tiède, d’ être dans la pédagogie, dans les pourparlers, dans les solutions mutuellement acceptable etc maintenant il faut que l’ amerique et l’ ONU tape du poing sur la table sans regarder derrière et aller quoi qu’ il arrive vers ce référendum d’ autodermination, il faut que l’ Amérique s’ énerve une bonne fois pour toute sans regarder derrière !! Car si on prolonge de 6 mois en 6 mois au final ça fait un an ! Au final la france a ce qu’ elle veut concernant la reconduction de la minurso d’ un an. Stop maintenant il faut arrêter la complaisance, les compromis etc etc il faut y aller tout de go ! La Russie devrait se montrer un peu plus vindicative et au fait à quoi joue la chine ?? Il faut réunir toutes les grandes puissances pour cause moral et aller ensemble de manière déterminé vers ce Referendum d’ autodetermination ! Si il n’ y a pas de fermeté et de volontarisme objectif on restera toujours là à patauger ! Fini l’ hypocrisie, fini la lenteur, fini la trop diplomatie diplomate subjuguée par sa quintessence non en phase conjoncturellement parlant et fini les contre coups du maroc piloté par lsahyon etc etc C’ est qui ce maroc au final ?? Maintenant il faut y aller maintenant khlass sans jamais baisser la détermination ni la colère motivante et objective jusqu’ à mettre en place ce referendum d’ autodermination. il faut y aller maintenant !!

    4
    7
    Jean-Boucane
    1 mai 2019 - 9 h 08 min

    Lorsque lAlgerie sera geré par des vrais patriotes vous allez voir comment le Sahara Occidental sera libéré rapidement…

    4
    12
    BabElOuedAchouhadas
    30 avril 2019 - 21 h 55 min

    Je viens de lire la presse propagandiste du Régime MakhNazi au sujet de la Résolution votée aujourd’hui par le Conseil de sécurité de l’ONU et encore une fois on note le «génie» de ces soldats de la plume inféodés au Roitelet M6 pour transformer une énième défaite politique en une grandiose victoire diplomatique certainement pour la consommation interne.

    16
    16
    Anonymous
    30 avril 2019 - 18 h 52 min

    En plus de la prorogation pour six (06) mois de la mission de la MINURSO (Mission des Nations Unies pour l’organisation du Référendum au Sahara Occidental) alors que la France souhaitait une (01) annee, la Résolution 24 68 votee ce jour par le CS/ONU insiste et invité le Maroc et le Polisario à «poursuivre les négociations sans conditions préalables, en vue de parvenir à une solution acceptable par les deux parties garantissant l’autodétermination au peuple du Sahara occidental».

    24
    13
    Anonyme
    30 avril 2019 - 17 h 12 min

    Ce n’est pas vrai, l’Allemagne a bien voté

    17
    21
    Makhloufi
    30 avril 2019 - 15 h 49 min

    Un peuple qui creve de froid de soif et de faim et un roitlet qui joue au colonisateur
    C’est aussi cela le Maroc d’aujourd hui.

    32
    24
    ALI
    30 avril 2019 - 15 h 28 min

    VIVA LA RASD

    35
    24
    Kader
    30 avril 2019 - 15 h 11 min

    Encore une fois  » One Two Three Viva l’ALGÉRIE libérée des marocains du Clan d’Oujda qui sont encore au sein du pouvoir et de 450.000 clandestins marokis et Viva la RASD indépendant ».

    36
    24
    Ziad ALAMI
    30 avril 2019 - 15 h 06 min

    L’indépendance du Sahara occidental est au bout du fusil de son peuple et que tout le reste n’est que du bla bla bla et une perte de temps que le fils du Glaoui est en train de mettre à profit avec la complicité de la France et de l’Espagne via les vastes opérations de transhumance de colons marocains vers les principales villes du Sahara occidental et selon le modèle israélien en PALESTINE.

    36
    22
      Elephant Man
      30 avril 2019 - 21 h 06 min

      @Ziad Alami
      Toujours sur la même longueur d’onde : GUERRE DE DÉCOLONISATION GUERRE DE LIBÉRATION DE LA RASD et ça vaut pour la PALESTINE OCCUPÉE.

      4
      7
    M'Hamed HAMROUCH
    30 avril 2019 - 14 h 29 min

    La logique du Droit international et de la Charte des Nations Unies voudrait que la Résolution du Conseil de Securité de l’ONU sur le dossier de colonisation du Sahara occidental qui sera adoptee ce soir porterait sur les trois points suivants, a savoir :
    1/- la prorogation de la mission de la MINURSO (Mission des Nations Unies pour l’organisation du Référendum au Sahara Occidental) pour six mois au lieu de 12 mois comme le voulait la France.
    2/- l’extension du mandat de cette MINURSO pour la surveillance du respect des droits de l’homme pour les Sahraouis au Sahara occidental recommandée dans le Rapport de présentation du SG de l’ONU.
    3/- la condamnation du Maroc pour ses multiples violations de l’Accord de Cessez-le-feu de 1991 comme exigée par l’Afrique du Sud en tant que pays membre non-permanent du CS/ONU

    36
    18
    Amine
    30 avril 2019 - 14 h 26 min

    Mais entre temps, nous, nous avons d’autres chats à fouetter et devons nous concentrer sur nos objectifs de l’heure à savoir : dégager le système et l’ensemble de ses acteurs et symboles d’une part et réussir la transition vers un état démocratique et juste.

    31
    36
      LotfiALN
      30 avril 2019 - 14 h 41 min

      Le Polisario doit reprendre la lutte armée! Et nous le soutiendrons pleinement! Et toi va voir ce qui se passe a Marrakech!

      33
      22
      Algérois
      30 avril 2019 - 16 h 24 min

      L’Algérie soutiendra l’indépendance de la République du sahara occidental quoiqu’il arrive, donc ne rêvez pas trop.
      En plus tu te fait passer pour un Algérien sa m’étonne pas!!!
      Pour l’indépendance de la république du sahara occidental!! Vive L’ANP et Vive L’Algérie!!

      31
      23

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.